LA PROPHETIE DES PAPES SELON SAINT MALACHIE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

LA PROPHETIE DES PAPES SELON SAINT MALACHIE

Aller en bas

LA PROPHETIE DES PAPES SELON SAINT MALACHIE Empty LA PROPHETIE DES PAPES SELON SAINT MALACHIE

Message  Invité Mar 3 Aoû 2010 - 8:12



La prophétie des Papes selon Saint Malachie (1094-1148)




1. Introduction



A la page 274 de l’ouvrage intitulé « Les tombeaux des papes romains » de Ferdinand Gregorovius publié en 1859, nous lisons :



« L’on attribue cette prophétie très populaire à Rome, à Saint Malachie, archevêque d’Armagli [ou Armach], en Irlande (mort en 1148). D’autres croient quelle fut faite à l’époque du conclave de 1590. Arnold Wion la publia le premier dans le « Lignum vitae » (lib. 2,100.40) en 1595 ; il y eut ensuite un très grand nombre d’éditions sur laquelle on a beaucoup écrit pour ou contre. La prophétie commence à Célestin II et, poursuivant l’énumération des papes, elle arrive par Pie VI à « Peregrinus apostolicus », où l’on a retrouvé son voyage à Vienne et son exil ; pour Pie IX, Crux de cruce, ce que les Romains appliquent aux événement de sa vie ».



Je me suis attachée à vérifier la véracité de ces renseignements par d’autres sources, qui confirment que « Saint Malachie était bien archevêque d’Armach en Irlande » (page 155 de l’ouvrage « Les lettres de Clément XIV » paru en 1777), l’œuvre magistrale de François Xavier de Feller, en 12 volume, intitulée « Dictionnaire historique ou Histoire abrégée des hommes » de l’édition parue entre 1818 et 1820, dans laquelle nous pouvons lire à la page 63 du tome 6, que Saint Malachie « né à Armach en Irlande, l’an 1094, fut successivement abbé de Benchor, évêque de Connor, et enfin archevêque d’Armach en 1127. Il se démit de son archevêché en 1135, après avoir donné une nouvelle face à son diocèse par son zèle et ses exemples. Il mourut à Clairvaux entre les bras de Saint Bernard son ami, en 1148. On lui attribue des Prophéties sur tous les papes, depuis Célestin II jusqu’à la fin du monde [plus exactement jusqu’à la fin des temps] ».



Cette prophétie a vivement été attaquée au cours des siècle, en particulier au 16 ième siècle où ses principaux opposant objectèrent qu’elle fut fabriquée de toutes pièces lors du conclave de 1590, par les partisans du cardinal Simoncelli, qui eurent soin de bien caractériser celui qu’ils voulaient élever au souverain pontificat. Un autre argument en leur faveur, est que Saint Bernard qui a écrit la « Vie de Saint Malachie », et qui a rapporté ses moindres prédictions, ne fait aucune mention de celles-ci.



En réalité, Saint Malachie vint assister au Concile général du Latran en 1139, sous le pontificat d’Innocent II. C’est à cette époque qu’il écrivit sa prophétie. Son manuscrit, remis à Innocent II, fut oublié dans les archives du Vatican et ne revit le jour qu’en 1595.



De plus, nous pouvons observer qu’au moment de la publication de la prophétie « beaucoup désiraient la connaître », et ce, avant le Conclave de 1590.



Enfin, il est fort important de souligner l’existence de documents dont l’authenticité est garantie, en particulier la vie qu’écrivit Saint Bernard de son ami Saint Malachie qui est accessible sous le lien :



http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/bernard/tome02/malachie/malachie.htm#_Toc54341156



Saint Bernard mentionne expressément que son ami Saint Malachie avait reçu des dons de prophéties extraordinaires et avait même prédit l’heure et le lieu de sa mort.



2. Texte original latin de la prophétie selon l’édition du « Lignum vitae » de 1595 et sa traduction française à partir de la 75 ième devise



L’ouvrage de Raoul Auclair intitulé « La prophétie des Papes » paru en 1969, reprend le texte latin original du « Lignum vitae » de 1595, dont voici l’introduction :



« Dunensis (episcopus) Sanctus Malachias Hibernus, monachus Bencorensis et archiepiscopus Ardinacensis, cum aliquot annis sedi illi praefuisset, humilitatis causa archiepiscopatu se abdicavit anno circiter Domini 1137, et Dunensi sede contentus, in ea ad finem usque vitae permansit. Obiit anno 1143, die 2 novembris (S.B in ejus vita).



Ad eum extant Epistolae Sancti Bernardi tres, videlicet 315, 316 et 317.



Scripsisse fertur et ipse nonnulla opuscula, de quibus nihil vidi praeter quamdam Prophetiam de Summis Pontificibus ; quae, quia brevis est et nondum, quod sciam, excusa, et a multis desiderata, hic a nobis apposita est ».



et sa traduction en français faite par mes soins, un peu différente de celle de Raoul Auclair :



« Saint Malachie, Irlandais, évêque de Down, moine de Bevehor et archevêque d’Arnagh, qui après avoir occupé ce siège plusieurs années, se démit par faiblesse de l’archiépiscopat vers l’an 1137 du Seigneur, et, satisfait du siège de Down, il y demeura jusqu’à la fin de sa vie. Il mourut le 2 novembre 1143 (d’après la vie que Saint Bernard écrivit de lui) ».



Toutes les devises latines présentées ci-dessous proviennent du texte original du « Lignum vitae » de 1595.



Bien que cela soit ici transparent pour le lecteur, il est à noter, que, pour les devises postérieures à la publication de la prophétie (c'est-à-dire de la 75 ième devise à la 111 ième et dernière devise) les noms des souverains pontifes ont été logiquement attribués à chaque nouveau pontificat, comme l’entendait originellement Saint Malachie, qui ne les connaissait bien évidemment pas au moment de sa rédaction.



Dans l’édition originale, les devises sont donc accompagnées, jusqu’à la 74 ième, du texte latin présentant le véritable nom du souverain pontife, ainsi que celui qu’il prît sous son pontificat, sans qu’en soient mentionnées les dates de début et de fin.



Pour une meilleure lisibilité et un accès plus aisé au texte, à partir de la 75 ième devise, j’ai opté de proposer une traduction française plutôt que latine, afin que la grande majorité des lecteurs puissent y trouver un profit immédiat.



Voici donc l’ensemble de la « Prophétie des Papes », telle que reproduite de la page 8 à la page 18, en introduction de l’ouvrage de Raoul Auclair, qui rappelons-le, affirme présenter le texte latin du « Lignum vitae » de 1595 (jusqu’à la 74 ièmedevise), auquel j’ai simplement ajouté le terme « devise » après leur numérotation :



« PROPHETIA S. MALACHIÆ de Summis Pontificibus »



- 1 ère devise : « Ex castro Tiberis » Caelestinus II Typhernas



- 2 ième devise : « Inimicus expulsus » Lucius II

(Girardo Caccianemici)

De familia Caccianemica



- 3 ième devise : « Ex magnitudine montis » Eugenius III

Patria Ethruscus oppido

Montis Magni



- 4 ième devise : « Abbas Suburranus » Anastasius IV

De familia Suburra



- 5 ième devise : « De rure albo » Adrianus IV

Vilis, natus in oppido

Sancti Albani



- 6 ième devise : « Ex tetro carcere » Victor IV (antipape)

Fuit Cardinalis Sancti Nicolai

in carcere Tulliano



- 7 ième devise : « Via Transtiberina » Calixtus II (antipape)

Guido Cremensis, Cardinalis

Stae Mariae Transtiberinae



- 8 ième devise : « De Pannonia Tusciae » Pascalis III (antipape)

Hungarus natione

Episcopus Cardinalis

Tusculanus



- 9 ième devise : « Ex ansere custode » Alexander III

De familia Paparona



- 10 ième devise : « Lux in Ostio » Lucius III

Lucensis, Card. Ostiensis



- 11 ième devise : « Sus in cribo » Urbanus III

(Hubert Crivelli)

Mediolanensis, familia Cribella,

Quae suem pro armis gestat



- 12 ième devise : « Ensis Laurentii » Gregorius VIII

Card. Laurentii in Lucina,

Cujus insignia enses falcati



- 13 ième devise : « De schola exiet » Clemens III

(Paolo Scolari)

Romanus, domo Scholari



- 14 ième devise : « De rure bovensi » Caelestinus III

(Jacinto Bobone)

Familia Bovensi



- 15 ième devise : « Comes signatus » Innocentius III

(des comtes de Segni)

Familia Comitum Signiae



- 16 ième devise : « Canonicus ex latere » Honorius III

Familia Sabella, canonicus

S. Joannis lateranensis



- 17 ième devise : « Avis Ostiensis » Gregorius IX

(des comtes de Segni)

Familia Comitum Signiae

Episcopus Cardinalis Ostiensis



- 18 ième devise : « Leo Sabinus » Caelestinus IV

Mediolanensis, cujus insignia

leo, Episcopus Card. Sabinus



- 19 ième devise : « Comes Laurentius » Innocentius IV

(S. Fieschi)

Domo Flisca, Comes Lavaniae

Card. Sti Laurentii in Lucina



- 20 ième devise : « Signum Ostiense » Alexander IV

(Renaldo Segni)

De comitibus Signiae, Episcopus

Card. Ostiensis



- 21 ième devise : « Jerusalem Campaniae » Urbanus IV

Gallus, Trecensis in Campania,

Patriarcha Hierusalem



- 22 ième devise : « Draco depressus » Clemens IV

Cujus insignia aquila unguibus

Draconem tenens



- 23 ième devise : « Anguinis vir » Gregorius X

(Tibaldo Visconti)

Mediolanensis, familia

Vicecomitum, quae anquem pro

insigni gerit



- 24 ième devise : « Concionator Gallus » Innocentius V

(Pierre de Tarentaise)

Gallus, Ordinis Praedicatorum



- 25 ième devise : « Bonus Comes » Adrianus V

(Ottobono Fieschi)

Ottobonus, familia Flisca

ex Comitibus Lavaniae



- 26 ième devise : « Piscator Thuscus » Joannes XXI

Antea Joannes Petrus,

Episcopus Card. Tusculanus



- 27 ième devise : « Rosa composita » Nicolaus III

(Giovanni Orsini)

Familia Ursina, quae rosam

in insegni gerit, dictus compositus



- 28 ième devise : « Ex telonio Liliacaei Martini » Martinus IV

Cujus insignia lilia, canonicus

et thesaurarius Sti Martini

Turonensis



- 29 ième devise : « Ex rosa Leonina » Honorius IV

(Giacobo Savelli)

Familia Sabella, insignia rosa

a leonibus gestata



- 30 ième devise : « Picus inter escas » Nicolaus IV

Picenus, patria Esculanus



- 31 ième devise : « Ex eremo celsus » Caelestinus V

Vocatus Petrus de Morrone

Eremita



- 32 ième devise : « Ex undarum benedictione » Bonifacius VIII

Vocatus prius Benedictus

Caetanus, cujus insigna undae



- 33 ième devise : « Concionator pataraeus » Benedictus XI

Qui vocabatur frater Nicolaus,

Ordinis Praedicatorum



- 34 ième devise : « De Fessis Aquitanicis » Clemens V

Natione Aquitanus, cujus

Insignia fessae erant



- 35 ième devise : « De sutore osseo » Joannes XII

Gallus, familia Ossa, sutoris

filius



- 36 ième devise : « Corvus Schismaticus » Nicolaus V

Qui vocabatur F. Petrus

De Corbario, contra

Joannem XXII antipapa

Minorita



- 37 ième devise : « Frigidus Abbas » Benedictus XII

Abbas monasterii Fontis frigidi





- 38 ième devise : « De rosa Athrebatensi » Clemens VI

Episcopus Athrebatensi, cujus

insignia rose



- 39 ième devise : « De montibus Pammachii » Innocentius VI

Card. S.S Joannis et Pauli

T. Pammachii, cujus insignia

Sex montes erant



- 40 ième devise : « Gallus Vicecomes » Urbanus V

Nuncius Apostolicus ad

Vicecomites Mediolanenses



- 41 ième devise : « Novus de virgine forti » Gregorius XI

(Pierre de Beaufort)

Qui vocabatur Petrus Belfortis,

Card. Sanctae Mariae Novae



- 42 ième devise : « De cruce apostolica » Clemens VII

Qui fuit Presbyter Cardinalis

S.S XII Apostolorum, cujus

insignia crux



- 43 ième devise : « Luna Cosmedina » Benedictus XIII

Antea Petrus de Luna, Diaconus

Card. Sanctae Mariae

in Cosmedin



- 44 ième devise : « Schisma Barchinonium » Clemens VIII

Antipapa, qui fuit canonicus

Barchinonensis





- 45 ième devise : « De inferno praegnanti » Urbanus VI

(Bartolomeo Prignano)

Neapolitanus Praegnanus, natus

in loco qui dicitur Infernus



- 46 ième devise : « Cubus de mixtione » Bonifacius IX

(Pietro Tomaselli)

Familia Tomacella, a Genua

Liguriae orta, cujus insignia cubi



- 47 ième devise : « De meliore Sydere » Innocentius VII

Vocatus Cosma de Melioratis,

Sulmonensis cujus insignia Sidus



- 48 ième devise : « Nauta de Ponte nigro » Gregorius XII

Venetus, Commendatarius

ecclesiae Nigropontis



- 49 ième devise : « Flagellum solis » Alexander V

Graecus, Archiepiscopus

Mediolanensis, insignia sol



- 50 ième devise : « Cervus Sirenae » Joannes XXIII

Diaconus Card. Sti Eustachii

Qui cum cervo depingitur,

Bononiae legatus, Neapolitanus



- 51 ième devise : « Corona veli aurei » Martinus V

Familia Colonna, Diaconus

Card. Sti Georgii ad velum aurem



- 52 ième devise : « Lupa coelestina » Eugenius IV

Venetus, Canonicus Antea

Regularis Caelstinus et

episcopus Senensis



- 53 ième devise : « Amator crucis » Felix V

Qui vocabatur Amadaeus, Dux

Sabaudiae, insignia crux



- 54 ième devise : « De modicitate Lunae » Nicolaus V

Lunensis de Sarzana, humilibus

Parentibus natus



- 55 ième devise : « Bos pascens » Calixtus III

(Alph. de Borgia)

Hispanus, cujus insignia bos

pascens



- 56 ième devise : « De capra et albergo » Pius II

Senensis, qui fuit a secretis

cardinalibus Capranico

et Albergato



- 57 ième devise : « De Cervo et leone » Paulus II

Venetus, qui fuit

Commendatarius ecclesiae

Cerviensis et Carninalis

tituli Sti Marci



- 58 ième devise : « Piscator Minorita » Sixtus IV

Piscatoris filius, franciscanus



- 59 ième devise : « Praecursor Siciliae » Innocentius VIII

Qui vocabatur Joannes Baptista

et vixit in curia Alphonsi

regis Siciliae



- 60 ième devise : « Bos Albanus in porta » Alexander VI

(Rodrigo Borgia)

Epis. Card. Albanus

et Portuensis,

cujus insignia bos



- 61 ième devise : « De parvo homine » Pius III

(Francisco Piccolomini)

Senensis, familia Piccolominea



- 62 ième devise : « Fructus Jovis juvabit » Julius II

Ligur, ejus insignia quercus,

Jovis arbor



- 63 ième devise : « De craticula Politiana » Leo X

(Giovanni Medicis)

Filius Laurentii Medicaei,

et scholaris Angeli Politiani



- 64 ième devise : « Leo Florentius » Adrianus VI

(Hadrien Florentz)

Florentii filius, ejus insignia leo





- 65 ième devise : « Flos pilaei aegri » Clemens VII

(Giulio Medicis)

Florentinus, de domo Medicaea,

ejus insignia pila et lilia





- 66 ième devise : « Hiacynthus Medicorum » Paulus III

(Alexandre Farnèse)

Farnesius qui lilia pro

insignibus gestat et Card. fuit

S.S Cosmae et Damiani



- 67 ième devise : « De corona montana » Julius III

Antea vocatus Joannes Maria

de Monte



- 68 ième devise : « Frumentum floccidum » Marcellus II

(Mercello Cervini)

Cujus insignia cervus

et frumentum, ideo floccidum

quia pauco tempore vixit

in papatu



- 69 ième devise : « De fide Petri » Paulus IV

Antea vocatus

Joannes Petrus Caraffa



- 70 ième devise : « Aesculapii pharmacum » Pius IV

Antea dictus

Jo. Angelus Medices



- 71 ième devise : « Angelus nemorosus » Pius V

(Michele Ghislieri, de Bosco)

Michael vocatus, natus

in oppido Boschi



- 72 ième devise : « Medium corpus pilarum » Gregorius XIII

Cujus insignia medius Draco,

Card. creatus a Pio IV, qui pila

in armis gestabat



- 73 ième devise : « Axis in medietate signi » Sixtus V

Qui axem in medio leonis

in armis gestat



- 74 ième devise : « De rore coeli » Urbanus VII

Qui fuit Archiepiscopus

Rossanensis in Calabria

Ubi manna colligitur



- 75 ième devise : « Ex antiquitate Urbis » (De l’ancienneté de la ville)

Grégoire XIV (Nicolas Sfondrato). 5 décembre 1590 - 15 octobre 1591.



- 76 ième devise : « Pia civitas in bello » (La cité sainte en guerre).

Innocent IX (Antoine Facchinetti). 29 octobre 1591 - 30 décembre 1591.



- 77 ième devise : « Crux romulea » (La Croix romaine)

Clément VIII (Hippolyte Aldobrandini). 2 février 1592 - 5 mars 1605.



- 78 ième devise : « Undosus vir » (L’homme aux ondes)

Léon XI (Octave de Médicis). 1 er avril 1605 - 26 avril 1605.



- 79 ième devise : « Gens perversa » (La gent perverse)

Paul V (Camille Borghèse). 16 mai 1605 - 28 janvier 1621.



- 80 ième devise : « In tribulatione pacis » (Dans la tribulation de la paix)

Grégoire XV (Alexandre Ludovisi). 9 février 1621 - 8 juillet 1623.



- 81 ième devise : « Lilium et Rosa » (Le lis et la rose)

Urbain VIII (Maffeo Barberini). 6 août 1623 - 29 juillet 1644.



- 82 ième devise : « Jucunditas crucis » (Les joies de la croix)

Innocent X (Jean-Baptiste Pamphili). 16 septembre 1644 - 5 janvier 1655.



- 83 ième devise : « Montium custos » (Le gardien des montagnes)

Alexandre VII (Fabius Chigi). 7 avril 1655 - 22 mai 1667.



- 84 ième devise : « Sidus olorum » (L’astre des cygnes)

Clément IX (Jules Rospigliosi). 20 juin 1667 - 9 décembre 1669.



- 85 ième devise : « De flumine magno » (Du grand fleuce)

Clément X (Jules Rospigliosi). 20 juin 1667 - 9 décembre 1669.



- 86 ième devise : « Bellua insatiabilis » (La bête insatiable)

Innocent XI (Benoît Odescalchi). 21 septembre 1676 - 12 août 1689.



- 87 ième devise : « Paenitentia gloriosa » (La pénitence glorieuse)

Alexandre VIII (Pierre Ottoboni). 6 octobre 1689 - 1 er février 1691.



- 88 ième devise : « Rastrum in porta » (Le râteau à la porte)

Innocent XII (Antoine Pignatelli). 12 juillet 1691 - 27 septembre 1700.



- 89 ième devise : « Flores circumdati » (Des fleurs tout autour)

Clément XI (François Albani). 23 novembre 1700 - 19 mars 1721.



- 90 ième devise : « De bona religione » (De la bonne religion)

Innocent XIII (Michel-Ange Conti). 8 mai 1721 - 7 mars 1724.



- 91 ième devise : « Miles in bello » (Les soldats en guerre)

Benoît XIII (Vincent Orsini). 29 mai 1724 - 21 février 1730.



- 92 ième devise : « Columna excelsa » (La colonne élevée)

Clément XII (Laurent Corsini). 12 juillet 1730 - 8 février 1740.



- 93 ième devise : « Animal rurale » (L’animal des champs)

Benoît XIV (Prosper Lambertini). 20 août 1740 - 3 mai 1758.



- 94 ième devise : « Rosa Umbriae » (La rose de l’Ombrie)

Clément XIII (Charles Rezzonico). 6 juillet 1758 - 2 février 1769.



- 95 ième devise : « Ursus velox » (L’ours rapide)

Clément XIV (Laurent Ganganelli). 19 mai 1769 - 22 septembre 1774.



- 96 ième devise : « Peregrinus apostolicus » (Le voyageur apostolique)

Pie VI (Angelo Braschi). 15 février 1775 - 29 août 1699.



- 97 ième devise : « Aquila rapax » (L’aigle ravisseur)

Pie VII (Barnabé Chiaramonti). 14 mars 1800 - 20 août 1823.



- 98 ième devise : « Canis et coluber » (Chien et serpent)

Léon XII (Annibal della Ganga). 28 septembre 1823 - 10 février 1829.



- 99 ième devise : « Vir religious » (Un homme religieux)

Pie VIII (François-Xavier Castiglioni). 31 mars 1829 - 30 novembre 1830.



- 100 ième devise : « De balneis Etruriae (De Balnes en Etrurie ou des bains d’Etrurie)

Grégoire XVI (Mauro Capellari). 2 février 1831 - 1 er juin 1846.



- 101 ième devise : « Crux de Cruce » (La Croix de la Croix)

Pie IX (Jean Mastaï). 16 juin 1846 - 7 février 1878.



- 102 ième devise : « Lumen in Caelo » - (Lumière dans le Ciel)

Léon XIII (Joachim Pecci). 20 février 1878 - 20 juillet 1903.



- 103 ième devise : « Ignis ardens » - (Feu ardent)

Pie X (Joseph Sarto). 4 août 1903 - 20 août 1914.



- 104 ième devise : « Religio depopulata » (Religion en ruine)

Benoît XV (Jacques della Chiesa). 3 septembre 1914 - 22 janvier 1922.



- 105 ième devise : « Fides intrepida » (Foi intrépide)

Pie XI (Achille Ratti). 6 février 1922 - 10 février 1939.



- 106 ième devise : « Pastor angelicus » (Pasteur Angélique)

Pie XII (Eugenio Pacelli). 2 mars 1939 - 9 octobre 1958.



- 107 ième devise : « Pastor et Nauta » (Pasteur et Matelot)

Jean XXIII (Angelo Roncalli). 28 octobre 1958 - 3 juin 1963.



- 108 ième devise : « Flos Florum » (Fleur des fleurs)

Paul VI (Jean-Baptiste Montini). 21 juin 1963 - 6 août 1978.



- 109 ième devise : « De Medietate Lunae » (De la moitié de la Lune)

Jean-Paul I er (Albino Luciani). 26 août 1978 - 28 septembre 1978.



- 110 ième devise : « De Labore Solis » (Du travail du Soleil)

Jean-Paul II (Karol Wojtyla).16 octobre 1978 - 2 avril 2005.



- 111 ième (et dernière) devise : « Gloria Olivae » (La Gloire de l’Olive)

Benoît XVI (Joseph Ratzinger).19 avril 2005.



Voici le texte latin de l’édition de 1595 : « In persecutione extrema Sacrae Romanae Ecclesiae sedebit Petrus Romanus qui pascet oves in multis tribulationibus ; quibus transactis, civitas septicollis diruetur ; et Judex tremendus judicabit populum » et sa traduction en français faite par mes soins :



« Lors de la dernière persécution de la Sainte Eglise Romaine, siègera Pierre le Romain, qui fera paître les brebis au milieu de grandes tribulations ; lorsqu’elles arriveront à leur terme, la ville des sept collines [c'est-à-dire Rome] sera détruite, et le Juge redoutable jugera le peuple ».



NB : A la lecture du texte latin ci-dessus la traduction de « Pierre le Romain » est assurée. Il est donc injustifié et aucunement autorisé de la remplacer par « Pierre II », comme on le rencontre souvent dans certains textes.

Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LA PROPHETIE DES PAPES SELON SAINT MALACHIE Empty Re: LA PROPHETIE DES PAPES SELON SAINT MALACHIE

Message  Octo Mar 3 Aoû 2010 - 10:46

@ Joannès Maria :

Merci pour cette P-R-É-C-I-E-U-S-E information !

Octo !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16990
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum