LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE

4 participants

Aller en bas

LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE Empty LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE

Message  Invité Dim 5 Sep 2010 - 23:17

La grande tribulation et le schisme de l’Eglise

1. Fondement biblique

Thème : Le schisme de l’Eglise

1 R 11,26-40 :

« 26 Jéroboam était fils de l'Ephraïmite Nebat, de Cerêda, et sa mère était une veuve nommée Cerua; il était au service de Salomon et se révolta contre le roi. 27 Voici l'histoire de sa révolte. Salomon construisait le Millo, il fermait la brèche de la Cité de David, son père. 28 Ce Jéroboam était homme de condition ; Salomon remarqua comment ce jeune homme accomplissait sa tâche et il le préposa à toute la corvée de la maison de Joseph. 29 Il arriva que Jéroboam, étant sorti de Jérusalem, fut abordé en chemin par le prophète Ahiyya, de Silo ; celui-ci était vêtu d'un manteau neuf et ils étaient seuls tous les deux dans la campagne. 30 Ahiyya prit le manteau neuf qu'il avait sur lui et le déchira en douze morceaux. 31 Puis il dit à Jéroboam : "Prends pour toi dix morceaux, car ainsi parle Yahvé, Dieu d'Israël: Voici que je vais arracher le royaume de la main de Salomon et je te donnerai les dix tribus. 32 Il aura une tribu, en considération de mon serviteur David et de Jérusalem, la ville que j'ai élue de toutes les tribus d'Israël. 33 C'est qu'il m'a délaissé, qu'il s'est prosterné devant Astarté, la déesse des Sidoniens, Kemosh, le dieu de Moab, Milkom, le dieu des Ammonites, et qu'il n'a pas suivi mes voies, en faisant ce qui est juste à mes yeux, ni mes lois et mes ordonnances, comme son père David. 34 Mais ce n'est pas de sa main que je prendrai le royaume, car je l'ai établi prince pour tout le temps de sa vie, en considération de mon serviteur David, que j'ai élu et qui a observé mes commandements et mes lois; 35 c'est de la main de son fils que j'enlèverai le royaume et je te le donnerai, c'est-à-dire les dix tribus. 36 Pourtant je laisserai à son fils une tribu, pour que mon serviteur David ait toujours une lampe devant moi à Jérusalem, la ville que j'ai choisie pour y placer mon Nom. 37 Pour toi, je te prendrai pour que tu règnes sur tout ce que tu voudras et tu seras roi sur Israël. 38 Si tu obéis à tout ce que je t'ordonnerai, si tu suis mes voies et fais ce qui est juste à mes yeux, en observant mes lois et mes commandements comme a fait mon serviteur David, alors je serai avec toi et je te construirai une maison stable comme j'ai construit pour David. Je te donnerai Israël 39 et j'humilierai la descendance de David à cause de cela ; cependant pas pour toujours." 40 Salomon chercha à faire mourir Jéroboam ; celui-ci partit et s'enfuit en Egypte auprès de Sheshonq, roi d'Egypte, et il demeura en Egypte jusqu'à la mort de Salomon ».

Thème : La grande tribulation ou grande épreuve de l’Eglise

Mt 24,15-25 :

« 15 Lors donc que vous verrez l'Abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, installée dans le saint lieu (que le lecteur comprenne !) 16 alors que ceux qui seront en Judée s'enfuient dans les montagnes, 17 que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas dans sa maison pour prendre ses affaires, 18 et que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau ! 19 Malheur à celles qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! 20 Priez pour que votre fuite ne tombe pas en hiver, ni un sabbat. 21 Car il y aura alors une grande tribulation, telle qu'il n'y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu'à ce jour, et qu'il n'y en aura jamais plus. 22 Et si ces jours-là n'avaient été abrégés, nul n'aurait eu la vie sauve ; mais à cause des élus, ils seront abrégés, ces jours-là. 23 "Alors si quelqu'un vous dit : Voici : le Christ est ici ! Ou bien : Il est là!, n'en croyez rien. 24 Il surgira, en effet, des faux Christs et des faux prophètes, qui produiront de grands signes et des prodiges, au point d'abuser, s'il était possible, même les élus. 25 Voici que je vous ai prévenus ».

Ap 7,9-17 :

« 9 […] Voici qu'apparut à mes yeux une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, de toute nation, race, peuple et langue ; debout devant le trône et devant l'Agneau, vêtus de robes blanches, des palmes à la main, 10 ils crient d'une voix puissante : "Le salut à notre Dieu, qui siège sur le trône, ainsi qu'à l’Agneau !" 11 Et tous les Anges en cercle autour du trône, des Vieillards et des quatre Vivants, se prosternèrent devant le trône, la face contre terre, pour adorer Dieu ; 12 ils disaient : "Amen ! Louange, gloire, sagesse, action de grâces, honneur, puissance et force à notre Dieu pour les siècles des siècles ! Amen !" 13 L'un des Vieillards prit alors la parole et me dit : "Ces gens vêtus de robes blanches, qui sont-ils et d'où viennent-ils ?" 14 Et moi de répondre : "Monseigneur, c'est toi qui le sais." Il reprit: "Ce sont ceux qui viennent de la grande épreuve: ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau. 15 C'est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, le servant jour et nuit dans son temple ; et Celui qui siège sur le trône étendra sur eux sa tente. 16 Jamais plus ils ne souffriront de la faim ni de la soif ; jamais plus ils ne seront accablés ni par le soleil, ni par aucun vent brûlant. 17 Car l'Agneau qui se tient au milieu du trône sera leur pasteur et les conduira aux sources des eaux de la vie. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux." ».

NB : Le renvoi en marge du texte de la Bible de Jérusalem page 1707 nous indique que le passage de Dn 12,1a, trouve son accomplissent en Mt 24,21, et qu’il fait référence à la grande tribulation. Le renvoi en marge du texte de Mt 24,21, fait correspondre quant à lui la référence Ap 7,14.

La note ‘f’ de la Bible de Jérusalem page 1707, précise également que le « Livre » dont il est question en Dn 12,1 correspond bien au « Livre des Prédestinés ou Livre de Vie (Cf. Ex 32,32-33 ; Ps 69,29 et 139,16 ; Is 4,3 ; Lc 10,20 ; Ap 20,12+ et Dn 7,10+) ».

Ainsi en rapprochant ces deux passages, comme la Bible de Jérusalem nous invite à le faire, nous pouvons mettre en évidence que les dénominations bibliques « grande épreuve » et « grande tribulation » sont substantiellement équivalentes.

2. Catéchisme de l’Eglise Catholique

§ 2642 : « La Révélation "de ce qui doit arriver bientôt", l'Apocalypse, est portée par les cantiques de la Liturgie céleste (Cf. Ap 4,8-11 ; Ap 5,9-14 ; Ap 7,10-12) mais aussi par l'intercession des "témoins" (martyrs : Ap 6,10). Les prophètes et les saints, tous ceux qui furent égorgés sur la terre pour le témoignage de Jésus (Cf. Ap 18,24), la foule immense de ceux qui, venus de la grande tribulation, nous ont précédés dans le Royaume, chantent la louange de gloire de Celui qui siège sur le Trône et de l'Agneau (Cf. Ap 19,1-8). En communion avec eux, l'Eglise de la terre chante aussi ces cantiques, dans la foi et l'épreuve. La foi, dans la demande et l'intercession, espère contre toute espérance et rend grâce au "Père des lumières de qui descend tout don excellent" (Jc 1,17). La foi est ainsi une pure louange ».

§ 1296 : « Le Christ lui-même se déclare marqué du sceau de son Père (Cf. Jn 6,27). Le chrétien, lui aussi, est marqué d'un sceau : "Celui qui nous affermit avec vous dans le Christ et qui nous a donné l'onction, c'est Dieu, Lui qui nous a marqués de son sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l'Esprit" (2 Co 1,22 Cf. Ep 1,13 ; Ep 4,30). Ce sceau de l'Esprit Saint, marque l'appartenance totale au Christ, la mise à son service pour toujours, mais aussi la promesse de la protection divine dans la grande épreuve eschatologique (Cf. Ap 7,2-3 ; Ap 9,4; Ez 9,4-6 ) ».

3. Sainte Marguerite de Cortone

Marguerite est née à Lavicano en Toscane vers 1250. Elle mena une vie dissolue, se convertit et se livra à de rudes pénitences. Elle mourut à Cortone en 1297 :

Du tome 3 des « Bollandistes » (Acta Sanctorum), pages 350 et 351 :

« Sache, lui dit Notre Seigneur [vers 1288], qu’il arrivera dans les derniers temps une grande tribulation dans le monde, sous l’impulsion de l’un des principaux démons aux ordres de Lucifer, et jusque là retenu captif dans les Enfers…Il préparera les voies à l’Antéchrist, dont il sera le précurseur. Telle sera l’oppression, que des religieux en grand nombre quitteront leur Ordre, et les religieuses leurs monastères…Il suscitera à la Sainte Eglise bien des périls…Cet esprit infernal provoquera dans le monde les trahisons et les homicides ; il lancera sur le monde entier ses hordes infernales… ».

4. Bienheureuse Anna-Maria Taïgi

De l’ouvrage « Demain », pages 229 à 231 :

« Le don de prophétie fut si éminent dans Anna-Maria que la vie des Saints nous offre peu d’exemples semblables dans les vingt siècles de l’ère chrétienne. S’étant offerte à Dieu, peu après son mariage, pour être toute sa vie une victime clouée à la croix en expiation des péchés du monde, le Seigneur accepta son offrande. Mais, pour venir en aide à son esprit de sacrifice, il lui mit devant les yeux un brillant et mystérieux soleil dans lequel elle voyait l’état des consciences, la situation morale des diverses nations de la terre, les révolutions, les guerres, les desseins des gouvernements, les machinations des sociétés secrètes et tout le travail de l’enfer. Elle vit dans ce soleil :

[…] 14. Un jour viendra où le Pape enfermé au Vatican se trouvera comprimé comme dans un cercle de fer. Toute espérance humaine sera perdue et c’est alors que Dieu fera éclater, tout à coup, sa miséricorde.
15. Les cadavres tués aux environs de Rome seront aussi nombreux que les poissons charriés dans cette ville par un récent débordement du Tibre.
16. Aux horreurs de la guerre avec l’étranger et de la guerre civile succéderont les luttes sanglantes de prétendants révolutionnaires (en France).
17. Et cet état de désolation durera jusqu’à ce que la France aille se jeter aux pieds du Souverain Pontife pour le conjurer d’y mettre fin par sa suprême autorité.
18. Le pape alors enverra un légat en France pour y prendre connaissance de l’état des esprits, et sur le rapport qui lui sera fait, il nommera, pour occuper le trône de France, un Roi très chrétien.
19. Pendant plusieurs jours de suite, elle vit se répandre sur le monde des ténèbres excessivement épaisses.
20. Puis tomber des débris de murs et de poutres, comme si un grand édifice se fut écroulé [chute de l’édifice maçonnique].
21. Ce fléau lui avait été manifesté à plusieurs reprises dans le mystérieux soleil.
22. Des ténèbres pestilentielles, peuplées de visions effroyables, envelopperont la terre pendant trois jours.
23. L’air sera alors empesté par les démons qui apparaîtront sous toutes sortes de formes hideuses.
24. Les cierges bénits préserveront de mort, ainsi que les prières à la Sainte Vierge et aux Saints Anges.
25. Tous les ennemis de l’Eglise, cachés ou apparents, périront pendant les ténèbres, à l’exception de quelques-uns que Dieu convertira bientôt après.
26. Le fléau de la terre aurait été mitigé par les prières, mais non celui du ciel, qui serait horrible, épouvantable et universel […].
40. Après les ténèbres, la Santa Casa de Lorette sera transportée par les Anges à Rome, dans l’Eglise de Sainte-Marie-Majeure ».

5. Le Père Nectou

De l’ouvrage « Demain », pages 159 et 160 :

« Le Père Nectou, ancien provincial d’Aquitaine, était regardé à juste titre par les religieux de la Compagnie de Jésus comme un saint et, qui plus est, comme un prophète. Les vaticinations qu’on va lire ont été faites par lui au Père de Raux, vers 1760. Celui-ci étant encore novice dans la maison des Jésuites à Poitiers, le Père Nectou, recteur, le vit un jour traverser la cour. Lui frappant alors sur l’épaule, il lui dit de le suivre dans sa chambre. Là, il le tint trois heures, une autre fois deux heures, et lui annonça qu’on était à la veille d’évènements extraordinaires » :

« […] 11. Il se formera en France deux partis qui se feront une guerre à mort.
12. L’un sera beaucoup plus nombreux que l’autre,
13. Mais ce sera le plus faible qui triomphera.
14. Il y aura alors un moment si affreux qu’on se croira à la fin du monde. Le sang ruissellera dans plusieurs grandes villes : les éléments seront soulevés, ce sera comme un petit jugement.
15. Il périra dans une catastrophe une grande multitude, mais les méchants ne prévaudront point. Ils auront bien l’intention de détruire entièrement l’Eglise ; le temps ne leur en sera pas donné.
16. Car cette horrible période sera de courte durée. Au moment où l’on croira tout perdu, tout sera sauvé [Il en fut de même lors de la Sainte Passion et Mort de Notre Seigneur Jésus ; aux yeux des disciples tout semblait perdu, mais c’est à ce moment là que l’enfer a été vaincu].
17. Durant ce bouleversement épouvantable qui, paraît-il, sera général et non pour la France seulement, Paris sera entièrement détruit. La destruction sera si complète que, vingt ans après, les pères se promèneront avec leurs enfants sur les ruines ; pour satisfaire à leurs questions, ils leur diront : « Mon fils, il y avait ici une grande ville. Dieu l’a détruite à cause de ses crimes ».
18. A la suite de ces affreux évènements, tout rentrera dans l’ordre, justice sera faite à tout le monde ; la contre-révolution sera consommée […].
20. On sera près de cette catastrophe, lorsque l’Angleterre commencera à s’ébranler. On le saura à ce signe comme on sait l’approche de l’été quand le figuier commence à bourgeonner.
21. L’Angleterre à son tour éprouvera une révolution plus terrible que la révolution française, et elle durera assez longtemps pour que a France ait le temps de se rasseoir.
22. Ce sera le France qui aidera l’Angleterre au rétablissement de la paix.
23. Lorsqu’on sera près de ces évènements qui doivent amener le triomphe de l’Eglise…le désordre sera si complet qu’on n’y connaîtra plus rien.
24. Quand viendra le moment de la dernière crise, il n’y aura rien à faire que demeurer où Dieu nous aura placés, se renfermer dans son intérieur et prier, en attendant le passage de la colère et de la justice divines ».

6. Notre Seigneur Jésus et la Vierge des Douleurs à l’Escorial

De la page 301 à 304 de l’ouvrage « Premier récit authentique des apparitions de l’Escorial » nous est présenté le message du 20 janvier 1983, dont voici quelques extraits :

« Fais des sacrifices pour le Vicaire du Christ. Le Vicaire se trouve en grand danger. Fais des sacrifices. Pauvre Vicaire ! Il va beaucoup souffrir ma fille. Je me tiendrai avec lui au dernier moment. De grandes calamités viendront sur l’humanité. De grands tremblements de terre : des villes entières seront détruites. Quel dommage, ces âmes ! Beaucoup de pasteurs de l’Eglise sont devenus des salariés. Quel dommage ces âmes ! Ils sont au bord de l’abîme ! Ils paieront pour toutes les âmes qu’ils entraînent à l’abîme ! Ils font de l’Eglise un repère de voleurs et de péché […]. Le Calice de Douleur est en train de s’achever. Que quiconque s’appelle « fils de Dieu » ne renie pas mon Fils. Les anges renieront celui qui reniera mon Fils. Combien d’anti-christs, qui veulent s’emparer des âmes, y-a-t-il parmi les humains ! Beaucoup de prêtres, à cause de leur mauvaise vie, à cause de leur manque de piété entraînent quotidiennement beaucoup d’âmes au fond de l’abîme. Qu’ils fassent oraison ; qu’ils ne se relâchent pas ; qu’ils se repentent. Je les aime tous, car tous sont mes enfants : qu’ils changent leur vie de Sainte Thérèse (d’Avila) m’a plu – les oraisons constantes et sa pénitence pour le salut des âmes. Peu de couvents vivent leur propre règle ! Certains couvents offensent Dieu et vivent dans le relâchement. Certains couvents ne sont pas des maisons d’oraison, mais de plaisance. Qu’ont-ils fait de leurs règles ? Les fleurs de ces couvents sont en train de se faner. Qu’ils fassent oraison et pensent davantage à Dieu. Le moment est en train d’arriver où le Fils de l’homme n’apportera pas la paix aux hommes, mais la guerre entre les hommes. La guerre est déjà là : pères contre fils, belle-fille contre belle-mère…La fin des temps arrive et l’humanité ne veut rien savoir. Ils sèment péché sur péché et crimes partout. Ils se précipitent eux-mêmes au fond de l’abîme. Tenez-vous prêts car Dieu peut envoyer ses anges à tout instant, comme le voleur entre sans prévenir. Comprenez que pour Nous l’âme est plus importante que le corps. Comprenez que le règne/royaume de Dieu est très proche ; et le Fils de Dieu viendra sur une nuée pour rétribuer chacun selon ses œuvres. Soyez humbles. Par l’humilité vous pouvez atteindre le Ciel. Pour arriver au Ciel, il faut prendre la croix et suivre mon Fils. Toujours plus d’âmes se précipitent – par milliards et milliards – à l’abîme.
Priez (demande et intercession) le Père éternel. Ne pensez jamais que le Père éternel est un tyran ; c’est un père miséricordieux ; mais il est en même temps un juge sévère. Je donne constamment des preuves à l’humanité. Pensez que l’Ennemi se trouve aux quatre coins de la terre. L’Ennemi est à l’affût pour s’emparer des âmes. Par l’humilité et le sacrifice vous sous sauverez, mes enfants. Rendez visite au Très Saint Sacrement, Jésus vous attend. Recevez les épreuves avec humilité […]. Pensez que mon Fils se trouve chargé d’une croix, sans repos, pour sauver l’humanité ingrate. Il ne manque que quelques secondes pour la destruction de diverses nations. Ils ne font pas cas. Je veux que vous fassiez sacrifice et oraison […]. De grands châtiments viendront. L’Ennemi formera dans les airs une guerre avec des armes atomiques. Combien de corps voleront dans les airs, dont la peau se détachera des corps ! Des milliards d’yeux le verront et même ainsi ils ne croiront pas (mêmes phrases qu’à La Salette en 1846). La planète Terre est sur le point de se détruire. Par les oraisons et les sacrifices, combien d’âmes peuvent être sauvées ! Beaucoup d’âmes se condamnent parce que personnes ne prie pour elles. Parlez de Dieu et propagez les messages de votre Mère partout de par le monde. La Russie est le fléau de toute l’humanité. Priez afin qu’elle se convertisse. Elle voudra détruire l’humanité par des engins atomiques. Par vos oraisons et sacrifices, elles peuvent se convertir. Vous recevrez votre récompense pour vos sacrifices. Souvenez-vous que Dieu à dit : « Quiconque sauvera des âmes, sauvera la sienne ». Vous ne devez pas avoir peur ; allez de l’avant avec humilité. Soyez Apôtres des derniers temps. Vous devez aider beaucoup d’âmes qui se trouvent en grand danger. Regarde mon Cœur, ma fille : pas un seul petit creux sans épines. Quelle douleur il éprouve à cause de tous ses enfants, sans distinction de races ! Tu ne peux pas le toucher ; pas une seule âme n’est purifiée. Offre tes douleurs pour les âmes consacrées. Je les aime tant…Mais elles paient mal de retour mon amour ! (Amparo pleure et, se soulevant sur son lit, tente de toucher le Cœur de la Très Sainte Vierge). Tu ne peux pas le toucher, ma fille ; ne le touche pas, car elles sont profondes (profondement enfoncées). Comme mon Cœur saigne ! […] ».

- extrait du message donné le 27 mars 1983, pages 304 et 305 :

« Soyez apôtres des derniers temps, ne prenez pas peur. Ne reniez pas mon Fils : le Père céleste reniera quiconque reniera mon Fils. Soyez habiles car l’Ennemi est à l’affût. Faites votre devoir, mes enfants, car le châtiment est très proche (Amparo parle une langue qu’on ne comprend pas) Ces dates seront celles du châtiment de toute l’humanité, ma fille. Plusieurs nations seront détruites et celles qui resteront seront purifiées. Ce grand châtiment est très proche ; il semblera que le monde brûle. Déjà beaucoup ne supporterons pas le seul avertissement et mourront […]. Le calice est en train de s’achever et lorsqu’il s’achèvera, le feu qui la détruira tombera sur l’humanité. Je vous demande sacrifices et oraisons, ma fille ; aujourd’hui tu ne boiras pas au Calice de douleurs : il est en train de s’achever. La miséricorde de Dieu le Père s’achève : la coupe de la justice s’achève, celle de la miséricorde est en train de déborder. Le Père éternel vous attend, bras ouverts ; approchez-vous de la Confession, écoutez et portez partout dans le monde la lumière de l’Evangile. Publiez le saint Rosaire : par le Rosaire on peut sauver la majeure partie de l’humanité […] ».

- extrait du message donné le 1er février 1986 (sources : http://jesusmarie.free.fr/) :

« Mes enfants, Je me sers des âmes pour purifier l'humanité et Je lui envoie des calamités, des catastrophes, des tremblements de terre pour la purifier. Combien de fois, ma fille, ne t'ai-je pas dit que là où il y a de la douleur, le péché n'existe pas. Sais-tu pourquoi ? Parce que l'être humain s'occupe de sa douleur, ne s'occupe pas du monde, et Je suis là, là où est la douleur, mes enfants. Seule votre prière peut venir à Moi, votre prière avec le sacrifice. (Langage céleste : "Yakomo, Yakuakua guikola") Regarde comme cela est proche. La calamité qui viendra sur la terre, sera terrible: il n'a jamais été vu un châtiment semblable à celui-ci. (Amparo pleure très amèrement). Lorsque ceci arrivera, de grands monstres gouverneront et ils ne respecteront pas les Aliments Sacrés des Eglises. Les dictateurs du monde seront de vrais démons incarnés et détruiront toues les choses saintes. Ils martyriseront mes âmes consacrées, le peu de Saints qui restera, sera martyrisé par la main d'un bourreau et mon Vicaire, ma fille, mon Vicaire sera tourmenté comme ceci (Amparo pleure très fort et elle dit : "Le pauvre, le pauvre"). Mes enfants, priez beaucoup et faites beaucoup de sacrifices ; soyez constamment en union avec Dieu. C'est encore temps pour la Miséricorde, mais dans peu de temps ce sera l'heure de la Justice ».

7. La Très Sainte Vierge Marie à Naju

Voici un bref mais très significatif extrait du message du 26 novembre 1989, page 167 de l’ouvrage « Messages de la Vierge de Naju » (Corée) :

« […] Si l’on ne m’écoute pas, le monde deviendra une mer de flammes par la Troisième Guerre mondiale et il sera détruit (ce dernier mot traduit ici par « détruit », vient du Coréen « Myôlmang » qui signifie : destruction, ruine, écroulement, effondrement). Car le Dieu de l’amour peut être aussi le Dieu de la colère »

8. Notre Seigneur Jésus à Marie des vallées

Du livret « Marie des vallées » :

- extrait du message, page 26 :

« Marie ne souffrait pas seulement pour les âmes de son temps, mais aussi pour celles qui vivraient avant le commencement du Grand Jubilé, c'est-à-dire le temps de la Grande Tribulation.

Suite à venir...

9. La prophétie de Prémol

De l’ouvrage « Demain », pages 176 à 179 :

« […] 72. Ah ! Seigneur, vos secrets sont impénétrables ! Que signifie ce chandelier à sept branches, que je vois s’avancer avec ses sept torches, dont la lumière semble vouloir éclipser l’éclat du point qui brille au sommet du temple et forcer le ver à rentrer sous terre ?
73. Mais que vois-je ? La torche la plus grande et la plus ardente tombe et s’éteint et les autres s’en réjouissent et se disputent sa place.
74. Et voici les branches du chandelier qui s’entrechoquent et les étincelles qui voltigent sur les épis. Grand Dieu ! L’incendie dévore les moissons, l’orage gronde et la foudre éclate avec fracas.
75. Et je vois les tronçons épars du dragon qui se réunissent. Ah, Seigneur, votre Triangle se repose maintenant sur Judas ! Seigneur, Seigneur, arrêtez votre colère ! Par quels signes voulez-vous donc manifester votre puissance !
76. L’Archange est remonté vers les cieux et le Dragon lève la tête et fait entendre des sifflements affreux.
77. Et les loups affamés se précipitent de la montagne et viennent dévorer les moutons qu’ils déchirent jusqu’au milieu des étables.
78. Et les hommes épouvantés s’enfuient de tous côtés, emportant leurs trésors ; et ils sont accablés de leurs trésors et tombent sur les chemins.
79. Quel carnage, ô mon Dieu ! Le sang coule à flots dans le lit du Jourdain (Seine). Il roule des cadavres, des crânes brisés et des membres épars.
80. Et les vagues de la mer s’en vont aux rivages lointains épouvanter les nations.
81. N’est-ce pas assez, Seigneur, d’une pareille hécatombe pour apaiser votre colère ? Mais non. Quel est ce bruit d’armes, ces cris de guerre et d’épouvante qu’apportent les quatre vents ?
82. Ah ! Le Dragon s’est jeté sur tous les Etats et y porte la plus effroyable confusion.
83. Les hommes et les peuples se sont levés les uns contre les autres. Guerre, guerre ! Guerres civiles, guerres étrangères !
84. Quels chocs effroyables ! Tout est deuil et mort et la famine règne aux champs.
85. Jérusalem, Jérusalem ! Sauve-toi du feu de Sodome et de Gomorrhe et du sac de Babylone.
86. Eh quoi, Seigneur ! Votre bras ne s’arrête pas ! N’est-ce donc pas assez de la fureur des hommes pour tant de ruines fumantes ?
87. Les éléments doivent-ils encore servir votre colère ? Arrêtez, Seigneur, arrêtez ! Vos villes s’abîment d’elles mêmes.

Destruction du Vatican et fuite du Pape

88. Grâce, grâce pour Sion ! Mais vous êtes sourd à nos voix, et la montagne de Sion s’écroule avec fracas !
89. La croix du Christ ne domine plus qu’un monceau de ruines.
90. Et voici que le roi de Sion attache à cette croix et son sceptre et sa triple couronne, et, secouant sur les ruines la poussière de ses souliers, se hâte de fuir vers d’autres rives.

Révolution en Angleterre

91. Toi, superbe Tyr (Londres, Angleterre), qui échappes encore à l’orage, ne te réjouis pas dans ton orgueil. L’éruption du volcan qui brûle tes entrailles approche.
92. Tu tomberas bien plus avant que nous dans le gouffre

[L’Angleterre se mettra en révolution après nous]

Schisme et Antipape

93. Et ce n’est pas encore tout, Seigneur ! Votre Eglise est déchirée par ses propres enfants.
94. Les fils de Sion se partagent en deux camps : l’un fidèle au Pontife fugitif, et l’autre qui dispose du gouvernement de Sion, respectant le sceptre, mais brisant les couronnes.

10. La Très Sainte Vierge Marie à Don Stefano

Du recueil « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge » :

- extrait du message n ° 238 « Dans le berceau de la souffrance » donné le 24 décembre 1981, page 293 :

« i) […] Ouvrez toutes grandes les portes à Jésus-Christ qui vient. Au moment de votre plus grande tribulation, jaillira de son Noël une immense lumière pour une nouvelle naissance de toute cette humanité ».

- extrait du message n ° 370 « La grande tribulation » donné le 31 décembre 1987, pages 517 et 518 :

« […] b) Vous êtes entrés dans mon temps. Vous êtes sous le signe des grands évènements, qui vous ont été prédits.
c) Sachez lire et méditer ce qui vous a été clairement décrit dans la Sainte Ecriture pour vous aider à comprendre les temps que vous vivez.
Par ma voix maternelle, Je vous amène tous à comprendre les signes de la grande tribulation.
Les indices sûrs vous ont été clairement décrits par les Evangiles, les lettres des Apôtres, le livre de l’Apocalypse pour vous faire comprendre quelle est la période de la grande tribulation. Tous ces signes sont en train de se réaliser en votre temps.
d) D’abord une grande apostasie se répand dans toutes les parties de l’Eglise, en raison du manque de foi qui se répand aussi parmi les Pasteurs eux-mêmes.
Satan a réussi à diffuser partout la grande apostasie par le moyen de son œuvre rusé de séduction, qui en a conduit beaucoup à s’éloigner de la Vérité de l’Evangile pour suivre les fables des nouvelles théories théologiques et à se complaire dans le mal et dans le péché, recherché comme un bien véritable.
e) Ensuite en votre temps, se multiplient les bouleversements d’ordre naturel, comme les tremblements de terre, la sécheresse, les inondations, les désastres causant la mort imprévue de milliers de personnes et suivis d’épidémies et de maux inguérisables, qui se répandent partout.
f) De plus, vos jours sont marqués par de continuelles rumeurs de guerre qui se multiplient et qui moissonnent chaque jour d’innombrables victimes.
Les discordes et les divisions augmentent à l’intérieur des nations ; les révoltes et les luttes entre les peuples se propagent ; les guerres sanglantes continuent à s’étendre, malgré tous les efforts entrepris pour l’établissement de la paix.
g) Enfin, en votre temps, de grands signes apparaissent dans le soleil, la lune et les étoiles.
Le miracle du soleil qui a eu lieu à Fatima a été un signe, qui vous a été donné pour vous avertir que désormais les temps de ces phénomènes extraordinaires qui se manifestent dans le ciel sont venus.
Que de fois, au cours de mes apparitions actuelles vous avez pu contempler vous-mêmes, les grands prodiges qui se réalisent dans le soleil !
h) Comme les bourgeons qui jaillissent sur les arbres vous disent qu’est désormais venu le printemps ; ainsi ces grands signes qui se réalisent en votre temps vous disent qu’est désormais arrivé pour vous la grande tribulation, qui vous prépare à l’ère nouvelle, que Je vous ai promise par le Triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde.
Voilà pourquoi votre temps m’a été consacré par une année mariale spéciale en mon honneur. Car la Très Sainte Trinité a confié au Cœur Immaculé de votre Maman Céleste la tâche de préparer l’Eglise et toute l’humanité à vivre dans la confiance l’heure de la grande tribulation, qui vous prépare au retour glorieux du Christ ».

- extrait du message n ° 389 « Une période de dix ans » donné le 18 septembre 1988, page 547 :

« d) En cette période de dix ans s’accomplira la plénitude du temps qui vous a été indiqué par Moi depuis La Salette jusqu’aux dernières et actuelles apparitions.
e) En cette période de dix ans la purification que vous vivez depuis des années, atteindra le sommet ; ainsi, les souffrances s’intensifieront pour tous.
f) En cette période de dix ans s’achèvera le temps de la grande tribulation, qui vous a été prédite par la divine Ecriture et qui doit intervenir avant la seconde venue de Jésus.
g) En cette période de dix ans se manifestera le mystère d’iniquité, préparé par la diffusion de plus en plus grande de l’apostasie ».

- extrait du message n ° 437 « L’heure de la grande épreuve » donné le 15 novembre 1990, page 633 :

« […] k) La grande épreuve est venue pour toute l’humanité.
Le châtiment, prédit par Moi à Fatima, et contenu dans cette partie du secret qui ne vous a pas encore été révélé, est sur le point d’éclater.
Le grand moment de la Justice divine et de la Miséricorde est venu pour le monde […] ».

- extrait du message n° 442 « La route qui conduit à la Nouvelle Ere » donné le 2 février 1991 (Fête de la Présentation de l’Enfant Jésus au temple), page 643 :

« […] h) Vous êtes rentrés dans la phase conclusive de la grande tribulation et l’heure de la grande épreuve que Je vous ai annoncée depuis de nombreuses années, est désormais arrivée pour vous.
C’est une épreuve si grande et si douloureuse que vous ne pouvez pas vous en faire une idée, mais elle est nécessaire pour l’Eglise et pour toute l’humanité, pour que puisse arriver la nouvelle ère, le monde nouveau, la réconciliation de l’humanité avec son Seigneur […] ».

- extrait du message n ° 486 « Le temps de la grande preuve » donné le 1 er janvier 1993, pages 728 à 731 :

« […] g) Le Malin, Satan, le serpent antique le Grand Dragon, a toujours agi et opère de toutes les manières pour vous enlever, à vous, à l’Eglise et à l’humanité, le bien précieux de la paix.
h) Il revient donc à ma fonction maternelle de vous porter tous à une grande communion de vie avec Dieu, pour que vous puissiez parvenir à faire la douce expérience de l’amour et de la paix.
Jamais comme en ces jours la paix n’a été aussi menacée, parce que la lutte de mon Adversaire contre Dieu devient de plus en plus forte, insidieuse, continuelle et universelle.
Vous êtes aussi entré dans le temps de la grande épreuve.
i) La grande épreuve est arrivé pour tous, mes pauvres fils, si menacés par Satan et frappés par les esprits du mal […].
A présent le péché n’est plus considéré comme un mal ; au contraire, il est souvent exalté comme une valeur et un bien. Sous l’influence perfide des moyens de communication sociale, on arrive graduellement à perdre la conscience du péché comme un mal. C’est ainsi qu’il est de plus en plus commis et justifié, et on ne le confesse plus.
j) Si vous vivez dans le péché, vous retombez sous l’esclavage de Satan, soumis à son pouvoir maléfique, et le don de la Rédemption que Jésus a accomplie pour vous est ainsi rendu inutile. La pais disparaît ainsi de vos cœurs, de vos âmes et de votre vie.
Mes enfants si menacés et malades, accueillez mon invitation maternelle à revenir au Seigneur sur la route de la conversion et de la pénitence.
k) Reconnaissez le péché comme le mal le plus grand, comme la source de tous les maux individuels et sociaux. Ne vivez jamais dans le péché. S’il vous arrivait de le commettre en raison de votre fragilité humaine ou à cause des sournoises tentations du Malin, recourez immédiatement à la confession. Que la confession fréquente soit le remède que vous utilisez contre la diffusion du péché et du mal. Vous vivez alors une grande communion d’amour et de vie avec la Très Sainte Trinité, qui établit en vous sa demeure et qui est de plus en plus glorifiée par vous.
l) La grande épreuve est arrivée pour l’Eglise, tellement violée par les esprits du mal, si divisée dans son unité et obscurcie dans sa sainteté.
Voyez comme l’erreur, qui la conduit à la perte de la vrai foi, se répand en elle. L’apostasie se propage partout […]..
n) Mais combien nombreux sont les Pasteurs qui tâtonnent dans l’obscurité, rendus muets par la peur ou la compromission, et qui ne défendent plus leur troupeau des loups rapaces !
Beaucoup de vies sacerdotales et consacrées sont desséchées par l’impureté, séduites par les plaisirs et par la recherche du confort et du bien-être […].
p) Pour l’Eglise surtout, l’heure de la grande épreuve est arrivé, parce qu’elle sera ébranlée par le manque de foi, obscurcie par l’apostasie, blessée par les trahisons, abandonnée par ses enfants, divisée par les schismes, possédée et dominée par la franc-maçonnerie, rendu terre fertile d’où surgira l’arbre mauvais de l’homme malfaisant, de l’antéchrist, lequel instaurera son règne en son intérieur ».
q) La grande épreuve est arrivée pour toute l’humanité, déchirée désormais par la violence qui déferle, par la haine qui détruit, par les guerres qui s’étendent menaçantes, par les grands maux que l’on ne parvient pas à guérir […]..
r) Si le temps de la grande épreuve est arrivé, le moment aussi est arrivé où tous doivent accourir vers le sûr refuge de mon Cœur Immaculé […].
u) Plus vous entrerez dans le temps de la grande épreuve, plus vous expérimenterez, d’une manière extraordinaire, ma présence de Maman près de vous pour vous aider, vous défendre, vous protéger, vous consoler, pour vous préparer de nouveaux jours de sérénité et de paix.
v) A la fin, après le temps de la grande épreuve, le temps de la grande paix vous attend, le temps de la grande joie, de la grande sainteté, du plus grand triomphe de Dieu au milieu de vous […] ».

- extrait du message n ° 489 « Je t’ai voulu ici » donné le 15 mars 1993, page 735 :

« […] d) Je t’ai voulu ici, pour te dire que vous devez entrer tous maintenant, au plus vite, dans le sûr refuge de mon Cœur Immaculé. De même que Noé, au nom du Seigneur, invitait à entrer dans l’arche ceux qui devaient être sauvés du déluge, de même toi maintenant, mon plus petit enfant, au nom de ta Maman du Ciel, tu dois inviter à entrer dans le refuge de mon Cœur Immaculé ceux qui doivent être protégés, défendus et sauvés de la grande épreuve qui est désormais arrivée pour l’Eglise et pour toute l’humanité ».

- extrait du message n° 535 « Mère douloureuse et angoissée » donné le 31 décembre 1994, page 815 :

« m) Jusqu’à maintenant J’ai pu retarder le début de la grande épreuve, grâce à la réponse que J’ai eu partout dans le monde de la part de mes plus petits enfants. Mais maintenant vous devez vivre le temps conclusif de la grande tribulation ».

- extrait du message n° 539 « Mon secret » donné le 11 mars 1995, page 824 :

« […] c) Mon secret concerne l’humanité.
L’humanité parviendra au sommet de la corruption et de l’impiété, de la rébellion à Dieu et de l’opposition ouverte à sa loi d’amour. Elle connaîtra l’heure de son plus grand châtiment, qui vous a déjà été prédit par le prophète Zacharie (Zc 13,7-9).
d) Alors ce lieu [Fatima, au Portugal] apparaîtra à tous comme le signe lumineux de ma présence maternelle, dans l’heure suprême de votre grande tribulation.
D’ici ma lumière se déversera dans toutes les parties du monde et de cette source jaillira l’eau de ma divine miséricorde qui descendra pour irriguer l’aridité du monde, devenu désormais un immense désert.
Et cette œuvre extraordinaire d’amour et de salut qui est la mienne, apparaîtra à tous le triomphe du Cœur Immaculé, de Celle qui est invoquée comme Mère de la Miséricorde ».

- extrait du message n° 553 « Les temps seront abrégés » donné le 29 septembre 1995, page 848 :

« […] d) J’unis les douleurs de mon Cœur à toutes les souffrances des bons, qui portent avec patience la croix de ces temps de la grande tribulation ».

- extrait du message n° 556 « Le Paradis s’unit à la Terre » donné le 1 er novembre 1995, page 853 :

« […] d) Le Paradis s’unit à la terre, alors que vous êtes en train de vivre la période décisive de la purification et de la grande tribulation ».

- extrait du message n° 575 « Mon dessein maternel » donné le 27 juin 1996, pages 891 et 892 :

« […] f) Mon dessein maternel est de vous réconforter dans la souffrance, de verser un baume sur chacune de vos blessure, de donner confiance et grande espérance à votre découragement. Les jours que vous êtes en train de vivre sont difficiles, oh combien ! C’est la période de conclusion de la purification et de la grande tribulation. Toute l’humanité est en effet envahie aujourd’hui par les esprits du mal et mon Eglise est secouée par le vent impétueux des erreurs, des divisions, de l’incrédulité et de l’apostasie. Vous devez supporter le poids douloureux de cette situation ».

- extrait du message n ° 599 « Autour de mon berceau » donné le 8 septembre 1997, page 945 :

« […] g) Autour de mon berceau, brillent aujourd’hui de forts rayons de confiance et d’espérance assurée, pour illuminer les jours douloureux que vous êtes en train de vivre, et pour vous donner un réconfort maternel dans les souffrances et dans la grande tribulation de ces derniers temps ».

Thème : Le schisme de l’Eglise

- extrait du message n° 437 « L’heure de la grande Épreuve » donné le 15 novembre 1990, page 632 :

« Combien est grande votre responsabilité, ô Pasteurs de la Sainte Eglise de Dieu ! On continue à marcher sur le chemin de la division envers le Pape et du refus de son Magistère ; en secret se prépare même un vrai schisme, qui pourra bientôt devenir ouvert et proclamé »

- extrait du message n° 501 « Cause de ma grande douleur » donné le 15 septembre 1993, page 756 :

« L’apostasie et le grand schisme dans l’Eglise sont sur le point de s’accomplir, et le grand châtiment que Je vous ai prédit en cet endroit est désormais à vos portes. Le feu du ciel descendra et une grande partie de l’humanité sera détruite. Ceux qui y survivront envieront les morts, parce que, partout, il y aura désolation, mort et ruine ».

11. Notre Seigneur Jésus à Vassula Ryden

De l’œuvre de la « Vraie vie en Dieu » :

- extrait du message donné le 16 mai 1988, cahier 24, pages 153 et 154 du tome 2 :

« Je t'aime, Création. Mon Eglise tout entière sera renouvelée. Ces éléments qui vont vous être rendus L'embelliront et La rendront parfaite. Mais d'abord Je couronnerai Pierre, Pierre-de-Mes-Agneaux ; Je lui ai donné ce nom qu'il gardera. Je vais entrer dans Mon Temple exactement comme Je l'avais fait lorsque J'étais sur terre, et de Ma Ceinture d'Intégrité Je frapperai tous ces imposteurs. J'entrerai avec force et Je renverserai tous les adorateurs de l'argent. Je vais entrer dans "Jérusalem" afin que la Nouvelle Jérusalem puisse commencer à voir la Lumière. Je balaierai ces blocs et J'ouvrirai le Chemin. Cela, Ma Vassula, sera connu comme la Grande Tribulation de Mon Eglise ».

- extrait du message donné le 8 août 1988, cahier 26, page 186 du tome 2 :

« Bien-aimée, Je désire te rappeler que Je suis ton Berger qui t'ai cherchée et t'a finalement trouvée. Tu étais morte parmi les autres morts. Je suis la Résurrection et c'est uniquement à travers Moi que vous trouverez la vie, la Vie Eternelle. Mais à Son Retour, le Berger découvre que Ses agneaux sont dispersés et que beaucoup sont morts de faim, le Bercail dans lequel ils se trouvaient, endommagé, et cela par Ses propres amis. Mes agneaux maltraités et affamés gisent morts. Ces bergers qui avaient la charge de Mon Bercail M'ont désobéi, ils M'ont été déloyaux. Je vais devoir les retirer de crainte de plus de dommages. Cela sera connu comme la Grande Tribulation de Mon Eglise ».

- extrait du message donné le 5 octobre 1988, cahier 28, page 223 du tome 2 :

« Je vais revenir ; très bientôt ; Mon Retour n'est pas loin maintenant. Dis [...] à tous les autres de prier pour Mon Retour. Moi le Seigneur Jésus-Christ, le Rédempteur, Je vais restaurer tout ce qui a été endommagé et qui doit encore être endommagé. N'oubliez pas la Grande Tribulation que va subir Mon Eglise avant que Je La renouvelle entièrement... ».

- extrait du message donné le 10 novembre 1988, cahier 29, pages 238 et 239 du tome 2 :

« Je ne te ferai pas défaut ni ne t'abandonnerai, petite. Ecoute et écris : Après la Grande Tribulation que Mon Eglise va subir, vous verrez un grand Signe dans le ciel, et tous ceux qui M'aiment se réjouiront et Me loueront ; mais tous ceux qui ont souillé Mon Saint Nom se retireront dans une obscurité encore plus profonde et tomberont dans une inconscience totale. Mon Signe sera une bénédiction pour ceux qui ont observé Mes Commandements, car ils ont gardé Ma Parole, M'honorant, Me glorifiant. Ils étaient et sont les piliers d'or de Mon Eglise, le solide fondement et la robuste structure de Son Corps ; ils sont l'encens purificateur en Son Sein. Ces âmes, Moi le Seigneur Je les exalterai et Je les placerai dans Ma Nouvelle Jérusalem pour toujours. Leur Nouvelle Demeure leur sera donnée d'En Haut, car d'En Haut Mon Nouveau Nom vous sera à nouveau donné, et eux et Moi serons un. Vous, Mon peuple, avec Mon Nouveau Nom, vous ne serez pas appelés Sans-Dieu, mais Je vous rendrai Mon Nom. Lorsque Mon Jour viendra, Je retirerai tout le mal et Je l'enfermerai. Moi le Seigneur d'Amour, Je ferai germer sur cette Nouvelle Terre des semences d'Amour, Je la ferai s'épanouir et, même des rocs, Je ferai jaillir de nouvelles sources. Je ferai vraiment fleurir Mon Jardin. A cause de vous, Je permettrai à Mes saints anges de descendre à vous pour vous nourrir. Je permettrai à Mes saints de devenir vos instructeurs, vous instruisant de Ma Sainte Parole, vous guidant comme vos amis. Et l'Amour régnera dans chaque cœur et la Vertu sera portée comme une couronne par tout Mon peuple de Ma Nouvelle Terre. Je vous ai promis cette Nouvelle Terre il y a longtemps et Je tiens Ma Promesse : Elle va bientôt s'accomplir. Toutefois, avant cela, Je vais descendre vous purifier ; Je vais vous purifier comme l'or est purifié par le feu. Toutes les impuretés seront consumées dans ce Feu. Je vais devoir faire toutes ces choses pour laver toute cette impureté qui couvre cette terre comme une malédiction ».

- extrait du message donné 8 juillet 1990, cahier 44, page 319 du tome 3 :

« Je viendrai comme Amour, oui l'Amour reviendra comme Amour dans ce désert. J'accomplirai bientôt la Promesse. Mais rappelez-vous, Mes chers amis, ce à quoi Mes prophètes vous ont dit de vous attendre à la fin des Temps. Ils vous ont dit qu'il va y avoir de grandes tribulations avant cet Avènement et que les fondations de la terre seront ébranlées et un grand tremblement doit survenir. Le ciel vous apparaîtra comme s'il était d'une obscurité éternelle. Cependant, n'ayez jamais peur, car Je serai à votre côté. J'ai marqué votre front de Mon Sceau d'Amour. Je vous bénis tous, laissant Mon Soupir d'Amour sur votre front ».

- extrait du message donné 17 mars 1993, cahier 65, pages 27 à 29 du supplément 5 :

« Ecris et dis ceci à Mes âmes sacerdotales : " la rébellion est déjà à l'œuvre, mais en secret, et celui qui la retient doit d'abord être retiré avant qu'apparaisse ouvertement le rebelle " (2 Th 2,7). Je vous le dis, aimez Mon Eglise comme Je L'aime et comme Je Me suis Moi-Même sacrifié pour Mon Eglise pour La rendre entièrement sainte, vous aussi, Mes prêtres, sacrifiez-vous pour Elle, imitez-Moi. Cela, Je vous le dis à tous et Je sais que Mes brebis qui M'appartiennent écouteront Ma Voix et ne Me feront pas défaut. Je M'adresse aujourd'hui à vous pour vous dire du fond de Mon Coeur les mêmes paroles amères que J'ai prononcées à l'adresse de Mes disciples à Mon Dernier Souper : " l'un de ceux qui partagent Ma table se rebelle contre Moi ". Je vous le dis maintenant avant que cela arrive afin que lorsque cela arrivera, vous croyiez que Je suis Celui Qui aujourd'hui vous parle. Mes petits enfants, ne laissez pas vos cœurs se troubler ; ayez confiance en Moi et n'ayez pas peur. Bientôt, un Baptême de Feu sera envoyé par le Père pour brûler les crimes de ce monde. L'heure viendra où des hommes de pouvoir entreront dans Mon Sanctuaire, des hommes qui ne viennent pas de Moi. En fait, cette heure est déjà là. Moi, Jésus Christ, Je désire avertir Mes prêtres, Mes évêques et Mes cardinaux ; Je désire avertir toute Ma Maison d'une grande tribulation. Mon Eglise s'approche d'une grande tribulation. Rappelez-vous, Je vous ai choisis par Mon Esprit sanctifiant, pour Me glorifier […]. Résistez aux tactiques du démon car aujourd'hui, Mes prêtres, vous aurez à vaincre le mal par la force que vous recevez de Moi Qui suis la Vérité. Vous serez comme jamais auparavant dans une guerre spirituelle contre une armée issue des puissances des Ténèbres. Mes bien-aimés, priez tout le temps. Je Suis est avec vous. Je vous aime tous. Nul homme ne peut avoir eu un plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis comme Je l'ai fait. Vous êtes Mes amis. Soyez sincères les uns avec les autres. Aimez-vous les uns les autres et restez fermes, sans peur, lorsque la grande Tribulation qui maintenant plane comme un nuage noir au-dessus de Ma Maison la recouvrira comme un voile noir. Je vous ai dit tout cela maintenant avant que cela arrive afin que lorsque cela arrivera, vous croyiez ».

- extrait du message donné le 3 octobre 1994, cahier 73, page 70 du supplément 7 :

« Je veux que vous soyez courageux ; n'ayez pas peur, aux jours de cette grande tribulation. Continuez à défendre Ma Parole, Ma Tradition, et n'acceptez pas les doctrines humaines et fantaisistes que Mon ennemi ajoutera et signera de sa plume. Sa signature se fera dans le sang, le sang pris aux enfants, utilisés dans leurs initiations meurtrières, ces initiations dont le but est sa promotion ! ...Et, Mes amis, pendant que vous attendez tous l'Aurore, alors que les traités sont violés, et lorsque la rébellion atteindra son comble, levez les yeux et regardez à l'Est, regardez l'Aurore, regardez la lumière qui se lèvera de l'Est. Regardez l'accomplissement de Mon Plan. Alors que l'homme assoiffé, la gorge desséchée cherche de l'eau, Moi, dans toute Ma Splendeur et Ma Souveraineté, Je descendrai sur vous comme une Rivière avec Mon nouveau Nom ».

- extrait du message donné le 24 octobre 1994, cahier 74, page 18 du supplément 8 :

« L’Ouest, Ma Maison est mise au pillage. Je leur avais demandé de s'assembler sous la houlette de Pierre, mais ils n'ont pas compris et ils ont fait le contraire. En cette Maison, beaucoup disent : " pourquoi devrions-nous avoir un guide ? Et spécialement ce guide ? ". Je vous avais avertis que les cardinaux se tourneraient contre les cardinaux, les évêques contre les évêques et les prêtres contre les prêtres. J'ai choisi Pierre pour nourrir et garder Mes agneaux mais l'esprit de rébellion qui maintenant se développe a atteint le sommet de la rébellion. C'est la Grande Tribulation dont Je vous avais prévenus (1). A l'Ouest, Ma Maison est mise au pillage mais le vent d'Est va se lever et ensemble, lui et Mon Souffle dépouilleront le pillard ».

Note :

(1) : « Cf. Mt 24,21 - Référence au message du 16 mai 1988 ».

12. Notre Seigneur Jésus à Françoise

Du tome 7 de l’œuvre « Message de conversion des Cœurs » :

- extrait du message « Espérance en l’Eglise renouvelée » donné le 5 novembre 2003, page 116 :

« Fleur, l’humanité est à l’aube d’une grande épreuve, mais cette épreuve rapide n’est que le résultat de ces derniers temps vécus dans le péché grave, très grave…Cette épreuve est amenée par la volonté des hommes qui accueillent le père du mensonge, Satan…mais elle sera de courte durée. Car c’est aussi le moment que Je choisis pour renverser le mal. Oui Je te parle de l’épreuve de Mon Eglise…Crois-Moi, Je ne vous abandonnerai pas. A la prière de Mes petits, Je descendrai et le mal sera chassé…Courage, Mes enfants. Je viens ».

13. Notre Seigneur Jésus à Angela

Du tome 1 de l’œuvre « Je suis la Résurrection et la Vie » :

- extrait du message donné le 11 novembre 1999, page 486 :

« Mon Eglise sera mise au pressoir...jusqu’à la dernière goutte ! ».

14. Notre Seigneur Jésus à Débora

De l’ouvrage « Manduria » :

- extrait du message donné le 25 juin 1993, page 128 :

« Mes enfants, mon amour est grand et Moi, qui suis votre Maman, je veux vous le donner. Je veux vous conduire tous à mon Jésus. Ce sont de grandes épreuves qui attendent la terre, mais si vous vous confiez à mon Cœur, je vous conduirai pas à pas. Recevez la paix du Seigneur. Placez toujours votre confiance dans mon saint Rosaire ; je ne suis pas seule à le vouloir, mon divin Fils le demande également ».
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE Empty Re: LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE

Message  Invité Dim 24 Fév 2013 - 14:17

Merci pour le recensement de tous ces textes très importants !

Quelqu'un a-t-il des nouvelles des messages donnés à Debora de Manduria ?
Invité
Invité
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 145
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 45

http://divinevolonte.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE Empty Re: LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE

Message  Admin Dim 24 Fév 2013 - 14:26

@Coeursunis :

Coeursunis a écrit:Merci pour le recensement de tous ces textes très importants !

Quelqu'un a-t-il des nouvelles des messages donnés à Debora de Manduria ?

Perso, je n'en ai pas !

La question ?

Peut-être Sylvia en a-t-elle ?

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67253
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE Empty A L'INVITE

Message  stjeanlagneau Dim 24 Fév 2013 - 15:11

Qui que vous soyez, merci pour ce formidable travail afin de rassembler toutes ces prophéties, et de nous les faire partager. Il faut absolument qu'un maximum de chrétiens ou non, sachent ce qui nous attend, et internet, est évidemment le meilleur outil. Soyez bénis! Applaudir Merci !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 27850
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 57
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE Empty Re: LA GRANDE TRIBULATION ET LE SCHISME DE L'EGLISE

Message  sylvia Dim 24 Fév 2013 - 17:43

Coeursunis a écrit:
Quelqu'un a-t-il des nouvelles des messages donnés à Debora de Manduria ?

Je n'en ai pas trouvé de récents...Ils apparaissaient avant dans le mensuel de Stella Marris, mais ils n'y fugurent plus que rarement.
sylvia
sylvia
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 6068
Date d'inscription : 06/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum