Une naiveté dangereuse : le retour des djihadistes au Canada - Trudeau, un islamo-collabo ?
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Une naiveté dangereuse : le retour des djihadistes au Canada - Trudeau, un islamo-collabo ?

Aller en bas

Une naiveté dangereuse : le retour des djihadistes au Canada - Trudeau, un islamo-collabo ?

Message  Admin le Sam 9 Déc 2017 - 14:14

UNE NAIVETÉ DANGEREUSE : LE RETOUR DES DJIHADISTES AU CANADA - TRUDEAU, UN ISLAMO-COLLABO ? !




Comme vous le savez, rien ne va plus pour les combattants de l’État islamique en Irak et en Syrie.

Tout indique qu’ils vont perdre la guerre.

Sentant le vent tourner, plusieurs fanatiques qui avaient quitté leur pays pour aller combattre les mécréants aux côtés de l’État islamique se préparent à retourner chez eux.

Le retour au bercail de ces djihadistes constitue une véritable menace pour l’Occident.

Qui nous dit qu’ils ne continueront pas à mener leur guerre sainte dans leur pays, une fois revenus ?

UN ANGÉLISME SUICIDAIRE

Plusieurs gouvernements veulent adopter la ligne dure envers ces combattants islamistes, en empêchant carrément leur retour ou en les traînant devant la justice.

Au Canada, le gouvernement Trudeau a choisi d’emprunter une autre voie, plus douce, plus « humaine ».

On va les accueillir avec une accolade à l’aéroport, et on va les aider à se « déradicaliser ».

On ne les traitera pas comme des ennemis de la démocratie, mais comme de pauvres malades qu’il faut guérir.

Que voulez-vous, on est Kumbaya ou bedon on ne l’est pas.

Et qu’a dit Justin Trudeau lorsque le chef du Parti conservateur Andrew Scheer s’est levé en Chambre pour dire que l’approche du premier ministre était trop douce ?

Il l’a traité d’islamophobe !

Voici ce qu’on pouvait lire dans le plus récent numéro du magazine Middle East Quaterly : « Tous les gouvernements occidentaux devraient suspendre, et de préférence révoquer, le passeport de toute personne confirmée comme étant allée rejoindre l’ÉI ou toute autre organisation terroriste. »

L’intention est de bloquer leur retour et de perturber leur capacité à voyager vers d’autres endroits.

Mais non : au Canada, nous allons les accueillir à bras ouverts et leur offrir de l’aide psychosociale.

En versant des larmes de crocodile sur leur triste sort.

« Pauvres vous, c’est tellement épouvantable ce que vous avez vécu en Syrie, bou hou hou... »

DES TRAÎTRES À LA NATION

Imaginez : nous sommes en 1945, le régime nazi est tombé et des Canadiens qui ont quitté leur pays pour aller se battre aux côtés d’Hitler en 1939 veulent revenir au bercail et reprendre leur petite vie comme si rien ne s’était passé...

Pensez-vous qu’on accueillerait ces gens avec compassion, pitié et générosité ?

Voyons !

On les considérerait – avec raison – comme des traîtres !

Eh bien, c’est la même chose avec les Canadiens qui ont décidé d’aller combattre aux côtés de l’État islamique. En prenant cette décision, ils ont de facto jeté leur citoyenneté canadienne aux poubelles.

Pourquoi on les reprendrait ?

Vous avez décidé de prendre les armes pour lutter contre toutes les valeurs que le Canada défend !

Et on vous accueillerait à l’aéroport avec un bisou sur la joue ?

UNE COMPARAISON INSULTANTE

Il y a quelques jours, ma femme Sophie Durocher a interviewé Herman Deparice Okomba, le directeur du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence, sur les ondes de Blvd.

Cet homme a dit que les djihadistes qui reviennent au Canada ont droit au même soutien psychologique que l’État offre à nos militaires de retour de mission !

Comparer les combattants de l’État islamiste à nos militaires... Non, mais quelle insulte !

Honte à cet homme !

SOURCE :  http://www.journaldemontreal.com/opinions/richard-martineau 


Dernière édition par Admin le Mar 26 Déc 2017 - 14:34, édité 1 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40582
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une naiveté dangereuse : le retour des djihadistes au Canada - Trudeau, un islamo-collabo ?

Message  Admin le Mar 26 Déc 2017 - 12:02

LE RETOUR DES DJIHADISTES PEUT ÊTRE "UNE VOIX EXTRAORDINAIREMENT PUISSANTE" AU CANADA, AFFIRME JUSTIN TRUDEAU (SANS RIRE) !




* Le premier ministre nous dit que le Canada accueille depuis quelques semaines/mois des dizaines de djihadistes en provenance de Syrie et d'Irak, des combattants qui ont potentiellement perpétré d'horribles crimes sur le champ de bataille, et que la plupart d'entre eux ne seront pas poursuivis puisque le Ministère de la Justice doit détenir des preuves de ces crimes commis à l'autre bout du monde pour les mettre en accusation. Ce qui revient à dire que la plupart de ces djihadistes ne seront pas mis en accusation et qu'ils n'auront aucune conséquence d'avoir joint les rangs de l'État islamique.

Le premier ministre reconnaît que ces soldats de l'ISIS qui reviennent au Canada sont une sérieuse menace à la Sécurité nationale, mais il dit avoir mis en place des programmes en vue de les réinsérer dans la société canadienne. On apprend que ces programmes ne font pas de l'intervention, mais de la recherche. Un programme prometteur veut déprogrammer les djihadistes grâce à de la "pédagogie/poésie artistiques"!  Une vraie farce.

Comment un premier ministre peut arriver à savoir, à croire et à déclarer que des individus qui ont fort probablement participé, de près ou de loin, à des opérations de terreur, à des tueries, des viols, des kidnappings, peuvent supprimer une telle idéologie de leur vie pour devenir des citoyens honorables? Un groupe d'entraide et de soutien "djihadistes anonymes" financé par le gouvernement fédéral tant qu'à y être! Marijuana fournie pour les aider à libérer les tensions soumises par les expériences traumatisantes en tant que soldat d'Allah!

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a soutenu dans une entrevue la semaine dernière qu'un terroriste réformé de l'État islamique pourrait devenir «une voix extraordinairement puissante pour prévenir la radicalisation», un soutien aux programmes qu'il a promus pour réintégrer les vétérans djihadistes dans la société canadienne.

L'entrevue de fin d'année avec CTV sera diffusée en entier le 29 décembre, mais le point de presse a publié des extraits des réponses de Trudeau à diverses questions vendredi. Interrogé sur la possibilité de réhabiliter les citoyens canadiens qui se sont rendus en Syrie et en Irak pour rejoindre l'État islamique, le Premier ministre a déclaré: «Il y a une variété d'expériences lorsque les gens rentrent chez eux.

"Nous savons en fait que quelqu'un qui s'est engagé et qui s'est détourné de cette idéologie haineuse peut être une voix extraordinairement puissante pour prévenir la radicalisation dans les générations futures et les jeunes dans la communauté", a-t-il soutenu.

CTV note que, pour promouvoir la réadaptation de ces personnes, Trudeau contredit le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, qui a récemment exprimé son pessimisme à l'idée de réformer les djihadistes ayant une expérience de champ de bataille.

"Si vous voulez avoir un bon espoir d'une intervention réussie, cela doit se faire beaucoup plus tôt. Vous devez prévenir le problème avant qu'il n'existe », a déclaré Goodale à CTV.

"Une fois qu'une personne a été dans une zone de guerre, une fois qu'elle a été activement engagée dans des activités liées au terrorisme, la capacité de la réformer est assez lointaine."

Les remarques de Trudeau ont provoqué l'indignation chez les conservateurs dans les médias canadiens. L'analyste Ezra Levant, par exemple, note que les individus ciblés par ces programmes de réformes ont déjà commis des crimes en voyageant pour rejoindre l'Etat islamique: "Notre code pénal contient des dispositions contre le terrorisme, et plus particulièrement sur les voyages pour rejoindre un groupe terroriste, même si tu ne tires pas une balle ou ne viole personne. Mais Trudeau est d'accord pour qu'ils reviennent et disent: "Mon erreur, je suis cool maintenant, donne-moi de l'assistance sociale"!"

Candice Malcolm, chroniqueuse du Toronto Sun, proteste que le plan de Trudeau «frise l'absurdité»: "Pourquoi les contribuables canadiens chercheraient-ils à aider les membres d'une armée djihadiste qui a commis un génocide, brûlé des chrétiens, décapité des journalistes américains et des travailleurs humanitaires, qui ont forcé des femmes à l'esclavage sexuel et ont jeté des hommes gays par-dessus des toits? "

"Ceux-ci ne se rétablissent pas comme des alcooliques ou adolescents qui se radicalisent en ligne. Ce ne sont pas des gens qui ont pris la responsabilité de leurs actions et qui sont prêts à recommencer à zéro ", note-t-elle.

Ce n'est pas la première fois que Trudeau propose de réintégrer les terroristes de l'État islamique dans la société canadienne. «Nous reconnaissons que le retour d'un seul individu (qui a rejoint le groupe ISIS) pourrait avoir de sérieuses répercussions sur la sécurité nationale», a reconnu M. Trudeau en novembre. "Nous allons les surveiller. Nous sommes également là pour les aider à abandonner cette idéologie terroriste. "

"Nous utilisons des outils d'application de la loi, de surveillance et de sécurité nationale dans une large mesure, mais nous avons aussi des méthodes pour minimiser ou déprogrammer les gens qui veulent nuire à notre société, et ce sont des choses avec lesquelles nous devons aller de l'avant", a dit Trudeau à ses collègues législateurs pendant une période de questions ce mois-ci.

Le Centre d'engagement communautaire et de prévention de la violence du Canada est l'un des programmes conçus pour aider les personnes à risque d'adopter l'idéologie djihadiste. Selon Radio-Canada, le gouvernement n'a aucune information sur le nombre de personnes que le Centre traite ou sur les personnes que l'on sait être rentrées du Moyen-Orient au Canada. Environ 60 ressortissants canadiens qui ont rejoint ISIS sont rentrés chez eux. Le groupe est cependant censé s'engager uniquement dans la recherche et non dans la réhabilitation directe.

Parmi les autres initiatives visant à déradicaliser les djihadistes actuellement actifs au Canada figure un groupe appelé Project Someone, que la SRC identifie comme un programme de déradicalisation alternatif. Son directeur, Vivek Venkatesh, a déclaré à la CBC que Project Someone utilise ses recherches pour «construire une série de podcasts et de contre-récits à travers la pédagogie et la poésie artistiques» afin de contrer l'État islamique. [Wow, quelle belle initiative pour déprogrammer des esprits formatés par l'État islamique]

SOURCES :

http://www.breitbart.com/national-security/2017/12/20/trudeau-returning-islamic-state-jihadists-extraordinarily-powerful-voice-canada/
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2017/11/le-ministre-canadien-de-la-securite.html
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2017/12/justin-trudeau-premier-ministre-du.html


_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40582
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une naiveté dangereuse : le retour des djihadistes au Canada - Trudeau, un islamo-collabo ?

Message  Admin le Mar 26 Déc 2017 - 14:23

COMMENT LES CANADIENS ONT-ILS PU ÉLIRE UN ISLAMO-COLLABO FOU COMME TRUDEAU ?




Comment les Canadiens ont-ils pu élire un islamo-collabo fou comme Trudeau ?

(21 octobre 2015) - Comment nos amis canadiens ont-ils pu voter pour un islamo-collabo de compétition comme Justin Trudeau ? On en reste pantois, devant l’accumulation de faits d’une extrême gravité, prouvant que le nouveau premier ministre du pays est vendu à l’islam et à ses disciples. Quelques exemples :

1) Justin Trudeau a prié dans des mosquées extrémistes en compagnie de Frères Musulmans et il soutient leur organisation !
Justin Trudeau a rencontré le leader du lobby des Frères musulmans à la mosquée de Brossard

http://www.postedeveille.ca/2014/09/justin-trudeau-visite-une-mosquee-radicale.html

2) Justin Trudeau a visité de nombreuses mosquées, dont une mosquée wahhabite servant de centre de recrutement à al-Qaïda, dans laquelle des sermons anti-Occidentaux et d’autres appelant à tuer les juifs ont été prononcés par des imams !
Trudeau lambasted for visiting mosque linked to al-Qaida recruitment

http://www.torontosun.com/2014/08/05/trudeau-lambasted-for-visiting-mosque-linked-to-al-qaida-recruitment

3) Justin Trudeau soutient des organisations musulmanes qui font la promotion de la charia ! Même le président du Congrès Musulman canadien, Mumtaz Khan, a dénoncé ce soutien de Trudeau aux pires extrémistes musulmans, c’est dire !

Le Congrès musulman canadien dénonce la participation de Justin Trudeau à une activité d’ISNA

http://pointdebasculecanada.ca/le-congres-musulman-canadien-denonce-la-participation-de-justin-trudeau-a-une-activite-disna/

4) Justin Trudeau soutient l’organisation musulmane Islamic Relief, dénoncée aux USA comme finançant le Hamas !
En mars 2011, Justin Trudeau avait déjà démontré ses bonnes dispositions à l’égard des islamistes en condamnant l’utilisation du terme « barbares » pour caractériser les crimes d’honneur (musulmans) dans un guide publié par le ministère fédéral de l’Immigration à l’intention des nouveaux immigrants !

Justin Trudeau invité d’honneur d’Islamic Relief à Toronto

http://pointdebasculecanada.ca/justin-trudeau-invite-dhonneur-a-toronto-par-islamic-relief/

5) Après l’attentat contre le marathon du Boston par les terroristes musulmans Tsarnaev (3 morts), Justin Trudeau a déclaré (en gros), dans une interview qui a beaucoup choqué au Canada, que c’est la civilisation occidentale qui est responsable de ces attentats, parce qu’elle exclut les extrémistes musulmans et qu’ainsi « nous tuons des innocents » !

Trudeau’s Boston Bombing Comment Should Cost Him

http://www.huffingtonpost.ca/mitch-wolfe/trudeau-boston-bombings_b_3106351.html

6) Justin Trudeau a déclaré avec fierté avoir visité toutes les mosquées du Canada ! Il a partagé de nombreux repas avec les pires musulmans intégristes, dont Tariq Ramadan ! Il aime s’habiller en tenue musulmane intégrale, (kami, sandales, etc.) !

7) Au lendemain de sa victoire aux législatives canadiennes du 19 octobre, Justin Trudeau, futur Premier ministre du Canada, a indiqué au président américain Barack Obama qu’il mettrait un terme à la participation de l’aviation canadienne aux frappes contre l’Etat islamique (EI, Daech en arabe), rapporte The Washington Post.

Trudeau : le Canada ne participera plus aux frappes contre Daech

http://www.courrierinternational.com/article/moyen-orient-trudeau-le-canada-ne-participera-plus-aux-frappes-contre-daech

Un traître !

Voici quelques photos de Justin Trudeau avec ses potes islamonazis :



Justin Trudeau dans la mosquée de Toronto 30-07-2014 :



Justin Trudeau priant dans une mosquée habillé en musulman :



Justin Trudeau lèche-cul des musulmans :



En résumé : Justin Trudeau est pour la burqa, pour la charia, pour le djihad, pour le ramadan, pour les mosquées, pour les crimes d’honneurs, il s’habille en musulman, il mange musulman, il soutient des organisations qui financent al-Qaïda et la Hamas, il refuse de bombarder l’Etat Islamique, il veut que les terroristes musulmans ne puissent pas être déchus de la nationalité canadienne, bref, c’est un ISLAMISTE de la pire espèce !

Ce cinglé est bien pire que Hollande, Valls, Sarkozy, Juppé (etc.) qui vont dans des mosquées et rompent le jeûne du ramadan avec des musulmans !

Ajoutons, bien sûr, pour compléter le programme, qu’il est pour l’autorisation du voile intégral, que des lois avaient limité. Dans la continuité, il est :

–Pour la légalisation du cannabis.

— Pour la réglementation du port d’armes, donc pour empêcher les honnêtes gens de pouvoir se défendre contre les criminels qui les attaquent.

— Pour la dilapidation de milliards de dollars contre le « changement climatique » (alors que le climat de la terre change depuis 5 milliards d’années).
http://www.ouest-france.fr/canada-le-liberal-justin-trudeau-veut-changer-son-pays-3780542

Honte aux Canadiens qui ont voté pour lui !

Jeanne Bourdillon

SOURCE : https://ripostelaique.com/comment-les-canadiens-ont-ils-pu-elire-un-islamo-collabo-fou-comme-trudeau.html 

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40582
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une naiveté dangereuse : le retour des djihadistes au Canada - Trudeau, un islamo-collabo ?

Message  robert adelaide le Mar 26 Déc 2017 - 15:44

@admin  Meeerci !

Étonnant ce personnage ! 
Si n'était pas canadien , je dirais que cette homme est un bon prétendant pour l'identifier avec l'homme de péché qui viendra combattre le Christ.....

Prends pitié
avatar
robert adelaide
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2326
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 58
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une naiveté dangereuse : le retour des djihadistes au Canada - Trudeau, un islamo-collabo ?

Message  Admin le Mar 26 Déc 2017 - 15:52

@ Robert Adelaide :

Il vient de passer une loi légalisant la marijuana !

Vive la décadence !

Effrayé

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40582
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une naiveté dangereuse : le retour des djihadistes au Canada - Trudeau, un islamo-collabo ?

Message  Admin le Lun 1 Jan 2018 - 15:43

@ Tous :

Pour mieux comprendre pourquoi Trudeau n'est pas un Disciple de Jésus, voyez cette photo :



L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40582
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une naiveté dangereuse : le retour des djihadistes au Canada - Trudeau, un islamo-collabo ?

Message  Francine-2 le Mer 10 Jan 2018 - 22:54

@ Admin
@ Tous

Oui, la décadence est à son comble au Parlement du Canada.

Pour se faire aimer, il n'y a pas de problème, mais NON!  TOUT EST PERMIS.  ON A MIS DIEU À LA PORTE DU CANADA.

Il s'agit de répondre aux  désirs des  personnes, si malsains soient-ils..

Et Vive ce qui est mal pourvu que le Premier Ministre Trudeau soit aimé grâce aux accommodements IRRAISONNABLES.

Les valeurs chrétiennes de notre pays se sont envolées et les ténèbres l'ont envahi.  aveugle

Mais ceux qui sont dans les ténèbres sont heureux comme des poissons dans l'eau. Cependant, ils oublient que l'eau est pas mal pollué.   Prends pitié

_________________
____________
QUE LA DIVINE VOLONTÉ VOUS COUVRE DE SES AILES!
    Paix !
avatar
Francine-2
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 325622
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 83
Localisation : Ville de Saguenay, Province de Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une naiveté dangereuse : le retour des djihadistes au Canada - Trudeau, un islamo-collabo ?

Message  Admin le Dim 28 Jan 2018 - 16:36

LE DILEMME QUE POSE LE RETOUR DES DJIHADISTES AU CANADA !



©️ Fournis par Radio Canada


Avec l'effondrement du califat que l'État islamique avait instauré en Syrie, une poignée de Canadiens qui étaient partis se battre au côté du groupe armé sont déjà revenus au pays ; d'autres s'apprêtent à rentrer dans les prochains mois. La question de leur retour représente une épine dans le pied du gouvernement Trudeau en raison du danger qu'ils posent pour la sécurité nationale.

par Jean-Philippe Nadeau

Le Canada estime que de 180 à 250 Canadiens, dont une vingtaine de femmes, ont joint depuis 2012 différents groupes terroristes au Moyen-Orient, en Afrique et dans la péninsule arabique. Selon le ministère de la Sécurité publique, une soixantaine d'entre eux sont déjà rentrés au pays. Leur nombre devrait augmenter avec la déroute du groupe armé État islamique en Iraq et en Syrie.

Le directeur du Réseau canadien de la recherche sur le terrorisme, la sécurité et la société, Lorne Dawson, relativise toutefois les statistiques du ministre Ralph Goodale.

On parle en fait d'une quinzaine de personnes seulement connectées au conflit en Syrie et huit d'entre elles ont été interceptées en Égypte et en Turquie avant de se joindre à l'État islamique.

Lorne Dawson, directeur du Réseau canadien de la recherche sur le terrorisme, la sécurité et la société

Le gouvernement refuse en outre de révéler la nature des activités auxquelles ont pris part ces Canadiens, mais le professeur Dawson parle de rôles de combat pour certains et de travail humanitaire ou de recrutement pour d'autres.

Certains ne reviendront pas au pays, parce qu'ils sont morts au combat comme le Franco-Ontarien André Poulin à l'été 2013 . D'autres ne reviendront pas parce qu'ils ont décidé d'aller se battre dans une autre région du monde.

Les femmes, elles, se sont souvent mariées à des djihadistes selon M. Dawson. C'est le cas d'Amina, une Montréalaise qui est partie en Syrie à l'âge de 19 ans en novembre 2014.

Amina, dont c'est le nom d'emprunt, a eu deux filles avec un Allemand qui s'était converti à l'islam avant de joindre l'État islamique. Elle a réussi à s'échapper en octobre dernier avec ses deux bébés avant de tomber aux mains des forces kurdes dans le nord du pays. Le Canada est en train de négocier sa libération. Les efforts de sa mère Saeeda pour la retrouver ont fait l'objet d'un documentaire qui a été diffusé dimanche dernier à CBC.

L'avocat de Saeeda, Nader Hasan, est en contact avec les autorités canadiennes. « Il ne fait aucun doute qu'Amina est une victime et nous ferons tout pour le leur faire comprendre, mais il est clair que la GRC la considère comme une terroriste et qu'elle risque d'être accusée à son retour conformément aux lois antiterroristes de ce pays. »

Poursuite criminelle ou réinsertion sociale ?

Le Canada est conscient du danger que représentent ces citoyens pour la sécurité nationale. Le premier ministre Justin Trudeau s'est engagé à la fin novembre à traduire en justice les Canadiens qui ont violé les lois contre le terrorisme, mais à tenter également de les réhabiliter dans la société.

Le gouvernement Trudeau a annoncé en 2016 la création d'un Centre d'engagement communautaire et de prévention de la violence pour offrir une formation et financer la recherche sur des stratégies de déradicalisation dans le pays. Un budget de 35 millions de dollars a été débloqué sur une période de cinq ans. Le Centre a ouvert ses portes en juin 2017. Sa directrice générale, Ritu Banerjee, que nous avons tenté de contacter ne nous a toutefois pas rappelés.

Ce n'est cependant pas le Canada qui va participer à la réinsertion sociale de ces djihadistes, mais bien des organismes communautaires. Le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence préfère qualifier ces combattants canadiens de « retournants » et parler de désengagement plutôt que de déradicalisation.

Son responsable de la recherche, Benjamin Ducol, explique que les organismes communautaires n'auront pas pour tâche de déprogrammer comme des robots des individus qui ont été radicalisés, mais plutôt de les sortir de leur embrigadement.

Selon M. Ducol, le Canada possède un avantage par rapport à d'autres pays comme la France. « Le problème est plus facile à gérer au Canada qui a eu peu de départs par rapport à la France, où ils sont 2000 à avoir rejoint les rangs du groupe armé État islamique en Syrie. »
Il ajoute que le Québec a par exemple mis en place des structures pour aider les parents dont les enfants ont quitté le pays. « Il existe aujourd'hui un filet social qui n'existait pas il y a à peine trois ou quatre ans », dit-il.

Désillusions et traumatismes

M. Dawson croit que la majorité de ceux qui sont déjà revenus ne représentent aucune menace pour le public, mais la prudence est de mise selon lui. « La majorité de ceux qui reviennent au pays sont désillusionnés : ils ont connu une expérience insatisfaisante ou traumatisante, ils en ont marre, ils veulent tourner la page et retrouver leur famille et la vie qu'ils ont laissée derrière eux. »
Le directeur de l'Institut d'études sur le génocide et les droits de la personne de l'Université Concordia, Kyle Matthews, pense au contraire que la menace est bien réelle.

Les gens qui ont quitté le pays pour se joindre à ce groupe, ils ont donné l'appui à un groupe qui était en guerre contre le Canada, qui a commis beaucoup de crimes contre l'humanité et qui a mis des femmes en esclavage... c'est contre la loi d'aller joindre un groupe comme l'État islamique.

Kyle Matthews, directeur de l'Institut d'études sur le génocide et les droits de la personne de l'Université Concordia

M. Matthews rappelle qu'on ne sait rien de ces combattants qui reviennent au pays et qu'il faut être prudent lorsque les autorités les interrogeront. « Mais qui quitterait le Canada pour aller dans une zone de guerre pour se marier? Ça n'a pas de bon sens », dit-il en faisant allusion à celles qui, comme Amina, ont été mariées à des inconnus à leur arrivée en Syrie.

Benjamin Ducol croit que le droit doit primer avant toute chose. « Si un individu a commis un crime à l'étranger, encore faut-il le prouver, il faut que la GRC soit en mesure de documenter les faits et d'obtenir ces preuves, mais cela peut-être compliqué. »

Il croit en revanche aux réelles possibilités de réintégrer ces « retournants ».

En termes de réinsertion sociale et dans une logique extrêmement pragmatique, on ne peut pas juste se contenter de punir ces individus pour leurs actions, il faut travailler à long terme, parce qu'ils vont un jour revenir vivre parmi nous à leur sortie de prison ; la justice n'est pas suffisante pour assurer la sécurité collective.

Benjamin Ducol, responsable de la recherche du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence

Les obstacles à la justice

Il est toutefois très difficile de poursuivre au criminel ces individus, parce qu'il est presque impossible pour des enquêteurs d'aller dans les pays où ils ont voyagé pour y colliger les preuves et les témoignages sur leurs présumés crimes.

Les possibilités d'obtenir des verdicts de culpabilité et des emprisonnements sont quasi nulles selon le professeur Dawson. « Le Canada n'a pas réussi jusqu'à présent à écrouer d'anciens djihadistes pour les actions qu'ils ont commises lorsqu'ils se trouvaient en Syrie ou en Iraq », précise-t-il.

M. Matthews propose par exemple de faire témoigner, à la barre des procès de ceux qui seront inculpés, des victimes yézidies qui ont trouvé refuge au Canada. « Elles pourraient ainsi corroborer les atrocités dont elles ont été témoins en Syrie, en particulier celles qui ont été perpétrées par des ressortissants canadiens. »

À défaut d'écrouer ces combattants, le Canada a mis en place des mesures pour surveiller leurs déplacements à l'aide de bracelets électroniques et des ordonnances de ne pas troubler l'ordre public. Il a aussi révoqué leurs passeports. M. Matthews estime qu'il faut toutefois 40 personnes pour surveiller un seul individu en liberté au Canada. « Cela donc prend beaucoup d'argent et de ressources », dit-il.

La voie difficile de la réinsertion

Il existe donc selon Matthews deux dangers. Il craint que certains des combattants ne délaissent pas leur idéologie radicale et planifient des attentats au Canada ou qu'ils radicalisent d'autres Canadiens pour qu'ils commettent le mal.

Il soupçonne ensuite que certains combattants radicaux retournent dans de nouvelles zones de guerre comme en Libye, aux Philippines ou encore au Myanmar à cause du génocide perpétré contre la minorité musulmane des Rohingyas.

Le professeur Dawson reconnaît qu'« il existe une mince possibilité que deux ou trois combattants jouent la comédie en faisant croire qu'ils participent de bonne foi à des programmes de déradicalisation, mais qu'ils ne pensent qu'à retourner à l'étranger parce qu'ils sont toujours embrigadés ». Il affirme qu'un tel scénario a déjà été observé en Europe, mais jamais en Amérique du Nord.

M. Dawson ajoute que les initiatives de désengagement ne doivent pas représenter une occasion pour les autorités canadiennes de recueillir des informations au sujet des groupes terroristes auprès de ces « retournants ».

« Les programmes de déradicalisation ne fonctionneront pas si le processus n'est pas honnête ; ces combattants ne seront pas coopératifs s'ils ne croient pas qu'on cherche à véritablement les aider », précise-t-il. Il souligne en outre que les combattants qui auront réussi à réintégrer la société deviendront d'excellents mentors pour prévenir de futurs départs et dissuader les plus jeunes de commettre les erreurs qu'ils ont commises, parce que leur expérience est authentique.

M. Dawson croit néanmoins que les initiatives de déradicalisation ont été concluantes dans des pays comme la Colombie, le Sri Lanka ou le Danemark.

Ce n'est pas une science exacte, mais c'est toujours mieux que de ne rien faire et de laisser ces individus à la merci de la propagande des groupes terroristes.

Lorne Dawson, directeur du Réseau canadien de la recherche sur le terrorisme, la sécurité et la société

M. Ducol partage son optimisme, parce qu'il existe déjà des programmes de réinsertion sociale pour les criminels et les délinquants sexuels qui ont payé leur dette à la société. Il reconnaît toutefois que le gouvernement fédéral aura la tâche difficile de rassurer la population sur la pertinence de ces initiatives de désengagement.

SOURCE :

https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/le-dilemme-que-pose-le-retour-de-djihadistes-au-canada/ar-BBIktk3?li=AAanjZr&ocid=spartandhp

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40582
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum