Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile. - Page 100
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Page 100 sur 102 Précédent  1 ... 51 ... 99, 100, 101, 102  Suivant

Aller en bas

Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Dim 16 Sep 2018 - 1:12

Le typhon Mangkhut en route vers la Chine, 25 morts aux Philippines
AFP
Modifié le 16/09/2018 à 06:53 - Publié le 14/09/2018 à 20:48 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Le super typhon Mangkhut progressait dimanche vers les côtes densément peuplées du sud de la Chine, après avoir frappé le nord des Philippines où il a fait au moins 25 morts et forcé plus de 100.000 habitants à fuir leur domicile.

Le typhon, considéré comme le plus puissant de l'année à ce stade avec des rafales qui ont atteint par endroit les 330 km/h, a ravagé des zones agricoles du nord de l'île de Luçon, la plus grande de l'archipel philippin, provoquant inondations et glissements de terrain.

Les moyens de communication et l'électricité ont été coupés dans la majeure partie de la zone sur la trajectoire de la tempête, où vivent environ cinq millions d'habitants: autant de difficultés pour les autorités qui peinaient encore dimanche midi à évaluer le bilan humain et matériel.

"Au moment où nous parlons, (...) il y a 25 morts", a indiqué à l'AFP Francis Tolentino, principal responsable du gouvernement pour la gestion des catastrophes naturelles. Un précédent bilan faisait état de huit morts.

Dans la ville de Baggao, dans le nord de Luçon, la tempête a emporté des maisons, arraché des toits et des lignes électriques. Certaines routes étaient coupées par les glissements de terrain. D'autres étaient totalement inondées.

Les fermes de l'île, qui fournissent une part importante de la production philippine de riz et de maïs, étaient également inondées, beaucoup des cultures dévastées à un mois des moissons.

"Nous sommes déjà pauvres et voilà que cette tempête nous arrive", se lamentait auprès de l'AFP Mary Anne Baril, 40 ans, dont les cultures ont été détruites dans la tempête. "Nous n'avons pas d'autres moyens de survivre."

Casinos fermés
L'archipel d'Asie du Sud-Est est frappé chaque année par une vingtaine de typhons qui font généralement des centaines de morts, et contribuent à ce que des millions d'habitants restent dans une situation de grande pauvreté.

Parmi les victimes de Mangkhut, figurent notamment une jeune fille qui s'est noyée et un agent de sécurité tué par la chute d'un mur. Une femme a également été emportée par la mer à Taïwan.

Le typhon a perdu en intensité en traversant les Philippines et se dirigeait vers le sud de la Chine. Son oeil devrait toucher le littoral chinois dans la journée, bien à l'ouest des villes de Macao et Hong Kong.

En attendant, les autorités de l'ex-comptoir portugais, qui avaient été fortement critiquées pour leur manque de préparation lors du typhon Hato en août 2017, ont décidé la fermeture des 42 casinos de la ville, pour la première fois de leur histoire.

L'Observatoire météorologique de Hong Kong a fait état de vents enregistrés à 180 km/h sur une île au large, et de rafales à 242 km/h sur certains sommets.

Les rues de l'ex-colonie britannique, d'ordinaires bondées, étaient totalement désertes et d'impressionnantes vagues déferlaient dans la baie pourtant protégée de Victoria Harbour.

Rares étaient les voitures s'aventurant dans les grandes artères de la mégapole jonchées d'arbres arrachés. Certains habitants de la ville verticale disaient avoir la désagrable sensation que leur immeuble oscillait avec le vent, alors que les fenêtres tremblaient dans toute la ville.

L'Observatoire météorologique a exhorté depuis plusieurs jours la population à la plus grande prudence, parlant de "menace considérable" pour les côtes méridionales de la Chine.

Razzia sur l'adhésif
Nombreux sont les habitants qui avaient scotché leurs vitres dans l'espoir de les consolider, au point que certaines échoppes faisaient samedi monter les prix des rubans adhésifs, victimes d'une razzia.

Ces derniers jours, les supermarchés ont été vidés par les habitants stockant des provisions en vue de l'arrivée du typhon. Un phénomène identique avait été observé à Macao.

Des bénévoles ont prêté main-forte aux habitants du village de pêcheurs de Tai O, dans l'ouest de Hong Kong, pour surélever leurs meubles et appareils ménagers en prévision des inondations attendues.

La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific a prévu l'annulation de plus de 400 vols sur les trois prochains jours.

Aux Philippines, l'étendue des dégâts est apparue samedi dans la journée, avec des effondrements de pans de colline gorgés d'eau, des flots incontrôlables dévalant les rues et l'évacuation d'habitants de leurs maisons inondées.

Les sauveteurs ont été déployés dans les régions rurales et vallonnées les plus fortement touchées.

"Parmi tous les typhons cette année, celui-ci est le plus fort, les vents qui l'accompagnent sont les plus violents", a dit à l'AFP le prévisionniste de l'Agence météorologique japonaise Hiroshi Ishihara.

Haiyan, en novembre 2013, est le typhon le plus meurtrier à avoir touché les Philippines. Des vagues géantes, semblables à celles provoquées par un tsunami, avaient tout dévasté sur leur passage. La catastrophe avait fait plus de 7.350 morts ou disparus.

burs-jm-jac/ple

16/09/2018 06:53:11 - Tuguegarao (Philippines) (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Dim 16 Sep 2018 - 7:10

Le typhon Mangkhut sème le chaos à Hong Kong, 49 morts aux Philippines
AFP
Modifié le 16/09/2018 à 12:37 - Publié le 14/09/2018 à 20:48 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Le typhon Mangkhut sème le chaos à Hong Kong, 49 morts aux PhilippinesLe typhon Mangkhut sème le chaos à Hong Kong, 49 morts aux Philippines ©️ AFP / Philip FONG
Le super typhon Mangkhut a semé dimanche le chaos à Hong Kong en faisant littéralement trembler ses gratte-ciel, après avoir frappé le nord des Philippines où il a fait au moins 49 morts.

Cette tempête tropicale considérée comme la plus puissante au monde depuis le début de l'année, a ravagé des zones agricoles du nord de l'île de Luçon, la plus grande de l'archipel philippin, provoquant inondations et glissements de terrain.

A Hong Kong, l'Observatoire météorologique avait émis l'alerte maximum en raison de vents enregistrés à 180 km/h sur une île au large, et de rafales à 242 km/h sur certains sommets.

Si son oeil est passé à une centaine de kilomètres au sud de l'ex-colonie britannique, le typhon a néanmoins semé le chaos dans la ville, pulvérisant des vitres, terrassant des arbres et faisant osciller les tours d'habitation. Une centaine de personnes ont été blessées, selon l'exécutif.

Dans le nord des Philippines, les moyens de communication et l'électricité ont été coupés dans la majeure partie de la zone sur la trajectoire de la tempête, où vivent environ cinq millions d'habitants: autant de difficultés pour évaluer le bilan humain et matériel.

La police a annoncé dimanche après-midi qu'au moins 49 personnes avaient péri. Un précédent bilan de même source faisait état de 30 morts.

Une femme tuée à Taïwan
Dans la ville de Baggao, dans le nord de Luçon, la tempête a emporté des maisons, arraché des toits et des lignes électriques. Certaines routes sont coupées par les glissements de terrain. D'autres sont totalement inondées.

Le survol d'Alcala, plus au sud, laisse entrevoir des champs recouverts d'une eau boueuse, les toits vert d'une école et d'habitations emporté par le vent, laissa

Les fermes de l'île, qui fournissent une part importante de la production philippine de riz et de maïs, ont été également inondées, beaucoup des cultures dévastées à un mois des récoltes.

"Nous sommes déjà pauvres et voilà que cette tempête nous arrive", se lamente auprès de l'AFP Mary Anne Baril, 40 ans, dont les cultures ont été détruites dans la tempête. "Nous n'avons pas d'autres moyens de survivre."

Plus de 105.000 personnes ont fui leur domicile.

L'archipel d'Asie du Sud-Est est frappé chaque année par une vingtaine de typhons qui font généralement des centaines de morts, et contribuent à ce que des millions d'habitants restent dans une situation de grande pauvreté.

Parmi les victimes de Mangkhut, figurent notamment une jeune fille qui s'est noyée et un agent de sécurité tué par la chute d'un mur. Une femme a également été emportée par la mer à Taïwan.

Casinos fermés
Le typhon a quelque peu perdu en intensité en traversant les Philippines. Après avoir survolé la mer de Chine méridionale, l'oeil du cyclone a touché terre vers 17H00 (09H00 GMT) à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Macao, selon l'Observatoire de Hong Kong.

"Je n'ai pas dormi de la nuit parce que j'ai vu à la télévision à quel point le typhon était intense", a déclaré Chan Yau Lok, 55 ans, dans la ville chinoise de Zhanjiang un peu plus à l'ouest.

Les autorités de Macao, qui avaient été fortement critiquées pour leur manque de préparation lors du typhon Hato en août 2017, ont décidé la fermeture des 42 casinos de la ville, pour la première fois de leur histoire.

D'ordinaires bondées, les rues de Hong Kong sont totalement désertes et d'impressionnantes vagues déferlent dans la baie pourtant protégée de Victoria Harbour.

Rares sont les voitures s'aventurant dans les grandes artères de la mégapole jonchées d'arbres arrachés et de débris en tout genre chutant dangereusement des immeubles. Dans toute la ville, les fenêtres tremblent.

L'Observatoire météorologique a exhorté depuis plusieurs jours la population à la plus grande prudence, parlant de "menace considérable" pour les côtes méridionales de la Chine.

Razzia sur l'adhésif
Nombreux sont les habitants qui ont scotché leurs vitres dans l'espoir de les consolider, au point que certaines échoppes ont fait monter samedi les prix des rubans adhésifs, victimes d'une razzia.

A Tai O, un village de pêcheurs de l'ouest de Hong Kong dont beaucoup d'habitants vivent dans des maisons sur pilotis, certains luttaient désespérément contre la montée des eaux.

"L'eau rentre dans ma maison bien que je n'arrête pas d'écoper. C'est une course contre la montre", raconte par téléphone à l'AFP Lau King-cheung, un habitant.

Plusieurs quartiers bordant le littoral, comme celui de Tseung Kwan O (est), ont été inondés par un phénomène de submersion marine.

Des centaines de personnes ont été évacuées vers des refuges. D'autres ont passé leur dimanche terrés dans leurs appartements à attendre que cela passe.

"Tout le sol de ma chambre et le lit sont couverts de bris de glace", a déclaré à la chaîne TVB un résident de Tseung Kwan O dont les fenêtres ont été pulvérisées par les rafales.

"Parmi tous les typhons cette année, celui-ci est le plus fort, les vents qui l'accompagnent sont les plus violents", a dit à l'AFP le prévisionniste de l'Agence météorologique japonaise Hiroshi Ishihara.

burs-jac/mra

16/09/2018 12:36:54 - Hong Kong (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Lun 17 Sep 2018 - 14:03

Vingt-trois morts après des inondations monstres dans le sud-est des Etats-Unis
AFP
Modifié le 17/09/2018 à 19:50 - Publié le 17/09/2018 à 18:00 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Vingt-trois morts après des inondations monstres dans le sud-est des Etats-UnisVingt-trois morts après des inondations monstres dans le sud-est des Etats-Unis ©️ US Coast Guard/AFP / Dustin WILLIAMS
De nombreuses régions restaient inondées lundi dans le sud-est des Etats-Unis après le passage de l'ouragan Florence, qui a fait au moins 23 morts et causé des dommages qui pourraient atteindre des milliards de dollars.

Florence, désormais rétrogradée en dépression tropicale, devait dévier vers le nord-est, charriant des fortes pluies dans les terres déjà gorgées d'eau en Caroline du Nord, Caroline du Sud et dans l'ouest de la Virginie, selon les services météorologiques.

Les autorités redoutaient des glissements de terrain, des ruptures de barrages ou des nouvelles crues de rivières.

"C'est une tempête historique qui se poursuit, certaines zones n'ont pas encore subi le pire des inondations", a averti le gouverneur de Caroline du Nord, Roy Cooper, évoquant un "désastre monumental pour notre Etat" lors d'une conférence de presse lundi.

Le gouverneur a confirmé la mort de 17 personnes en Caroline du Nord. Six autres décès ont été confirmés par celles de Caroline du Sud.

La pluie s'était arrêtée lundi mais les précipitations ont fait déborder de nombreux cours d'eau, comme les rivières Neuse et Cape Fear. Des routes ont été coupées, notamment la grande autoroute 95 qui traverse les deux Etats.

Plus de 480.000 foyers étaient toujours sans électricité lundi matin, selon le département de la sécurité publique de Caroline du Nord, l'Etat le plus touché par les intempéries où des ordres d'évacuation restaient en vigueur dans plusieurs comtés.

Plus de 300 personnes étaient toujours hébergées dans un refuge de la Croix-Rouge établi sur le campus de l'université de Caroline du Nord, près de Raleigh, la capitale de l'Etat. D'autres devaient arriver dans la journée en provenance d'autres centres d'accueil contraints de fermer dans les régions plus à l'est, menacées par les inondations.

"Reprendre une vie normale"
Thomas Hammett a quitté depuis bientôt une semaine sa maison d'Otway avec ses deux enfants, Christopher, 3 ans, et Jerry, 11 ans, et tous commencent à trouver le temps long.

"Nous sommes impatients de rentrer à la maison pour reprendre une vie normale, j'espère que ça se fera mercredi", dit-il à l'AFP. Des voisins lui ont dit que sa maison n'avait pas subi de dégâts. "C'est un soulagement", ajoute-t-il.

"Nous avons dû évacuer car c'était trop dangereux, il y a eu des morts dans le coin", explique le père de famille.

A Fayetteville, en Caroline du Nord, la circulation restait difficile dans certaines zones bordant la rivière Cape Fear. Le niveau des eaux devait atteindre un maximum de près de 19 mètres mardi avant de baisser.

Sur la côte, la ville de Wilmington qui avait été frappée de plein fouet par l'ouragan vendredi, restait isolée du reste du pays, toutes les routes menant à la cité de 117.000 habitants étant coupées. Les services d'urgence de l'Etat ont envoyé 23 camions chargés de rations de survie et de bouteilles d'eau pour ravitailler la population.

Même si les conditions s'améliorent, les autorités ont appelé la population à éviter les déplacements en raison des risques de crues soudaines qui pourraient piéger les automobilistes.

"Ça n'est pas fini, pas pour un bout de temps", a indiqué l'agence de gestion des urgence de Caroline du Sud (SCEMD) sur Twitter.

Le président américain Donald Trump a signé dimanche une déclaration de catastrophe naturelle pour la Caroline du Sud, permettant le déblocage d'une aide fédérale supplémentaire pour les zones affectées par Florence. M. Trump a indiqué la semaine dernière qu'il se rendrait "bientôt" dans les zones touchées. La ministre à la Sécurité intérieure Kirstjen Nielsen doit effectuer lundi un survol des régions inondées.

"Nous allons avoir besoin de fonds importants pour nous remettre d'aplomb", a prévenu lundi le gouverneur Cooper, alors que l'industrie agricole a été durement frappée par Florence.

Dans une première synthèse, la société spécialisée KCC a estimé à près de 2,5 milliards de dollars le montant des biens assurés endommagés par l'ouragan, dont les bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels ainsi que les automobiles.

17/09/2018 19:50:00 - Fayetteville (Etats-Unis) (AFP) -
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Dim 23 Sep 2018 - 13:28

Tunisie: 4 morts dans des pluies torrentielles
Par Le Figaro.fr avec Reuters Mis à jour le 23/09/2018 à 15:36 Publié le 23/09/2018 à 15:34
Des pluies diluviennes se sont abattues sur le Cap Bon, péninsule du nord-est de la Tunisie, donnant lieu à d'impressionnantes inondations qui ont fait au moins quatre morts et ont détruit routes, commerces et véhicules par dizaines.

L'eau est montée jusqu'à 1,70 m dans certains quartiers de Nabeul, chef-lieu du gouvernorat, où de nombreux ponts et routes ont été endommagés, après ces pluies record qui ont parfois constitué l'équivalent de plus de six mois de précipitations.

On pouvait y voir des oueds bouchés par des centaines de bouteilles en plastiques et de végétaux.

Le bilan est grimpé à quatre morts, deux hommes âgés et deux soeurs emportés par les flots, a indiqué en matinée le ministère de l'Intérieur.

"Il pleuvait depuis midi, à 16 heures c'est devenu torrentiel, l'oued (Souhil, ndlr) devant chez nous était bloqué par des arbres et l'eau a submergé le pont et débordé sur la route", a raconté à l'AFP Moncef Barouni, un habitant de Nabeul.

En quelques dizaines de minutes, "l'eau a emporté la clôture, puis le local de la chaudière, la cuisine d'été et une partie du séjour", a-t-il poursuivi. "J'ai eu peur pour ma vie".

M. Barouni a précisé être allé en famille "dormir à l'hôtel". "Nous avions peur d'une autre vague", a-t-il raconté.

"On n'avait aucune information, personne ne répondait, ni les numéros de secours, ni la compagnie d'électricité".

Autour de lui, pendant qu'il s'exprime, des poteaux électriques sont toujours à terre dans l'eau.

Des commerçants ont constaté dimanche matin l'ampleur des dégâts dans leurs boutiques, tandis que les réseaux téléphoniques sont restés coupés dans une partie de cette péninsule, à une cinquantaine de km à vol d'oiseau de la capitale Tunis.

Dans la région, les cours seront suspendus dans certaines écoles lundi.

Il a plu 200 mm sur Nabeul et jusqu'à 225 mm en quelques heures à Beni Khalled, dans le centre du Cap Bon, a indiqué à l'AFP l'Institut national de la météorologie tunisien (INM).

Il s'agit des plus importantes précipitations en une si courte période depuis le début des statistiques, en septembre 1995, a précisé l'INM, assurant avoir lancé une alerte aux orages dès vendredi.

Le Premier ministre Youssef Chahed s'est rendu sur place dimanche pour rencontrer des sinistrés.

Le gouvernement a indiqué avoir envoyé samedi après-midi des renforts et mobilisé deux hélicoptères, tandis qu'une polémique débutait sur le silence radio des hautes autorités.

Parmi les victimes, un sexagénaire s'est noyé à Takilsa, à une soixantaine de km de Tunis, et un autre a été retrouvé mort à Bir Bouregba, près de la station balnéaire de Hammamet, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Sofiène Zaag.

Deux soeurs de 21 et 24 ans ont elles été emportées par une crue soudaine alors qu'elles sortaient de leur usine à Bou Argoub, à 45 kilomètres au sud-est de Tunis, selon la même source.

"Elles ont essayé de traverser l'oued en crue pour rentrer chez elles", a expliqué à un photographe de l'AFP un habitant des lieux, Amir.

"Ces oueds sont laissés à l'abandon depuis des décennies, il n'y a aucun entretien", a-t-il ajouté, déplorant qu'on y trouve en temps normal arbres, ordures, ou gravats.

Sur les réseaux sociaux, des vidéos ont montré des flots puissants charriant des voitures et des pans entiers de chaussées.

Dimanche matin, l'eau est redescendue et le soleil revenu. La plupart des routes étaient à nouveau praticables, en dépit de la boue, a affirmé M. Zaag.

Les autorités ont pris samedi soir des mesures de prévention dans l'optique d'intempéries dimanche sur la région du Sahel, plus au sud, mais les pluies semblent s'estomper.

Des orages violents ont touché la Tunisie depuis le milieu de semaine, entraînant des inondations et des dégâts qui étaient restés uniquement matériels jusque-là.

Ces inondations fréquentes en automne exaspèrent une partie de la population, qui reproche aux autorités de ne pas entretenir les systèmes d'évacuation et les oueds.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Ven 28 Sep 2018 - 15:05

Un séisme de magnitude de 6,3 aux Antilles
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 28/09/2018 à 15:47 Publié le 28/09/2018 à 15:44
La terre a tremblé ce matin aux Antilles, un séisme d'une magnitude inhabituelle de 6,3 sur l'échelle de Richter mesuré par l'Observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe, alors qu'Emmanuel Macron est en visite dans les territoires ultramarins.

L'épicentre de cet événement, de type tectonique, a été "localisé à 119 km au sud est de Capesterre-de-Marie-Galante, à 15 km de profondeur". Le centre sismique de l'université des West Indies, situé à Trinidad-et-Tobago, indique que la terre a tremblé à "92 km au large de Fort-de-France", la capitale de la Martinique.

Le zonage sismique français, établi en octobre 2010, dessine en métropole quatre zones de risque sismique, du risque "très faible" au risque "moyen". La cinquième zone, "zone de sismicité forte" est réservée aux îles des Antilles, à la Nouvelle-Calédonie et à la Réunion. Ces îles ont d'ailleurs connu une quarantaine de séismes de forte magnitude, supérieure à 5 sur l'échelle de Richter, depuis quarante ans, selon les chiffres du Bureau central sismologique français (BCSF), en 2016.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Sam 29 Sep 2018 - 7:22

Indonésie : des centaines de morts après un séisme et un tsunami
Par Journaliste Figaro Le figaro.fr AFP, Reuters Agences Mis à jour le 29/09/2018 à 12:54 Publié le 28/09/2018 à 17:09
Des dizaines de morts après le tsunami en Indonésie
Des dizaines de personnes ont été tuées en Indonésie par le puissant séisme et le tsunami qui a frappé l'île des Célèbes. La ville de Palu a été particulièrement touchée par la catastrophe.

VIDÉOS - À la suite d'un tremblement de terre de magnitude 7,5 qui a frappé l'île de Célèbes vendredi, une vague de près de 2 mètres s'est abattue sur la ville de Palu.

Le dernier bilan officiel samedi matin fait état de 384 morts et 540 blessés. Il pourrait encore augmenter ces prochaines heures, les hôpitaux locaux ayant du mal à faire face à cette situation d'urgence. Le séisme de magnitude 7,5 qui a secoué vendredi l'île des Célèbes, dans le centre de l'Indonésie, a été suivi d'un tsunami meurtrier qui a notamment touché la ville de Palu. «Il y a beaucoup de corps, mais nous ne savons pas exactement combien», a indiqué plus tôt à l'AFP Muhammad Syaugi, le responsable du service de secours indonésien, qui s'efforce de faire parvenir de l'aide sur place. «Nous pensons que des dizaines ou des centaines (de victimes) n'ont pas encore été dégagées des décombres. Le principal centre commercial de Palu (...) s'est effondré». «L'hôtel Rua-Rua (...) s'est affaissé, il avait 80 chambres dont 76 étaient occupées», a détaillé Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes.

«La plupart des informations sur des victimes proviennent de Palu et (de la région de) Donggala», a indiqué Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence nationale de gestion des catastrophes sur la chaîne Kompas TV.
Le tremblement de terre a déclenché la panique chez les habitants qui ont fui dans les rues pour se réfugier en hauteur, selon des images des télévisions locales. Les autorités indonésiennes rapportent que de «nombreux» bâtiments ont été détruits. Les hôpitaux sont dépassés par l'afflux de victimes et de nombreux blessés sont soignés à l'extérieur. L'électricité est partiellement coupée dans la ville tandis que l'aéroport a été fermé pour 24 heures, ainsi que certains axes routiers menant à la ville.

Des soldats indonésiens ont été mobilisés pour venir en aide aux victimes. Ici sur une base militaire de Jakarta avant un départ pour Palu.
L'agence de gestion des catastrophes, qui avait lancé une alerte au tsunami dans la foulée de l'annonce du séisme, avait ensuite levé son avertissement. Mais des images filmées depuis l'étage supérieur d'un parking ont montré une vague de près de 2 mètres qui a submergé plusieurs bâtiments et inondé une mosquée, à Palu, une ville de 350.000 habitants à près de 80 kilomètres de l'épicentre. «C'est un véritable tsunami qui a frappé Palu», a dit Rahmat Triyono, responsable du centre pour les tremblements de terre et tsunamis à l'agence, sur la chaîne de télévision Kompas. «Le tsunami s'est produit à 18h22 locales (...)», a déclaré la présidente de l'agence nationale de géophysique, Dwikorita Karnawati. Palu et sa région ont été touchés par une centaine de répliques.



La Chaîne Météo
✔️
@lachainemeteo
En Indonésie : un #tsunami s'est produit à #Palu suite à un tremblement de terre sous-marin de magnitude 7.5 aujourd'hui. L'alerte tsunami avait été levée quelques instants auparavant...
Crédits vidéo : Catastrophas Mundiales

15:41 - 28 sept. 2018
144
262 personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Plus de 500 victimes en août dernier
Ce séisme de 7,5, selon l'institut américain USGS, est d'une magnitude plus importante que la série de tremblements de terre qui ont fait plus de 500 morts et environ 1500 blessés en août sur l'île de Lombok, voisine de Bali.

L'Indonésie, un archipel de 17.000 îles et îlots qui s'est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique.


Le 26 décembre 2004, l'Indonésie avait été frappée par une série de séismes dévastateurs, dont l'un de magnitude 9,1 sur l'île de Sumatra. Ce tremblement de terre avait créé un tsunami qui a tué 220.000 personnes dans la région, dont 168.000 rien qu'en Indonésie.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Sam 29 Sep 2018 - 12:02

Indonésie : au moins 384 morts après un fort séisme et un tsunami
VIDÉOS. Le séisme s'est produit vendredi, il a touché l'île des Célèbes. Il a été suivi d'une vague de 1,5 m. Les recherches se poursuivent. Source AFP
Modifié le 29/09/2018 à 17:32 - Publié le 29/09/2018 à 08:53 | Le Point.fr

Le puissant séisme suivi d'un tsunami qui a frappé vendredi l'île des Célèbes en Indonésie a fait près de 400 morts, alors que les hôpitaux locaux peinent à faire face à cette situation d'urgence et que les secours tentent d'atteindre la région. « 384 personnes sont mortes », selon les chiffres des hôpitaux, a indiqué samedi Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes. Le nombre de blessés a atteint 540, a-t-il ajouté, au cours d'un point de presse. « Nous avons déployé des milliers de personnes, notamment de l'armée et de la police » et plus de 17 000 personnes ont été évacuées à ce stade, selon le porte-parole.

Les images venues de la ville de Palu (350 000 habitants) sur la côte ouest des Célèbes montraient des corps allongés près de la côte, certains recouverts de couvertures bleues. Des carcasses de véhicules témoignent de la violence de la vague qui s'est abattue sur la côte. L'agence s'inquiète aussi du sort de plusieurs centaines de personnes qui travaillaient à la préparation d'un festival sur une plage de Palu vendredi soir peu avant le tsunami. Alors que les hôpitaux sont dépassés par l'afflux de victimes, de nombreux blessés étaient soignés à l'extérieur. Des habitants transportaient tant bien que mal des corps sans vie, tandis qu'une image montre un homme portant le corps boueux d'un enfant.





Le séisme a frappé essentiellement Palu et la région proche de Donggala. « À Palu (...) il y a des bâtiments, des maisons, qui ont été détruites. (...) des hôtels, des hôpitaux », a indiqué le porte-parole. « Nous pensons que des dizaines ou des centaines (de victimes) n'ont pas encore été dégagées des décombres. Le principal centre commercial de Palu (...) s'est effondré. » « L'hôtel Rua-Rua (...) s'est affaissé, il avait 80 chambres dont 76 étaient occupées », a-t-il détaillé. « La Croix-Rouge indonésienne fait une course contre la montre pour porter assistance aux survivants mais nous ne savons pas ce que nous allons trouver là-bas », a observé Jan Gelfand, un responsable de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) à Jakarta. Alors que les secousses ont été ressenties à des centaines de kilomètres, très peu d'informations parvenaient de Donggala, une région au nord de Palu où au moins une personne a trouvé la mort dans les tremblements de terre. « Nous n'avons pas d'information de Donggala et c'est très préoccupant », a souligné ce responsable.

Dégâts importants
Le séisme a frappé l'île juste avant 11 heures GMT avec une secousse d'une magnitude de 7,5, selon l'institut géologique américain (USGS). C'est plus que la série de tremblements de terre meurtrière connue par l'Indonésie en août, qui avait fait plus de 500 morts et environ 1 500 blessés sur l'île de Lombok, voisine de Bali. Un tsunami s'est déclenché peu après avec une hauteur maximale de 1,5 m sur la côte proche de Palu. La panique a poussé les habitants à fuir vers les hauteurs de la ville, selon des images des télévisions locales. Une vidéo montre une vague imposante s'abattre sur plusieurs bâtiments et inonder une mosquée. «  J'ai commencé à courir quand j'ai vu des vagues s'abattre sur la côte  », a expliqué à l'Agence France-Presse Rusidanto, un habitant de Palu, qui, comme de nombreux Indonésiens, ne porte qu'un nom.

Les dégâts sont importants. Des images diffusées par l'agence de gestion des catastrophes montrent un centre commercial très endommagé à Palu, avec au moins un étage effondré. D'autres photos témoignent de bâtiments très abîmés, et des routes et des trottoirs fissurés. Des vidéos montrent que le pont suspendu jaune emblématique de la ville s'est effondré, précipitant des véhicules dans l'eau. Une route stratégique pour rejoindre la ville a été bloquée par un glissement de terrain, selon l'agence. L'électricité est partiellement coupée dans la ville, l'aéroport a été fermé ainsi que certains axes routiers menant à la ville. Le président indonésien Joko Widodo a annoncé que l'armée avait été appelée pour aider aux opérations de recherches de victimes dans la zone.

L'UE aide en activant un satellite
L'Union européenne a activé un satellite pour aider les autorités indonésiennes à cartographier la situation. L'épicentre du séisme se situe à 78 kilomètres au nord de Palu. Le séisme a été ressenti jusque dans le sud à Makassar, la capitale de l'île. La terre a aussi tremblé sur l'île voisine de Kalimantan (partie indonésienne de Borneo), de l'autre côté du détroit de Makassar. L'Indonésie, un archipel de 17 000 îles et îlots qui s'est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique.

Le 26 décembre 2004, l'Indonésie avait été frappée par une série de séismes dévastateurs, dont l'un de magnitude 9,1 sur l'île de Sumatra. Ce tremblement de terre a créé un tsunami qui a tué 220 000 personnes dans la région, dont 168 000 rien qu'en Indonésie. En 2006, près de 6 000 personnes avaient péri dans un séisme sur l'île de Java. Le tremblement de terre de magnitude 6,3 (d'après l'USGS) s'était produit dans une zone peuplée au sud de la grande ville universitaire de Yogyakarta.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Dim 30 Sep 2018 - 0:43

Typhon Trami au Japon: le bilan monte à 45 blessés
AFP
Modifié le 30/09/2018 à 05:00 - Publié le 30/09/2018 à 04:33 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Typhon Trami au Japon: le bilan monte à 45 blessésTyphon Trami au Japon: le bilan monte à 45 blessés ©️ AFP / Behrouz MEHRI
Le bilan humain du typhon Trami, qui a fait souffler des vents extrêmement violents sur le Japon, est monté à 45 blessés dimanche, tandis qu'il perturbait fortement les transports dans l'archipel.

Les autorités ont fait état de 38 blessés légers sur l'île d'Okinawa (sud-ouest), première touchée par le phénomène, et sept autres à Kagoshima, dans le sud de l'île de Kyushu (sud-ouest).

La circulation des trains à grande vitesse a été suspendue dans l'ouest du pays, et près de 1.000 vols ont été annulés en raison de la fermeture de l'aéroport du Kansai, près d'Osaka.

Appelé Trami, ce typhon avec des vents mesurés à 216 km/h a atteint l'île principale de Honshu tôt dimanche, et devrait provoquer de fortes intempéries dans de nombreuses régions jusqu'à lundi. C'est le 24e typhon de l'année en Asie.

Un précédent typhon, Jebi, le 21e de l'année dans la région, avait tué plus de 10 personnes début septembre dans l'ouest de l'archipel, provoqué divers dégâts matériels, et paralysé l'aéroport d'Osaka, construit sur une île artificielle, avec des pistes envahies par les eaux.

30/09/2018 04:59:41 - Kagoshima (Japon) (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  antoine le Dim 30 Sep 2018 - 3:43

Séisme et tsunami en Indonésie: le bilan passe à au moins 832 morts
AFP
Modifié le 30/09/2018 à 09:26 - Publié le 30/09/2018 à 09:01 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Le bilan du séisme ne cesse de s'alourdir.Le bilan du séisme ne cesse de s'alourdir. ©️ AFP / AZWAR
Le bilan du séisme suivi d'un tsunami qui a frappé l'île indonésienne des Célèbes est passé à au moins 832 morts, a annoncé dimanche l'agence de gestion des catastrophes précisant qu'il pourrait encore s'alourdir.

"A 13H00 aujourd'hui il y a 832 morts" essentiellement dans la ville de Palu, a annoncé Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes au cours d'un point presse.

30/09/2018 09:00:23 - Jakarta (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mers s'élèveront, les eaux se déverseront, la Terre sera secouée et le sol deviendra stérile.

Message  stjeanlagneau le Dim 30 Sep 2018 - 9:03



Merci Antoine

@ tous

le rythme des catastrophes s'accélère.  Sur le choc

Je réfléchis !

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
avatar
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 21069
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 51
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Page 100 sur 102 Précédent  1 ... 51 ... 99, 100, 101, 102  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum