CARACTERE SYMBOLIQUE DU MILLENAIRE D’AP 20,1-6
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

CARACTERE SYMBOLIQUE DU MILLENAIRE D’AP 20,1-6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CARACTERE SYMBOLIQUE DU MILLENAIRE D’AP 20,1-6

Message  Invité le Sam 4 Sep 2010 - 3:46



1. Sœur de la Nativité

Nous pouvons lire à la page 9 de l’ouvrage « Vie et Visions de Sœur de la Nativité - La Mystique de Fougères » que « nous savons, de sa vie, ce qu’elle en raconta elle-même, sur ordre, à l’abbé Genêt, son directeur de conscience qui, en 1819, publia, en quatre volumes, ce que lui avait confié Jeanne Le Royer, devenue Sœur de la Nativité ».

Notre Seigneur Jésus lui donna de nombreuses visions, en particulier sur nos temps actuels.

Voici ce que nous lisons au chapitre 13 intitulé « Les derniers temps » pages 117 et 118 :

« Je vous ai choisie, dès votre enfance, pour arrêter la multitude des pécheurs qui, chaque jour, tombent en enfer. Je vous ai communiqué des visions et des révélations afin que vous les publiez et les fassiez connaître à mon Eglise…Le temps est court. Ce que je vous dis ici, ma fille, sera lu et raconté jusqu’à la fin des siècles.
Voici donc, encore, un nouvel avertissement : Le Jugement Général est proche et mon Grand Jour arrive. Hélas ! Que de malheurs à son approche ! Que d‘enfants périront avant de naître ! [En particulier en raison de la légalisation de l’avortement] Que de jeunes, de l’un et de l’autre sexe, seront écrasés par la mort au milieu de leur course ! Les enfants à la mamelle périront avec leur mère. Malheur aux pécheurs qui vivront encore dans le péché, sans avoir fait pénitence ! »

et l’auteur de poursuivre :

« Quand Notre-Seigneur dit que le Jugement est proche et que son Grand Jour arrive, cela ne signifie pas, remarque la voyante, qu’il arrivera dans très peu de temps. Le Seigneur lui a renouvelé l’affirmation que nul homme, sur la terre, n’en saura positivement le jour et l’année.

Dieu lui fit voir que le Jugement ne serait pas dans le siècle qui commencerait par 1800. Il lui fit entrevoir que ce ne serait pas vers la fin de celui qui commencerait en 1900.
Mais la sœur pense que le siècle qui commencerait en 2000 ne se terminerait pas sans qu’il arrive ».

« Un jour, le Seigneur lui montra le soleil qui se couchait à l’horizon, à environ deux heures de hauteur. La figure de ce monde passe, lui-dit-il, et le jour de mon dernier avènement approche. Quant le soleil est à son couchant, on dit que le jour s’en va…Tous les siècles sont un jour devant moi. Juge donc de la durée que doit avoir encore le monde par l’espace qui reste au soleil à parcourir ! ».

« N’oubliez pas ma fille, ajouta le Seigneur, qu’il ne faut plus parler de mille ans pour le monde ; il n’y a plus que quelques siècles, un petit nombre ».

2. Notre Seigneur Jésus à Marie Sevray

De l’ouvrage « Divins appels » :

- extrait du message donné le 31 décembre 1934, pages 177 à 179 :

« Dis aux âmes, dis qu’on le leur dise, que Je brûle du désir ardent de les voir toutes et chacune livrées à l’action variée à l’infini de mon Esprit. Là est l’apothéose que Je prépare à la terre avant de clore le temps. Il faut cette période, il faut cette période de recueillement des âmes, même au milieu de la foule, pour que l’Esprit les puisse travailler à l’aise, n’importe où, n’importe quand.
Puis il y aura un renouveau magnifique, comme un splendide concert universel, chaque âme disant sa note, celle que lui aura apprise l’Esprit de Lumière et d’Amour, l’Esprit des divines transformations […]. Moi, Créateur, Je veux, avant de clore le temps, Je veux jouir comme un éclair de ma créature, belle, étincelante ! Ma création…que de peines profondes elle M’a causées après…Je veux l’entrevoir belle ! Avant de détruire cette terre que J’ai formée, avant de la transformer, car de destruction à proprement parler, il ne saurait être question…J’ai dit que J’en jouirai dans un éclair, voulant marquer par là que la période ne sera pas des siècles, mais elle durera cependant des années ».

Par ce cours passage, Notre-Seigneur évoque l’intervalle de temps inauguré lors de Sa seconde venue, durant lequel « il y aura un renouveau magnifique, comme un splendide concert universel, chaque âme disant sa note, celle que lui aura apprise l’Esprit de Lumière et d’Amour, l’Esprit des divines transformations ».
Cette « période ne sera pas des siècles, mais elle durera cependant des années » (en correspondance avec le règne des mille ans d’Ap 20,1-6) avant la fin du monde et la clôture du temps.

3. Marie-Angélique Millet

De l’ouvrage « Voici la fin des temps », page 166 :

- décembre 1942 :

« Ce grand règne extraordinaire du Fils et de la Mère, règne qui fera le changement avant la fin du monde et qui aura son aboutissement proche de l’Eternité ».

NB : Il est bien question ici du Règne glorieux du Christ.

4. Notre Seigneur Jésus à Jnsr

De l’ouvrage « Humanité déchirée, la Vierge Immaculée vient t’enfanter dans Sa Parfaite Pureté et l’homme sera glorifié » :

- extrait du message « Jeanne et le roi » donné le 28 avril 2001, page 88 :

« Votre Roi reviendra sur la Terre pour finir son Règne. Mais il sera de courte durée. La Paix triomphera de partout, tandis que le Ciel se réjouira de voir la Terre Nouvelle refleurir dans la Sainteté de Dieu. La Terre verra les Cieux ouverts, les Cieux Nouveaux, peuplés d’Anges et de Saints. Mais ce que ressentiront les enfants, les Vivants du Ciel et de la Terre, c’est l’Amour infini de Dieu qui est Miséricorde et Pardon ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum