MGR VIGANO : "Le Mondialisme est une préparation "satanique" à la montée de l'Antéchrist" !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

MGR VIGANO : "Le Mondialisme est une préparation "satanique" à la montée de l'Antéchrist" !

Aller en bas

MGR VIGANO : "Le Mondialisme est une préparation "satanique" à la montée de l'Antéchrist" ! Empty MGR VIGANO : "Le Mondialisme est une préparation "satanique" à la montée de l'Antéchrist" !

Message  Admin Mer 30 Aoû 2023 - 13:26

MGR VIGANO : "LE MONDIALISME EST UNE PRÉPARATION "SATANIQUE" À LA MONTÉE DE L'ANTÉCHRIST" !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mgr Viganò : Le mondialisme est une préparation "satanique" à la "montée de l'Antéchrist". L'ancien nonce apostolique a développé sa perception d'un lien intime entre le mondialisme et le satanisme... Le mondialisme constitue, pour ainsi dire, la mise en scène, le script et le scénario qui doivent préparer l'humanité à l'ascension politique de l'Antéchrist, auquel les dirigeants du monde - ses serviteurs - abandonneront les souverainetés nationales pour qu'il devienne une sorte de tyran mondial.


29 août 2023

(LifeSiteNews) -- L'archevêque Carlo Maria Viganò a une fois de plus condamné la montée du "globalisme", déclarant qu'il prépare l'humanité "à la montée politique de l'Antéchrist".

Dans une interview accordée le 24 août à un média francophone, Mgr Viganò a commenté la montée du "mondialisme" et son impact sur la société. Réitérant sa dénonciation constante du mondialisme, l'archevêque a établi un lien entre la corruption dans la société et la corruption dans l'Église catholique :

L'élément qui, à mon avis, doit être clarifié - pour que la dénonciation soit complète - est la relation spéculaire entre le coup d'État de l'État profond dans la sphère civile et le coup d'État similaire de l'Église profonde dans la sphère ecclésiastique.

L'"action subversive" qui mine chaque sphère est "identique", a-t-il déclaré, "tout comme les principes inspirateurs qui les animent et les objectifs qu'ils se fixent".

Il est "essentiel" pour les catholiques de "comprendre que le Concile Vatican II et le Novus Ordo ont été pour l'Église ce que la Révolution et la Déclaration des droits de l'homme ont été pour les sociétés civiles, car à la racine de l'un et de l'autre se trouve le germe empoisonné de la Révolution, c'est-à-dire de la subversion de l'ordre naturel que Dieu a établi pour l'homme et les sociétés humaines".

L'archevêque a ensuite établi un lien entre le mondialisme et le satanisme, affirmant qu'ils sont presque synonymes. "L'essence du mondialisme est satanique, et l'essence du satanisme est mondialiste".

Car le plan de Satan est d'établir le règne de l'Antéchrist, en lui donnant le moyen de parodier la vie terrestre du Christ, d'imiter ses miracles par des prodiges grotesques, d'entraîner les foules non pas par la simplicité de la Vérité, mais par la tromperie et le mensonge.

Le mondialisme constitue, pour ainsi dire, la mise en scène, le script et le scénario qui doivent préparer l'humanité à l'ascension politique de l'Antéchrist, auquel les dirigeants du monde - ses serviteurs - abandonneront les souverainetés nationales pour qu'il devienne une sorte de tyran mondial.

Expliquant comment une telle "mise en scène" pourrait être accomplie, Viganò a écrit que "ce qui reste du règne du Christ doit être effacé dans les institutions, la culture et la vie quotidienne des citoyens". L'un des moyens d'y parvenir serait de mettre en œuvre une "dissolution morale", a-t-il soutenu, qui encouragerait les gens "à se tourner vers le vice et à se moquer de la vertu".

Mais il a également souligné des aspects tels que les tentatives de détruire "la famille naturelle, cellule fondamentale de la société, éliminée de laquelle les enfants deviennent des marchandises, des produits que ceux qui ont de l'argent peuvent commander sur Internet, alimentant un vaste réseau criminel de plus en plus florissant, sans parler de l'industrie des mères porteuses".

Le divorce, l'avortement, l'euthanasie, l'homosexualisme et le pansexualisme, les mutilations de transition de genre se sont révélés être des outils efficaces pour éliminer non seulement la foi révélée, mais aussi les principes les plus sacrés de la loi naturelle.

En opposition à la foi catholique à laquelle s'opposent ces mouvements anti-vie, le mondialisme est "une religion" diffusée par "l'idéologie de la guerre", a déclaré l'archevêque. Alors que le catholicisme est centré sur le Christ, "les mondialistes appliquent les principes catholiques de la 'royauté sociale', mais proclament Satan roi des sociétés".

M. Viganò, qui a été nonce apostolique aux États-Unis de 2011 à 2016, a mis en évidence un modèle de "censure de l'information qui ne correspond pas à l'histoire officielle, menée avec la complicité des plates-formes sociales et des médias". Selon lui, cette méthode a été employée dans la société moderne, permettant la propagation de l'esprit anti-catholique :

Ce n'est pas un hasard si la fiction démocratique utilise des moyens de répression violente des manifestations populaires qui, dans une démocratie libre, devraient conduire à des barricades et à une exécution internationale - je pense, entre autres, à Macron, un élève de Young Leaders for Tomorrow du World Economic Forum de Klaus Schwab. Il ne suffit pas d'appeler une dictature "démocratie" pour qu'elle le devienne par magie, surtout quand le consentement des citoyens à ceux qui interprètent leur état d'esprit et leurs attentes constitue une menace pour la survie de ces parasites subversifs.

Il a également exprimé des doutes sur l'indépendance et la véracité actuelles des processus électoraux, affirmant que la "démocratie" était une illusion à laquelle "l'oligarchie maçonnique" permettait aux citoyens de s'adonner.

Je le répète : si la démocratie fonctionnait, elle ne laisserait pas les citoyens jouer avec la farce des élections et l'illusion d'être représentés au Parlement. Si elle le permet, c'est parce que l'oligarchie maçonnique sait qu'elle peut la contrôler par le biais de ses émissaires, placés partout. En revanche, l'Antéchrist sera roi, pas président, il exercera le pouvoir de manière absolue, totalitaire, dictatoriale. Et ceux qui croient à la fable de la démocratie découvriront trop tard qu'ils ont été trompés.

Mais il a également souligné des aspects tels que les tentatives de détruire "la famille naturelle, cellule fondamentale de la société, éliminée de laquelle les enfants deviennent des marchandises, des produits que ceux qui ont de l'argent peuvent commander sur Internet, alimentant un vaste réseau criminel de plus en plus florissant, sans parler de l'industrie des mères porteuses".

Le divorce, l'avortement, l'euthanasie, l'homosexualisme et le pansexualisme, les mutilations de transition de genre se sont révélés être des outils efficaces pour éliminer non seulement la foi révélée, mais aussi les principes les plus sacrés de la loi naturelle.

En opposition à la foi catholique à laquelle s'opposent ces mouvements anti-vie, le mondialisme est "une religion" diffusée par "l'idéologie de la guerre", a déclaré l'archevêque. Alors que le catholicisme est centré sur le Christ, "les mondialistes appliquent les principes catholiques de la 'royauté sociale', mais proclament Satan roi des sociétés".

M. Viganò, qui a été nonce apostolique aux États-Unis de 2011 à 2016, a mis en évidence un modèle de "censure de l'information qui ne correspond pas à l'histoire officielle, menée avec la complicité des plates-formes sociales et des médias". Selon lui, cette méthode a été employée dans la société moderne, permettant la propagation de l'esprit anti-catholique :Ce n'est pas un hasard si la fiction démocratique utilise des moyens de répression violente des manifestations populaires qui, dans une démocratie libre, devraient conduire à des barricades et à une exécution internationale - je pense, entre autres, à Macron, un élève de Young Leaders for Tomorrow du World Economic Forum de Klaus Schwab. Il ne suffit pas d'appeler une dictature "démocratie" pour qu'elle le devienne par magie, surtout quand le consentement des citoyens à ceux qui interprètent leur état d'esprit et leurs attentes constitue une menace pour la survie de ces parasites subversifs.Il a également exprimé des doutes sur l'indépendance et la véracité actuelles des processus électoraux, affirmant que la "démocratie" était une illusion à laquelle "l'oligarchie maçonnique" permettait aux citoyens de s'adonner.

Je le répète : si la démocratie fonctionnait, elle ne laisserait pas les citoyens jouer avec la farce des élections et l'illusion d'être représentés au Parlement. Si elle le permet, c'est parce que l'oligarchie maçonnique sait qu'elle peut la contrôler par le biais de ses émissaires, placés partout. En revanche, l'Antéchrist sera roi, pas président, il exercera le pouvoir de manière absolue, totalitaire, dictatoriale. Et ceux qui croient à la fable de la démocratie découvriront trop tard qu'ils ont été trompés.

Les commentaires de l'archevêque contre le mondialisme et les forces mondialistes sont loin d'être la première fois qu'il exprime de tels arguments. S'adressant à Steve Bannon l'été dernier, Mgr Viganò a déclaré ce qui suit :

En bref, nous sommes gouvernés par un haut commandement d'usuriers et de spéculateurs, de Bill Gates, qui investit dans de grandes exploitations agricoles à la veille de l'urgence alimentaire, ou dans des vaccins juste avant le déclenchement de la pandémie, à George Soros, qui spécule sur les fluctuations des devises et des obligations d'État et qui, avec Hunter Biden, finance un biolaboratoire en Ukraine.

Il affirme que les dirigeants nationaux et les chefs d'État "sont des traîtres à notre nation qui se consacrent à l'élimination des populations, et que toutes leurs actions sont menées dans le but de causer le plus grand préjudice aux citoyens".Mais il a également estimé qu'en dépit d'une "intention délibérée de nuire", l'entreprise mondialiste connue sous le nom de "Grande Réinitialisation" a une fin "inévitable" d'échec, dont le moment dépend de "notre capacité à nous y opposer et aussi de ce qui est contenu dans les plans de la Divine Providence".

Il a exhorté les familles à faire partie d'un mouvement pour résister à l'agenda "reconstruire en mieux" de la Grande Réinitialisation, et au contraire à "reconstruire ce qui a été détruit".

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67552
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

kriss3738 et saintjeanlagneau 2 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum