Que pensez vous de cette Prophétie ?
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Que pensez vous de cette Prophétie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que pensez vous de cette Prophétie ?

Message  JEREMIE le Lun 25 Jan 2016 - 11:32

j'ai aussi reçu, il y a deux ans, une confidence de Sulema, confidence aujourd'hui publique puisqu'elle figure dans un de ses ouvrages. Je lui avais demandé si les évènements avaient déjà commencé ? Sulema m'a répondu : "Les évènement de la Fin des Temps ont débuté depuis le jour de la renonciation du Pape Benoît XVI...

Vous savez aussi certainement que la troisième partie du secret de Fatima divulgué le 13 Mai 2000, par le Pape Jean-Paul II et commenté (avec grande prudence !) par le Cardinal Ratzinger (devenu le Pape Benoît XVI) ; cette troisième partie du secret de Fatima relate le martyr d'un "Evêque en blanc"...
Je tiens à vous signaler qu'un "Evêque en blanc" semble ne pas être un pape, sinon le Ciel aurait utilisé le mot "Pape", donc quelqu'un qui pourrait ressembler à un pape mais qui n'en ai pas un, ou qui n'en est plus un au jour de son martyr... Est-ce aujourd'hui le cas du Pape François ? bien sûr que non du fait qu'il a été élu par un conclave suite à la renonciation de son prédécesseur !...

Mais il faut aussi nous souvenir de les paroles du Pape Benoît XVI :

Le lundi 11 février 2013, en la fête de Notre Dame de Lourdes, notre Saint Père Benoît XVI annonçait, dans un discours en latin, devant le consistoire, sa décision de renoncer à poursuivre son Pontificat en annonçant, qu’il se démettait de ses fonctions, à partir du 28 février 2013, à 20h00. Voici sa déclaration en français :

« Frères très chers,

Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Eglise. Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière. Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié. C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire ».

La renonciation annoncée à Rome, en fin de matinée, a aussitôt fait le tour du monde, suscitant de nombreux commentaires et réactions, et provoquant une certaine stupeur, de l’incrédulité et même du désarroi chez un grand nombre de fidèles.

Cette nouvelle est vraiment tombée comme un « Coup de Tonnerre dans un ciel serein », selon la réaction immédiate de Mgr. Angelo Sodano, le doyen des Cardinaux de Rome.

Le soir même, en « Signe des Temps », un second coup de tonnerre tombait sous la forme d’un extraordinaire éclair de foudre qui frappa le sommet de la basilique Saint Pierre, et qui a pu être filmé, photographié et très largement diffusé sur de nombreux médias et sur Internet. En fait, tel un avertissement du ciel, le dôme de la Basilique Saint Pierre a été foudroyée non pas une fois, comme beaucoup le croient, mais trois fois. La plupart des spécialistes des orages s’entendent pour affirmer que le fait que la foudre tombe plusieurs fois au même endroit lors d’un seul et même orage est « un évènement rarissime ».

Contrairement aux signes de l’Alliance comme l’arc-en-ciel, la colombe et la branche d’olivier, le coup de foudre sur Saint Pierre n’est pas à priori un signe de paix…

Comme tout ceci se déroulait le jour de la fête de Notre Dame de Lourdes, il est nécessaire de rappeler cet autre « Signe des Temps » qui fut donné à Lourdes en prélude, lors des dernières inondations des 20 et 21 octobre 2012. Ce fut un signe Eucharistique sous la forme d’une grande hostie blanche apparue lors du chapelet du 16 octobre 2012 (anniversaire de l’élection du Pape Jean-Paul II), au-dessus de la statue de la Sainte Vierge de la grotte (là où justement, il est urgent de re-couronner Notre Dame), et visible, depuis le monde entier par Internet, durant plusieurs jours, sur le site du sanctuaire de Lourdes.

J'ai été vraiment peiné de constater, après avoir lu et écouté de nombreux médias, que pas une seule voix ne s'est élevée pour essayer de dissuader le Saint Père Benoît XVI de cette décision gravissime pour l'Eglise et pour le monde.

Pas un Cardinal, pas un seul Evêque n'a parlé en ce sens... J'y ai vu beaucoup de confusion et de tiédeur. Je trouve cela étrange, comme si le monde entier était pressé de voir partir ce Pape qui dispose de tous ses esprits. Pourtant, je crois me souvenir que le Pape Paul VI voulu à trois reprises se démettre de sa charge du fait de douleurs insupportables dues à l’arthrose. Son entourage réussit pourtant à chaque fois à l’en dissuader.

Etre appelé à prendre la tête de l'Eglise comme Pape n'est pas une charge humaine reçue des hommes pour un temps limité, c'est une mission surnaturelle reçue de l'Esprit-Saint pour l'Eternité et on ne peut s'en détourner comme notre Pape Benoît XVI l'a fait, à moins d'en avoir de sérieuses raisons impossibles à divulguer.

Comme il est d’usage, il n'existe qu'une seule exception dans l’histoire de l’Eglise qui ne fournit qu’un exemple similaire de renonciation d’un pape, saint Célestin V. Un pauvre ermite qui, en 1294, fut arraché à sa cellule monastique par un conclave qui n’arrivait pas à conclure. L’année même de son élection, au bout de cinq mois, le Pape Célestin V s’était démis d’une charge dont il ne se sentait pas digne, aspirant à la vie d’ermite qui était la sienne auparavant.

Concernant sa renonciation, le Pape Benoît XVI avait donné un signe important que l’on comprend mieux aujourd’hui. Le 28 avril 2009, le pape Benoît XVI s’est rendu à L’Aquila pour prier pour les victimes du séisme avant de se rendre à la basilique, très endommagée, de Notre-Dame de Collemaggio. Les reliques du saint pape Célestin V avaient été sauvées des décombres et Benoît XVI a déposé là le pallium qu’il a reçu le jour de son intronisation papale. Ce geste symbolique prend une force extraordinaire en ce 11 février où Benoît XVI annonce sa renonciation.

Il a fait allusion à ce geste un an plus tard, le 4 juillet 2010, lorsqu’il s’est rendu dans la région, à Sulmona pour le « pardon de Célestin V ». Dans son homélie, il a dit :
« Je me suis moi-même rendu dans cette basilique, en avril de l’année dernière, après le tremblement de terre qui a dévasté la région, pour vénérer le reliquaire contenant sa dépouille et laisser le pallium reçu le jour du début de mon pontificat ».

Tous les autres pontifes ont assumé leur fonction jusqu'à leur dernier souffle en acceptant toutes les épreuves de la maladie et de la vieillesse. Le Seigneur n’avait t-il pas annoncé à Saint Pierre : « En vérité, en vérité… quand tu auras vieilli, tu étendras les mains, et un autre te passera la ceinture et te mènera là où tu ne voudrais pas aller ». (Jean 21 : 18).

En ce qui concerne sa fatigue physique, cela n'est pas un problème, car il peut se faire représenter par les chefs de dicastères. Trois ans plus tard, il est toujours vivant et en bonne santé.

Je peux comprendre cette fatigue, mais à cette charge, l'Esprit-Saint envoie toujours la grâce de l'instant pour supporter la fatigue et les épreuves.

Dans la parabole du pauvre Lazare, Jésus nous annonce : « Et Abraham de dire : Ils ont Moïse et les Prophètes ; qu'ils les écoutent ». (Luc 16 : 29).

Il est bon à cet instant de la longue histoire de l’Eglise d’évoquer la figure de Moïse, qui gravit la montagne et prie pour le peuple d’Israël qui, dans la vallée, combat contre Amalek. Aidé par Aaron et Hur qui soutiennent ses bras, Moïse intercède par sa prière pour que Josué obtienne la victoire sur les Amalécites :

« Moïse dit alors à Josué : "Choisis-toi des hommes et demain, sors combattre Amalek ; moi, je me tiendrai au sommet de la colline, le bâton de Dieu à la main".

Josué fit ce que lui avait dit Moïse, il sortit pour combattre Amaleq, et Moïse, Aaron et Hur montèrent au sommet de la colline. Lorsque Moïse tenait ses mains levées, Israël l'emportait, et quand il les laissait retomber, Amalek l'emportait.

Comme les mains de Moïse s'alourdissaient, ils prirent une pierre et la mirent sous lui. Il s'assit dessus tandis qu'Aaron et Hur lui soutenaient les mains, l'un d'un côté, l'autre de l'autre. Ainsi ses mains restèrent-elles fermes jusqu'au coucher du soleil.

Josué défit Amalek et son peuple au fil de l'épée. (Exode 17 : 9-13).

Je vois dans cette décision du renoncement, un Pape courageux baisser les bras à cause de la trop grande adversité et de la trop grande fatigue due à l’âge...

Depuis plusieurs années, j'ai rassemblé et étudié plus d'un millier de prophéties chrétiennes...
J’ai appliqué les conseils éclairés de Saint Paul pour discerner et en comprendre le sens caché :

« N'éteignez pas l’Esprit. Ne méprisez pas les prophéties. Éprouvez toutes choses et retenez ce qui est bon ; gardez-vous de toute espèce de mal ».
(Saint Paul, 1° Epître aux Thessaloniciens 5, 19-22).

« Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes ; car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix ».
(Saint Paul, 1° Epître aux Corinthiens 14, 29-35.)

Pour qui a gardé les repères de la Foi, les Commandements et les Sacrements, les prophéties, dans leurs grandes lignes, disent toutes les mêmes choses. Les étudier consiste à observer un paysage lointain. Plus on s’en rapproche en distance de longueur et de temps, plus les détails deviennent précis. Elles sont convergentes, concordantes, complémentaires et elles décrivent l’immense fresque des temps à venir.

Lors de ses apparitions à Kérizinen, en Bretagne, le 26 avril 1961, Notre-Dame délivra cette parole capitale à sa messagère Jeanne-Louise Ramonet :
« ...mon Fils Lui-Même n'a pas révélé, dès les premiers jours, toute la perfection de la morale évangélique et tous ses secrets et mystères à ses propres apôtres. Et c'est pourquoi Dieu permet les messages actuels, qui sont comme des paraboles contenant de profonds mystères cachés dans ce qui n'est pas encore exploré. Il est donc temps de les étudier, car ils vous donneront la vraie lumière sur l'avenir. Seul le surnaturel a le secret de la vraie science... ».

Un extrait clair et net de nature à tempérer la vanité de certains pseudo-scientifiques rangeant les faits du monde surnaturel dans le fourre-tout pratique du « paranormal » et des « pouvoirs cachés de l’homme »...

Aucune des prophéties chrétiennes reçues depuis des siècles ne parle d’une renonciation d'un Pontife pour la Fin des Temps, par contre, plusieurs dizaines de prophéties annoncent la fuite d'un Pape chassé du Vatican durant une très grave période de crise, à la suite d’un schisme provoqué par la proclamation d’un dernier dogme marial et du fait d'émeutes sur fond de guerres civiles dans les capitales et les grandes villes, pour cause de banqueroute universelle... Ce Pape fuira Rome en marchant sur les cadavres de ses prêtres et en priant pour les âmes des cadavres qu'il trouvera en chemin. Avec quatre cardinaux, il se rendra en Allemagne… puis en France, avec deux cardinaux…

Quoique qu’on en pense maintenant et dans la confusion des analyses raccrochées au monde, à l’étude des évènements annoncés, nous demeurons dans l’attente de la proclamation du doctorat du père Saint Louis Marie Grignion de Montfort qui est prêt depuis plus de dix ans. Un ancien provincial montfortain a annoncé que si le bienheureux Pape Jean-Paul II ne pouvait l’annoncer, son successeur serait obligé de le proclamer. Au-delà du triomphe de ses écrits sur la Vierge Marie et le saint Rosaire que cela amènera, le père de Montfort a prophétisé « les Apôtres des Derniers Temps » et le dernier dogme marial : « Marie Co-rédemptrice, Médiatrice et Avocate » (qui est aussi prophétisé en d’autres lieux) ; cet événement heureux sera un fait majeur pour l'Église. Les ultra-progressistes s'insurgeront contre cette proclamation car elle attribuera un privilège supplémentaire à la Vierge Marie qui n'est pas attesté historiquement. Elle engagera aussi l’infaillibilité du pape, notion que les protestants refusent également, mais cette proclamation est nécessaire à l’humanité pour nous permettre de traverser la période de purification de la Grande Tribulation.

De plus, à Garabandal, il a été annoncé qu'il ne restait que trois papes avant la Fin des Temps...
Cette "prophétie des 3 papes" est un élément secondaire de l’histoire de Garabandal. Elle ne fait pas partie des quatre annonces majeures : l’Avertissement, le Miracle, le Châtiment et le Signe perpétuel, visible jusqu’à la Fin du Monde. Cependant cette prophétie des "3 papes" est intéressante, vu qu’il s’agit d’un indice de temps sur les événements à venir : Conchita aurait dit, le jour de la mort de Jean XXIII, qu’il n’y aurait plus que trois papes avant la Fin des Temps.

Voici la fameuse conversation de Conchita Gonzalez (la principale voyante de Garabandal) avec sa mère Aniceta et Mme Ortiz :
Le jour où le glas de Garabandal annonçait le décès de Jean XXIII, mort le 3 juin 1963, ces trois femmes se dirigeaient vers l’église du village.
Aniceta disait : « Le pape est mort ».
Conchita : « Ah oui, le pape est mort. Il y aura encore trois papes ! »
Rentrées à la maison, et profitant du départ de Mme Ortiz, la mère continue à interroger sa fille.
– Comment sais-tu qu’il n’y aura plus que trois papes ?
– Je le sais de la Sainte Vierge. En fait, il y en aura encore quatre, mais il y en a un qu’elle ne compte pas.
– Pourquoi elle ne le compte pas ?
– Elle ne me l’a pas dit. Elle a seulement dit que l’un d’entre eux ne règnera que très peu de temps.
– C’est pour ça qu’elle ne le compte pas ?
– Ça, elle ne l’a pas dit. [...].

Dans la suite de la conversation, Conchita explique à sa mère que Notre-Dame parlait aussi du retour de son Fils, que les Églises séparées retrouveront l’unité et qu’il n’y aura plus qu’une seule religion…

En comparant les paroles de Conchita avec la Prophéties des Papes de Saint Malachie d’Armagh, Nous pouvons constater qu’elle sont concordantes et en déduire que Benoît XVI qui est le quatrième et dernier pape, c’est à dire celui des évènements de la Fin des Temps, avant l'antipape annoncé par Saint François d’Assise.

Sur son lit d’agonie, Saint François d’Assise révéla à ses frères, au début d’octobre de l’an de grâce 1226 de l’incarnation du Seigneur, après vingt années d’adhésion parfaite au Christ en suivant la vie et les traces des apôtres :

« Mes frères agissez avec force, ayez de la fermeté et soyez dans l’attente du Seigneur. Une grande époque de tribulations et d’affliction dans laquelle de grands périls et des embarras temporels et spirituels pleuvront, la charité d’un grand nombre se refroidira et l’iniquité des méchants surabondera. Le pouvoir des démons sera plus grand que d’ordinaire, la pureté immaculée de notre congrégation religieuse et des autres sera flétrie, au point que très peu parmi les chrétiens voudront obéir au vrai Souverain Pontife et à l’Eglise Romaine avec un cœur sincère et une charité parfaite.

Au moment décisif de cette crise, un personnage non canoniquement élu, élevé à la Papauté, s’efforcera avec adresse de communiquer à beaucoup le poison mortel de son erreur.

Alors les scandales se multiplieront, notre congrégation religieuse sera divisée, parmi les autres, plusieurs seront complètement détruites, parce que leurs membres ne s’opposeront pas mais consentiront à l’erreur. Il y aura tant et de telles opinions et divisions dans le peuple, et chez les religieux et chez les clercs que si ces jours mauvais n’étaient abrégés, comme l’annonce l’Evangile, même les élus tomberaient dans l’erreur (si cela se pouvait), si dans un tel ouragan ils n’étaient pas protégés par l’immense miséricorde de Dieu…

Alors la vérité sera tenue dans le silence par certains prédicateurs alors que d’autres la foulant aux pieds la nieront. La sainteté de vie sera tenue en dérision par ceux qui la professent extérieurement, c’est pourquoi Notre Seigneur Jésus-Christ leur enverra non pas un digne pasteur, mais un exterminateur." »

Ce texte est la traduction littérale du texte latin figurant dans les très officielles "Opera Omnia" de saint François d’Assise (Imprimerie de la Bibliothèque Ecclésiastique – Paris 1880, colonne 430). Cette prophétie qui en gène plus d’un, aurait été expurgée depuis bien longtemps s'il y avait eu le moindre doute sur son authenticité.

Le plus inquiétant pour l’avenir de l’Eglise est dans les prophéties de Saint François, l’annonce de cet antipape annoncé à la fin des temps, qui mettrait l’église par terre, avant son triomphe final. Cette prophétie est reprise dans les Œuvres de saint François d’Assise, édités à Paris en 1641 :
« Un factieux, avide de la papauté, mais dont l’élection ne sera pas canonique, met en œuvre toutes sortes d’astuces pour infecter un grand nombre de personnes de sa propre corruption ».

Lors des apparitions aux deux jeunes bergers sur la sainte montagne de La Salette, le 19 septembre 1846, Notre Dame a annoncé certainement pour les derniers papes Jean-Paul II et Benoît XVI :
« Le Saint-Père souffrira beaucoup. Je serai avec lui jusqu'à la fin pour recevoir son sacrifice. Les méchants attenteront plusieurs fois à sa vie sans pouvoir nuire à ses jours ; mais ni lui, ni son successeur... ne verront le triomphe de l'Église de Dieu ».

Nous pouvons donc supposer que nous approchons des temps difficiles annoncés, entre autres, au chapitre 675 du catéchisme de l’Eglise catholique :

L’Épreuve ultime de l’Église [5]:
675 - Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18,8 ; Mt 24,12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21,12 ; Jn 15,19-20) dévoilera le "mystère d’iniquité" sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité. L’imposture religieuse suprême est celle de l’Anti-Christ, c’est-à-dire celle d’un pseudo-messianisme où l’homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair (cf. 2 Th 2,4-12 ; 1 Th 5,2-3 ; 2 Jn 7 ; 1 Jn 2,18. 22).

676 - Cette imposture antichristique se dessine déjà dans le monde chaque fois que l’on prétend accomplir dans l’histoire l’espérance messianique qui ne peut s’achever qu’au-delà d’elle à travers le jugement eschatologique : même sous sa forme mitigée, l’Église a rejeté cette falsification du Royaume à venir sous le nom de millénarisme (cf. DS 3839), surtout sous la forme politique d’un messianisme sécularisé, "intrinsèquement perverse" (cf. Pie XI, enc. "Divini Redemptoris" condamnant le "faux mysticisme" de cette "contrefaçon de la rédemption des humbles" ; GS 20-21).

677 - L’Église n’entrera dans la gloire du Royaume qu’à travers cette ultime Pâque où elle suivra son Seigneur dans sa mort et sa Résurrection (cf. Ap 19,1-9). Le Royaume ne s’accomplira donc pas par un triomphe historique de l’Église (cf. Ap 13,Cool selon un progrès ascendant mais par une victoire de Dieu sur le déchaînement ultime du mal (cf. Ap 20,7-10) qui fera descendre du Ciel son Épouse (cf. Ap 21,2-4). Le triomphe de Dieu sur la révolte du mal prendra la forme du Jugement dernier (cf. Ap 20,12) après l’ultime ébranlement cosmique de ce monde qui passe (cf. 2 P 3,12-13).

Souvenons-nous de la mission confiée par Jésus à l’Apôtre Pierre :
« Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le froment. Mais moi, j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point ; et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères ». (Luc 22 : 31).

Voici la prophétie du Pape Benoît XVI donnée lors de sa première homélie de la messe inaugurale de son Pontificat, au lendemain de son élection, le dimanche 24 avril 2005 :
"... Chers amis – en ce moment je peux seulement dire : priez pour moi, pour que j’apprenne toujours plus à aimer le Seigneur.
Priez pour moi, pour que j’apprenne à aimer toujours plus son troupeau – vous tous, la Sainte Église, chacun de vous personnellement et vous tous ensemble.
Priez pour moi, afin que je ne me dérobe pas, par peur, devant les loups.
Priez les uns pour les autres, pour que le Seigneur nous porte et que nous apprenions à nous porter les uns les autres..."

Donc, pour l'instant, prions pour nos deux pontifes et prions les uns pour les autres.
avatar
JEREMIE
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.

Messages : 386
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : haute normandie

Revenir en haut Aller en bas

bravo et merci SEIGNEUR ,ESPRIT SAINT ...

Message  Jacques-2 le Lun 25 Jan 2016 - 12:04

merci JEREMIE,pour cet énorme travail
prions donc pour recevoir ce dont nous avons chacun besoin pour continuer de suivre
ce chemin que DIEU nous offre ,dans l'abandon et la confiance

daniel
avatar
Jacques-2
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.

Messages : 442
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 70
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous de cette Prophétie ?

Message  Admin le Lun 25 Jan 2016 - 13:20

@ Jérémie :

Meeerci ! pour ce texte important qui reprend ce que nous avons rapporté à de nombreuses reprises sur VSJ !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37159
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous de cette Prophétie ?

Message  AnneLéa le Lun 25 Jan 2016 - 13:22

Merci-3
Quel beau et énorme travail que vous nous donnez. ça ne peut être plus clair (comprenne qui pourra )
Ceux qui ne veulent pas nous croire quand le forum dénonce les agissements de François 1 auraient intérêt à lire et méditer ce que vous venez de nous envoyer, moi je vais l'imprimer et le copier et le remettre à des incrédules de ma connaissances.

_________________
avatar
AnneLéa
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 24238
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous de cette Prophétie ?

Message  Admin le Mar 26 Jan 2016 - 14:18

@ Jérémie :

SVP, ne postez plus de gros pavés comme celui-ci alors que toutes ces informations ont déjà été postées sur VSJ !

Ensuite, vous ne donnez pas la source, ce qui va à l'encontre de nos règlements !

Enfin, vous avez souvent tendance à poster des articles puisés sur des sites complotistes, sédévacantistes ou lefèvristes, CE QUI EST TOTALEMENT INTERDIT SUR VSJ !

Quelle est la source de cet article svp ?

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37159
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum