Le Petit Journal sur la souffrance
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Le Petit Journal sur la souffrance

Aller en bas

Le Petit Journal sur la souffrance Empty Le Petit Journal sur la souffrance

Message  ami de la Miséricorde le Jeu 23 Mai 2019 - 16:08

Le Petit Journal sur la souffrance 15938886

Le Petit Journal sur la souffrance :

341. La souffrance est le plus grand trésor sur cette terre, elle purifie l’âme. C’est dans la souffrance que nous reconnaissons qui est notre véritable ami.

342. L’amour authentique se mesure avec le thermomètre des souffrances. Jésus, je Vous remercie pour les petites croix quotidiennes, pour les contrariétés dans mes desseins, pour les peines de la vie commune, pour la mauvaise interprétation de mes intentions, pour les humiliations infligées par autrui, pour la manière revêche de nous traiter, pour les faux soupçons, pour ma faible santé, pour l’épuisement de mes forces, pour le sacrifice de ma propre volonté, pour l’anéantissement de moi-même, pour la désapprobation en tout, pour le dérangement de tous mes plans.

Je Vous remercie, Jésus, pour les souffrances intérieures, pour les sécheresses de l’esprit, pour les frayeurs, pour les peurs et les incertitudes, pour les ténèbres et la profonde nuit intérieure, pour les tentations et les diverses épreuves, pour les tourments qu’il m’est difficile d’exprimer, surtout pour ceux que personne ne peut comprendre, pour l’heure de la mort, pour son dur combat, pour toute son amertume.

Je Vous remercie, Jésus, Vous qui avez d’abord bu ce calice d’amertume avant de me le tendre. Voila que j’ai appliqué mes lèvres à ce calice de Votre sainte volonté. Qu’il soit fait selon Votre bon plaisir, et qu’il advienne de moi selon ce que Votre Sagesse a prévu de toute éternité. Je désire vider ce calice jusqu’à la dernière goutte. Dans l’amertume je trouve ma joie, dans ma désespérance, ma confiance. En Vous, Seigneur, tout est bon, tout est donné par Votre Cœur paternel. Je ne préfère pas les consolations aux amertumes, ni les amertumes aux consolations, mais merci pour tout, Jésus ! C’est mon délice de fixer mes regards sur Vous, Dieu infini. Mon esprit séjourne dans ces mystérieuses réalités, et là je sens que je suis chez moi. Je connais bien la demeure de mon Epoux. Je sens qu’il n’y a pas en moi une seule goutte de sang, qui ne se consumerait d’amour pour Vous. O Beauté incroyable, celui qui a fait votre connaissance ne peux rien aimer d’autre. Je sens que mon âme est un gouffre sans fond et que rien ne le comblera, sinon Dieu seul. Je sens que je me perd en Lui, comme un grain de sable dans un océan sans bornes.

Source : Le Petit Journal
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 6943
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 61

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum