La Parousie ! - Page 2
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

La Parousie !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et que le règne vienne

Message  Erdèatét le Mer 5 Mai 2010 - 16:22

Et certains ne mourront pas si le Retour du Christ survient lorsqu'ils sont encore vivants et ils règneront avec Celui qui Vient NSNSJC dans toute sa gloire au nom du Père dans l'Esprit Saint
avatar
Erdèatét
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 681
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

La seconde venue du Seigneur Jésus !

Message  Invité le Sam 3 Juil 2010 - 5:50

Homélie du Cardinal Ivan Dias du 8 décembre 2007 à Lourdes



Voici l’intégralité du texte de l’homélie prononcée le 8 décembre 2007, fête de l’Immaculée Conception, par le Cardinal Ivan Dias, Préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, depuis la basilique Saint-Pie X, dans les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes, au cours de la messe internationale célébrée à l’occasion de l’ouverture solennelle du Jubilé du 150 ième anniversaire des Apparitions.





C’est un document qui décrit sans équivoque possible nos temps actuels. L’Eglise Elle-même nous annonce de façon extrêmement significative que nous sommes au cœur des « hostilités entre la Vierge Marie et le diable » et que ce prépare aujourd’hui « la victoire finale de Son Divin Fils Jésus » contre toute les forces du Malin, comme nécessaire prélude à la venue du Christ, vers laquelle sont tendus l’ensemble des textes du Concile Vatican II.



Il est important d’observer que le Cardinal Dias a été spécialement mandaté par le Pape Benoît XVI, qui l’a chargé de transmettre sa bénédiction apostolique, ce qui renforce considérablement l’autorité de ce texte :





« Nous voici rassemblés aux pieds de la Vierge Marie pour inaugurer l’Année Jubilaire en préparation pour le 150ème anniversaire des ses apparitions en ce lieu béni. Je vous porte une salutation très cordiale de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI qui m’a chargé de vous faire part de son amour et de sa sollicitude paternelle, de vous assurer de ses prières et de vous donner sa bénédiction apostolique. Comme pèlerins réunis dans l’amour du Christ, nous voulons rappeler avec gratitude et affection les apparitions qui ont eu lieu ici à Lourdes en 1858. Ensemble cherchons à sentir les palpitations du cœur maternel de notre chère Maman céleste, de rappeler ses paroles et d’écouter le message qu’elle nous propose encore aujourd’hui.

Nous connaissons bien l’histoire de ces apparitions. La Sainte Vierge est descendue du Ciel comme une mère très préoccupée pour ses fils et filles qui vivaient dans le péché, loin de son Fils Jésus. Elle est apparue à la Grotte de Massabielle, qui à l’époque était un marais où paissaient les cochons, et c’est précisément là qu’elle a voulu faire élever un sanctuaire, pour indiquer que la grâce et la miséricorde de Dieu doivent triompher sur le misérable marais des péchés humains. Tout près du lieu des apparitions, la Vierge a fait jaillir une source d’eau abondante et pure, que les pèlerins boivent et portent avec tant de dévotion dans le monde entier, signifiant le désir de notre Mère affectueuse de faire répandre son amour et le salut de son Fils jusqu’aux extrémités de la terre. Enfin, de cette Grotte bénie la Vierge Marie a lancé un appel pressant à tous pour prier et faire pénitence afin d’obtenir la conversion des pauvres pécheurs.

Le message de la Vierge aujourd’hui

On peut se demander: quelle signification peut avoir le message de Notre-Dame de Lourdes pour nous aujourd’hui? J’aime situer ces apparitions dans le plus large contexte de la lutte permanente et féroce existant entre les forces du bien et du mal dès le commencement de l’histoire de l’humanité dans le Jardin du Paradis, et qui continuera jusqu’à la fin des temps. Les apparitions de Lourdes sont, en effet, parmi les premières de la longue chaîne des apparitions de Notre-Dame qui a commencé 28 ans auparavant, en 1830, à Rue du Bac, à Paris, annonçant l’entrée décisive de la Vierge Marie au cœur des hostilités entre elle et le diable, comme il est décrit dans la Bible, dans les livres de la Genèse et de l’Apocalypse. La Médaille, dite miraculeuse, que la Vierge fit graver en cette circonstance la représentait avec les bras ouverts d’où sortaient des rayons lumineux, signifiant les grâces qu’elle distribuait au monde entier. Ses pieds reposaient sur le globe terrestre et écrasaient la tête du serpent, le diable, indiquant la victoire que la Vierge emportait sur le Malin et ses forces du mal. Autour de l’image on lisait l’invocation: “O Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous”. Il est remarquable que cette grande vérité de la conception immaculée de Marie ait été affirmée ici 24 ans avant que le Pape Pie IX l’ait définie comme dogme de foi (1854): quatre ans plus tard ici à Lourdes, Notre-Dame a voulu elle-même révéler à Bernadette qu’elle était l’Immaculée Conception.



Après les apparitions de Lourdes, la Sainte Vierge n’a pas cessé de manifester ses vives préoccupations maternelles pour le sort de l’humanité en ses diverses apparitions dans le monde entier. Partout, elle a demandé prières et pénitence pour la conversion des pécheurs, car elle prévoyait la ruine spirituelle de certains pays, les souffrances que le Saint Père aurait à subir, l’affaiblissement général de la foi chrétienne, les difficultés de l’Eglise, la montée de l’Antéchrist et ses tentatives pour remplacer Dieu dans la vie des hommes: tentatives qui, malgré leurs succès éclatants, seraient toutefois vouées à l’échec.

Ici, à Lourdes, comme partout dans le monde, la Vierge Marie est en train de tisser un immense réseau de ses fils et filles spirituels dans le monde entier pour lancer une forte offensive contre les forces du Malin, pour l’enfermer et préparer ainsi la victoire finale de son Fils divin, Jésus Christ.



La Vierge Marie nous invite encore une fois aujourd’hui à faire partie de sa légion de combat contre les forces du mal. Comme signe de notre participation à son offensive, elle demande, entre autres, la conversion du cœur, une grande dévotion à la Sainte Eucharistie, la récitation quotidienne du chapelet, la prière sans cesse et sans hypocrisie, l’acceptation des souffrances pour le salut du monde. Cela pourrait sembler être des petites choses, mais elles sont puissantes dans les mains de Dieu auquel rien n’est impossible. Comme le jeune David qui, avec une petite pierre et une fronde, a abattu le géant Goliath venu à sa rencontre armé d’une épée, d’une lance et d’un javelot (Cf. 1 Samuel 17,4-51), nous aussi, avec les petits grains de notre chapelet, nous pourrons affronter héroïquement les assauts de notre adversaire redoutable et le vaincre.



Comme Bernadette et avec elle



La lutte entre Dieu et son ennemi fait toujours rage, encore plus aujourd’hui qu’au temps de Bernadette, il y a 150 ans. Car le monde se trouve terriblement englouti dans le marais d’un sécularisme qui veut créer un monde sans Dieu; d’un relativisme qui étouffe les valeurs permanentes et immuables de l’Evangile; et d’une indifférence religieuse qui reste imperturbable face au bien supérieur des choses qui concernent Dieu et l’Eglise. Cette bataille fait d’innombrables victimes dans nos familles et parmi nos jeunes. Quelques mois avant qu’il ne devienne le Pape Jean Paul II (9 novembre 1976), le Cardinal Karol Wojtyla disait: “Nous sommes aujourd’hui face au plus grand combat que l’humanité ait jamais vu. Je ne pense pas que la communauté chrétienne l’ait compris totalement. Nous sommes aujourd’hui devant la lutte finale entre l’Eglise et l’Anti-Eglise, entre l’Evangile et l’Anti-Evangile”. Une chose toutefois est certaine: la victoire finale est à Dieu et cela se vérifiera grâce à Marie, la Femme de la Genèse et de l’Apocalypse, qui combattra à la tête de l’armée de ses fils et filles contre les forces ennemies de Satan et écrasera la tête du serpent.



A la Grotte de Massabielle la Vierge Marie nous a enseigné que le vrai bonheur se trouvera uniquement au ciel. “Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde, mais dans l’autre,” a-t-elle dit à Bernadette. Et la vie de Bernadette l’a illustré assez clairement : elle, qui avait eu le privilège singulier de voir la Sainte Vierge, a été profondément marquée par la croix de Jésus, fut entièrement consumée par la tuberculose, et est morte, jeune, à l’âge de 35 ans.

En cette Année Jubilaire, remercions le Seigneur pour toutes les grâces corporelles et spirituelles qu’il a bien voulu concéder à tant de centaines de milliers de pèlerins en ce lieu saint, et par l’intercession de Sainte Bernadette, prions la Sainte Vierge pour nous fortifier dans le combat spirituel de chaque jour afin que nous puissions vivre en plénitude notre foi chrétienne en pratiquant les vertus qui distinguaient la Vierge Marie, fiat, magnificat et stabat: c’est-à-dire, une foi intrépide (fiat), une joie sans mesure (magnificat) et une fidélité sans compromis (stabat).

O Marie, Notre-Dame de Lourdes, tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de tes entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen ».

Cardinal Ivan Dias. (Source : Lourdes Magazine).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Ciel annonce la seconde venue du Seigneur en nos temps

Message  Invité le Sam 3 Juil 2010 - 6:15

1°) La Vierge des Douleurs à l’Escorial



Aux pages 18 et 19 de l’ouvrage « L’Escorial , messages 1992-1998 » nous est présentée la vision du 18 juin 1981, ainsi que la signification suivante donnée à Amparo Cuevas, le lendemain 19 juin, par l’intermédiaire de l’Archange Gabriel annonçant la Seconde Venue du Christ :



« La croix signifie que tous les chrétiens doivent demeurer unis et ne pas écouter d’autre doctrine que la doctrine catholique. Les lumières signifient que l’Avertissement qu’il y aura dans le ciel avant que le Seigneur n’envoie le Châtiment qu’Il tient prêt pour tous ceux qui n’auront pas voulu prêter attention à tous les avertissements du ciel. La lune sur le sol signifie que les astres s’écraseront sur la terre. L’illumination du Pré Neuf signifie que la terre s’illuminera dans le monde entier : ceux qui ne se trouvent pas alors avec le Seigneur (en état de grâce) ne pourront pas résister à l’extraordinaire intensité de cette lumière et mourront. Les bougies et la tunique blanche signifient qu’à cet instant précis Jésus apparaîtra resplendissant à tous ceux qui seront emplis de Dieu et de sa Très Sainte Mère : ce sera la seconde Venue de Jésus sur la terre ».



- De l’ouvrage « Apparitions et messages à l’Escorial 1980-1983 » :



- extrait du message donné le 6 novembre 1981, pages 40 et 41 :



« Je vais te donner un message, mais il sera très bref, Ma fille : les hommes sont très ingrats; ils ne veulent rien savoir de leur Mère. Dis-leur à tous que les grâces dont ils ont besoin, ne leur parviendront pas tant qu'on n'aura pas satisfait Mon désir qu'une chapelle soit édifiée à l'endroit que Je t'ai indiqué. Dis- le à tous, Ma fille : Je désire que l'on construise une chapelle pour méditer la Passion de Mon Fils; [Je demande] que l'on M'écoute, Ma fille, Mon Cœur est victime de douleur; on ne fait pas cas de Moi. Dis-le aussi aux prêtres: qu'ils M'écoutent ; Je demande seule- ment que l'on prie, que l’on vienne méditer. Si l'on fait ce que Je demande, Je serai visible au milieu de Mes enfants, lors de la seconde Venue de Mon Fils, Jésus-Christ ».



- extrait du message donné le 15 janvier 1982, pages 78 et 79 :



« Publiez les messages de votre Mère miséricordieuse dans le monde entier. Pensez qu'il ya beaucoup d'âmes qui ne Nous connaissent pas. Qu'ils s'approchent de l'Eucharistie, car Mon Fils est très seul ; qu'ils n'attendent pas le dernier moment. L'humanité est menacée, elle est en grand danger, Ma fille. Que l'on M'écoute ; Je suis très triste, Je suis apparue en beaucoup de lieux de la Terre mais l'on ne M'écoute pas; le châtiment approche. La seconde Venue de Mon Fils Jésus est proche, Ma fille. Que l'on se tienne prêt, que l'on soit à la droite du Père, Ma fille ; que l'on confesse ses fautes, que l'on se repente, car Mon Fils les attend tous, les bras ouverts. Quelle douleur immense, Ma fille ! Les hommes ne veulent pas se sauver, ils sont ingrats. Ma fille, sois humble; l'humilité est la base principale de tout ».



Lors de l’apparition du 6 février 1988 (1 er samedi du mois) à l’Escorial en Espagne, la Vierge des Douleurs demande à Amparo, d’expliquer « aux hommes comment on présente un sacrifice à Dieu », à la lumière du mystère de la disparition de Jésus au Temple, dont elle eut alors la claire vision.



A un moment de la vision, Jésus (alors âgé de douze ans), après avoir écouté les docteurs de la loi, se met au milieu d’eux, et les enseigne au sujet de sa première et de sa seconde venue, car beaucoup d’erreurs transparaissaient dans leurs discours.



Aux pages 35 et 36 du recueil des « Apparitions et messages à l’Escorial (1992-1998) » nous sont rapportées les paroles que Jésus prononça au cours de cette intervention, dont voici celles qui intéressent ici plus particulièrement notre propos :



- « J’ai écouté vos commentaires. Quel enseignement pouvez-vous donner alors que vous avez tant de doutes ? D’accord, le Messie viendra tel que vous le dites, avec pouvoir et majesté et donnera la mort à ses ennemis, mais vous oubliez qu’il s’agit de sa deuxième venue. Lors de sa première venue, le Messie sera fait opprobre, il sera moqué, méprisé, humilié, crucifié. C’est comme cela qu’il rachètera son peuple. Et ce ne sera pas une gloire temporaire comme vous le dites, mais une gloire éternelle, qu’il viendra enseigner aux hommes, une doctrine avec une Eglise et des Sacrements, pour que les hommes puissent se sauver. Aveugles que vous êtes ! »



- « Vous ne saurez pas qui Je suis tant que le moment ne sera pas venu, mais sachez que le Messie viendra d’abord racheter le monde avec une gloire éternelle. Ensuite, il viendra juger et mettre le feu sur la terre contre tous ses ennemis. Il s’agit de la deuxième venue, mais vous avez oublié la première ».



- extrait du message donné le 1er mars 1986 (sources : http://jesusmarie.free.fr/) :



« Dieu le Père l'ordonne ainsi...Dieu le Père ordonna que la lumière vint au monde en s'engendrant dans mes entrailles et Dieu le Père a ordonné que Je vienne la deuxième fois avec mon Fils, pour l'aider à sauver le monde. Mon Coeur Immacule triomphera, c'est pourquoi Je vous demande d'étendre la dévotion à ce Cœur ».



2°) Notre-Dame du Rosaire à San Nicolas



De l’ouvrage « Lire la Bible avec Marie » :



- extrait du message donné le 25 décembre 1988, page 378 :



« L’Amour du Christ parvient à tous les hommes. Recevez-Le avec la prière qu’Il attend. Contre le mépris il donne Son Amour. Contre le blasphème, Il donne Son Amour. Contre l’injustice, Il donne Son Amour. Combattez donc vous aussi avec le Christ, en donnant votre amour à pleines mains. Jésus est venu au monde par Amour et Son Second Avènement pour Sa Plus Grande Gloire aura lieu également à cause de l’Amour. Ouvrez vos cœurs et laissez-Le entrer. Alléluia. Fais-le savoir, Ma fille ».



3°) Notre Seigneur Jésus à Louisa Piccarreta



Aux pages 9 et 10 de l’ouvrage « Les temps à venir » nous est présenté le texte qui suit, écrit le 29 janvier 1919 par Louisa Piccarretta sous la dictée de Jésus, traduit de l’italien en français par Johannes De Parvulis, figurant originellement à la page 72 du volume 6 du livret intitulé « Opere », publié en 1977 par « l’Associazione del Divin Volere » :



« Fille bien-aimée, Je veux te faire connaître l’ordre de ma Providence : à chaque cours de deux milles ans J’ai renouvelé le monde. Après les premiers deux milles ans Je l’ai renouvelé avec le Déluge. Après les deuxièmes deux milles ans les bons et les saints eux-mêmes ont vécu des fruits de mon Humanité, et par moments ils ont bénéficié aussi de la jouissance de ma Divinité. Maintenant nous sommes rendus à la fin des troisièmes deux milles ans et il y aura un troisième renouvellement. Voilà le pourquoi de toute cette confusion. C’est justement par cette confusion que le troisième renouvellement se prépare.



Au cours de la deuxième période J’ai manifesté ce que mon Humanité opérait et souffrait, mais très peu vous a été dévoilé au sujet de l’action de ma Divinité. Maintenant, dans le troisième renouvellement, après que la terre sera purgée et que la plupart de la génération présente sera détruite, Je serai encore plus généreux envers mes créatures. J’accomplirai le renouvellement en manifestant ce que ma Divinité faisait dans mon Humanité, comment agissait mon Divin Vouloir avec mon Vouloir humain, comment tout en Moi demeurait lié, comment tout était fait et refait par Moi, comment même la dernière pensée de la dernière créature était refaite et scellée par mon Divin Vouloir ».



4°) Notre Seigneur Jésus à Maria Valtorta



Des « Cahiers de 1943 » :



- extrait de la dictée du 27 août, page 261 :



« Nous sommes maintenant dans la période que j’appelle la période des précurseurs de l’Antéchrist. Puis viendra celle de l’Antéchrist [en cette « fin des temps » que nous vivons], qui est le précurseur de Satan [qui viendra à « la fin du monde »]. Celui-ci sera aidé par les manifestations de Satan, les deux bêtes nommées dans l’Apocalypse. Cette période sera pire que la période actuelle. Le mal s’accroît toujours plus. Après la défaite de l’Antéchrist viendra une période de paix pour donner aux humains, secoués par la stupeur des sept plaies et la chute de Babylone, le temps de se rassembler sous mon signe. L’époque anti-chrétienne atteindra sa puissance maximale dans sa troisième manifestation, c'est-à-dire à la dernière venue de Satan ».



- extrait de la dictée du 2 décembre, pages 512 et 513 :



« Vous êtes enfermés dans vos esprits enveloppés de chair e de sang, tués par la chair et le sang, et le Sauveur ne peut entrer en vous et vous sauver. Et pourtant je viendrai. Je viendrai infatigablement et individuellement pour essayer les portes des cœurs, et là où on m’ouvrira, j’entrerai et j’y ferai ma demeure de paix. Je viendrai car je suis encore le Désiré des justes de la terre et des saints pour la Terre, je viendrai assumer mon Règne pour ma deuxième venue et mon triomphe final. J’attirerai à moi le monde des vivants de l’esprit, et les races et les nations convergeront vers moi pour voir ma gloire qui se couronne d’une croix. La paix coulera, puisque je suis le Seigneur de la paix, elle coulera sur le monde comme un fleuve de lait venu le virginiser de sa blancheur, après tant de sang qui dans tous les continents crie sa douleur à Dieu d’avoir été tiré des veines par la main des frères et sœurs ».



5°) Notre Seigneur Jésus à Mgr Ottavio Michelini



De l’ouvrage « Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles » :



- extrait du message donné le 1 décembre 1977, § 119 « Mon Eglise maîtresse et guide de tous les peuples », page 243 :



« Je reprends l’entretien commencé, mais nullement clos, sur mon Eglise. Moi, Je l’ai placée dans le monde, au milieu du monde, parce que sa mission s’adresse à tous les peuples de la terre. Par volonté divine, elle est établie Maîtresse et Guide de tous les peuples. C’est la place qui lui revient, c’est la place qui lui sera reconnue après la purification. Indescriptible est sa mission en ce temps situé entre la première venue du Christ sur la terre par le mystère de l’Incarnation et sa seconde venue qui aura lieu à la fin du monde pour juger les vivants et les morts. Entre ces deux venues, révélant, la première, la Miséricorde de Dieu, la seconde la Justice du Christ, vrai Dieu et vrai Homme, comme prêtre, Roi et Juge Universel, cette troisième venue intermédiaire sera invisible, à la différence de la première et de la dernière venue, toutes deux visibles. Cette troisième venue (la deuxième dans l’ordre chronologique) constituera le Règne de Jésus dans les âmes, Règne de paix et de justice qui connaîtra sa pleine et lumineuse splendeur après la purification ».



NB 1 : Soulignons que le texte est traduit de l’italien, et qu’en ce sens, la traduction française peut en rendre plus difficile la compréhension. Son sens profond reste cependant clair et sans ambiguité lorsque l’extrait est lu dans son ensemble.

Il y a bien trois venues distinctes : la première lors de l’Incarnation du Verbe, la deuxième qui constituera le Règne de Jésus dans les âmes et les cœurs à la fin des temps, et enfin la dernière à la fin du monde, où Jésus viendra comme Roi et Juge Universel, pour le Jugement dernier ou Jugement des vivants et des morts.



NB 2 : Comme la Sainte Eglise l’entend traditionnellement, Notre Seigneur évoque la « seconde venue qui aura lieu à la fin du monde ». Cette venue à la fin du monde, est bien la troisième dans l’ordre chronologique, du point de vue temporel.



NB 3 : Lorsqu’est ici précisé que la venue intermédiaire « sera invisible », l’on considère uniquement un aspect du mystère, celui du Règne dans les cœurs et dans les âmes. Pour autant, le signe du Fils de l’homme sera visible par toutes les nations (à savoir l’apparition de la Croix glorieuse dans le ciel), ainsi que la venue sur les nuées du ciel (Cf. Mt 24, 30).



- extrait du message intitulé « Les hommes verront la Puissance du Seigneur » donné le 29 novembre 1978, page 343 :



« Les hommes verront la Puissance du Seigneur et ils en seront si fortement impressionnés que malgré eux ils devront se plier à cette merveilleuse réalisé, ainsi qu’il fut dit : ‘A la fin, le Cœur miséricordieux de Jésus et le Cœur Immaculé de Marie triompheront’. Telle est la merveilleuse réalité de l’Eglise rénovée. C’est pourquoi mon Eglise sera si belle, telle qu’elle n’a jamais été, parce que le frémissement de l’Esprit divin l’envahira ; elle sera donc presque entièrement charismatique. De cette façon s’accomplira l’avènement de mon Règne sur la terre, appelé depuis tant de temps et par tant d’âmes. Ce sera, autrement dit, ma venue intermédiaire et aussi la conclusion parfaite de la grande lutte et la plus grande bataille entre les forces obscures du Mal et les Puissances de la Lumière ».



6°) La Très Sainte Vierge Marie Marie à Don Stefano Gobbi



Du recueil « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge » :



- intégralité du message n ° 166 « Sa seconde venue » donné le 24 décembre 1978 (Nuit de Noël), pages 194 et 195 :



« a) Mes Fils de prédilection, Je vous rassemble auprès de Moi, à coté de la pauvre mangeoire, dans l’attente d’y déposer mon petit Enfant nouveau-né.

b) C’est la Nuit sainte. Vous la passez dans la prière et le recueillement. Vous la passez avec Moi.

c) En cette Nuit, la ténèbre enveloppe tout, et le silence a désormais éteint toute voix quand, tout à coup, tombe du Ciel une nouvelle lumière et les voix joyeuses des anges parcourent les routes désertes du monde.

d) Le désert du monde s’ouvre pour accueillir son Dieu qui naît de Moi à son humaine existence.

e) Fils de prédilection, sa seconde venue sera semblable à la première.

Pareil à sa naissance en cette Nuit sera le retour de Jésus dans la gloire, avant son ultime venue pour le Jugement dernier, dont l’heure est encore cachée dans les secrets du Père.

f) Le monde se trouvera tout enveloppé par la ténèbre de la négation de Dieu, de son refus obstiné, de la rébellion contre sa loi d’amour. La glace de la haine aura de nouveau rendu désertes les routes du monde. Ainsi, presque personne ne sera prêt à l’accueillir.

g) Les grands ne se souviendront même plus de Lui, les riches Lui fermeront leurs portes, tandis que les siens seront très occupés à se chercher et à s’affirmer eux-mêmes

h) « Quand le Fils de l’Homme viendra trouvera t’il encore la foi sur la terre ? »

Il viendra à l’improviste et le monde ne sera pas prêt à sa venue.

Il viendra pour un jugement auquel l’homme ne sera pas préparé.

Il viendra pour instaurer son Règne dans le monde, après avoir défait et anéanti ses ennemis.

i) Pour cette seconde venue aussi, Le Fils viendra à vous, à travers sa Mère.

De même que le Verbe du Père s’est servi de mon sein virginal pour parvenir jusqu’à vous, ainsi Jésus se servira de mon sein virginal pour parvenir jusqu’à vous, ainsi Jésus se servira-t-il de mon Cœur Immaculé pour arriver à régner parmi vous.

j) C’est l’heure de mon Cœur Immaculé, parce que la venue du Règne Glorieux d’amour de Jésus est en train de se préparer.

k) Fils de prédilection, avec Moi, préparez-vous à le recevoir.

l) Cette Nuit sainte est pour vous un signe et une grâce. Je vous rassemble auprès de son pauvre berceau pour combler le grand vide que l’humanité Lui a réservé (…) ».



- extrait du message n° 255 « Dieu est avec vous » donné le 24 décembre 1982, page 317 :

« m) […] De même que le Verbe du Père s’est servi de mon humble consentement pour sa première venue parmi vous, dans la fragilité de la nature humaine, de même mon Fils Jésus se sert maintenant de mon annonce prophétique pour préparer sa seconde venue parmi vous, dans la gloire ».



- extrait du message n° 450 « La Compréhension de la Vérité toute entière » donné le 19 mai 1991, page 658 :



« c) […] L’Esprit Saint vous portera à la compréhension de la Vérité toute entière. Il vous portera à l’intérieur du secret de la Parole de Dieu et vous donnera la lumière de la Sagesse pour comprendre tout l’Evangile et tout ce qui dans l’Evangile est contenu, au sujet des temps que vous vivez. Ce sont les temps prédits par la Divine Ecriture, comme ceux de la grande apostasie et de la venue de l’Antéchrist. Ce sont les temps de la grande tribulation et des innombrables souffrances pour tous, qui vous porteront à vivre les derniers évènements en préparation de la seconde venue de Jésus dans la gloire.

d) […] L’Esprit Saint prépare les cœurs et les âmes à la seconde venue de Jésus. Pour cela, aujourd’hui Il répand ses charismes, d’une manière encore plus forte et extraordinaire qu’au temps des commencements de l’Eglise. Désormais vous êtes entrés dans les chemins qui vous mèneront à l’ère nouvelle.

e) Le rôle de l’Esprit est de préparer l’humanité à son complet changement, de renouveler la face du créé, de former les cieux nouveaux et la nouvelle terre ».



- extrait du message n° 508 « Cette Nuit Sainte » donné le 24 décembre 1993, pages 768 et 769 :



« j) […] Soyez persévérants pour ouvrir les âmes et les ceurs des hommes à recevoir Jésus dans sa seconde venue, et ne vous laissez pas prendre par de vaines et inutiles préoccupations, mais veillez avec Moi dans la prière et dans l’attente de son retour, proche à présent, dans la gloire ».



- extrait du message n° 528 « Les Anges de votre temps » donné le 29 septembre 1994 (Fête des Archanges Gabriel, Raphaël, Michel), page 803 :



« […] k) A l’Archange Gabriel est confié la grande mission d’annoncer le retour de Jésus dans la gloire pour instaurer son règne dans le monde.

Comme est venue par lui l’annonce céleste de la première venue de mon Fils dans le monde, ainsi sera-t-il encore le messager lumineux de la seconde venue de Jésus dans la gloire.

l) Cette seconde venue s’accomplira dans la puissance et dans la lumière, avec Jésus qui apparaîtra sur les nuées du ciel, dans la splendeur de sa divinité pour se soumettre toutes choses. Et ainsi la divine puissance de mon Fils Jésus apparaîtra à tout l’univers créé ».



- extrait du message n ° 603 « Entrez avec Moi » donné le 24 décembre 1997 (Nuit de Noël), pages 953 et 954 :



« h) […] L’humanité est rachetée ; l’homme est sauvé ; le temps rejoint son point culminant quand il marque le moment précieux de la rédemption universelle. A partir de cette nuit commence pour l’humanité un chemin nouveau, illuminé par l’espérance et l’attente de sa seconde venue dans la gloire.

i) Entrez avec Moi dans la plénitude des temps, qui aura lieu quand Jésus reviendra dans la splendeur de sa divine gloire. Sa première venue ne rejoint sa pleine signification que dans sa seconde venue. Cette nuit sainte est ordonnée au radieux jour sans couchant.

j) Mon Divin Enfant, que maintenant vous contemplez dans la crèche, pleurant et tremblant de froid, reviendra un jour dans la puissance de sa divine gloire et Il mènera le temps et l’histoire à leur plénitude. Le temps et l’histoire auront leur accomplissement ; par sa divine et glorieuse présence, Il fera toutes choses nouvelles.

k) Vous vivez le mystère de ce second Avent, qui vous prépare à accueillir Jésus, lorsqu’il viendra à vous sur les nuées du ciel. C’est seulement à ce moment que s’accomplira ce second Avent que vous êtes entrain de vivre. Alors le temps rejoindra sa plénitude. Alors le Cœur Immaculé de votre Maman du Ciel connaîtra son triomphe, dans le triomphe définitif et glorieux de son Fils Jésus ».



7°) Notre Seigneur Jésus à Vassula Ryden



De l’œuvre de la « Vrai vie en Dieu », extrait du message du 22 avril 1990, cahier 42, pages 282 et 283 du tome 3 :



« La paix soit avec toi. Je te dis en vérité que les jours s'en viennent où Mon Règne sur terre sera comme il est au Ciel. Vous ne resterez pas divisés longtemps encore sous ces cieux. Bientôt vous serez tous un et l'Amour demeurera parmi vous. C'est Ma Promesse mais, Mes bien-aimés, ce renouveau n'arrivera pas sans tribulations. Comme toute naissance, ce renouveau aura aussi ses douleurs d'enfantement, mais les douleurs seront rapidement surmontées par la joie. Je répands Mon Esprit sur toi, génération, pour arroser ton désert et transformer en rivières ton sol aride. Oui ! J'arroserai ton désert et Je le transformerai en un jardin. Finalement tu verras la force de Mes Paroles et la splendeur de Ma Beauté. J'ai l'intention de vous ramener tous à la divinité, l'un après l'autre. Je suis votre Espérance, Je suis votre Refuge, Je suis votre Consolateur. Tout-Puissant Je Suis. Reconnaissez les Temps ; reconnaissez le doux Souffle de Mon Saint Esprit de Grâce sur vous. Je souffle maintenant sur vos nations, ressuscitant vos morts de Mon Souffle, les transformant en reflets de Mon Image. Chaque jour Je suscite de nouveaux disciples pour glorifier à nouveau Mon Nom et pour évangéliser avec amour pour l'Amour. Je vous demande alors, Mes bien-aimés, de prier quotidiennement pour Ma seconde Venue qui est la seconde Pentecôte [il est à noter ici que la venue de l’Esprit Saint, l’Esprit du Père et du Fils, troisième Personne de la Sainte Trinité, lors de la seconde Pentecôte, est parfaitement constitutive de la seconde venue du Seigneur, mais ne représente pas à elle seule un achèvement, puisqu’à la fin, le Christ se rendra visible sur les nuées du ciel. Cf. Mt 24,30b]. Priez pour la conversion des âmes, qu'elles puissent se convertir avant Ma Venue. Venez à Moi, tels que vous êtes, et appuyez-vous sur Moi. Comme Jean, Mon bien-aimé, s'appuyait sur Moi, vous aussi, mettez votre tête sur Mon Sein et écoutez les battements du Coeur de l'Amour. Chaque battement est un appel à l'Amour. Tout ce que Je demande de vous est un retour d'amour. Aimez-Moi, adorez-Moi, réjouissez-Moi, votre Seigneur. Je vous bénis, laissant Mon Soupir d'Amour sur vos fronts. Soyez un ».



8°) La Très Sainte Vierge Marie à Consuelo



C’est un véritable joyau qui nous est donné par le Ciel à travers les écrits de Consuleo, regroupés en une série de trois ouvrages : « Marie, porte du Ciel », « Marie, étoile de l’évangélisation », et « Marie Trône de la Sagesse » duquel est extrait le passage suivant. En plus de la profondeur et de la richesse de l’enseignement qui nous est donné par la Sainte Vierge Marie Elle-même, chaque affirmation est accompagnée de la référence au texte biblique.

L’ensemble du chapitre 17 est dédié à « La venue du Christ », dont je retranscris ici l’introduction, ainsi que les premières explications qui mettent en évidence les trois venues du Christ, comme présenté aux pages 243 et 244 :



« Ma chère fille, il y a trois temps : « le temps de la patience » (Rm 3,26) [qui s’étend de la période des patriarches jusqu’à la venue du Messie, selon le § 25.1] ; « le temps de la plénitude » (Ga 4,4) [qui s’étend de la venue du Messie jusqu’à l’Ascension du Seigneur aux cieux, selon le § 25.1] ; et « le temps de la consolation » (Jn 14,26 ; Is 51,12) [dans lequel nous sommes entrés depuis la Pentecôte, selon le § 25.1, mais attention il ne s’agit pas de mettre en correspondance ces trois temps, avec les trois venues évoquées ci-après]



Dans le temps de la patience, les prophètes ont annoncé le temps de la venue du Messie. Et le peuple qui vivait dans l’esclavage jour et nuit attendait son Libérateur pensant que le Messie annoncé serait un roi temporel, capable de lutter contre l’oppression, l’injustice et la misère d’un peuple qui n’avait connu que des jours d’anxiété, d’angoisse et de persécution, assiégé par les uns et spolié par les autres.

Mais en dépit de ses nombreuses afflictions, le peuple d’Israël avait plus de raisons de sourire que de pleurer, car il était « le peuple que Dieu avait choisi par pur amour » (Dt 7,7.8) ; et « de la même façon que l’augle soigne sa nichée, le Seigneur planne au dessus de ses enfants et les emporte à travers le désert sur son pennage » (Dt 32,11).

Cepandant, ce peuple oublia facilement les tendresses de son Dieu qu’il remplaça par des dieux païens, rompant ainsi son alliance. Et quand la créature son Créateur, les maux se liguent entre eux pour l’assaillir de tout côté, l’obligeant à payer de sa douleur son infidélité.

Le prophète Isaïe avait annoncé le Messie ; personne comme lui n’avait décrit la mission de Celui qui devait venir sauver son peuple, non par les mains de dirigeant despotes, adultères et sanguinaires, ni même de sots pontifes et de prêtres infidèles du temple ; mais le Messie, annoncé pendant de nombreux siècles viendrait du ciel et « Celui qui vient d’en-haut est au-dessus de tous. Celui qui vient de la terre appartient à la terre et pense en terrestre et parle de la terre, de ses désirs, de ses préoccupations et de ses inquiétudes ; mais Celui que Dieu a envoyé pour rétablir son Royaume, dit des paroles de Dieu » (Jn 3,31.33) et « il faut naître d’en-haut » (Jn 3,3) pour comprendre son langage.

« Mais lorsque le temps fut révolu, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous le régime de la Loi, afin de racheter ceux qui étaient sous le régime de la Loi et de faire de nous des fils adoptifs » (Ga 4,4-5). « Il est venu chez lui et les siens ne l’ont pas accueilli ; Lui est la lumière qui illumine tout homme qui vient en ce monde, mais les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière parce que leurs œuvres étaient mauvaises. En effet, quiconque fait le mal déteste la lumière et ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient blâmées » (Jn 1,11.9 ; 3,19-20).

Comme tu le sais, il y a trois venues et trois manifestations du Royaume du Christ. Sur le bois de la croix, il y a une inscription : « Jésus de Nazareth, le Roi des Juifs » (Jn 19,19). Et ces mots, amers pour « une génération rebelle et de caractère dur » (Dt 31,27 ; Mt 17,17), se répèteront à nouveau quand, lors de la seconde venue, le Christ restaurera son Royaume sur les ruines du judaïsme. Et la troisième manifestation du Royaume aura lieu quand, dans sa dernière venue, le Christ « remettra à Dieu le Père le Royaume après avoir anéanti toute principauté, toute Domination et Puissance. Il faut en effet qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds » (1 Co 15,24) ».



- extraits du § 17.2 pages 244 et 245 :



« La seconde venue du Seigneur n’aura pas l’aspect spectaculaire que certains croient ‘parce que le Royaume de Dieu ne vient pas d’une manière qui frappe le regard’. On ne dira pas ‘Le voici’ ou ‘Le voilà’ car le Royaume de Dieu est déjà parmi vous (Lc 17,20-21).

De la première venue du Christ, peu d’hommes en eurent l’intelligence. Jésus, Homme-Dieu, naquit dansune étable, tandis que le monde vivait dans l’ignorance. Et à qui s’est-Il manifesté ? Tout le monde l’a-t-il vu ? Les plus grands, les plus illustres des hommes, les puissants, les princes de ce monde ont-ils assisté à cet évènement ? On pouvait compter, simplement, d’un seul coup d’œil, les élus qui connaissaient le sublime mystère […]. Les seuls à voir Jésus, ce sont les pauvres, les humbles et les cœurs purs ; parce que seuls les ‘cœurs purs verront Dieu (Mt 5,8) […]. Un cœur corrompu où s’abritent les septs péchés capitaux ne peut être l’habitacle du Très-Haut. Vous devez par conséquent, purifier vos cœurs si vous voulez vraiment voir Dieu. Et de même que la première venue est passée inaperçue pour beaucoup, la seconde le sera aussi et peu sauront qu’Il se trouve parmi vous. Si vous relisez attentivement les Textes sacrés, vous verrez clairement que ces différentes venues du Christ y sont décrites. Pour ceux qui croient en Jésus, il est, Lui, toujours présent, uni intimement à l’homme, aussi proche de son cœur que l’est la chair des os ; et c’est ce que confirment ces paroles : ‘Si quelqu’un m’aime, j‘irai vers et en lui j’installerai ma demeure (Jn 14,23).

Le Seigneur peut se manifester de multiples façons ‘parce que depuis la création du monde, ce qui est invisible en Dieu se laisse voir à l’intelligence par le moyen de ses œuvres (Rm 1,20) ; et, en effet, Il se fait présent dans l’Eucharistie et dans la Parole, et à travers ceux qui le représentent ; et, par une renaissance de l’Esprit, au moyen de grâces extraordinaires, comme le sont les dons et les charismes chez les membres de l’Eglise ; ou bien au moyen d’épreuves de purification qui corrigent le mal et qui font que l’homme tourne ses regards vers Dieu et se sauve. Parce que, en vérité, la seule chose importante est le salut de l’âme ; même si pour cela l’homme doit boire le calice de la douleur ».



9°) Notre Seigneur Jésus à Françoise



Du tome 1 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa gloire » :



- extrait du message donné le 16 septembre 1994, page 49 :



« Lorsque viendra l’heure de Mon règne sur la terre, tu seras encore de ce monde, comme beaucoup d’âmes de ta génération […]. Mon retour parmi les hommes a été prédit par de nombreux prophètes, et beaucoup ont cru que Mon deuxième Avènement était proche, et d’autres, très lointain. Moi Jésus, Je te dis : Mon Avènement est proche : proche pour vous, huamains du 20 ième siècle, et beaucoup d’entre vous le connaîtront de leur vivant sur terre. Il ne t’appartient pas de savoir cependant quand Je reviendrai ni sous quelle ‘manière’ : sache seulement que les hommes de ce siècle auront à souffrir grandement s’ils ne se repentent pas rapidement ».



Dans son message du 28 octobre 1994, extrait de la page 111 du tome 1 de la série des ouvrages intitulé « Jésus revient dans sa gloire », notre Seigneur donne à Francoise un aperçu de ce que sera le tome 2, en lui précisant que « le Règne du Fils de l’homme » est bien attendu pour la « fin des temps » lors de Son avènement glorieux et non pour la « fin du monde » :



« Je t’y parlerai de Mon Retour dans le cœurs des hommes, et de ma Gloire prochaine dans mon avènement parmi vous. Cela sera, enfant, et Je te l’expliquerai davantage au fil des pages : l’avènement de Jésus-Christ, dans la gloire que vous demandez en chaque messe. Je te demande de M’écouter attentivement : Mon retour parmi les hommes est annoncé comme Règne du Fils de l’homme, non à la fin du monde, mais à la fin des temps : nous sommes à la fin des temps : Gloire à Jésus, Fils de Dieu et de Marie ».



Au tome 8 de l’œuvre « Messages de conversion des coeurs » nous pouvons également lire à la page 10 l’extrait suivant du message « Retour » donné le 21 novembre 2004 :



« Jésus le Christ te dicte : Je te bénis, Ma petite fleur…Dans peu de temps, Je reviendrai, au milieu de ce monde où abondent tant de péchés. Cette heure est sur le point d’arriver, car Mon Père des Cieux est las de voir les hommes courir vers la mort.

Je viendrai réconforter les petits qui ont soif, qui ont combattu pour la Vérité. Et Je montrerai aux autres que Je Suis…Alors, continue à défendre la Vérité de l’Evangile avec ténacité. Mon retour dans les cœurs est là, Mon Retour dans la Gloire s’approche : non le Retour dernier, mais retour, pour votre temps, afin de vous sauver de l’aveuglement qui conduit à la mort ».



10°) Notre Seigneur Jésus à Lucie



Du livret « Marie, cause de notre joie » :



- extrait du message pages 46 à 48 :



« Mon Corps mystique ne peut pas encore se lever car il manque en lui ‘l’Amour de la Mère’. Quand tous mes enfants aimeront vraiment leur Mère, mon Corps se lèvera, ce sera comme un nouvel enfantement de la part de Marie. Elle donnera au monde Jésus par la puissance de l’Esprit Saint. Elle donnera au monde mon Corps (mystique) dans la lumière et la splendeur d’un nouvel avènement. Prépare dans ton cœur mon second avènement, avec beaucoup de désir d’amour. Entoure ma Mère d’une grande affection. Comble-la de louange pour sa triple maternité. Mon second avènement doit couronner ses titres car, dans ce nouvel enfantement, Marie se révèlera la Mère de Dieu, elle se révèlera Mère des hommes (Marie co-rédemptrice). Elle se révèlera Mère de l’Eglise (Marie médiatrice). Ce second avènement sera alors le ‘Couronnement de Marie, la Mère en ses mystères glorieux. Elle sera élevée plus que tout autre créature. Mais déjà, je veux que cette Assomption et ce couronnement se fassent dans votre cœur. Préparez-vous, préparez votre cœur en vue de l’accomplissement de ces mystères. Tout doit s’accomplir dans les cœurs ».



- extrait du message pages 131 à 134 :



« Je suis venu une première fois dans le monde, comme un tout petit enfant…Je veux revenir une nouvelle fois dans le monde, dans l’abaissement, la petitesse, qui une nouvelle fois voile ma grandeur (1) [cette affirmation nous est donnée après tout un développement antérieur sur le Règne Eucharistique du Christ]. Et c’est toujours Marie, la Mère, qui me porte. C’est ainsi écrit dans les plans de Dieu. C’est toujours la Mère qui porte, Je choisis toujours d’être porté petit afin qu’elle puisse me porter, me donner…Ma Très Sainte Mère est associée à tous les dons de mon Cœur. On ne doit pas la dissocier de la Croix et pas plus la dissocier de l’Eucharistie […]. Marie vient à vous comme une Mère. Celle qui porte l’Enfant. Elle vient comme adoratrice, pour préparer ma venue dans la gloire. Avec elle, vous adorez. Elle a été ma première adoratrice, modèle pour les mages et les bergers. Qu’elle soit votre modèle […]. Je vous dis : votre Dieu est en route ! Et mon chemin passe par l’Eucharistie, c'est-à-dire par ma présence réelle au tabernacle, là est la petitesse où je me cache, avant de revenir dans la gloire de mon Père. Ma Très Sainte Mère a été mon premier tabernacle, et mon chemin passe toujours par Marie, aussi soyez à ses côtés pour attendre mon retour […]. Elle vous rassemble pour vous faire entrer dans son Cœur Immaculé, aussi Je dis ‘heureuse l’âme qui aura su trouver son refuge dans le Cœur de Marie, lors de Mon Retour».



Note :



(1) : « Qui est le prélude à son retour dans la gloire ».



- extrait du message page 152 :



« Je veux clore le temps par l’éclatement de mon Cœur [C’est notre temps actuel, celui de la fin des temps]. De même, je veux ouvrir le temps par l’éclatement de mon Cœur [Le temps nouveau du Règne du Christ]. C’est l’Epiphanie de mon Cœur, la révélation, l’apparition si tu préfères de Mon Amour ».



- extrait du message page 162 :



« Marie vient pour préparer la terre à l’adoration. Le jour de mon grand Retour sera le jour de la grande adoration, le jour du face à face ».



11°) Notre Seigneur Jésus à Angela



Du tome 1 de l’œuvre « Je suis la résurrection et la vie » :



- extrait du message donné le 6 octobre 1998, page 329 :



« […] Enseigne et fais réciter la petite Couronne d’Amour, pour l’Eglise : rouge pour les adultes, blanc pour les enfants. Vous, Mes enfants, vous êtes dans les derniers temps ! »



12°) La Vierge de l’Eucharistie à Débora



De l’ouvrage « Manduria » :



- extrait du message donné le 20 février 1993, page 113 :



« Chers enfants, si vous saviez comme mon Jésus est heureux lorsque du ciel il vous voit tous rassemblés en prière, le cœur en attente et préparé à ma descente sur la terre. Moi, qui suis la Vierge, Mère du seul vrai Dieu, par mes innombrables apparitions je veux sauver le monde en lui apportant un grand don : mes Messages. Je veux vous aider vous aussi, peuple choisi par Dieu, à affronter cette période difficile et pleine d’embûches, afin que votre cœur soit préparé à la Seconde Venue de mon Fils, son Retour glorieux ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Parousie !

Message  Invité le Sam 3 Juil 2010 - 14:46

Merci Joannes Maria

O Marie, Notre-Dame de Lourdes, tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de tes entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen ».

.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La seconde venue du Seigneur Jésus !

Message  Invité le Sam 3 Juil 2010 - 15:31

Du recueil « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge » :




- extraits du message n ° 172 « Votre libération est proche » donné le 9 mars 1979, pages 206 et 207 :



« a) Fils de prédilection, considérez avec Moi les signes des temps que vous vivez. Les cœurs des hommes se sont refroidis et le monde est devenu désert […].

c) Quand apparaissent sur les arbres les premiers bourgeons, vous pensez que l’hiver touche à sa fin et qu’un nouveau printemps est proche […].

f) Mais voici que, dans son plus rude hiver, apparaissent déjà les bourgeons d’une vie renouvelée. Ils vous disent que l’heure de votre libération est proche ! […].

m) Dans le plus rude hiver, vous êtes les bourgeons qui éclosent de mon Cœur Immaculé et que Je dépose sur les rameaux de l’Eglise, pour vous dire que son plus beau printemps est sur le point d’arriver […].

p) Persévérez dans la prière, dans la souffrance et l’espérance, car l’heure de votre libération est proche ».



- extrait du message n ° 189 « Quelle lumière ! » donné le 24 décembre 1979, page 231 :



« […] m) Maintenant, sont retour glorieux est proche. Lumière nouvelle et grand feu renouvelleront ce monde ».



- extrait du message n ° 190 « Votre dernière heure » donné le 31 décembre 1979, page 231 :



« h) Vous en êtes maintenant à votre dernière heure : l’heure de la grande bataille, l’heure de la grande immolation, l’heure de la grande victoire.



- extrait du message n ° 300 « Tout a déjà été révélé » donné le 24 décembre 1984, page 396 :



« f) En cette nuit sainte vous apparaît plus clair le message que Je vous donne comme Céleste Prophétèse des derniers temps. Préparez-vous à la seconde naissance de Jésus dans la gloire : il est sur le point de venir régner parmi vous.

g) Les voies par où il viendra seront celles de la prière et de la souffrance ».



- extrait du message n ° 415 « Le temps est accompli » donné le 24 décembre 1989, page 599 :



« m) […] Vivez en esprit de joie profonde cette fête de Noël. Car, le temps est accompli. n) Vous entrez désormais dans les évènements qui vous préparent à son second Noël. Vous appochez du moment du glorieux retour du Christ. Aussi, ne vous laissez pas prendre par la peur, ni par la tristesse, ni par une vaine curiosité, ni par des inquiétudes inutiles. o) Vivez avec la simplicité des petits, chaque moment de ce Nouvel Avent dans mon Cœur Immaculé et cherchez avec empressement à ouvrir les portes des hommes et des peuples au Christ qui vient. Et ouvrez votre cœur à l’espérance pour accueillir avec joie l’annonce que Je vous fais aujourd’hui : le temps de son glorieux retour est sur le point de s’accomplir ».



- extrait du message n ° 534 « Le mystère de cette nuit » donné le 24 décembre 1994, page 814 :



« r) […] Le Seigneur Jésus, qu’en cette nuit vous contemplez dans la crèche, fragile et petit, pleurant et à la merci de tout, est sur le point de revenir dans la splendeur de sa gloire divine.

s) Ce retour glorieux achèvera la plénitude du temps, lorsque commencera le temps nouveau, des cieux nouveaux et de la nouvelle terre ».



- extrait du message n° 555 « Je suis glorifiée » donné le 12 octobre 1995, page 852 :



« […] r) Ce monde sera bientôt totalement rénové par la puissante et extraordinaire intervention de Celle que vous invoquez comme votre Reine et Mère de la Miséricorde ».



- extrait du message n° 556 « Le Paradis s’unit à la Terre » donné le 1 er novembre 1995, page 853 :



« […] d) Le Paradis s’unit à la terre en une grande communion de prière qui monte de tous mes enfants, afin que Jésus hâte son retour dans la gloire et que le monde entier soit transformé en ce merveilleux jardin de grâce et de sainteté, où la Très Sainte Trinité pourra encore se refléter avec complaisance ».



- extrait du message n ° 599 « Autour de mon berceau » donné le 8 septembre 1997, page 945 :



« […] i) En vous Je suis consolée et glorifiée, parce que, par la réponse que vous m’avez donnée, Je vois désormais proche l’aube des temps nouveaux pour l’Eglise et pour toute l’humanité ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La proximité de la seconde venue du Seigneur

Message  Invité le Sam 3 Juil 2010 - 15:34

De l’œuvre de la « Vrai vie en Dieu » :



- extrait du message donné le 10 octobre 1990, cahier 46, page 39 du tome 4 :



« Mon Retour est imminent, et Je vous donne des signes constants pour vous préparer. L'Amour est sur le Chemin du retour. Je suis sur le chemin de Mon Retour. Dites-Moi, lorsqu'un roi entre dans une ville, n'y aura-t-il aucune préparation pour le recevoir ? La cité entière sera en effervescence et le roi enverra devant lui ses élus et sa cour impériale pour lui préparer la route et rendre droits ses chemins. Il enverra ses messagers annoncer sa venue ».



- extrait du message donné le 22 octobre 1990, cahier 47, pages 51 à 53 du tome 4 :



« Le signal est en train d'être hissé sur les toits de vos maisons. Mes ambassadeurs sont maintenant envoyés à leur poste, attendant Mon Signal. Mon Retour est imminent. Aussi, vous qui êtes Mes messagers, hâtez votre pas, allez sur chaque colline annoncer que le jugement tombera bientôt sur ces commerçants, car ils sont devenus une abomination à Mes Yeux ! »



- extrait du message donné le 15 septembre 1991, cahier 54, page 32 du supplément 1 :



« Moi votre Dieu, J'envoie ange après ange annoncer que Mon Temps de Miséricorde arrive à sa fin, et que le Temps de Mon Règne sur terre est à portée de main. Je vous envoie Mes anges témoigner de Mon Amour " à tout ce qui vit sur terre, à chaque nation, à chaque race, à chaque langue et à chaque tribu " (Ap 14,6). Je vous les envoie comme apôtres des derniers temps pour annoncer que " le Royaume du monde deviendra comme Mon Royaume d'en-Haut et que Mon Esprit régnera pour toujours et à jamais " (Ap 11,15) parmi vous ».



- extrait du message donné le 24 décembre 1991, cahier 56, pages 49 et 50 du supplément 2 :



« Je permettrai au Dragon de mordre cette génération pécheresse et de précipiter sur elle un Feu que le monde n'a jamais vu auparavant ni ne verra jamais plus, afin de brûler ses innombrables crimes […].



Je vous visiterai par la foudre et le feu. La Justice est à portée de main. Et Nos Deux Coeurs que vous avez combattus, prévaudront à la fin (1). Et le royaume du monde deviendra Mon Royaume (Ap 11,15).



Cela est tout proche maintenant ».



Note de l’éditeur :



(1) : « Allusion à Ap 11,11 ».



- extrait du message donné le 4 mars 1992, cahier 58, page 87 du supplément 2 :



« Mon Jour est très proche et Je viendrai de nuit comme un voleur. C'est pourquoi, Mon enfant, Satan uni à la bête (1) attaquent sans cesse tous ceux qui viennent de Moi et font la guerre à Mes porte-parole, mais à la fin, ils (2) seront vaincus. Le démon est tombé sur vous, en rage, uni à la bête, mais l'Amour vaincra le mal ».



Notes :



(1) : « La bête, c'est à dire la Franc-Maçonnerie (Cf. Ap 13) ».

(2) : « Satan et la bête ».



- extrait du message donné le 29 novembre 1992, cahier 63, pages 36 et 37 du supplément 4 :



« Comme une Mère, Je viens vous demander d'écouter votre Père. Ecoutez-le et faites ce qu'Il vous demande de faire. D'une manière spéciale, Je vous ai montré les Plaies de Nos Coeurs. Je vais rester avec vous de cette manière pour seulement peu de temps maintenant, mais Je ne vous quitterai pas, vous qui êtes les agneaux du Berger, sans M'assurer que vous avez abri et pâturage.



A nouveau, le monde a méjugé les Temps et n'a pas su non plus reconnaître les Signes. Le monde n'écoute pas Nos Deux Coeurs, pas plus qu'il ne Les comprend ; il Nous rejette...



Mais l'heure est proche où une lumière brillera d'en-haut et Nos Deux Coeurs, comme Deux Lampes brillant l'une près de l'autre, raviveront ce monde, l'amenant de l'obscurité à la lumière. Ces Deux Coeurs que le monde combattait prévaudront à la fin ! Et les royaumes du monde passeront et seront remplacés par le Royaume de Mon Fils... tout cela est maintenant très proche de vous ! ».



- extrait du message donné le 18 décembre 1994, cahier 75, page 44 du supplément 8 :



« Mon règne sur terre est proche et pour secourir Mon troupeau, J'ai besoin de sacrifice, de générosité et d'amour... Regarde par toi-même combien tu as gagné d'âmes, avec si peu d'efforts ! Je te garantis qu'en gardant ton âme dans les terreurs de la Nuit, Je gagne une quantité d'âmes. Oui ! Grâce à ton acceptation, Je peux maintenant jouir encore plus de Mon jardin. Mon épouse, Je suis Roi en toi... Enfant-de-Mon-éducation et formée par Mes Mains Divines, Je te le dis : Mon Eglise va éclater un jour en cris de joie parce que, dans Mon amour éternel, Je vais mettre fin à cette Apostasie plus rapidement que prévu ».



- extrait du message donné le 27 décembre 1994, cahier 75, page 47 du supplément 8 :





« Ma fille, fragile comme tu es, peut-on dire que tu n'as pas témoigné en Mon Nom ? Pourvu que tu restes faible et fragile, dans Ma force, Je continuerai à te recouvrir. Ecoute-Moi et réjouis-toi. Celui qui t'a nourrie et a rempli ta bouche de Manne Céleste te dit : Mon Retour est imminent, Ma Vassula, oui, réjouis-toi et sois dans l'allégresse ! Je suis sur la route par laquelle J'étais parti. Mon Retour est bien plus proche qu'il ne l'était lorsque tu t'es convertie [c’était fin 1885]. Par la puissance du Saint Esprit, Je t'ai élevée, Mon enfant, pour être en parfaite union avec Moi, et témoin auprès des foules en Mon Nom, te donnant à eux à l'extrême de ta capacité. Ta fidélité Me plaît, c'est pourquoi, Je vais continuer à édifier Mon Plan en toi jusqu'à ce qu'il soit achevé... Et les pauvres entendront quelque chose qui n'a jamais été dit auparavant et verront Ma Sainte Face sur toi, et ceux qui ne M'avaient jamais connu M'approcheront, et ceux dont les yeux étaient voilés verront toute Ma gloire... Quiconque sera ému par Mon Esprit qui, aujourd'hui, souffle partout, sera héritier de Mon Royaume et le Père l'accueillera avec des multitudes d'anges dans le Ciel. Maintenant, Je te bénis ».



- extrait du message donné le 21 mars 1995, cahier 77, page 21 du supplément 9 :



« Bientôt, s'en viendra un temps où "il ne sera plus nécessaire au prochain d'essayer d'enseigner à son prochain ou au frère de dire à son frère " apprends à connaître le Seigneur " ; non, ils Te connaîtront tous, le moindre comme le plus grand, puisque Tu pardonneras leurs iniquités et Tu ne leur rappelleras jamais leur péchés" (He 8,11-12) ».



- extrait du message donné le 31 mars 1995, cahier 77, pages 26 et 27 du supplément 9 :



Jésus :« Finalement, Je veux ajouter encore une chose à cause de Mes Messages : J'ai décidé de hâter Mon Retour. Je n'attendrai pas aussi longtemps de revenir à vous. Alors même que beaucoup refusent de croire, lorsque cela arrivera, ils croiront ; mais alors, leur coeur ne sera pas prêt à Me recevoir. Mon Retour est imminent et c'est pourquoi, Ma fille, J'étais impatient que tu te dépêches d'achever l'oeuvre que Mon Père et Moi t'avons donnée, à travers Mon Saint Esprit. Mon Trésor, permets-Moi de continuer Ma dictée sans aucun retard de ta part. Mon affection pour toi est grande et Je t'aiderai à rectifier ton coeur et à Me plaire. Tu vois ? Tu vois comme Je t'ai déjà déchargée des tâches administratives ? Maintenant, Je t'aurai seulement pour Moi ; J'appellerai et tu seras disponible. Le reste de Mes Messages te sera maintenant donné promptement, avant le jour de l'apparition de l'Antéchrist... ».



Vassula Ryden : « Comment allons-nous continuer lorsqu'il sera apparu ? »



Jésus : « Durant juste un peu plus de trois jours et trois nuits, tu ne seras pas capable de continuer comme tu le veux. Mais ce silence sera brisé par Ma Propre Main à l'ouverture du sixième sceau. Réjouis-toi car Je serai bientôt avec vous. Ma Voix sera entendue et Mes ennemis trembleront et se frapperont la poitrine. Je souffre aujourd'hui avec toi, juste comme J'agonisais à Gethsémani. Viens, Vassula, Je te bénis pour M'avoir donné honneur et louange durant Ma réunion et pour M'avoir donné ton temps pour écrire par ta main ».



- extrait du message donné le 10 mai 1995, cahier 78, page 47 du supplément 9 :



« Vassula, Je pense que tu as maintenant remarqué combien les fortifications de Satan deviennent puissantes ; c'est pourquoi J'ai décidé de hâter Mon Jour. Que l'humanité le sache : Je vais hâter le Jour de Mon Retour ».



- intégralité du message donné le 7 janvier 2008 (hors publication, adressé aux fidèles de la « Vraie vie en Dieu ») :



Vassula Ryden : « Message de notre Sainte Mère du lundi 7 janvier 2008



Chers amis de La vraie vie en Dieu,



La nuit passée, notre Dame m’a gardée éveillée de 3h10 à 4 heures du matin pour me donner un message pour nous tous. Notre Dame m’a fait comprendre qu’en ce moment, le Christ est attaqué plus qu’à toute autre heure. Notre Sainte Mère m’a parlé de 3h30 à 4h. Elle ne m’a pas demandé de me lever immédiatement pour écrire, et je craignais d’oublier ce qu’Elle me disait, mais Elle m’a dit qu’Elle me le remémorera lorsque je l’écrirai et que je vous l’enverrai pour le diffuser. Voici Son message :



La première partie du message me concerne personnellement et le reste est pour le public. La première partie, qui s’adresse à moi, est un réconfort et une consolation. Notre Dame m’a dit qu’Elle est toujours à mon côté, spécialement en ces temps difficiles où Satan déchaîne violemment sa colère sur moi et sur le monde entier. Que Dieu est plus près de moi que jamais et qu’Il m’aime et que le Ciel n’est pas aveugle aux difficultés et aux souffrances de feu que je subis, mais que Dieu a besoin de ces immolations et de ces sacrifices ; que Dieu est fidèle à Sa Parole et qu’elle serait heureuse de m’entendre prier le Rosaire de manière plus régulière… puis Elle a dit "sois plus recueillie dans tes prières…"(soyez plus recueillis dans vos prières…).



Voici la seconde partie du message :



[Notre Dame m’a dit] que nous sommes très proches des événements qui ont été prédits auxquels l’humanité doit faire face, et qui sont à notre porte ; événements qui sont attirés par la méchanceté du monde, l’égoïsme, le manque d’amour, événements qui résultent du rejet de la Parole de Dieu par le monde, de la malveillance, l'hypocrisie et l'impiété. La terre est en danger et subira le feu. La colère de Dieu ne peut pas être contenue plus longtemps et elle tombera sur eux parce que l’homme refuse de rompre avec le péché. Que la Miséricorde de Dieu durant toutes ces années était pour attirer autant [d’âmes] que possible à Lui, en étendant Son Bras pour les sauver, mais que peu seulement ont compris et écouté. Que Son Temps de Miséricorde ne va plus durer et que le temps vient où chacun sera mis à l’épreuve et que la terre va vomir du dedans d’elle des fleuves de feu et les gens du monde qui n’avaient pas Dieu dans leur cœur comprendront leur insignifiance et leur misère. Dieu est ferme et véridique dans Sa Parole. Le temps est venu où la maisonnée de Dieu sera mise à l’épreuve et ceux qui refusaient Sa Miséricorde goûteront le Feu de Dieu. (Ici, j’ai demandé ce qu’il en est des gens de l’Eglise qui nous persécutent et sont aveugles à Ses Oeuvres de Miséricorde.) Notre Dame a dit que ceux-là également subiront ce qu’ils méritent. Notre Dame a poursuivi en parlant du sacrifice. Elle m’a demandé de rappeler à tous que Dieu notre Créateur nous demande de nous engager plus envers Lui et que pour être converti, cela n’est pas suffisant sans sacrifices et prières régulières ; que si l’on dit qu’on est converti et qu’on a trouvé Dieu par "La vraie vie en Dieu", on doit offrir plus de sacrifices comme acte d’immolation ; qu’il y a de nombreuses manières de montrer à Dieu son amour et sa générosité ; que nul ne peut dire «nous sommes des gens de La Vraie vie en Dieu» sans offrir un amour sacrificiel ; que ceux qui aiment vraiment Dieu sont bénis et ne doivent pas avoir peur en ces jours. Notre Sainte Mère a dit que ceux qui persévèrent au travers des épreuves sont bénis ; qu’elle est contente de tous les prêtres (membres du clergé) qui partagent et promeuvent ces Oeuvres de Dieu (ceux qui suivent La vraie vie en Dieu et qui sont ouverts à l’Esprit), et ils doivent rester confiants parce qu’ils ont reçu des grâces spéciales de l’Esprit de Dieu et qu’à travers l’Esprit ils sont devenus plus forts dans le Seigneur et dans Ses plans de salut ; que le Christ leur accorde Sa paix. Quiconque, s’il sert et s’immole en offrande, le jugement qui doit venir par le feu ne sera pas sur lui aussi sévère car, dans son esprit il jouira de l’appel de Dieu qui l’a amené à la vie. Beaucoup ont déserté mais beaucoup seront relevés. Beaucoup ont failli à garder la Parole de Dieu en sûreté dans leur cœur et ont transgressé la parole qui leur a été donnée non seulement dans les messages de La vraie vie en Dieu mais également dans l’Ecriture. Puis notre Dame a dit : « Vassula, quiconque te juge sera lui aussi jugé sévèrement par Dieu. Continue à attendre avec impatience de recevoir la Parole de Dieu dans ton oreille et sois heureuse Mon enfant ; ta Mère ne t’abandonnera jamais. » (Puis notre sainte Mère m’a remémoré la vision que j’avais eue lorsque j’étais très jeune, où j’avais vu mon mariage spirituel avec le Christ, et comme Elle m’avait reçue joyeusement avec des sourires et avait arrangé ma robe de mariée en la redressant ça et là, et en fixant mes cheveux pour que leur forme et leur aspect soient parfaits pour Son Fils Jésus Christ.) "Parle sans crainte et n’aie pas peur de ceux qui s’opposent à toi. Le Seigneur et Moi te bénissons, et Nous t’accordons paix et amour". Voilà, c’est tout ; prière de le lire soigneusement et de le méditer. En Christ, Vassula Grèce, 7 janvier 2008 ».



- intégralité du message donné le 14 décembre 2009 (hors publication, adressé aux fidèles de la « Vraie vie en Dieu ») :



Vassula Ryden :



« Chers Amis,



Ce samedi passé, ici à Rhodes, nous avons eu notre réunion de prière. Tous n'étaient pas présents ce jour-là, mais seulement quelques-uns. Vers la fin, nous avons pris la prière que je vous ai donnée, celle du 28 novembre, et nous l'avons tous priée. Après cela, nous avons pris la Bible grecque (qui était toute neuve), et je l'ai ouverte. Mon doigt est tombé sur Ez 7,1-14. Lorsque nous avons lu ce passage, nous avons tous senti que c'était comme si nous relisions la prière ! Une suite. Lorsque j'ai ouvert la Bible anglaise pour la lire, car mon grec n'est pas vraiment parfait, j'y ai trouvé un signet juste à cet endroit. Ce que nous avons compris de cela, c'est que le Seigneur essayait de souligner la gravité et l'urgence de Son message précédent qu'est la prière. Le lendemain, dimanche, alors que j'étais assise à l'église, au bout d'environ 5 minutes, j'ai entendu le Seigneur m'appeler pour me parler. Ma crainte fut de ne pas me souvenir pour écrire ce qu'il disait. Notre-Dame, à la fin, a dit juste quelques paroles. Mais notre Seigneur m'a fait comprendre que je ne dois pas m'inquiéter parce qu'Il me rappellera Ses paroles lorsque je les écrirai ; En fait, Il guidera à nouveau ma main. Ainsi, voici ce que Jésus Christ m'a dit hier, et Ses paroles ont été écrites aujourd'hui lundi 14 décembre 2009.



Atteste, mon enfant, de Ma part et en Mon Nom, et parle en disant à cette génération :
N'écoute plus les faux prophètes qui continuent à te couvrir de caresses en te disant que tout va bien et que tu as progressé, alors qu'en même temps, toi qui te prétends chrétien ne te conduis pas comme l'un d'eux, car c'est à peine si tu agis selon Mes Paroles dans l'Evangile ; Car Je te dis : si ta vertu comme chrétien n'est pas plus profonde que celle des impies, Mon Père, ne Me reconnaissant pas en toi, ne te permettra jamais d'entrer dans Notre Royaume ! La colère de Mon Père va se déchaîner sur toi ; N'as-tu pas entendu que Ma sévérité est aussi grande que Ma Miséricorde ? Toi qui te vends à ton entourage comme étant un bon chrétien, leur donnant une fausse image du christianisme, alors que tu es exactement le contraire, tu seras découvert et tes péchés également ; Et toi, toi dont la langue n'a jamais cessé de juger de manière injuste, ton péché te retombera sur la tête ; Ma colère se déchaîne contre ton sort et Je te jugerai pour ta conduite comme elle le mérite ;
Toi qui ne peux pas pardonner et oublier comme Je pardonne et oublie, Mon Père également retiendra ce péché contre toi ! Yahvé est proche, venant avec grande rapidité, alors dis-Moi, où te cacheras-tu ? Mener une vie de péché, c'est appartenir au démon ; Tu as appris de quelle manière tu seras jugé alors que tu ne veux pas te réconcilier avec celui contre qui tu as encore un grief ; Je te le dis, ce péché de refus de parvenir à un accord avec celui que tu tiens pour responsable, sera amèrement payé par toi jusqu'au dernier centime ; Ne t'ai-Je pas dit : tu dois aimer ton prochain comme toi-même, et même plus, que tu dois apprendre à aimer tes ennemis ? Eh bien, qu'ont constaté Mes Yeux ? J'ai constaté un maigre lot qui suit vraiment Mes voies, mais la majorité est dans le péché, faisant le travail de Satan ; Ne vous trompez pas vous-mêmes car, dans les jours qui viennent, vous êtes voués à la destruction parce que vous ne suivez pas Ma Parole
(1) ; Si quelqu'un refuse à ce jour d'obéir à Mes principes, Mon Père lui refusera également une demeure dans le ciel ; Et toi qui as pris Mon Nom (2) , mais agis dans la violence, la colère et l'orgueil, ce même fouet que ta langue acérée a utilisé sur tes frères, tu le recevras pareillement, et tes péchés te condamneront ; Et toi qui dors encore dans ton apathie et ta léthargie, ne pense pas que je ne t'ai pas remarqué, tu seras compté parmi les païens et tu moissonneras ce que tu as semé ; Quant aux apostats, ils goûteront le feu de l'enfer ! La colère de Mon Père s'est allumée avec cette génération mauvaise et perverse ; comment puis-Je plus longtemps retenir Son Bras de vous frapper ? Vous détourner de vos mauvaises voies était notre thème constant, mais bons et mauvais ont refusé d'abandonner leurs manières de vivre ; Les bons pour n'avoir pas pris Mes paroles au sérieux dans ces messages ni agi en conséquence, les mauvais pour avoir refusé d'être sauvés, refusant Ma Miséricorde, refusant ma Main ; Dites-Moi, que ferez-vous lorsque vous réaliserez ce Jour-là que vous êtes à peine de la boue et que cette boue sans Ma Présence en vous, vous n'êtes rien que de la poussière ? Le désastre est juste au coin et le feuillage va se dessécher ; Amendez, vous tous, votre conduite et vos actes, ne laissez pas la destruction vous vaincre ; Prenez le droit chemin et cessez vos abominations et vos perversions ; Décidez vos coeurs pour Moi votre Seigneur, si vous ne voulez pas vous écrouler en cendres comme une ville incendiée ; Maintenant, même si Je vous ai mis dans la détresse, même pour un court moment, ce fut par la grandeur de l'amour que J'ai pour vous ; Je veux vous mener au repentir et vous sauver ; Je veux des lèvres qui sont propres pour invoquer Mon Saint Nom, spécialement en ces jours où Mon Saint Nom sera profané et ne signifiera rien pour beaucoup alors qu'ils célèbrent Ma naissance sans honneur ni louange ; repentez-vous tous et concentrez-vous sur Moi ; Et priez que la faute de cette génération ne soit pas la cause de votre destruction ; sinon, la colère du Père l'amènera à crier : cela suffit ! Et sa violente rage couvrira de nombreuses nations et le monde se désintégrera ; Heureux l'homme qui M'écoute maintenant et qui se purifie ; Je le soutiendrai ; Je suis Jésus Christ et suis l'Auteur de ces messages et Je suis connu pour vous gouverner avec indulgence ; Je suis connu pour vous faire fleurir si vous le voulez et, si nécessaire, je vous arrose de Mes Larmes ; Je suis connu comme le Bon Berger qui jamais n'abandonne Ses brebis ; Je vous mène dans de verts pâturages, mais lorsque les traités sont brisés, que les témoins que J'envoie sont sont méprisés et rejetés, puis-Je rester silencieux ? Lorsque Je sais que vous vous dirigez vers une destruction fatale, ne réagirais-Je pas ? En ce Jour de la colère du Père, ceux qui M'ont oublié se souviendront de Moi ; Et ils seront traités en conséquence ; Bien sûr, beaucoup demandent « quels péchés ? » les péchés que J'ai mentionnés et les péchés de votre blasphème contre Mon Saint Esprit, péchés de votre rébellion et de votre division, péchés de perversion qui sont une abomination à Mes Yeux, péchés de préjugés, péchés de mépris, de corruption, d'arrogance, d'orgueil, péchés de dégradation et de léthargie, le monde est pollué par le péché ; Comprenez maintenant combien Mon Sacré Coeur est offensé et dans la peine ; Maîtrisez vos pensées et ne péchez plus ; Ne M'oublie jamais, Vassula, et que Mon peuple connaisse Mes avertissements ; Je suis là ; IC.
Puis notre Dame a dit : Suis et écris tout ce que Mon Fils t'a donné, n'aie pas peur ;
En Christ, Vassula ».




Notes :



(1) : « La Sainte Bible ».
(2) : « Les Chrétiens ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La proximité de la seconde venue du Seigneur

Message  Invité le Sam 3 Juil 2010 - 15:37

Du tome 1 de l’œuvre « Je suis la Résurrection et la Vie » :



- extrait du message donné le 27 mars 1998, page 251 :



Angela : « C’est vrai que tu viendras bientôt ? ».



Et Jésus, avec le plus beau sourire que je lui connaisse



Jésus : « Oui, ma petite, je vais venir bientôt ! ».



- extrait du message donné le 5 avril 1998, page 253 :



« […] Satan obscurcit beaucoup de cœurs, c’est vrai, mais pas pour longtemps encore ! […] Je suis le Dieu de tous les siècles et ce siècle verra ma gloire ! ».



- extrait du message donné le 9 avril 1998, page 256 :



« Voilà ! Tu vois, ma petite, à mon retour, Je trouverai encore la même situation. M’a reconnu celui qui M’a attendu, ou celui qui encore ne me connaissait pas mais qui me cherchait. M’a reconnu l’innocent. Mais le ˝ monde˝ ne me reconnaîtra pas ! Cependant Je veux que tous sachent que Je reviendrai vite. Et toi, ma petite, écris-le : Je vais revenir ! Beaucoup de signes l’annoncent, mais les cœurs sont encore durs, les yeux fermés, les oreilles bouchées par le vacarme du monde ! ».



- extrait du message donné le 17 mai 1998, page 266 :



« Petite, bientôt Je viendrai dans la Gloire pour compléter dans le monde l’œuvre de Ma Croix et de Ma Résurrection. Chacun me verra comme toi-même tu Me vois maintenant ! ».



- extrait du message donné le 4 août 1998, page 297 :



« Mes enfants, commencez à prier particulièrement pour Mon retour. Grâce à vos prières Je peux anticiper Mon retour. Par vos prières Je pourrai anticiper la date que le Père avait fixée de toute éternité. C’est le temps dans lequel vous pouvez l’obtenir ! ».



- extrait du message donné le 1 décembre 1998, pages 355 et 356 :



« Encore, aujourd’hui encore, pour le monde c’est comme si Je n’étais pas venu. Les lampes qui éclairent les routes ne parlent pas de Moi. Comme alors, le monde ne M’attend pas ! Mais toi, dis au monde, dis à Mes prêtres qu’ils préparent le monde à Mon Retour. Ne laissez pas le peuple non préparé. Ne laissez pas mon peuple dans l’ignorance ».



- extrait du message donné le 2 janvier 1999, page 373 :



« […] Mes enfants, comme Je vous aime ! Comme Je vous aime ! Vous attendez Celui qui est déjà venu. Je vois votre cœur, votre attente va bientôt se terminer parce que Je viendrai pour tous, Je viendrai aussi pour ce peuple qui M’avait et qui n’a pas su profiter de Moi. Ma Croix glorieuse s’étendra avec ses bras aussi sur eux. Ma Lumière fera la nouvelle Jérusalem ! ».



- extrait du message donné le 4 janvier 1999, page 377 :



« Ecris ! Ces paroles sont saintes et vraies : et voilà que Je viens ! ».



- extrait du message donné le 26 octobre 1999, pages 478 et 479 :



« Ma petite, vite Je Me montrerai à tous les peuples de la terre, comme Je Me suis montré dans le Cénacle. Je Me montrerai à tous les ˝ Thomas˝ d’aujourd’hui. Alors chacun se trouvera devant un choix. Je viendrai pour faire choisir à chacun. A chacun Je dirai : ˝ Je suis le Seigneur ton Dieu, Celui qui t’a tiré du pays d’Egypte : tu n’auras pas d’autre Dieu en dehors de Moi ! ˝. A chacun Je Me montrerai dans ma Divinité. Mais le choix sera définitif (Ex 20,2-3) ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La proximité de la seconde venue du Seigneur

Message  Invité le Sam 3 Juil 2010 - 15:39

Du tome 1 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :



- extrait du message donné le 16 septembre 1994, page 49 :



« A présent, écrivons : « Jésus revient dans Sa gloire » : oui, c’est le titre de Mon œuvre : Je désire t’expliquer ce que cela signifie. Mon retour parmi les hommes a été prédit par de nombreux prophètes, et beaucoup ont cru que Mon deuxième Avènement était proche, et d’autres, très lointain. Moi, Jésus, Je te dis : Mon Avènement est proche : proche pour vous, humains du vingtième siècle, et beaucoup d’entre vous le connaîtront de leur vivant sur la terre. Il ne t’appartient pas de savoir cependant quand je reviendrais ni sous quelle « manière » : Sache seulement que les hommes de ce siècle auront à souffrir grandement s’ils ne se repentent pas rapidement. Je désire te dire ceci : lorsque le ciel s’assombrira pour ne plus donner de lumière, alors Je ferai Justice. Tu Me dis : « le ciel que je vois tous les jours en me réveillant »? Je te dis : oui le ciel que le Créateur a empli d’étoiles et de soleil, et de ténèbres : ce ciel ne donnera pus de lumière pendant quelques jours, et alors…tu devras prier avec tous Mes bien-aimés de bonne volonté qui M’aiment et Me consolent ».



Du tome 2 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :



- extrait du message donné le 29 mars 1997, page 13 :



« Ce livre béni contiendra les vérités essentielles que Je veux donner à cacin : foi, amour, don de soi et confiance. Par là, chacun de ceux qui me liront avec cœur, se préparera à Mon Retour dans la Gloire. Et si tu ne sais pas quand cela sera, Moi, Jésus-Christ, te dis : bientôt pour vous hommes de ce 20 ième siècle ».



- extrait du message donné le 3 avril 1997, page 20 :



« Bientôt, le ciel entier rayonnera Ma Gloire, et Mes tout-petits seront dans l’allégresse de contempler Celui qu’ils ont tant désité ».



- extrait du message donné le 13 juillet 1998, page 73 :



« Aide-Moi à refaire ce monde, car l’heure est venue de la grande purification et de la victoire de Dieu ici-bas ».



- extrait du message donné le 17 août 1998, page 162 :



« Vois-tu, le temps avance : c’est bientôt Mon Retour et les hommes ne sont pas prêts à M’accueillir. Ils sont dans l’erreur, pour beaucoup, et ne veulent pas revenir vers l’Amour. Il est urgent que les hommes se convertissent pour que Je les sauve de terribles fléaux. Il est dangereux pour eux de vivre constamment dans le péché de refus de Dieu car la purification qu’ils auront à endurer sera terrible […]. Ne faites pas erreur plus longtemps. Venez connaître le bohneur que Je vous destine car qui vit uni à Moi est dans le ‘ciel’ déjà ».



Du tome 3 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :



- extrait du message donné le 23 septembre 1998, page 70 :



« Mes enfants, allez partout dénoncer les erreurs de Satan, allez clamer que Je suis de retour avec Marie, que le règne de Dieu est proche. Aller détrôner le mensonge, le mal, dans tout ce qui est refus d’obéissance au pape. Dénoncez les doctrines fausses qui parlent contre mon Evangile, et prêchez Ma Tendresse et Ma Miséricorde pour chacun ».



Du tome 4 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :



- extrait du message donné le 12 décembre 1999, pages 55 et 56 :



« Quand tu espères en Ma venue, toujours plus fort, en toi, tu Me glorifies […]. Oui Je reviens dans les cœurs comme Je te l’ai annoncé, par Ma présence constante, Ma Tendresse, manifestées à tous ceux qui veulent me suivre. Mais Mon Retour parmi vous va dépasser encore ce que tu perçois à présent. Car Je ne peux laisser la Terre se détruire elle-même, par le péché des hommes. Voilà pourquoi il va y avoir un renouvellement de toute chose, et des manifestations sensibles de Dieu sur la Terre. Alors, les hommes sauront que Je Suis. C’est en ce temps que tu dois Me servir puissamment, par Ma grâce : temps qui commence vraiment avec ce Jubilé de l’an 2000. Oui, Je reviens, et cela dépasse votre entendement…Que Mes petits Me suivent, que Mes agneaux M’écoutent, et que ceux qui refusent Dieu se cachent, car le mal va être détruit. Enfant, accueille avec joie cette espérance d’un monde nouveau qui est là, à vos portes, par le retour de Jésus et de Marie ; espérance qui t’est donnée par l’Esprit Saint pour que tu fasses partie de Mes zélés serviteurs qui donnent tout pour Moi ».



Du tome 1 de l’œuvre « Messages de conversion des coeurs » :



- extrait du message donné le 6 juin 1995, page 34 :



« Dans peu de temps, à présent, Je communiquerai feu et flamme à tous ceux qui veulent être rachetés. Je leur donnerai une force nouvelle qui s’appelle foi et amour. Et alors, Je vaincrai et le mal s’en ira, dans les profondeurs de l’enfer. Quand le blé sera trié, et il le sera bientôt, Je viendrai et saccagerai les serpents venimeux qui se cachent sur cette terre. Dès lors, la terre se renouvellera et M’appartiendra comme Je le désire, avec son cœur. Comme Je Suis au ciel, Je serai, sur la terre. L’heure sonnera bientôt. Et Je ferai justice ».



- intégralité du message donné le 6 mars 1996, pages 184 et 185 :



« Jésus le Christ te dicte : Mes bien-aimés, vous ne savez pas l'heure de Ma venue dans la Gloire, ici-bas. Mais vous pouvez voir les signes des temps, si vous prêtez l'oreille à votre cœur. Dans votre cœur, Je parlerai et vous M'entendrez, si vous Me désirez. En votre cœur, Je ferai des merveilles de grâces, si vous daignez vous abaisser devant Moi. En peu de temps, Je fondrai vos cœurs afin qu'ils deviennent chair et roc ; et ainsi Je vous préserverai du feu que l'ennemi (que vous avez appelé par vos péchés) fera tomber sur votre ère si dépourvue d'amour. Lorsque vous serez anéantis dans la douleur de vous regarder si tristes et mauvais, alors vous Me demanderez pardon et Je vous ferai Miséricorde. Cela sera le temps du repentir, et le ciel se réjouira de la moisson abondante...Mais ensuite déferlera le tonnerre, et ceux qui, dépourvus d'amour et du désir de Dieu, auront préféré l'orgueil et la perfidie de Satan, ceux-là ne trouveront pas de paix tant la douleur les submergera. Il faudra alors la Miséricorde de Dieu à travers Ses bien-aimés, pour tenter de chasser la douleur de ces âmes-là, car Je Me montrerai absent en ces jours de ténèbres. Seule la Lumière que J'aurai donnée au monde, à travers ces instruments que sont Mes âmes choisies, aura le don de réconforter et d'apaiser...Ou serai-Je en ce temps si court et cependant si long pour ces âmes de péché ?Je serai dans le ciel et n'écouterai pas vos lamentations ; Je serai loin et pourtant présent dans les âmes qui M'ont tout donné. Et après, Je reviendrai, dans Ma gloire, et vous serrerai contre Mon divin Cœur, débordant de la joie de ne plus vous quitter.

Que ce message procure paix et espoir; espoir de la nouvelle Eglise que Je bâtirai sur des âmes saintes. Alors le ciel se fondra avec la terre, et les âmes chanteront. Je vous bénis et vous aime ».



Du tome 3 de l’œuvre « Messages de conversion des coeurs » :



- extraits du message donné le 23 juin 1998, pages 239 et 240 :



« Ma petite enfant, tu dois savoir que Je reviens bientôt parmi vous, vous serrer contre Mon CœurN’écoute pas les prophéties de certains qui disent de quelle façon Je vais revenir : personne ne le sait vraiment. Je reviendrai dans les cœurs et sur la Terre, mais ce sera quelque chose qui dépassera ce que vous pouvez imaginer. L’essentiel est que Je reviens, et cela parce que vous devez être prêts à Me rencontrer. Si vous êtes purs de cœur et de bonne volonté, pleins d’amour, vous Me verrez avec joie. Mais si votre âme est pleine de péchés, vous ne soutiendrez pas Mon regard et voudrez vous cacher. Préparez-vous bien vite à ce temps qui vient, maintenant si proche de vous. Convertissez-vous à l’Amour pour que vous ne soyiez pas désolés quand Je reviendrai. Mon Retour sera jugement pour les uns et joie pour les autres. Portez Mon Evangile dans toutes les nations avant que ce jour ne vienne. Travaillez d’arrache-pied à l’œuvre de Dieu pour que le plus grand nombre possible soit prêt à Me rencontrer. Enfants, ouvrez les yeux de ceux qui sont proches, afin qu’à l’heure de Mon Retour, ils voient Ma Gloire et non Ma Justice. Allez dans tout le monde et préparez Mon Retour. Non, enfant, tout le monde ne sera pas évangélisé quand Je reviendrai, mais toute nation Me connaîtra […]. Mon retour est imminent. Rappelle-toi comment les âmes attendaient la venue du Messie, quand Je suis arrivé sur la Terre. De la même façon, vous pouvez sentir que Mon Retour est proche. Quelques jours avant Ma Venue, Mon Retour, certains auront des signes encore plus éclatants pour leur montrer que ‘quelque chose’ va survenir. Je serai attendu par tous les Miens qui sauront que Je viens. Mon Retour est pour toute l’humanité, quelle qu’elle soit. Mais certains Me repousseront encore, sans le pouvoir vraiment, et ceux-là s’en iront de la surface de la Terre. Je resterai avec vous et ce sera une ère de paix, de joie, d’Amour. Le Ciel revient habiter avec vous. Mes anges chantent déjà Ma Gloire et leur joie devant ce jour si attendu. Revenez à Moi rapidement. Vous n’avez plus que très peu de temps pour changer vos cœurs. Ecoutez Nos appels, à Ma Mère et à Moi, qui vous appelons en tant d’endroits de la Terre pour vous donner la vie…Ne fermez plus vos oreilles à l’action de Mon Saint Esprit. Demandez-Lui pardon d’avoir autant rejeté Ses dons, et ouvrez vos yeux ensuite, pour voir Mon regard. Alors Je vous transformerai en être éclatants de santéL’heure de Mon Retour est bientôt là. Réjouissez-vous et veillez ».



Du tome 5 de l’œuvre « Messages de conversion des coeurs » :



- extrait du message donné le 30 janvier 1999, page 45 :



« Dans très peu de temps maintenant, le Règne de Dieu se manifestera sur la terre ».



Du tome 4 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :



- extrait du message donné le 23 décembre 1999, page 66 :



« […] Il faut que Dieu vienne car l’heure est très grave. Par ta bouche Je parlerai, de même que par celle d’autres instruments. Vous êtes les apôtres des derniers temps, ceux qui livreront bataille à l’antéchrist, par leur vie offerte à Dieu…».



- extrait du message donné le 24 décembre 1999, page 71 :



« […] Les Temps sont à la fin : Je te l’ai dit. Voilà pourquoi tu dois faire beaucoup pour Moi, librement toujours. Car le mal va s’en aller…».



Du tome 6 de l’œuvre « Messages de conversion des coeurs » :



- extrait du message donné le 21 mai 2000, page 24 :



« Jean-Paul II vous annoncera Ma Venue, Mon Retour. Déjà, il en a parlé, vous préparant. Mais il le dira plus fort encore (Cf. § 5.1.3.9 Jean-Paul II) […]. Le triomphe du Coeur Immaculé de Marie est là, qui s'installe, et Mon Règne vient...Soyez forts, soyez généreux, en ces derniers temps où le démon sévit. Je suis avec vous de plus en plus car Je reviens ».



- extrait du message donné le 5 juillet 2000, page 89 :



« Comment comprendre Mon retour ? Et bien, cette Présence, que Je te donne chaque jour davantage, Je suis en train de la déverser abondamment chez ceux qui M’accueillent. Mais ce n’est pas tout…Tout œil me verra, dans Ma Gloire, prochainement, car Je vien vivre parmi vous…Mon Retour dans les cœurs annonce Mon Retour en Gloire ».



Du tome 8 « Messages de conversion des coeurs » :



- extrait du message « Retour » donné le 21 novembre 2004, page 10 :



« Dans peu de temps, Je reviendrai, au milieu de ce monde où abondent tant de péchés. Cette heure est sur le point d’arriver, car Mon Père des Cieux est las de voir les hommes courir vers la mort.Je viendrai réconforter les petits qui ont soif, qui ont combattu pour la Vérité. Et Je montrerai aux autres que Je Suis…Alors, continue à défendre la Vérité de l’Evangile avec ténacité. Mon retour dans les cœurs est là, Mon Retour dans la Gloire s’approche : non le Retour dernier, mais retour, pour votre temps, afin de vous sauver de l’aveuglement qui conduit à la mort. Bientôt, les anges auront fini de marquer les agneaux du sceau de la Croix : ce sont tous ceux qui désirent Dieu, qui oeuvrent pour l’Amour…



- extrait du message « Venue » donné le 9 décembre 2005, page 54 :



« Ma venue est pour bientôt, Mon trésor d’enfant : venue dans les cœurs et dans Ma gloire. Les temps s’accomplissentBientôt, tout homme saura que Je Suis…La Croix glorieuse vous sera montrée, dans le ciel, et tout œil la verra […]. Attire vers Moi, Jésus-Christ, car il se fait tard : tant d’âmes se perdent…Œuvre et sois en paix. Voici Mon Retour ».



- extrait du message « Douceur de Dieu » donné le 19 avril 2006, page 86 :



« VoilàLe temps s’accomplit. Mon retour est proche ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La proximité de la seconde venue du Seigneur

Message  Invité le Sam 3 Juil 2010 - 15:42

De l’ouvrage « La Grande Croisade de l’Amour » :



- intégralité du message « Proche est mon retour : éclatant et glorieux » donné le 18 janvier 1996, pages 161 et 162 :



Jésus : « De pays proches et lointains vous arrive l’écho de nos manifestations prochaines. Je procède de manière que la concordance des voix incite à une plus grande réflexion les obstinés, les endurcis, ceux qui ne voudraient pas être vaincus par moi. C’est le plan que je me suis tracé, et que je mettrai en œuvre infailliblement.Suis-je faible quand je permets que vous m’offensiez ? Suis-je impuissant à réagir contre l’insolence de l’homme ? Qui respirerait encore si je ne faisais agir ses poumons ? Il ne me plaît pas d’utiliser la force contre ma créature préférée, l’homme, parce que ma force pourrait le détruire. Et en fin de compte, je n’obtiendrais pas la réponse correspondant à cet amour qui m’incite à attendre l’heure propice, ou plutôt à préparer l’heure propice à la conversion. C’est pourquoi les bons souffrent maintenant, tandis que les impies continuent à s’étourdir dans leurs plaisirs. Non, je ne tarderais pas à donner aux premiers la preuve de mon affection. Ils ne m’attendront pas davantage, parce que proche est mon retour vers vous qui m’aimez. Et je reviendrai, non plus voilé, mais éclatant et glorieux. La Vierge ma Mère sera avec moi, la vraie Reine de l’univers, cet univers que j’ai crée avec la vision de son triomphe prochain. Oui, je viendrai. Attendez-moi. Mais ne vous creusez pas la tête à vous demander de quelle façon je me manifesterai ; je ne vous le fais pas entrevoir pour que, quand ça arrivera, votre joie soit complète. Quand vous me verrez, vous saurez tout de suite que c’est moi. Soyez tous dociles aux admonestations de mon Vicaire, lui que j’ai attaché à ma croix depuis longtemps. Mon Vicaire lui-même vous dira ce que vous aimeriez savoir maintenant (Note du traducteur : c’est-à-dire, l’heure de sa venue). Et sans sa confirmation, ne considérez pour vrai et bon, rien d’apparemment saint. Demeurez dans les bras de votre Mère, en mon Cœur, en l’Esprit de notre divin Père. Demeurez ainsi ».



- intégralité du message « Attendez avec empressement mon Retour » donné le 23 janvier 1996, page 262 :



Jésus : « Petits enfants, je veux entendre votre fiat. Je veux échanger vos petites volontés contre mon fiat suprême. Ecoutez, mes enfants : voilà que l’Heure approche, mais vous n’êtes plus comme je vous ai trouvés ; maintenant vous êtes éclairés par ma divine miséricorde. Soyez doux et humbles comme je l’ai été, le suis et le serai pour toute l’éternité. Attendez avec empressement mon Retour. Je suis le matin, ce matin qu’espèrent les âmes bonnes et confiantes. Mes enfants, vous qui acceptez mes instructions, vous aurez toujours mon Pain. J’ai multiplié mon Corps sacré pour mes disciples, pour qu’ils ne souffrent pas de la faim et de la soif comme l’expérimenteront mes pauvres enfants orgueilleux qui resteront hors du foyer. Si c’est nécessaire, j’enverrai mes saints anges pour qu’ils vous alimentent. Dites-moi, mes petits, un père responsable peut-il abandonner ses enfants en total désarroi ? Aujourd’hui vous pouvez être dépréciés, marginalisés, calomniés. Mais demain on vous retcherchera et on vous réclamera, à voir que vous avez le véritable aliment. Moi, votre Seigneur, je m’ouvrirai un passage parmi la multitude pour vous trouver. Tâchez, mes bien-aimés, d’être en dernière place. Ne cherchez pas les premières places, car je vous ignorerai. C’est seulement la prière accompagnée du véritable jeûne qui vous rendra dignes serviteurs du Seigneur. Enchaîner l’orgueil par l’humble prière du Rosaire. Continuez à méditer, afin de trouver la vérité. Je vous ai annoncé un désert. Eh bien ! Vous êtes déjà en train de le traverser. Il suffit que vous regardiez autour de vous. Vous pourrez vous rendre compte que vous vous retrouvez toujours seuls. Mais n’ayez pas peur. Le Saint Esprit du Père et du Fils vous embrasera. Et les anges seront vos guides. Parlez de votre Seigneur. Dites-vous que je vous aime et que je veux vous donner ma paix et mon pardon. Je vous attendrai jusqu’au dernier instant pour vus donner mon étreinte de Père, de frère et d’ami. Sachez que quand vous me murmurez des mots de consolation, de repentir et surtout d’amour, mon Cœur se dilate, et je répands des torrents de miséricorde. Recevez ma miséricorde en vos petites mains et gardez-la dans vos cœurs ».



De l’ouvrage « La Porte du Ciel » :



- extrait du message « L’humanité vit des temps pires que ceux du grand déluge » donné entre le 26 juillet et le 8 août 1996, page 59 :



« […] Dites à tous ceux qui m’aiment que ma lumière est proche. Beaucoup en seront aveuglés, mais les autres, je les élèverai et les absorberai dans la magnificence de ma vérité. Très bientôt, mes anges annonceront ce jour. Très bientôt, en une ardente adoration vous verrez ma lumière ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La proximité de la seconde venue du Seigneur

Message  Invité le Sam 3 Juil 2010 - 15:50

De l’ouvrage « Manduria » :



- extrait du message donné le 5 août 1994, pages 129 et 130 :



Notre Seigneur Jésus : « C’est ma volonté, fils et frères bien-aimés du monde, que vous vous réjouissiez, car votre Rabbi vous dit : "Le jour de la Gloire n’est pas éloigné des jours où vous vivez les signes du Père céleste, signes qui se manifestent au ciel et sur la terre. Exultez, mes enfants, puisque votre Maître purifiera les péchés de toute sorte et éteindra tout mal conçu par mon ennemi. Moi, Fils du Très-Haut, je viendrai dans la plénitude de la gloire et tous croiront en Moi : même les blasphémateurs prononceront à haute voix ces paroles : Hosanna ! Hosanna ! Hosanna ! Bénissez le glorieux Rédempteur, qui vient à nous avec toute sa puissance et les armées de ses anges vainqueurs". Moi, qui ai reçu l’Onction, je montrerai à tous la Vérité et le Salut et mon Amour infini inondera tous les cœurs, même les plus arides, et le Père du ciel donnera au monde d’une manière prodigieuse cette grâce infinie de conversion et de la fidélité éternelle. Je dis : "Tous, oui, chacun de vous, s’il le veut, sera touché par l’Esprit-Saint qui rend brûlant d’Amour, et Moi je me ferai voir, tout comme vous voyez vos frères, et vous me parlerez comme vous parlez à vos pères […]. Soyez donc tout prêts à m’accueillir, petits et grands de la terre, justes et injustes, car la Jérusalem sainte est à votre porte […]. Le Roi de la Révélation a parlé à ses enfants. Je vous bénis. A bientôt ».



- extrait du message donné le 5 août 1994, page 142 :



Notre Seigneur Jésus : « […] C’est moi le Roi de la Révélation, qui désire vous rendre immortels. Mes petits, Je suis à votre porte. Annonce Débora, mon abeille messagère, que mon retour est proche et que je vaincrai les puissances diaboliques. Mes enfants, contemplez mes larmes de sang. Je vous permets de les méditer, pour vous décider totalement pour mon règne […]. Oui, je veux une armée de serviteurs pour les batailles finales ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum