Il nous faut la Consécration de la Russie pour sauver l'Église
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Il nous faut la Consécration de la Russie pour sauver l'Église

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il nous faut la Consécration de la Russie pour sauver l'Église

Message  AnneLéa le Mer 19 Avr 2017 - 0:45

http://dieuetmoilenul.blogspot.ca/2017/04/lhistorien-catholique-roberto-de-mattei.html

L’historien Catholique Roberto de Mattei
« Il nous faut la Consécration de la Russie
pour sauver l'Église »


Par : Pete Baklinski

Pete Baklinski a un B.A. en arts libéraux et possède une maîtrise en Théologie avec une spécialisation sur le mariage et la famille (STM). Il est marié à Erin. Ensemble, ils ont six enfants.

SOURCE : Life Site News
Mercredi le 12 avril, 2017 - 2 :29 pm EST



L’historien Catholique : il nous faut la Consécration de la Russie pour sauver l'Église

Amoris laetitia, Catholique, communisme, consécration de la Russie, dubia, fatima, notre dame de fatima, le Pape François, roberto di mattei

WASHINGTON, DC, 12 avril 2017 (LifeSiteNews) - Le célèbre historien Catholique Européen Dr. Roberto de Mattei dit que la Consécration de la Russie à la Mère de Dieu, telle que demandée par Notre-Dame de Fatima il y a 100 ans, est maintenant nécessaire plus que jamais.

La Consécration, dit-il, est nécessaire non seulement pour sauver le monde de ce que Notre-Dame a appelé les « erreurs de la Russie », mais pour sauver l'Église Catholique de l'erreur du « relativisme » qui l’assaille de façon agressive de l'intérieur, même aux plus hauts niveaux.

« Les erreurs du Communisme ont été non seulement répandues dans le monde, mais elles ont pénétré dans le Temple de Dieu, comme la fumée de Satan enveloppant et étouffant le Corps Mystique du Christ », a déclaré Mattei, professeur à l'Université Européenne de Rome et Fondateur de la Fondation Lepanto, lors d'une conférence du 27 mars au Cosmos Club à Washington, DC.

L'événement a été parrainé par Tradition, Family, Property en collaboration avec l'Institut Paulus pour la Propagation de la Liturgie Sacrée et la Fondation Lepanto.

« Notre Dame déclare que les conditions pour éviter le châtiment sont : un acte public et solennel de la Consécration de la Russie à Son Cœur Immaculé, accompli par le Pape, en union avec tous les Évêques du monde, et la pratique de la Communion réparatrice tous les premiers samedis du mois » a-t-il dit.

Le 13 mai 2017 marque le 100e anniversaire de la Première Apparition de Notre-Dame à trois enfants-bergers près de Fatima, au Portugal. Au cours de six Apparitions, un par mois jusqu'en octobre 1917, la Dame a dit aux trois enfants comment la Russie succomberait au mal et ensuite « disperserait ses erreurs dans le monde entier » si ce pays n'était pas consacré à Son Cœur Immaculé.

Les Apparitions de Fatima ont été déclarées « dignes de foi » par un Évêque local en 1930 et ont été reconnues et honorées par six Papes. Le Pape François a approuvé plus tôt cette année le miracle final nécessaire à la canonisation de deux voyants, Francisco et Jacinta Marto. Il visitera Fatima du 12 au 13 mai pour les célébrations du Centenaire.

La consécration de la Russie reste « incomplète »

Alors que, depuis 1917, il y a eu diverses Consécrations du Monde à la Mère de Dieu, les critiques disent que la Consécration de la Russie demandée spécifiquement par Notre-Dame de Fatima n'a pas encore été accomplie.

« Aujourd'hui, la Consécration de la Russie n'a pas encore été faite », a déclaré de Mattei. À son avis, les Consécrations de Saint Jean-Paul II en mars 1984 et du Pape Benoît XVI en mai 2010 étaient à la fois « partielles » et « incomplètes ».

Flèche

En 2001, la voyante restante, Soeur Lucia dos Santos, aurait déclaré à l'Archevêque Tarcisio Bertone, alors secrétaire de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, que la Consécration de 1984 par le Pape Jean-Paul II « a été acceptée par le Ciel ». , Cependant, bien que la Consécration ait été « acceptée », cela ne signifie pas qu'elle remplissait ce qui était spécifiquement demandé par Notre-Dame. L'un des critiques est le Père Gabriele Amorth, ancien chef exorciste de Rome, qui était présent à la Consécration de 1984. Le Père Amorth a déclaré à Life Site News dans une interview de 2015, un an avant sa mort, que la Consécration demandée par la Dame n'avait pas encore été réalisée.

« La Consécration n'a pas encore été faite », a-t-il déclaré.

« J'étais là le 25 mars à la Place Saint-Pierre. J'étais en première ligne, à peu de distance du Saint-Père. Jean-Paul II voulait consacrer la Russie, mais son entourage ne le voulait pas, craignant que les Orthodoxes ne s'y opposent.

« Par conséquent, lorsque Sa Sainteté a consacré le monde à genoux, il a ajouté une phrase — non incluse dans la version distribuée — où il a dit de consacrer « en particulier les nations dont ,Vous-Même, Vous avez demandé leur consécration ». Donc, indirectement, ceci incluait la Russie. Cependant, une Consécration spécifique n'a pas encore été faite. Vous pouvez toujours le faire. En effet, elle se fera certainement » a déclaré le Père Amorth.

Flèche

L'Évêque du Kazakhstan, Athanasius Schneider, croit également que la Consécration n'a pas encore été faite.

Il a déclaré dans un entretien de 2016 avec Rorate Caeli que les Catholiques doivent prier pour que le Pape consacre rapidement et explicitement la Russie au Cœur Immaculé de Marie, alors Elle gagnera, comme l'Église a prié depuis les temps anciens : « Réjouissez-vous, Ô Vierge Marie, car Vous seule a détruit toutes les hérésies dans le monde entier ».

Christopher Ferrara, avocat Catholique et commentateur, a également soutenu que la Consécration de la Russie, comme l'avait demandé la Dame, n'a pas encore été réalisée. Il a souligné dans un article de 2006 dans la revue The Fatima Crusader que la Russie n'était pas spécifiquement mentionnée dans la Consécration de 1984 et, en outre, que la conversion de la Russie promise par la Dame comme effet de la Consécration n'a pas encore eu lieu, ce qu'il soutient comme étant la preuve que la Consécration n'est pas encore arrivée.

Depuis 1984, il a écrit qu'il n'y avait pas de conversion religieuse [à la Sainte religion Catholique] en Russie. Et il n'y a pas eu non plus de conversion morale. Ni une conversion politique, ni une « conversion à la paix ».

« Les faits sont largement favorables à la proposition selon laquelle Notre-Dame a demandé la Consécration à la Russie et non au monde, et que la Russie n'a tout simplement pas été consacrée. Et maintenant, nous sommes confrontés à ce que Notre-Dame de Fatima nous a prévenus ce qui serait les conséquences pour ne pas faire comme Elle l'a demandé, la souffrance de l'Église et l'anéantissement de diverses nations » a-t-il écrit.

Erreur de la Russie

De Mattei a déclaré que « l'erreur » de la Russie n'est pas principalement son régime communiste anti-Dieu qui a promis un paradis aux ouvriers, mais a finalement mené à la mort de millions de personnes par la famine et les goulags. L'erreur principale est une « idéologie qui oppose l'ordre naturel et Chrétien, en refusant Dieu, la religion, la famille et la propriété privée » a-t-il soutenu.

Une partie des premiers agendas des Communistes comprenait le développement d'une révolution contre le mariage, la famille et les mœurs sexuelles traditionnelles. Cela comprenait la légalisation du divorce, de l'avortement et de l'homosexualité. Une population entraînée par des passions sexuelles furieuses, et non par la raison, serait déstabilisée et plus facile à manipuler pour leurs besoins. Selon l'ancien professeur de sociologie russe Pirtrim Sorokin : « L'amour libre a été glorifié par la théorie officielle du « verre d'eau ». Si une personne a soif, comme disait la ligne du Parti, c’est sans importance quel verre elle utilise pour satisfaire sa soif ; c’est également sans importance comment elle satisfait sa faim sexuelle ».

La Russie est devenue le premier pays à légaliser l'avortement en 1919. En 1965, il y avait presque trois fois plus de bébés avortés qu'il y en avait qui naissaient (1,9 million de naissances vivantes versus 5,5 millions d'avortements). Le taux d'avortement de la Russie continue d'être parmi le plus élevé au monde.

Notre-Dame a dit aux enfants que « plus d'âmes vont en Enfer à cause des péchés de la chair que pour toute autre raison ».

De Mattei a déclaré qu’avec la chute du communisme il y a plusieurs décennies, la diffusion des erreurs de la Russie est devenue « imparable », elles se répandent comme une peste dans toute l'Europe et l'Occident, aggravant la vie, le mariage et la famille.

« Le relativisme professé et vécu aujourd'hui en Occident est enraciné dans les théories du matérialisme et de l'évolutionnisme marxiste ; en d'autres termes, c’est basé sur le déni de toute réalité spirituelle et de tout élément stable et permanent de l'homme et de la société » a-t-il déclaré.

Un tel relativisme, a-t-il ajouté, est vu avec la montée de la « libération sexuelle » qui comprend l'avortement, le « mariage » homosexuel, et maintenant les « unions extraconjugales ».

« La décomposition du Communisme a renversé l'Occident » a-t-il déclaré. L'erreur de la Russie pollue l'Église

Ce n'est pas seulement le monde qui a été empoisonné par les erreurs de la Russie. Le relativisme a même trouvé son chemin dans l'Église Catholique, a déclaré de Mattei.

Flèche

Il a donné à titre d'exemple les enseignements ambigus du Pape François sur le mariage et la famille dans l'Exhortation du Pape de 2016, Amoris Laetitia. L'enseignement a été utilisé par des ecclésiastiques dissidents pour faire avancer des directives pastorales qui permettent à ceux qui vivent dans des situations objectives de péché grave, comme les adultères et les fornicateurs, de recevoir la Sainte Communion. Beaucoup voient le nouvel enseignement comme un hochement de tête favorable à ceux qui vivent dans l'adultère. Ils le voient comme une nouvelle interprétation de la miséricorde de Dieu, dans laquelle les couples qui vivent dans le péché sexuel peuvent rester dans leur état tout en étant fidèles à Dieu.

« Qui aurait pu jamais imaginer qu'un document pontifical [...] appuierait l'adultère ? La loi divine et naturelle n'admet pas d'exceptions. Ceux qui théorisent l'exception détruisent la règle » a déclaré de Mattei.

Le professeur a déclaré que les dubia, ou les questions de clarification, soulevées par les Quatre Cardinaux au Pape François en septembre dernier, à savoir si oui ou non Amoris Laetitia est conforme à l'enseignement moral Catholique montre le danger dans lequel se trouve l'Église.

« Dans l'un des « dubia »formulés par les Cardinaux au Pape, nous lisons : « Après "Amoris lætitia" paragraphe 301, est-il encore possible d’affirmer qu’une personne qui vit habituellement en contradiction avec un commandement de la loi de Dieu, comme par exemple celui qui interdit l’adultère se trouve dans une situation objective de péché grave habituel ? »

De Mattei a commenté : « Le fait qu’aujourd'hui un doute de ce genre puisse être présenté au Pape et à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi indique combien grave et profonde est la crise dans laquelle l'Église est immergée ».

De Mattei a déclaré que la principale façon dont l'erreur de la Russie peut être perçue comme s'étant glissée dans l'Église est, par un accent récent des principaux hommes d'Église d'inverser la primauté de la Doctrine sur la praxis.

« Le Cardinal Kasper et d'autres pasteurs et théologiens ont déclaré que l'Église devait adapter son message Évangélique à la praxis de l'époque. Mais la primauté de la praxis sur la Doctrine est le cœur du Marx[isme] - Léninisme [l'erreur de la Russie du Communisme] » a-t-il déclaré.

« Et si Marx a déclaré que la tâche des philosophes n'est pas de connaître le monde, mais de le transformer, aujourd'hui, de nombreux théologiens et pasteurs retiennent que la tâche des théologiens n'est pas celle de répandre la Vérité, mais de la réinterpréter en praxis. D’après ces théologiens, nous n'avons pas besoin de réformer les habitudes des Chrétiens afin de les ramener aux enseignements Évangéliques, mais d’adapter l'Évangile à l'hétéropraxis des Chrétiens » a-t-il ajouté.

Il a qualifié de « malheureux » que l'Église Catholique, dans son avancement de pratiques pastorales douteuses au détriment de la vraie Doctrine, soit prise dans la « promotion ... de la coexistence avec le mal ».

Guerres et persécutions

Le professeur a rappelé qu’une partie du message de Notre-Dame de Fatima impliquait un prochain châtiment si son message de repentir, de conversion et de la nécessité d'avoir la Russie consacrée étaient ignorés.

Plus précisément, la Dame a dit aux enfants :

Je viendrai demander la Consécration de la Russie à Mon Cœur Immaculé et la Communion de réparation des Premiers Samedis. Si Mes demandes sont prises en compte, la Russie sera convertie, et il y aura un temps de paix ; sinon, elle répandra ses erreurs dans le monde entier, provoquant des guerres et des persécutions de l'Église ».

Le bon sera martyrisé ; le Saint-Père aura beaucoup à souffrir ; diverses nations seront anéanties. À la fin, Mon Coeur Immaculé triomphera. Le Saint-Père Me consacrera la Russie et elle sera convertie, et une période de paix sera accordée au monde ».

De Mattei a déclaré que la prophétie de la Dame au sujet de la Russie qui répandait ses erreurs — culminant dans l'erreur du relativisme — dans le monde entier, « a été accomplie » ; ce qui attend maintenant l'Humanité est un « terrible châtiment ».

« Sans référence à ce châtiment, le message de Fatima est vidé de sa profonde signification » a-t-il déclaré. La seule façon de retenir les « guerres et les persécutions de l'Église » annoncée par la Dame est la repentance, les actes de pénitence et de répondre à Sa demande spécifique pour la Consécration de la Russie » a-t-il dit.

« L'antidote à la dictature du relativisme est la pureté Doctrinale et morale du Cœur Immaculé de Marie. Ce sera Notre-Dame et non les hommes qui détruira les erreurs qui nous menacent ».

« Le ciel, cependant, a demandé la collaboration concrète de l'Humanité » a-t-il déclaré.

Il croit maintenant, plus que toute autre fois au cours des 100 dernières années, il est temps d'écouter la demande de la Dame que la Russie soit consacrée.

« Mon coeur immaculé triomphera »

De Mattei a déclaré que le Triomphe du Cœur Immaculé promis par Notre-Dame de Fatima viendra d'une manière ou d'une autre. Il a cité les paroles de Notre-Dame à Sœur Lucie en 1944, quand elle a déclaré qu'il arriverait un temps après le Triomphe où il y aurait « une Foi, un Baptême, une Église, Une, Sainte, Catholique, Apostolique ».

Sœur Lucia a raconté la suite de sa vision de janvier 1944 dans la chapelle du couvent de Tuy, devant le Tabernacle :

« Je sentais mon esprit inondé par un mystère de lumière qui est Dieu et, en Lui, j'ai vu et entendu la pointe de la lance, comme une flamme qui se détache, toucher l'axe de la terre et elle tremblait : des montagnes, des villes et des villages avec leurs habitants étaient enterrés. La mer, les rivières et les nuages dépassaient leurs frontières, inondant et faisant glisser dans un tourbillon les maisons et les gens d’un nombre qui ne peut pas être compté ; c’est la purification du monde du péché dans lequel il est immergé. La haine, l'ambition provoquent la guerre destructrice ». « J’ai senti après mon cœur battre et dans mon esprit une voix douce disait : « Dans le temps, une seule Foi, un seul Baptême, une Église, Sainte, Catholique, Apostolique. Dans l'éternité, le Ciel ! » Ce mot « Ciel » a rempli mon cœur de paix et de bonheur d’une telle manière que, presque sans en avoir conscience, je me suis répété longtemps : le Ciel, le Ciel ! ! »

De Mattei a commenté :

« Notre Dame nous rappelle qu'un terrible châtiment menace l'Humanité et que cette Profession de Foi Catholique dans son intégralité est nécessaire dans l'âge dramatique dans lequel nous vivons ».

« Il ne faut pas délaisser alors l'Église, mais revenir à Elle et vivre et mourir en Elle puisqu’en dehors de l'Église, il n'y a pas de Salut. En dehors de ses portes, il n'y a que l'abîme inconsolable de l'Enfer » a-t-il déclaré.

L'alternative demeure entre le Ciel et l'Enfer, et ils ont leurs propres avant-goûts sur cette terre. L'Enfer pour les nations consiste : à être athéistes, à être anarchiques, à être des sociétés égalitaires. Le Paradis pour les nations consiste : à être austères, à être hiérarchiques, à être sacrées, à être des civilisations Chrétiennes ».

Tournons-nous vers [Notre-Dame] alors, dans ce Centenaire de ses Apparitions, lui demandant de hâter ce moment, de faire de nous des instruments, à notre époque, pour sa victoire contre la Révolution » a-t-il déclaré.

_________________
avatar
AnneLéa
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 24238
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il nous faut la Consécration de la Russie pour sauver l'Église

Message  Admin le Mer 19 Avr 2017 - 14:53

@ AnneLéa :

Excellent !

10 sur 10 !

J'en parlerai dans ma prochaine Newsletter !

Le Livre d\'or

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37187
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum