Le rendez vous du synode : Mgr Vesco prend la défense des divorcés-remariés !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Le rendez vous du synode : Mgr Vesco prend la défense des divorcés-remariés !

3 participants

Aller en bas

Le rendez vous du synode : Mgr Vesco prend la défense des divorcés-remariés ! Empty Le rendez vous du synode : Mgr Vesco prend la défense des divorcés-remariés !

Message  Bobestparti Jeu 8 Oct 2015 - 1:05



MGR VESCO s'exprime sur le synode et sur son livre : tout amour veritable est indissoluble .

BREF L’HÉRÉSIE PURE   Sonné 

A ECOUTER après la 6ème minute
Bobestparti
Bobestparti
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3757
Date d'inscription : 24/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le rendez vous du synode : Mgr Vesco prend la défense des divorcés-remariés ! Empty Re: Le rendez vous du synode : Mgr Vesco prend la défense des divorcés-remariés !

Message  Ginou Saliba Ven 9 Oct 2015 - 1:10

Meeerci ! Robert!

Quelle tristesse, l'actualite du Vatican est à vomir depuis quelques temps, mais cette semaine, c'est pire. Tantôt je lisais qu'un autre prêtre italien a dit aujourd'hui à la presse que la pédophilie ce n'est pas méchant, car les enfants n'ont pas d'affection chez eux. Bref, c'est qui donnera la plus grande gifle! Soyons forts, et courageux. Le pire est à venir. Mais, nous y arriverons sur les pas de la Vierge, notre Mère du ciel.

_________________
La Parole ! Est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier.Paix ! 
Ginou Saliba
Ginou Saliba
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 5974
Date d'inscription : 13/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le rendez vous du synode : Mgr Vesco prend la défense des divorcés-remariés ! Empty Riposte de l'abbé Gérard thieux aux propos de Mgr Vesco sur l'indissolibilite du mariage

Message  Bobestparti Sam 10 Oct 2015 - 19:02

Mgr Vesco, évêque d’Oran et l’un des participants au Synode romain sur la famille, déclare au quotidien La Croix que « la discipline de l’Église à l’égard des divorcés-remariés le blesse profondément et, à vrai dire, le révolte depuis longtemps en raison de la violence inutile qu’elle fait subir aux personnes concernées, sans aucune distinction de leur situation individuelle ». J’aimerais, pour lui répondre, lui faire connaître ces propos d’un frère prêtre, enfant de parents divorcés, le Père Gérard Thieux. Un texte à lire pour sortir d’une vision binaire qui ne rend service ni à la vérité, ni à la miséricorde.

« Cher Monseigneur, ce sont vos propos qui me blessent profondément et qui blessent, je pense, toutes celles et ceux qui, comme mes propres parents, s’efforcent de rester fidèles à l’enseignement de l’Église tout en acceptant une situation qui les a fait souffrir, certes, mais dont ils ont accepté dans la foi les conséquences.

Je sais de quoi je parle car je suis moi-même enfant de parents divorcés (j’avais deux ans au moment de leur divorce) et qui se sont remariés très vite. J’ai toujours été traité avec beaucoup d’affection aussi bien par mes parents que par leur second conjoint respectif, et permettez-moi de vous dire que s’ils avaient subi une violence inutile – comme vous dites – ils m’auraient traité bien différemment.


Que m’ont-ils donné en plus de leur amour ? Une bonne éducation chrétienne et un exemple qui m’a toujours beaucoup édifié de pratique régulière, de prière sincère, de charité vécue au quotidien. Et jamais un mot négatif des uns sur les autres.

Lorsque j’ai décidé de donner à Dieu une plus grande place dans ma vie, ils m’ont toujours accompagné, même s’ils ne comprenaient peut-être pas tout, et lorsque je leur ai annoncé ma décision de devenir prêtre, ils en ont été profondément heureux et, je crois pouvoir le dire, fiers.


Le jour de mon ordination sacerdotale, ils étaient là, bien entendu, tous les quatre, conscients de l’enjeu, mais conscients aussi, depuis le jour de leur deuxième mariage, que cette deuxième union avait contredit l’indissolubilité de leur première union. Ils n’ont pas communié, comme ils n’ont pas communié le jour de ma première messe, ni des messes successives que j’ai pu célébrer en leur présence.

En ont-ils souffert ? Oui. En ai-je souffert ? Oui. Était-ce violent ? Non !

Le Christ a-t-il souffert sur la Croix pour obtenir le pardon de mes péchés ? Oui. Était-ce violent ? Non !

Mes péchés font-ils souffrir le Christ ? Oui ! Me font-ils souffrir ? Oui ! Est-ce violent ? Non ! Car même si souffrance il y a, elle est noyée dans la miséricorde infinie de Dieu.


Une miséricorde qui n’autorise pas le compromis, mais qui donne le pardon.

Mes parents ont-ils accès à cette miséricorde ? J’en suis convaincu et eux aussi. Pendant longtemps ma mère m’a dit, à propos de sa situation de divorcée-remariée, qu’elle s’en remettait à la miséricorde de Dieu. Jusqu’au jour où elle m’a déclaré qu’elle s’en remettait désormais à sa justice. Je vous laisse méditer.


Vous dites qu’une « doctrine vraie ne peut pas entrer en contradiction avec la vérité des personnes ». Vous confondez, je crois, la vérité des personnes avec la vérité des faits et des actes. Lorsque je m’écarte de la vérité prônée par le Christ, je suis peut-être vrai avec moi-même à ce moment-là ; je m’assume, mais je m’écarte objectivement de lui. Ne pas le reconnaître revient à reprocher au Christ sa Passion qui serait alors inutile, et reviendrait alors à me priver de l’accès à sa miséricorde.

Relisez l’épisode de la femme adultère. Le Seigneur lui pardonne sa faute tout en lui disant : « va et ne pèche plus ! ».

Non Monseigneur, l’Église n’est pas caricaturée par sa prise de position sur la doctrine qu’elle a reçue du Christ. C’est vous qui la caricaturez et qui instrumentalisez des situations de souffrance que l’on ne règle pas en refusant de les voir. Soyez miséricordieux, mais soyez vrai, car le Christ seul est le Chemin, la Vérité et la Vie ».


POSTÉ PAR ABBÉ PIERRE AMAR LE 8 OCTOBRE 2015 


http://synode-famille.blogs.la-croix.com/misericorde-et-verite/2015/10/08/




Quelques extraits de commentaires :





  • PoSTÉ PAR MICHEL MÉDIÉVISTE LE 9 OCTOBRE 2015 Á 8:26
    Comme toujours les témoignages sur des cas particuliers cherchent a être érigés en régle générale.
    C’est évidemment une erreur. Je ne discute pas la réalité des deux témoignages, mais ils ne sont pas représentatifs de ce qui se passe en général dans la vie, ils oublient la violence qui règne souvent dans les familles en rupture ou en difficulté.
    Un témoignage c’est bien, mais sur le plan de la sociologie c’est anecdotique (ce qui ne veut pas dire sans intérêts pour ceux qui la vivent ou qui sont impliqués).

  • POSTÉ PAR CAMREDON LE 9 OCTOBRE 2015 Á 9:10
    Mgr Vesco, pour justifier son propos selon lequel une deuxième union après rupture du mariage sacramentel devient AUSSI une deuxième alliance, s’appuie sur un sophisme qui saute aux yeux: il justifie TOUT par le fait que « tout amour est indissoluble ». Mais cela est abusif et erroné: ce n’est pas l’amour -qui est un sentiment- qui est INDISSOLUBLE, c’est le premier MARIAGE. On ne peut dissoudre que ce qui est COMPOSÉ, ce qui est le cas de l’union de deux personnes. Or selon Dieu lui même - »ils ne seront plus qu’un »- cette COMPOSITION devient donc une unité INDISSOLUBLE.
    L’amour, comme tout sentiment est ou n’est pas, et il n’est donc ni soluble, ni indissoluble ! Il peut être sincère, durable, feint, passionnel, fusionnel, désordonné…mais le prétendre INDISSOLUBLE est un tour de passe-passe pour utiliser le mot  »indissoluble » de façon indue et créer de la sorte la confusion avec le MARIAGE.
    Il y a dans cette pirouette sémantique de Mgr Vesco une rouerie intellectuelle à la limite de la probité.
    Par ailleurs, Mgr Vesco tient les préceptes moraux de Jésus comme un idéal, mais impossible: c’est douter de la grâce et de la prière. Chez un Évêque!
    « Dieu ne demande jamais l’impossible.Quand il demande il dit de faire ce que l’on peut, DE DEMANDER CE QUE L’ON NE PEUT PAS, ET IL FAIT QU’ON LE PUISSE. » St Augustin

  • POSTÉ PAR BARTHELEMY LE 9 OCTOBRE 2015 Á 11:50
    Le Christ n’ a pas commencé par exiger de la samaritaine de revenir à son premier mari.
    C’ est un péché mortel de tuer son prochain pour ne pas dire son ennemi) et portant il n’ y a pas de réparation possible
    C ‘est un péché mortel de tromper sa femme ou son mari.
    L’ acte consommé , il n’y a pas de réparation possible stricto sensu.
    Pourtant il ya le pardon de Dieu: c’ est la grâce qui permet de reprendre espoir et espérance

  • POSTÉ PAR CONCORDE LE 9 OCTOBRE 2015 Á 12:40
    Le récit de l’itinéraire des parents du Père Thieux a du poids et du sens. Il dit que vivre de la sorte la situation de divorcés remariés est un chemin de vie pour eux. Dont acte.
    Mais, affirmer indéfiniment que ce modèle est valable pour tous, tout le temps et en tout lieu – affirmation soutenue dans le rappel que cette doctrine vécue sous cette forme est reçue du Christ – c’est aller bien trop vite.
    Tout l’enjeu de ce synode consiste précisément à accepter de se laisser interroger…sans se laisser emballer trop vite par les émotions de toutes sortes.
    Ensuite, l’argumentation du P Thieux souffre de faiblesses : je ne vois pas bien à quoi rime le fait de refuser de voir de la violence- usage de force brutale – dans la mort du Christ, à moins de refuser les évidences et le sens des mots.
    Pour finir, la phrase suivante me semble problématique : » Lorsque je m’écarte de la vérité prônée par le Christ, je suis peut-être vrai avec moi-même à ce moment-là ; je m’assume, mais je m’écarte objectivement de lui ».
    L’anthropologie portée par l’Evangile soutient qu’ultimement, chacun est appelé à recevoir son identité profonde de Dieu lui-même. Du coup, cheminer droitement vers la vérité de son être a forcément quelque chose à voir avec le fait de cheminer dans la vérité du Christ, ou en tout cas, ne peut pas être en porte-à-faux.
    S’il y a porte-à-faux, c’est forcément que quelque chose n’est pas en place :
    - soit dans ce que l’on a pris pour un itinéraire juste dans ce chemin de vérité vers soi-même – ce qui est fort possible – ,
    - soit dans ce que l’on a cru comprendre de la vérité du Christ. Il est alors bon de s’interroger sur la réception de la vérité du Christ, réception dépendante de tout ce qui en nous vient la conditionner ou la brouiller.
    .....

  • TÉ PAR BERNARD LE 8 OCTOBRE 2015 Á 19:58
    A moins de tomber dans l’hérésie (= »choix » en grec), on ne peut pas sélectionner les versets qui nous arrangent et laisser le reste, afin de nous proclamer nous-mêmes justes et d’éviter de reconnaître nos péchés.
    C’est le Seigneur qui « bâtit la maison » (Ps 127,1) et c’est Dieu seul, auteur de l’Amour, qui unit (Mt 19,6), et non l’homme et la femme qui s’associent horizontalement.
    Ce qui frappe chez mgr Vesco, c’est le doute sur la grâce, comme si Dieu demandait à ses enfants des choses impossibles sans leur en donner les moyens, comme si la tentation était un déterminisme pour la chute, comme si le Salut donné par le Christ était insuffisant.



  • C'est sans commentaires. .... Zut alors !

Bobestparti
Bobestparti
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3757
Date d'inscription : 24/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le rendez vous du synode : Mgr Vesco prend la défense des divorcés-remariés ! Empty Re: Le rendez vous du synode : Mgr Vesco prend la défense des divorcés-remariés !

Message  Admin Sam 10 Oct 2015 - 19:21

@ Robert Adelaide :

Applaudir

Merci !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66976
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum