CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

4 participants

Page 18 sur 21 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Aller en bas

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Empty Re: CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

Message  Admin Mar 26 Sep 2023 - 12:07

@ Tous :

Les Nouveaux Inquisiteurs : l'Enquête d'une Infiltrée en terre wokes" - Interview avec Nora Bussigny concernant son dernier livre :


Arc-en-ciel

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67028
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Empty Re: CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

Message  Admin Jeu 28 Sep 2023 - 11:32

LE RECUL DES MUSULMANS CANADIENS CONTRE LE PROGRAMME LGBT RADICAL ÉTAIT ATTENDU DEPUIS LONGTEMPS !


CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Muslim10


Le recul des musulmans canadiens contre le programme LGBT radical était attendu depuis longtemps. La résistance de l’Association musulmane du Canada met en évidence un conflit croissant entre le programme progressiste LGBT et le désir des communautés religieuses de défendre les valeurs traditionnelles et les droits parentaux.


26 septembre 2023

(LifeSiteNews) — C’est ainsi que ça commence.

Après avoir toléré des mois de calomnie, les parents musulmans canadiens s’opposent à l’assassinat de caractère qu’ils ont dû endurer de la part de la presse et des politiciens (que nous avons largement couvert dans cet espace). Le 25 septembre, l’Association musulmane du Canada a publié un communiqué de presse intitulé « Déclaration de l’AMC sur les déclarations des dirigeants et des conseils scolaires canadiens sur les récentes manifestations ». Il vaut la peine de lire dans son intégralité:

L’Association musulmane du Canada condamne fermement les propos tenus lors des récentes manifestations de certains politiciens, dont notre premier ministre, ainsi que les déclarations des conseils scolaires, des syndicats et les reportages de certains médias.

En qualifiant de haineuses les manifestations pacifiques de milliers de parents inquiets, les dirigeants et les conseils scolaires canadiens créent un dangereux précédent en utilisant leur position d’influence pour diaboliser injustement les familles et aliéner d’innombrables élèves.

Le mercredi 20 septembre, des milliers de musulmans, rejoints par d’autres groupes confessionnels, ont manifesté pour exprimer leurs préoccupations, réclamant leurs droits en tant que parents en ce qui concerne l’éducation de leurs enfants. Leur intention était d’être entendus, pas de semer la division. Les parents devraient avoir le droit absolu de défendre le bien-être de leurs enfants.

Les déclarations des dirigeants et des conseils scolaires canadiens augmentent le risque que les enfants musulmans soient confrontés à une augmentation de l’intimidation et du harcèlement dans les écoles, tant de la part des éducateurs que des pairs, une tendance qui s’intensifie déjà de manière affligeante. Les organisations de défense des droits civils et les organisations musulmanes à travers le pays ont documenté de nombreux récits validés détaillant des situations où des enfants ont été contraints à des activités qui contredisent leur foi, ou où des parents enseignant des valeurs religieuses à leur progéniture ont été injustement attaqués.

Nous demandons aux politiciens et aux conseils scolaires, à commencer par le premier ministre Trudeau, de retirer leurs commentaires profondément incendiaires et diviseurs et de présenter des excuses aux milliers de parents canadiens blessés par ces commentaires.

Justin Trudeau, bien sûr, ne s’excuse pas – mais cela ne signifie pas que cette dernière salve de guerre culturelle ne le mettra pas profondément mal à l’aise. Le MAC est la plus grande organisation musulmane de base au Canada, avec une « portée nationale enracinée dans de solides sections locales dans 13 villes à travers le Canada », y compris « 23 centres communautaires, neuf écoles à temps plein, 20 écoles de fin de semaine, quatre garderies » et desservant plus de 55 000 personnes chaque semaine à travers le pays. Traditionnellement, ils ont été en grande partie des électeurs libéraux fiables – jusqu’à ce que le programme LGBT soit imposé à leurs enfants, brisant ce que beaucoup considéraient comme le marché multiculturel du Canada (qui pourrait se résumer ainsi: « Laissez nos enfants tranquilles! »)

Après des années de sensibilisation culturelle au cours desquelles les politiciens progressistes ont rendu un hommage exagéré à leurs traditions, les dirigeants musulmans ont maintenant entendu des points de vue très différents. Comme l’a déclaré un organisateur syndical qui aidait à organiser une contre-manifestation pour affronter les parents à travers le pays : « Ils sont fondamentalement racistes. Ils sont fondamentalement antisyndicaux. Ils sont fondamentalement queer et transphobes. » En fait, la CBC a publié un éditorial affirmant que le concept même de droits parentaux avait été inventé comme excuse pour le sectarisme.

Le MAC est le genre d’organisation qui est fortement courtisée au moment des élections – et ils exigent des excuses du Premier ministre, qui a condamné les manifestations organisées en grande partie par les musulmans comme sectaires et haineuses – et lorsqu’il est confronté à des musulmans inquiets, a insisté avec condescendance sur le fait que leurs préoccupations sont le résultat de leur confusion avec la propagande américaine d’extrême droite. Trudeau – et, vraisemblablement, d’autres politiciens progressistes – sont maintenant coincés entre les tenailles de leur base pro-LGBT et la base beaucoup plus large de nouveaux Canadiens sur lesquels ils comptent pour ignorer leur programme social radical et les élire au pouvoir.

Comme l’a noté le journaliste Jonathan Kay sur X (anciennement Twitter) :

1) Ne pas être islamophobe

2) Rejoindre le culte Genderwang

Les progressistes doivent en choisir *un*.

En effet, le chef conservateur fédéral, Pierre Poilievre, s’est rangé du côté des parents pour la deuxième fois ce mois-ci, reconnaissant probablement que les droits parentaux pourraient bien être la question de coin dont les conservateurs ont besoin pour transformer les communautés d’immigrants libérales mais socialement conservatrices en votes bleus. « L’Association musulmane du Canada demande à Trudeau de retirer ses « commentaires incendiaires et diviseurs » contre les parents inquiets », a-t-il tweeté avec un lien vers le communiqué de presse de l’AMC. « Je suis d’accord. Trudeau devrait se rétracter, cesser de diviser, abandonner son programme radical et se retirer pour que les parents puissent élever leurs enfants.

Les journalistes sont actuellement en train de s’effondrer sur ce dernier développement, l’un d’eux citant un militant désespéré décrivant la situation comme « un petit groupe de personnes puissantes – des politiciens opportunistes et leurs amis d’extrême droite – tentent de nous diviser ». La réalité est que les Canadiens musulmans ont réalisé que les progressistes ont l’intention d’imposer leur programme – l’idéologie du genre, l’éducation sexuelle obligatoire (y compris les drag queens, qui, selon le Toronto Star, est le droit humain des écoliers), et les neuf mètres entiers – à leurs enfants. Ces deux factions ont toujours été sur une trajectoire de collision – et je suis franchement surpris que cela ait pris autant de temps.

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/blogs/canadian-muslims-pushback-against-radical-lgbt-agenda-was-a-long-time-coming/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67028
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Empty Re: CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

Message  Admin Lun 2 Oct 2023 - 11:15

@ Tous :

Une Religieuse intervient pour séparer deux jeunes femmes qui s'embrassaient pour une publicité :


Une Religieuse a vu les actrices Serena de Ferrari et Kyshan Wilson s'embrasser sur un tournage dans le Quartieri Spagnoli pour la promotion de la série télévisée "Sea Outside" et a essayé de les séparer.

Félicitations ! à cette Religieuse pour son intervention !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67028
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

nadine aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Empty Re: CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

Message  Admin Lun 2 Oct 2023 - 14:28

LE CONSEIL SCOLAIRE DE L'ONTARIO ADOPTE UNE RÈGLE LUI PERMETTANT DE CENSURER LES PARENTS INQUIETS !


CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Millio10


Le conseil scolaire catholique de l’Ontario adopte une règle lui permettant de censurer les parents inquiets. Le nouveau règlement permet au conseil d’administration de mettre fin aux présentations si elles sont considérées comme de la « discrimination contre une personne ou un groupe de personnes ».


par Clare Marie Merkowsky

28 septembre 2023

MISSISSAUGA, Ontario (LifeSiteNews) – Un conseil scolaire catholique de l’Ontario a voté en faveur d’un règlement de censure qui pourrait être utilisé pour interdire aux parents de condamner la propagande LGBT dans les écoles.

Le 26 septembre, le Dufferin-Peel Catholic District School Board (DPCDSB) a ignoré les appels des parents inquiets et a voté en faveur d’une motion de censure limitant les délégations officielles au conseil.

« Ces individus honteux ont voté pour censurer ce que les parents peuvent dire lors des réunions du conseil scolaire », a déclaré Jack Fonseca de Campaign Life Coalition (CLC) à LifeSiteNews. « Ce sont des tyrans. Dictateurs. Voyous. Tous. Ils ne croient pas en la démocratie, à la liberté d’expression ou à la foi catholique. »

« Ce ne sont que des marionnettes de la mafia gay, qui semble contrôler chacune de leurs pensées et de leurs actions », a-t-il poursuivi. « Je n’ai pas vu un tel lavage de cerveau et des moutons lâches comme ça depuis un moment. Comment osent-ils se dire « catholiques » ? Comment osent-ils se présenter dans une Église catholique après ce qu’ils ont fait, si ce n’est pour le sacrement de la confession, pour demander pardon à Dieu.

Selon la page 125 de l’ordre du jour, le nouveau règlement donne au président du conseil le pouvoir de mettre fin à la délégation si celle-ci est considérée comme « discriminatoire à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes fondée sur un motif protégé en vertu du Code des droits de la personne de l’Ontario ».

Les motifs protégés comprennent l’âge « race », « identité sexuelle, expression de genre » et « orientation sexuelle ». La délégation considérée comme telle est entièrement laissée à « l’avis du président ».

Près d’une centaine de parents inquiets ont assisté à la réunion et ont exhorté le conseil à respecter la liberté d’expression. Josie Luetke, directrice de l’éducation et de la défense des intérêts du CTC, a également comparu à la réunion pour convaincre le conseil de voter contre la motion.

« Vous n’avez peut-être pas aimé ce que j’ai dit à propos du drapeau », a-t-elle soutenu en faisant référence à son discours précédent lors d’une réunion le 20 juin condamnant le drapeau de la « fierté », « mais j’espère que vous comprenez que nous avons le droit constitutionnel d’exprimer librement ces objections, de critiquer les hypothèses sous-jacentes de « l’identité de genre » et les implications de l’inclusion de « l’expression de genre » comme motif protégé. »

« Au lieu d’essayer de bâillonner les délégués, pourquoi ne pas simplement exprimer votre désaccord? » Questionna Luetke. « C’est la voie constructive à suivre, qui permet à toute la communauté d’apprendre et favorise un véritable respect des différences. »

« Si j’ai dit quelque chose de mal, parlons-en », a-t-elle exhorté. « Expliquez votre point de vue, et j’espère que nous pourrons mieux nous comprendre et peut-être même trouver un terrain d’entente. »

« La censure peut devenir de plus en plus endémique à moins que vous ne l’arrêtiez dans son élan », a-t-elle averti. « Ne nous engageons pas sur cette voie de l’autoritarisme. »

Le CTC a également présenté au conseil une pétition contre la motion signée par plus de 3 000 Canadiens inquiets.

La motion proposée a été suggérée le 20 juin 2023 par Brea Corbet, conseillère de la DPCDSB, immédiatement après qu’une délégation ait été donnée par un électeur catholique fidèle demandant aux conseillères et conseillers de cesser de hisser le drapeau de la « fierté » dans les écoles relevant de la DPCDSB.

Cependant, les membres du conseil ont ignoré les appels des parents et des Canadiens inquiets, votant plutôt en faveur de la motion, selon le CTC.

« Nous avons besoin que les fidèles catholiques se présentent contre chacun d’eux lors de la prochaine élection ou élection partielle, et j’exhorte ceux qui sont intéressés, s’ils vivent dans ces districts, à contacter le CTC à clc@clife.ca », a encouragé Fonseca.

« Si vous n’êtes pas intéressé à vous présenter, mais prêt à faire du bénévolat ou à servir de directeur de campagne pour un catholique fidèle, envoyez-nous également un e-mail », a-t-il ajouté. « Notre juste colère doit se transformer en action, et le travail doit commencer maintenant. »

Selon Fonseca, le CTC a décidé de « donner le feu rouge à tous les administrateurs qui ont voté pour censurer les délégations de parents ».

« Beaucoup d’entre eux, y compris la présidente du conseil d’administration, Luz Del Rosario, avaient déjà reçu le feu vert de notre part et nous avons travaillé pour les élire et les réélire », a-t-il poursuivi. « Malheureusement, nous allons maintenant devoir faire campagne pour leur suppression. Quelle déception ces gens sont. »

Le CTC cherche à remplacer les membres suivants du conseil d’administration parce qu’ils ont voté en faveur de la loi sur la censure. Pour exprimer respectueusement vos préoccupations à ces membres, veuillez communiquer avec :

Syndic Mario Pascucci
Mississauga Wards: 1 & 3
Tél. : 905-302-3096

Courriel : mario.pascucci@dpcdsb.org

Fiduciaire Herman Viloria
Mississauga Wards 2 & 8
Tél. : 416-452-9345

Courriel : herman.viloria@dpcdsb.org

Syndic Thomas Thomas
Mississauga Ward 5
Tél. : 905-601-4345

Courriel : thomas.thomas@dpcdsb.org

Syndic Luz del Rosario
Mississauga Ward 6 & 11
Tél. : 416-528-6447

Courriel : luz.delrosario@dpcdsb.org

Syndic Darryl Brian D’Souza
Brampton Quartiers : 2, 5 et 6
Téléphone : 416-528-8515

Courriel : darryl.dsouza@dpcdsb.org

Fiduciaire Brea Corbet
Mississauga Wards 9 & 10
Tél. : 905-301-9373

Courriel : brea.corbet@dpcdsb.org

Fiduciaire Anisha Thomas
Brampton Wards 1, 3 & 4
Tél. : 437-215-1676

Courriel : anisha.thomas@dpcdsb.org

Syndic Shawn Xaviour
Brampton Wards 7-10
Tél. : 416-528-9622

Courriel : shawn.xaviour@dpcdsb.org

Syndic Bruno Iannicca
Mississauga Ward 7
Tél. : 905-270-0536

Courriel : bruno.iannicca@dpcdsb.org

Syndic Stefano Pascucci
Mississauga Ward 4
Tél. : 416-508-5543

Courriel : stefano.pascucci@dpcdsb.org

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/news/ontario-catholic-school-board-passes-rule-allowing-them-to-censor-concerned-parents/?utm_source=daily-canada-2023-09-29&utm_medium=email

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67028
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Empty Re: CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

Message  Admin Ven 13 Oct 2023 - 19:59

@ Tous :

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 38636310

Chien rigolo

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67028
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Empty Re: CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

Message  Admin Mar 31 Oct 2023 - 15:11

L'AMOUR EXIGE LA VÉRITÉ : UN NOUVEAU LIVRE EXPLORE LES PROBLÈMES SCIENTIFIQUES ET RELIGIEUX LIÉS À L'IDÉOLOGIE DU GENRE !


CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Shutte30


L’amour exige la vérité : un nouveau livre explore les problèmes scientifiques et religieux liés à l’idéologie du genre. Publié par Sophia Institute Press plus tôt cette année, « Aimer les enfants de Dieu : l’Église et l’idéologie du genre » présente au lecteur catholique général la scène morale et scientifique entourant l’idéologie du genre.


par Julian Kwasniewski

25 octobre 2023

(LifeSiteNews) – Entre mai 2018 et août 2019, les recherches sur « transition transgenre » ont augmenté de 4 000 % sur la plateforme de médias sociaux Pinterest. Comme toutes les plateformes de médias sociaux, Pinterest encourage fortement l’intérêt croissant pour le transgendérisme chez les jeunes. Les vidéos TikTok avec le hashtag #Trans ont été visionnées plus de 26 milliards de fois. Malgré un nombre abondant de prétendues « histoires de réussite » de « transitions » disponibles en ligne et promues dans les médias, de nombreux médecins commencent à remettre en question la base scientifique des chirurgies transgenres et autres.

Alors que les chrétiens traditionnels ont vu les problèmes éthiques liés à l’idéologie du genre depuis sa création, la poursuite agressive de procédures pseudo-médicales pour affirmer les croyances LGBT n’a pas donné à la communauté scientifique suffisamment de temps pour évaluer les implications de l’idéologie sur la santé mentale et physique.

Alors que l’Église catholique est souvent accusée d’être anti-scientifique, il s’agit d’un autre exemple de la foi et de la science découvrant les mêmes vérités sous des angles différents. Publié par Sophia Institute Press plus tôt cette année, Aimer les enfants de Dieu : l’Église et l’idéologie du genre présente au lecteur catholique général la scène morale et scientifique entourant l’idéologie du genre. Avec une expérience dans le plaidoyer juridique pour la cause pro-vie, la liberté d’expression et d’autres questions similaires, l’auteur John Bursch est bien placé pour présenter au grand public la relation entre l’idéologie du genre et l’Église. Un aspect unique de ce livre est la citation par l’auteur de nombreux commentaires et condamnations récents des idéologies liées au genre de la part des évêques catholiques. Le chapitre 10 comprend des réponses à des questions courantes sur l’idéologie transgenre, ainsi que de nombreuses citations de prélats catholiques comme l’archevêque Carlson et l’évêque Coakley. Une annexe de ressources supplémentaires complète le volume.

Bursch situe son livre dans le contexte de « l’amour des autres » et de la façon dont la connaissance de la vérité est nécessaire si nous voulons le bien d’autrui. Il explique comment l’idéologie du genre est contraire aux vérités fondamentales et nuit directement non seulement à l’individu qui croit à de tels mensonges, mais aussi à son influence néfaste sur la communauté dans son ensemble.

Peu importe le nombre de parties du corps coupées ou cousues, peu importe le nombre de cycles d’hormones prises, chaque cellule se proclame la cellule d’un homme ou d’une femme dès le moment de la conception.
« Parce qu’il n’y a pas de charité sans vérité », il se plonge dans une discussion sur « ce qu’est la vérité » et une discussion inspirée de la Bible sur la sexualité humaine. Discutant des enseignements de Jean-Paul II et de Paul VI sur la façon dont la sexualité humaine est ordonnée à la procréation et à l’union, il nous rappelle que « les règles de Dieu concernant le mariage, la sexualité et la protection de la vie humaine » ne sont pas « simplement des décrets arbitraires que nous devons suivre », comme le pensent de nombreuses personnes laïques.

On trouvera ci-après une brève discussion sur la signification de ces termes et sur le concept de séparation du sexe et du genre. Cela fait suite à un chapitre intitulé « Que dit la recherche scientifique sur l’idéologie du genre ? » J’ai apprécié ce chapitre qui, comme les autres, a la qualité d’une vue d’ensemble.

Ici, Bursch présente la recherche scientifique qui confirme qu’il n’y a que les deux sexes : au niveau des chromosomes, il n’y a jamais rien d’autre que des garçons et des filles, et cela n’est, bien sûr, jamais changé par des chirurgies ou des « traitements » hormonaux.

Peu importe le nombre de parties du corps coupées ou cousues, peu importe le nombre de cycles d’hormones prises, chaque cellule se proclame la cellule d’un homme ou d’une femme dès le moment de la conception. De plus, le cerveau est « peut-être l’organe le plus « sexué » d’un être humain », comme l’a dit un scientifique. Les différences neurologiques entre les hommes et les femmes se manifestent dans (pour citer Ryan T. Anderson) « comment les hommes et les femmes ressentent les émotions et la douleur, comment ils voient et entendent, et comment ils se souviennent et naviguent ». Le sexe influence, selon un article de Scientific American que Bursch cite, « de nombreux domaines de la cognition et du comportement, y compris la mémoire, l’émotion, la vision, l’ouïe, le traitement des visages et la réponse du cerveau aux hormones du stress ».

Non seulement il est biologiquement impossible pour un « homme d’être piégé dans le corps d’une femme », mais Bursch discute de l’idée de personnes « non binaires » et du fait qu'« il n’existe pas de troisième sexe, et encore moins de spectre sexuel ». Alors que certains revendiquent de grands pourcentages de troubles du développement sexuel, le chiffre réel est de 0,018% de la population. Néanmoins, « ce n’est pas parce que les caractéristiques sexuelles physiques d’une personne rare à un niveau macro (par opposition à un niveau cellulaire) peuvent être ambiguës que le sexe pour la population humaine dans son ensemble n’est pas binaire ».

Les détransitionnistes expliquent qu’ils ont été influencés par Tumblr, YouTube et le « lavage de cerveau » sectaire
Passant à une discussion sur l’identité, Bursch s’appuie sur un livre du père Mike Schmitz pour explorer le fait que « notre identité n’est pas définie par nos attirances sexuelles pour le genre perçu ». Les rôles ou les intérêts stéréotypés des genres ne sont pas non plus la même chose qu’une identité masculine ou féminine authentique ; « Des actions basées sur la vérité, et non sur des stéréotypes fictifs », c’est ce qui sera impliqué dans « vouloir le bien de l’autre ».

Il s’avère que 80 à 95 % des enfants atteints de « dysphorie de genre » finissent par réconcilier leur « identité de genre » avec leur « sexe biologique » s’il n’y a pas d’intervention pour soutenir ou renforcer leur dysphorie. Il s’avère que « l’attente vigilante » est le moyen le plus sûr – à tous les niveaux – d’aider les enfants souffrant de confusion de genre.

Le chapitre 6 explore les difficultés médicales liées à toutes les thérapies dites « d’affirmation de genre » – y compris l’infertilité permanente possible, les problèmes de circulation et autres, sans parler du recâblage neurologique. Pour cette raison, un certain nombre d'« enfants dysphoriques de genre qui en viendraient naturellement à accepter leur sexe sont empêchés de le faire lorsque des politiques d’affirmation de genre » sont imposées ou encouragées. Comme le conclut Bursch, « confondre les enfants n’est pas aimer ». La communauté médicale mondiale commence lentement à abandonner le modèle d’intervention hormonale et chirurgicale qui est actuellement défendu aux États-Unis : même des pays comme le Royaume-Uni et divers pays scandinaves qui ont été à l’avant-garde du mouvement de transition de genre favorisent maintenant la méthode de « l’attente vigilante » en raison du manque d’études à long terme qui montrent des résultats positifs de la thérapie « d’affirmation de genre ».

Quelles que soient les considérations philosophiques ou scientifiques, je trouve que les histoires des « détransitionnistes » – ceux qui ont subi puis regretté un soi-disant changement de sexe ou une « transition » de genre et qui ont essayé d’inverser les dommages causés à leur corps – sont l’argument le plus émouvant et le plus convaincant contre le mouvement de l’idéologie du genre.

Le chapitre 7 de Aimer les enfants de Dieu traite de quelques-unes des histoires de ces personnes en détransition. À l’origine de la confusion de nombreux personnes en transition, il y a des événements abusifs survenus dans l’enfance et d’autres difficultés psychologiques. Les détransitionnistes notent comment Tumblr et YouTube ont influencé leurs choix, et comment les « communautés » LGBT ont créé des atmosphères sectaires de soutien et de « lavage de cerveau ». L’une d’entre elles l’a raconté à propos des personnes qui ne soutenaient pas l’idéologie du genre : « Vous allez littéralement mourir si vous parlez à ces gens. » Bursch discute également de la façon dont l’échec de l’obtention d’un consentement éclairé se produit régulièrement en raison de la dissimulation des effets secondaires possibles (et probables) des interventions de « transition ».

Les derniers chapitres de ce livre se terminent par une discussion sur les effets de l’idéologie du genre dans la sphère publique, par exemple dans le sport et l’école. La censure sur des plateformes comme Spotify et YouTube, ainsi que sur des sites de commerce comme Amazon, est incroyable : des livres sont retirés, des vidéos et des podcasts qui traitent des témoignages de personnes transgenres disparaissent. Les effets de toilettage des programmes scolaires incluent des suggestions ahurissantes comme le recrutement d’enfants de moins de 10 ans dans les clubs LGBTQ.

Aimer les enfants de Dieu est une excellente introduction au sujet de l’idéologie transgenre. Si vous n’avez jamais fait beaucoup de recherches à ce sujet et que vous sentez que vous avez besoin de vous situer, c’est peut-être le livre. Et cela pourrait également être approprié pour une discussion sur le sujet avec des adolescents plus âgés. Nous voulons aimer dans la vérité. Nous avons besoin de savoir comment la vérité et l’amour sont sapés. L’idéologie transgenre est à la fois complexe et simple, folle et subvertissante. Nous ferions bien de nous assurer que nous sommes conscients de la situation si nous voulons être les vrais amoureux de notre temps.

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/opinion/love-requires-truth-new-book-explores-scientific-religious-problems-with-gender-ideology/?utm_source=daily-canada-2023-10-26&utm_medium=email

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67028
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Empty Re: CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

Message  Admin Ven 3 Nov 2023 - 11:45

@ Tous :

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 39845010

Chien rigolo

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67028
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Empty Re: CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

Message  Admin Ven 8 Déc 2023 - 14:43

EXCLUSIF : JORDAN PETERSON AVERTIT QUE LES RADICAUX LGBT TENTENT DE DÉTRUIRE LE CATHOLICISME !


CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Screen33


par Clare Marie Merkowsky

18 septembre 2023

TORONTO (LifeSiteNews) – Le psychologue et auteur canadien Jordan Peterson a averti que les militants LGBT radicaux s’efforcent de « détruire » le catholicisme.

Dans des remarques faites en exclusivité à LifeSiteNews, Peterson a condamné le système scolaire « catholique » au Canada pour avoir embrassé l’agenda LGBT et a fustigé les catholiques qui succombent aux exigences de la foule LGBT.

« L’agenda LGBTETC radical ne pourrait pas être plus antithétique à la doctrine catholique s’il avait été spécifiquement conçu dans ce but », a déclaré Peterson à LifeSiteNews.

Bien que Peterson ne soit pas catholique lui-même, il a reconnu la valeur du catholicisme et de la tradition, appelant les catholiques à se battre pour préserver leur foi. Il est également bien connu pour son amour et son intérêt pour les Écritures.

« Les radicaux au sein du mouvement alphabétique essaient de faire au catholicisme de manière plus étroite et au christianisme plus largement ce qu’ils font à toutes les traditions : les détruire », a-t-il déclaré.

« Ils utilisent la culpabilité, la manipulation et la menace très réelle de la foule pour le faire, ainsi que des revendications constantes de victimisation et d’oppression », a ajouté Peterson.

« Les catholiques trop endormis ou naïfs pour s’en rendre compte ou attirés par la coopération à cause d’appels à la compassion sont les 'idiots utiles' qui participent à leur propre disparition », a-t-il averti.

Les commentaires de M. Peterson font suite à la déclaration de l’Association des enseignantes et des enseignants catholiques anglo-ontariens la semaine dernière, qui a condamné le premier ministre Doug Ford pour avoir défendu les élèves contre l’endoctrinement LGBT.

« Les récents commentaires du premier ministre Ford – qui accuse les conseils scolaires et les enseignants d'"endoctriner » les élèves en protégeant le droit des élèves d’utiliser les pronoms de genre de leur choix – sont honteux, irrespectueux et potentiellement nuisibles », peut-on lire dans le communiqué.

« L’utilisation des pronoms de genre est de nature profondément personnelle et est au cœur de l’identité d’une personne », poursuit le communiqué.

Les déclarations de la soi-disant association catholique sont en contradiction directe avec la doctrine catholique. Le Catéchisme de l’Église catholique affirme clairement que Dieu a créé l’homme « mâle et femelle », citant l’Écriture.

« La différence et la complémentarité physiques, morales et spirituelles sont orientées vers les biens du mariage et l’épanouissement de la vie familiale. L’harmonie du couple et de la société dépend en partie de la manière dont sont vécus la complémentarité, les besoins et le soutien mutuel entre les sexes », poursuit le Catéchisme.

Le Catéchisme déclare en outre que « les actes homosexuels sont intrinsèquement désordonnés » et « ne peuvent en aucun cas être approuvés ».

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/news/exclusive-jordan-peterson-warns-lgbt-radicals-are-trying-to-destroy-catholicism/?utm_source=daily-canada-2023-09-19&utm_medium=email

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67028
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Empty Re: CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

Message  Admin Sam 9 Déc 2023 - 11:44

LA CALIFORNIE MENACE DE RETIRER LES ENFANTS À DES PARENTS QUI N'AFFIRMENT PAS LA CONFUSION TRANSGENRE!


CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Newsom10


La Californie menace de retirer les enfants à des parents qui n’affirment pas la confusion transgenre. C’est une période terrifiante pour les parents en Californie sous la direction d’extrême gauche de l’État[


par Jonathon Van Maren

18 septembre 2023

(LifeSiteNews) Alors que les guerres transgenres s’intensifient, nous voyons deux tendances se développer simultanément. D’un côté, un nombre croissant de preuves qui révèlent les dommages irréversibles causés par les chirurgies de « changement de sexe » et les bloqueurs de puberté/hormones sexuelles croisées suscite une opposition idéologiquement diversifiée à l’agenda transgenre, avec des États rouges américains ainsi que des nations libérales telles que le Danemark, la Suède et la Finlande qui changent de cap.  

De l’autre côté, les progressistes redoublent d’efforts, avec des pays comme le Canada et la Nouvelle-Zélande et des États comme la Californie et le Minnesota qui poussent de nouvelles lois consacrant les locaux transgenres dans la loi avec des mesures de plus en plus extrémistes. Dans ces endroits, la dissidence de l’orthodoxie LGBT – que les « changements de sexe », même pour les enfants, sont nécessaires pour prévenir les suicides ; que les détransitionneurs sont soit des escrocs, soit des aberrations ; Que toutes les preuves indiquant les dommages causés par ce scandale médical soient ignorées – se heurte à l’hostilité et même à des sanctions professionnelles.

La Californie est secouée par cette guerre culturelle depuis plusieurs années. Dominé par les villes progressistes, l’État abrite toujours une minorité conservatrice substantielle, ce qui a entraîné des manifestations massives lors des réunions du conseil scolaire, car des parents en colère ont exigé des comptes et insisté pour que l’endoctrinement LGBT cesse. Certaines de ces manifestations ont dégénéré en bagarres – la frustration monte alors que les législateurs de Californie et le gouverneur Gavin Newsom vont de l’avant avec projet de loi après projet de loi renforçant l’hégémonie LGBT dans le Golden State.

Le dernier projet de loi est AB-957, qui a été adopté par les deux chambres de l’État le 8 septembre et appelle les tribunaux judiciaires de Californie à prendre en compte « l’affirmation par les parents de l’identité de genre ou de l’expression de genre de l’enfant comme faisant partie de la santé, de la sécurité et du bien-être de l’enfant » lorsqu’ils prennent des décisions concernant la garde et les droits de visite. Le projet de loi stipule que « l’affirmation comprend une gamme d’actions et sera unique pour chaque enfant, mais dans tous les cas, elle doit promouvoir la santé et le bien-être généraux de l’enfant ». La marraine du projet de loi, Lori Wilson, prétend que ce libellé est suffisamment vague pour permettre un « pouvoir discrétionnaire judiciaire ».

C’est un non-sens évident. Le libellé même du projet de loi est enraciné dans des prémisses transgenres : « l’affirmation de genre » suppose que l’enfant est né dans le mauvais corps et que les chirurgies de « changement de sexe » ou les bloqueurs de puberté « affirment » ainsi le véritable genre de l’enfant, qui est distinct de son sexe et doit donc être corrigé. C’est pourquoi le mouvement LGBT s’est éloigné du langage de la « transition de genre » et exige plutôt que le terme « affirmation de genre » soit utilisé – parce que la terminologie même est enracinée dans l’hypothèse que leur point de vue est correct.

Wilson a été claire quant à l’intention de son projet de loi, notant qu’il est « de notre devoir en tant que parents d’affirmer nos enfants » et que le choix du sexe d’un enfant, « quel qu’il soit », doit être respecté par les parents. Les parents peuvent être en désaccord avec l’idéologie transgenre – c’est leur droit garanti par le premier amendement, a déclaré Wilson – mais leur désaccord « peut également être pris en compte dans un conflit de garde ». En réponse aux critiques, elle a déclaré que son projet de loi se concentrait sur « ce qui est le mieux pour l’enfant et qu’il existe un large éventail de recherches qui soutiennent que l’affirmation de l’identité de genre est l’intérêt supérieur de l’enfant ». Il y a beaucoup de pays, du Royaume-Uni à la Norvège, qui ne sont pas d’accord avec cette affirmation.

Comme l’a rapporté Fox News, les parents tirent la sonnette d’alarme et notent que l’intention réelle de ce projet de loi est de retirer les enfants du foyer des parents qui ne font pas quoi pour « faire la transition » de leurs enfants :

Erin Friday, une avocate californienne et mère d’une fille qui a fait la transition puis la détransition, a déclaré à Fox News Digital qu’en vertu de ce projet de loi, elle aurait perdu la garde de sa fille si elle avait été en place lorsqu’elle s’interrogeait sur son genre, car elle n’a pas affirmé sa fille dans la transition.

« Tout parent qui ne veut pas affirmer son enfant maintenant, risque de perdre la garde de son enfant », a déclaré Friday. « La Californie sera le premier État à juger les parents violents s’ils n’acceptent pas d’affirmer l’identité de genre de leur enfant, et nous ne savons même pas ce que cela signifie. »

« 957 ne se limite pas aux situations de divorce, et c’est ce que l’auteur vous dira : c’est juste un divorce, et ce n’est qu’un volet, et c’est faux », a-t-elle ajouté. Parce que le projet de loi lie l’affirmation de genre à trois mots très importants, soit la santé, la sécurité et le bien-être. Ces mots sont magiques. Ils ont un sens dans la loi, que l’auteur ne veut pas que vous connaissiez.

Friday a déclaré que « tout » étant le mot clé signifie « le juge doit examiner cela dans toute demande de garde, pas seulement le divorce ». En outre, « le code pénal californien pour les abus ou la négligence utilise les mots santé et bien-être », a-t-elle ajouté.

« Ils sont en train de faire des portes dérobées », a déclaré Friday. « Ils disent en fait que la santé, la sécurité et le bien-être de tous les enfants sont liés à l’affirmation et c’est ainsi que l’on en arrive à des parents comme moi qui n’ont pas affirmé leur enfant, pourraient perdre la garde de leur enfant. »

« Doivent-ils les mettre sous bloqueurs de puberté ? » a-t-elle demandé. « Doivent-ils couper des parties de leur corps ? Doivent-ils leur donner des hormones sexuelles croisées, ou doivent-ils simplement leur faire couper les cheveux ? Que se passe-t-il si les parents sont religieux et que leur religion dit qu’ils ne peuvent pas affirmer l’identité de genre de l’enfant ?

« Que se passe-t-il lorsqu’un parent n’est prêt à affirmer qu’en utilisant un nom différent et que l’autre parent est prêt à couper les gonades de l’enfant ? Qui gagne ? », a-t-elle poursuivi. « Que se passe-t-il si aucun des parents n’affirme son identité de genre ? Qui prend l’enfant ?

Le co-parrain du projet de loi est le sénateur Scott Weiner, le pire et le plus dangereux législateur de Californie. Weiner a suggéré que les spectacles de drag queens soient obligatoires pour les enfants à partir de la maternelle ; co-auteur d’un projet de loi qui pourrait exiger des peines d’emprisonnement pour les travailleurs de la santé qui refusent un « nom ou des pronoms préférés » ; et a proposé une loi en 2019 – également signée par le gouverneur Gavin Newsom – qui permet « aux juges de pouvoir discrétionnaire sur l’enregistrement des délinquants sexuels dans tous les cas impliquant des rapports sexuels volontaires entre des adolescents de 14 à 17 ans, qui ne peuvent pas légalement consentir, et des adultes de moins de dix ans de plus ». Il a également présenté un projet de loi qui obligerait les parents d’accueil à « affirmer l’identité de genre » des enfants dans leur foyer et un projet de loi qui permettrait aux enfants d’obtenir des « changements de sexe » sans le consentement des parents.

Les critiques ont déjà déclaré que l’AB-957 sera contesté devant les tribunaux. En attendant, c’est une période terrifiante pour les parents d’enfants dont le genre est confus.  

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/blogs/california-is-threatening-to-take-kids-from-parents-who-dont-affirm-transgender-confusion/?utm_source=daily-canada-2023-09-19&utm_medium=email

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67028
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Empty Re: CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" !

Message  Admin Dim 10 Déc 2023 - 12:22

NEWSOM OPPOSE SON VETO À UN PROJET DE LOI OBLIGEANT LES JUGES À EXAMINER SI LES PARENTS AFFIRMENT LA CONFUSION DE GENRE DE L'ENFANT !


CHRONIQUE DE LA DÉCADENCE NO 14 : "Le Forum Économique Mondial défend la Pédophilie" ! - Page 18 Newsom11


Newsom oppose son veto à un projet de loi obligeant les juges à examiner si les parents « affirment » la confusion de genre de l’enfant. Le gouverneur démocrate radical de Californie a fait valoir que le projet de loi était inutile et potentiellement dangereux pour les futurs points de l’ordre du jour de gauche.


par Ashley Sadler

25 septembre 2023

SACRAMENTO, Californie (LifeSiteNews) — Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a opposé son veto à un projet de loi très controversé qui, selon les critiques, aurait pu autoriser l’État à retirer les enfants du domicile des parents qui refusaient d'« affirmer » leur confusion de genre.

Vendredi, le gouverneur radical pro-LGBT et pro-avortement de l’État, dirigé par les démocrates, a choisi d’opposer son veto à l’AB 957 de Californie, arguant que le projet de loi était inutile et potentiellement dangereux pour les futurs points de l’ordre du jour de gauche.

« J’apprécie la passion et les valeurs qui ont conduit l’auteur à présenter ce projet de loi », a écrit Newsom dans un communiqué du 22 septembre. « Je partage un engagement profond à faire progresser les droits des Californiens transgenres, un effort qui a guidé mes décisions au cours de nombreuses décennies dans la fonction publique. »

« Cela dit, j’appelle à la prudence lorsque les branches exécutive et législative du gouvernement de l’État tentent de dicter – en termes normatifs qui ne distinguent qu’une caractéristique – les normes juridiques que le pouvoir judiciaire doit appliquer », a-t-il poursuivi. « Des élus d’un autre avis, en Californie et dans d’autres États, pourraient très bien utiliser cette stratégie pour diminuer les droits civils des communautés vulnérables. »

Et Newsom a souligné que la législation est finalement inutile compte tenu de la loi actuelle.

« De plus, un tribunal, en vertu de la loi existante, est tenu de tenir compte de la santé, de la sécurité et du bien-être d’un enfant lorsqu’il détermine l’intérêt supérieur d’un enfant dans ces procédures, y compris l’affirmation par le parent de l’identité de genre de l’enfant », a-t-il déclaré.

Comme LifeSiteNews l’a précédemment rapporté, AB 957 a été conçu pour modifier l’article 3011 du Code de la famille de Californie afin d’obliger les juges à prendre en compte la question de savoir si les parents « affirment » ou non l’identité « transgenre » d’un enfant comme l’un des facteurs dans l’examen des désaccords de garde.

Le Washington Free Beacon a noté que le nouvel amendement, formulé en termes vagues, suscitait des inquiétudes quant au fait que la « non-affirmation » serait considérée dans le Golden State « comme un abus ».

« Dans le passé, lorsque nous avons eu ces discussions, et que j’ai vu les droits parentaux s’atrophier, j’ai encouragé les gens à continuer à se battre », a déclaré le sénateur de l’État de Californie, Scott Wilk, lors d’une audience de la commission judiciaire du Sénat, avant d’avertir les parents de « fuir la Californie » si le projet de loi était adopté.

« Si vous aimez vos enfants, vous devez fuir la Californie », a-t-il déclaré. « Il faut que tu fuies. »

Wilk a fait valoir à l’époque que le libellé du projet de loi pourrait être utilisé par l’État pour retirer les enfants de leur foyer si leurs parents ne « soutiennent pas l’idéologie du gouvernement ».

Un porte-parole de la représentante de l’État Lori Wilson, qui a rédigé le projet de loi et a affirmé que même un enfant de sept ans devrait être « affirmé » dans sa confusion de genre, a précédemment repoussé les préoccupations concernant la législation nouvellement révisée tout en affirmant que les juges devraient tenir compte de « l’affirmation » d’un parent dans les batailles pour la garde.

« Il ne s’agit pas de dire que [l’affirmation de genre] est le facteur le plus important ou le facteur déterminant », a déclaré le porte-parole. « C’est l’un des nombreux facteurs dont le juge devrait tenir compte lorsqu’il élabore une entente de garde. »

À la suite de la décision de Newsom d’abandonner la mesure, Wilson a déclaré dans un communiqué samedi qu’elle était « extrêmement déçue ».

« Je connais le bilan du gouverneur. Il est un champion de la communauté LGBTQ+ depuis des années et même avant que ce ne soit populaire », a-t-elle déclaré. « Cependant, sur ce point, le gouverneur et moi ne sommes pas d’accord sur la meilleure façon de protéger les enfants [transgenres, de diverses identités de genre et intersexués]. »

« Mon intention avec ce projet de loi était de leur donner une voix, en particulier dans le système judiciaire de la famille où un parent qui ne s’affirme pas pourrait avoir un impact néfaste sur la santé mentale et le bien-être d’un enfant », a-t-elle fait valoir, promettant de continuer à se battre pour « tous les enfants trans qui méritent un avenir meilleur et plus sûr ».

Les affirmations de Wilson sont vivement contestées par les opposants à l’idéologie LGBT radicale.

Comme LifeSiteNews l’a largement rapporté, en plus d’affirmer une fausse réalité selon laquelle le sexe d’une personne peut être changé, les chirurgies et les médicaments transgenres ont été associés à des dommages physiques et psychologiques permanents, notamment des maladies cardiovasculaires, une perte de densité osseuse, un cancer, des accidents vasculaires cérébraux et des caillots sanguins, l’infertilité et la suicidalité. De plus, des études indiquent que plus de 80 % des enfants souffrant de dysphorie de genre s’en sortiront d’eux-mêmes à la fin de l’adolescence sans interventions chirurgicales ou pharmaceutiques.

Quoi qu’il en soit, l’identification transgenre chez les enfants a grimpé en flèche ces dernières années, et les taux de mutilations chirurgicales des mineurs ont augmenté de manière astronomique. Le phénomène a coïncidé avec le fait que de jeunes enfants de tout le pays ont été activement encouragés dans leurs salles de classe à adopter des identités « transgenres », « de genre fluide » ou « non binaires ».

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/news/newsom-vetoes-bill-requiring-judges-to-consider-whether-parents-affirm-childs-gender-confusion/?utm_source=daily-canada-2023-09-26&utm_medium=email

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67028
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 21 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum