Condamnation de la Franc-Maçonnerie par les Églises Orthodoxe, Catholique et Protestante
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Condamnation de la Franc-Maçonnerie par les Églises Orthodoxe, Catholique et Protestante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Condamnation de la Franc-Maçonnerie par les Églises Orthodoxe, Catholique et Protestante

Message  Octo le Mer 28 Sep 2011 - 12:19

CONDAMNATION DE LA FRANC-MAÇONNERIE PAR LES ÉGLISES ORTHODOXE, CATHOLIQUE ET PROTESTANTE !


I-Condamnation de la franc maçonnerie par l’Eglise Orthodoxe :

A l'adresse URL www.stnicholas-oca.org/masonry.htm , vous pourrez trouver le texte (anglais) de la condamnation de la franc-maçonnerie adoptée en 1955 par le concile de l'Eglise orthodoxe russe en Amérique, devenue aujourd'hui l'Eglise orthodoxe en Amérique (OCA), laquelle est considérée comme autocéphale par le patriarcat de Moscou et comme autonome par les autres Eglises locales. Une prise de position courageuse dans un contexte anglo-saxon!

Il faut aussi ajouter une condamnation par l'Eglise de Chypre dès 1815.

Voilà ce qu'un prêtre catholique romain belge, le Révérend Père Alban Doudelet, écrivait voici une dizaine d'années sur les rapports entre les Eglises orthodoxes de langue grecque et la franc-maçonnerie:

"(...) quant à la franc-maçonnerie (tektonismos), apparue à Corfou vers 1744, le Synode permanent la considère comme une société possédant une initation et des rites religieux incompatibles avec une appartenance à l'Orthodoxie (déclaration du 12 octobre 1933).

A Chypre, l'archevêque Cyprien la condamna en 1815 et une déclaration récente du Synode a rappelé qu'un Chrétien ne peut être membre d'une loge à cause de son caractère secret, de son syncrétisme et de sa tendance à se poser en super-religion (9 avril 1993). Il faut noter aussi que les manuels de religion pour l'enseignement secondaire présentent la franc-maçonnerie comme une forme de religion, dans le même chapitre que le spiritisme et la magie." (Alban Doudelet, Les Orthodoxes grecs, Editions Brepols, Turnhout 1996, p. 131.)

Le patriarcat oecuménique de Constantinople aurait condamné la franc-maçonnerie dès 1745 ou 1748 si l'on en croit les témoignages de l'époque, tel celui de l'ambassadeur de France Roland Puchot, comte des Alleurs. Cependant, cette lettre synodale semble avoir disparu.

En revanche, on a bien conservé la lettre synodale du Patriarcat oecuménique de Constantinople de novembre 1793, condamnant, entre autres, le déisme de Voltaire, la franc-maçonnerie et les doctrines de Rousseau et Spinoza.

Je relève donc que quatre Eglises autocéphales (Constantinople en 1793 au plus tard, Chypre en 1815, la Grèce en 1933 et la Roumanie en 1937)
La juridiction majoritaire de l'émigration russe (l'Eglise russe hors frontières) et une Eglise autonome (l'Eglise d'Amérique en 1955) ont porté les plus sévères condamnations contre la franc-maçonnerie.

Voici la condamnation par l'Eglise de Chypre de la franc-maçonnerie:

The aphorism against freemasonry by Cyprianus, Archibishop of Cyprus

"Wherefore, clad in the sacred vestments of epitrachelion and omophorion, we say, If any man preach unto you any other gospel than that which we have preached unto you, evn though an angel from heavn, let him be accursed."(Gal. 1, 8-9) As many are befitting, that pursue after such a diabolic and lawless employment of Fremasonry, and all they that follow unto their infatuation and unto their error, let them be excommunicated and accursed by the Father, the Son, and the Holy Spirit. After death, they shall be unpardoned, indissoluble, and bloated. Groaning and trembling, as Cain, shall they be upon the earth. (gen. 4-14). The earth shall cleave and swallow them up, as Dathan and Abiram (Num. 16, 31-32). The wrath of God shall be upon their heads, and their portion together with Judas the betrayer. An Angel of the Lord will prosecute them with a flaming sword and, unto their life's termination, they will not know of progress. Let their works and toil be unblessed and let them become a cloud of dust, as of a summer threshing-floor. And all they indeed that shall abide still unto their wickedness will have such a recompense. But as many as shall go out from the midst of them and shall be separated, and having spat out their abominable heresy, and shall go afar off from their accursed infatuation, such kind shall received the wages of the zealot Phineas; rather let them be blessed and forgiven by the Father, and the Son, and the Holy Spirit, the Only uncomfused and undivided Trinity, the One God in nature, and by us His servants."

declaration of Cyprianus, Archibishop of Cyprus
February 2nd 1815

La position officielle de l'Eglise orthodoxe de Roumanie :

« Scopul Francmasoneriei stă în legătură cu soarta întregii omeniri. F.M. luptă pentru o anumită direcţionare, pentru o anumită ţintă a întregii vieţi omeneşti colective şi individuale. Care este acest scop? Dintr-o mulţime de mărturisiri masonice şi din descifrarea sensului ce se desprinde din toată activitatea de până acum a F.M., rezultă că acest scop este: întemeierea unei republici mondiale, condusă de francmasoni. O republică cu desăvârşire laică, cu o omenire îndobitocită de mizerie şi de patimile inferioare dezlănţuite. »

La traduction :

« L'objectif de la franc-maçonnerie est en rapport avec le sort de l'humanité tout entière. La FM lutte dans une certaine direction, vers un certain dessein qui concerne la vie humaine tout entière, collective et individuelle. Quel est ce but? D'après une multitude de témoignages maconniques et en décryptant le sens de toute l'activité de la FM jusqu'à aujourd'hui, on aboutit à la conclusion que ce but est la fondation d'une république mondiale conduite par les francs-maçons. Une république avec un parachèvement laïc, avec une humanité abrutie par la misère et des passions inférieures déchaînées.

Remarques:

(le texte complet est trop long: 26 pages). Il s'agit d'une condamnation de la franc-maçonnerie votée le 11 mars 1937 par le synode de l'Eglise orthodoxe roumaine sur rapport du célèbre métropolite Nicolas (Balan) de Sibiu et de Transylvanie.

Cette condamnation suivait de peu celle prise par le synode de l'Eglise de Grèce en 1933 (et renouvelée par celui-ci en 1993).


II-Condamnation par l’Eglise Catholique :

La principale opposition religieuse date des origines de la franc-maçonnerie et provient de l'Église catholique qui considère qu'elle propage le relativisme en matière religieuse, c'est-à-dire l'idée selon laquelle aucune religion ne serait plus vraie que les autres.

« (Pour le franc-maçon), la ferme adhésion à la vérité de Dieu révélée dans l'Église devient une simple appartenance à une institution considérée comme une forme particulière d'expression, à côté d'autres formes d'expression, plus ou moins également possibles et valables par ailleurs, de l'orientation de l'homme vers ce qui est éternel52. »

La première condamnation de la franc-maçonnerie par l'Église catholique tombe en 1738 avec la bulle du pape Clément XII In eminenti apostolatus specula . Elle est reprise par plusieurs de ses successeurs, dont le pape Benoît XIV dans l'encyclique Providas et Léon XIII dans l'encyclique Humanum Genus.

En 1917, le code de droit canonique déclare explicitement que l'appartenance à une loge maçonnique entraîne l'excommunication automatique.
Sous le pape Jean XXIII une tentative de compréhension du phénomène maçonnique est entreprise.

Toutefois, le 26 novembre 1983, une déclaration de la Congrégation pour la doctrine de la foi alors dirigée par Joseph Ratzinger (devenu depuis le pape Benoît XVI) réaffirme l'interdiction faite aux catholiques de rejoindre la maçonnerie sous toutes ses formes ou tendances.

Le 2 mars 2007 le Vatican redit son opposition aux francs-maçons. « L'appartenance à la Franc-maçonnerie et à l'Église catholique sont incompatibles » aux yeux de l'Église, rappelle Mgr Gianfranco Girotti, régent du tribunal de la pénitencerie apostolique. Ce prélat souligne que « l'Église catholique a toujours critiqué la conception mystique propre à la franc-maçonnerie, la déclarant incompatible avec sa propre doctrine » et rappelle avec la Congrégation pour la doctrine de la foi que l'adhésion à une loge maçonnique demeure interdite par l'Église. Ceux qui y contreviennent sont en état de « péché grave » et ne peuvent pas avoir accès à l'eucharistie55.

III-Condamnation par certaines Eglises protestantes :

Certaines Églises protestantes s'opposent également à la franc-maçonnerie. L'une des raisons avancées par les fondateurs d'une nouvelle Église, l'« Église méthodiste libre » en 1860, était qu'ils soupçonnaient l'Église méthodiste d'être influencée par les francs-maçons et les membres d'autres sociétés secrètes. L'Église méthodiste libre continue d'ailleurs à interdire à ses membres d'en faire partie.

Récemment encore, la Southern Baptist Convention, la plus importante association baptiste des États-Unis, a déclaré elle aussi que l'appartenance à la franc-maçonnerie était incompatible avec ses croyances.

SOURCE : Puisé sur un Forum concurrent !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum