C'est l'aurore (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

C'est l'aurore (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).

Aller en bas

C'est l'aurore (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).  Empty C'est l'aurore (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).

Message  Invité le Lun 31 Oct 2011 - 5:30

28 octobre 1976
C'est Moi, Jésus, qui veux te parler. A présent, tu sais clairement les diverses raisons pour lesquelles Je t'ai conduit là-haut et Je te dis que la Communauté dont Je t'ai parlé, Je la veux ainsi :

1) Elle devra être ouverte à tous. J'ai dit à tous, pourvu que ceux qui demanderont d'en faire partie démontrent sans équivoque qu'ils ont une connaissance complète des buts que la Communauté veut atteindre, des bases sur lesquelles elle se fonde et de l'esprit dont elle doit être imprégnée et pénétrée.
2) La Communauté, tout en étant Une et devant rester Une, s'articulera en deux branches :

La première branche sera composée de ceux qui voudront vivre ensemble, formant une famille organisée, exemplaire. Ils seront un seul corps et une seule âme imprégnés de la même foi, du même amour, de la même finalité.
Dieu prédominera sur toute autre chose; donc, prédominera la piété qui élève l'âme à Dieu et l'unit à Dieu. Chaque membre se consacrera au travail selon ses aptitudes, et selon ce qui lui sera demandé -tous pour un, un pour tous- par ceux qui auront la responsabilité de diriger la Communauté. Chacun devra se considérer comme étant au service direct de ses frères.

La seconde branche sera composée de ceux qui, tout en désirant la vie en commun, se trouveront empêchés de réaliser ce désir par des situations particulières. Cependant, même ceux de la seconde branche, que nous pourrions appeler externes, seront tenus, en tout et pour tout, aux devoirs qu'ont à accomplir ceux de la première branche.
Il est évident que tous les biens devront être mis en commun. L'administration des biens devra être faite sous le contrôle du Conseil de Direction, par l'intermédiaire de la personne déléguée, ou économe, qui fera partie du Conseil.

Le but de cette Communauté sera de former un vigoureux rejeton de l'Eglise régénérée, Eglise de vrais, sincères, loyaux fils de Dieu, qui devront rendre à Dieu la place qui Lui est due, en tant que Alpha et Oméga de tout et de tous.

Les deux plus grands commandements de l'Amour, qui renferment en eux toute la Loi et les Prophètes, seront l'âme de la Communauté. Ce que Dieu a donné, était et est parfait; donc, il n'est pas besoin de choses nouvelles; Je veux que soit régénéré dans cet esprit mon Corps mystique, maintenant si torturé par la méchanceté tant infernale qu' humaine.
Réalisation vivante, palpitante, des deux plus grands commandements de l'Amour, régneront l'humilité et l'obéissance, la vie comprise comme un service que nous devons à Dieu et à nos frères, à mon exemple à Moi, qui ne suis pas venu pour me faire servir, mais pour servir.

Remarque de l'éditeur:
Les oeuvres demandées par le ciel sont toujours tributaires de la libre participation des hommes à leur réalisation et elles sont en outre dépendantes de la bienveillance des autorités légitimes, religieuses et civiles.
La Communauté que Jésus a demandée à Mgr Ottavio Michelini a effectivement vu le jour. Toutefois, l'Ennemi a suscité tant d'oppositions de toute part que, peu de temps après la mort de l'instrument du ciel survenue le 15 octobre 1979, ladite Communauté a dû renoncer à toute officialité.
Les Editions du Parvis poursuivent le mandat de diffusion qui leur a été confié et qui fut reconfirmé après la mort de Don Ottavio. Elles ne sont toutefois pas en mesure de donner présentement des informations sur l'existence éventuelle d'une Communauté correspondante.

Je veux ma révolution
Mon fils, le monde veut sa révolution. Il la veut et il l'aura; mais Moi, Je veux la mienne, qui est la négation et la solennelle condamnation de celle du monde.
La révolution que le monde a voulue et veut, est imprégnée de haine, de vengeance, de divisions, de violence, de crimes et de toute autre scélératesse. La mienne sera tout imprégnée de l'amour et se déroulera dans l'ordre, dans la justice, dans la paix et dans le respect du droit naturel des gens.
Mais, gare à ceux qui ne sauront accueillir Celui qui passe ! Mon fils, si les hommes ne veulent pas comprendre et ne veulent pas accueillir Celui qui passe, alors ils verront la colère terrible de Dieu.
Le cataclysme qui s'abattra sur l'humanité sera tel qu'il changera la topographie de la terre; l'humanité sera restructurée et la trouble tyrannie de Satan cessera. Je le renfermerai dans son maudit enfer, vaincu par ma Très Sainte Mère et ses troupes.

Je te bénis, fils, et Je te dis: Bienheureux ceux qui croiront !
(Source : Editions du Parvis – Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles – 1990 – chapitre 137 ( pages 276/278).
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum