Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Empty Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Message  ToutPourJésus le Mer 21 Juin 2017 - 7:58

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” sur la contraception
19 juin 2017 15 h 20 min·
Source : https://magazinelavoixdedieu.wordpress.com/2017/06/21/il-y-a-bien-un-plan-du-vatican-en-vue-de-reinterpreter-les-enseignements-dhumanae-vitae-sur-la-contraception

Mgr Gilfredo Marengo

On a osé, non, on a voulu croire pendant quelques semaines, malgré le sérieux habituel de ses informations, que les rumeurs rapportées comme telles par le vaticaniste Marco Tosatti à propos de la mise en place d’une commission en vue de réinterpréter les enseignements de l’encyclique Humanae vitae sur la contraception, étaient sans fondement. Hélas, les rumeurs sont vraies, et selon Roberto de Mattei, lui aussi très bien informé, on connaît même la composition des responsables de cette commission chargée d’une réflexion en vue du cinquantenaire de l’encyclique.

La réinterprétation devra se faire à la lumière d’Amoris laetitia, précise celui-ci, ce qui laisse deviner le recours à une même logique : affirmation de la doctrine pour la forme, aménagement au nom d’une pastorale supposée pouvoir introduire des aménagements individuels.

La condamnation de la contraception par l’Eglise catholique est toujours aussi difficilement acceptée par un grand nombre d’époux catholiques, peu aidés il est vrai par le fait que de nombreuses conférences épiscopales et beaucoup de membres du clergé l’ont contredite ou passée sous silence.

Roberto de Mattei écrit : «Nous pouvons confirmer qu’il y a une commission, composée de Mgr Pierangelo Sequeri, président de l’Institut pontifical Jean-Paul II, du Pr Philippe Chenaux, maître de conférences en histoire de l’Eglise à l’université pontificale du Latran, et de Mgr Angel Maffeis, préside de l’institut Paul VI à Brescia. Le coordinateur est Mgr Gilfredo Marendo, maître de conférences en anthropologie théologique à l’Institut Jean-Paul II, membres du comité directeur de la revue CVII, Centro Vaticano II Studi e ricerche.

Réinterpréter “Humanae vitae” à la lumière d’“Amoris laetitia”

Mgr Marengo, quoique membre d’un Institut voué à l’étude des écrits de Jean-Paul II qui affirmait sans faillir la doctrine traditionnelle de l’Eglise par rapport à la contraception, est loin de maintenir une ligne ferme et orthodoxe à ce sujet. Enseignement pourtant jugé infaillible et donc non susceptible de modifications, «non parce que le document répondait en lui-même aux conditions de l’infaillibilité, mais parce qu’il réaffirme une doctrine proposée depuis toujours par le magistère pérenne de l’Eglise », rappelle le Pr de Mattei.

«Mgr Marengo, le prélat que le pape François a chargé de la relecture d’Humanae vitae, appartient (…) à la catégorie des prélats convaincus de pouvoir concilier l’inconciliable. En septembre 2015, commentant pour Vatican Insider le travail du synode sur la famille, il proposait que l’on “abandonnât une conception du patrimoine doctrinal de l’Eglise en tant que système clos, imperméable aux questions et aux provocations de l’ici et maintenant où la communauté chrétienne est appelée à justifier sa foi, à travers sa proclamation et par son témoignage”», cite le fondateur de l’Institut Lépante. Il poursuit :

«Dans un article plus récent publié par le même journal (Vatican Insider, 23 mars 2017) sous le titre significatif, Humanae vitae et Amoris laetitia, Mgr Marengo demandait si “le jeu polémique – la pilule oui, la pilule non – comme celui d’aujourd’hui – la communion aux divorcés, oui, la communion aux divorcés non – n’est pas une simple manifestation d’un malaise et d’une tension beaucoup plus profonds dans la vie de l’Eglise. (…) Chaque fois que la communauté chrétienne tombe dans l’erreur et propose des modèles de vie tirés d’idéaux théologiques trop abstraits et artificiellement construits, elle conçoit son action pastorale comme l’application schématique d’un paradigme doctrinal”. »

Le plan du Vatican : réétudier l’interdiction de la contraception.

Derrière le jargon, l’intention est claire : il s’agit de dénoncer le rigorisme des «docteurs de la loi » régulièrement dénoncé lors des homélies de Sainte-Marthe par le pape François lui-même. Et vous avez bien lu, c’est l’attachement à un enseignement doctrinal qui est présenté comme une «erreur ».

Mgr Marengo ajoutait, citant largement le pape François : «Une certaine manière de défendre et d’accepter l’enseignement de Paul VI a probablement été l’un des facteurs qui ont fait que nous avons présenté un idéal théologique trop abstrait du mariage, presque artificiellement construit, fort éloigné de la situation concrète et des possibilités effectives des familles telles qu’elles sont vraiment. Cette idéalisation excessive, au moment même où nous avons réveillé la confiance en la grâce, n’a pas rendu le mariage plus attrayant et plus désirable, bien au contraire. »

Le mode opératoire de la commission nommée par le pape François est en soi une indication de ce qui est recherché. Elle aura «la tâche de récupérer dans les archives du Vatican la documentation relative aux travaux préparatoires en vue d’Humanae vitae qui ont eu lieu sur une période de trois ans, pendant et après le concile Vatican II », rappelle Roberto de Mattei. On connaît les orientations de cette commission :

"Le premier groupe d’études sur la question de la “régulation des naissances” a été constitué par Jean XXIII en mars 1963, et a compté jusqu’à 75 membres sous Paul VI. En 1966, les «experts » ont rendu leurs conclusions au pape Montini en lui suggérant d’ouvrir les portes à la contraception artificielle. En avril 1967, le document réservé à la commission – celui qui doit marquer le point de départ de la “re-lecture” de l’encyclique – parut concomitamment en France dans Le Monde, au Royaume-Uni dans The Tablet et aux Etats-Unis dans le National Catholic Reporter. Mais Paul VI, après deux ans d’hésitations, a publié l’encyclique Humanae vitae le 25 juillet 1968, réaffirmant la position traditionnelle qui a toujours interdit la limitation artificielle des naissances. Ce fut, comme l’a dit le philosophe Romano Amerio, l’acte le plus important de son pontificat. »

Revoir “Humanae vitae” en faisant appel au texte qui lui était hostile
A l’époque, la décision du pape Paul VI de passer outre l’avis de la commission avait provoqué une fronde ouverte, notamment de la part du cardinal primat des Belges, Leo Suenens qui lors du concile avait supplié qu’on évitât «une nouvelle affaire Galilée », rappelle le Pr de Mattei. Le cardinal Michele Pellegrino, archevêque de Turin, devait appeler l’encyclique «l’une des tragédies de l’histoire des papes ». Dès 1969, neuf évêques néerlandais dont le cardinal Alfrink votaient une «déclaration d’indépendance qui invitait les fidèles à rejeter l’enseignement d’Humanae vitae », provoquant de profondes divisions au sein du clergé, des plaies qui ne se refermeraient plus.

Ce sont ces divisions qui vont être exploitées par le simple fait de retourner au document de la commission des années 1960 favorable à la contraception, constituée par toute manœuvre destinée à rendre infertile un acte conjugal potentiellement fécond.

Le pape François derrière le plan du Vatican
Roberto de Mattei observe que le fait de qualifier ces oppositions de simple «jeu polémique » ouvre la porte à la discussion de «tous les grands thèmes de la foi et de la morale ». «“L’avortement oui – l’avortement non”, mais aussi “la Résurrection oui – la Résurrection non” ; “le péché originel oui – le péché originel non”, et ainsi de suite. La simple opposition de la vérité à l’erreur et du bien ou mal devient alors “un jeu polémique”», rien de plus. Il précise :
«Il faut noter que Mgr Marengo ne propose pas de lire Amoris laetitia selon les lignes de l’herméneutique de la continuité. Il ne nie pas l’existence d’une contradiction entre les deux documents : il reconnaît qu’Amoris laetitia autorise ce qu’Humanae vitae interdit.

Mais il retient que chaque antithèse théologique et doctrinale doit être relativisée et dépassée dans une synthèse capable de réconcilier les contraires. La véritable dichotomie se trouve alors entre l’abstrait et le concret, entre la vérité et la vie. Ce qui compte, aux yeux de Mgr Marengo, c’est de s’immerger dans la praxis pastorale, sans s’incliner devant “des idéaux théologiques trop abstraits et artificiellement construits”.
«Ce sera la praxis, et non la doctrine qui indiquera la ligne de conduite. Le comportement, en somme, naît du comportement. Et aucun comportement ne peut être sujet à des évaluations théologiques et morales abstraites. “Les modèles de vie” n’existent pas, il n’y a que le cours de la vie, qui accepte tout, qui justifie tout, qui sanctifie tout. Le principe d’immanence, terrassé par Saint Pie X dans l’encyclique Pascendi (1907), a été re-proposé d’une manière exemplaire. »

Après ce triste constat, Roberto de Mattei demande : «Trouvera-t-on des prêtres ou des théologiens confrontés à ce programme de la réinterprétation d’Humanae vitae qui auront le courage de prononcer le mot : hérésie ? »
Jeanne Smits

Source: http://reinformation.tv/plan-vatican-reinterpreter-humanae-vitae-contraception-smits-71568-2/


_________________
Accorde-moi Seigneur la grâce d’être l’apôtre de Ta Divine Miséricorde .
____________________
La Parole ! Dieu Saint, Dieu fort, Dieu éternel, Prend pitié de nous .
ToutPourJésus
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Empty Re: Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Message  Admin le Ven 23 Juin 2017 - 12:50

@ Tous :

Si jamais le Pape et sa bande d'hommes de main décidaient de revoir l'interprétation d'Humanae Vitae, il sera d'autant plus clair encore que nous sommes en présence du Faux-Prophète  Satan  !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46756
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Empty Re: Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Message  Admin le Sam 24 Juin 2017 - 13:51

@ Tous :

À quand cessera la folie de destruction du Pape François ?

Déçu !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46756
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Empty Re: Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Message  Admin le Dim 25 Juin 2017 - 12:18

LA CONTRACEPTION EST UN PÉCHÉ MORTEL !


Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Les-mo10


La contraception est un péché mortel…

Publié le juin 21, 2017 par lavoixdedieu
par Frère Jonathan

Nous savons qu’actuellement le démon est déchaîné pour perdre les âmes…. Il ne lui reste que très peu de temps pour agir et même au sein de l’Eglise Catholique.

Par conséquent il tente d’annihiler le saint catéchisme et de le remplacer par sa fausse doctrine.

Nous voyons que des tentatives sont en cours de réalisation pour modifier l’enseignement de l’Eglise sur la contraception.

Chers frères et sœurs, la contraception est un péché mortel.

Vous connaissez toutes et tous la conséquence d’un péché mortel : A la mort, l’âme tombe directement en enfer.

Donc il faut se repentir et confesser à un prêtre le péché lié à la contraception (il faut aussi confesser la ligature des trompes, le stérilet, la pilule, le préservatif).

Si vous voulez sauver votre âme, obéissez à ce que le magistère de l’Eglise Catholique a toujours enseigné.

Aucune personne et même pas le Pape a le droit de modifier cet enseignement. Celui qui oserait le faire, devrait répondre très sévèrement à Dieu de la perte des âmes.

Dieu ne change pas et Sa Parole non plus !  Quand Jésus a dit dans l’Evangile qu’il y en a qui se font eunuques pour le royaume des cieux, c’est qu’Il nous a invités à la chasteté pour le royaume des cieux.

Satan donne le plaisir de la chair depuis le péché originel, mais Dieu le permet uniquement dans le Sacrement de Mariage pour la procréation. C’est pourquoi avoir des rapports sexuels si on n’est pas marié à l’Eglise, entraîne la perdition de l’âme.

Que ceux qui sont en concubinage demandent le mariage à l’Eglise avec le Sacrement.

Que ceux qui sont pacsés demandent le mariage à l’Eglise avec le Sacrement.

Que ceux qui sont mariés uniquement civilement demandent le mariage à l’Eglise avec le Sacrement.

Que ceux qui sont divorcés remariés se séparent s’ils n’ont pas d’enfants ou qu’ils vivent comme frères et sœurs s’ils ont eu des enfants.

Que les homosexuels vivent la chasteté.

Que ceux qui pratiquent la masturbation arrêtent et s’en confesse à un prêtre.

Que les couples mariés à l’Eglise s’abstiennent d’actes impurs tels que fellation, cunillingus, sodomie…. (Dieu a dit à l’Escorial au cours des apparitions que les couples mariés à l’Eglise qui faisaient des horreurs avec leur chair étaient châtiés en enfer pour toute l’éternité. C’est bon à savoir afin de pouvoir se repentir tant qu’il est encore temps puisque Dieu a dit récemment à Sulema que le temps de Sa Justice est imminent).

Toutes ces situations sont des péchés mortels et vous connaissez la conséquence directe pour l’âme.

Sainte Jacinthe de Fatima disait « Les péchés qui conduisent le plus d’âmes en Enfer, ce sont les péchés de la chair ».

Résultat de recherche d'images pour "EGLISE CATHOLIQUE"

La position de l’Église Catholique sur la contraception

Par nature, l’amour des conjoints et la fécondité sont imbriqués.

La sexualité a deux fins indissociables, l’union des personnes et la procréation. L’amour d’un homme et d’une femme trouve son couronnement dans l’acte sexuel qui par nature est orienté vers la génération d’une vie nouvelle. Toutefois, dans ce lien entre amour et fécondité intervient la liberté des époux.

Les époux sont en effet appelés à faire un choix libre quand à la maîtrise de leur fécondité. On a souvent caricaturé la position de l’Église au sujet de la fécondité. Elle n’a jamais dit que les parents devaient avoir autant d’enfants qu’il était biologiquement possible d’avoir. Le nombre d’enfants relève d’un choix libre des parents et l’Église, respectueuse de cette liberté, ne saurait s’y substituer. Son rôle consiste à apporter des indications morales sur la façon d’exercer cette liberté. Elle appelle les époux à faire un choix à la fois généreux et responsable, en demeurant attentifs aux différents enjeux en présence : situation économique et sociale, santé des parents,…. Ils peuvent légitimement espacer les naissances pour des raisons de santé, des raisons économiques. C’est ce que l’Église appelle la paternité et la maternité responsable. Cette invitation à allier générosité et responsabilité peut s’illustrer par la formule donnée par un prêtre : « le bon nombre d’enfants est celui que vous avez choisi d’avoir, plus un ». Celui qui est généreux accepte en effet volontiers de se laisser un peu déborder par rapport à ses projets initiaux. Les parents chrétiens savent que lorsqu’ils transmettent la vie, ils donnent naissance à un nouvel être appelé à vivre le bonheur du ciel en présence de Dieu pour l’éternité.

Dans la question de la juste régulation des naissances, se pose inévitablement la question des moyens employés. L’Église distingue les méthodes artificielles ou contraceptives d’une part et les méthodes naturelles d’autre part. Les méthodes artificielles sont celles qui interviennent activement dans le déroulement de l’acte conjugal soit avant, pendant ou après pour le rendre infécond. Elles regroupent notamment le préservatif masculin, les crèmes spermicides, le stérilet et la pilule. Nous allons voir pourquoi l’Église les condamne. Les méthodes naturelles cherchent quant à elles à détecter les périodes infécondes pour limiter les rapports sexuels à ces seules périodes1. Ces méthodes sont légitimes à condition toutefois que le but poursuivi soit également juste. Un acte est en effet moralement bon si les moyens utilisés et le but poursuivi sont tous les deux bons. Ainsi, un couple qui utiliserait en permanence les méthodes naturelles pour ne pas avoir d’enfant se mettrait en contradiction, aux yeux de l’Église, avec l’idéal de l’amour humain et chrétien.

Pourquoi l’Église condamne-t-elle les méthodes artificielles ou contraceptives ?

La raison de cette condamnation est d’ordre spirituel. En utilisant la contraception artificielle, l’homme et la femme coupent volontairement le lien créé par Dieu entre amour et fécondité. Ils cessent de s’accepter mutuellement et de se donner l’un à l’autre selon la vérité de leur être, à la fois physique et spirituel.

Pourquoi l’Église reconnaît elle les méthodes naturelles ?

Dans les méthodes naturelles, l’homme et la femme choisissent de s’unir lorsque le lien entre amour et fécondité est inopérant. Ce faisant, ils respectent l’ordre créé par Dieu. Dieu aurait tout aussi bien pu rendre la femme féconde chaque jour du mois. Il a au contraire prévu les périodes infécondes pour permettre l’union sans procréation. Les époux se reçoivent l’un et l’autre dans le respect de leur être total, à la fois charnel et spirituel. La femme reçoit l’homme dans le respect de sa sexualité concrète. L’homme reçoit la femme dans l’acceptation du rythme qui lui est propre. Ils n’inscrivent pas le refus de la vie dans la structure même de leur relation. En outre, ces méthodes requièrent un véritable engagement des deux conjoints. Tous deux doivent collaborer dans un but commun et apprendre à connaître leur propre corps et le corps de l’autre dans le respect mutuel. L’utilisation de ces méthodes requiert donc écoute et respect de l’autre et ne peut être un moyen de domination de l’un sur l’autre. A contrario, avec l’utilisation de la pilule, l’homme se décharge complètement sur la femme de la nécessité de prendre la pilule et des conséquences physiques et psychologiques, connues et inconnues, que cette utilisation pendant plusieurs années peut avoir. Il ne respecte donc pas complètement la femme.

Les méthodes naturelles sont aujourd’hui encore boudées par le corps médical et les médias. Certains refuseront d’admettre qu’en cette matière l’Église avait eu une prise de position prophétique. D’autres trouveront qu’il est plus facile et expéditif d’aller acheter des pilules à la pharmacie que de se former à l’utilisation d’une méthode faisant appel à l’intelligence et à la volonté. N’oublions pas non plus qu’il y existe de gros enjeux financiers avec la contraception chimique alors que les méthodes naturelles se transmettent de personne à personne par une éducation à la prise en charge de soi-même et de l’autre. Certains diront que ces méthodes sont trop compliquées à utiliser. C’est ignorer qu’elles sont utilisées avec succès dans des population peu cultivées (Inde, Madagascar, …)

Point n° 2370 du catéchisme de l’Église catholique :

«  la continence périodique, les méthodes de régulation naturelle des naissances fondées sur l’auto observation et le recours aux périodes infécondes sont conformes aux critères objectifs de la moralité. Ces méthodes respectent le corps des époux, encouragent la tendresse entre eux et favorisent l’éducation d’une liberté authentique. En revanche, est intrinsèquement mauvaise « toute action qui, soit en prévision de l’acte conjugal, soit dans son déroulement, soit dans le développement de ses conséquences naturelles, se proposerait comme but ou comme moyen de rendre impossible la procréation ».

Cette position est reprise par le point 498 du catéchisme abrégé de l’Église catholique paru en 2005 et découle de l’encyclique Humanae Vitae2 publiée en 1968 par le Pape Paul VI.

Pour en savoir plus :

Pour une présentation très claire de l’enseignement de l’Église catholique en matière de morale sexuelle, dont la contraception, nous recommandons le livre de Mgr André Léonard, évêque de Namur : Jésus et ton corps – la morale sexuelle expliquée aux jeunes, Éd. Mame, et un autre ouvrage expliquant le sens de la sexualité : La sexualité selon Jean-Paul II, Éd. de la Renaissance, Yves Semen.

Sur l’Internet, une bonne synthèse de l’enseignement de l’Église catholique sur la question (en Anglais) : Birth Control et un dossier en 6 parties (en Anglais) : Church Teaching on Contraception [1] [2] [3] [4] [5] [6]

--------------------------------

1 A contrario, les méthodes naturelles peuvent également être utilisées pour privilégier les rapports durant les périodes fécondes afin d’augmenter la probabilité d’avoir un enfant.

2 L’encyclique Humanae Vitae est la réponse de l’Église catholique aux pressions et à la propagande malthusiennes répandues par les eugénistes depuis les années 1950. Michael Jones a bien documenté les pressions que la fondation Rockefeller et le Population Council (eugénistes et mathusiens) et les libéraux (apostats d’origine catholique ou protestante) ont exercé sur les papes Jean XXIII et Paul VI. Ces pressions ont retardé de cinq ans la publication de l’encyclique Humanae Vitae, cinq années pendant lesquelles les libéraux firent leur propagande, subvertirent une partie des Catholiques et obtinrent la publication de la constitution pastorale contestable — et contestée — Gaudium et Spes.

SOURCE : https://magazinelavoixdedieu.wordpress.com/2017/06/21/la-contraception-est-un-peche-mortel/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46756
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Empty Re: Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Message  stjeanlagneau le Dim 25 Juin 2017 - 15:28



Merci Admin pour ce saint rappel.  Applaudir

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 21546
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 52
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Empty Re: Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Message  Admin le Sam 29 Juil 2017 - 15:14

LE GROUPE DE RECHERCHE SUR HUMANAE VITAE EXISTE BEL ET BIEN !


Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Culott10


Radio Vatican vient de confirmer l'information révélée il y a trois mois par Marco Tosatti: il existe bien un groupe de recherche très discret qui travaille sur Humanae Vitae. Ce groupe est mené Mgr Marengo, il est composé de Mgr Pierangelo Sequeri, président de l’Institut Pontifical Jean-Paul II, du professeur Philippe Chenaux, enseignant d’Histoire de l’Eglise à l’Université Pontificale du Latran et de Mgr Angelo Maffeis, président de l’Institut Paul VI de Brescia.

Mgr Marengo est ouvertement favorable à une vision sur la contraception similaire à celle d'Amoris Laetitia sur le divorce: pour lui, entre le oui et le non il y a toutes les nuances de gris de la pastorale et il faut tenir compte des cas individuels.

Selon plusieurs vaticanistes, le rôle de ce groupe serait en fait de revenir en arrière sur cette encyclique de Paul VI interdisant la contraception artificielle. ...

SOURCE : http://dieuetmoilenul.blogspot.ca/ 

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46756
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Empty Re: Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Message  Admin le Mar 1 Aoû 2017 - 12:30

HUMANAE VITAE VA ÊTRE RÉINTERPRÉTÉE !


Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Captur44


La rumeur de l'existence d'une commission secrète du Vatican sur l'encyclique du pape Paul VI Humanae Vitae a été confirmée par le président de la commission, le père Gilferdo Marengo, devant Radio Vatican. Humanae Vitae interdit la contraception artificielle.

À l'aide d'un langage alambiqué, Marengo a également confirmé que la commission vise à réinterpréter l'encyclique en "la mettant dans le contexte" des déclarations ultérieures, ajoutant que "l'impression initiale est qu'il sera possible de mettre de côté de nombreuses lectures partielles du texte."

SOURCE : https://gloria.tv/article/nMo6Dx1MSQCu3sYWjkd7Rg1iS

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46756
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Empty Re: Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Message  stjeanlagneau le Mar 1 Aoû 2017 - 16:44


L'Eglise ne peut pas réinterprèter une encyclique, l'Eglise ne peux pas changer.
C pas conseillé

Un péché reste un péché.  
 


_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 21546
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 52
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Empty Re: Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Message  Admin le Sam 5 Aoû 2017 - 10:20

@ Stjeanlagneau :
@ Tous :

N'oublions jamais que l'Église a toujours condamné l'avortement QUI EST UN MEURTRE quoiqu'en pensent les savants docteurs !

Concernant l'utilisation de la pilule anticonceptionnelle, il faut savoir que c'est un avortement chimique !

Si des savants fous réécrivent Humanae Vitae pour lui faire dire le contraire de ce qu'elle a toujours dit, il ne faudra pas les écouter sous peine de commettre un Péché Mortel !

C pas conseillé

Le feu de l\'enfer !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46756
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Empty Re: Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae”

Message  Admin le Lun 21 Aoû 2017 - 14:35

LE CARDINAL PAGLIA PRÉTEND NE PAS VOULOIR RÉINTERPRÉTER HUMANAE VITAE !


Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” Sans-t23


Il y a bien un plan du Vatican en vue de « réinterpréter » les enseignements d’“Humanae vitae” 0126mc10
Par Dorothy Cummings McLean
SOURCE : Life Site News

CITY VATICAN, 18 août 2017 (LifeSiteNews) - Dans une récente interview, le Cardinal Vincenzo Paglia a dénoncé des rumeurs selon lesquelles l'Académie Pontificale pour la Vie réinterprétera Humanae Vitae.

« C'est une opinion totalement fausse » a déclaré Paglia à l'interviewer Mirosław Tykfer de Przewodnik Katolicki, un magazine Catholique Polonais. « Celui qui le répète devrait aller demander pardon parce qu'il dit un mensonge ».

Néanmoins, le Cardinal controversé a introduit plusieurs innovations à l'Académie pour la Vie, y compris au moins un membre pro-avortement et un nouvel accent sur l'environnement, sur la migration de masse, sur l'oppression économique, sur l'esclavage et la menace de la guerre nucléaire.

Lorsque le Père Tykfer a douté que cet « élargissement » aiderait à mieux défendre la vie de sa conception à la mort naturelle, Paglia a soutenu qu'elle le ferait. « Comment peut-on soutenir la vie, par exemple, si les personnes âgées restent seules ? » a-t-il demandé. « Ou si nous permettons aux enfants de mourir en mer Méditerranée sans rien faire ? Ou si la peine de mort est maintenue ou la guerre est réputée justifiée ? »

Parmi les nombreux défis, Paglia nomme la menace d'une catastrophe environnementale mondiale comme faisant face à l'Église et à toute l'humanité est : « Nous sommes confrontés à la possibilité — pour la première fois dans l'histoire humaine — que le Grand Déluge de la Bible pourrait arriver — littéralement. L'Église, qui est la mère et l’enseignante pour toute l'humanité, ne peut pas rester debout à ne rien faire.

L'Académie pour la Vie rénovée a invité la collaboration et des représentants d'autres traditions Chrétiennes et d'autres religions. Quand Tykfer a suggéré que cela pourrait affaiblir la Doctrine Catholique et que l'Académie libérerait l'enseignement traditionnel, Paglia protesta :

« Cette affirmation est absolument fausse et calomnieuse », a-t-il déclaré. « L'Académie — comme je l'ai déjà dit — défend toujours la vie, sans des « si » ni des « mais ». En tout cas, l'Académie est encore plus affairée à défendre l'Évangile de la Vie. ... Vous ne pouvez pas être « pro-vie » uniquement pour certains moments de la vie : vous ne pouvez pas être « pro-vie » contre l'avortement et garder le silence devant les nouveaux massacres de personnes âgées qui sont maintenant mis en œuvre dans nos sociétés. Vous ne pouvez pas être « pro-vie » contre l'euthanasie et garder le silence devant la fermeture des frontières, permettant à ceux qui fuient la guerre et la faim de mourir pendant leur fuite. Sur ces questions, nous devons élargir nos alliances ».

Paglia a cité en particulier l'Anglican pro-avortement choisi par l'Archevêque de Canterbury comme son représentant à l'Académie (Nigel Biggar). « Quelqu'un a attaqué l'Académie pour l'avoir accueilli » a déclaré Paglia. « J'ai déjà clarifié ailleurs le problème de son affirmation de l'avortement dans un débat avec un professeur qui était un ferme partisan de l'avortement. C'est un sentiment que nous ne partageons pas. Mais ce scientifique, qui veut défendre la vie de toute façon, est parmi ceux qui contestent efficacement contre l'euthanasie d'une manière totalement compatible avec l'Église Catholique ».

Paglia a cité plusieurs fois l'héritage de Jean Paul II. En ce qui concerne la nouvelle collaboration œcuménique et interreligieuse dans l'Académie pour la Vie, il a parlé de la première Journée Mondiale de la Prière pour la Paix. « Si je peux me permettre une comparaison », a-t-il dit : « c'est la stratégie de Saint Jean-Paul II quand il a appelé à Assise en 1986 les dirigeants des grandes religions du monde à invoquer Dieu pour la paix. Qui sait ce qui aurait pu arriver s'il n'y avait pas eu l’« Esprit d'Assise » ?

Dans un éditorial qui présente l'interview à ses lecteurs, Tykfer admet qu'il pourrait ne pas être objectif sur la nouvelle stratégie du Cardinal Paglia puisque Paglia est cofondateur de la Société San Egidio à laquelle appartient Tykfer. Il note également que les médias Polonais, comme d'autres médias, ont déclenché une « avalanche de critiques » concernant les innovations de Paglia. Cependant, Tykfer trouve cela un peu injustifié. Tout en reconnaissant les préoccupations concernant le professeur Biggar, il croit que l'élargissement de la portée l'Académie par Paglia est « une bonne idée » et en accord avec le désir de Saint Jean-Paul II pour le dialogue interreligieux.

« La nouvelle stratégie pro-vie va dans la bonne direction » a-t-il conclu.

SOURCE : http://dieuetmoilenul.blogspot.ca/2017/08/le-cardinal-paglia-le-responsable-de.html   

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46756
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum