Marie-Julie Jahenny et les Apparitions de la Fraudais : Description détaillée des Temps à venir !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Marie-Julie Jahenny et les Apparitions de la Fraudais : Description détaillée des Temps à venir !

Aller en bas

Marie-Julie Jahenny et les Apparitions de la Fraudais : Description détaillée des Temps à venir !

Message  Admin le Dim 13 Mai 2018 - 12:33

MARIE-JULIE JAHENNY ET LES APPARITIONS DE LA FRAUDAIS : DESCRIPTION DÉTAILLÉE DES TEMPS À VENIR !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les apparitions à La Fraudais :
Lisez tout afin de savoir tout ce qui s’en vient pour la France et l’Eglise jusqu’au Retour du Christ.
La Venue du Roi, la délivrance du Saint Père, le Châtiment, le Triomphe de l’église.


___________________

"Notre Dame de la Bonne Garde priez pour nous.

Marie Julie Jahenny priez pour nous.

Notre Dame de la Bonne Garde priez pour nous.

Marie Julie Jahenny priez pour nous."

____________________

PARTIE 1/2 :

Chers amis au cours de l’extase du 16 juillet 1901, Marie Julie, nous dit :

Notre Dame porte sur la poitrine le scapulaire du mont carmel.

Notre Dame : Mes enfants, si vous saviez quelle protection, quelles grâces cet habit précieux répand dans les âmes ! Je présente à Satan cette sainte image : Elle suffit à lui faire lâcher prise au moment de la mort.

Je les assiste toutes et, souvent, je leur obtiens à leurs derniers moments des grâces immenses qui abrègent des années de purgatoire.

Je n’ai jamais permis qu’une âme qui l’ai porté toute sa vie puisse périr et être la proie de Satan.

Mes enfants, je ne puis donner des grandes grâces aux âmes qui portent mon saint scapulaire avec tant d’indifférence et d’insouciance et souvent le laissent de côté.

Je souffre de ce mépris et le supplice de ces âmes dans le purgatoire est bien grand, bien douloureux à cause de cet abus.


Dans l’extase du 26 novembre 1907 Notre Dame nous parle des âmes du purgatoire :

Mes chers enfants, je veux encore bien près de vous, vous remercier de vos saintes et ferventes prières et surtout de vos indulgences pour les pauvres âmes délivrées.

J’en ai beaucoup emporté de ce lieu qui avaient tout expié ; Elles jouissent de la gloire.

Elles vous remercient et prient Jésus pour vous, pour les chers bienfaiteurs et bienfaitrices.

Il reste encore beaucoup de ces âmes qui sont venues avec la promesse de messes et d’indulgences.

Quand je passe au milieu d’elles, elles me disent : Nous sommes venues ici avec bien des promesses et tout est oublié ; on ne prie plus pour nous !

Mes chers enfants, priez encore, car il y a beaucoup d’âmes abandonnées, et les places laissées vides sont vite remplies.

Il y en a auxquelles il ne faut plus qu’une communion, un chemin de croix. Ce sont des amis que vous mettez au ciel et qui viendront avec moi vous apporter des grâces.

L’offrande de la sainte communion est une grâce qui dépasse toutes les autres grâces.

Le 8 décembre, jour de ma fête, je vous promets que j’emporterai au ciel beaucoup de ces âmes amies que vous avez connues et aimées.

La sainte vierge, par Marie Julie, a demande qu’on lui donne une grâce : Ce serait une petite prière chaque jour pour retenir l’inexorable vengeance de mon fils. Cette vengeance est prête à tomber sur les apôtres de l’église, sur beaucoup.

Ils attirent sa vengeance par leur immodestie, par leurs paroles profanes, par le mépris des œuvres de mon Fils sur la terre pour le salut de son peuple.

Quand vous le pourrez, mes enfants, dites, soir et matin, le Miserere tout entier.

Si vous êtes empêchés, dites le au moins une fois.

Si vous ne le pouvez pas, récitez un pater et un ave, ou l’acte de contrition au pied de la croix ou en vous tournant vers l’église.

Très chers frères et sœurs, je vais vous parler des visiteurs de Marie Julie :

On estime à 400 le nombre de prêtres amis de Marie Julie.

C’est dire le sérieux et l’attirance de la Fraudais, dont on compte l’approche de 12.000 pélerins annuellement.

St Padre Pio recevant un jour Mme petit, la gardienne de Marie Julie et lui dit : Marie Julie, elle est au faite de la gloire, toute sa mission sera posthume ; Sur la terre elle ne paraissait qu’une humble violette.

Le 17 juillet 1874, après 15 mois de réflexion et d’étude sur le cas de Marie Julie, Mgr Fournier, l’évêque de Nantes se rendit pour la première fois à La Fraudais.

Il assiste l’après midi au chemin de croix de Marie Julie, après l’avoir entretenue longuement.

L’évêque rentra à Nantes le soir avec la conviction de l’origine surnaturelle des faits de la Fraudais.

Marie Julie révéla en 1874 que Mgr avait quitté Rome comblé des faveurs de Sa Sainteté Pie 9.

Il y retourna le 24 mai 1875. Il fut bien reçu au Saint Office qui approuva complètement la conduite de Mgr et lui conseilla de procéder immédiatement à l’enquête canonique.

Le 1er juin, il se sent fatigué. Progressivement la fièvre de la malaria le gagne, le torture et l’abat. Le 9 juin c’est la fin.

Mgr félix Fournier en 1877 reçoit l’approbation complète du St Office dont les prélats lui conseillent de procéder immédiatement à l’enquête canonique de Marie Julie Jahenny à la Fraudais.

Il informa lui-même le Pape Léon 13 de l’existence de Marie Julie du message et de sa mission reçus du ciel.

Ces 2 papes ont délégué des envoyés comme le Cardinal Rampolla, Secrétaire d’état, les Pères Semeneko, Vanutelli et Daurelle, religieux résidant à Rome.

Tous repartirent émerveillés tant de l’humilité de Marie Julie, que de l’assurance de sa mission reçue.

Le R.P. Séménenko, vint à la Fraudais au titre de consulteur du St Office.

Après sa 2ème visite, il déclarait au clergé de Nort

et aux prêtres du Canton qu’il avait déjà visité les stigmatisés

et que le cas de Marie Julie était certainement le plus étonnant de tous.

Le R.P. Marie Bernard Daurelle était un religieux vivant à Rome. Il fut l’un des envoyés de Sa Sainteté le Pape Léon 13 à La Fraudais.

Jésus lui avait donné l’appellation de la providence, ce qui amena Marie Julie à le nommer Père providence.

Le 30 août 1909, il adressa une lettre à Marie Julie dans laquelle il déclare l’avoir vue comblée des grâces divines.

Maintes fois, il a essayé d’éclairer soit l’évêque Mgr Lecoq, soit le clergé de Blain, qui ont fait la sourde oreille.

Le Père Vanutelli était aussi un envoyé du Pape Léon 13 à la Fraudais.

L’abbé Barille a relevé plusieurs chemins de croix.

Il était vicaire à St Sulpice de fougères. Il expédia une copie d’extases au curé de Blain, mais sans pouvoir réussir à le convaincre.

Il écrivit à l’abbé Coquet, prêtre Nantais une lettre :

Depuis 10 jours notre Seigneur a accordé à Marie Julie la faculté de comprendre le latin en sorte que les prêtres peuvent se faire entendre d’elle.

Il ajoute : elle a annoncé des malheurs extrêmes.

Le bras du Seigneur va s’appesantir. Il faudra des cierges en cire,

en vraie cire, pour être protégé contre les démons qui seront alors déchainés de l’enfer et pousseront des cris effroyables dans le monde pendant les 3 jours de ténèbres.

Il y aura des pestes en France, pendant 40 ou 50 jours, peste sur les animaux, peste sur les hommes.

La mort fera de certaines parties de la France un désert.

En 6 heures ceux qui seront frappés seront enlevés.

Cette perte atteindra jusqu’aux plantes, une odeur pestilentielle les flètrira. Puis des orages épouvantables. Les fruits seront malades.

Le midi et le centre sont surtout menacés.

La peste doit s’étendre partout, surtout sur les bords Français ; Même en Bretagne, autour et sur ses bords.

Des 1873 les visiteurs se multiplièrent chaque vendredi pour voir le sang de Marie Julie couler de ses membres, comme celui du Christ en sa douloureuse passion.

Plus près de nous de 1914 à 1936 Mgr Le Fer de la Motte est venu assidument la visiter.

Restent le refus de Mgr Villepelet de lui rendre visite malgré les insistances de l’abbé Morice, curé de Blain et le rejet déclaré et rendu public par Mgr Vial.

Pourtant, ces 2 évêques de Nantes auraient du savoir que Sa Sainteté Le Pape Pie 11 envoya deux légats l’un plus officiel, l’autre plus secret pour enquêter à La Fraudais : Le second, Dom Gaspard Lefebvre en 1932.

L’autre le Cardinal Pacelli, son secrétaire d’état en 1937 lors d’un séjour à la nonciature de Paris.

L’abbé Pitre David, vicaire à Blain, était le confesseur confident de Marie Julie.

Il fut vicaire à Blain de 1865 à 1877. Il dirigea Marie Julie durant 12 années.

A la mort de Mgr Félix Fournier, les vicaires capitulaires

prièrent l’abbé Pitre David de prendre des vacances.

Quelque mois plus tard, il fut nommé curé de la paroisse du pin

par Mgr Lecoq.

Le 9 mai 1885, l’abbé pitre David est mort d’une apoplexie foudroyante

qui ne lui laissa que quelques instants de connaissance.

Cependant, il a été fidèle à envoyer une copie des extases à Rome par l’intermédiaire du Père Vincent Vanutelli et de l’abbé Daurelle.

Le docteur Antoine Imbert-Gourbeyre, professeur à la faculté de médecine de Clermont Ferrand vint à la Fraudais dès septembre 1873 sur l’invitation de Mgr Félix Fournier évêque de Nantes pour procéder à un examen médical.

Il renouvella 14 fois sa visite.

Très vite, il fut convaincu de l’authenticité des phénomènes mystiques dont il fut le témoin. Et il dit à l’évêque : Mgr, vous avez la une stigmatisée de bon aloi. Il n’y a pas de fraude à la Fraudais.

Nous allons voir en étudiant les prophéties que les évènements prédits sont un épisode du gigantesque combat de Satan contre le Christ.

Ce qui est prédit, c’est la délivrance des justes et le châtiment de l’impiété ; C’est un assaut infernal sans précédent, suivi d’une purification de l’humanité aussi intense que soudaine.

C’est le retour de l’ordre après un total désordre.

En l’espace d’environ 3 années, guerres civiles et invasions, persécutions religieuses, calamités, tremblements de terre, ébranlement cosmique, épidémies, tout se déchaîne et s’enchaîne en peu de temps.

Le sacré cœur dit le 26 novembre 1874 :

J’ai voulu prévenir mon peuple, pour qu’il ne soit pas surpris.

Attendez dans la confiance et l’espérance….

Douter, ce serait m’offenser…

Le 24 janvier 1882 :

La Sainte Vierge nous a demandé de réciter le rosaire,

non pour les coupables, mais pour que les justes restent fermes à l’heure de l’effroi.

Très chers frères et sœurs, je vais maintenant aborder la mission de Marie Julie du crucifix.

La mission de Marie Julie est de témoigner de toute sa personne, dans sa chair, par les saints stigmates, de toute son âme, de la divinité de Jésus Christ ; Prier, souffrir, obéir avec Jésus, fut sa devise.
Dans l’extase du 2 septembre 1881, au début du chemin de croix Marie Julie demande à la Sainte Vierge Marie d’arrêter le bras de Dieu qui est levé et prêt à s’appesantir sur les pêcheurs.
Jésus lui répond en place de sa mère :
J’ai attendu mon peuple.
J’ai envoyé ma mère chercher la conversion des pêcheurs.
Je l’ai envoyée dire qu’elle était la mère réconciliatrice, qu’il fallait prier et faire pénitence.
Le peuple de France, de la fille ainée de l’église, n’est pas venu.
Lorsque mon peuple est tombé dans l’indifférence, j’ai commencé à le menacer et ayant fui, il mérite ma justice.
J’ai eu soif des cœurs. Je lui ai demandé une goutte d’eau
Pour desalterer mon cœur, et pas un seul n’a pu me désaltérer.
Jésus demande à Marie Julie d’accepter de nouvelles et pénibles souffrances.
Marie Julie nous apprend que notre Seigneur aime beaucoup que l’on embrasse les pieds du Divin crucifié et qu’il recommande de souvent méditer Sa Passion et celle de Sa Sainte Mère.
A ceux qui consacrent ne fût-ce que 5 minutes à la méditation de sa passion et à celle de sa divine mère, il promet de grandes grâces et d’abondantes bénédictions.
Au cours d’un de ces chemin de croix qu’elle faisait tous les vendredis, le sauveur apparaît à Marie Julie sous l’apparence d’un juge sévère et rigoureux pour les pêcheurs mais juste et tendre pour les âmes droites.
Jésus se tenait au sommet du calvaire et disait : Venez mes biens aimés qui avez accepté le fardeau de la croix !
Vous avez péché mais vous vous êtes repentis. Venez dans mon amour !

Au cours du chemin de croix du 30 avril 1880 Marie Julie a parlé de l’enfer.
Qu’il est triste de voir les âmes tomber dans la voie qui conduit au gouffre impitoyable de l’enfer !
Ce gouffre est comme un torrent : l’âme qui y tombe est entraînée ; Elle cherche en vain quelques branches pour s’y accrocher ; Elle pousse des gémissements terribles, mais il n’y a pas de branche, il n’y a qu’une immense étendue de feu qui l’engloutit.
Personne ne peut se représenter l’enfer.
Toutes les âmes qui y tombent sont tourmentées par les démons.
On ne peut exprimer ces supplices, et pourtant ils sont vrais.
On ne peut aller seul visiter ces lieux de châtiments éternels.
J’y suis allée, mais c’était avec Jésus et Marie.
L’on en revient avec le plus grand désir d’aimer son créateur.

Dans l’extase du 29 septembre 1886 :
St Michel : Je marcherai dans tous les sens de la terre de France où tant de crimes ont fait oublier les grandes grâces du ciel, tombée sur cette terre qui sera la première châtiée.
Je marcherai dans toutes les directions.
Je ne sauverai que l’âme du juste ou le pêcheur qui sera repenti à la minute.
Il y aura de grands bouleversements dans le ciel.
Ne vous effrayez pas, ce sera l’heure de la justice.
Tout l’enfer qui la parcourt depuis longtemps doublera sa rage et sa fureur.
Les cris de l’enfer ne vous ébranleront pas.
Vous aurez de grandes joies qu’inonderont vos âmes.
De grandes bénédictions tomberont du ciel.
Vous ne serez pas surpris ; des signes précurseurs vous diront l’heure du Seigneur.
Après la terre purifiée, les larmes de Marie et les vôtres ne couleront plus.

Dans l’extase du 29 septembre 1925 :
St Michel : J’étendrai sur mes amis mon étandard ; Ils combattront avec moi et nous serons les vainqueurs.
Nous détruirons le péché, nous renouvellerons la France. Je bénirai le clerge fidèle qui travaillera avec les apôtres du créateur des archanges.
Je vous apporte la douce promesse de garder mes amis pendant leur vie.
Ste Jeanne d’Arc est venue en personne annoncer à Marie Julie qu’elle viendra la rejoindre au moment du danger, avec St Michel, pour sauver la France une seconde fois d’un danger plus grand que le premier.
Chers amis, toutes les révélations concernant l’avenir de l’église, de la France, de chaque âme, se résument en quelques mots :
C’est le péché qui conduit au malheur et à la mort.
Durant cette conférence, je ne citerai que les prophéties les plus explicites concernant, ce qui est, pour notre temps, l’avenir.
Il apparaît à l’étude approfondie des textes, que la mission prophétique de Marie Julie est essentiellement centrée sur la période de la grande purification : Crise révolutionnaire, qui, pendant environ 3 ans, bouleversera l’Europe suivie du châtiment universel des trois jours de ténèbres.
Ce sera court et terrible.
Ce sera une grande lutte entre les serviteurs de Dieu, anges et hommes, et les forces infernales et leurs complices humains.
Il faut choisir son camp.

Le 25 octobre 1881, le démon criait à St Michel :
J’attaquerai l’église, je renverserai l’église, je dominerai le peuple, je déposerai dans le cœur un grand affaiblissement de la foi.
Il y aura un grand reniement. Je deviendrai pour un temps, le maître de toutes choses, j’aurais tout sous mon empire !
Ce même jour, St Michel nous prévenait du danger et nous assurait de son secours.
« Il n’y a jamais eu d’époque pareille. Il faut s’attendre et se préparer pour n’être pas surpris…

Satan dit encore : Au commencement de ce temps, j’userai de tout blasphème et de toute chose injuste pour détruire votre royaume.
D’abord je creuserai ce lieu ou le plus grand nombre habite…
Je creuserai ce lieu avec des outils tranchants. J’y ferai un décombre tel qu’il n’en a jamais existé sur cette terre.
(il s’agit probablement de la destruction de Paris en deux étapes : Par la guerre civile de Satan et par le châtiment du ciel).

Le Seigneur dit : Je préserverai les miens ; Je les couvrirai d’une protection de tendresse.

Satan dit : Je jetterai une révolte entre les vôtres et les miens ; Je souleverai tous les rois ; Je mettrai une division qui conduira à une guerre civile dans tout l’univers.

Jésus : tu seras condamné. De mon côté, j’enverrai ma justice avec ma protection et des miracles.
J’enverrai des punitions, des morts, des fléaux, des pestes, des maladies inconnues…

Satan clame : Je renverserai le temple de vos prières.
J’y établirai des idôles qu’on adorera et respectera.
Tout ce qui, en temps de paix, réside dans vos temples sera brisé, traîné dehors, réduit en poussière par les miens.

Je montrerai, affirme le Seigneur que je suis le roi éternel.
J’écraserai sous la foudre du ciel tous ceux qui te sont donnés pour l’enfer.
Je rétablirai mon peuple ; Je le relèverai de la ruine et des massacres ; Je le préserverai des fléaux multiples.

Et le Seigneur dit à Satan qu’il l’enchaînera dans le cachot de l’enfer, mais seulement après qu’il l’aura laissé user du pouvoir qu’il lui offre en ce moment.

Très chers frères et sœurs, je vais vous présenter Marie Julie Jahenny.
Marie Julie naquit le 12 février 1850 à Blain.

Marie Julie a prédit jusqu’à la fin les mêmes évènements :

– La venue du roi,
– La délivrance du St Père,
– Le châtiment,
– Le triomphe de l’église.

Le 6 janvier 1873, pendant la grand messe, Marie Julie se sentit extrêmement fatiguée.

Le médecin hésite : Cancer de l’estomac ou tumeur scrofuleuse…

Le 15 février, il la déclare perdue, elle reçoit l’extrême onction.

Le 22 février on attend son dernier soupir, elle perd connaissance,
puis revenant à elle : Ne pleurez pas, dit elle, je ne mourrai pas, j’ai vu la Sainte Vierge qui m’a annoncé ma guérison pour le 2 mai à 3 heures du soir.

La Saint Vierge était vétue de blanc et s’appuyait sur une grande croix blanche ; Elle lui annonce des souffrances et lui promet de revenir.

Le 15 mars, la Sainte vierge lui demande avec douceur si elle veut accepter les plaies de Son Fils et aussi de souffrir le reste de sa vie pour la conversion des pécheurs.

Elle répond : Oui, ma bonne mère, si mon Jésus le désire, je me soumets à sa volonté.
Marie promit de revenir le jour des saintes plaies avec son cher Fils.

La stigmatisation eut lieu le 21 mars 1873 en présence de nombreux témoins.

Notre Seigneur lui apparût avec ses 5 plaies lumineuses
d’où, successivement partit un rayon qui vint frapper les mains,
les pieds et le côté de Marie Julie, y laissant les marques
de la crucifixion : Le sang coula.

Marie Julie annonça qu’il coulerait de nouveau le vendredi suivant.

A une heure de l’après midi, elle commençait son premier chemin de croix.

Depuis ce jour jusqu’à sa mort, tous les vendredis elle vivra
la Passion de notre Seigneur.

Elle reçoit la courronne d’épines le 7 octobre suivant et la plaie de l’épaule le 25 novembre.
Peu après, la sainte Vierge lui annonça une grande faveur :
Elle sera l’épouse de Jésus.
Cette alliance mystique fut fixée au 21 février 1874.

En ce jour, un anneau se forma sur l’annulaire de Marie Julie, devant les témoins officiellement choisis par l’évêque.

Comme beaucoup de grands mystiques, Marie Julie connut l’inédit
ou jeûne total miraculeux, sans aucun aliment, ni solide, ni liquide, la sainte communion suffisant à la soutenir.
Après sa stigmatisation, la vie de Marie Julie ne sera qu’une succession
de faits surnaturels :
Communions miraculeuses et guérisons inexplicables…
Vision célestes et prophéties sur l’avenir de l’église et de la France…
Au cours de l’extase du 16 mars 1882 le Seigneur Jésus dit à Marie Julie : Je voudrais donner mes saintes plaies à tous mes amis.
Ils viendraient s’y réfugier au milieu de leurs tribulations.
Je voudrais en verser toutes les richesses dans les âmes fidèles.
Voulez vous posséder le ciel et le porter partout avec vous ?
Gravez en vos cœurs l’empreinte de mes saintes plaies et vous sentirez brûler en vous comme une lampe ardente qui, nuit et jour, excitera pour moi un amour que moi seul pourra comprendre.
Amis fidèles, voulez-vous que j’imprime en vos âmes mes Saintes Plaies ?
Du moins, approchez !
Avec cette flèche, j’écrirai en vos âmes quelle douleur et quel amour se sont échappés de mes plaies, depuis le calvaire jusqu’a ce jour.
Je cherche des âmes pour en graver le souvenir.
Dans la cellule de la stigmatisée, d’innombrables visiteurs reçurent aussi grâces et réconfort :
Guérison des corps et conversion des âmes…
Vocations annoncées ou confirmées…
Immolations acceptées…
De 1873 à 1941, Marie Julie a bénéficié de plus de 3000 extases,
connues de tous les papes depuis Pie 9.
Dès juin 1880, et pendant 4 longues années, Marie Julie fut privée de l’ouie, de la Parole, de la vue et de l’usage de ses membres.
Cependant, sourde, elle entendait et comprenait la parole du prêtre
lorsqu’il lui parlait en latin, elle qui n’avait aucune instruction ;
Privée de l’usage de la parole, dans ses extases sa langue se déliait :
Aveugle, elle voyait les apparitions du ciel, ce que manifestaient alors la beauté et la vivacité de son regard ; Frappée de paralysie, chaque vendredi pendant une heure, elle pouvait faire son chemin de croix.
Et puis Marie Julie dont la mission était d’arracher les âmes à l’empire du démon, ne pouvait manquer d’attirer sur elle la rage de l’enfer.
Comme le St curé d’Ars, elle eut à subir de nombreuses et furieuses attaques.
Marie Julie s’est éteinte paisiblement le 4 mars 1941, elle avait alors 91 ans.
Marie Julie a bénéficié des communions du ciel et vont se produire
régulièrement et publiquement :
L’hostie visible sur la langue de la stigmatisée.
14 communions officielles sont annoncées, mais il y en a déjà eu,
et il y en aura beaucoup d’autres, qui n’auront qu’un caractère privé.
Le 16 avril 1880, le Seigneur dit à Marie Julie :
Je viens ce soir… C’est aujourd’hui que tu vas faire tes pâques.
Que tu vas recevoir mon corps adorable et mon sang précieux ;
Ils garderont ton âme pour la vie éternelle.
J’ouvre pour toi mon divin cœur qui sera le tabernacle
de 14 communions avant que tu sortes de la terre.
Je viens, sois heureuse.
Si le tabernacle de la terre est fermé pour toi, au ciel il y a bien des tabernacles.
C’est mon divin cœur qui sera le tien.
C’est de mon cœur que sortiront pour toi 14 vendredis, 14 communions mystérieuses et miraculeuses.
Après la 14ème tu n’auras plus qu’à attendre la dernière, celle qui sera le grand repas des noces.
De la mission de Marie Julie, le sacré cœur dévoila :
Tu es choisie pour publier la gloire de ma croix.
Marguerite Marie a eu pour mission de révéler au monde les tendresses ineffables de mon cœur, tu as celle de les donner.
Le 27 octobre 1875, notre Seigneur promettait :
De mon divin cœur va sortir le triomphe de la France et le salut de la Sainte église.
Marie Julie eut des dialogues avec plus de 200 saints.
Marie Julie est privée des sacrements à l’initiative du clergé de Blain et avec la complicité de l’évêque de Nantes.
C’est en décembre 1888 que sera lévée l’interdiction des sacrements.
La mission qui lui est confiée est très générale :
Prier et souffrir pour les pêcheurs, pour le triomphe du St Père, pour le triomphe de l’église, pour le triomphe de la France, pour le manque de confiance en la miséricorde divine dans les jours de tribulation.
La France ingrate n’a pas voulu que Dieu intervienne dans sa vie.
Elle a ainsi renié sa mission de soutien de l’église.
Aucun bienfait durable ne sera accordé à l’humanité avant qu’elle n’ait payé ses dettes, avant qu’elle n’ait reconnu ses devoirs envers son créateur et sauveur.
Il ne faut donc s’attendre à aucune restauration de l’ordre en France, et dans l’église avant de terribles révolutions, d’affreuses guerres, et des évènements cosmiques bouleversants.
Il faut que l’ordre soit rétabli, sinon la terre disparaîtra par la faute des hommes, fous d’orgueil et de révolte, sous l’influence des démons déchaînés.
Dieu avertit, prévient longtemps à l’avance les dévoyés, pour qu’ils rentrent dans le bon chemin.
Ce qu’il veut, c’est leur conversion. Pour eux, il veut notre intercession.
Ensuite, seulement, après un grand coup de balai, se fera un temps de paix, où l’église et son chef, sa fille aînée la France goûteront la joie de leur Seigneur avant d’aborder l’ultime combat contre l’Antéchrist de la fin des temps qui sera Satan lui-même parodiant l’incarnation du Verbe.
Il est dit Anti-Christ car sa venue doit précéder le retour glorieux du Christ à la fin des temps.
Mais cet esprit n’a cessé d’être anti-Christ et de chercher à détrôner Jésus Christ.
Il n’est pas encore en forme humaine visible, mais il n’en est pas moins nocif, au contraire.
Car il agit masqué ; il peut ainsi tromper et faire agir selon son plan celui qui se laisse posséder par son mauvais esprit.
Il ne faut jamais s’approcher de lui par le spiritisme, l’ésotérisme et autres magies.
Voici ce que nous dit la Sainte Vierge, le 19 octobre 1911 :
L’antichrist a commencé son apparition sur la terre, mais il va se multiplier.
En peu de temps, il va parcourir la terre, il possèdera les âmes et surtout beaucoup de prêtres, de religieux et de religieuses.
Il entrera dans ces âmes, il leur fera faire des prodiges inouis.
Attention aux faux miracles ! Aux fausses apparitions !
Car c’est l’esprit d’orgueil, de désobéissance, de cupidité, d’impureté intérieure ; sous couvert d’une apparence de bien, il cache sa graîne de rebellion.
C’est sous l’influence de cet esprit antichrist multiplié qu’agissent et agiront les ennemis à l’intérieur de l’église et à l’extérieur.
Pour tenir contre ces forces du mal, il faut donc : Prier, souffrir, obéir avec Jésus, c’est-à-dire être activement fidèle à ses commandements, aux sacrements, à la sainte messe, à la prière et à la croix de chaque jour.
Les prophéties de la Fraudais insistent sur l’importance de la vigilance, sur le discernement des esprits.
Il y a des loups déguisés en agneaux, de fausses apparitions, de faux sauveurs, de faux prophètes, de faux miracles.
Un des signes précurseurs et préparateurs de la révolution est le chômage et ses désastreuses conséquences, incitant à la violence et au terrorisme.
L’insécurité dans les villes est encore accentuée par l’ ouverture inconsidérée des frontières, la dissolution de l’identité religieuse et nationale, la pullulation de faux sauveurs, impies coureurs, de sectes sataniques faisant du porte à porte pour inciter les bons chrétiens au reniement, prédicateurs infernaux, faux prophètes, faux Christs.
La déchristianisation planifiée et massive, le rejet de la doctrine morale catholique l’influence grandissante de l’Islam (la France deviendra Mahomète… niant la divinité du Christ), du spiritisme, et des cultes Lucifériens seront autant de signes de cette gangrène spirituelle.
Cette désintégration ne se sera pas faite spontanément, mais sera orchestrée par des sociétes secrètes et des groupes d’influence dans tous les milieux, sous le masque de l’amour de l’homme.

Ils seront acharnés à la dissolution de la civilisation chrétienne par la corruption, les mauvais livres l’imposture ou la peur, élaborant des lois contraires à la loi divine (les lois impies) séduisant ceux la mêmes qui auraient dû la défendre, (le clergé) les aveuglant au point de les amener à persécuter ceux qu’ils devraient aimer. (les brebis).

Marie Julie a vu dans son soleil mystique qu’on veut imposer une loi partout : c’est la profanation du jour Saint.

Toutes ces attaques visent à effacer de l’Esprit des hommes la mémoire du Dieu créateur et du Christ sauveur.
Ces bouleversements humains surviennent sur fond de désordres
de la nature ; la famine, les calamités provoquent et entretiennent les révoltes.
Certaines sont d’origine humaine par pollution et destruction des équilibres naturels.

Frères et soeurs, des bouleversements d’ordre cosmique (chute d’astéroides, changements de climats, raz de marée) peuvent être la cause de grandes calamités.

Très chers frères et sœurs, je vais maintenant parler des 3 crises.

Saint Michel, le 25 mai 1877 donne le message suivant :
Avant que la paix refleurisse sur la terre, Il faut qu’une grande pénitence fléchisse la colère divine.
C’est le Seigneur lui-même qui exerce sa justice. Il n’appartient qu’à lui de châtier, mais en châtiant, il purifiera la terre et son peuple.
Il n’épargnera rien. Il cultivera la terre pour y semer une nouvelle semence.

Première crise en France. Il y a quelque temps, le Seigneur a marqué
trois mois de fatals et terribles châtiments.
Il abrègera beaucoup…

La première de ces crises sera l’ouverture du désordre, la clôture de l’église, la suspension de toute sainte messe en France.
Cette crise sera longue…

Elle attirera un enchaînement infernal de maux, surtout en plusieurs villes de France, comme le Centre, Marseille, le Midi, Lyon, et bien d’autres…
Le prochain commencement de la mortelle crise révolutionnaire
durera 4 semaines, mais l’étendue en sera immense.

Le nombre de ceux appelés meurtriers du peuple sera d’une immensité inconcevable. Lors de cette heure terrible, les étrangers, dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, seront maîtres en France.

Pendant cette lutte première, en toute l’étendue de la France, il y aura liberté pour tout.

Les cris de désespoir et d’alarme monteront jusqu’au ciel…

Les mois du sacré cœur (juin) et de mon sang (juillet), ce sera le signal des châtiments, il y aura une grande guerre civile mais elle ne sera pas longue.

Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution… C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris. (27 avril 1877).

Ils vont faire expulser de France les soldats Français.

C’est après les avoir tous évadés de France que la lutte
jettera son éclair. La France n’aura point d’appui. Personne pour la défendre :

Toutes les troupes, qui ont la garde du royaume seront exilées.
Les militaires seront éloignés de France et les forces de l’ordre seront réduites.
La France se sauvera seule.
Les autres nations lui refuseront leurs secours.
Le commencement de cet acharnement sera la profanation
de mon temple.

Toutes les grandes fortunes s’écrouleront.

Il ne restera rien : Tout sera détruit par les hommes
et le châtiment.

C’est pendant cette période troublée que seront promulguée des lois infâmes, visant entre autres à établir une mainmise du pouvoir sur la religion, asservissant le clergé au pouvoir révolutionnaire, persécutant toute opposition, coupant tout lien hiérarchique avec Rome.
Des lois vont promptement se lever contre les écoles chrétiennes
pour briser définitivement le lien de la foi.

On effacera tout souvenir de la religion première.

Le divin cœur dit : A l’époque marquée, il ne restera debout, en France, aucun maison religieuse ; pas un cloître n’échappera aux tyrans de l’époque.

Il y aura une multitude de massacres, depuis le Centre à Lyon, de Lyon sur le Midi et jusqu’aux bords de la Bretagne qui est encore catholique mais plus comme autrefois.

En ces massacres, aux mois froids, la terre deviendra un déluge de sang, comme au temps de Noë elle devint un déluge d’eau.

Tous ceux qui ne seront pas dans l’arche du salut de mon cœur périront, comme au temps du déluge.

Des révolutionnaires instaureront la mise en place d’un pouvoir totalitaire avec son régime de justice expéditive, des opposants, de surveillance, de dénonciations, etc.
Marie Julie dit que nous allons avoir une religion d’état.
Ils auront des émissaires qui passeront dans les maisons.

Ils feront signer l’abjuration…. Ou ce sera la mort.

En chaque lieu et ville de France, les gens de la loi placeront des armées
de surveillants : de 10 a 15 hommes. De 6 à 8 dans les petites contrées,
ou encore moins dans les lieux tout à fait étroits.

Tout le peuple devra se soumettre à cette garde ou subir l’emprisonnement et finira sa vie sous les armes tranchantes.

Tels seront les grands jours de la grande liberté !

Cette loi infâme sortira avec un grand nombre d’autres.

Personne ne pourra s’y soustraire …
Ou bien la mort au fond des prisons !

Ceci sur fond de disette du fait des récoltes insuffissantes et des calamités. (tremblements de terre, épidémies sur les hommes et les animaux).
Des pluies torrentielles entraînant de grands retards dans les cultures seront un des signes précurseurs de cette révolution.
J’avertirai mes amis par des signes de la nature.
Je les préviendrai. La guerre civile et les épidémies feront
beaucoup de victimes surtout dans les grandes villes.
Les ennemis se battront entre eux !

Le 28 septembre 1882, la seconde crise dépassera un mois.
Elle ira, sans repos ni arrêt de respiration jusqu’au 37ème ou 45ème jour.

Cette époque deuxième achèvera tout.
Il n’y aura de sauvé que ce que Dieu a promis de protéger.

A cette seconde époque, la France sera envahie jusqu’au diocèse qui commence la Bretagne.

La plus forte armée va tomber sur Orléans et envahir des espaces de terre que je ne peux limiter.

D’un seul élan, ils parviendront jusqu’aux alentours de la grande ville (Paris).

Ils n’y pénètreront qu’a la moitié de la crise.

Au Nord, ils iront jusqu’aux limites de la Vendée et en Normandie.

La Bretagne ne sera pas envahie mais ne sera pas exempte de tout châtiment, surtout au Nord déchristianisé.

Ils viendront de l’Est et de la Méditerranée, car il est annoncé en même temps beaucoup de troubles en Italie et en Espagne causés par des forces venues de régions orientales.

Dans le Midi, Marseille, Valence ! Il y aura beaucoup de sang.

Les régions du Nord, du Levant, du Midi, Paris seront très atteintes.
Le territoire national sera partagé en deux.
C’est à la moitié de ces mois terribles qu’apparaîtra le roi sauveur.
Mais il y aura un long combat de reconquête de plusieurs mois pour chasser les envahisseurs.
Jésus et Marie enverront St Joseph avec St Michel au secours de la France pour soutenir le roi Henri 5 de la Croix dans sa série de batailles toutes merveilleuses et miraculeuses durant sa campagne de 7 mois pour détruire les armées ennemies.


Dernière édition par Admin le Dim 13 Mai 2018 - 13:16, édité 3 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40575
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Julie Jahenny et les Apparitions de la Fraudais : Description détaillée des Temps à venir !

Message  Admin le Dim 13 Mai 2018 - 12:34



PARTIE 2/2 :

Je vais maintenant parler d’Henri V de la croix le futur roi de France,
Le roi du sacré cœur.
Le Christ est le roi de l’univers et donc le roi des rois et il est donc de droit absolument légitime roi de France.
Comme il délègue ses pouvoirs spirituels au Pape, il délègue ses pouvoirs temporels au roi de son choix.
Le mystère de ce roi exilé et caché jusqu’au jour où il devrait obéir aux ordres divins, et prendre en main les destinées de la France et aider au triomphe de l’église et du Pape, est un mystère total et doit le rester.
Jésus se plaignit un jour de ce trop faible désir de la France du retour de son roi.
Vous ne me demandez pas assez la venue du roi !
Ce n’est pas un pasteur du centre qui aura l’insigne honneur de couronner de gloire le roi, l’héritier qui aura mérité de gouverner sa patrie.
Ce pasteur sera jeune ; Ses 45 ans ne seront pas sonnés.
Il viendra du diocèse d’aix.
Le roi sera couronné dans la cathédrale de Reims toute dépouillée mais bien debout, la cathédrale de l’onction des rois depuis Clovis.
Henri 5 de la croix, descendant direct de louis 16 et de Marie Antoinette les deux martyres de la révolution Française.
Marie Julie sait qu’il sera de la race de St Louis.
Celui que Dieu prendra sera d’une parfaite pureté ; Il vivra en dieu et pour Dieu.
Il se sera complètement abandonné à la volonté de Dieu
pour la protection de l’église et le salut des âmes.
Le roi arrivera avec un tout petit cortège d’hommes animés comme lui de l’amour de Dieu et ne voulant rien autre chose que sa gloire.
Mais ce petit cortège était précédé de l’Archange St Michel ouvrant la marche de son épée flamboyante…
Le Seigneur nous dit : Mon dessein est, qu’après qu’il aura reçu la sainte bénédiction, Il s’achemine avec mes nobles défenseurs portant la bannière blanche, jusqu’a ce lieu d’où sont sortis les messages de salut,
jusqu’à ce sanctuaire c’est-à-dire « La chaumière de la Fraudais »
où déjà mes dons sont au comble de toute gloire et consolation,
reposera ce signe de victoire (l’étandard du roi), la bannière blanche.
L’appelé de ma puissance louera ma bonté, adorera ma divine majesté,
et imitant le roi St Louis se frappant la poitrine et placera son visage contre terre. Il sera beau le triomphe de la terre, la venue de l’exilé au siège de la croix.
De la Fraudais le roi Henri V de la croix partira vers Ste Anne d’Auray
pour remercier Ste Anne.
Jésus dit à Marie Julie : Un jour, mon serviteur Henri de la Croix demandera à mon église de te mettre sur les autels en même temps que son aïeul le roi Louis 16.
Par deux fois, Jésus dit à Marie Julie : Henri 5 de la croix, c’est ton roi c’est toi qui l’as mérité et obtenu à la France.
A cause de toi, il sera l’homme de tous les dons.
Du ciel, Marie Julie verra le triomphe de l’église planer sur le front du vrai serviteur de Dieu Henri de la croix ; il viendra consoler l’indigence, renouveler le sacerdoce dévasté, affaibli et tombé comme une branche sous la scie de l’ouvrier.
Sa charité renouvellera le sacerdoce, relèvera les statues de ma mère, fera remonter les calvaires insultés et réduits en morceaux.
Le roi aidera le Pape à vaincre les hérésies et les fausses religions.
Le triomphe de l’église et de son chef, le triomphe du roi convertiront un grand nombre d’infidèles.
Henri V de la croix n’établira pas son trône à Paris qui aura été détruit.
Dieu viendra en aide au roi si puissamment que les hommes Ne pourront comprendre la rapidité avec laquelle la guerre et la paix seront faites.
C’est après cela que le roi sera amené en France par ses partisans.
Il recevra du St Père la communication qu’il est appelé de Dieu et que la sainte église a besoin de son aide.
Les évêques l’inviteront aussi, car, invité par eux, ce sera comme l’invitation du sacré cœur…
Mais il n’y en aura qu’un tout petit nombre (18 février 1876).
Ce sera la 3ème époque, celle du grand coup, celle du retour à l’ordre qui ne sera pas sans souffrances.
L’ensemble de ces phases devrait s’étaler sur 2 à 3 années.
Dans l’extase du 29 septembre 1882 Saint Michel nous dit :
Dès que la France sera délivrée, l’épreuve commencera pour Rome.
Cinq mois après la paix rétablie en France par le roi Henri V de la croix, une révolution sans précédent éclatera à Rome.
L’affreuse guerre d’Italie sera longue ; Elle durera plus de deux ans.
L’église aura son siège vacant de longs mois.
En France, les pertes humaines seront très importantes.
Il y aura divers avertissements du ciel pendant ces épreuves, pour ouvrir les yeux des moins endurcis. (signes dans le ciel, ténèbres de quelques heures, miracles…).
Mais ce n’est qu’après ces semonces que le grand châtiment universel des 3 jours de ténèbres mettra un terme aux hostilités…
Faute de combattants !
Ensuite, le roi, Henri V de la croix, règnera pendant une longue période (+ de 25 ans) et l’église refleurira, sous le pontificat d’un saint Pape.
Après la période bénie que j’ai citée plus haut devrait se situer les grandes et ultimes épreuves de la guerre de l’antéchrist.
Toutes les autres puissances auront aussi leur justice après cet affreux malheur réservé à la France, car il s’agit d’un renouvellement de l’univers entier.
Il y aura partout des châtiments de la justice divine.
Il y a des puissances qui auront à souffrir de longues années.
Les prophéties de la Fraudais concernent surtout les deux premières époques (guerre civile et invasion) et les 3 jours de ténèbres du grand châtiment universel, car elles nous sont données pour que nous préparions les esprits au combat et à la confiance évitant toute panique.
Le seul véritable danger est de perdre son âme :
La seule protection indispensable aux yeux de Dieu : C’est l’état de grâce. Il faut toujours être prêt.
Beaucoup d’âmes recevront la récompense de leur martyre.
Beaucoup d’âmes seront sauvées in extremis acceptant la justice divine comme le bon larron.
Ceux qui auront à souffrir feront leur purgatoire sur la terre.
Seuls ceux qui rejetterront librement et obstinément les offres de la miséricorde se condamneront eux-mêmes, se rendant complices du démon et subissant son sort.
Les prophéties de la Fraudais sont de grands appels du ciel au retour des âmes à la conversion, à la vraie vie.
Elles nous demandent de nous joindre à la mission de Marie Julie pour obtenir les grâces de force et de confiance pour ceux qui en auront le plus besoin dans cette terrible confusion, pour que tous acceptent la volonté de Dieu manifestée dans ces grands évènements.
Chers amis, je vais maintenant vous parler de la passion de l’église.
Marie Julie a été contemporaine des persécutions de 1880 et de 1905.
Elle a fait don de sa vie priante, souffrante et obéïssante, en réparation des offenses inouies faites à Dieu, comme contre poids et pour obtenir aux fidèles la grâce de l’éveil.
Ses extases rapportent les déchirantes plaintes du Seigneur bafoué, du sacré cœur, insulté, souffrant par-dessus tout du mépris des hommes pour la plénitude qu’il vient leur offrir.
Les prophéties de Marie Julie portent sur tous ces aspects de la seconde passion du Christ.
Marie Julie nous conjure au nom du ciel de rester fidèle à la tradition à sa doctrine de vérité, aux sacrements de vie, à la sainte messe, elle qui ne vécut pendant des années que du pain eucharistique.
Pour les temps à venir elle nous prévient d’avoir à faire des provisions de grâces en communiant pour les jours où il ne serait plus possible de le faire, en communiant pour les pécheurs qui ont tant besoin de ces grâces.
Ce sont ces saintes communions d’aujourd’hui qui, dans un avenir prochain, quand il n’y aura plus de pain sacré, plus de corps adorable pour soutenir les forces défaillantes, ce sont ces très saintes communions d’aujourd’hui qui donneront à mes chères âmes la force et le courage d’affronter, dans la charité, le péril et le danger, mais elles ne périront pas.
Cette manne sacrée les élèvera au dessus du péril, et les tiendra suspendues au dessus du danger.
La communion spirituelle produit dans l’âme de grands fruits.
Mes enfants, il y a des âmes qui ont gagné 10.000 fois plus de mérites que par la communion sacramentelle, soit à cause de l’absence de prêtres soit qu’elles aient été repoussées par l’autorité.
C’est une époque de vie des catacombes que Marie Julie nous prédit.
Les épreuves qui viennent seront bien pires.
Profanation des croix et des temples, mais ces derniers seront conservés.
Profanation du saint sacrement. Le démon veut tout détruire.
Bientôt vous verrez Satan et les suppôts de Satan parcourrant la terre. Ils veulent anéantir jusqu’au nom de Jésus, ils veulent tout faire disparaître.
On va briser les croix même là ou repose la poussière des chrétiens et on fera subir à cet arbre divin les insultes les plus grossières et les plus raffinées…
La croix va recevoir des insultes et des injures. On fera tomber la croix, même de dessus le tabernacle.
On la traînera au milieu des injures.
Ce temps qui vient n’aura jamais eu son égal sur la terre.
Le ciel s’entrouvira et laissera voir les traits de ma justice irritée…
Un grand nombre apostasiera, je n’aurai plus qu’une petite poignée d’âmes.
Mêmes dans les âmes chrétiennes, la charité diminue…
Aujourd’hui, les parents en grand nombre élèvent l’âme et le corps de leurs enfants pour les supplices éternels.
La jeunesse pour être pervertie et détournée de la foi, sera appelée vers cette école infernale que les lois mauvaises établiront pour la perdre et la rallier à leur infâme victoire.
Aucune réclamation ne sera permise aux pères et mères qui seront obligés malgré eux, de laisser leurs enfants marcher vers cette source de l’abîme.
La vengeance contre les parents sera terrible, s’ils ont élevé leurs enfants en bons chrétiens. Cette dureté les fera bien souffrir.
Mais ces forfaits seront suivis de près de la vengeance de Dieu.
La Sainte Vierge dit aux pères et aux mères de famille qu’il serait bon de faire porter à leurs enfants petits et grands, une médaille.
Ce sera pour garder l’innocence en un temps difficile quand la corruption se répandra partout.
Tout chrétien pourra s’en munir, comme d’une défense et d’une arme de foi.
Cette médaille, c’est la médaille de Notre Dame de la Bonne Garde.
Vous pourrez vous la procurer au stand d’apostolat, tout comme le scapulaire de bénédiction et de protection ainsi que la croix du pardon.
Notre Dame nous dit que les enfants, dès leur jeune âge seront empoisonnés par des doctrines infectes.
C’est une doctrine de crimes qui va empoisonner ces jeunes cœurs que j’aime tendrement à cause de l’innocence dès leur jeune âge.
La vraie doctrine de la foi sera jetée de côté.
On ira plus loin encore : On fera marcher un grand nombre de ces jeunes cœurs sur la sainte écriture.
On leur fera renier la vraie foi ; On leur fera accepter cette malheureuse doctrine qui attirera l’inévitable colère de mon Fils, cette malheureuse doctrine qui prolongera longtemps ses effets en beaucoup de familles.
Ces familles ne seront sauvées qu’après avoir reconnu l’erreur affreuse dans laquelle elles seront entrées pour satisfaire le cœur impie qui bientôt s’élèvera en puissance et fera éclater le cri de sa victoire.
Le message du 2 février 1881 dit :
Mes enfants, je vous demande de ne jamais fouler aux pieds la croix, de ne pas suivre l’exemple d’une foule immense qui va préférer damner son âme pour sauver son corps… Votre refus adoucira vos bourreaux.
St Michel : 29 septembre 1879, nous dit que les ministres de Dieu
seront poursuivis. Ils seront dévalisés, dépourvus de tout ce qui leur sera absolument nécessaire.
Il y a des ministres de Dieu qui auront la douleur d’être forcés de se vêtir du simple habit de tous les hommes, mais pas encore partout.
Viendra le temps où ils seront obligés de se vêtir comme l’homme ordinaire pour échapper à l’infernale cruauté de leurs ennemis.
C’est l’envie de ces derniers de commencer par là.
Ils ont tracé leurs plans, très larges.
Ils veulent que l’église soit le théatre de danses infernales.
Voilà ce à quoi ils visent et cela sera trop malheureusement
surtout dans ces villes où la foi est dégénérée.
Il y aura même des prêtres qui n’auront pas le courage
de défendre la religion.
C’est pour Dieu, la peine la plus déchirante. Pourtant cela arrivera
sous les yeux des justes…
Ne craignez rien, ministres de Dieu, ne craignez rien, âmes catholiques,
le Seigneur vous promet qu’il vous fortifiera.
C’est la célébration des mystères de la sainte religion qui fait enrager le plus…
Ils pensent que, sans cela, ceux qui habitent le fond des campagnes
seraient faciles à tourner.
Ils pensent aussi à faire entrer ces derniers dans leur dessein, au moyen d’une pièce de monnaie.
Ils en offriront plus tard afin de tourner les esprits et de tout perdre.
Cela ne viendra que quelque temps avant les terribles combats.
C’est une idée qu’auront les ennemis de la religion, l’idée d’envoyer
des colporteurs chargés de cet argent de l’enfer.
Ils parcourront cette France, pauvre royaume couvert de toutes les iniquités.
Mais ……Je veille de près.
Ils offriront donc de l’argent à ceux qui quitteront l’église.
Ma douleur la plus profonde c’est de voir cette sorte de joie de cœurs chrétiens qui ont été chrétiens mais qui ont perdu la grâce, c’est de voir cette joie quand la puissance des hommes mortels va ordonner dans tout ce royaume, une religion affreuse, opposée à celle qui existe aujourd’hui et qui fait le bonheur de mon peuple.
Je suis inconsolable. J’y vois courir, pour se soustraire à la mort et s’arracher aux supplices imposés, des multitudes de chrétiens.
Je les vois embrasser cette religion d’un cœur joyeux, sans réflexion sur moi, sur l’église, sur leur baptême et sur tout ce qui fait du bien à l’âme chrétienne…
En manifestant ces signes à mon peuple, (c.a.d les avertissements) Je veux reprendre mon peuple, avant de le punir, car je l’aime…)
Du haut de la gloire, je vois entrer avec empressement dans cette religion coupable, sacrilège, infâme, en un mot semblable à celle de Mahomet…
Parce qu’elle nie la divinité de Jésus Christ.
Le Seigneur dit : Je perdrai, pour la terre, beaucoup de mes prêtres :
Les plus fidèles mourront dans la foi, plutôt que d’entrer dans cette infâme religion.
Le Seigneur nous dit : Foi et courage à travers les tribulations et le règne de l’enfer.
Assez, mes enfants, compatissez à mes douleurs.
Le sacré cœur nous dit le 9 juin 1881 : Mes enfants, persévérance ! Je vous bénis maintenant.
La Sainte vierge dit le 22 août 1882 : Avant que le châtiment de mon Fils adorable ne tombe sur la terre de France, il y aura beaucoup d’âmes qui perdront la foi…
Le 28 juin 1880, le message nous dit :
En ces années dit Satan, je ferai beaucoup de révélations.
Il sera impossible de démasquer mon langage.
J’imiterai trop bien toutes les paroles du Christ et ses révélations.
En chargeant ces âmes, je veux perdre beaucoup de prêtres pieux, les égarer profondément dans toutes ces choses.
Je veux en perdre aussi beaucoup qui ne sont pas prêtres.
Si je ne parviens pas à perdre ces âmes, Je perdrai au moins leur réputation ; Je les ferai charger de lourdes calomnies ; Je les ferai dénoncer jusque devant les conseils des lois humaines.
Ces révélations seront à publier sous peine de mort, ce qui désignera leur source, leur origine diabolique.
Leurs aspects subtilement contraires à la vraie doctrine n’échapperont pas aux vrais chrétiens, à ceux qui s’efforcent de se former en profondeur.
Les ennemis ont dessein de décréter une loi pour les prêtres et de les appeler en réunion pour leur imposer cette loi et les y soumettre.
Ils devront jurer, main levée, foi et confiance aux lois de leur divinité.
Cette divinité sera le nouveau messie celui qui doit remplacer le Christ juge, méprisable et incapable de faire le bonheur des hommes.
Ce nouveau messie ne sera autre que le démon. Il est déjà l’objet de cultes encore discrets, mais qui se montreront brusquement au grand jour, quand tout sera prêt.
La substitution se fera subtilement de façon à ne pas éveiller les endormis.
Le remplacement du culte de Dieu par celui de l’homme, premier servi est la 1ère phase destinée à aveugler les pasteurs.
Le troupeau suivra, de gré ou de force.
On commence par fraterniser avec ceux qui ne croient pas au Christ (les juifs et les musulmans).
Alors, puisque le Christ étant gênant, on le supprime.
Dans l’ouverture au monde athée, c’est Dieu qui est génant,
on le supprime ! Reste l’homme, c.a.d rien par lui-même.
Et comme l’homme cherchera toujours quelqu’un à adorer, il se tournera vers celui qui lui promet tout le bonheur pour tout de suite : Le menteur. Le vilain tour est joué.
L’église sera fermée, abandonnée un lieu de désordre.
Une loi en défendra l’entrée au peuple chrétien.
Les prêtres seront poursuivis tout souffrira.
L’ouvrier qui actuellement gagne sa vie à la sueur de son travail se trouvera malheureux sous l’enveloppe de ce temps soumis et réduit.
Il n’aura rien, pas même son nécessaire.
En plusieurs villes de France se tiendront des réunions de pasteurs très nombreux au sujet d’un appel fait par une loi impie et coupable.
Mes enfants, parmi ces nombreux apôtres de France, je n’en compte que trois qui seront absolument dignes et qui se déclareront hautement, en public et avec volonté formelle, pour le côté que je veux, malgré la grande opposition des hommes.
Le germe de la foi ne sera pas détruit ; il restera….
Le mal aura son triomphe complet, mais le bien ressuscitera dans toute son épaisseur.
Très chers frères et sœurs, je vais vous lire d’autres prophéties :
L’église va souffrir des persécutions telles que l’enfer n’en aura jamais inventé de plus cruelles.
Bientôt, dans de grands endroits, de cette terre des morts, il n’y aura plus de sanctuaires. Les apôtres auront pris la fuite.
Les âmes saintes pleureront sur les ruines et les abandons ; voyez combien on m’insulte et on m’offense…
Il y aura un acharnement d’enfer contre la dévotion au sacré coeur.
Il y aura un livre de la seconde célébration écrit par ces esprits infâmes qui m’ont de nouveau crucifié et qui attendent le règne d’un nouveau messie pour les rendre heureux.
Beaucoup de saints prêtres refuseront ce livre scellé des paroles de l’abîme.
Malheureusement, il y en aura qui l’accepteront et il en sera fait usage.
La religion que j’ai établie, l’évangile que j’ai prêché, tout cela, on le déchirera sous une forme épouvantable, à faire frémir, et l’on jettera toutes ces choses infâmes sur mes épaules et sur tout mon corps adorable.
On changera mes souffrances et mes plaintes de ma passion, en des écrits qui feront trembler le cœur des justes et leurs âmes se fendront de douleur, comme la montagne, le jour de mon crucifiement.
Dans les rues, dans les villes, dans les campagnes et dans toutes les bourgades, le poison infect de ces maudits ouvrages va se répandre avec une immensité et une rapidité plus ardente que la marche du soleil, du lever au coucher.
La subversion satanique voudra obliger les catholiques à renier Jésus comme Dieu Sauveur comme le seul messie, l’oint de Dieu.
Jésus signifie pourtant : Dieu sauve.
Une messe contenant de telles affirmations sera l’absolu opposé de la sainte messe véritable qui est tout entière fondée sur la foi en la rédemption par le mystère de la croix.
Cette ultime profanation de la messe, avec atteinte sacrilège, au nom propre de Jésus portera ouvertement la signature de l’ennemi.
Il faudra être bien aveugle pour ne pas s’en rendre compte.

Mais ce projet de fonder une religion œcuménique est déjà bien lancé et fait effectivement la joie des esprits les plus ouverts aux utopies qui mènent au gouffre.

Le seul remède à tous les pièges est la fidélité absolue à la sainte messe codifiée par St Pie V.
C’est un roc inexpugnable, immuable, divin en son principe, en ses moyens et en sa fin.

Les hommes se briseront contre lui et il écrasera l’orgueil de Satan.

Tout le combat de résistance et de renouveau devra se concentrer sur la restauration universelle, catholique de l’authentique et seul sacrifice.

Le triomphe de l’église, du Saint Père, de la France passeront par le triomphe de la sainte messe.

C’est pour elle que Marie Julie s’est sacrifiée.

Si intégrité veut dire pleine et entière soyons donc comme elle intégralement fidèles au credo catholique.

Répétons souvent comme elle, le verbe s’est fait chair et il a habite en nos cœurs.

Cette affirmation met en fuite les démons les plus redoutables.

Dans le Midi, à Lyon, il y aura des représentations infâmes de la messe, des profanations…

A Lyon et dans d’autres endroits, il y aura des apparitions sataniques ;
Il y aura des cultes de déesses infâmes, de faux miracles qui tromperont beaucoup de monde…

Les évêchés, les monastères seront pillés…
Les croix seront brisées… Des tabernacles profanés…
On sortira des cimetières les croix où sont inscrits les regrets des vivants ; On les réduira sous des feux allumés par des mains sacrilèges.
Les enterrements religieux seront interdits…
Les sacrements seront parodiés…
A ce sujet l’enfant Jésus nous dit : je vois le moribond sur le point de quitter la vie : On lui fait, avec dérision, ces onctions, comme le fait le prêtre pour l’âme qui meurt chrétiennement selon le sacrement que j’ai institué.
On essayera de fermer les séminaires dont la réouverture sera rétablie par le sauveur.
Des baptêmes sacrilèges seront institués…

Pendant l’empire triomphant du mal, il y aura mes enfants, beaucoup de baptêmes pour un nombre infini d’enfants, grands ou petits,
jeunes ou plus âgés, je veux dire pour tous ceux qui voudront y consentir.

Ce baptême effroyable sera fait par beaucoup de ces impies profanateurs
qui se revêtiront d’habits spéciaux.

C’est en beaucoup de maisons d’éducation d’où les bonnes âmes
auront été renvoyées et remplacées par des cœurs corrompus,
C’est là, dans ces maisons d’éducation, que se feront ces baptêmes
avec ces insultes incroyables et des dérisions impossibles ;

Il y aura aussi beaucoup d’âmes possédées qui feront grand bruit et feront des prophéties de bonheur…
Les ennemis feront fouler au pied de la croix…

Prophétie du 12 octobre 1882 : Mes enfants, vous lirez beaucoup de lettres, écrites par des prêtres de France, comme ne désapprouvant pas les lois du gouvernement.

Le lien de la foi, à la vue empirante des mauvaises lumières, fera un appel de foi au clergé Français comme s’il leur disait :
Prenez la foi comme arme et bouclier ; avec elle, vous vaincrez tout ce qui s’oppose à la loi ecclésiastique.

Il y en a qui répondront à son appel, mais pas tous.

Mes enfants, le Seigneur qui voit une perte innombrable d’âmes chrétiennes fait en ce moment tous ces efforts pour montrer le péril et la gravité des temps qui s’appuieront sur la pierre révolutionnaire.
Et la flamme ajoute : révolution rouge.

Le 8 décembre 1874 à Rome, la tempête sera la plus noire.

L’orage de Rome sera encore pire que l’orage de France.
Toute la colère de l’impie est à Rome. Toute la colère de l’impie est concentrée sur le St siège.
Un appel prochain va jeter la consternation dans les cœurs où règne encore la foi. On veut briser l’unité entre le St Père et les prêtres de l’univers, les séparer du chef de l’église, afin que chacun demeure libre de soi, et sans aucune surveillance…
Une affiche sera placardée et ne portera mention que de cette désunion et de cette séparation des apôtres de Dieu d’avec le Pape…
Le peuple sera invité à prêter concours et accord à l’autorité si coupable de ce temps…
L’ennemi de dieu traversera la perse et les autres royaumes et montera pour un an, sur le malheureux siège de celui qui fera trancher la tête des apôtres et qui fera un martyr de celui qui soutient l’église et la foi.
Le 16 mai 1882, la voix dit que l’église restera vacante de longs mois.
Elle ajoute : le 3ème Pape sera plus saint, mais ne règnera que trois ans avant que Dieu ne l’appelle pour la récompense.
Le nouveau et saint Pontife sera encore bien plus menacé que celui que Dieu aura cueilli.
On attentera fortement à sa vie et s’il n’est pas martyr de la main des barbares, c’est que Dieu fera pour lui un éclatant miracle.

La flamme repasse et indique que l’église sera privée du chef suprême
qui maintenant la gouverne.

Pour un temps assez long, l’église sera exilée de toute prière, de tout office, exilée de Dieu et de ses élus…

L’église sera changée en instrument infernal.

Elle sera livrée à tous les scandales, à toutes les profanations.

Les ennemis de l’église ont dessein de faire sortir St Pierre et St Paul
de tous les sanctuaires où ils ont leur vénération.

Ils ont le projet d’ôter ensuite tous les cruficifix, toutes les statues des saints, de les jeter dans un lieu profane ou de les briser de la manière la plus odieuse.

Le seigneur va souffrir lui-même une seconde passion. Ce sera une passion pour ceux qui commandent d’une digne autorité…
Ils devront prendre la fuite pour se dérober aux poursuites acharnées poursuites féroces.

L’eglise doit voir son chef sous la haine vengeresse…

Après que l’on aura fait une sommation obligatoire à tous les représentants du Seigneur, à tous également, chacun recevra la période signature de son départ, de l’abandon de la place qu’il occupe.
S’il ne le fait pas, il sera condamné au supplice le plus honteux et le plus rigoureux. Chacun d’eux devra chercher refuge partout.
Ce refuge leur sera donné par des âmes charitables, mais pour peu longtemps dans la paix.

Le temple de Dieu doit être désert.
Au commencement les ministres du Seigneur pourront, malgré les menaces obéir aux lois de leur St ministère.
Ce sera de force qu’ils seront traînes hors du temple.
Puis l’ordre viendra de s’enfuir rapidement.
Alors que l’église de Dieu sera vidée, tous les chrétiens qui combattent pour la victoire du Seigneur seront mis à la torture.

Dans beaucoup de diocèses, il n’y aura plus de pasteurs.

La vengeance de l’enfer fera monter aux autels les plus perfides de tous les hommes (les possédés). Ils prendront la place des vrais serviteurs du Seigneur de ceux qui ont reçus de lui leurs divines fonctions.

Tout sera contre la foi et contre les lois saintes dans leurs cérémonies.
La loi obligera les parents à laisser pervertir leurs enfants…

Ces sacrilèges dureront 44 jours…. Beaucoup de chrétiens subiront le martyre.

Ces forfaits seront suivis, de près, de la vengeance du Seigneur.

Après les 3 jours de ténèbres, où les jours seront noirs, les ministres auront plus de liberté : ils recommenceront à célébrer les saints mystères mais secrètement.

Les trois jours des ténèbres mettront fin au règne de Satan condamné à rentrer dans son enfer avec tous ses adeptes ! démons et damnés.
Enfin se produira cette parousie ce retour du christ tant anoncée et tant attendu.

Le cœur immaculé de Marie aura son triomphe ; Il introduira du même coup le règne du Fils de Dieu, Christ et roi des nations.

Très chers amis, je vais maintenant vous parler des signes et des avertissements :

Alors il y a deux sortes d’avertissements :
Les signes en faveur des justes, pour les prévenir de l’arrivée des grands assauts et des consolations. Les signes destinés aux masses de pêcheurs endormis et aux pêcheurs endurcis, pour leur faire comprendre qu’il faut se convertir ou mourir.
Ces signes sont une preuve de la grande miséricorde de Dieu qui ne souhaite que le bien de ses créatures.
C’est en ces périodes de réveil que les justes doivent être des guides accueillants des soutiens pour ceux qui chercheront le sens de tous ces signes.
Ils doivent se préparer eux-mêmes à cette délicate mission.
Le 16 novembre 1882 : En la terre d’Amiens la Mère de Dieu est sur le point de se fixer un nouveau séjour pour y venir avec l’enfant Jésus dans ses bras maternels et prévenir le peuple mélangé comme partout.
Il y aura un signe dans le ciel… La voix d’un petit enfant annoncera par permission divine.
Les terribles malheurs qui attendent la patrie ; Il l’annoncera très peu de temps avant que ces projets ne s’éveillent…
Cet enfant parlera environ 27 minutes avec, dans la voix, des sanglots qui feront s’émouvoir jusqu’aux brins d’herbe.

Cette annonce, terrible pour la France, sera universelle.
En France, en des jours durs encore, le soleil aura comme un voilement de deuil ; il sera obscurci, sans lumière.
Jamais personne sur la terre ne pourrait croire aux noirceurs de ces ténèbres.
La terre n’aura plus rien. L’œil sera voilé sans qu’il puisse voir le moindre objet.
Mon peuple, ce sera le commencement des châtiments de ma justice.
C’est le soleil qui annoncera ces douleurs :
Le ciel qui pleurera, sans pouvoir se consoler, Parce que ce sera l’entree du temps ou les âmes se perdront, l’entrée, en un mot de l’épouvantable malheur.
Notre dame, le 4 octobre 1929 : Ne vous effrayez pas encore. Vous recevrez l’avertissement précis par l’apparition de tâches dans le soleil…
Je l’ai déjà dit à la Salette…
Vous verrez le firmament sillonné de bandes.
Il y aura une bande blanche qui contiendra la protection de nos justes.
Il y en aura une rouge qui enveloppera le châtiment des misérables qui insultent leur créateur.
il y en aura une noire où l’on verra se débattre Satan et toute son armée.
Celle-ci sera plus large, parce que Satan a plus d’âmes pour le servir que mon divin Fils n’en a pour le consoler et sêcher ses larmes.
Le Seigneur donnera ses avertissements au moyen de la nature. Au début de chaque année.

Les grandes perturbations atmosphériques avec pluies trop abondantes entraveront les semailles et la nourriture des bestiaux.
Ce n’est pas à la fin d’une année, mais dans les premiers mois que je donnerai clairement mes avertissements.
Ce jour de ténèbres et d’éclairs, ce sera le premier que j’enverrai pour convertir les impies, et voir si un grand nombre reviendra à moi, avant le grand orage qui suivra de près.
Ce jour, mes enfants, n’atteindra pas toute la France, mais une partie de la Bretagne en sera éprouvée.
Le côté où se trouve la terre de la mère de ma mère immaculée ne sera pas obscurci par les ténèbres à venir, jusqu’à vous, et au delà, sur le lever du soleil.
Tout le reste sera dans l’effroi le plus terrible.
Depuis la nuit jusqu’a la nuit, un jour entier, le tonnerre ne cessera de gronder ; Le feu des éclairs fera beaucoup de mal, même dans les demeures fermées où l’on sera dans le péché…
La flamme dit que dans les desseins du Seigneur, Il y aura deux jours d’affreuses ténèbres,
séparées des 3 jours que beaucoup d’âmes ont annoncés.
Le firmament sera violet et rouge ; il sera si bas que la touffe des arbres élevés sera comme perdue dedans, jusqu’au quart des arbres Les plus hauts.
Ces deux jours vous préviendront comme un cachet authentique de la bonté, mais aussi de la descente de Dieu par Sa Colère sur la terre.
Vous ne serez pas exempt de ces ténèbres…
Pendant ces deux jours les arbres seront brûlés Et ne produiront aucun fruit l’année suivante, car la sève sera comme brûlée et arrêtéee.
La pluie qui tombera de ce ciel bas aura une odeur infecte et partout ou elle tombera ce sera comme de gros grêlons de feu qui perceront ce qu’il y a de plus solide et laisseront la tâche d’une brûlure visible. Vos demeures seront préservées.
Il n’y a que ce qui est léger en couverture qui souffrira.
L’eau qui aura coulé sur la terre sera noire, d’un noir effrayant et presque toute la terre portera cette tâche également partout ; Mais elle ne nuira pas a ce qui sert d’aliments aux chrétiens.
La flamme dit qu’en Bretagne, dans ces deux jours de ténèbres, sous ce ciel bas, il paraîtra une lumière mais que personne ne pourra voir, car il ne faudra pas mettre la figure au jour par l’ouverture d’une porte ; il y aura un envoi de Dieu, sous la forme d’un éclair brûlant, qui obscurcit l’œil humain.
Le jour de ces ténèbres sera encore supportable, malgré l’obscurité…
Mais si le jour est calme, la nuit sera violente, et pendant les deux nuits, des cris sortiront on ne saura d’où ; On n’entendra point de pas, ni de marche sur la terre, couverte de justice.
La nuit, la bougie bénite, comme le cierge ne devront pas être éteints.
Le jour, on pourra s’en passer, par une grâce qui vient du plus loin du cœur de Dieu.
Pour les 3 jours du châtiment, je veux vous protéger mes fidèles
et vous donner les signes qui vous indiqueront le commencement du jugement : quand par une froide nuit d’hiver, le tonnerre grondera
à faire trembler les montagnes, alors fermez très vite
portes et fenêtres..
Vos yeux ne doivent pas profaner le terrible évènement par des regards curieux….
Réunissez vous en prières devant le crucifix.
Placez vous sous la protection de ma très sainte mère…
Ne laissez aucun doute s’installer en vous, au sujet de votre salut : plus vous serez confiants plus sera inviolable le rempart dont je veux vous entourer.
Brulez des cierges bénits. Recitez le chapelet.
Perserverez trois jours et deux nuits. La nuit suivante la terreur se calmera.Pendant ces 3 jours de ténèbres, les démons apparaîtront
sous les formes les plus hideuses.
Vous entendrez, dans l’air, les blasphèmes les plus horribles.
Les éclairs pénètreront dans vos demeures, mais n’y éteindront pas les cierges : Ni le vent ni la tempête ne pourront les éteindre.
Pendant ces 3 jours vous resterez enfermés dans vos demeures.
Les larmes et les gémissements se feront entendre de toutes parts.
Au milieu de ces ténèbres, il y aura une affreuse tempête :
Les arbres les plus profondément enracinés seront ebranlés pendant ces 3 jours, les impies, les profanateurs, les blasphémateurs et aussi tous les Mahomet parcourront la terre dans les ténèbres.
Ils seront tourmentés par la mort, déjà entrée dans leur âme.
Ils seront poussés par la rage de lucifer.
Ils courront de toutes leurs force comme des monstres en poussant des hurlements épouvantables.
Ils se feront entendre jusqu’au fond des campagnes.
Vous aurez soin, mes enfants, de fermer vos yeux et vos oreilles
à ces bruits maudits.
Ce sera Satan et sa rage ; ce sera l’orage de sa fureur ;
Ce sera aussi son dernier effort.
Au sortir de ces 3 jours, vous ne trouverez que cadavres.
Apres l’horreur de cette longue obscurité, avec le jour naissant,
Le soleil paraîtra dans toute sa lumière et sa chaleur.
Ce sera une grande dévastation, moi, votre Dieu, j’aurai tout purifié.
Les survivants devront remercier la sainte trinité de leur protection.
Magnifique sera mon royaume de paix et mon nom sera invoqué et loué,
du lever au coucher du soleil.
N’oubliez jamais de renouveler continuellement l’offrande du précieux sang.
Ma mère me supplie inlassablement et avec elle beaucoup d’âmes pénitentes et expiatrices. Je ne peux rien lui refuser.
C’est donc grâce à ma mère et à cause de mes élus, que ces jours seront raccourcis.
Soyez consolés vous tous qui honorez mon précieux sang ; Il ne vous arrivera rien.
Frères et sœurs, je vais maintenant aborder le sujet des peines et des châtiments :
Marie Julie du crucifix recevait ses lumières prophétiques au cours de ses extases mystiques.
Elle recevait les lumières sur l’avenir dans son soleil mystérieux miroir de la sagesse divine, à qui rien n’échappe.
Les cataclysmes laisseront de grands vides dans les populations, certainement des morts par millions.
La terre sera dépeuplée, purifiée, elle sera dépeuplée Par de grandes épidémies de maladies inconnues qui frapperont soudainement surtout dans les grandes villes.
Elles surviendront en dehors des épidémies habituelles dans les tremblements de terre ou les guerres. Les moyens medicaux habituels seront totalement dépassés. Si bien que ceux qui s’en sortiront vivants pourront y voir une protection toute particulière ; car tous les pays et toutes les régions seront en danger de ces fléaux.
Nul ne pourra penser qu’il est totalement à l’abri de tout.
Ce sera l’heure de la confiance totale en Dieu, l’heure d’utiliser les moyens simples, humbles, qu’il a fait donner à la Fraudais.
Il y aura de graves maladies que l’art humain ne pourra soulager.
Ce mal attaquera d’abord le cœur, puis l’esprit, et, en même temps, la langue.
Ce sera horrible. La chaleur qui l’accompagnera sera un feu dévorant, si fort que les parties atteintes du corps en seront d’une rougeur Insupportable..
Au bout de 7 jours, ce mal, semé comme le grain dans un champ, lèvera partout rapidement et fera d’immenses progrès.
Mes enfants, voici le seul remède qui pourrait vous sauver :
Vous connaissez les feuilles des épines qui poussent dans presque toutes les haies (l’aubépine).
Les feuilles de cette épine pourront arrêter les progrès de cette maladie.
Vous ramasserez les feuilles, non pas le bois. Même sêches, elles garderont leur efficacité.
Vous les mettrez dans l’eau bouillante et les y laisserez pendant 14 minutes, couvrant le récipient afin que la vapeur y reste.
Des l’attaque du mal, il faudra se servir de ce remède trois fois par jour..
Le mal produira un soulèvement continuel du cœur, des vomissements.
Si le remède est pris trop tard, les parties atteintes deviendront noires, et dans le noir, il y aura des sillons tirant sur le jaune pale.
Au moment où la rage des impies s’arrêtera pour un court répit, il arrivera une grande maladie, presque subitement.
Ce châtiment laissera les victimes comme étant sans vie ; Ils respireront encore sans pouvoir parler,
La chair à vif, comme après une profonde brûlure. Ce mal sera très contagieux et on ne pourra l’arrêter.
C’est une punition du seigneur afin d’en ramener plusieurs.
Il y aura des épidémies sur le Midi, Valence, Lyon, Bordeaux,
Tout ce qui suit cette terre en venant vers le Centre (paris).
Très peu de monde pourra en rechapper.
Les cadavres auront répandu une odeur infecte qui donne la mort.
Je saurai protéger tous les miens.
Le temps ne sera pas bien long, mais il sera terrible dans les reprises différentes.
Très chers frères et sœurs, je vais vous parler des tremblements de terre, tempêtes et orages.
La terre tremblera depuis ce lieu jusqu’au Lever du soleil, l’espace de 6 jours.
Un jour de repos et le 8ème jour le tremblement recommencera.
La France et l’Angleterre se répondront par leurs cris de désespoir.
La terre tremblera si fort que le peuple en sera jeté à 300 pas.
Le tonnerre retentira avec plus d’éclat que dans les mois qui précèderont la fin du monde, avec un bruit étrange.
Il y aura de grands écroulements, surtout au Centre. Tous ces riches palais où sont produits les bénéfices de la nation, tout cela, le Seigneur va le détruire par un châtiment terrible, sous la forme d’un écroulement de terre.
Tous ces hauts édifices (c.a.d les banques) qui sont une partie du pain de la France, s’écrouleront .
Dieu va surprendre ceux qui travaillent sans penser à lui, ni à sa puissance qui donne tout sur la terre.
Mes enfants, il sortira de ce nuage une pluie bien extraordinaire, que le monde n’a jamais vue encore et qu’il ne verra jamais ensuite, jusqu’à la consommation des siècles.
Ce sera une pluie rouge qui restera coagulée sur la terre pendant 7 semaines.
La terre elle-même sera coagulée par cette pluie qui donnera un souffle empoisonné, une odeur que personne ne pourra supporter.
Mon peuple restera enfermé pendant 7 semaines.
Il sera difficile de sortir, tant la terre fera peur.
Voila le premier orage qui s’annonce et se réalisera bientôt.
A la suite de cet orage, je ferai sortir de terre une brûlaison horrible.
Les chrétiens ne pourront supporter cette odeur et cette chaleur.
Mes enfants, vous n’ouvrirez ni vos portes, ni vos fenêtres.
Il faut que le règne du péché finisse.
Jamais la terre et le monde n’auront été en semblable état.
Il faut en finir, ou bien toute âme se perdra.
Marie Julie : Je vois dans mon soleil un arc en ciel noir et bleu… Il pleut de cet arc en ciel au moment ou les attentats et les crimes se commettent, il pleut une pluie rouge.
Sur les couvertures des demeures elle reste collée comme une peinture ; A terre, elle ne peut être bue. Elle tombe avec une rapidité effrayante.
Dans cette pluie, il se produit un signe d’effroi : Une croix qui se forme dans cette pluie et qui porte l’empreinte du Christ. Il se produit des signes de terreur qui ne s’effacent plus. Dans cette pluie périssent tous ceux qui ont ouvert l’impieté, foudroyés de terreur.
Après 3 jours, la pluie de l’arc en ciel s’étend visible en tout l’univers.
Chers amis, ces pluies surviendront pendant la période du châtiment général, en relation avec les 3 jours de ténèbres.
Ce nuage rouge de sang est la punition des crimes, des homicides, des avortements, des guerres injustes.
Il fera noir pendant ces 3 jours de pluie de deuil d’agonie et de mort.
Il y aura une tempête affreuse ; Les arbres les plus profondément enracinés seront ébranlés.
Mes enfants, je suis la voie, la vérite et la vie.
Au sortir de ces 3 jours, vous ne trouverez que cadavres.
C’est la une prophétie que je vous fais moi-même, moi qui suis la voie de la vérité et de la vie.
Ecoutez mes paroles.
Heureux ceux qui ne seront pas éloignes de la croix !
Mes enfants, dans ce déluge de frayeur, vous porterez la croix, Fut elle toute petite ou grande ! Vous direz la prière suivante : Je te salue, Je t’adore, Je t’embrasse, O croix adorable de mon sauveur ! Protège-nous, Garde-nous, Sauve-nous ! Jésus t’a tant aimée !
A son exemple, Je t’aime ! A sainte image, calme mes frayeurs, Je ne ressens que paix et confiance.
Chers amis je vais maintenant Vous parler du châtiment des ténèbres :
Cette purification universelle aura lieu et clôturera la 3ème époque. Elle sera l’extermination des ennemis du Christ, qui sont aussi ceux de l’église, du Pape, et du roi de France.
Celui-ci aura commencé sa reconquête dès la moitié de la seconde époque. Ces ténèbres sont une figure des ténèbres de l’intelligence dans lesquelles l’homme s’est précipité.
Le soleil sera obscurci auparavant, avant-garde des vraies ténèbres qui arriveront 37 jours après les signes de l’obscurité du soleil et des signes de la terre et de la tempête annoncée.
Il y aura 3 jours de ténèbres physiques.
Pendant 3 jours moins une nuit, il y aura une nuit continuelle. Les cierges de cire bénits pourront seuls donner de la lumière En cette terrible obscurité : Un seul suffira pour les trois jours, mais dans les maisons des impies, Ils ne donneront aucune clarté.
Le cierge béni donnera de la lumière sans se consumer dans les familles
dont les membres vivront en état de grâce. C’est une faveur de la ste Vierge Marie.
Notre dame dit : Dans l’extase du 18 novembre 1921 : Mes chers enfants, nous voulons que nos justes ne périssent pas.
Ils souffriront et leurs souffrances sera un fruit de conversion pour beaucoup d’âmes dans le chemin de la perdition et de la malédiction.
Beaucoup seront rachetés par les grandes souffrances que vous endurez sous l’abri de notre protection en entendant les cris de Satan, la voix de la justice, les éclats de tonnere, les traits enflammés de la justice, blessant mortellement, foudroyant une multitude dans une seule minute.
Durant ce temps, mes enfants, vous garderez votre foi, vous prierez et vous serez sous notre divine protection, sous les traits de la divine providence.
Pendant ces 3 jours et 2 nuits, les démons apparaîtront sous les formes les plus hideuses.
Vous entendrez dans l’air les blasphèmes les plus horribles.
Les éclairs pénètreront dans vos demeures mais n’y éteindront pas les cierges ; ni le vent, ni la tempête ne pourront les éteindre.
Des nuages rouges comme le sang parcourront le ciel.
Les fracas du tonnerre ébranleront la terre.
Des éclairs sinistres silleront les nues, dans une saison où ils ne se produisent jamais.
La terre sera remuée jusque dans ces fondements.
La mer soulevera des vagues mugissantes qui se répandront sur le continent (raz de marée).
Le sang coulera avec tant d’abondance que la terre deviendra un vaste cimetière. La famine sera grande. Tout sera bouleversé et les trois quarts des hommes périront.
La crise éclatera subitement.
Les châtiments seront communs au monde entier et se succèderont sans interruption.
Le 4 janvier 1884 le Seigneur dit : Lorsque mon peuple est tombé dans l’indifférence, j’ai commencé à le menacer. Aujourd’hui, il mérite ma justice.
Je suis venu sur la terre ; ils veulent me chasser, m’enlever mon saint tabernacle, renverser ma croix et meconnaître ma puissance. O Seigneur, dit Marie Julie, Ayez pitié.
Oui, j’aurai pitié du bon peuple, mais l’autre je l’engloutirai.
La terre s’entrouvrira et il disparaîtra pour toujours.
Chers amis, je vais maintenant parler des protections et des remèdes :
Il faut tout d’abord comme Marie Julie nous le dit tant de fois, remettre notre âme, notre vie corporelle et spirituelle, la vie de tous ceux pour qui nous devons prier, entre les mains de Dieu :
« Mon Dieu, je remets mon âme entre vos mains. J’accepte votre volonté, quelle qu’elle soit, si je dois vivre, ou si je dois mourir».
La pureté, c’est Dieu qui la donne.
Il faut être en état de grâce c.a.d confesser ses fautes à un prêtre fidèle.
Le nombre des bons prêtres sera bien petit.
Il faut faire tous les sacrifices pour assister à la sainte messe de toujours et communier le plus fréquemment possible, en esprit de charité, pour ceux qui en sont privés.
L’amour pour le Saint sacrement est celui qui enflamme le plus les âmes.
C’est aussi celui que redoute le plus l’ennemi des enfers.
Bien entendu, cela suppose l’observation des commandements de Dieu
et de l’église, selon le devoir d’état, la charité envers le prochain, matérielle et spirituelle.
Respectez tous les prêtres, c’est a moi de juger !
Accepter avec patience les croix, les contrariétés, les traverses de l’existence et y ajouter le sel de quelques sacrifices plus personnels, en se souvenant de la patience et de la compassion du Christ.
Utiliser l’eau bénite qui possède un pouvoir souverain contre les assauts de l’ennemi.
Mais il faut que cette eau soit bénie selon le rituel traditionnel.
Faire souvent le signe de la croix avec cette eau bénite.
La prière du rosaire avec méditation des mystères est essentielle, en évitant la précipitation.
Ce qui compte, c’est le recours confiant à la sainte vierge, à saint Joseph, aux saints et aux saints patrons en particulier.
L’assistance de l’ange gardien et de St Michel est très puissante contre les puissances du mal.
Mes enfants, faites le chemin de croix qui, en peu de temps, mènera au ciel bien des âmes… Faites beaucoup de communions, récitez le chapelet.
Frères et sœurs, quand il y aura des pestes mortelles :
Un seul remède pour se protéger : Avaler un papier très mince sur lequel sera écrit : O Jésus, vainqueur de la mort, sauvez-nous : O crux ave, spes unica !
Pendant les grands orages : O crux ave, spes unica !
Et verbum caro factum est.
O Jésus, vainqueur de la mort, sauvez nous !
Pendant les guerres :
Pour dissiper toute crainte et toute frayeur, vous ferez toucher à votre front l’image ou la douce médaille de Marie immaculée.
Vos esprits resteront calmes.
Vos intelligences ne craindront pas l’approche de la terreur des hommes. Elles ne ressentiront pas les effets de ma grande justice.
Dans les maladies inconnues, une médaille de mon divin cœur, une médaille ou sera tracée la croix adorable.
Vous tremperez dans un verre d’eau ces deux images, soit en carton, soit en métal.
Vous boirez de cette eau deux fois bénite, deux fois purifiée.
Une seule goutte dans vos aliments, une toute petite goutte, suffira pour éloigner non pas le fléau, mais les fléaux de ma justice.
Vous donnerez une goutte de cette eau aux pauvres âmes atteintes par les fléaux des maladies inconnues qui attaquent le cœur, l’esprit, la parole.
Porter sur soi un crucifix et adorer Jésus crucifié.
La dévotion aux saintes plaies sera un paratonnerre pour les chrétiens qui l’auront conservée.
N’oubliez jamais de renouveler continuellement l’offrande du précieux sang.
Soyez consolés, vous tous qui honorez mon précieux sang, il ne vous arrivera rien.
Dans les maladies diverses : Dans le choléra, l’aubépine en infusion.
Mes enfants, il y aura dans peu de temps de graves maladies que l’art humain ne pourra soulager. Ce mal attaquera d’abord le cœur.
Du coeur, il attaquera l’esprit et en même temps la parole.
Ce mal sera horrible ; la chaleur qui l’accompagnera sera un feu dévorant, insupportable de sorte que les parties atteintes seront rouges, d’une rougeur bien douloureuse.
Mes enfants, au bout de sept jours, ce mal sème comme le grain dans le champ du laboureur, se lèvera partout rapidement et fera d’immenses progrès.
L’aubépine, herbe de St Jean le seul remède qui pourra vous sauver, vous rendre la santé : Les fleurs et les feuilles d’aubépines pourront les arrêter ; Elles pourront arrêter le progrès de cette maladie.
Voici le moyen de l’employer :
Plongez les dans l’eau chaude bouillante, laissez les dans cette eau un quart d’heure.
Prenez cette tisane deux ou trois fois dans la journée.
Cette maladie soulèvera le cœur et provoquera des vomissements.
Le lierre terrestre appelé aussi l’herbe de St Jean aura aussi une très grande efficacité. Si ces tisanes sont prises trop tard, toutes les parties du corps atteintes deviendront noires, et dans le noir, il y aura des sillons virant au jaune pale.
Si vous ne ceuillez pas les têtes à la floraison de Mai, vous pouvez toujours vous contenter des feuilles.
La décoction peut être rechauffee et servie une seconde fois. Ayez soin de la laisser sous le couvercle.
Il y aura aussi une grande peste d’animaux atteints d’une maladie noire.
La peau autour de leurs yeux noircira à l’extérieur sur une largeur d’un doigt et demi, et ils refuseront toute nourriture.
Il sortira abondamment de l’eau de leurs yeux.
Après avoir servi aux hommes, on pourra en faire boire aux bêtes.
La Sainte Vierge dit :
Attachez au cou des Bêtes des médailles de St Benoît.
Semez ces médailles en forme de croix dans les champs où le blé reste en fleur sans aller à l’épi.
Cette peste atteindra aussi la vigne.
Ne manquez pas de reprendre la récitation du chapelet en famille.
Sans cela vous ne serez pas surs que plantes et médailles agissent efficacement.
Dans les fièvres inconnues l’humble violette.
Dans les souffrances de poitrine et les violents maux de tête : Le lierre terrestre, l’herbe de St Jean.
Pour les jours des ténèbres : Les cierges bénits (de cire d’abeille pure) donneront seuls de la lumière.
Un seul suffira dans chaque maison pour les trois jours.
Ils ne donneront pas de lumière dans les maisons des impies et des blasphémateurs.
Quand vous entendrez un blasphème, dites un gloria patri.
C’est une consolation pour le ciel.
Mais l’essentiel, la sainte vierge nous le dit le 15 avril 1900 : Mes petits enfants, c’est la foi, c’est la confiance, la plus belle prière qui obtient le plus et davantage.
Plus tard, il viendra de saintes âmes à la Fraudais.
Il sera élevé, ici, un sanctuaire à la croix et à Marie Immaculé.
Ce lieu sera vénéré par tous. J’y guérirai et le corps et l’âme par une eau vive.
Dans l’extase du 22 janvier 1878, Marie Julie : Le Seigneur me fait voir, l’emplacement de la fontaine et à l’entrée, les pierres blanches ou les pécheurs viendront boire la grâce du pardon.
Dans l’extase du 9 février 1878 :
Le Seigneur Jésus indique le lieu de la fontaine de l’eau vive dans la maison même de Marie Julie.
Et il ajoute : « voila, chères victimes, des travaux ou couleront vos sueurs ».
La France entière viendra d’abord s’abriter sous l’arbre de la croix.
Puis l’univers entier comprendra et viendra.
Frères et sœurs bien aimés, toutes ces prophéties nous aiderons
à ne pas perdre pied au milieu des évènements actuels.
On en retirera une certitude plus grande que l’église ne périra pas définitivement.
Elles resserreront l’attachement à la personne du Pape
légitime.

Et bien voilà, très chers frères et sœurs, je vous remercie infiniment d’avoir assisté à cette conférence sur les prophéties de la Fraudais.
Je vous invite tous à bien rester dans l’espérance et dans la confiance en la puissance infinie de la prière.

Loué soit Jésus Christ et le cœur immaculé de Marie.

Amen.

SOURCE : Puisé sur un blog catholique !

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40575
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Julie Jahenny et les Apparitions de la Fraudais : Description détaillée des Temps à venir !

Message  stjeanlagneau le Dim 13 Mai 2018 - 17:13




Merci Admin Bise

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 20936
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 51
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Julie Jahenny et les Apparitions de la Fraudais : Description détaillée des Temps à venir !

Message  Admin le Lun 14 Mai 2018 - 12:52

@ Stjeanlagneau :
@ Tous :

Beaucoup de bonnes informations à lire dans ces deux blocs !

Lecture

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40575
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Julie Jahenny et les Apparitions de la Fraudais : Description détaillée des Temps à venir !

Message  atanassova le Lun 14 Mai 2018 - 13:33

atanassova
@ tous:

A force de lire des prophéties de la fin des temps, tout se mélange et tout devient de moins en moins clair pour moi.

Quelqu'un peut-il me dire avec certitude
Quand auront lieu les trois jours de ténébres?

Quant aura lieu l'Avertissement?

Je pensais que d'abord il y aura des révolutions, des guerres et des catastrophes naturelles, ainsi que l'abomination de la désolation dans le Temple, c'est à dire la suppréssion du sacrifice perpétuel, après quoi arrivera l'Avertissement suivi de terribles persécutions des chrétiens fidèles.
Il me semblait aussi logique que les trois jours de ténébres arriveraient bien plus tard, après la première période de purification et la paix qui la suivra avec le grand monarque, lors du retour du Christ dans Sa gloire quand satan et ses sbires seront jetés dans l'enfer pour 1000 ans, puisque pendant ces trois jours de ténébres les trois quarts de l'humanité périra et la terre ne donnera plus de fruits pendant trois ans...

Mais certains messages laissent entendre que les 3 jours de ténébres viendront avant les 25 années de paix ... Probablement suite à l'Avertissement?... Dans ce cas quand l'antéchrist viendra, il n'y aura pas grand monde à persécuter sur la terre si la plus grande partie a déjà été éliminée plusieurs années auparavant. Ensuite, si les trois jours de ténébres viennent avant l'arrivée d'antéchrist, toute la technologie aura disparue et il ne sera pas possible d'implanter des puces électroniques dans la peau, n'est-ce pas?
Merci à ceux qui peuvent m'éclairer.
avatar
atanassova
Première Demeure : J'évite le péché mortel.
Première Demeure :  J'évite le péché mortel.

Messages : 29
Date d'inscription : 01/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

3

Message  robert adelaide le Lun 14 Mai 2018 - 17:01

@ atanassova Meeerci !

Jusque là , vous avez une assez  bonne logique  dans votre réflexion, il y a juste de petites choses à corriger.
Les jours de ténèbres vont arriver  parce  le seigneur  doit purifier la terre en vue d'une terre  nouvelle  et des cieux nouveaux.
C'est aussi le signe apocalyptique  de la laideur  de notre péché qui  a plongé  le monde dans les  ténèbres.
Donc  cela  est  programmé avant le règne des milles ans .
Ensuite  pour ce qui est  des 25 ans  de paix, il faut se résigner  à  croire  que  cela  correspond à  la période après la chute du mur  de Berlin jusqu'à l'arrivée du faux prophète François.
De  1989  à  2014  car  comme vous le pensez , dans 25 ans actuellement, le monde sera invivable si notre seigneur n'intervient pas  d'urgence.
Mais l'écriture nous dit  que les jours seront raccourcies à cause  des élues.
Tout  va aller en accéléré
     Paix !
avatar
robert adelaide
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2326
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 58
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Julie Jahenny et les Apparitions de la Fraudais : Description détaillée des Temps à venir !

Message  Admin le Lun 14 Mai 2018 - 17:47

@ Atanassova :

Voice le fil des événements à venir :

1- Catastrophes naturelles multiples, crise économique;
2- Arrivée du Faux-Prophète et déconstruction de l'Église Catholique;
3- Venue de l'Avertissement;
4- Nouvelle Religion Mondiale, Schisme et Dévoilement de l'Antéchrist;
5- À l'intérieur d'un an, le Grand Miracle;
6- Persécutions de l'Antéchrist (trois années et demi);
7- Guerre Mondiale, Épidémies, Catastrophes, Famine, Chute de l'économie, etc;
8- Fin du Règne de l'Antéchrist et Arrivée des Trois Jours de Noirceur;
9- Retour du Seigneur Jésus en Gloire et de la Terre Nouvelle, l'Antéchrist et ceux qui l'on suivi sont chassés en Enfer;
10- Entrée dans la Terre Nouvelle, Mille Ans de Paix.

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40575
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Julie Jahenny et les Apparitions de la Fraudais : Description détaillée des Temps à venir !

Message  atanassova le Mar 15 Mai 2018 - 5:33

atanassova
@  robert adelaide et admin

Merci pour vos explications qui semblent logiques,mais j'ai du mal à croire que la période de paix est déjà terminée, car la prophétie de la Salette nous dit qu'après la destruction de Paris et de Marseille, il y aura une période de paix de 25 ans, mais comme l'homme déjà converti par l'Avertissement et les autres catastrophes retombera dans le péché à cause de l'abondance qui sera de retour, Dieu nous donnera le châtiment qui correspond aux trois jours de ténèbres.

voici un extrait de la prophétie:

1/Le Saint-Père souffrira beaucoup. Je serai avec lui jusqu'à la fin pour recevoir son sacrifice.[...]   (je pense qu'il s'agit là de Benoît XVI)
Les gouvernants civils auront tous un même dessein, qui sera d'abolir et de faire disparaître tout principe religieux, pour faire place au matérialisme, à l'athéisme, au spiritisme et à toutes sortes de vices. [...]   (il me semble que nous sommes à cette étappe)

2/Paris sera brûlé et Marseille englouti ; plusieurs grandes villes seront ébranlées et englouties par des tremblements de terre ; on croira que tout est perdu ; on ne verra qu'homicides, on n'entendra que bruits d'armes et que blasphèmes.  
Les justes souffriront beaucoup ; leurs prières, leur pénitence et leurs larmes monteront jusqu'au Ciel, et tout le peuple de Dieu demandera pardon et miséricorde, et demandera mon aide et mon intercession.  

3/Alors Jésus-Christ, par un acte de sa justice et de sa grande miséricorde pour les justes, commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort. Tout à coup les persécuteurs de l'Église de Jésus-Christ et tous les hommes adonnés au péché périront, et la terre deviendra comme un désert.   (je pense qu'il s'agit là de l'Avertissement)

4/Alors se fera la paix, la réconciliation de Dieu avec les hommes ; Jésus-Christ sera servi, adoré et glorifié ; la charité fleurira partout. Les nouveaux rois seront le bras droit de la Sainte Église, qui sera forte, humble, pieuse, pauvre, zélée et imitatrice des vertus de Jésus-Christ. L'Évangile sera prêché partout, et les hommes feront de grands progrès dans la foi, parce qu'il y aura unité parmi les ouvriers de Jésus-Christ, et que les hommes vivront dans la crainte de Dieu.

Cette paix parmi les hommes ne sera pas longue ; vingt-cinq ans d'abondantes récoltes leur feront oublier que les péchés des hommes sont cause de toutes les peines qui arrivent sur la terre.

5/Un avant-coureur de l'Antéchrist, avec ses troupes de plusieurs nations, combattra contre le vrai Christ, le seul Sauveur du monde ; il répandra beaucoup de sang, et voudra anéantir le culte de Dieu pour se faire regarder comme un Dieu.
La terre sera frappée de toutes sortes de plaies (outre la peste et la famine qui seront générales) ; il y aura des guerres jusqu'à la dernière guerre, qui sera alors faite par les dix rois de l'Antéchrist, lesquels rois auront tous un même dessein et seront les seuls qui gouverneront le monde.

6/ Avant que ceci arrive, il y aura une espèce de fausse paix dans le monde ; on ne pensera qu'à se divertir ; les méchants se livreront à toutes sortes de péchés ; mais les enfants de la Sainte Église, les enfants de la foi, mes vrais imitateurs, croîtront dans l'amour de Dieu et dans les vertus qui me sont les plus chères. Heureuses les âmes humbles conduites par l'Esprit-Saint ! Je combattrai avec elles jusqu'à ce qu'elles arrivent à la plénitude de l'âge. (je pense qu'il s'agit de cette paix dans laquelle nous vivons maintenant).
A +
avatar
atanassova
Première Demeure : J'évite le péché mortel.
Première Demeure :  J'évite le péché mortel.

Messages : 29
Date d'inscription : 01/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Julie Jahenny et les Apparitions de la Fraudais : Description détaillée des Temps à venir !

Message  Admin le Mar 15 Mai 2018 - 9:24

@ Atanassova :

Je ne sais pas quoi penser de cette Prophétie !

Perso, je me situe avec les Prophéties modernes et récentes : Vassula, JNSR, La Fille du Oui, Marcos, Luz de Maria, Énoch de Colombie, etc.

Et je confirme que la chronologie à suivre sera celle-ci :

Flèche

Voice le fil des événements à venir :

1- Catastrophes naturelles multiples, crise économique;
2- Arrivée du Faux-Prophète et déconstruction de l'Église Catholique;
3- Venue de l'Avertissement;
4- Nouvelle Religion Mondiale, Schisme et Dévoilement de l'Antéchrist;
5- À l'intérieur d'un an, le Grand Miracle;
6- Persécutions de l'Antéchrist (trois années et demi);
7- Guerre Mondiale, Épidémies, Catastrophes, Famine, Chute de l'économie, etc;
8- Fin du Règne de l'Antéchrist et Arrivée des Trois Jours de Noirceur;
9- Retour du Seigneur Jésus en Gloire et de la Terre Nouvelle, l'Antéchrist et ceux qui l'on suivi sont chassés en Enfer;
10- Entrée dans la Terre Nouvelle, Mille Ans de Paix.

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40575
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum