L'ESOTERISME DE LA PYRAMIDE DU LOUVRE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

L'ESOTERISME DE LA PYRAMIDE DU LOUVRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ESOTERISME DE LA PYRAMIDE DU LOUVRE

Message  Invité le Mar 7 Sep 2010 - 4:15

Afin de montrer le caractère ésotérique et donc diabolique de la pyramide du Louvre à Paris, voici quelques photographies :















On voit nettement au dessous de la structure même de la grande pyramide, une autre pyramide inversée, avec si vous regardez bien des formes de croix à l'intérieur.

Voici les excellentes explications données sur le sujet pages 159 et 160 de l'ouvrage
"la Rose de Nostre Dame" paru aux éditions Mambré en 1994 :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/sites-et-liens-recommandes-sur-la-vie-spirituelle-f76/la-rose-de-nostre-dame-t1724.htm

"Dans la cour carrée du Louvre, il a 5 pyramides. La pyramide principale, autour de laquelle ont été construits 3 pyramidons. Sous le rond-point du Carrousel, et dans l'axe de ce dernier : une pyramide inversée [comme on le voit très bien sur les photographies].
La pyramide a des particularités énergétiques remarquables. Un morceau de viande placé à sa base va se dessécher, en quelques jours. Un morceau témoin placé à proximité va se putréfier rapidement. Sous une pyramide une lame à raser s'aiguise toute seul, le vin y vieillit trois fois plus vite...C'est un diffracteur-amplificateur très puissant des énergies. La sphère présente les mêmes particularités énergétiques. On trouve une multitude de sphères à l'Arche de la Défense, près des Colonnes Royales, à Bercy...On trouve d'immenses sphères - salle de spectacle à l'Arche de la Défense, Cité des Sciences (Porte de Pantin), Futuroscope (Poitiers)
".

La pyramide du Louvre, donc l'architecture est entièrement ésotérique, est donc un ouvrage dont le propre est de diffuser et d'amplifier les forces maléfiques, focalisée de plus sur la Capitale (le Centre comme l'appelait Marie-Julie Jahenny).

Ainsi son rayonnement s'étend bien plus largement que sur la seule cour carrée du Louvre répandant ainsi son influence maléfique sur les esprits et les âmes. Il convient de le savoir.

Voici également deux sources d'informations intéressantes, qui donnent de véritables éléments, même si elles ne sont pas exemptes d'erreurs et d'éléments qui n'ont rien de catholiques.

Je souligne en GRAS ce qui est à ma connaissance VRAI :

L'art des Franc-Maçons est d'affirmer quelquefois leurs véritables procédés pour croire qu'ils n'en sont pas, afin que tout le monde crie à la conspiration :

Sur Wikipédia, l'encyclopédie libre on parle du "mythe urbain des 666 facettes" :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_du_Louvre

"Il est régulièrement prétendu que le nombre de plaques en verre de la Pyramide se porte à exactement 666, le « Nombre de la bête », souvent associé à Satan.

Dominique Setzepfandt, dans son livre François Mitterrand, Grand Architecte de l'Univers, publié en 1995, indique que, selon ses vues, « l'indication constante de chiffres faux (et pour certains rigoureusement absurdes) et du 666 est destinée à avertir les initiés : la pyramide est consacrée à une puissance que l'Apocalypse de Saint Jean désigne comme étant la Bête », et, plus loin, que « toute la structure de la pyramide est en réalité un jeu arithmologique basé, par addition, multiplication ou représentation triangulaire, sur le nombre 6, nombre de la création, attribué ici, fort logiquement, à celui qui est le prince de ce monde »[3].

La légende des 666 vitres prend sa source dans les années 1980, quand la brochure officielle publiée durant la construction cite effectivement ce chiffre (deux fois, bien que des pages précédentes indiquent également 672). Le chiffre 666 est alors repris par des journaux divers. Toutefois, la direction du Musée du Louvre affirme que la pyramide complète compte un total de 673 plaques vitrées (603 losanges et 70 triangles). David A. Shugarts, pour sa part, en dénombre 689 (Secrets du Code, édité par Dan Burstein, p. 259). Il a été procédé à plusieurs décomptes, aboutissant à des résultats divers, mais toujours supérieurs à 666.

Un seul décompte permettrait d'arriver à ce chiffre. Il faut prendre le nombre d'éléments géométriques sur la grande pyramide (673 facettes+la porte), y ajouter le nombre de facettes de la pyramide inversée et soustraire le nombre total de facettes de toutes les petites: 674+112-120=666. Ce décompte a toutefois le défaut d'être assez tiré par les cheveux.

Le mythe refait surface en 2003, quand Dan Brown l'évoque dans son livre à succès, Da Vinci Code. Un des protagonistes, grand spécialiste en symbolique, dit que « cette pyramide, à la demande explicite du Président Mitterrand, a été construite avec exactement 666 plaques de verre - une requête bizarre qui a toujours été un sujet brulant parmi les mordus de conspiration qui déclarent que 666 était le chiffre de Satan » (chaptire 4).

Cependant, David A. Shugarts affirme que, selon un porte-parole des bureaux de Pei, le Président Français n'a jamais spécifié le nombre de plaques à utiliser pour la pyramide. Constatant comment la rumeur 666 a circulé dans plusieurs journaux français dans les années 1980, il commente : « Si vous avez seulement trouvé ces vieux articles, fait aucune recherche plus poussée, et été extrêmement crédule, vous pourriez croire l'histoire 666 » (Secrets du Code, p. 259)".

http://musico1.free.fr/la_pyramide_du_louvre.htm :

"La pyramide du Louvre : à la croisée des axes majeurs

Le 24 septembre 1981, François Mitterrand tient sa première conférence de presse depuis son élection à la présidence de la République. Il annonce plusieurs importants projets d’urbanisme culturel pour célébrer le bicentenaire de la Révolution française (dont deux des principaux artisans, Pierre Faure et Michel Baroin, disparurent, le second dans des circonstances encore peu expliquées).

Le Louvre est l’ancien palais des rois de France ; nous retombons là dans le mystère de la royauté. Il est situé à la croisée du Cardo et du Decumanus, les deux lignes directrices de Paris (sud-nord, orient occident ). Le Vau, en 1662, devait réaliser un projet comprenant une coupole et douze colonnes. Peu après, Louis XIV choisit la colonnade de Perrault. Il est à noter que le Louvre servit de cadre à beaucoup d’expériences spiritistes au XIXe siècle. Le Louvre est également habité par des fantômes tels que Belphégor et l’Homme Rouge...

« le Louvre s’est trouvé bâti à dessein au cœur pacifié d’un immense tourbillon magnétique souterrain qui recouvre toute la région parisienne et dont l’action se répercute circulairement jusque sur la ligne de Fontainebleau et au-delà. Un tourbillon magnétique occulte dont l’épicentre d’activité se situe à cent cinquante-trois mètres environ au-dessous d’un certain endroit, d’un certain nœud d’intégration idéale des tensions architectoniques intérieures de l’ensemble des bâtiments du Louvre, nœud d’intégration idéale que l’on avait nommé l’Abeille. »

Maîtrise du tourbillon magnétique : comme les anciens dolmens - toujours là - et les cathédrales bâties à dessein pour maîtriser le dragon. Ce nœud dispose de trois points d’appui : Montebello, Ponthieu, la Tourelle (bois de Boulogne), tous mués en caches royales.

La pyramide du Louvre - Nécropole royale - est symboliquement le lieu de rencontre de deux mondes : un monde magique, lié aux rites funéraires de retenue indéfinie de la vie ou du passage à une vie supratemporelle ; un monde rationnel qu’évoquent la géométrie et le mode de construction. La pyramide est par ailleurs, autant qu’un tombeau, un observatoire et un symbole ascensionnel ; elle est aussi un catalyseur d’énergie qui favorise la conservation des corps physiques.

Les dispositions intérieures des pyramides permettaient au roi défunt de monter au ciel et d’en redescendre à son gré. La pyramide est chargée de pouvoirs : en projetant concrètement le fruit de sa synthèse interne, l’homme affermit sa tendance à la synthèse nationale. Les travaux du bicentenaire de la Révolution avaient pour but de célébrer la naissance de la nation française moderne. « Transformer le Louvre exigeait d’exceptionnelles précautions. C’est le cœur de la Cité, le cœur de notre histoire. J’ai souhaité une architecture de pureté et de rigueur qui sût allier l’audace et le respect », déclarait en 1993 le bâtisseur Mitterrand.

Numérologie

On se souvient de la polémique qui a entouré le nombre de plaques de verre de la pyramide parfois assimilé au fameux 666, nombre de la Bête, mais, aussi et surtout, nombre solaire. Nombre clé de la vie selon Abellio, car c’est le résultat de la somme des nombres suivants : 123 + 231 + 312, série ordonnée, ou 132 + 321 + 213, série désordonnée. C’est la manifestation des trois termes de la Trinité, dans les trois plans : spirituel, animiste et matériel.

Tout monument religieux est un concentré de la science des nombres, de l’arithmosophie. Goethe disait que l’architecture était de la musique solidifiée ; et l’on sait la part que les mathématiques prennent à l’élaboration de la musique comme de l’architecture. Pour les pythagoriciens, le monde n’était-il pas gouverné par les nombres ?

[Pour revenir à une vision strictement divine et catholique n'oublions jamais :
Dieu a tout réglé avec mesure, nombre et poids selon Sg 11,20b, ce qui n'est absolument pas à confondre avec ce que l'on appelle la numérologie ou la numération mais plutôt la nombration qui reste un terme plus exact et plus approprié lié à la gématrie]

Détaillons l’ouvrage : les proportions du chef d’œuvre sont rigoureusement celles de Gizeh, et cela jusqu’à l’angle d’inclinaison de 50,7°. La hauteur de la pyramide du Louvre est de 21,60 mètres. 21,6 est le 1/100 de l’ère de 2 160 ans, période très importante d’un point de vue ésotérique et astrologique ; elle correspond à une ère, la douzième en l’occurrence de la précession des équinoxes. On sait que le christianisme correspond à l’ère des Poissons à laquelle doit succéder l’ère du Verseau (célébrée à la Grande Arche), promesse d’une civilisation fluide, pacifique, féminine et démocratique.

La base de l’édifice mesure 35 mètres de côté. Ces dimensions, 21,6 et 35, entretiennent un rapport (0,618) qui est celui dit du nombre d’or. On appelle nombre d’or ou proportion dorée un rapport particulier tel que la plus petite partie par rapport à la plus grande soit comme la plus grande au tout. C’est ce que la géométrie classique appelle : partage d’une droite en moyenne raison. Le nombre d’or s’exprime sous la forme d’une équation du second degré : 1 + racine de 5 sur 2. 1,618 est considéré comme la valeur du nombre d’or. Si l’on divise 1 par 1,618, on obtient naturellement 0,618.

La pyramide est entourée de trois petites pyramides (comme à Gizeh) de 5 mètres de haut pour 8 mètres de côté, mesures qui sont aussi conformes au nombre d’or (5 par 8 ou 8 par 5). Chaque losange et triangle formant la face de chaque pyramide forme la Tétraktys pythagoricienne : 1 + 2 + 3 + 4 = 10.

La pyramide comprend 673 losanges ou parties de losange. On a beaucoup insisté à une époque sur le nombre 666, dit, selon Saint Jean, le « nombre de la Bête ». Des esprits un peu excités ont ainsi fait de la pyramide et des Grands Travaux un hommage architectonique aux forces démoniaques, au prince de ce monde. D’autres, plus goguenards, se sont trompés. En théorie, sans ouvertures, la pyramide comprendrait 684 (666 + 6 + 6 + 6) losanges, soit quatre côtés de 171 : 171 est le nombre divin de 18, c’est-à-dire la somme de tous les chiffres qui vont de 1 à 18. 18 vaut bien sûr en notation babylonienne 6 + 6 + 6. C’est le nombre du verbe créateur. Et 684 vaut également, comme 666, 18 (6 + 8 + 4).

Si la pyramide du Louvre valait 666 losanges (684 - 18), elle aurait besoin d’une face à 153 losanges, soit 18 de moins. 1 + 5 + 3 vaut 9, tout comme 1 + 7 + 1. 153 - somme des 17 premiers nombres - est un nombre sacré ; il est le nombre de la pêche miraculeuse dans l’Evangile selon saint Jean. Ce nombre sacré a servi à la construction d’édifices chrétiens : Cluny ou la place Royale, rebaptisée par la Révolution place des Vosges (les Vosgeois avaient été les seuls à payer leurs impôts). Cette dernière comprend en effet 144 arcades et 153 lucarnes. Faut-il rappeler que l’Evangile de saint jean est l’Evangile favori des ésotéristes ? Si on convertit les losanges (ces doubles triangles) en triangles, on en compte 324 par face. Or 324 x 4 = 1 296 triangles. On retrouve 1296 en multipliant les 72 triangles de la base de la pyramide par 18 cieux. 1296 est un nombre passionnant : il exprime la durée en années de la monarchie française de Clovis à Louis XVI. 1296 divisé par 2 160 donne encore le nombre d’or...

Ce n’est pas tout : la pyramide est entourée de sept bassins triangulaires en granit qui permettent au « ciel » de se refléter. Ces sept bassins sont à relier aux sept cieux et aux sept planètes de l’astrologie traditionnelle. Devant la pyramide sont rangés sept parallélépipèdes présentant chacun les mêmes caractéristiques : sur le sommet du bloc parfaitement poli est gravé un cercle. Au tiers de la hauteur, sur les quatre faces, une ouverture carrée est pratiquée. Un cube surmonté d’une pyramide, c’est exactement la description de la pierre cubique à pointe censée représenter l’idéal maçonnique.

A la place du Sphinx de Gizeh, se trouve la statue équestre en plomb de Louis XIV. Ici on a un symbole alchimique : celui de l’or, le Roi-Soleil Apollon personnification de la Lumière, prisonnier du plomb (les ténèbres) attendant sa transmutation en or lumineux dans la pyramide.

Parcours de la pyramide

Le pilier qui soutient la plate-forme est par analogie l’axis mundi, l’Arbre de Vie, qui relie les Enfers aux Cieux. La symbolique de l’escalier qui mène au souterrain musée prend alors tout son sens. Tel un Orphée, un Énée ou un Dionysos descendant aux Enfers, l’initié (le simple visiteur) descend dans l’intérieur de la terre grâce à un escalier à vis qui s’enroule autour d’une énorme colonne. Ainsi lors de sa descente en spirale (que l’on pense aux ziggourat, aux tours mésopotamiennes), le visiteur effectue un constant retour sur lui-même tout en cheminant autour de l’Arbre de la connaissance du Bien et du Mal. Ce processus involutif de descente au cœur de la terre (magnifiquement illustré par le Frère jules Verne dans le Voyage au centre de la Terre) peut être interprété à la lumière de la fameuse formule maçonnique VITRIOL : visita interiora terme, rectificandoque invenies occultum lapidem, « Descends dans l’intérieur de la terre, en rectifiant, tu trouveras la pierre occulte », pierre philosophale des alchimistes, élixir d’immortalité, symbole de la connaissance transfigurée.

Entre la pyramide du Louvre et l’arc de triomphe du Carrousel est construite une pyramide inversée qui parachève l’ouvrage de Pei. Entre les deux monuments, au niveau du sol, le piéton pressé ne verra qu’une place circulaire, avec en son centre un carré de verre. Là se situe la base de cette étrange construction. L’initié y verra l’union mystique de la terre, représentée par le carré, et du ciel, représenté par le cercle. Au sous-sol, on aura la vision d’une pyramide inversée en verre, dont la pointe sera dans l’axe d’une petite pyramide construite juste en dessous. Il y aura alors six pyramides. Six, nombre du verbe créateur.

La montagne et la caverne

Les deux pyramides s’opposant symbolisent la montagne et la caverne dans le symbolisme maçonnique. Voici ce qu’en écrit René Guénon :

« La représentation du centre spirituel par la montagne correspond proprement à la période originelle de l’humanité terrestre... mais lorsque la vérité ne fut plus à la portée que d’une "élite" plus ou moins restreinte (ce qui coïncide avec le début de l’initiation entendue dans son sens le plus strict)... la caverne fut un symbole plus approprié pour le centre spirituel. »

Les deux triangles inversés peuvent aussi exprimer « le principe passif ou féminin... et le principe actif ou masculin ». Guénon ajoute, concernant cette complémentarité symbolique de nos deux pyramides céleste et caverneuse (ici celles du Louvre) :

« On rapproche ordinairement coelum du grec koilon, « creux », ce qui peut avoir un rapport avec la caverne, d’autant plus que Varron indiquait déjà ce rapprochement en ces termes : a cavo caelum. »


(On peut lire encore quelques éléments intéressants, toujours avec la même prudence sur :

http://gematrie.online.fr/666pro5.htm).

Fort heureusement Dieu protège ses enfants.

Pour ceux qui s'y sont rendus, n'ayez crainte, seulement il est préférable de ne plus y retourner.

Dans le Coeur unique de Jésus et Marie.


Dernière édition par Joannes Maria le Mar 7 Sep 2010 - 12:19, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ESOTERISME DE LA PYRAMIDE DU LOUVRE

Message  Invité le Mar 7 Sep 2010 - 9:12

Sans lien direct avec le sujet même s'il peut y en avoir un sans que je m'en rende bien compte, par prolongement, me vient à l'esprit :

- (1) : que la Sainte Écriture selon le canon de l'Eglise Catholique Romaine (de Muratori) comporte 73 livres (46 + 27 et non 66 comme on peut le lire quelquefois, ce qui est une grave erreur),
- que la Très Sainte Vierge Marie s'est endormie (dormition pour nos frères orthodoxes) et est montée au Ciel avec son corps et son âme (Assomption) lors de sa 73 ième année de vie terrestre, selon l'ensemble de la mystique catholique.

(1) : Pour rappel voici le § 120 du Catéchisme de l'Eglise Catholique sur le Canon des Ecritures :

§ 120 : "C'est la Tradition apostolique qui a fait discerner à l'Eglise quels écrits devaient être comptés dans la liste des Livres Saints (cf. DV 8,3 ). Cette liste intégrale est appelée "Canon" des Ecritures. Elle comporte pour l'Ancien Testament 46 (45, si l'on compte Jérémie et Baruch ensemble) écrits et 27 pour le Nouveau (cf. DS 179; DS 1334-1336; DS 1501-1504 ):

Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome, Josué, Juges, Ruth, les deux livres de Samuel, les deux livres des Rois, les deux livres des Chroniques, Esdras et Néhémie, Tobie, Judith, Esther, les deux livres des Maccabées, Job, les Psaumes, les Proverbes, l'Ecclésiaste, le Cantique des Cantiques, la Sagesse, l'Ecclésiastique, Isaïe, Jérémie, les Lamentations, Baruch, Ezéchiel, Daniel, Osée, Joèl, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habaquq, Sophonie, Agée, Zacharie, Malachie pour l'Ancien Testament;

les Evangiles de Matthieu, de Marc, de Luc et de Jean, les Actes des Apôtres, les Epîtres de S. Paul aux Romains, la première et la deuxième aux Corinthiens, aux Galates, aux Ephésiens, aux Philippiens, aux Colossiens, la première et la deuxième aux Thessaloniciens, la première et la deuxième à Timothée, à Tite, à Philémon, l'Epître aux Hébreux, l'Epître de Jacques, la première et la deuxième de Pierre, les trois Epîtres de Jean, l'Epître de Jude et l'Apocalypse pour le Nouveau Testament".

(2) : "Dormitio en latin vient de dormire : « dormir ». L’ « endormisse­ment » de la Vierge Marie est le prélude immédiat à son Assomption. La « Dormition » est, pour les Orientaux, le nom de la fête de l’Assomption.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés"

Bien cordialement en Jésus et Marie.


avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ESOTERISME DE LA PYRAMIDE DU LOUVRE

Message  LaCastafiore le Mar 7 Sep 2010 - 11:20

Joannes,

Merci ma petite pour cette histoire liée au chiffre de la bête.

J'en conclus donc, d'après vos savantes explications, que c'est une légende urbaine cette histoire de 666 plaques ?

Rassurez-moi, voulez-vous ?

Bianca, xox

_________________
"Ah! Je ris de me voir si belle en ce miroir...", chante Bianca Castafiore dans les Bijoux de la Castafiore.
avatar
LaCastafiore
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.

Messages : 450
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 39
Localisation : Ça dépend de l'album dans lequel j'apparais!

Revenir en haut Aller en bas

à noter

Message  Erdèatét le Mar 7 Sep 2010 - 11:26

Que toutes les pyramides du monde sont des inversions diaboliques à base carré plus 4 triangles. Comme les tours de Babel elles sont l'expression de l'orgueil humain servant bêtement à déifier l'être humain sans Dieu

Tétraèdre ( et le tétraèdre est une figure géométrique présente dans toute l'oeuvre de Dieu et nn,est pas une inversion pyramidale)
avatar
Erdèatét
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 681
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ESOTERISME DE LA PYRAMIDE DU LOUVRE

Message  Invité le Mar 7 Sep 2010 - 12:35

@ la Castafiore,

Bianca "XOX"...Pourquoi...

Pour répondre à votre question il se peut que la pyramide du Louvre ait effectivement 666 facettes comme 673, chiffre qui demeure plausible.

Personne ne peut en réalité les compter, c'est évident, même avec la meilleure des volonté.

Ceci dit le caractère ésotérique et hautement diabolique de l'édifice est certain et est nécessairement lié d'une manière ou d'une autre au 666.

L'objectif premier de mon post est de montrer que de ce lieu se dégage une puissance maléfique considérable, réelle bien qu'invisible, qui a un impact immense sur les êtres humains que nous sommes.

En espérant avoir répondu à votre questionnement.

Dans le Joie du Christ qui vient nous libérer à jamais de tout mal, par Marie notre Très Sainte Maman du Ciel.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ESOTERISME DE LA PYRAMIDE DU LOUVRE

Message  Octo le Mar 7 Sep 2010 - 12:48

@ Joannès Maria :

LaCastafiore a écrit:Bianca "XOX"...Pourquoi...

Vous ne connaissez pas le sens de XOX ?

Le "x" signifie un bisou et le "o" une caresse !

La Castafiore vous donne la bise plus une caresse !

Octo !

P.S. Perso, je ne fais que rarement des "xox". Alors, pour vous je m'abstiendrai car nous ne sommes pas assez intimes, n'est-ce pas ?

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ESOTERISME DE LA PYRAMIDE DU LOUVRE

Message  Invité le Mar 7 Sep 2010 - 13:10

@ Octo,

Pour ma part je vous fais un XOX très gros sans complexe !

Voudriez-vous me tester ?

Bise

De plus c'est un clin d'œil du Ciel à travers vous par rapport à une personne qui est une très grande amie, mais elle ne me lira pas...peut-être...là je fais un clin d'œil à Jésus...qui doit saintement sourire...enfin j'envoie mon ange vers cette personne que j'aime si tendrement et elle le sait ainsi que Jésus et Marie. Tu peux tout Seigneur. BYE !!!! Dieu seul peut comprendre et doit bien sourire croyez-moi !


Dernière édition par Joannes Maria le Mar 7 Sep 2010 - 13:40, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ESOTERISME DE LA PYRAMIDE DU LOUVRE

Message  Octo le Mar 7 Sep 2010 - 13:29

Joannes Maria a écrit:@ Octo,

Pour ma part je vous fais un XOX très gros sans complexe !

Voudriez-vous me tester ?

Bise

Bon, ben, si c'est comme ça, je me lance :

Pour vous, Joannès Maria : XOX XOX XOX Bise :Offrir des fle Bye Bye !

Octo !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum