La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille

3 participants

Aller en bas

La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille  Empty La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille

Message  métys Lun 23 Oct 2017 - 14:52

La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille entre le cardinal Sarah et le pape François

Le nouvel Ordo Missae de Paul VI se retrouve au centre d‘une bataille entre le cardinal Sarah et le pape François.

Animé par son souhait de changer le visage de l’Église post-concile pas encore assez ouverte et avant-gardiste, le pape François, après avoir touché à la morale et à la discipline sacramentelle avec Amoris Laetitia, poursuit cette fois-ci ses initiatives progressistes dans le domaine liturgique.

Le 9 septembre dernier le Saint-Siège a rendu public un Motu Proprio, Magnum Principium, concernant les traduction des livres liturgiques du latin à la langue vernaculaire et entérinant le rôle plus important dévolu sur ce sujet aux conférences épiscopales de chaque pays.  Ce Motu Proprio établit, selon certains, le principe d’un droit à l’interprétation, qui est une forme extrême de l’inculturation prônée pendant et après le concile Vatican II, revendiqué par des évêques locaux et ceux qui ont travaillé sur ce texte pontifical pour promouvoir ces changements dans les critères de traduction. Le but serait ainsi de rendre la liturgie plus compréhensible aux populations locales.

Face à une telle liberté laissée aux traducteurs, le cardinal Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin, qui avait été écarté de la rédaction de ce Motu Proprio, est intervenu personnellement en publiant, le 12 octobre dernier, un « Commentaire » en exclusivité sur le site du quotidien italien La Nuova Bussola Quotidianna. Il ne s’agit pas d’un document officiel mais d’une « contribution pour la correcte compréhension de Magnum Principium ». La préoccupation du cardinal africain est que la distinction qui est faite dans Magnum Principium entre traduction (le rendu en langue vernaculaire à partir de l’original « type » latin) et l’adaptation (un nouveau texte ajouté, un nouveau rite ou la modification d‘un rite existant) ne devienne pas le prétexte pour absoudre toutes les dérives révolutionnaires en liturgie qui auront un impact sur la doctrine : lex orandi, lex credenti.

L’Église officielle rejoue le scénario d’Amoris laetitia ! Un texte pontifical se retrouve interprété de deux manières : restrictive ou libérale.

Le cardinal Sarah émet donc différentes clarifications pour limiter les pouvoirs des Conférences épiscopales et pour laisser à la Congrégation pour le Culte divin le soin de vérifier les traductions. L’objectif du cardinal est de maintenir une « unité » dans l’Église conciliaire dans le domaine de la liturgie tout en respectant l’autonomie des évêques de chaque pays dans l’élaboration de la liturgie locale.

Mais déjà certaines conférences se sentent déliées vis-à-vis du Saint-Siège, particulièrement celle allemande qui a déjà annoncé que toutes les dispositions antérieures à ce nouveau Motu Proprio sont caduques. Donc également celle édictée par Benoît XVI concernant le “pro multis” latin traduit par beaucoup d’épiscopats en « pour tous ». Benoît XVI avait demandé à tous les épiscopats du monde de corriger la traduction en « pour beaucoup ». Aujourd’hui la route est libre pour toutes les innovations doctrinales au sein des traductions liturgiques, même des paroles les plus sacrées du culte catholique.

Et cette route le pape argentin vient de la confirmer personnellement en répondant au cardinal Sarah et en lui demandant de « prévoir la divulgation de cette réponse » sur tous les sites web qui avaient fait paraître le « Commentaire » du cardinal guinéen. Le pape François fait ainsi savoir au préfet de la Congrégation pour le Culte divin, et au monde entier par médias interposés, que son interprétation du Motu Proprio Magnum Principium est rejetée : ce texte ouvre réellement la porte à une véritable « dévolution » liturgique aux Conférences épiscopales qui auront beaucoup plus de liberté qu’auparavant. Le droit à l’interprétation souhaité par les progressistes est justifié par le pontife actuel car cela favorisera selon son point de vue une plus grande harmonie entre liturgie et culture locale. Pour le pape « le Magnum Principium ne soutient plus que les traductions doivent être conformes en tous points aux normes du Liturgiam Authenticum comme cela était dans le passé ». La tendance générale sera de parvenir à des Missels nationaux toujours plus différents entre eux, vers « un esprit liturgique » toujours plus désuni au nom de l’inculturation, c’est-à-dire l’adaptation de l’annonce de l’Évangile dans une culture donnée. Mais que représente cette inculturation dans les vieilles chrétientés si ce n’est la soumission à l’esprit religieux pluraliste, relativiste et indifférentiste contemporain !

Ce Motu Proprio pousse donc vers un processus généralisé d’inculturation dans tous les diocèses et d’émancipation des Conférences épiscopales qui se voient attribuer « une authentique autorité doctrinale » (cfr. Evangelii Gaudium no. 32) à égalité avec le Saint-Siège. Ce double mouvement progressiste qui semble lancé par le pape François ne doit cependant pas nous étonner : il a été allègrement amorcé par le concile Vatican II qui a promu la collégialité, concept égalitariste démocratique,  et l’inculturation considérée comme de « l’intime transformation des authentiques valeurs culturelles par leur intégration dans le christianisme, et l’enracinement du christianisme dans les diverses cultures humaines». De même la messe Paul VI porte en elle tous ces abus liturgiques, que regrette le cardinal Sarah. Ils ont existé dès l’introduction brutale de ce rite nouveau qui « rompait de façon brutale avec la pratique liturgique et l’esprit des siècles précédents. […] Depuis 1969, ce n’est pas un nouveau rite qui est célébré dans les églises, mais une variété interminable de rites fantaisistes, chaque prêtre agrémentant à son goût une liturgie déjà humaniste et dépourvue de transcendance.1 » Le nouvel Ordo Missae de Paul VI est la cause première qui a détruit l’unité liturgique de l’Église. Le Motu Proprio bergoglien ne vient que renforcer un peu plus la désunion mais n’en est pas la source principale comme semble le croire le cardinal Sarah, qui reste attaché au concile Vatican II et à la nouvelle Messe. Sans vouloir railler ce prélat conciliaire qui essaye, il faut lui reconnaître ses efforts, de limiter les dégâts, les traductions erronées et les scandales liturgiques, il n’en est pas moins vrai que le mot célèbre de Bossuet s’accorde avec ses états d’âmes : “Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.”

Cette bataille entre le cardinal Sarah et le pape François démontre, au final, que seul un retour à la messe tridentine œuvrera à la véritable unité de l’Église en supprimant tous ses désordres liturgiques qui éloignent les âmes de la foi catholique : lex orandi, lex credendi.


Francesca de Villasmundo

1 : http://archives.fsspx.org/fr/la-messe-traditionnelle-obscurantisme-moyengeux-ou-renouveau-de-leglise

http://www.medias-presse.info/la-nouvelle-messe-et-la-liturgie-au-centre-dune-bataille-entre-le-cardinal-sarah-et-le-pape-francois/81966/

_________________
Soleil radieux
métys
métys
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12931
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 60
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille  Empty Re: La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille

Message  Admin Mer 25 Oct 2017 - 19:02

@ Métys :

Texte fort !

J'en parlerai dans ma prochaine Newsletter !

Le Livre d\'or

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 61412
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 122
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille  Empty Re: La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille

Message  métys Jeu 26 Oct 2017 - 5:54

Pour toi !

_________________
Soleil radieux
métys
métys
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12931
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 60
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille  Empty Re: La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille

Message  Admin Dim 5 Nov 2017 - 16:17

@ Métys :

Bise

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 61412
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 122
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille  Empty Re: La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille

Message  Admin Ven 10 Nov 2017 - 19:42

Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille  ANSA1215415_Articolo


article du 24/08/2017

(RV) Le Pape François, qui a repris ce matin le rythme normal de ses activités publiques après la pause estivale, a délivré ce matin une longue intervention sur le sens de la liturgie, en recevant les membres du centre d’Action liturgique, qui participent actuellement à la Semaine liturgique nationale en Italie. L’occasion pour le Saint-Père de rappeler son attachement à la réforme de la liturgie issue du Concile Vatican II, et d’en expliquer la cohérence à la fois biblique et historique.

Le Pape François a commencé son intervention en rappelant que ce mouvement de réforme avait été ouvert dès le pontificat de saint Pie X, Pape du début du XXe siècle qui avait établi de nouvelles règles pour la musique sacrée et avait créé une commission pour que «l’édifice liturgique puisse devenir de nouveau resplendissant dans sa dignité et son harmonie». Quelques décennies plus tard, Pie XII, avec l’encyclique Mediator Dei, avait ouvert de nouveaux champs de réforme, avec notamment de nouveaux rites pour la Semaine Sainte, et le rétablissement de la Veillée pascale.

Le Concile Vatican II n’arrivait donc pas sur un terrain vierge : votée à la quasi-unanimité par les pères conciliaires, la Constitution sur la liturgie Sacrosanctum Concilium répondait «aux besoins réels et à l’espérance concrète d’un renouveau». Son application est «toujours en cours» car «il ne suffit pas de changer les livres liturgiques pour changer la mentalité». Reprenant les propos du bienheureux Paul VI sur le danger des «ferments de désagrégation, également pernicieux dans un sens et dans un autre», François a précisé qu’il ne faut pas faire de la liturgie «des lectures infondées et superficielles, des réceptions partielles et des pratiques qui la défigurent». «Après ce long chemin, nous pouvons affirmer avec sécurité et avec autorité magistérielle que la réforme liturgique est irréversible», a martelé le Saint-Père, vivement applaudi par l'assistance.

François a insisté sur la «présence réelle du mystère du Christ» dans la liturgie, car «tout comme il n’y a pas de vie humaine sans battement cardiaque, de même, sans le cœur battant du Christ, il n’existe pas d’action liturgique». La liturgie est vie pour le peuple de l’Église, sa nature est donc«populaire» et non pas «cléricale». Elle est «l’action que Dieu lui-même accomplit en faveur de son peuple, mais aussi l’action du peuple qui écoute Dieu qui parle, et réagit en le louant, en l’invoquant, en accueillant l’inépuisable source de vie et de miséricorde» qui jaillit des signes et des rites de la liturgie. «L’Église en prière rassemble tous ceux qui ont le cœur à l’écoute de l’Évangile, sans écarter personne : sont convoqués petits et grands, riches et pauvres, jeunes et anciens, personnes en bonne santé et malades, justes et pécheurs.» À l’image de la multitude immense qui célèbre la liturgie dans le sanctuaire du Ciel dans le Livre de l’Apocalypse, «l’assemblée liturgique dépasse, dans le Christ, toute frontière d’âge, de race, de langue et de nation».

La liturgie n’est donc pas la projection intellectuelle ou idéologique d’une certaine idée de l’existence de Dieu, mais une occasion de «sentir que Dieu nous aime, comme nous sommes, ici et maintenant», avec les yeux et les oreilles ouverts pour comprendre notre mission de disciples de Jésus.

Le Pape François a enfin rappelé que la richesse de l’Église en prière en tant que «catholique» va au-delà du rite romain, qui «tout en étant le plus étendu, n’est pas le seul. L’harmonie des traditions rituelles, d’Orient et d’Occident, par le souffle du même Esprit, donne voix à l’unique Église orante par le Christ, avec le Christ et dans le Christ, dans la gloire du Père et pour le salut du monde».

SOURCE : http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t28615-message-important-de-votre-seigneur#698324

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 61412
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 122
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille  Empty Re: La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille

Message  Admin Ven 10 Nov 2017 - 19:44

@ Tous :

La déconstruction de l'Église Catholique se poursuit... !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 61412
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 122
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille  Empty Re: La nouvelle Messe et la liturgie au centre d’une bataille

Message  stjeanlagneau Sam 11 Nov 2017 - 15:29

Non

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 27851
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 55
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum