Ce que Je vous donne est le Pain de la Route - Jésus à Jnsr le 26 Mars 2008
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Le Deal du moment : -55%
GETGO Set 6 boules de pétanque acier ...
Voir le deal
17.99 €

Ce que Je vous donne est le Pain de la Route - Jésus à Jnsr le 26 Mars 2008

Aller en bas

Ce que Je vous donne est le Pain de la Route - Jésus à Jnsr le 26 Mars 2008 Empty Ce que Je vous donne est le Pain de la Route - Jésus à Jnsr le 26 Mars 2008

Message  lise Sam 9 Jan 2021 - 17:31

Ce que Je vous donne est le Pain de la Route
*******
26 Mars 2008


JÉSUS :
********
Mon enfant, c’est Mon livre que tu écris.Mets-toi sérieusement au travail.

Les jours vont s’assombrir
. Vous éviterez parfois la violence du Mal en priant et en prenant toujours Mon Chemin, celui qui est droit, sans aucun autre choix que celui de Ma Sainte Parole. Mais le Perfide n’a pas fini sa course en vous arrachant même des bras qui vous empêchent de courir après lui : vos chers parents, vos chers amis, essaieront de vous montrer vos erreurs, mais beaucoup d’entre vous succomberont à l’appel des plaisirs et vous Me tournerez le dos pour choisir, encore et encore, les fausses lumières et les étoiles de strass.

Et cependant, Je ne fais que vous avertir de fuir, en ce moment, toutes ces choses qui vous attirent, vous distraient, vous font douter que les Temps, dans lesquels vous vivez, ne peuvent plus s’étirer car ils sont à la fin. Et que, dans un moment ou dans un autre, le fil de la bobine se cassera et tout commencera à s’éparpiller comme la poussière qui s’élève du sol sec, soulevée par un vent furieux qui vient tout balayer.

Laissez-vous marquer sur votre front par la Croix que Mes Anges ont le droit de vous apposer, car ils sont descendus du Ciel pour cela. Ne devenez pas cette ivraie qu’ils ont l’obligation de rejeter en dehors de Mon Domaine et de brûler.

C’est bien ceux que J’appellerai qui Me suivront et ce sont les enfants marqués de Ma Croix sur le front qui entendront Ma Voix : « Viens et suis-Moi ».


Et alors, Je vous dirai, comme autrefois à un mauvais riche qui finit sa vie en Enfer et qui demandait à Abraham d’envoyer le pauvre Lazare pour avertir ses frères encore sur la Terre de changer avec cette vie dissolue qu’ils menaient, car ils allaient avoir la même fin que lui. La réponse d’Abraham fut la même que Je vous donnerai aujourd’hui : « Vous avez encore les Messages de Dieu pour vous dire et vous redire ce qu’il vous en coûtera d’abandonner la Voie de Dieu et de renier Sa Parole de Vérité avec les Commandements et les préceptes du Très-Haut ».

Vous allez rencontrer bientôt les hommes habités par la haine, ceux qui perpétuent le Massacre des Innocents. Leur visage hideux se penche sur tous ceux qui barrent leur route. Tout devient obstacle à leur objectif de conquête, et ils tuent chaque jour des centaines et des centaines d’enfants, de femmes et de vieillards, même ceux qui sont de leur sang.

Ils ont, tous et chacun, ce même nom qui les rassemble, Abomination et leur vrai Chef est l’ennemi de Dieu et des hommes. Il a déclaré la guerre à Dieu et à Sa Création, il est l’Exterminateur de la race humaine.

Mais le Seigneur des Seigneurs descendra bientôt des Cieux pour engager la dernière bataille avec le Prince des Ténèbres et ses acolytes qui seront enchaînés pour mille ans, le Temps que Dieu accordera à Ses Élus de vivre dans la Gloire de Dieu, sur la Terre comme au Ciel.

Si vous croyez vivre dans la Paix aujourd’hui encore, vous dans les pays où le calme n’est qu’apparent, sachez que mille et mille Martyrs s’offrent à Dieu de par le monde, de jour comme de nuit, afin d’offrir à tous leurs frères retardataires la possibilité de revenir à Dieu et de se convertir pour mériter leur place dans le Royaume de Dieu qui est prêt à s’ouvrir pour l’accueil des vrais enfants de Lumière que Dieu attend.

Il se fait tard et le Seigneur ne cesse pas de vous envoyer des Signes de par tous les endroits de la Terre. Entendez toutes ces voix. Et ouvrez bien vos yeux. Et respirez ces parfums que les Anges vous envoient : ils sont si près de vous que, bien des fois, vous leur souriez sans vous retenir.

Le Seigneur parle également aux prisonniers : pour Lui, ce sont des égarés auxquels Il vient ouvrir la porte de leur prison : « Je vous ai gardés jusqu’à ce jour où vous passerez cette porte, grande ouverte non par hasard, mais par Ma Sainte Volonté ». Elle s’ouvrira et vous vous souviendrez de Ma Prière sacerdotale qui s’adressait à Mon Père et votre Père, juste à quelques minutes de Ma Sainte Mort où Je Lui dis (Jn 17, 20-21) :
« Ce n’est pas seulement pour Mes Apôtres que Je prie, mais aussi pour ceux qui croiront en Moi par leur parole, afin que tous soient Un, comme Toi, Père, Tu es en Moi et Moi en Toi, qu’eux aussi soient en Nous, afin que le monde croie que Tu M’as envoyé ».
Aujourd’hui, Je vous dis : si vous pensez que Je tarde à revenir, c’est que vous n’êtes pas prêts encore, le nombre que J’attends n’est pas encore complet : c’est vous qui ferez venir Mon Heure ».

Que manque-t-il pour que les aiguilles de votre Temps s’arrêtent afin que Mon Temps s’installe ?
Mon enfant, les grands de ce monde croient encore que, par eux seuls, viendra cette Paix que le monde martyrisé attend. Ce sont eux, avec leur soif de Pouvoir, qui ont fait que cette situation catastrophique s’installe dans ce monde sans véritable amour pour l’Humanité. Ils ont fermé la porte de toute entente raisonnable, épuisant les richesses que le Seigneur a répandues sur toute la Terre jusqu’à Ma Venue qui devait se produire pour vous faire franchir une étape supérieure, et non pour vous retirer de ce bourbier.

Car si Je tardais trop à revenir, dans l’état où vous avez réduit votre actuelle Concession terrestre, il ne resterait ni racine, ni graine pour la reproduction des plantes et des arbres à fruits pour vous nourrir. Tout est appelé à se détruire à cause du climat perturbé car vous avez tout déréglé. Et Dieu Seul peut, par Sa Grâce et Sa Générosité, vous épargner la punition que vous vous infligeriez jusqu’à la destruction de votre Terre qui meurt sous un soleil qui brûlera tout ou alors s’abstiendra de chauffer la terre et la végétation. Et la race humaine s’éteindra.

Aussi, arrivé à ce stade, si Je n’intervenais pas assez vite, Dieu verrait votre planète s’éteindre, comme certaines l’ont déjà fait. Faute de soins, Je dirais faute de cette intelligence divine que Je vous ai donnée et vous l’avez dévoyée. Car si vous avez des ingénieurs et des savants, ce n’est qu’une intelligence acquise par vos études. Mais celle que Je vous ai donnée, c’est celle que Dieu vous offrait pour maintenir la vie de votre monde ainsi que la vie des hommes qui sont de nature divine et qui ne peuvent pas vivre sans Dieu.

Mon enfant, tout ceci peut faire changer la pensée des hommes qui ne savent pas qu’ils peuvent s’instruire encore par des petits Riens que Je mets sur leur route afin de vous en sortir par ce même chemin que vous venez de prendre, mais en sens  inverse : montez, montez vers la Lumière ! Plus bas où vous en êtes déjà, vous risquez la fin du monde.

Venez à Moi. Donnez-Moi la main. Hissez-vous jusqu’à Mon Sacré Cœur et lisez ce que J’écris en lui.

J’aime l’homme qui, malheureusement, est en train de se détruire. Venez vers Moi de tout votre cœur et Je vous pardonnerai. J’arriverai dès que les enfants de la Terre M’appelleront en Vérité.

Il Me tarde de vous sauver tous à la fois.

Mon enfant, ce livre que tu écris, tu peux le diffuser par fascicules comme on te le demande, mais il sera ensuite publié en un livre, comme le premier.
Je te bénis et Je bénis ceux qui te suivront. Je te donne, Je vous donne Ma Force et Mon Amour. Suivez Mes pas. Faites Ma Très Sainte Volonté.
Mon enfant d’Amour, conduis mon Peuple vers sa Liberté avec ce que Je te donne pour l’informer.

Vous êtes tous dans Mon Cœur.
Réveillez-vous vite, très vite !
Votre Dieu d’Amour éternel,
JÉSUS Christ.


Ma preuve, c’est que tu verras tes livres aller jusqu’aux confins du monde.


Je signe avec le Sang de Mon Cœur,

votre Seigneur d’Amour Éternel,

Jésus de Nazareth Seigneur et Roi


†  †

_________________

  " Lorsque tu sens la consolation dans la prière, c'est Moi qui te console. Lorsque tu ressens la sécheresse, c'est toi qui Me consoles ! "  
    Jésus à Soeur Faustine
" Si tu crois tu verras la Puissance de Mon Coeur "   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   
   Notre Seigneur à Ste Marguerite-Marie

 Ô Croix, Tu nous sauveras ! la Croix Glorieuse
lise
lise
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 5328
Date d'inscription : 09/05/2010

robert adelaide, stjeanlagneau, nadine, denise baillot, HUBERT Jeannine et France Lécuyer aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum