LES SOUVERAINS PONTIFES ET LA FRANCE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

LES SOUVERAINS PONTIFES ET LA FRANCE

Aller en bas

LES SOUVERAINS PONTIFES ET LA FRANCE Empty LES SOUVERAINS PONTIFES ET LA FRANCE

Message  Invité le Ven 10 Sep 2010 - 5:35

Les Souverains Pontifes et la France

1. Rétrospective historique

A la page 7 du numéro 22 de la revue « Dieu est Amour » intitulée « Jean-Paul II, les Papes et la France » nous pouvons lire la rétrospective suivante concernant les liens historiques qui unissent la papauté et la France :

Etienne II (752-757) : « prend le chemin de la France et, le 6 février 754, rencontre Pépin, Père de Charlemagne ».

Léon III (795-816) : « vient chercher refuge à la cour de Charlemagne ».

Etienne IV (816-817) : « vient à Reims pour sacrer Saint-Louis ».

Grégoire IV (827-844) : « en guerre avec les fils de Saint Louis, le pape vient en France ».

Sylvestre II (999-1003) : « premier pape français ».

Grégoire VII (1073-1085) : « voyagea en France et s’arrêta à Cluny alors en plein épanouissement ».

Gélase II (1118-1119) : « Mourut à Cluny ».

Innocent II (1130-1143) : « Vient se réfugier en France où le concile d’Etampes charge Saint Bernard de défendre la légitimité pontificale ».

Eugène III (1145-1153) : « Vient à Vézelay en 1146 et charge Saint Bernard de prêcher une nouvelle croisade ».

Alexandre III (1159-1181) : « fuyant devant l’empereur Frédéric qui avait envahi l’Italie du Nord, le pape se réfugie à Sens où il passe plus d’un an ».

Innocent IV (1243-1254) : « s’enfuit en France où il convoque le concile de Lyon et excommunie l’empereur Frédéric Barberousse ».

Grégoire X (1271-1276) : « Convoque en 1274 un concile à Lyon, pour réaliser l’unité avec l’Eglise orientale, concile auquel participe Saint Bonaventure ».

Les Papes en Avignon

Boniface VIII (1294-1303) : « Exilé en Avignon par Philippe le Bel ».

Clément V (1305-1314) : « Installe sa cour à Lyon où il se fait couronner. Il se fixe en Avignon en 1309. Procès des Templiers. En 1311 : concile de Vienne ».

Jean XXII (1316-1334) : « Fils d’un cordonnier de Cahors, pape en Avignon ».

Benoît XII (1334-1342) : « Le pape Jacques Fournier, fils d’un boulanger, ancien moine cistercien, commence à construire le palais des papes d’Avignon ».

Clément VI (1342-1352) : « Réussit à établir un armistice entre Français et Anglais, au début de la guerre de Cent Ans ».

Innocent VI (1352-1362) : « Règne en Avignon, mais le sacré collège cherche à soumettre le pontife à sa volonté ».

Urbain V (1362-1370) : « C’est le pape du retour à Rome, mais revient en Avignon pour y mourir peu après, suivant la prophétie de Sainte Brigitte. Il voulait éviter que la guerre éclate à nouveau entre la France et l’Angleterre ».

Grégoire XI (1370-1378) : « Neveu de Clément VI, dernier pape français, il réunit dans la bibliothèque d’Avignon un grand nombre de manuscrits précieux. Diplomate de grande classe, il intervient entre la France et l’Angleterre. Catherine de Sienne le presse de revenir en Italie. Il revient à Rome en 1377 ».

Clément VII (1523-1534) : « Rencontre à Nice François I er ».

Rappels des faits connexes à la Révolution française

Juin 1773 : « Dissolution de l’ordre des Jésuites ».

Sous le pontificat du Pape Pie VI (1775-1799) :

1789 : « Début de la Révolution française ».
2 novembre 1789 : « Confiscation des biens ecclésiastiques ».
février 1790 : « Suppression des ordres religieux et Constitution civile du clergé »
1796 : « Directoire : Napoléon en Italie ».
10 février 1798 : « Occupation de Rome. Pie VI prisonnier emmené à Sienne, Florence et Valence où il meurt le 29 août 1799 ».

Annexion des territoires de l’Eglise, concordat et retour à Rome

Sous le pontificat du Pape Pie VII (1800-1823) :

« Elu à Venise, il gagne Rome ».
1804 : « Vient à Paris pour le couronnement de Napoléon »
1809 : « Napoléon annexe les territoires de l’Eglise. Le Pape est exilé à Savone (Gênes) jusqu’en 1812, puis transféré à Fontainebleau où est signé un concordat.
24 mai 1814 : « Après la chute de Napoléon, le Pape rentre triomphalement à Rome où il rétablit l’ordre des jésuites ».

2. Lettre du Pape Anastase II au Roi Clovis

Du livret « La France - Textes fondateurs du Roi David à Jean-Paul II », page 18 :

« Glorieux Fils, nous nous félicitons que votre avènement à la foi inaugure notre pontificat. Un si grand évènement fait tressaillir de joie le siège de Pierre […]. Que la joie de votre Père vous fasse croître dans les saintes œuvres. Comblez nos désirs, soyez notre couronne et que notre mère l’Eglise s’applaudisse des progrès du grand roi qu’elle vient d’enfanter à Dieu. Illustre et glorieux Fils, soyez sa gloire, soyez pour elle une couronne de fer ! Nous louons Dieu, qui vous retiré de la puissance des ténèbres, pour faire d’un si grand prince le défenseur de son Eglise et opposer votre gloire aux attaques des pervers ».

3. Lettre du Pape Saint Hormisdas pour l’institution de Saint Rémi, légat de France

Du livret « La France - Textes fondateurs du Roi David à Jean-Paul II », page 18 :

« Nous donnons tous nos pouvoirs pour le royaume de notre cher fils spirituel Clovis, que par la grâce de Dieu vous avez converti avec toute sa nation, par un apostolat et des miracles dignes du temps des apôtres ».

4. Lettre du Pape Saint Grégoire I er au roi mérovingien Childebert II, en 595

Du livret « La France - Textes fondateurs du Roi David à Jean-Paul II », page 19 :

« Autant la dignité royale est au-dessus des autres conditions humaines, autant votre dignité à vous l’emporte sur celle de tous les autres rois. Régner est peu de chose, puisque d’autres que vous sont rois, eux, aussi, mais ce qui vous constitue un titre unique, que les autres rois ne méritent point, c’est d’être catholique ».

5. Lettre du Pape Etienne II au Roi Pépin le Bref, en 756

[Lettre écrite en réponse au secours qu’il fut donné au Pape contre les Lombards de la part du Roi de France].

Du livret « La France - Textes fondateurs du Roi David à Jean-Paul II », page 19 :

« Au-dessous de toutes les nations qui sont sous le ciel, votre peuple franc s’est montré dévoué envers moi, Pierre, apôtre de Dieu ».

6. Déclaration du Pape Pie VI lors du consistoire du 11 juin 1793

Du livret « La France - Textes fondateurs du Roi David à Jean-Paul II », page 20 :

« Ah ! France ! Ah ! France ! Toi que nos prédécesseurs appelaient le miroir de la chrétienté et l’inébranlable appui de la foi, toi, qui, par ton zèle pour la croyance chrétienne et par ta pitié filiale envers le siège apostolique, ne marche pas à la suite des autres nations, mais les précède toutes, que tu nous es contraire aujourd’hui ! De quel esprit d’hostilité tu parais animée contre la véritable religion ! ».
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LES SOUVERAINS PONTIFES ET LA FRANCE Empty Aux temps des apôtres

Message  Erdèatét le Ven 10 Sep 2010 - 9:42

Toute la Méditerranée dont la France ( la Gaule) était visitée au temps des premiers papes . Saint Pierre est mort à Rome
Erdèatét
Erdèatét
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 681
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum