Alexander Tschugguel répond à mes questions sur l'Autriche sous Dictature Vaccinale !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Alexander Tschugguel répond à mes questions sur l'Autriche sous Dictature Vaccinale !

3 participants

Aller en bas

Alexander Tschugguel répond à mes questions sur l'Autriche sous Dictature Vaccinale ! Empty Alexander Tschugguel répond à mes questions sur l'Autriche sous Dictature Vaccinale !

Message  Admin Mar 23 Nov 2021 - 13:10

ALEXANDER TSCHUGGUEL RÉPOND À MES QUESTIONS SUR L'AUTRICHE SOUS DICTATURE VACCINALE !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Alors que l’Autriche apprenait vendredi que toute sa population sera confinée à partir de lundi et que le gouvernement veut mettre en place la vaccination forcée contre le COVID d'ici au 1er février, j’ai demandé à Alexander Tschugguel de répondre à quelques questions sur cette dictature qui s’installe dans son pays.Alexander Tschugguel est ce jeune converti au catholicisme, militant pro-vie et pro-famille, qui avait jeté dans le Tibre quelques statuettes de la Pachamama exposées dans une église romaine de la Via della Conciliazione à l’occasion du Synode sur l’Amazonie.Il m’a fait part de sa volonté farouche de « résister, résister, résister » à cette « vaccination » qu’il rejette pour des raisons de conscience, de prudence médicale et de devoir moral et politique de combattre le Nouvel Ordre Mondial de la surveillance dont elle est un outil privilégié à travers la mise en place du « passeport sanitaire ».Dès ce samedi après-midi, des dizaines voire des centaines de milliers d’Autrichiens ont rejoint à Vienne, comme lui, une manifestation géante contre le passe sanitaire, le confinement et la vaccination forcée. La grande presse n’a compté que 38.000 manifestants – pour un cortège qui a mis deux heures à passer au point où il a été filmé en live (à vérifier ici). Immense succès, pour ce pays de quelque 9 millions d’habitants !Voici donc mon entretien avec Alexander Tschugguel, traduit de l’anglais par mes soins. – J.S.

*

Q- Les nouvelles d’Autriche ne sont pas bonnes : vous êtes actuellement un citoyen de seconde zone. Pouvez-vous nous en parler ?

R- Avant toute chose, le fait d’être un citoyen de seconde zone représente une sensation et une expérience inédites pour moi et mes semblables, mais je pense que l’on peut aussi vivre des choses très agréables, car j’ai découvert que je n’étais vraiment pas seul. Tout mon cercle d’amis, beaucoup de gens de ma famille, mes meilleurs amis, leurs familles, etc. sont tous de notre côté - y compris ceux qui sont vaccinés. Comme il s’agit d’une terreur scandaleuse que l’on nous impose, beaucoup de gens ont compris que c’est mal.

Q- Quelles sont les règles qui ont été mises en place ?

R- Depuis une semaine, nous sommes des citoyens de seconde classe parce qu’on a instauré un confinement pour les seules personnes non vaccinées. Depuis deux semaines déjà, nous sommes en quelque sorte des citoyens de seconde zone, puisque déjà nous n’étions pas autorisés à entrer dans les restaurants si nous n’étions pas vaccinés. Et maintenant, le gouvernement a publié les nouvelles règles disant qu’il y aura un confinement pour tout le monde, à partir de lundi, suivi par l’introduction de l’obligation de se faire vacciner au plus tard le dernier jour de janvier. Donc à partir du 1er février, il y aura un vaccin obligatoire en Autriche si nous ne faisons rien contre cela. Nous pouvons encore le faire : nous devons élever la voix, nous devons nous battre aussi énergiquement que possible et c’est la raison pour laquelle je rejoins une énorme manifestation organisée par un grand nombre d’organisations différentes ce samedi à Vienne à midi.

Q- Vous n’êtes pas autorisé à aller dans les restaurants, mais je crois que vous n’êtes même pas autorisé à sortir, et vous ne pouvez faire que les achats considérés comme essentiels.

R- En effet. Donc, par exemple, pour les achats de Noël : nous ne pourrons pas acheter officiellement de cadeaux de Noël cette année. Je vous accorde qu’on pourrait dire que c’est un problème de pays riche, mais imaginez la situation : il y a un confinement pour les non-vaccinés, il y a des gens qui entrent et sortent des magasins mais plus aucun non-vacciné, donc toutes les personnes dans ce magasin perdent le contact avec toutes ces autres personnes et donc la situation ne peut que se radicaliser. Voici les règles : nous devons rester à la maison, nous ne sommes autorisés à sortir que pour les choses essentielles ; nous sommes toujours autorisés à aller à la Sainte Messe qui, comme vous pouvez l’imaginer, est pour moi ce qu’il y a de plus important…

Q- Oui, je voulais vous demander ce qu’il en était, en effet !

R- Mais nous ne sommes plus autorisés à rendre visite à notre famille. Nous devons choisir seule personne ; nous pouvons rendre visite à une seule personne.

Q- Comment tout cela est-il contrôlé par la police ? Y a-t-il des contrôles de police, nombreux ou peu nombreux, ou pouvez-vous simplement essayer de contourner les règles ?

R- Il y a beaucoup de contrôles de police. Malheureusement, la police a contrôlé dès le premier jour, avec des personnes supplémentaires travaillant pour elle : elle a même engagé des non policiers pour l’aider à contrôler toutes ces choses, et les amendes sont incroyablement élevées. L’ancienne amende pour violation du confinement était de 500 euros, maintenant elle est de 1.500 euros. Elles ont donc triplé. Le revenu moyen en Autriche est inférieur à 2 000 euros, ce qui correspond à peu près au revenu mensuel moyen d’un travailleur normal – évidemment avant de payer le loyer et ainsi de suite, ce n’est donc pas abordable pour les gens normaux.

Q- Je crois qu’environ un tiers des adultes autrichiens ne sont pas vaccinés.

R- Ce sont environ 2 millions de personnes en Autriche qui sont enfermées en ce moment.

Q- Y a-t-il des gens qui trichent, qui ont falsifié des certificats de vaccination ?

R- C’est possible, mais je n’en ai pas connaissance. Ce que je sais, c’est que les médecins sont eux aussi contrôlés assez sévèrement. Par exemple, si vous êtes asthmatique et que vous n’avez pas le droit, normalement, de porter un masque, le médecin vous rédige un certificat disant que vous êtes asthmatique et que vous ne devez pas porter de masque. Par la suite, ce médecin sera probablement jugé dans les jours qui suivent et perdra probablement sa licence. Ils se moquent de la santé. Ils utilisent la santé comme une excuse : toute cette histoire n’a rien à voir avec la santé. Par exemple, ils disent que nous avons besoin du vaccin parce que le vaccin crée les anticorps et que c’est ce dont nous avons besoin. Mais pour l’instant, un test montrant le nombre de vos anticorps n’est pas accepté.

Q- Et c’est la même chose dans le monde entier, en fait.

R- Exactement !

Q- L’Autriche s’oriente maintenant vers le vaccin obligatoire : ai-je bien compris que la loi devra être modifiée pour le mettre en place ?

R- Oui. La question est qu’il y a déjà des décisions des cours européennes. Il s’agissait d’un cas tchèque de vaccination forcée d’enfants pour je ne sais quel vaccin - pas le Corona - et ils utilisent maintenant cette décision et vont bâtir une nouvelle sorte de structure juridique autour de cela, mais elle n’est pas encore en place. Je ne sais donc pas comment ils vont essayer de l’appliquer. En fait, comme cette mesure est contraire à notre Constitution en général, je pense qu’ils devront contourner un peu la Constitution. Mais je ne suis pas juriste, donc je ne peux pas vous expliquer exactement comment ils vont l’appliquer.

Q- Le fait que votre ancien chancelier ait été contraint de démissionner a-t-il un quelconque rapport avec cette situation ?

R- Le Chancelier était exactement du même type que le celui que nous avons actuellement. Ce n’est donc pas vraiment différent... mais il y a quand même une grande différence. L’ancien Chancelier, Sebastian Kurz, même si je ne l’aime vraiment pas... Il a introduit le mariage homosexuel, il a introduit tous les premiers confinements et ainsi de suite, il a introduit toutes les lois qu’ils utilisent maintenant pour nous séparer, mais Sebastian Kurtz était quelqu’un qui avait été légalement élu par le peuple, et donc il a quand même dû argumenter devant le peuple. Il devait expliquer à ses propres électeurs pourquoi il faisait certaines choses. Le Chancelier que nous avons actuellement, Alexander Schallenberg, n’a jamais été élu par le peuple. Il n’a donc aucune responsabilité. Je pense que cela a une grande influence sur sa façon de faire de la politique.

Q- Pourquoi êtes-vous opposé au «  vaccin » ?

R- Tout d’abord, si nous parlons des vaccins qui sont ceux que vous pouvez recevoir actuellement en Autriche, ils sont tous liés à l’avortement, tous. C’est quelque chose que je ne veux pas ignorer ici et je sais que de nombreuses personnes qui ne luttent pas contre l’avortement ne comprennent pas vraiment cet argument, mais si vous êtes conscient de toute l’industrie qui se cache derrière, vous ne pouvez pas soutenir un médicament, un vaccin, qui est basé sur cette terrible industrie tueuse d’enfants ; ce n’est pas possible.

Deuxièmement, le vaccin ne fonctionne pas comme ils nous l’ont promis. Nous venons de publier sur la page d’accueil de l’Institut Saint-Boniface un nouvel article expliquant pourquoi les promesses qu’ils nous ont faites n’ont pas été tenues et pourquoi elles ont en réalité été rompues. Vous pouvez le consulter sur notre page d’accueil et vous y trouverez des informations supplémentaires. Le vaccin a des effets secondaires assez graves : je vais vous donner un très bon exemple. Il y a quelques mois, l’étude de 6 mois de Pfizer a été publiée, dans laquelle on pouvait découvrir l’ensemble de l’étude sur la vaccination, et elle constatait qu’à la date de la publication, le vaccin était évidemment génial, qu’il fonctionnait et qu’il était tellement fantastique… Mais cela mis à part, la chose très intéressante était que les groupes testés étaient évidemment, comme dans chaque étude, séparés en groupes placebo et en groupes qui recevaient le vrai médicament. Ceux qui ont reçu le vrai médicament avaient un taux de mortalité cinq fois plus élevé pour les maladies cardiaques : cinq fois, c’est énorme. Et nous voyons partout dans le monde, partout où il y a de bonnes statistiques, une surmortalité chez les jeunes : les gens qui sont vaccinés à moins de 45 ans. Ils meurent soudainement de plus en plus de causes différentes. Pas plus tard qu’aujourd’hui, j’ai lu un article qui résumait trois statistiques de trois pays d’Europe occidentale, affirmant qu’il s’agissait d’un énorme problème, et qu’il ne concernait que les personnes vaccinées. Et comme vous le savez, on n’a pas le droit d’en parler. Si vous en parlez, on vous traite de théoricien de la conspiration. Mais je vais vous dire quelque chose à propos de cette insulte : chaque soi-disant théorie du complot que nous avons eue l’année dernière est devenue une vérité. Chacune d’entre elles.

Q- Dans notre propre cercle personnel ici en France, y compris les amis et les connaissances des amis, nous avons connaissance de plusieurs dizaines de décès. Hier matin, j’ai entendu parler d’une fille de quatorze ans. Elle a reçu le vaccin Pfizer, puis elle a attrapé le COVID et a dû aller à l’hôpital; elle se trouve maintenant sous assistance respiratoire.

R- C’est typique.

Q- Oui, mais il y a un argument, que vous avez dû entendre dans des cercles dont nous sommes proches, selon lequel nous devons accepter le vaccin en vue du  bien commun. Que répondez-vous à cela ?

R- Oui ! J’ai entendu cet argument très souvent, malheureusement.

D’accord, parfait. Essayons de faire comme si c’était quelque chose de réel : se faire vacciner pour le bien commun. Est-il bon pour le bien commun qu’un vaccin nous soit imposé par la force, qu’il ne fonctionne pas comme ils l’avaient promis, que l’incidence augmente, augmente et augmente encore, et que des gens meurent à cause des vaccins (ils ne peuvent pas le cacher) ? Est-ce vraiment un aspect du bien commun ? C’est ma première question. La deuxième question est la suivante : depuis quand un gouvernement qui introduit l’euthanasie, l’avortement, le mariage homosexuel et ainsi de suite a-t-il la légitimité morale de nous forcer à faire quelque chose qui va tellement à l’encontre de notre libre arbitre et de notre libre compréhension des choses dans notre propre conscience ? C’est quelque chose que je ne peux pas vraiment accepter : depuis quand quelqu’un peut-il me pousser à faire quelque chose qui est définitivement mauvais, qui me sépare de ma famille, qui me sépare de mon Église, de ma foi, de l’autel, qui me sépare de tout ce que je veux faire, et qui me sépare aussi de ma propre compréhension morale - comme je l’ai dit, les vaccinations sont profondément liées à l’avortement. Depuis quand suis-je obligé d’accepter cela ?

Je peux comprendre qu’il y ait un petit argument disant que quelqu’un qui ne peut pas se battre, et qui doit se faire vacciner, est-il vraiment un grand pécheur ? Eh bien, évidemment, c’est un argument que tout le monde peut voir : évidemment, certaines personnes sont sous pression et, comme vous le savez, si quelqu’un fait pression sur vous pour que vous fassiez quelque chose et que ce n’est plus votre décision libre, évidemment, il ne peut pas y avoir de péché derrière cela.
C’est clair, mais ce n’est pas notre situation. Nous ne sommes pas dans cette situation. Nous avons les chiffres des morts du COVID. Nous avons les chiffres des effets secondaires graves. Nous avons les chiffres : nous savons ainsi quelles lignées de cellules de bébés avortés ils ont utilisées pour créer les vaccins. Cela ne s’applique pas du tout à notre situation. Notre situation est complètement différente.

Deuxièmement : depuis quand devons-nous ignorer le lien évident entre l’introduction de la vaccination forcée en Autriche et, par exemple, d’autres projets comme l’introduction de l’identité numérique dans l’Union européenne, qui nous obligera à avoir une identité liée à un compte bancaire, etc? Dans le plan officiel de l’Union européenne, qui se trouve sur la page d’accueil de la Commission, vous pouvez le trouver vous-même, il suffit de le googleliser, vous verrez que l’un des leviers utilisée pour pousser les gens à avoir cette identité numérique est le passeport vert. Depuis quand dois-je arrêter de penser, d’utiliser mon bon sens, d’utiliser mes connaissances, mes connaissances politiques - et mes connaissances militantes dans mon cas : depuis quand serais-je obligé d’arrêter de les utiliser ?

Et maintenant vient l’aspect encore plus important : depuis quand devrais-je cesser d’être catholique ? En tant que catholique, je sais très bien quand l’État a le droit de me demander quelque chose et quand il n’a pas le droit. Nous n’avons pas le droit de sacrifier un seul grain d’encens au Nouvel Ordre Mondial. Nous n’avons pas le droit de faire ça, et nous le savons. L’Eglise catholique nous l’enseigne, et nous le savons par l’histoire : regardez le Troisième Reich en Allemagne. Il y avait quelques bons évêques, mais un seul d’entre eux est vraiment célèbre, c’est le cardinal Galen. C’est le seul qui a vraiment résisté. À l’époque, ses collègues évêques lui disaient : ne fais pas ça, tais-toi. Nous vivons la même chose ici et je pense que les gens devraient se préparer.

Une deuxième information : Je sais que toute cette discussion a été soulevée dans les cercles traditionnels également, mais regardez l’Autriche aujourd’hui. Voulez-vous vraiment avoir des vaccinations forcées qui séparent les personnes vaccinées des personnes non vaccinées ? C’est répugnant.

Q- Vous manifestez ce samedi. Mais si le pire arrive et que la vaccination forcée est imposée en Autriche, que ferez-vous ?

R- Je ne me ferai pas vacciner, je résisterai, je résisterai, je résisterai. Il faudra essayer de protéger les familles. Je suis tout à fait sûr que la première chose qu’ils essaieront de faire, c’est de s’en prendre à la famille. « Ah, les parents ne sont pas vaccinés, alors je pense que nous devons vérifier la santé des enfants »...

Nous devons protéger les familles, nous devons créer des cercles de protection pour elles. Nous devons créer des cercles de soutien pour elles : soutien financier, soutien médical, aide pour trouver des endroits où elles pourront vivre, où elles pourront se cacher. Je vous le promets ! Cela peut sembler une théorie étrange, mais il y a six mois, même moi, je n’aurais pas cru que cela arriverait si vite. Mais à l’heure actuelle, si vous allez en Autriche et que vous regardez notre loi et si vous regardez la conférence de presse que notre chancelier a donnée aujourd’hui, vous savez que c’est ce à quoi nous sommes confrontés. Plus les gens résisteront dès maintenant, plus les gens cesseront de se joindre à cette folie, mieux ce sera pour nous.

Q- Je crois avoir vu sur votre compte Twitter que vous avez montré une photo du Gezundheitspass de l’époque nazie.

R- Je n’ai pas publié le Gezundheitspass nazi ; c’est quelqu’un d’autre qui l’a fait. Ce qui est assez intéressant, c’est que le Gezundheitspass est exactement ce que nous devons montrer en ce moment pour vivre une vie dite normale. Et ce n’est pas tout : le Gezundheitspass expire désormais tous les quatre mois, donc au bout de quatre mois, il faut se faire vacciner à nouveau, se faire vacciner à nouveau, se faire vacciner à nouveau...

Q- Avez-vous déjà le passe à renouvellement obligatoire ?

R- Oui, et ceci vient d’être introduit vendredi : la nouvelle règle ne sera pas de six mois mais de quatre mois. Donc c’est trois fois par an officiellement maintenant.

Q- C’est important pour nous de le savoir ici en France car il nous reste encore un peu plus de liberté, mais pas beaucoup !

R- La liberté en France peut prendre fin à chaque seconde.

*© leblogdejeannesmits pour l’interview et sa traduction.

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 53901
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 120
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

stjeanlagneau, HUBERT Jeannine et kriss3738 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Alexander Tschugguel répond à mes questions sur l'Autriche sous Dictature Vaccinale ! Empty Re: Alexander Tschugguel répond à mes questions sur l'Autriche sous Dictature Vaccinale !

Message  stjeanlagneau Mar 23 Nov 2021 - 17:37



Applaudir Double Yes !

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 25679
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 54
Localisation : BRETAGNE

Admin, HUBERT Jeannine et kriss3738 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Alexander Tschugguel répond à mes questions sur l'Autriche sous Dictature Vaccinale ! Empty Bientôt l'entrée dans la clandestinité...

Message  Nox434 Ven 26 Nov 2021 - 11:00

Voilà qui rappelle furieusement un certain nombre de messages de Jésus à John Leary. Par exemple celui du 9 juillet 2021 :

Si les militaires menacent vos vies parce que vous n'êtes pas vaccinés, alors Je rendrai votre maison invisible, ou Je vous appellerai à Mes refuges. Menacer vos libertés à cause de ces vaccins empoisonnés est contraire à votre Constitution.

Alexander ne connaît sans doute pas ces prophéties, mais lui et ses amis s'y préparent quand il recherchent "des endroits où les familles pourront vivre, où elles pourront se cacher".

Je suis vraiment surpris de la rapide évolution maléfique de la situation en Autriche. Ce pays me paraissait un pays tranquille, où il fait bon vivre, à l'écart des soubresauts politiques européens et mondiaux. Mais finalement un chef de gouvernement déterminé, avec l'appui d'un parlement, d'une justice et de média corrompus, peut très facilement faire basculer tout un pays dans la tyrannie. Il est cependant nécessaire qu'en face la population ait perdu le sens critique et le sens des réalités, anesthésiée par le confort de vie dont nous jouissons dans les sociétés occidentales. A mon avis la France, la Belgique, le Canada, pourraient très facilement suivre le même chemin.

Seule peut les faire reculer la violence populaire, comme on le constate en Guadeloupe. Mais les 2 millions d'Autrichiens réfractaires sont, comme les 5 millions de Français réfractaires, trop "civilisés", trop bien élevés, trop attachés à leurs biens et leur famille, pour entrer dans l'opposition violente.

Jésus nous exhorte à devenir des guerriers de prière (messages à Ned Dougherty, à soeur Beghe). Si la prière est suffisamment puissante il interviendra, au moins pour soutenir ses fidèles.

Nous allons donc entrer prochainement dans la tribulation.
Que l'Esprit saint nous vienne en aide !
Ange Apocalypse

_________________
Qui cherche la vérité
Nox434
Nox434
Première Demeure : J'évite le péché mortel.
Première Demeure :  J'évite le péché mortel.

Messages : 45
Date d'inscription : 30/09/2020
Age : 63
Localisation : Montpellier - France

Admin et stjeanlagneau aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Alexander Tschugguel répond à mes questions sur l'Autriche sous Dictature Vaccinale ! Empty Re: Alexander Tschugguel répond à mes questions sur l'Autriche sous Dictature Vaccinale !

Message  stjeanlagneau Ven 26 Nov 2021 - 16:49


@ nox434

D\'Accord

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 25679
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 54
Localisation : BRETAGNE

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum