Les yeux d'une mère - Secrets d'un bonheur
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Les yeux d'une mère - Secrets d'un bonheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les yeux d'une mère - Secrets d'un bonheur

Message  nanou le Lun 19 Nov 2012 - 3:38

Maman de cœur.



Connaissez-vous l’histoire du petit roseau qui était amoureux de son créateur,



Il était une fois un petit roseau insignifiant au milieu de millier de roseaux. Il n’était ni plus ni moins courageux, beau ou intelligent que les autres. Il s’était juste posé du comment et du pourquoi il était sur terre. A force de se poser mille questions, il avait pris conscience de l’existence de Dieu, de son Amour, et cela lui procurait un bonheur immense. Il était devenu amoureux de son créateur et ressentait une affection particulière pour chacun de ses frères qui l’entouraient. Il rêvait d’unir les deux et de transmettre à ceux qui partageaient son existence le bonheur qui l’envahissait. Mais il avait beau parler, personne ne l’écoutait…

Il oubliait vite ses déceptions en regardant le Seigneur .Alors son cœur exultait et il ne pouvait s’empêcher de lui dire :

- Oh Seigneur, je t’aime si fort, fais de moi se que tu voudras.

- Un jour il entend le Seigneur lui répondre :

- Veux-tu que je me serve de toi pour répandre mon Amour sur tes frères ?

- Oh oui, Seigneur tout ce que tu voudras !

- Ne crains pas, je commence par te cueillir.

- Me cueillir, Mais je vais mourir alors, je vais devoir quitter mes frères ? Je ne sais pas si je suis prêt, si…

- D’accord, je renonce, ne t’inquiète pas je t’aime.

- Pardon Seigneur, oui, je veux bien, moi aussi je t’aime, fais de moi ce que tu voudras !

- Le Seigneur coupa le petit roseau et le serra très fort contre Lui.

- Oh mon Dieu, si j’avais imaginé un seul instant à quel point j’allais être heureux, je te l’aurais demandé bien plus tôt !

- Dans cette intimité d’amour le Seigneur lui demanda.

- Me permets-tu de te couper en deux ?

- Qu...Quoi ? Me couper en deux ? Le petit roseau prit peur à nouveau, mais se ressaisit, transformé par l’Amour si doux des yeux du Seigneur.

- Oui Seigneur comme tu voudras !

- Ensuite je serai obligé de tailler ton propre cœur, me le permets-tu ?

Le petit roseau préférait ne pas imaginer concrètement. Il ne voulait penser qu’a l’Amour, il préférait s’appuyer sur l’expérience précédente. En acceptant la taille, il avait gagné d’être tout prêt de Dieu, alors il fallait faire confiance. Quoi qu’Il lui demande, il savait que c’était pour un plus grand bien.

Ne pas penser à sa peur, mais garder ses yeux dans ceux du Seigneur. Alors fort de cet amour qui le submergeait, il dit « oui ».

Le Seigneur coupa le roseau dans le sens de la longueur, creusa son cœur de manière à en faire un canal. Il posa la tête du petit roseau directement sur son cœur, et plongea l’autre extrémité du roseau au milieu de ses frères Ainsi, l’amour du cœur de Jésus, en passant le petit roseau, allait arroser tous les roseaux de la terre.

Le petit roseau était devenu un canal de l’Amour de Dieu pour tous ceux qu’il aimait. Son bonheur était à son comble…

A l’image de ce roseau, le Seigneur fait de nous un canal de la grâce de la sainte famille pour toutes les personnes que nous rencontrons.



Extrait de « les yeux d’une mère » Secrets d’un bonheur

Isabelle Laurent Pages : 80-82
avatar
nanou
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 107
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum