L'Eschatologie !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

L'Eschatologie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Eschatologie !

Message  Admin le Mer 14 Avr 2010 - 19:53

L'ESCHATOLOGIE !


L'eschatologie (du grec ἔσχατος / eschatos, « dernier », et logos, « parole », « étude ») est le discours sur la Fin des Temps. Il relève de la théologie et de la philosophie en lien avec les derniers temps, les derniers événements de l’histoire du monde ou l’ultime destinée du genre humain, couramment appelée la « fin du monde ». Dans de nombreuses religions, celle-ci est un événement futur prophétisé dans les textes sacrés ou le folklore. Plus largement, l’eschatologie peut embrasser des concepts qui sont liés tels que celui de Messie ou des temps messianiques, l’après-vie et l’âme.

La plupart des religions monothéistes ont des doctrines qui affirment que des membres « choisis » ou « dignes » de la seule vraie foi seront « épargnés » ou « délivrés » du jugement et de la colère de Dieu à venir. Ils seront envoyés au paradis avant, pendant, ou après ces derniers, en fonction du scénario des temps de la fin qu’elles retiennent.

L'eschatologie cosmique s'occupe de la Fin des Temps, parfois du Jugement Dernier, de la Résurrection. Quant à l'eschatologie individuelle, elle traite de la vie après la mort, de la destinée de l'âme post mortem (qui prend diverses formes : séjour dans l'Hadès des Grecs ou dans le Sheol des juifs, réincarnation...).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Fra Angelico, Le Jugement Dernier,Tempéra sur bois, entre 1440 et 1447

Religions abrahamiques :

Judaïsme : Eschatologie juive :

La Fin des Temps décrite dans le livre de Daniel, expression consacrée, appelée A'harit HaYamim (אחרית הימים la fin des jours) dont l'étape la plus importante, au point d'être souvent confondue avec le processus entier, est appelée Yemot HaMashia'h (ימות המשיח les Temps Messianiques). Cette croyance est cependant loin d'être accessoire : elle figure dans les treize principes de Maïmonide et celui-ci écrit dans son commentaire sur la Mishna Sanhédrin, où ces idées sont exposées pour la première fois, que ceux qui n'y croient ne font pas partie du peuple d'Israël et n'ont donc pas de part au monde à venir.

La fin des jours est traditionnellement divisée en un nombre d'époques successives:

-Hevlei Hamashia'h et Ikbata deMeshi'ha (prodromes messianiques). C'est une ère de souffrances mondiales, dans laquelle s'inscrit notamment la guerre de Gog et Magog, c'est-à-dire Israël contre les nations, prophétisée par Ezéchiel et Zacharie. Cet affrontement apocalyptique est connu sous le nom d'Armageddon.

-Retour du prophète juif Élie, qui amène le Messie, et début des temps messianiques proprement dits :

-T'hiyat hamètim (résurrection des morts)
-Yom HaDin (jour du jugement)
-Établissement de l'Olam Haba (monde à venir) pour l'éternité.

Christianisme : Eschatologie chrétienne :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse, par Dürer

Le terme eschatos est utilisé dans le Nouveau Testament pour indiquer qu’avec le second avènement du Christ la fin commencera. Jésus a enseigné à ses disciples, durant son ministère et lors de son Ascension, qu’il reviendrait et qu’il jugerait les vivants et les morts, tel que l’affirment les chrétiens dans leur profession de foi.

Pour les chrétiens, il semble que Dieu regarde en un seul regard trois sortes d’évènements qui paraissent différents à un regard humain :

-La mort des individus, la vie après la mort : l'eschatologie personnelle ;

-La fin des sociétés humaine ou d'une génération (la fin d’un monde) : l'eschatologie humaine ;

-La fin du monde, (les évènements de la dernière génération qui vivra sur terre) : l'eschatologie cosmique.

On trouve une preuve de ces sens multiples dans un texte de l’évangile de Matthieu 24, 37-42. Il s’agit d’un passage où Jésus parle de son retour dans la gloire, mystère habituellement réservé à la fin du monde. Or il y décrit aussi la mort individuelle d’un homme, puis d’une femme : « Comme les jours de Noé, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme. En ces jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et mari, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche, et les gens ne se doutèrent de rien jusqu'à l'arrivée du déluge, qui les emporta tous. Tel sera aussi l'avènement du Fils de l'homme. Alors deux hommes seront aux champs: l'un est pris, l'autre laissé; deux femmes en train de moudre: l'une est prise, l'autre laissée. »

On peut citer un autre texte des évangiles:

Luc 12:39-40 « Vous savez que si un père de famille était averti à quelle heure un larron (voleur) doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. Vous donc aussi, soyez prêts, car le Fils de l'homme (Jésus-Christ) viendra à l'heure que vous ne penserez point. »

Les chrétiens du Ie siècle croyaient que la fin du monde adviendrait durant leur vie. Jésus, dans l’Évangile selon Marc, chapitre 13, verset 8, compara la fin du monde avec les douleurs de l’enfantement d’une mère, et l’image impliquait que le monde était déjà « engrossé » par sa propre destruction, mais personne à part Dieu ne peut connaître le moment auquel cela se produira. Lorsque les convertis de Paul à Thessalonique furent persécutés par l’Empire romain, ils crurent que la fin était arrivée. Cependant, le doute monta lorsque dans les années 90 apr. J.-C. les chrétiens dirent qu’il observèrent que ce qu’ils croyaient qui leur arriverait ne se produisit pas. Dans les années 190, Justin le Martyr déclara que Dieu retardait la fin du monde parce qu’il voulait que le christianisme devienne une religion mondiale. Dans les années 250, Cyprien écrivit que les péchés chrétiens de ce temps étaient un prélude à la preuve que la fin était proche.

Cependant, vers le IIIe siècle, la plupart des chrétiens croyaient que la Fin se trouvait au-delà de leur génération ; Jésus, croyaient-ils, avait dénoncé les tentatives de faire de la divination sur l’avenir, de connaître « les temps et les saisons », et de telles tentatives de prédire le futur furent découragées, quoiqu’une date fut fixée pour la Fin à l’aide des traditions juives dans les Six Âges du Monde. En utilisant ce système, la Fin fut fixée à 202, mais lorsque la date fut passée, elle fut changée pour 500 apr. J.-C. Après 500 apr. J.-C., l’importance de la Fin comme élément du christianisme fut marginalisée, bien qu’on insiste encore traditionnellement dessus lors de la saison de l’Avent.

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37817
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Définition et caractérisation de l’Eschatologie

Message  Invité le Mer 7 Juil 2010 - 3:58







1. Considérations étymologiques




Le terme « Eschatologie » vientdu grec « έσχατος » (eskatos) dont le sens premier signifie « qui se trouve à l’extémité, extrême, dernier » et « λόγος » (logos) qui signifie « parole, discours, raisonnement » et par prolongement « science ». L’Eschatologie est donc la science des fins dernières de l’humanité.



2. Situation théologique



Aux pages 121 et 122 du Dictionnaire de Théologie Chrétienne, l’Eschatologie nous est présentée « comme partie de la théologie qui traite des "choses ultimes" : des évènements qui termineront la vie des individus et l’histoire du monde, pour les introduire dans l’éternité. Elle est habituellement divisée en deux parties :



- l’Eschatologie personnelle (mort, jugement particulier, purgatoire, enfer et ciel),



- l’Eschatologie universelle (résurrection des morts, parousie, jugement universel et instauration définitive du Règne de Dieu et du Christ) ».



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum