Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Page 105 sur 109 Précédent  1 ... 54 ... 104, 105, 106, 107, 108, 109  Suivant

Aller en bas

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105 Empty Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Mer 10 Avr 2019 - 13:41

Pluies diluviennes à Rio : des caïmans s'échappent dans une favela
Par Le Figaro avec AFP Publié le 10/04/2019 à 17:36
Déjà frappés de plein fouet par les inondations causées par les pluies diluviennes qui ont semé le chaos à Rio de Janeiro, les habitants d'une favela ont eu la désagréable surprise de se retrouver nez à nez avec des caïmans.


Les sauriens étaient maintenus en captivité par un habitant de la favela de Rolas, dans le quartier de Santa Cruz, dans l'ouest de Rio, et se sont échappés hier après l'effondrement d'un mur emporté par les eaux. Les services municipaux de préservation de l'environnement ont confirmé à l'AFP avoir mobilisé une équipe pour tenter de retrouver les caïmans, sans préciser leur nombre. Mais leur tâche s'annonce ardue, non pas à cause du danger que représentent les caïmans, mais en raison de l'insécurité qui règne au quotidien dans cette favela sous le joug de trafiquants de drogue.

Les services municipaux ont expliqué que leur équipe n'avait toujours pas eu accès à la favela aujourd'hui, «en raison de la forte présence de narcotrafiquants». «J'ai vu que le mur s'est effondré et deux personnes ont déjà aperçu des caïmans devant leur porte», a raconté un habitant sur les réseaux sociaux.

À proximité du lieu où les caïmans se sont échappés, un homme est mort électrocuté en tentant de sauver les meubles de sa maison inondée. Au total, dix personnes sont décédées en raison des pluies diluviennes qui se sont abattues sur Rio dans la nuit de lundi à mardi, transformant des rues en torrents et causant des glissements de terrain.

Inondations en Iran: ordre d'évacuation de plus de 60.000 personnes
Par Le Figaro avec AFP Publié le 10/04/2019 à 14:03
Les autorités de la province du Khouzestan, dans le sud-ouest de l'Iran, ont ordonné aujourd'hui l'évacuation de plus de 60.000 personnes dans l'agglomération d'Ahvaz, menacée d'inondation, selon des médias iraniens.


Le gouverneur-général de la province, Gholamreza Shariati, a indiqué que l'ordre d'évacuation avait été pris de «façon préventive et par précaution afin d'éviter tout danger pour la population», selon l'agence Tasnim. L'ordre d'évacuation concerne cinq districts sud de l'agglomération d'Ahvaz, selon la télévision d'Etat.

Soixante mille à 70.000 personnes vivraient dans ces zones, indique Tasnim, alors que la population totale d'Ahvaz est estimée à 1,3 million d'habitants. Lundi, les autorités avaient ordonné l'évacuation d'un hôpital d'Ahvaz menacé par les crues.

L'Iran est frappé depuis trois semaines par de fortes inondations, qui ont fait plus de 70 morts, selon le dernier bilan officiel. Les pluies torrentielles ont d'abord touché le nord-est du pays à partir du 19 mars. La deuxième vague a frappé l'Ouest et le Sud-Ouest à partir du 25 mars. La vague actuelle, qui a commencé le 1er avril, touche particulièrement le quart sud-ouest du pays, et notamment la région d'Ahvaz.
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3078
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105 Empty Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Ven 12 Avr 2019 - 12:44

Un séisme de magnitude 6,8 secoue l'est de l'Indonésie
Par Le Figaro avec AFP et Reuters Mis à jour le 12/04/2019 à 15:09 Publié le 12/04/2019 à 14:43
Un séisme de magnitude 6,8 a secoué l'est de l'Indonésie aujourd'hui, a annoncé l'agence géologique américaine (USGS). Les autorités indonésiennes, qui craignaient un tsunami et qui avaient dans un premier temps recommandé aux habitants de certains secteurs de l'île d'évacuer les zones côtières, ont finalement levé leur alerte.


L'observatoire précise que la secousse s'est produite relativement près de la surface, à 17 km de profondeur au large de la côte est de l'île des Célèbes, où un séisme-tsunami de magnitude 7,5 avait fait plus de 4300 morts en 2018 autour de la ville de Palu.
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3078
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105 Empty Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Sam 13 Avr 2019 - 7:31

Idai: plus de 2 milliards de $ de dégâts au Mozambique, Zimbabwe et Malawi
Par Le Figaro avec AFP Publié le 13/04/2019 à 09:29
Les dégâts causés par le passage meurtrier du cyclone Idai sur le Mozambique et le Zimbabwe et les inondations au Malawi le mois dernier devraient coûter plus de 2 milliards de dollars à ces trois pays pauvres d'Afrique australe, selon une évaluation de la Banque mondiale.

» LIRE AUSSI - Le bilan du passage du cyclone au Zimbabwe et au Mozambique frôle les 1000 morts

«Les premières estimations pointent vers une facture de plus de 2 milliards de dollars pour la reconstruction des infrastructures et le rétablissement des moyens de subsistance» des populations, a indiqué la Banque à l'issue d'une réunion jeudi à Washington avec ses partenaires et les Nations unies.

Idai a frappé le port mozambicain de Beira et son demi-million d'habitants le 14 mars, puis a continué sa route meurtrière vers l'ouest en direction du Zimbabwe. Ses pluies diluviennes et ses vents violents ont causé des destructions et des inondations massives dans les deux pays. Le dernier bilan publié par les autorités locales y fait état de près d'un millier de morts.

Plus de 2 millions de personnes (dont 1,8 million au seul Mozambique) y ont été sinistrées, parmi lesquelles 165.000 ont été contraintes à quitter leurs logements détruits.

Quelques jours avant le passage du cyclone Idai, le sud du Malawi a lui aussi été noyé sous de fortes précipitations, qui ont fait 59 morts et près de 900.000 sinistrés.

Agences onusiennes et ONG du monde entier ont accouru en Afrique australe pour leur venir en aide. L'ONU a lancé un appel aux dons de 251 millions d'euros pour financer l'assistance d'urgence des trois prochains mois.

La Banque mondiale a indiqué avoir mobilisé des «ressources substantielles», qu'elle n'a pas chiffrées, pour «réparer les routes et les canalisations d'eau et d'égoûts et financer la surveillance des épidémies, l'hygiène, l'agriculture et la sécurité alimentaire».
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3078
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105 Empty Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Lun 15 Avr 2019 - 12:58

Inondations en Iran: 2 millions d'habitants ont besoin d'aide (ONG)
Par Le Figaro avec AFP Publié le 15/04/2019 à 15:19
Deux millions d'Iraniens ont besoin d'aide humanitaire après avoir été touchés par les inondations qui ont fait au moins 76 morts à travers le pays depuis mars, a indiqué lundi l'ONG Croissant-Rouge.



La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) a qualifié les inondations de «plus grand désastre en Iran depuis plus de 15 ans», dans un communiqué. D'après l'IFRC, les inondations depuis le 19 mars ont fait plus d'un millier de blessés et au moins 78 morts, soit deux personnes de plus que le bilan officiel annoncé dimanche.

Quelque 10 millions de personnes à travers 2.000 villes et villages ont été touchées par les inondations et plus de 500.000 habitants déplacés, a estimé l'ONG. «En tout, les services du Croissant-Rouge sont entrés en contact avec plus de 457.000 personnes», dont 239.000 ont reçu des hébergements d'urgence, a assuré l'ONG.

De nouvelles pluies se sont abattues depuis samedi sur l'est du pays, largement désertique, et les autorités ont émis une nouvelle alerte inondation pour de vastes régions. Les médias ont notamment fait état de crues et de routes détruites.

Selon les autorités, 25 des 31 provinces du pays ont été touchées, plus de 14.000 kilomètres de routes endommagés et le montant des dégâts est compris entre 300.000 et 350.000 milliards de rials iraniens (entre 1,93 et 2,25 milliards d'euros au taux du marché libre).
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3078
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105 Empty Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Ven 26 Avr 2019 - 13:07

La succession de cyclones au Mozambique « sans précédent »
Les vidéos partagées sur les médias sociaux montrent à quel point les vents qui frappent le nord du Mozambique sont violents et sans précédent dans l'histoire récente. Par Le Point Afrique
Publié le 26/04/2019 à 18:52 | Le Point.fr
Moins de six semaines apres le passage devastateur de la tempete Idai sur le centre du pays, Kenneth a noye jeudi apres-midi la province du Cabo Delgado, le long de la frontiere avec la Tanzanie, sous un deluge d'eau et de vent.
Moins de six semaines après le passage dévastateur de la tempête Idai sur le centre du pays, Kenneth a noyé jeudi après-midi la province du Cabo Delgado, le long de la frontière avec la Tanzanie, sous un déluge d'eau et de vent.

© STRINGER / WFP / AFP
PROFITEZ DE VOTRE ABONNEMENT À 1€ LE 1ER MOIS !
Hier, le cyclone Kenneth a touché des terres dans le nord du Mozambique en faisant au moins un mort et détruisant de nombreuses habitations, selon un premier bilan, un mois à peine après le passage meurtrier d'Idai plus au sud. Les tout premiers témoignages recueillis par l'AFP faisaient toutefois état d'importants dégâts matériels, notamment sur l'île touristique d'Ibo. « C'est comme si l'île avait été bombardée », a rapporté un tour-opérateur sud-africain, Kevin Record, qui a pu s'entretenir avec son personnel sur place. « C'est apocalyptique, 90 % de la population est sans abri. Il n'y a ni communication ni électricité, a-t-il poursuivi, c'est grave, mais personne n'a été tué. »

Lire aussi Idai, cyclone sans frontières

De gros dégâts et au moins un mort au Mozambique
Vendredi, Kenneth poursuivait sa course dans les terres, mais avec des vents beaucoup moins violents (70 km/h maximum), selon l'Institut national de météorologie qui a rétrogradé le cyclone en dépression tropicale. La région frappée par Kenneth est nettement moins peuplée que celle de Beira, dévastée par Idai, mais elle est déjà très fragilisée par les raids meurtriers d'un groupe djihadiste qui sème la terreur depuis deux ans et que l'armée ne parvient pas à contrôler. Depuis le reste du continent, on scrute les bandeaux des chaînes d'information à la recherche de la moindre information. « Comment va le Mozambique ? Sont-ils préparés ? Sont-ils en sécurité ? Sont-ils vivants ? » Autant de questions qui se bousculent sur les médias sociaux.



Pato Kelesitse
@iam_PatoK
#CycloneKenneth has hit Mozambican Shores as the strongest cyclone to ever come on land in Africa. I have been looking for updates on news channels and tweets. Saw a random ribbon at the bottom of the news. How is Mozambique? Are they prepared? Are they safe? Are they alive?

8
05:47 - 26 avr. 2019 · Botswana
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Voir les autres Tweets de Pato Kelesitse
Avant d'atteindre le continent africain, Kenneth est passé mercredi soir au large du petit archipel des Comores, où il a fait au moins trois morts et d'importants dégâts, selon les autorités.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

IFRC Africa
✔
@IFRCAfrica
Devastating images from #Comoros following #CyloneKenneth.

Homes and roads are damaged and destroyed, telephone poles and trees are down. Red Crescent volunteers are supporting the urgent needs of communities, providing first aid and assessing needs on the ground.

64
10:05 - 25 avr. 2019
54 personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Marc Nosbach, directeur national de CARE Mozambique, a déclaré : « Au moins 700 000 personnes sont en danger dans la région de Cabo Delgado. Outre les dégâts causés par les tempêtes, le risque le plus important sera immédiatement celui provoqué par les fortes pluies. Les rivières de cette région du Mozambique peuvent déborder, en particulier comme au moins un des barrages. Déjà presque en pleine capacité, empêchant la rétention des eaux de crue. Cela rendra presque impossible la distribution de l'aide, car les routes deviendront impraticables. »

De fortes pluies sont cependant prévues au moins dans les 24 prochaines heures, laissant craindre des inondations et des glissements de terrain dans le Cabo Delgado, à la frontière avec la Tanzanie.

Lire aussi Afrique : le changement climatique ne fait pas de cadeaux aux grandes villes

Vidéo intégrée

World Vision
✔
@WorldVision
MOZAMBIQUE: Just weeks after #CycloneIdai devastated areas of #Mozambique, children and families now face the fallout of #CycloneKenneth. Our dedicated teams remain ready to respond to those who need us most. Please pray with us 🙏
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3078
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105 Empty Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Lun 29 Avr 2019 - 13:49

Le bilan du cyclone Kenneth au Mozambique passe à 38 morts
Par Le Figaro avec AFP Mis à jour le 29/04/2019 à 15:25 Publié le 29/04/2019 à 14:53
Le bilan du passage la semaine dernière du cyclone Kenneth sur l'extrême-nord du Mozambique s'est alourdi à 38 morts, 39 blessés et près de 35.000 habitations détruites ou endommagées, ont annoncé ce lundi les autorités mozambicaines.

» LIRE AUSSI - Mozambique: après les vents à près de 300 km/h, des inondations menacent

Le précédent bilan publié par l'Institut mozambicain de gestion des situations d'urgence (INGC) faisait état de cinq morts dans la province du Cabo Delgado, à la frontière avec la Tanzanie.

Le cyclone Kenneth a touché jeudi la côte de cette province avec des vents approchant les 300 km/h et de très fortes pluies, six semaines à peine après le passage dévastateur à un millier de kilomètres plus au sud du cyclone Idai. Idai, lui avait mi-mars touché de plein fouet la deuxième ville du pays Beira (centre) puis a continué sa route le Zimbabwe. Le cyclone a provoqué la mort d'un millier de personnes et fait des centaines de milliers de sans-abri dans ces deux pays.

Après le passage de Kenneth, la ville de Pemba, capitale de la province du Cabo Delgado, et ses alentours étaient victimes lundi d'importantes inondations causées par la persistance de fortes précipitations associées au cyclone. Plusieurs quartiers de la ville, qui compte 400.000 habitants, étaient sous les eaux et de nombreuses routes coupées, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Ces inondations compliquent la distribution de l'aide d'urgence, selon le Programme alimentaire mondial (PAM), alors que plus de 30.000 hectares de cultures ont été détruites par la montée des eaux dans la région.
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3078
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105 Empty Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Ven 3 Mai 2019 - 23:39

Le cyclone Fani avance vers Calcutta et le Bangladesh, au moins 8 morts
AFP
Modifié le 04/05/2019 à 04:03 - Publié le 03/05/2019 à 10:21 | AFP
Le cyclone Fani avance vers Calcutta et le Bangladesh, au moins 8 morts Le cyclone Fani avance vers Calcutta et le Bangladesh, au moins 8 morts © AFP / Dibyangshu SARKAR
PROFITEZ DE VOTRE ABONNEMENT À 1€ LE 1ER MOIS !
La mégapole indienne de Calcutta se préparait samedi, sous des pluies diluviennes, à l'arrivée du cyclone Fani, le plus puissant dans l'océan Indien depuis des années, qui a fait au moins huit morts et devrait ensuite frapper le Bangladesh voisin.

Le monstre météorologique, avec des vents dépassant 200 km/h, a touché l'est de l'Inde vendredi matin dans l'Etat d'Odisha (46 millions d'habitants). Il a tué au moins huit personnes - dont un adolescent, écrasé par un arbre, et une femme frappée par des débris de béton - et une autre au Bangladesh, selon l'agence Press Trust of India (PTI). Les autorités de l'Odisha n'ont pu confirmer ce bilan.

Le cyclone - arrachant des arbres et coupant l'eau, l'électricité et les communications sur son passage - s'est même fait sentir jusqu'au lointain mont Everest, où des tentes ont été arrachées au Camp 2 à 6.400 mètres d'altitude.

Il s'est ensuite dirigé vers le nord-est, perdant de sa puissance mais continuant à faire des dégâts, en direction de Calcutta, la capitale du Bengale occidental. Habituellement très animée, la ville de 4,5 millions d'habitants était déserte vendredi soir, ses commerces fermés et seuls quelques rares véhicules se risquaient dans les rues.

"Nous surveillons la situation 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et faisons tout ce qui est nécessaire... Soyez vigilants, prenez soin de vous et restez en sécurité pour les deux prochains jours", a prévenu dans un tweet le ministre en chef du Bengale occidental, Mamata Banerjee.

"Essayer de survivre"
Les commerçants, de leur côté, prenaient leurs précautions en vue de l'arrivée de la tempête.

"Si nous ne prenons pas nos affaires, nous craignons que le cyclone n'emporte tout", a renchéri Murad Hussain, un marchand ambulant de 45 ans.

"Nous avons vu comment le cyclone a ravagé certains quartiers de Bhubaneswar (capitale de l'Etat d'Odisha). Nous ne voulons prendre aucun risque. Nous allons essayer de survivre au cyclone", a déclaré Subrata Das, directeur du centre commercial AXIS.

Au Bangladesh, plus au nord, où la tempête devrait frapper samedi, plus de 4.000 abris anticycloniques ont été ouverts, selon un responsable des secours, Mohammad Hashim.

Quelque 400.000 personnes ont aussi été évacuées de villages côtiers bangladais vers des abris en dur. Les autorités ont annoncé la mort d'une femme tuée par un arbre. 14 villages ont été inondés lorsque des digues se sont rompues à cause de la montée des eaux.

L'ordre d'évacuation a également été donné à des centaines de milliers de personnes de l'Etat indien du Bengale occidental, où les aéroports ont été fermés et les routes et lignes de chemin de fer fermées.

"Vent assourdissant"
Dans l'Etat d'Odisha, où 10.000 personnes avaient été tuées en 1999 par un cyclone, les autorités avaient fait évacuer plus d'un million de personnes avant l'arrivée de Fani, craignant une montée des eaux pouvant atteindre jusqu'à un mètre et demi.

Le cyclone a touché terre à Puri, ville indienne côtière de 200.000 habitants célèbre pour son temple de Shree Jagannath, l'un des plus sacrés de l'hindouisme, qui accueille des millions de pèlerins chaque année et a été épargné.

"Environ 160 personnes ont été blessées à Puri", a indiqué un responsable des secours, Prabhat Mahapatra.

"Tout est devenu noir d'un coup et soudain on n'y voyait plus à cinq mètres", a témoigné un homme réfugié dans un hôtel de la ville. "Les stands de nourriture et les enseignes se sont envolés. Le vent est assourdissant".

L'électricité et l'eau ont été coupées dans la plupart des quartiers de la ville et des centaines d'arbres déracinés. Un autre témoin a raconté avoir vu une voiture être poussée puis retournée par le vent sur une avenue. Et, selon l'agence PTI, une grue d'un chantier de construction s'est effondrée.

Les autorités de l'Odisha tentaient de dégager les routes encombrées d'arbres arrachés et autres débris et de rétablir les communications.

Des pylônes électriques sont tombés, des toits ont été arrachés et les fenêtres de bâtiments ont été brisées. "Je n'ai jamais vu autant de destructions de ma vie", confiait Gouranga Malick, 48 ans, au milieu des ruines de sa petite maison de deux pièces détruite par la tempête à Puri.

"Lady Fani"
Selon les autorités de l'Odisha, l'infrastructure électrique de l'Etat a été détruite par Fani.

Une petite fille est née à l'hôpital de Bhubaneswar, la capitale de l'Etat, alors que le cyclone faisait rage. "Nous l'appelons Lady Fani", a indiqué un porte-parole de l'hôpital à PTI.

Les ports ont été fermés mais la marine indienne a envoyé six navires dans la zone.

L'est et le sud-est de l'Inde sont régulièrement balayés par des tempêtes tropicales entre avril et décembre.

En octobre, quelque 300.000 personnes avaient été évacuées dans les districts côtiers de l'Odisha frappés par le cyclone Titli, qui avait fait au moins deux morts.

En 2017, quelque 250 personnes avaient été tuées et plus de 600 avaient disparu au passage du cyclone Ockhi dans le Tamil Nadu et le Kerala.

burs/stu/hg/lch/phv/am/roc

04/05/2019 04:01:16 - Calcutta (AFP) - © 2019 AFP
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3078
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105 Empty Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Dim 5 Mai 2019 - 8:20

Inde : le bilan du cyclone Fani s'alourdit à 33 morts
Par Le Figaro avec Reuters Publié le 05/05/2019 à 13:52
Le cyclone Fani a fait 33 morts et des centaines de milliers de sans abri dans l'est de l'Inde, ont annoncé dimanche les autorités. Le précédent bilan fourni samedi faisait état de 12 morts après le passage de la tempête, accompagnée de vents de 200 km/h, dans l'État d'Odisha.


Vu l'ampleur des dégâts matériels et des inondations, le bilan humain aurait pu être beaucoup plus lourd si plus d'un million de personnes n'avaient pas été évacuées avant l'arrivée du cyclone, ont souligné les autorités. Frappée de plein fouet vendredi, la ville de Puri a subi des dégâts considérables. Les services médicaux y ont comptabilisé 21 morts et environ 300 blessés.

Le coût de la réparation des infrastructures électriques est estimé à plus de 12 milliards de roupies (150 millions d'euros), a déclaré à Reuters un responsable local. L'électricité et les services d'urgence n'ont toujours pas été rétablis dans la ville.

» LIRE AUSSI - Cyclone Fani : une grue s'effondre sur des bâtiments en Inde

Plus de 60.000 personnes participent aux opérations de secours, a déclaré le commissaire Bishnupada Sethi, qui a supervisé les évacuations. Après avoir dévasté Puri, le cyclone s'est transformé en simple dépression tropicale en s'enfonçant dans les terres puis en bifurquant en direction du Bangladesh.
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3078
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105 Empty Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Dim 12 Mai 2019 - 1:27

Au coeur de l'Amérique, les inondations submergent les agriculteurs
AFP
Publié le 12/05/2019 à 07:22 | AFP
Au coeur de l'Amérique, les inondations submergent les agriculteursAu coeur de l'Amérique, les inondations submergent les agriculteurs © AFP / Johannes EISELE
PROFITEZ DE VOTRE ABONNEMENT À 1€ LE 1ER MOIS !
Déjà affectés par la guerre commerciale entre Washington et Pékin, les agriculteurs de l'Etat rural du Nebraska (centre) luttent depuis deux mois contre des inondations exceptionnelles, qui ont détruit des champs entiers, perturbé les moissons et retardent les semis.

D'Omaha, célèbre pour être la ville natale du milliardaire Warren Buffett, à la frontière nord avec l'Iowa, autre Etat du grenier agricole du pays, l'autoroute W275 traverse un paysage décimé.

Parmi les arbres terrassés et pieds de maïs envahis par les eaux, la boue s'est installée, et le sable a envahi certains champs. Les eaux des rivières, comme l'Elkhorn, sont encore à des niveaux anormalement élevés.

Il n'est pas rare de tomber sur un panneau "Road closed", annonçant qu'une route a été fermée parce qu'inondée au point de ressembler à un canal.

Des ponts, des barrages et des digues ont cédé sous la force des eaux de la rivière Missouri coupant l'accès à certaines localités et à de nombreux services et infrastructures publics.

- "Coincé"-

En ces premiers jours du mois de mai, certaines vaches ont regagné les enclos. Mais les éleveurs font encore l'inventaire de leurs pertes, entre les bêtes mortes et celles rendues malades par les eaux sales.

"Une partie du bétail a été coincé dans les inondations et on ne pouvait rien faire", raconte Jim Dinklage, exploitant à Orchard, à trois heures en voiture d'Omaha.

Non loin de son ranch, les averses diluviennes ont créé un îlot dans un champ de maïs.

"Il y a 93 comtés dans le Nebraska et l'état d'urgence a été déclaré dans 81 comtés, ce qui inclut 104 villes et cinq réserves indiennes. Au total 85 % de l'Etat du Nebraska a été affecté soit par les inondations, soit par le blizzard de mi-mars", explique à l'AFP Steve Wellman, le directeur du département de l'Agriculture.

Les dommages sont estimés à 400 millions pour les éleveurs de bétail et 440 millions de dollars pour les céréaliers.

Dans cet Etat, troisième producteur de maïs et deuxième d'éthanol aux Etats-Unis, l'agriculture est le premier secteur économique: un emploi sur quatre est lié au secteur.

Chez Ruth et Sid Ready à Scribner, l'heure est aux comptes, d'autant que la fenêtre des semis de maïs, de la mi-avril au 10 mai de préférence, est en train de se refermer et que celle des sojas, jusqu'au 1er juillet se rétrécit.

"Si on ne sème pas au printemps, on sera sans revenu toute l'année", assène Ruth, expliquant qu'il y a actuellement trop d'eau dans le sol, ce qui réduit les surfaces cultivables et risque d'affecter la qualité de la récolte.

"Explosif"
Ruth et Sid, qui élèvent également des vaches, estiment que leurs coûts vont doubler cette année.

Hormis des dépenses fixes -- prêts liés à la terre, crédits pour l'achat des tracteurs et impôts -- et des frais variables (graines, engrais, fertilisants et produits chimiques), les coûts de transport des marchandises ont doublé en raison du mauvais état des routes.

"C'est un cocktail explosif", conclut Sid, ajoutant qu'il y a un autre coût inestimable: la disparition de longues années d'efforts pour régénérer, entretenir et accroître la fertilité et la productivité des sols à l'aide d'éléments nutritifs.

"Il faut des générations pour développer des sols fertiles et tout ça vient de disparaître", renchérit Ruth.

Les appels d'agriculteurs désespérés ont doublé en un an sur la ligne rouge mise en place par l'association Interchurch Ministries Nebraska (IMN) pour leur apporter une aide psychologique.

Face à cette détresse, différentes aides ont été annoncées dont un étalement des échéances, le rééchelonnement de la durée des prêts, la possibilité de les renégocier et une diminution du taux d'emprunt...

Ces inondations tombent au moment où les revenus des agriculteurs sont en baisse, de l'ordre de 50 % depuis 2013, tandis que leurs dettes ont augmenté d'un tiers atteignant des niveaux inédits depuis les années 80.

Cette précarisation, alimentée par une chute des prix des matières premières agricoles, est exacerbée par le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine, destination clé pour les récoltes américaines.

"Nos produits sont les plus affectés par la guerre commerciale", souligne Sid Ready. Cela ne l'empêche pas d'applaudir le président Donald Trump qui veut rééquilibrer, selon lui, les échanges.

En attendant, les ventes de soja américain ont plongé de 75 % en 2018 comparé à 2017, selon l'American Soybean Association (ASA).

12/05/2019 07:20:47 - Orchard (Etats-Unis) (AFP) - © 2019 AFP
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3078
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 105 Empty Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Dim 26 Mai 2019 - 12:55

Un fort séisme fait un mort et des blessés au Pérou et en Equateur
AFP
Modifié le 26/05/2019 à 18:37 - Publié le 26/05/2019 à 15:44 | AFP
Un fort séisme fait un mort et des blessés au Pérou et en EquateurUn fort séisme fait un mort et des blessés au Pérou et en Equateur © Peru's Fire Department/AFP / HO
PROFITEZ DE VOTRE ABONNEMENT À 1€ LE 1ER MOIS !
Un séisme de magnitude 8 a frappé tôt dimanche une région de la forêt amazonienne, faisant au total un mort et une vingtaine de blessés au Pérou et et en Equateur.

Le tremblement de terre s'est produit à 02H41 heure locale (07h41 GMT) à quelque 70 km au sud-est de Lagunas, une ville de 12.000 habitants située dans le nord du territoire péruvien.

Son épicentre se situe à 110 kilomètres sous la surface terrestre, a précisé l'Institut américain de géologie USGS, qui a évalué à 8 sa magnitude.

En général, plus la profondeur à laquelle le séisme est intervenu est importante, moins l'impact est fort à la surface. Mais l'onde se propage dans ce cas plus largement, ce qui explique qu'il ait été ressenti en Equateur, en Colombie et au Venezuela.

La secousse, qui a duré 127 secondes, a fait sortir de chez eux, au petit matin et sous la pluie, les habitants de la capitale Lima.

Selon un premier bilan fourni par la Défense civile, le tremblement de terre a fait un mort, un homme de 48 ans tué par la chute d'un rocher sur sa maison dans le district de Huarango, dans la région de Cajamarca.

Onze personnes ont été blessées, tandis que 51 familles ont été sinistrées et 53 maisons sont désormais inhabitables.

En Equateur, sept blessés ont été recensés, a annoncé le vice-président Otto Sonnenholzner sur Twitter, ajoutant qu'il y avait eu des dégâts "mineurs" dans les localités amazoniennes de Yantzaza et de Centinela del Cóndor, dans la province de Zamora Chinchipe, frontalière du Pérou.

Le chef de l'Etat équatorien, Lenin Moreno, qui se trouve à Lima pour une réunion de la Communauté andine ce dimanche, a écrit sur Twitter que des coupures de courant avaient eu lieu à Yantzaza, tandis que le séisme a aussi été ressenti dans l'agglomération de Guayaquil, sur l'océan Pacifique

Au Pérou, le président Martin Vizcarra a déclaré à la presse avoir été informé d'habitations effondrées, de routes bloquées et d'un pont détruit.

"C'est un séisme qui a affecté toute la jungle péruvienne. Nous sommes en train d'organiser un pont aérien pour transporter les personnes en situation d'urgence", a-t-il dit.

"C'est un séisme de grande magnitude, le plus fort ayant affecté le pays ces douze dernières années", a souligné le chef de l'Etat, avant de se rendre à Yurimaguas, la localité la plus proche de l'épicentre, où des dégâts étaient notamment signalés.

"Beaucoup de vieilles maisons se sont effondrées à cause de ce fort séisme", a déclaré le maire de cette commune, Hugo Araujo.

"Les objets tombaient"
Le géologue Patricio Valderrama, du centre de surveillance et de prévention des désastres, a souligné que "le nord du Pérou n'avait pas ressenti un séisme tel depuis le grand tremblement de terre de 1970". Une secousse de magnitude 7,9 avait alors frappé la région d'Ancash (nord-est), faisant plus de 70.000 morts.

Selon le maire de Lagunas, Arri Pezo, les habitants refusent de rentrer chez eux de peur des répliques. "On ne peut pas vérifier s'il y a des dégâts parce qu'il n'y a pas d'électricité", a-t-il dit à la radio RPP.

"C'était impossible de marcher au moment du séisme, les objets tombaient", a-t-il raconté.

Selon le directeur de l'Institut péruvien de géophysique Hernando Tavera, la possibilité de répliques est "minime" étant donné la profondeur de l'épicentre.

Le Pérou, de même que le Chili et l'Equateur voisins, est situé dans une région sismique. Il connaît chaque année quelque 200 tremblements de terre, qui sont pour la plupart imperceptibles.

Le 15 août 2017, un séisme de magnitude 7,9 dans la région d'Ica, à 325 km au sud de Lima, avait fait plus de 500 morts, 2.290 blessés et détruit ou rendu inhabitables 76.000 logements.

Le 24 janvier, un tremblement de terre de magnitude 6 avait fait six blessés et des dégâts mineurs dans des localités proches du site archéologique de Nazca dans le sud du Pérou.

26/05/2019 18:35:55 - Lima (AFP) - © 2019 AFP
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3078
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 105 sur 109 Précédent  1 ... 54 ... 104, 105, 106, 107, 108, 109  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum