La Dernière Bataille - Révélations de Jésus à Maria valtorta !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

La Dernière Bataille - Révélations de Jésus à Maria valtorta !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Dernière Bataille - Révélations de Jésus à Maria valtorta !

Message  Admin le Jeu 17 Avr 2014 - 18:09

LA DERNIÈRE BATAILLE - RÉVÉLATIONS DE JÉSUS À MARIA VALTORTA !

La Dernière Bataille :


Le 12 novembre 1943

Isaïe 4, 2-6

Jésus dit :

“Lorsque viendra le temps de mon Royaume de paix — et il viendra, car je l’ai promis et je ne manque jamais à mes promesses — les bons de la terre viendront tous à moi. Ce sera la période dont je t’ai parlé245, la période dans laquelle l’esprit aura atteint ce niveau d’évolution en vertu de laquelle vous vous diviserez spontanément en deux groupes. Ceux qui vivent en dehors de l’esprit demeureront dans leurs ténèbres en attendant de former les milices du Prince du mal. Ceux qui vivent dans l’esprit viendront à la suite du saint Fils de Dieu, du Germe du Seigneur, aimé et béni par les humains dans la grâce qui comprendront alors ce qui maintenant n’est compris que par un petit nombre d’élus, et ils sauront quelle est ma gloire et leur gloire d’enfants de Dieu.

Je rassemblerai mes saints, car est saint celui qui m’aime et me suit, obéissant et fidèle. Je les rassemblerai des quatre coins de la Terre. Et par amour pour eux, je pardonnerai les iniquités des humains. La bonté des saints éteindra la rigueur de la Justice, et mon amour et celui des saints purifieront la Terre de leur feu. La Terre, en paix avec elle-même et avec son Dieu, sera comme un grand autel, et sur cet autel, le Maître instruira les humains dans la connaissance exacte de la Vérité, pour que les bons ne vacillent point quand Satan, furieux de voir le Christ adoré par l’humanité, se déchaînera dans la dernière bataille.

Lutte d’esprit contre esprit. Satan opposera à mon Royaume spirituel et à mon enseignement sa guerre satanique aux esprits pour en détourner le plus possible, les plus faibles, et de ses réserves, de ses forteresses, où se trouvent ceux qui lui sont restés fidèles, même après la défaite de la Bête et de son ministre, il tirera ses agents de séduction pour ruiner une dernière fois l’œuvre de Dieu, dont la ruine commença au pied de l’arbre du Bien et du Mal.

L’époque satanique sera trois fois plus féroce que l’époque antichrétienne. Mais elle sera brève, car pour les vivants de cette heure-là prieront toute l’Église triomphante au milieu des lumières du Ciel, toute l’Église du Purgatoire dans les flammes purificatrices de l’amour toute l’Église militante avec le sang de ses derniers martyrs.

Pendant que les ténèbres et l’ardeur, que les tempêtes et les foudres de Satan bouleverseront le monde, ceux qui sauront rester à l’ombre du tabernacle dont jaillit toute force seront sauvés, car je suis la Force des vivants, et celui qui se nourrit de moi avec foi et amour ne fera qu’un avec ma Force. Mais ils seront peu nombreux à être sauvés, parce qu’après des siècles et des siècles de mon amour pour l’être humain, l’être humain n’a pas appris à aimer.

Mais personne ne pourra m’accuser s’il se perd246. Que pouvais-je faire de plus, ô enfants de Dieu qui avez préféré errer loin de la maison du Père et parfois vendre votre progéniture divine à l’Ennemi de Dieu ? Ne me dites pas que moi qui suis puissant, j’aurais pu empêcher que le Mal ne vous fasse tomber dans ses pièges et que j’aurais pu vous faire bons de mon propre chef. Vous auriez alors eu moins de mérite qu’un brin d’herbe que le pied piétine sans même le sentir, car l’herbe naît de la semence, obéissant au décret de Dieu. Elle naît et pousse par elle-même. Et elle ne reçoit même pas la moindre partie des soins que vous recevez du Très-Haut. Au brin d’herbe, Dieu donne le soleil et la rosée, et une motte de terre. Vous, vous avez l’intellect pour vous conduire, la Grâce pour vous éclairer, la Loi pour régler votre conduite, moi pour Maître, mon sang pour vous sauver.

Je vous ai tout donné et vous m’avez donné si peu, de moins en moins ! Je me suis occupé de vous avec la patience de Dieu et vous n vous êtes toujours révoltés contre moi. Les moins coupables furent toujours des paresseux. Vous avez toujours eu peur d’en faire trop pour votre Dieu qui a tout fait pour vous.

Voilà pourquoi vous viennent les châtiments. Ce sont encore des rappels de l’amour pour vous persuader qu’il y a un Dieu et que les autres dieux que vous servez avec une fidélité que vous me refusez ne peuvent vous donner que fausses promesses et mal certain. De punition en punition, augmentée à mesure que vous augmentez votre idolâtrie et votre fornication, j’en arrive aux grands châtiments, et celui-ci est un de ceux-là, de sorte que toute la vigne, et non seulement une rangée, est envahie, bouleversée et dévastée par celui que vous servez et que je laisse vous persuader de ses dons de mort.

C’est pour cela que je vous dis : ‘Venez à Dieu, appelez Dieu avec un cœur et une pensée vrais, et Dieu se montrera à l’horizon ensanglanté et Satan le bourreau fuira, vous laissant libres.

Mais vous n’appelez pas Dieu. Il vous suffit de vous occuper a ti­rer du mal commun un bien individuel : augmenter vos richesses, saisir des pouvoirs toujours plus grands, jouir, jouir. Vous ne vous occupez pas de ceux qui souffrent, les meilleurs. De Dieu, encore moins. Au contraire, vous vous élevez contre lui et le défiez, osant l’appeler, ô blasphémateurs, pour valider vos actions et vos pensées sataniques. Vous le défiez de se montrer puisque vous dites : ‘Il n’y a pas de Dieu. Dieu, c’est nous’. Sur votre langue maudite et sur votre âme vendue, Satan accumule déjà les braises infernales et je les allume de ma fureur.

Je vous maudis d’ores et déjà, serpents à l’habit d’humains, et si vous tenez les excommunications de mes saints et la réprobation de mes justes pour une plume de moineau qui ne fait aucun mal quand elle vous tombe dessus — puisque vous possédez un cœur de granit —ma malédiction pénétrera en vous pour vous tourmenter, car je suis celui qui ouvre les vallées en fendant les montagnes, qui sépare les mers et secoue la terre avec le pouvoir de ma pensée, et je peux péné­trer le silex de votre cœur et l’effriter comme si c’était une bulle fra­gile de verre soufflé.

Profanateurs, menteurs, êtres iniques, soyez maudits pour tout le mal que vous faites, pour toutes les âmes que vous poussez à désespé­rer de la bonté de Dieu, que vous corrompez par votre exemple et que vous me volez en les ruinant par tous les moyens. Mais n’ayez crain­te. Tout comme je serai juste et compatissant envers les faibles que vous avez pliés au mal par votre force, je serai aussi juste et inexo­rable envers vous. Dès maintenant sur cette terre. Votre pouvoir, vos richesses volées, distillées de la douleur de milliers de personnes, s’évanouiront de vos mains comme la fumée de la paille qu’on brûle parce que trop sale pour être gardée. Et rien ne pourra vous dé­fendre, vous qui avez dépassé la mesure.

Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. On ne lève pas une main tachée de sang contre la blancheur du Saint qui parle au nom du Saint des Saints et contre le Sanctuaire qui est plus élevé que le temple de Jérusalem, car ses fondations, avant même d’être commencées, furent baptisées avec le sang de mes héros, et ses pierres ont reçu les rosées de pourpre d’innombrables martyrs. En lui247 se trouve le lit où repose, en attendant de ressusciter aux côtés de son Maître, la chair de la Pierre que j’ai choisie. Et je vous jure que ce lieu est beaucoup plus saint que ne l’était le Temple de Salo­mon et, aux profanateurs de ce lieu, qui est déjà le Paradis — compre­nez-en vous-mêmes la raison — il arrivera ce qui arriva à tous ceux qui défièrent la gloire du Seigneur.”

_________________

245 Dans un grand nombre de dictées. Par exemple, il est question de cette “séparation spontanée” dans les textes des 21 et 22 août et du 28 octobre.
246 Sur la même ligne, l’auteur note au crayon : Chap. 5, 1-29.

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37817
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum