Bataille très importante (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Bataille très importante (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).

Aller en bas

Bataille très importante (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles). Empty Bataille très importante (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).

Message  Invité le Mar 1 Nov 2011 - 12:48

21 novembre 1975
Il est écrit «En toutes vos actions, souvenez-vous de vos fins dernières et vous ne pécherez jamais. » Ces paroles, sorties des lèvres de la Sagesse, sont données au Peuple de Dieu comme norme de vie.
Elles ont été données comme source de lumière, afin que l'homme, tombé dans les ténèbres, puisse cheminer avec assurance vers le terme de son existence humaine.
Actuellement, ce précepte, si important et si efficace, a été avec d'autres mis de côté, au nom de l'évolution réclamant de nouvelles formes de vie et de moeurs.

Il aurait suffi d'un peu de discernement pour voir dans ce désir effréné de la nouveauté une astucieuse tromperie de l'Ennemi de l'homme.
Le précepte de méditer, jour et nuit, les grandes vérités de la foi vient de Dieu; la soif brûlante de nouveauté vient du Malin.
Si les prêtres, de façon particulière, avaient demandé la lumière, Je ne la leur aurais pas refusée. Mais, éblouis par l'Ennemi, ils se sont laissé convaincre par lui, avec toutes les conséquences que tu peux constater toi-même.
Dieu veut guider l'homme vers la réalisation du salut éternel de son âme, mais quand l'homme refuse ce peu de collaboration qu'il peut donner, Dieu l'abandonne à lui-même.
Dieu veut sauver l'homme, mais avec son consentement. Dieu veut le sauver, mais sans aller contre ses choix.

Chercher Dieu dans le silence

Qui aujourd'hui, mon fils, cherche Dieu dans le silence ? Les hommes en général et même certains de mes ministres se sont alliés à Satan dans l' oeuvre d'avilissement de la dignité humaine. Ils s'entendent non seulement pour l'avilir mais pour la détruire, au point qu'on ne la reconnaît plus.
L'homme ne sait plus qui il est. L' oeuvre néfaste du matérialisme, incarné par Satan, en est arrivé à ce stade.
Ceux qui devaient engager toutes les énergies possibles pour empêcher une aussi dramatique situation, non seulement ne l'ont pas fait, mais ont accepté de s'allier avec les ténébreuses puissances du Mal, aggravant et accélérant le processus de désintégration de toutes les valeurs spirituelles et surnaturelles qui faisaient et font l'homme grand, lui qui est une créature libre et intelligente, faite à l'image et à la ressemblance de Dieu.
Mon fils, Je t'ai déjà dit que l'heure des ténèbres est proche et que l'humanité connaîtra la plus terrible lutte déchaînée dans le monde par l'enfer, qui fera tout pour ne pas perdre cette victoire qu'il est convaincu de tenir en main.
Je t'ai dit que cette bataille ne trouvera d'équivalent que dans l'effroyable lutte livrée dans le ciel entre les anges de la lumière et ceux des ténèbres.

Beaucoup, même parmi mes consacrés et parmi les successeurs eux-mêmes des Apôtres, ne savent pas que cette heure-là, depuis la chute d' Adam et Eve, Satan, avec ses légions, l'a toujours désirée, convoitée et poursuivie par tous les moyens à sa disposition. Il considère cette bataille comme une revanche certaine sur Dieu, sur Moi Rédempteur, sur l'Eglise fruit de ma Rédemption, sur Moi et sur mon Eglise, parce que Je lui ai arraché l'humanité devenue son esclave.

Que tous jugent !

Je veux que tous jugent les prochains événements, Je te le répète encore, comme les plus graves de l'histoire du genre humain.
Mais pourquoi ne veulent-ils pas s'en convaincre, tandis que les signes en sont manifestes et qu'ils ont été avertis par ma Mère ?
Maintenant, tout en fermant les yeux à la lumière, on parle de la Miséricorde. Pourquoi n'en parlèrent-ils pas d'abord, quand à Fatima, à Lourdes et ailleurs, la Miséricorde s'est manifestée de façon si prodigieuse pour appeler les hommes au repentir et à la prière ?
C'est de la présomption que de refuser Dieu et, ensuite, de parler de sa miséricorde.
La miséricorde de Dieu est comme l'aimant : elle doit trouver son point d'attraction et non de répulsion.

Moi Je ne veux pas le malheur. Je ferai tourner la sottise et la méchanceté humaines en une oeuvre de purification, pour le triomphe de la Miséricorde et de la Justice.
Qui a renoncé à la lumière pour devenir fils des ténèbres, ne peut avoir des paroles de vérité et de lumière.
«En toutes vos actions, souvenez-vous de vos fins dernières et vous ne pécherez jamais. » Mais plus personne ne médite, à l'exception de quelques-uns. I1s se font des illusions; ils sont comme des enfants qui courent après un papillon bariolé et, après l'avoir fait prisonnier, s'aperçoivent en ouvrant les mains que du papillon il n'est resté qu'un ver.
Pauvre humanité qui, toujours plus désabusée et égarée, ne sait pas encore trouver la voie droite.

Prie, mon fils; Je te bénis.
(Source : Editions du Parvis – Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles – 1990 – chapitre 140 (pages 281/282).
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum