DISMAS ET OTIMUS
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

DISMAS ET OTIMUS

2 participants

Aller en bas

DISMAS  ET  OTIMUS Empty DISMAS ET OTIMUS

Message  Marlène Lun 22 Nov 2010 - 17:09

Hier, c'était la Fête du CHRIST-ROI de l'UNIVERS.
A cette occasion, l'Evangile nous a encore remis en mémoire, cette histoire des deux larrons crucifiés avec le Christ. L'un était repentant et a été sauvé. L'autre, en se moquant plutôt de Jésus, n'a pas accueilli la Grâce.
Qui étaient ces deux hommes?

La tradition de l'Eglise nomme l'un Otimus et l'autre Dismas.
Dismas était le larron repentant à qui Jésus sur la Croix, a promis le Royaume. D'après les Révélations et les Visions de Marie de Jésus d'Agreda, nous avons un peu plus d'éclairage sur le personnage de Dismas.

QUI ETAIT DISMAS ?

A notre avis, Dismas est le premier Saint canonisé par Jésus Lui-même.
Ce larron crucifié à côté de Jésus au Calvaire a réalisé un véritable "Coup de Maître", en accueillant la Grâce Divine à la dernière minute de sa vie. Beaucoup aiment à dire en rigolant que "le voleur a volé le Paradis".

Les Visions de Marie d'Agreda contenues dans "LA CITE MYSTIQUE DE DIEU" montrent qu'il y avait déjà eu une première rencontre entre Dismas le Larron et Jésus de Nazareth.
C'était lors de la fuite de la Sainte Famille en Egypte.
En effet, la Sainte Famille pour ne pas être répérée voyageait selon les circonstances, et les stratégies de sécurité, parfois la nuit, en se cachant dans les grottes en journée, et parfois aussi dans la journée quand il yavait moins de risques.
Voilà qu'après bien de péripéties, de peines et de souffrances, ils se retrouvent seuls, désorientés, cheminant dans les solitudes et les désolations des lieux désertiques. Ils avaient faim et tremblaient de froid, la lassitude les gagnaient. Saint Joseph en vain a cherché quelque chose à manger. Alentour, il n'yavait aucune roche ou excavation où se reposer. La nuit tombait et les cris des chacals s'approchaient.
Il fallait le calme et la confiance de la Vierge Marie pour réconforter Saint Joseph qui souffrait de ne pouvoir soulager les peine de la Vierge et de l'Enfant Jésus.

La nuit est tombée, et soudain les voyageurs découvrent au loin, dans une sorte de fourré une lumière tremblotante. Joseph est convaincu qu'il s'agit d'une caravane et reprend courage; il propose à Marie d'aller dans cette direction, car se dit-il ces gens ne refuseront pas un abri sous leurs tentes à une femme et à un enfant en détresse.
Chemin faisant, Joseph a toutefois un début de doute parce qu'il se rend compte que le chemin est traversé de frondières, creusées à dessein; et les rochers à l'entour ont un aspect lugubre. Mais trop tard, ils ne peuvent reculer, ils sont pris dans un piège.

La lumière en fait s'échappe non pas d'une tente ou d'une butte, mais d'une lanterne suspendue aux branches d'un arbre. Ils sont tombés dans une embuscade de brigands.
Joseph est attéré, la Vierge lui murmure de se calmer et d'avoir confiance en Dieu.
Aussitôts, ils sont entourés de cinq hommes armés jusqu'aux dents, qui surgissent du fourré voisin. Ils ont la mine féroce et des vêtements misérables. Ils menacent la Sainte Famille de pieux et de poignards... Saint Joseph et la Vierge restent calmes et ne disent rien...
Des minutes interminables passent et voilà que celui qui paraît être le chef intervient. Il demande que personne ne touche à ces gens; les autres obéissent et reculent.

Il s'approche, observe, et regarde l'Enfant dans les bras de Sa Mère... En lui, il se passe quelque chose d'indéfinissable, et il déclare:
"Regardez cet Enfant, il est tellement gracieux... Ne leur faites aucun mal; ces gens ne sont pas de simples voyageurs."
Saint Joseph pousse un long soupir de soulagement.
"Descendez de vos montures et suivez-moi, vous êtes mes invités, venez sous ma tente; ma femme sera heureuse de vous accueillir, ne craignez rien"; dit le brigand.

Quelques temps plus tard, la Sainte Famille est entourée de toutes les prévenances possibles...
Pendant que les voyageurs mangent, le brigand et sa femme assis en face les observent silencieux... Puis peu à peu, la conversation s'installe, ils leur posent des questions sur leur voyage, et Saint Joseph, mis en confiance leur répond qu'ils vont en Egypte. Le brigand leur promet de les accompagner jusqu'à la zone de sécurité, près de la frontière avec l'Egypte, quand ils souhaiteront repartir...
La Vierge demande plus tard, si elle peut avoir une Auge d'eau pour baigner son Fils et laver ses langes pour les sécher près du feu. Tout de suite, le brigand lui-même apporte tout ce qui est demandé.
La Vierge baigne l'Enfant-Jésus, et le Nomade dit à sa femme tout bas:
"Mon aimée, je suis persuadé que ces gens sont des saints. Quant à cet enfant, il deviendra un jour un grand prophète; je suis persuadé que Dieu ne leur refuse rien; s'ils pouvaient, s'ils voulaient guérir notre petit lépreux!... Ecoute, dès que la Mère n'aura plus besoin de l'eau, demande-lui l'autorisation d'y plonger notre pauvre enfant. Elle comprendra notre prière et peut-être la lèpre disparaîtra".

Au fond de la tente, le père avait désigné se cachant dans l'ombre deux enfants, dont l'un âgé de trois ans environ, avait la chair rongée par l'horrible maladie. Son visage ne formait qu'un ulcère. La femme était si intimidée qu'elle hésitait à faire la demande.
La Vierge qui avait tout compris, après avoir remis l'habit à l'Enfant-Jésus, lavé et étendu les langes, dit simplement à la femme:
"L'Eau est Propre. Si tu en profitais pour y laver ton petit!".
Et de la main, la Vierge désignait le petit lépreux. En effet l'eau était plus limpide qu'avant le bain. La femme toute heureuse dit:
"Oh! C'est mon désir!" et vite, elle désabille son enfant et l'immerge dans l'eau.
A peine est-il plongé dans l'eau que les croûtes de la lèpre se détachent, les ulcères se ferment, la guérison est complète. L'enfant pousse un cri de joie, la mère est folle de bonheur...

Cet enfant lépreux, c'était DISMAS, le larron repentant.
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

DISMAS  ET  OTIMUS Empty Merci pour cette belle histoire !

Message  Octo Mar 23 Nov 2010 - 20:58

Marlène,

J'avais déjà entendu -- ou lu ! -- cette très belle histoire tirée des Évangiles apocryphes !

Merci de nous la rappeler !

Par ailleurs, le Bon Larron, Dismas, était crucifié à la droite du Christ sur le Calvaire, et le Mauvais Larron était à la gauche du Sauveur. La tradition rapporte que ce dernier s'appelait Gesmas. Marlène, d'où tenez-vous le nom de Otimus ?

On peut aussi noter que Dismas, crucifié à la droite du Christ, voit son nom commencer par la lettre "D" comme "droite"; l'autre, crucifié à la gauche, voit son nom commencer par la lettre "G", comme "Gauche". On sait aussi qu'au Jugement Dernier, les âmes sauvées par le Fils seront placées à sa droite, comme le Bon Larron; les damnés seront placés à sa gauche, comme le Mauvais Larron !!

Coïncidence ? Avec le Ciel, il n'y a jamais de coïncidence !!!

Enfin, petit commentaire final. Corrigez-moi si je me trompe.

Contrairement à vos prétentions, le chef des brigands qui accueille Saint Joseph et la Sainte Vierge Marie est Dismas lui-même et l'enfant lépreux est son enfant !

Octo !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16990
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

DISMAS  ET  OTIMUS Empty Re: DISMAS ET OTIMUS

Message  Marlène Mer 24 Nov 2010 - 5:31

Cher Octo,

Le nom Otimus m'a été donné par un de nos prêtres d'ici, un thélogien avec qui j'en parlais un jour dans une discussion. Je ne connaissais jusque là que Dismas. Je vais donc reposer la question à ce prêtre, dès que j'aurai la possibilité de mettre la main sur lui, sa paroisse étant éloignée de la ville où je suis. Cette histoire est racontée par Marie d'Agréda. Je ne suis pas sûre que c'est le fils de Dismas qui était lépreux, je vais relire le passage. Je pense que l'intérêt de l'histoire tient du fait que cet enfant qui avait été purifié par l'eau de bain de l'Enfant-Jésus avait reçu les prémices de la Rédemption. Plus de trente ans séparaient les deux scènes; ce qui signifierait que le larron repentant, s'il n'était pas l'enfant purifié était presqu'un vieil homme. Ce qui me semble peu probable.

Je vais donc procéder à des recherches et nous serons fixés.
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

DISMAS  ET  OTIMUS Empty Dismas serait le brigand ayant accueilli la Sainte Famille !

Message  Octo Mer 24 Nov 2010 - 21:01

Chère Marlène,

Après quelques recherches sur Internet, voici un extrait d'une lettre composée pour le Carême 2004 par le Père Robert P. Maloney, Supérieur général de la Famille Vincentienne, et envoyée à ses membres :

Une tradition plus tardive a donné différents noms aux deux malfaiteurs (Joathas et Maggatras, Zoatham et Camma, Titus et Dumachus, Dysmas et Gestas). La plupart de ces noms sont aujourd'hui oubliés, mais quelques lecteurs se souviennent encore du bon larron comme «Dysmas». Sous ce nom, le calendrier liturgique romain lui a attribué un jour de fête, le 25 mars, autrefois considéré comme le jour de la crucifixion de Jésus, mais aujourd'hui comme la fête de son incarnation. Une légende ravissante, trouvée dans un des évangiles apocryphes, raconte que lorsque la Sainte Famille s'enfuyait en Égypte, deux voleurs l'attaquèrent. Cependant, un s'arrêta immédiatement quand il vit les larmes jaillissant des yeux de Marie. C'étaient ces mêmes voleurs (maintenant pris en faisant leur trafic à Jérusalem !) - ainsi va l'histoire - qui sont crucifiés avec Jésus. Celui qui est ému par les larmes de Marie était le bon larron à la droite de Jésus.

En conséquence, le jeune bébé lavé dans la même eau que celle utilisée pour laver l'Enfant Jésus serait le fils de Dismas !

Octo !

SOURCE : http://famvin.org/fr/Famille%20Vin/Lett.du%20THP/THPcarem04Famvin.htm

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16990
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

DISMAS  ET  OTIMUS Empty Re: DISMAS ET OTIMUS

Message  Marlène Jeu 25 Nov 2010 - 16:16

Octo,
J'ai moi aussi lu dans mes recherches, cet extrait du père Robert P Maloney, et même beaucoup d'autres références sur le net qui donnent le nom de Gesmas ou Gestas au mauvais larron. Je ne connaissais pas le nom d'Otimus jusqu'à ce que ce père me le donne spontanément. Comme je ne l'ai pas encore contacté, je ne puis être fixée. Toutefois, pour l'histoire du bain, je l'ai lue moi-même dans un livre sur la vie de Saint Joseph, que je pensais être la Cité Mystique, mais après vérification ce n'est pas celui-là. Ce livre existe, mais je ne sais plus qui me l'a pris; dès que je le retrouve, je vais vérifier.
Cordialement en Christ.
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum