Moi aussi je veux un renouveau, une nouvelle Pentecôte dans le monde entier...
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Moi aussi je veux un renouveau, une nouvelle Pentecôte dans le monde entier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moi aussi je veux un renouveau, une nouvelle Pentecôte dans le monde entier...

Message  sylvia le Lun 15 Oct 2012 - 9:29


Ma retraite de 30 jours – 5e partie - Père Melvin - Samedi 13 octobre 2012 ... suite de la retraite de 30 jours faite en 1990 …

Nouvelles données par Père Melvin

Chers amis,

Voici comment se sont déroulées trois autres journées de ma retraite de 1990 à Jérusalem. Mon journal devient plus long, et j’espère que vous comprendrez : ces journées sont le point culminant de ma retraite.

Ma retraite de 30 jours – 5e partie

Dimanche 30 avril – Durant la première heure, j’ai médité sur la crucifixion et la mort de Jésus sur la croix. J’ai entendu prononcer les sept dernières paroles du Sauveur en croix, prononcées très lentement, chacune précédée d’un long silence. C’est seulement lorsqu'il eut dit les mots « J’ai soif » qu’il s’adressa à moi du haut de la croix pour me dire :

« Ce n’est pas tant une soif corporelle que je ressens, qu’une soif profonde du cœur et de l’âme pour les cœurs de tous les humains, afin qu’ils arrivent à me connaître et à croire en moi pour que je puisse les sauver tous. J’ai également soif de justice, de paix et d’amour pour le monde entier. Oh, que partout cessent les guerres, la haine et la cruauté. Je désire apporter à tous une vie dans mon intimité, où la pauvreté abjecte sera abolie, où l’ignorance sera surmontée et où la division fera place à l’unité. Je veux que tous arrivent à me connaître et à me suivre. »

Puis Jésus en croix se tourna vers moi et me dit : « J’ai soif de toi aussi, de ton amour, de ton service, de ton amitié intime. » Après quoi il s’écria d’une voix forte : « Tout est accompli », puis rendit l’esprit et expira. Aussitôt toutes mes souffrances, mes douleurs et ma tristesse cessèrent, et tout devint immobile, comme mort. Je demeurai longtemps dans cet état à contempler Jésus qui était mort. Après la mise au tombeau, je me rendis compte que j’étais avec Notre-Dame, comme si je marchais avec elle vers sa maison. Elle me dit : « Jésus a accompli la grande tâche pour laquelle il avait été envoyé : racheter le monde en menant une vie d’amour et de souffrances et en subissant la mort d’un martyr. Nous ne pouvons que le remercier, l’aimer et le suivre. »

Pendant la deuxième heure (de 14h30 à 15h30), je me présentai devant le Père céleste afin de lui exprimer mon amour et ma reconnaissance immenses pour l’acte sublime de rédemption de Jésus qui est mort pour nous sur la croix. Je l’ai aussi remercié de m’avoir uni à Jésus dans une union perpétuelle. J’ai ensuite demandé au Père céleste sa divine bénédiction. Il me répondit :

« Je suis très heureux de te bénir, Melvin, mon fils, car je t’aime énormément. Tu es l’ami intime de Jésus et c’est pourquoi il t’a été donné de partager sa passion. En vérité, il a un travail important à te confier. Il t’en parlera lui-même. En te bénissant, je t’accorde un don spécial de connaissance, qui est une participation à ma sagesse. Il s’agit d’un très grand don qui t’aidera dans ta tâche. Tu devras écrire en particulier sur des questions spirituelles et ce don te sera utile. Demeure toujours près de Jésus et confie-lui toutes choses. Puisses-tu aimer tous les gens comme Jésus. Puisses-tu être béni et demeurer dans mon amour. »

Par la suite, je me suis rendu à l’église Sainte-Anne, située dans la cour de notre maison de retraite, à l’emplacement même où est née la Vierge Marie. Elle a peut-être habité ici après la mise au tombeau de Jésus. Je suis venu lui tenir compagnie dans son immense chagrin. M’adressant à elle, je lui ai demandé d’être ma mère, de me combler de son amour puisque je suis son fils. Elle me répondit : « Melvin, je te prends dans mes bras. Je t’aime, mon très cher fils, comme j’aime Jésus. Jésus a de grands desseins pour toi – demeure humble et proche de lui toujours. Je déverse chaque jour les grâces de Dieu sur toi. Viens souvent vers ta Mère et je te consolerai. Récite le rosaire quotidiennement. C’est une prière puissante pour le salut des gens de la terre. »

Pendant la soirée, je suis allé au Saint-Sépulcre et j’ai passé une heure à pleurer la mort de Jésus.



Lundi 1er mai – Pendant les périodes de prière de ce jour, je me trouve au tombeau de Jésus à attendre simplement, avec patience. Je prie aux intentions suivantes : le renouvellement de la création, le renouvellement du monde, le renouvellement de l’humanité, et le renouvellement de mon être. Comme l’énonce Paul dans Romains 8 : « la création entière gémit et souffre comme une femme qui accouche ». Oui, dehors les fausses idéologies comme le communisme, le capitalisme; dehors les philosophies erronées comme l’hédonisme, le matérialisme, le consumérisme; dehors l’oppression et la tyrannie qui règnent dans tant de pays d’Afrique et d’Asie; dehors la faim, l’ignorance et la maladie qui sévissent dans le tiers-monde; dehors la haine, l’égoïsme, les injustices, la complaisance, l’amour de l’argent, l’égocentrisme. Le monde attend et soupire après sa délivrance. À quand Seigneur notre renaissance? Oh! puisse le Royaume de Dieu apparaître parmi nous! Puisse la civilisation nouvelle, fondée sur l’amour, voir enfin le jour!

L’après-midi, tandis que je pleurais sur le tombeau de Jésus, je me suis tourné vers mon Père céleste et j’ai prié tout spécialement pour l’Église de Notre-Seigneur. J’ai demandé que survienne un renouveau chez tous ses membres afin que leur cœur soit transformé et qu’ils se convertissent et puissent devenir des amis intimes de Jésus. J’ai ensuite demandé au Père une parole de sagesse. Il me parla ainsi :

« Moi aussi je veux un renouveau, une nouvelle Pentecôte dans le monde entier, je veux que tous puissent arriver à croire en Jésus, mon Fils, et à suivre sa voie selon ce que l’Église enseigne. Combien sont figés dans leurs façons de penser et leurs fausses croyances : musulmans, hindous, bouddhistes, shintoïstes, traditionnalistes, etc. Comme il leur est difficile de changer. En Afrique, la croyance en la sorcellerie maintient les gens dans l’esclavage terrible de la peur. Cet esclavage est causé par le démon. C’est uniquement par une foi vive en Jésus et par un engagement profond envers lui qu’ils peuvent graduellement surmonter cette croyance démoniaque. » À la fin, le Père ajouta : Jésus aura beaucoup de choses à te dire, car il a des desseins sur toi. »

Par la suite, j’allai vers Notre-Dame pour lui tenir compagnie pendant cette période d’attente. Elle me dit : « Prie, prie souvent. La prière est une arme puissante pour amener le renouveau nécessaire. Souviens-toi que tu es l’ami le plus cher de Jésus. Il t’aime énormément. Écoute-le, aime-le et suis-le. » Je remerciai mon Père céleste et ma Sainte Mère pour leurs mots si aimables.

À 20 heures, je me rendis au Calvaire et au Saint-Sépulcre pour y passer une heure en prière. J’offris à Jésus tous les gens de la terre, en particulier ceux de l’Afrique, de l’Île-du-Prince-Édouard et du reste du Canada.

Mardi 2 mai – Je me suis levé très fatigué ce matin, car j’ai été malade pendant la nuit – une indigestion surtout, je suppose. À 8h30, j’ai choisis comme passage Marc 9, versets 33 à 37 : « Qui est le plus grand? » Jésus le dit très clairement : le plus grand doit se faire le serviteur de tous. Cela signifie pour moi l’obéissance à mes supérieurs et aux autorités de l’Église. Cela signifie aussi écouter les autres avec un esprit ouvert. Cela veut dire travailler en équipe avec les autres. Je dois demander l’aide de Dieu à chaque jour et je ne dois pas avoir peur du travail. Cela veut dire également accepter chacun comme un égal. Je dois servir Jésus partout où je le trouve.

Au début de ma deuxième période de prière (de 14h30 à 15h30), j’ai su que quelque chose d’important s’était passé. À 14 heures, en me levant après la sieste, j’ai ressenti une grande joie dans mon cœur. Cette joie était le signe que Jésus était ressuscité des morts. Alors, à peine étais-je entré en prière que j’ai été inondé de joie, de lumière, de bonheur, de soleil. Tout était nouveau et je ne pouvais que répéter Alléluia sans arrêt. J’étais totalement captivé par le Seigneur ressuscité. Au bout d’un certain temps, je me suis mis à chanter en langues. Peu après Jésus commença à me parler :

« Je t’embrasse, je t’aime, toi mon frère le plus cher. Oui, le moment est venu de renouveler le monde entier. Ma passion et ma mort sont le prix terrible que j’ai bien voulu payer pour racheter le monde. J’ai souffert pour que chaque personne puisse devenir mon frère ou ma sœur et s’unir à moi pour l’éternité. J’ai de grands desseins sur toi pour traduire dans la réalité ce que ma mort a accompli. Je développerai ce sujet à tous les jours en cours de route. Cela concerne la communauté des Frères de Jésus dont je t’ai parlé il y a 13 ans environ [1]. Le temps est venu maintenant d’entreprendre l'établissement de cette congrégation. Tu en seras le fondateur et tu en rédigeras les Constitutions. Toutes les décisions préliminaires doivent être prises. »

Après ces mots, le Seigneur a ajouté : « Allons rendre visite à notre Mère. » Dans la maison de Notre-Dame, il y avait une grande joie. Elle a chanté pour nous le Magnificat. Jésus a parlé à Notre-Dame de la nouvelle communauté et lui a demandé d’en être la protectrice et la patronne. Elle a consenti de tout cœur en disant : « Je serai une Mère pour vous tous. »

La période de méditation suivante s’est passée toute en compagnie de Jésus, qui m’a reparla de la communauté. Il a précisé l’esprit qui devait animer ses membres :

« Puisqu’ils sont mes frères, alors ils doivent être animés de mon propre Esprit. Qu’ils recon­naissent leur grande dignité et qu’ils se respectent les uns les autres. Ils doivent me voir en tous leurs frères et avoir envers chacun la même attitude qu’ils auraient envers moi. Qu’ils s’accueil­lent en se disant l’un à l’autre comme moi : « La paix soit avec toi. » Ils acquerront mon Esprit en méditant sur les Évangiles, en passant du temps sur les principaux épisodes de ma vie et en prenant mes enseignements à cœur.

Tu raconteras tes expériences personnelles [2] afin qu’ils puissent s’identifier à toi et s’engager dans l’expérience fondamentale que constitue la fondation de la communauté. C’est par le service auprès des autres qu’ils pourront m’imiter. L’esprit de la communauté peut se décrire en disant qu’il découle naturellement de l’amitié intime avec moi par la prière et le service, ce qui s’exprimera quotidiennement par une relation d’amour avec les autres membres et avec les personnes rencontrées.

Tout cela est fondé sur mon commandement : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » Cela s’actualise par la vie en commun, le zèle pour le Royaume, la persévérance dans la prière, l’amour du service, l’abnégation, l’obéissance spontanée, la pureté du cœur, l’amour de l’Église et l’application à l’étude. Qu’ils forment de petites communautés chrétiennes qui se réunissent pour échanger sur la Bible. Leur expérience de la vie commune les aidera à former de petites communautés parmi les chrétiens et à en assurer l’animation. Assurément, Melvin, nous avons beaucoup à nous dire. »

Ce soir, lors de l’adoration, Jésus m’a donné une Bénédiction de Pâques spéciale : « Puisses-tu demeurer toujours dans mon amour; demande-moi ce que tu veux dans ta prière et je te l’accorderai. » Il m’a parlé ensuite de la communauté : « La formation des membres est de grande importance. Leur formation initiale durera deux ans : une année de postulat, suivie d’une année de noviciat. Ils prononceront des vœux, temporaires d’abord, et après un temps convenable, perpétuels. Ils œuvreront pour les gens des milieux ruraux et aussi pour ceux des milieux urbains. Ils ne doivent pas oublier les populations rurales. »

Par monSeigneur et monDieu Publié dans : Messages P.DoucetteCommunauté : A Toi la Gloire mon Dieu !
avatar
sylvia
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 6068
Date d'inscription : 06/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi aussi je veux un renouveau, une nouvelle Pentecôte dans le monde entier...

Message  Admin le Lun 15 Oct 2012 - 19:18

@ Tous :

Nous l'attendons tous cette Nouvelle Pentecôte !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37790
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum