Apparitions à l'Escorial - Causerie de Luz Amparo Cuevas du 6 juillet 1997
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Apparitions à l'Escorial - Causerie de Luz Amparo Cuevas du 6 juillet 1997

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apparitions à l'Escorial - Causerie de Luz Amparo Cuevas du 6 juillet 1997

Message  IDEAL le Sam 23 Mar 2013 - 14:47

Apparitions à l'Escorial : Site internet http://apparitionsescorial.free.fr/

LUZ AMPARO CUEVAS (prophète des apparitions de l'Escorial en Espagne)
Diverses autorisations ecclésiastiques

LUZ AMPARO PARLE AUX PELERINS FRANÇAIS

6 Juillet 1997

Lors du pèlerinage des 5 et 6 juillet 1997 au Pré Neuf de L'Escorial, Luz Amparo a tenu à adresser quelques mots aux pèlerins français. Voici le texte de sa causerie improvisée. Nous avons respecté son caractère oral, spontané et sans apprêt.
Je ne puis rester très longtemps avec vous aujourd'hui, car j'ai une fille à l'hôpital qui vient d'avoir deux jumelles et nous devons aller la voir et l'assister. Je tiens pourtant, malgré le peu de temps dont je dispose, à vous adresser quelques mots.
En premier lieu, je veux vous remercier pour tous les secours que nous recevons de vous. Vous pensez bien que les œuvres ne peuvent pas se faire d'elles-mêmes, mais avec l'aide de tous. Comme je vous l'ai dit en d'autres occasions, et comme disait sainte Thérèse, Amparo seule ne peut rien faire, mais avec l'aide de tous, et surtout avec l'aide de Dieu nous pouvons tout. Vous nous aidez beaucoup vous-mêmes, et, je le répète, je tiens à vous en remercier.
Je veux vous dire aussi que je prie beaucoup pour vous, parce que vous êtes des bienfaiteurs de cette Œuvre. Dans ses statuts, qui sont, vous le savez, approuvés par l'Eglise, il est fait mention des bienfaiteurs, et je vous considère comme en faisant partie.
Je crois que la majorité d'entre vous, qui êtes déjà venus en ce lieu, vous connaissez l'Œuvre que la Très Sainte Vierge nous demande. Elle nous demande surtout l'Amour et l'Unité. Elle ne nous demande pas la division, mais Elle veut que nous soyons tous unis, parce que là où il y a la division, c'est le démon qui agit, et là où il y a l'unité c'est Dieu qui est avec nous.
C’est pourquoi, en commençant par tous ceux qui coordonnent ces pèlerinages, ainsi que par les interprètes, et en terminant par vous tous qui êtes ici, la mission que nous avons sur la terre, c’est de nous aimer, de nous aider, et, là où nous voyons une plaie, de la soigner, là où nous voyons une peine, de consoler. Sans charité, sur la terre, nous ne pouvons pas survivre ; au- dessus de tout doit resplendir l’amour, parce que Jésus est venu pour mourir sur une croix, par amour. Le plus grand bourreau du Christ, ce fut l'amour qu'il eut pour les âmes. C'est cet amour qui Le conduisit à la mort, à répandre jusqu'à la dernière goutte de son sang.
S'il nous a donné un cœur de chair, c'est pour que nous nous aimions tous avec ce cœur unique. Il ne nous a pas donné un cœur pour aimer celui-ci ou celui-là, mais II nous a donné notre cœur pour nous aimer tous.
Vous savez aussi ce qu'on nous dit dans l'Evangile ce sont des mots assez durs mais combien de personnes perdent leur vocation ou ne mettent pas à profit le temps qui leur est donné parce qu'elles ne veulent pas laisser leur père ou leur mère, alors que le Seigneur nous dit que celui qui ne laissera pas son père ou sa mère n’est pas digne d’être appelé son fils. Dieu doit occuper la première place. C’est ça l’Evangile qui a été écrit pas le Christ, ce n’est pas Amparo qui l’a inventé.
Je crois que dans les temps où nous sommes, où les êtres humains sont si déshumanisés, pour les diviniser, nous devons nous humaniser. Pour cela mettons à profit le temps qui nous est donné, et quand nous nous présenterons devant Dieu, que ce soit avec des œuvres et non les mains vides. Combien d’entre nous, pauvres êtres humains, nous remuons les lèvres mais nous ne remuons pas le cœur. Et sans remuer le cœur nous ne pouvons pas entrer dans le royaume de Dieu. Or il n’y a pas de chose plus belle que de se donner aux autres.
De plus en plus viennent à nous des jeunes filles qui abandonnent tout : leurs servantes, leurs études, car la majorité d’entre elles ont une formation universitaire, et elles viennent servir les pauvres. Quand elles se présenteront devant Dieu, quelle grande gloire elles recevront ! En outre leur service des pauvres est sans horaire et sans salaire, il est uniquement pour l’amour de Dieu et du prochain.
Vous les mères qui avez des filles, je vous le dis, recommandez-leur toujours de se mettre au service de Dieu. Si elles sont mariées, qu’elles éduquent leurs enfants dans la sainte crainte de Dieu, et si elles sont célibataires, qu’on leur parle beaucoup de Dieu. Voyez-vous ce que deviennent la majorité de ceux qui contractent un mariage aujourd’hui ? Combien j’en ai connus qui après s’être mariés, se trouvent totalement désunis ! Il est plus difficile de suivre l’homme que de suivre Dieu ! Et pourtant nous laissons Dieu de côté et nous nous tournons vers le monde et vers les choses du monde.
C’est pourquoi je veux vous dire qu’il est encore temps pour nous de servir Dieu et de servir le prochain. C’est là, la garantie la plus grande pour gagner le Ciel. Combien de temps nous perdons, et pourtant il nous importe peu de perdre le temps dans le monde ! La jeunesse perd son temps dans les discothèques, dans des activités mondaines.
Nous allons à l’église, mais nous y sommes mal à l’aise. La Sainte Messe nous ennuie, ou bien nous ne sommes même pas capables de faire une visite au Seigneur tous les jours, alors que Lui, pour notre amour, se trouve dans le Tabernacle. Vous rendez-vous compte ? Il n’a pas seulement donné sa vie, mais II est resté pour nous jusqu’à la fin du monde présent dans le Saint Sacrement. C’est si facile quand nous passons devant une église, d’ouvrir une porte, d’entrer un instant et de dire : « Jésus, je T’aime ! » ou n’importe quel autre petit mot d’amour. Et le Seigneur en est si content ! Je crois que le bonheur, c’est précisément de rendre Dieu content.
Il nous demande constamment de faire pénitence, de faire des sacrifices. Or la pénitence et les sacrifices sont totalement oubliés.
Nous ne nous rendons pas compte que le démon est sans cesse à l’affût pour essayer de nous attraper et pour nous dire : « Ne sois pas stupide, le monde est ce qu’il y a de plus beau », car le monde est entre les mains du démon. C’est pourquoi nous devons beaucoup aimer Dieu et beaucoup prier, afin que le démon ne puisse pas avoir l’avantage sur nous. C’est l’heure de Satan. C’est pourquoi nous devons lui dire : «Non, ce n’est pas ton heure. Pour moi toutes les heures sont pour le Christ, et au-dessus de toi, il y a Dieu, et seulement Dieu ».
La Très Sainte Vierge le répète constamment, Elle vient nous rappeler de mettre l’Evangile en pratique. Nous l’écoutons comme une histoire, qui est toujours là, mais sans nous rendre compte que cette histoire fut l’histoire de notre salut. Quand Jésus est venu, Il a abandonné le Ciel pour venir se faire homme et pour donner sa vie pour nous Vous rendez-vous compte s’il nous aimait avec une si grande intensité, pour avoir abandonné le Ciel où règnent une si grande paix et une si grande joie, afin de venir sur la terre mourir pour nous ? Cà, c’est de l’amour.
C’est ainsi que nous devons nous aimer, comme le Christ nous a aimés, de l’amour même qui sort du côté du Christ. Et nous devons persévérer de plus en plus, et nous ne devons pas nous laisser entraîner par de mauvaises compagnies, parce que le démon se sert souvent d’amitiés, et même de personnes que nous connaissons bien, pour nous tromper, sinon nous ne nous laisserions pas entraîner. Il se sert parfois d’une amie, et même d’un membre de la famille.
C’est pourquoi nous devons savoir discerner où est Dieu et ce que Dieu veut de nous. Et je crois que tout est dit dans l’Evangile, mais nous ne devons pas y jeter la confusion. Il a été écrit avec le sang du Christ, et le Christ n’est pas revenu pour enlever cet Evangile et nous en donner un nouveau. C’est le même Evangile, aujourd’hui, demain, hier, et tous les jours.
Donc, nous ne nous rendons pas compte que dans l’Evangile le Seigneur nous dit que beaucoup seront appelés et que bien peu seront élus. Ne soyons pas comme les vierges folles, soyons comme les vierges prudentes. Soyons toujours prêts, les lampes allumées. Parce que nous sommes dans les mains de Dieu et Dieu est notre maître. Il peut nous enlever ce qu’il voudra et quand II voudra, parce que tout est à Lui.
Nous, nous avons été créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, et II a tenu notre âme dans ses mains avant de la mettre dans notre être. Et quand nous arriverons devant Dieu, nous devons Lui remettre notre âme aussi resplendissante, aussi pure, aussi nette, que lorsqu’Il l’a tenue dans ses mains avant notre naissance.
On a beau nous dire que le Purgatoire et l’Enfer n’existent pas, le Purgatoire et l’Enfer existent bel et bien. Ce qui est vrai, c’est qu’il y a plusieurs sortes de Purgatoires, pour chaque catégorie de péché que nous aurons commis, et certains seront plus douloureux que d’autres. De même qu’il y a plusieurs sortes d’Enfers, selon les péchés que nous aurons commis. La peine y sera plus ou moins grande. Mais la plus grande peine, c’est d’être privé de la présence de Dieu.
Au moment de la mort, les puissances de l’âme s’ouvriront : la mémoire, l’entendement, la volonté, et dans cette mémoire, cet entendement, cette volonté, il sera terrible de savoir ce que nous avons perdu.
Voyez-vous, j’ai vu un jour une scène : c’était une personne qui était morte et qui venait d'arriver à la porte de l’Enfer. Elle venait à peine de fouler ce lieu et de méditer sur ce qui lui arrivait qu’elle s’écriait : « Sortez-moi d’ici ! Il y a des années et des années que je suis ici ! ». Alors un Ange lui dit : « Regarde où se trouve ton corps, il est encore chaud ». Son corps n’était donc pas encore refroidi sur la terre, et elle croyait qu’elle se trouvait là depuis de très longues années. Le temps de Dieu n’est pas notre temps. Notre temps, Il nous le laisse maintenant pour nous convertir et nous repentir. Mais bientôt, le temps n’existera plus, ce sera l’éternité. Il en sera de même au Ciel, en Enfer ou au Purgatoire.
Au Purgatoire, nous avons toujours un secours, le secours de ceux qui restent ici sur la terre, et chaque messe que l'on offre, chaque aumône que l'on donne servent à hâter la purification des âmes, et grâce à elles, les peines de l'âme sont atténuées. Mais avez-vous réfléchi à ce qu'est l'enfer?
Il y a un an ou un an et demi à peu près, je ne sais si vous le savez, cinq jeunes filles vinrent
ici. Je me suis mise à leur parler de Dieu, de l'existence du Ciel, de l'existence de l'Enfer, et elles riaient aux éclats. Je leur disais: "Mes filles, ne savez-vous donc pas que nous sommes entre les mains de Dieu?" Elles disaient: "Nous sommes très jeunes et nous avons encore beaucoup de temps devant nous pour profiter de la vie. Ensuite, le moment venu, nous nous repentirons et nous aurons le temps de nous avancer sur ce chemin". Je leur répondis: "Qu'en savez-vous? Peut-être ne pourrez-vous même pas arriver jusqu'à la porte de ce local là-bas, dans votre pays, nous ici. Merci beaucoup.
Ces paroles véritablement inspirées prononcées par une humble servante de Dieu se passent de commentaires. On dira peut-être que cette religion est « étriquée », mais c’est la vraie religion, celle de Notre Seigneur Jésus-Christ et celle de tous les saints. Restons-Lui toujours fidèles.
avatar
IDEAL
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 113
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apparitions à l'Escorial - Causerie de Luz Amparo Cuevas du 6 juillet 1997

Message  stjeanlagneau le Lun 25 Mar 2013 - 10:19

Merci d'avoir évoqué cette causerie de Luz Amparo, qui a vécu comme une sainte.
L'Escorial est un endroit ou nous devrions tous aller au moins une fois, lors d'un premier samedi du mois, pour être marqué du sceau de Dieu. Soyez béni! Bise
avatar
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 20334
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 50
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apparitions à l'Escorial - Causerie de Luz Amparo Cuevas du 6 juillet 1997

Message  Admin le Lun 25 Mar 2013 - 12:42

@ Tous :

stjeanlagneau a écrit:
Merci d'avoir évoqué cette causerie de Luz Amparo, qui a vécu comme une sainte.
L'Escorial est un endroit ou nous devrions tous aller au moins une fois, lors d'un premier samedi du mois, pour être marqué du sceau de Dieu. Soyez béni! Bise

Je rappelle toutefois à tous nos membres que le Seigneur a donné une Prière à Maria de la Divine Miséricorde nous permettant de recevoir le Sceau de Protection du Père !

Voyez ce lien :

- http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t9487-la-croisade-de-prieres-numero-33-priere-pour-reconnaitre-et-accepter-le-sceau-du-dieu-vivant

- http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t7210-recevez-sur-le-front-le-sceau-de-protection-du-pere-en-recitant-une-priere-speciale

- http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t11007-le-sceau-du-dieu-vivant-distribuez-le-largement-aupres-de-vos-proches

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37785
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apparitions à l'Escorial - Causerie de Luz Amparo Cuevas du 6 juillet 1997

Message  IDEAL le Lun 25 Mar 2013 - 13:49

Admin a écrit:@ Tous :

stjeanlagneau a écrit:
Merci d'avoir évoqué cette causerie de Luz Amparo, qui a vécu comme une sainte.
L'Escorial est un endroit ou nous devrions tous aller au moins une fois, lors d'un premier samedi du mois, pour être marqué du sceau de Dieu. Soyez béni! Bise

Je rappelle toutefois à tous nos membres que le Seigneur a donné une Prière à Maria de la Divine Miséricorde nous permettant de recevoir le Sceau de Protection du Père !

Voyez ce lien :

- http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t9487-la-croisade-de-prieres-numero-33-priere-pour-reconnaitre-et-accepter-le-sceau-du-dieu-vivant

- http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t7210-recevez-sur-le-front-le-sceau-de-protection-du-pere-en-recitant-une-priere-speciale

- http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t11007-le-sceau-du-dieu-vivant-distribuez-le-largement-aupres-de-vos-proches

L'Administrateur



Le sceau est le sceau des élus que l'on ne peut recevoir que sur soi.
C'est un signe spécial afin que l'ennemi ne s'empare pas de nos âmes.

Il ne sert à rien d'avoir un sceau sur un bout de papier.

En effet, le sceau de protection n'est valide pour Dieu que si nous sommes en état de grâce.

Même celui de l'Escorial on peut le perdre si on l'a reçu. On le perd dés qu'on fait un péché mortel, mais on peut le retrouver par la confession.

Le sceau de maria de la Divine miséricorde n'est pas le sceau des élus.

C'est un jeu de Satan pour faire croire qu'on va être protégé.
avatar
IDEAL
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 113
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum