La bête à dix cornes c'est l'Union européenne, Ma fille, dénommée Babylone dans l'Apocal
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

La bête à dix cornes c'est l'Union européenne, Ma fille, dénommée Babylone dans l'Apocal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La bête à dix cornes c'est l'Union européenne, Ma fille, dénommée Babylone dans l'Apocal

Message  sylvia le Lun 20 Fév 2012 - 16:03

053-Message de Jésus à Maria sa messagère, le 19 Fév. 2012

Publié le 20/02/2012 à 21:25 par petitremy

La bête à dix cornes c'est l'Union européenne


Lorsque cela se produira le communisme se prononcera, et malheur à quiconque sera vu à pratiquer leur religion en leur présence.

Message de Jésus à Maria de la Divine Miséricorde (Europe),
Dimanche 19 Février 2012 à 03 h.00


*Ma fille bien-aimée, vous ne devez pas être effrayé par ces messages.

Car ils sont donnés pour le monde en raison de l'amour que J'ai pour l'ensemble de l'humanité.

La connaissance des événements à venir permettra de préparer mes enfants afin qu'ils puissent défendre la vérité.

Mes avertissements peuvent aider à la propagation de la conversion et permettront à Mes enfants, une fois de plus, de reconnaître la Vérité de ma promesse de retour.

Ma Seconde Venue aura lieu dans la durée de vie de vos enfants.

Vous, de cette génération choisie, allez récolter les merveilles de mon Règne Glorieux sur la Terre.

Je veux inclure parmi vous, mes enfants choisis, ceux qui M'ont tourné le dos et nié l'existence de mon Père bien-aimé, Dieu du Très-Haut.

Mon amour enveloppe ceux qui me méprisent.

Dans le temps ils se convertiront.

Reconnaissant Mes messages qui vous sont donnés, Mon prophète à l'heure de la fin étant donnée la responsabilité de l' ouverture des sept sceaux, ne seront pas suffisant.

Ce qui importe vraiment, c'est le Salut de tous vos frères et soeurs dans le monde.

Les deux alliés la Russie et la Chine vont unir leurs forces.

Ceci se produira quand la bête avec les dix cornes montera pour dominer les peuples innocents par une longue souffrance.

La bête à dix cornes c'est l'Union européenne, Ma fille, dénommée Babylone dans le Livre de l'Apocalypse.

Babylone va tomber et être dominée par le grand Dragon Rouge, la Chine et son allié l'Ours, la Russie.

Lorsque cela se produira le communisme se prononcera, et malheur à quiconque sera vu à pratiquer leur religion en leur présence.

Toutes les religions seront interdites, mais les Chrétiens souffriront la persécution la plus grande.

Les Catholiques romains ne seront plus toléré du tout et ils devront réunir les fidèles dans le secret.

Le temps est venu, les enfants et tous mes disciples, de commencer à planifier votre avenir.

Je vous guiderai à tout moment.

Commencez à vous préparer maintenant, car vous aurez le temps de le faire.

Encore une fois, Je vous le dis, la prière en grande partie diluera le pouvoir de la Bête, l'Ours et le Dragon Rouge.

Ils régneront pendant un temps très court.

Car, ensuite ils seront détruits.

Votre Bien-Aimé Sauveur,

Rédempteur de l'humanité,

Jésus-Christ


avatar
sylvia
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 6068
Date d'inscription : 06/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bête à dix cornes c'est l'Union européenne, Ma fille, dénommée Babylone dans l'Apocal

Message  Octo le Lun 20 Fév 2012 - 16:15

@ Tous :

Je remarque cet important extrait dans ce Message du Ciel :

Jésus a écrit:Les deux alliés la Russie et la Chine vont unir leurs forces.

Ceci se produira quand la bête avec les dix cornes montera pour dominer les peuples innocents par une longue souffrance.

La bête à dix cornes c'est l'Union européenne, Ma fille, dénommée Babylone dans le Livre de l'Apocalypse.

Babylone va tomber et être dominée par le grand Dragon Rouge, la Chine et son allié l'Ours, la Russie.

Cette Prophétie est déjà en train de s'accomplir sous nos yeux !

Voyez à cet effet mon post suivant !

Octo !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bête à dix cornes c'est l'Union européenne, Ma fille, dénommée Babylone dans l'Apocal

Message  Octo le Lun 20 Fév 2012 - 16:18

UNE ALLIANCE CHINE-RUSSIE FACE À L'OTAN ?


Le nouveau président russe, Dmitri Medvedev, s’inscrit dans la continuité de son prédécesseur, Vladimir Poutine, qui avait opéré un rapprochement avec Pékin, tant en matière d’échanges commerciaux que sur un plan stratégique. Sa visite à Pékin fin mai inquiète les observateurs occidentaux qui voient dans cette alliance se profiler une nouvelle bipolarité.

La visite officielle en Chine fin mai du nouveau président russe, Dmitri Medvedev a confirmé le partenariat entre Pékin et Moscou, et inquiète certains observateurs occidentaux qui voient se profiler la possibilité d’une nouvelle relation Est-Ouest avec, d’un côté l’OTAN élargie, et de l’autre un tandem Russie-Chine qui ne manque pas d’arguments. Certains parlent déjà d’une nouvelle Guerre froide.

L’opportunisme russe post-Guerre froide

Après la fin de la bipolarité et l’effondrement du bloc communiste, la Russie a hésité entre un rapprochement avec l’Occident et le maintien d’un équilibre stratégique lui permettant de continuer à exister sur la scène internationale. Malgré de bonnes relations avec les Etats-Unis, certaines crises internationales, au premier rang desquelles la guerre du Kosovo en 1999, ravivèrent les spectres d’une nouvelle forme de bipolarité. Mais les capacités de la Russie étaient devenues trop faibles pour permettre à Moscou d’exister, et la diplomatie russe dut ainsi faire des concessions, comme à l’occasion des discussions sur le traité ABM. Parallèlement, la montée en puissance progressive de la Chine, tant économiquement que politiquement, offrit à Moscou un allié de poids capable de contrer la suprématie américaine. Plutôt que de devenir un allié docile de l’Occident, au risque de perdre son influence sur la scène internationale, la Russie a donc choisi de se tourner vers son ancien rival asiatique, dans une relation donnant-donnant que l’unilatéralisme américain pendant la guerre d’Irak et les difficultés rencontrées par Washington depuis n’ont fait que renforcer. Le choix pro-Pékin de Moscou n’est donc pas tant la convergence d’idéologies ou la volonté de servir la multipolarité qu’un opportunisme auquel Pékin a répondu présent en raison d’intérêts communs.

Le choix de Medvedev : la continuité

Medvedev : "Je dirais franchement que tout le monde n’apprécie pas notre coopération, mais il en va, selon nous, de l’intérêt de notre peuple, que cela plaise ou non"

Le nouveau président russe s’inscrit dans la continuité de son prédécesseur, Vladimir Poutine, qui avait opéré un rapprochement avec Pékin, tant en matière d’échanges commerciaux que sur un plan stratégique. Les ambitions réciproques vont donc nettement au-delà d’une meilleure coopération, et plaident en faveur d’une véritable alliance. Le président chinois "Hu Jintao et moi-même avons reconnu que la coopération sino-russe est devenue un facteur majeur de la sécurité mondiale, sans laquelle les décisions importantes sont impossibles", a déclaré Medvedev devant les étudiants de l’université de Pékin, avant d’ajouter : "Je dirais franchement que tout le monde n’apprécie pas notre coopération, mais il en va, selon nous, de l’intérêt de notre peuple, que cela plaise ou non". En d’autres termes, par nécessité, la Russie et la Chine semblent vouées à se rapprocher.

Une alliance capable de contrer l’OTAN

D’un point de vue stratégique, une alliance Pékin-Moscou peut rivaliser avec l’OTAN, et pose ainsi les bases d’une nouvelle bipolarité. Deux puissances nucléaires reconnues par le TNP, disposant d’un siège de membre permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU, des forces armées performantes, et un réseau d’alliés de plus en plus important. Tout cela n’aurait que peu d’importance si les positionnements des deux alliés ne se trouvaient pas, sur certains sujets, totalement opposés aux intérêts de Washington, ce qui a pour effet de créer des tensions. Dans la ligne de mire de Moscou et Pékin notamment, le projet de défense antimissile en Europe centrale et orientale. Ce projet "empêche le renforcement de la confiance entre les Etats et la stabilité régionale et nous exprimons notre inquiétude à ce sujet", indique une déclaration conjointe russo-chinoise, ajoutant que "La création d’un système global de défense anti-missile (...) dans certaines régions du monde, ou le développement de coopération en ce sens, ne contribuent pas au maintien de l’équilibre stratégique et de la stabilité, empêche les efforts internationaux pour le contrôle des armements et de la non-prolifération".

Des problèmes persistants mais un partenariat qui a de l'avenir

Le début de la visite de Medvedev a été marqué par la signature d’un contrat nucléaire d’un milliard de dollars. Cet accord porte sur l’extension d’une usine d’enrichissement d’uranium en Chine et la fourniture de combustible. La coopération sino-russe dans le domaine nucléaire et la convergence de vues sur les questions stratégiques masquent toutefois des relations parfois tendues entre les deux rives de l’Amour, qui se sont longtemps disputées la suprématie en Asie centrale et la domination du monde communiste. Après la crise profonde qui a donné lieu à quelques conflits armés mineurs dans les années 1960, c’est paradoxalement la dislocation de l’empire soviétique qui a permis aux deux puissances de rétablir des relations de bon voisinage. Pour preuve, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint le chiffre record de 48,16 milliards de dollars en 2007 (+44,3% par rapport à l’année précédente). Selon des estimations d’experts ils pourraient encore augmenter, s’élevant à plus de 60 milliards de dollars cette année. Le partenariat entre les deux pays a décidément, qu’on s’en réjouisse ou non, de beaux jours devant lui.

SOURCE : http://www.contre-feux.com/international/une-alliance-chinerussie-face-a-lotan.php

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum