Le rôle de l'Église à la Fin des Temps - Révélations de Jésus à Maria Valtorta !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Le rôle de l'Église à la Fin des Temps - Révélations de Jésus à Maria Valtorta !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le rôle de l'Église à la Fin des Temps - Révélations de Jésus à Maria Valtorta !

Message  Admin le Jeu 17 Avr 2014 - 18:03

LE RÔLE DE L'ÉGLISE À LA FIN DES TEMPS - RÉVÉLATIONS DE JÉSUS À MARIA VALTORTA !


Le rôle de l'Église à la fin des temps :

Le 11 novembre 1943

Jésus dit : (242)

“Poussons ensemble notre regard jusqu’aux temps qui, telle une aube paisible après une nuit de tempête, précéderont le Jour du Sei­gneur. Tu n’y seras plus. Mais du lieu de ton repos, tu en jouiras, parce que tu verras la fin prochaine du combat de l’être humain et l’at­ténuation de la douleur pour que les vivants aient le temps de se re­tremper en vue de la dernière, brève convulsion de la Terre, avant qu’on n’entende le commandement qui rassemblera tous ses vivants et tous les trépassés, depuis le temps d’Adam.

Je te l’ai déjà dit (243). Mon Église aura son jour d’hosanna avant la dernière passion. Puis viendra l’éternel triomphe.

Les catholiques — et toute la planète connaîtra alors l’Église ro­maine, car l’Évangile retentira des pôles à l’équateur et la Parole, telle une bande d’amour, fera le tour de la planète — les catholiques, sortis d’une lutte des plus féroces dont celle-ci n’est qu’un prélude, las de s’entretuer et de suivre des tyrans brutaux, insatiablement assoiffés de tueries et à la violence intolérable, se tourneront vers la Croix triomphante qu’ils auront retrouvée après un si long aveugle­ment. Par-dessus le vacarme des massacres et tout le sang, ils enten­dront la Voix qui aime et pardonne, et ils verront la Lumière, plus blanche que l’éclat du lys, descendre des Cieux pour leur montrer le chemin des Cieux.

Comme une marche de millions et de millions de tribus, les hu­mains iront avec leur esprit vers le Christ et mettront leur confiance en l’unique entité de la Terre qui n’a aucune soif de domination et de vengeance.

C’est Rome qui parlera. Mais pas la Rome plus ou moins grande et durablement grande que peuvent obtenir des chefs de nations. Ce se­ra la Rome du Christ, celle qui a vaincu les Césars, les a vaincus sans armes, sans batailles, par la seule force de l’amour, avec une seule ar­me, la croix, avec un seul art oratoire, la prière. Ce sera la Rome des grands pontifes, laquelle, dans un monde assombri par les invasions des barbares et hébété par les destructions, a su conserver la civilisa­tion et la propager parmi les populations barbares. Ce sera la Rome qui a tenu tête aux despotes et qui, par la bouche de ses saints an­ciens, a su prendre le parti des faibles et mettre l’aiguillon d’une pu­nition spirituelle même en ceux qui, en apparence, étaient réfrac­taires à tout remords.

Vous êtes incapables, ô peuples divers, d’arriver à un accord du­rable entre vous. Vous avez tous les mêmes aspirations et les mêmes besoins et, tout comme sur les plateaux d’une balance, la bonne part de l’un pèse au détriment de l’autre. Vous vivez pour avoir la plus grande part et vous vous entre-tuez pour cela. C’est une alternance qui devient de plus en plus grave.

Écoutez la voix de celui qui n’a pas soif de dominer et qui veut ré­gner, au nom de son Roi très saint, uniquement sur les esprits. Le jour viendra où, ayant perdu vos illusions sur les humains, vous vous tournerez vers celui qui est déjà plus un esprit qu’un homme et qui garde de son humanité juste ce qu’il faut pour vous persuader de sa présence. De sa bouche, que j’inspire, émanera une parole semblable à celle que je vous dirais, moi, prince de la paix. Il vous enseignera combien est précieuse la perle du pardon réciproque et vous convaincra qu’il n’y a pas de plus belles armes que le soc, qui fend la terre pour la rendre fertile, et la faux qui coupe l’herbe pour la rendre plus belle. Il vous enseignera que la tâche la plus sainte est celle qu’on ac­complit pour procurer du pain, un vêtement, un foyer à ses frères et sœurs, et que ce n’est qu’en vous aimant en frères et sœurs que vous ne connaîtrez plus le poison de haine et de torture des guerres.

Mes enfants, commencez votre marche vers la Lumière du Sei­gneur. N’avancez plus en chancelant dans les ténèbres profondes. Mes bien-aimés en tête de file, dominant toute crainte humaine puis­que je suis avec vous, ô chéris de mon cœur, les autres, entraînés par l’exemple de mes saints, commencez ce nouvel Exode vers la Terre nouvelle que je vous promets et qui sera votre propre terre, mais transformée par l’amour chrétien.

Séparez-vous des idolâtres de Satan, du monde et de la chair. S& parez-vous-en sans mépris. Le mépris ne sert à rien. Il démolit et ne sert à rien. Mais séparez-vous-en pour ne pas être contaminés par eux. Aimez-les d’un amour de rédempteurs, en mettant entre eux et vous votre foi dans le Christ comme un rempart. Vous n’êtes pas as­sez forts pour vivre parmi eux sans danger. Trop de siècles de dé­chéance spirituelle toujours plus forte vous ont affaiblis. Imitez les premiers chrétiens. Sachez vivre dans le monde, mais isolés du mon­de en vertu de votre amour pour Dieu.

Et ne vous pliez jamais à prendre pour un surhomme le misérable être humain qui n’est guère différent des bêtes parce que, comme chez elles, la meilleure partie de lui-même est dans son instinct : la seule chose qui ne le rend pas pire qu’une bête. Le prophète dit : ‘Laissez donc l’homme qui a l’esprit dans les narines’ (244). Je veux que vous in­terprétiez cette phrase dans ce sens. L’animal dénué de respiration n’est rien d’autre qu’une dépouille immonde. Sa seule vie est dans sa respiration. Ses narines fermées à ce souffle, il cesse d’exister et devient une charogne.

Il y a beaucoup d’êtres humains qui ne sont guère supérieurs à animal, n’ayant d’autre vie que leur vie animale qui ne dure qu’aussi longtemps que leur souffle. L’esprit est mort en eux, cet esprit qui est fait pour les Cieux. Il est donc juste d’affirmer qu’ils ont l’esprit de leurs narines et qu’il vaut mieux rester spirituellement à l’écart de ces humains-là, pour que l’haleine de Satan et de la bestialité qui émane d’eux n’entame pas votre humanité et ne la rende semblable à la leur.

Vous qui êtes bénis, priez pour eux. C’est ça la charité. Et c’est tout. Les paroles n’entrent pas dans ceux qui sont fermés à la Parole. Et ne croyez pas qu’il soit noble celui qui fulmine et souffle sa violence et son orgueil de ses narines comme un fauve enragé. Seul est noble celui en qui l’esprit est vivant et qui est donc fils de Dieu. Les autres ne sont que des choses misérables dont l’élévation factice est destinée à s’écrouler de façon spectaculaire et dont le souvenir ne survit que comme souvenir de scandale et d’horreur.”

__________________________________

242 L’auteur ajoute au crayon : Isaïe, chap. 2, v. 2-4.
243 Dans la dictée du 29 octobre.
244 L’auteur ajoute au crayon :Chap. 2, v.22.

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37819
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle de l'Église à la Fin des Temps - Révélations de Jésus à Maria Valtorta !

Message  robert adelaide le Jeu 17 Avr 2014 - 18:38

@admin 
Le seigneur connaît les siens ,
Qu'il evite l'iniquité celui qui prononce le nom du seigneur . 2thimothee 2, 19

 :D\'Acc Merci admin
Tres belle trouvaille qui consolide notre foi.
Seul est noble celui en qui l'esprit est vivant et qui est donc fils de dieu ...
  Gloire à Toi  

 
avatar
robert adelaide
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1968
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 57
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum