INSTRUCTION AUX DISCIPLES EN ALLANT VERS ARIMATHIE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

INSTRUCTION AUX DISCIPLES EN ALLANT VERS ARIMATHIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

INSTRUCTION AUX DISCIPLES EN ALLANT VERS ARIMATHIE

Message  Invité le Sam 17 Déc 2011 - 5:53

INSTRUCTION AUX DISCIPLES EN ALLANT VERS ARIMATHIE
(Maria Valtorta, tome 3, chapitre 1 pages7/9)


« «Vous ne pouvez pas évaluer l'immensité du mal que l'homme peut faire à l'homme par une intransigeance hostile. Je vous prie de vous souvenir que votre Maître a toujours été bienveillant avec les malades spirituels. Vous croyez que mes plus grands miracles et ma principale vertu se manifestent par la guérison des corps. Non, amis...»

Oui, venez vous aussi qui êtes devant et vous qui êtes derrière Moi. La route est large et nous pouvons marcher en groupe.Tous se serrent près de Jésus qui continue:

«Mes principales oeuvres, celles qui témoignent davantage de ma nature et de ma mission, celles que mon Père regarde avec joie, ce sont les guérisons des coeurs, soit les guérisons d'un vice ou de plusieurs vices capitaux, soit les désolations qui abattent par la persuasion d'être frappés par Dieu et abandonnés par Dieu.

Une âme qui a perdu cette certitude de l'aide de Dieu, qu'est-elle jamais ? C'est un faible liseron qui se traîne dans la poussière car il ne peut s'accrocher à l'idée qui était sa force et sa joie. Vivre sans espérance est une horreur. La vie est belle avec ses duretés seulement parce qu'elle reçoit le flot du Soleil Divin. La vie a pour but ce Soleil. Est-il sombre le jour humain, trempé de larmes, marqué de sang ? Oui, mais après il y aura le Soleil. Plus de douleurs, plus de séparations, plus de duretés, plus de haines, plus de misères et de solitudes sous les nuages qui accablent, mais clarté et chant, mais sérénité et paix, mais Dieu. Dieu : le Soleil Eternel !

Regardez comme elle est triste la terre quand survient une éclipse. Si l'homme devait se dire : "Le soleil est mort" ne lui semblerait-il pas qu'il vit pour toujours dans un obscur tombeau, emmuré, enseveli, mort avant d'être mort ?

Mais l'homme sait qu'au-delà de cet astre qui cache le soleil et donne au monde un aspect funèbre, il y a toujours le gai soleil de Dieu. Il en est ainsi de la pensée de l'union à Dieu en cette vie. Les hommes blessent, volent, calomnient ? Mais Dieu guérit, restitue, justifie. Et sans mesure. Les hommes disent : "Dieu t'a repoussé" ?

Mais l'âme tranquille pense, doit penser : "Dieu est juste et bon. Il voit les causes et Il est bienveillant. Et Il l'est encore plus que l'homme le plus bienveillant ne puisse l'être. Il l'est infiniment. Par conséquent, non, Il ne me repoussera pas si j'incline mon visage en pleurs sur son sein et Lui dis : '' Père. Toi seul me restes. Ton enfant est affligé et abattu. Donne-moi ta paix...''.

Maintenant Moi, l'Envoyé de Dieu, je rassemble ceux que l'homme a troublés ou que Satan a renversés et je les sauve. C'est mon oeuvre, une oeuvre vraiment mienne. Le miracle sur la chair, c'est la puissance divine.

La rédemption des esprits, c'est l'oeuvre de Jésus Christ, Sauveur et Rédempteur : Je pense, et je ne me trompe pas, que ceux-là qui ont trouvé en Moi leur réhabilitation aux yeux de Dieu et à leurs propres yeux, seront mes disciples fidèles, ceux qui, avec plus de force, pourront entraîner les foules vers Dieu en disant : "Vous, pécheurs ? Moi aussi. Vous, avilis ? Moi aussi. Vous, désespérés ? Moi aussi. Et pourtant, vous le voyez, le Messie a eu pitié de ma misère spirituelle et il m'a voulu son prêtre. Car il est la Miséricorde et il veut que le monde en soit persuadé, et nul n'est plus apte à persuader que celui qui l'a éprouvée".

Maintenant Moi, à mes amis et à ceux qui m'ont adoré depuis ma naissance, à vous par conséquent et aux bergers, j'unis ceux-ci. Je les unis aux bergers, à ceux que j'ai guéris, à ceux qui, sans choix spécial comme celui de vous autres douze, ont pris mon chemin et le suivront jusqu'à la mort. » …
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum