COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

+3
AnneLéa
stjeanlagneau
Admin
7 participants

Page 91 sur 92 Précédent  1 ... 47 ... 90, 91, 92  Suivant

Aller en bas

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Empty Re: COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

Message  Mickey-Catho Ven 29 Mar 2024 - 11:16

397- Un MÉDECIN de l’ARMÉE AMÉRICAINE
RÉVÈLE que les MÉDECINS ont REÇU l’ORDRE
de ne PAS SIGNALER les EFFETS INDÉSIRABLES
LIÉS aux « VACCINS » ANTI-COVID
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Dr-pet10

Un lieutenant-colonel et médecin militaire de l’armée américaine a décrit comment on a dit à des médecins de l’armée de ne pas enregistrer de dossiers sur les effets indésirables du vaccin contre le COVID dans les bases de données officielles.

« Soit ils détournent le regard, soit ils disent simplement : « Eh bien, je ne peux pas faire ça. Cela n’existe pas », a déclaré le Dr Peter Chambers, lieutenant-colonel de l’armée américaine, béret vert des forces spéciales et médecin militaire.
Chambers a fait ces commentaires dans le cadre de la neuvième conférence en ligne de la Truth For Health Foundation, qui traitait le sujet des effets secondaires des injection de « vaccin » anti-COVID.

Alors qu’il débattait de la vaccination au sein des forces armées avec le Dr Elizabeth Lee Vliet, présidente et chef de la direction de la Fondation, le Dr Chambers a fait la lumière sur sa récente expérience en tant que chirurgien du groupe de travail pour l’opération Lone Star, une mission de sécurité frontalière de l’armée à la frontière avec le Mexique.

Le Dr Chambers, un vétéran de 39 ans et récipiendaire de la Purple Heart, a reçu l’injection de Moderna en janvier 2021, ignorant les effets secondaires potentiels. Il se considère désormais comme un défenseur des « blessés du vaccin » en raison des effets indésirables qu’il a subis par la suite.

Il a rapidement développé un « brouillard cérébral » d’un genre qu’il n’avait jamais connu.

À la suite d’une éventuelle IRM, après des épisodes de vertiges, d’étourdissements et de nausées qui l’ont amené à faire un accident avec un camion en revenant d’une patrouille de nuit, le Dr Chambers a reçu un diagnostic de démyélinisation, une maladie qui affecte le tissu nerveux.

Il a raconté comment il avait vu « plusieurs soldats » souffrir également des effets secondaires similaires des injections, ainsi que « six soldats qui ont été aux soins intensifs », et un soldat qui a été forcé de prendre une deuxième injection alors qu’il avait déjà souffert de micro-coagulation après sa première injection.

Le Dr Chambers a noté les détails de ses constats et les a enregistrés dans le système de notification des effets indésirables liés aux vaccins (VAERS) du CDC. Cependant, il a révélé au Dr Vliet que les chirurgiens des hôpitaux militaires ne signalaient aucun des effets indésirables qu’ils constataient. « On leur avait dit de ne pas entrer de cas dans le VAERS ».

« Les médecins m’ont dit personnellement dans le service actif qui fonctionnait à Fort Sam Houston, qu’ils ne devaient pas entrer les cas d’effets secondaires dans le système VAERS », a-t-il ajouté.

« Ainsi, lorsque vous essayez de parler à d’autres collègues, soit ils détournent le regard, soit ils disent simplement : « Eh bien, je ne peux pas faire ça ».

En tant que chirurgien du groupe de travail pour l’opération Lone Star, le Dr Chambers a dû remplir des formulaires de consentement éclairé, conformément aux règlements de l’armée, pour les soldats prenant les vaccins anti-COVID.

Le Dr Chambers a ensuite témoigné lors d’une audience devant un tribunal fédéral le 10 mars à Tampa dans l’affaire Navy SEAL 1 c. Austin . Le Dr Chambers a déclaré qu’il avait subi des pressions pour faire vacciner les soldats et a présenté comme pièce à conviction une instruction sur les exemptions religieuses qui disait : « Les soldats vont essayer. Les soldats échoueront. »

(Source : https://www.medias-presse.info/un-medecin-de-larmee-americaine-revele-que-les-medecins-ont-recu-lordre-de-ne-pas-signaler-les-effets-indesirables-lies-aux-vaccins-anti-covid/154901/ )




398- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1490 à 1498
https://catholique.forumactif.com/t977p710-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12545
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1490a_10
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1490b_10

_________________
« CELUI qui MOURRA REVÊTU de cet HABIT (le SCAPULAIRE du CARMEL) SERA PRÉSERVÉ des FEUX ÉTERNELS. »
« Le sens de la promesse de Marie est que cette Mère de miséricorde obtiendra aux confrères et consœurs mourants la grâce de n’être pas surpris de la mort en état de péché mortel, fallût-il, en bien des occasions, par une protection miraculeuse, écarter de funestes accidents pour les préserver de la mort, ou prolonger la vie aux malades, et leur ménager un moment favorable de conversion et de salut. Voilà le sens naturel et seul légitime de la promesse de Marie. » (R.P. Brocard de Sainte-Thérèse en 1846)
Mickey-Catho
Mickey-Catho
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 750
Date d'inscription : 07/09/2023

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-scapulaire-de-notre-dame-

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Empty Re: COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

Message  Mickey-Catho Sam 30 Mar 2024 - 10:23

399- APPEL à l'AIDE

https://gloria.tv/post/6fap4FVeYLvf2P39cLQdVDqjg#115

"VACCINÉE" depuis bientôt 1 AN, cette JEUNE FEMME vit un CAUCHEMAR et n'a aucun soutien ni médecin compétent et honnête.

Est-ce que quelqu'un sait qui elle est et comment la contacter pour la soutenir ?
Une adresse : https://www.verity-france.org/





400- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1499 à 1507
https://catholique.forumactif.com/t977p720-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12555
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1499a_10
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1499b_10




401- Un FIL à CONSULTER
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Captur40

Un fil à consulter sur les effets secondaires de la maudite piquouse est précisément celui que vous lisez en ce moment. Il se compose d'une première partie de 100 pages dont le début se trouve ici : https://catholique.forumactif.com/t961-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-1#10246 , et d'une seconde partie commençant ici : https://catholique.forumactif.com/t977-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#11812 et qui aura aussi 100 pages, et il se continuera par d'autres parties toujours de 100 pages jusqu'à ce que la matière manque, ce qui est peu probable puisque l'hystérie piquousale continue.

En lisant tous ces témoignages, dont le numéro 1 est ici : https://catholique.forumactif.com/t961p20-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-1#10620 , personne ne pourra dire qu'il n'est pas au courant, et donc aucune excuse n'est possible.





402- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1508 à 1516
https://catholique.forumactif.com/t977p730-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12565
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1508_a10

_________________
« CELUI qui MOURRA REVÊTU de cet HABIT (le SCAPULAIRE du CARMEL) SERA PRÉSERVÉ des FEUX ÉTERNELS. »
« Le sens de la promesse de Marie est que cette Mère de miséricorde obtiendra aux confrères et consœurs mourants la grâce de n’être pas surpris de la mort en état de péché mortel, fallût-il, en bien des occasions, par une protection miraculeuse, écarter de funestes accidents pour les préserver de la mort, ou prolonger la vie aux malades, et leur ménager un moment favorable de conversion et de salut. Voilà le sens naturel et seul légitime de la promesse de Marie. » (R.P. Brocard de Sainte-Thérèse en 1846)
Mickey-Catho
Mickey-Catho
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 750
Date d'inscription : 07/09/2023

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-scapulaire-de-notre-dame-

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Empty Re: COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

Message  Mickey-Catho Dim 31 Mar 2024 - 10:07

403- EFFETS GRAVES des VACCINS :
des CHIFFRES AVEUGLANTS
qui RESTENT dans l’OMBRE
par le Docteur Nicole DELÉPINE

La réalité des cas graves et des morts semble apparaître au grand jour aux États-Unis, révélée par des études solides. Mais les médias accaparés par la guerre en Ukraine peuvent-ils s’y intéresser ?
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Vaccin-


La vérité et l’étendue des effets graves des «vaccins» Covid deviennent de plus en plus évidentes, notamment suite à l’obligation imposée par la justice étasunienne à Pfizer de révéler l’ensemble de ses données sur les essais cliniques et les effets secondaires cachés. Pourtant, la guerre en Ukraine semble éclipser fort «opportunément» des preuves alarmantes qui devraient normalement faire la Une des médias.

Les documents relatifs au vaccin de Pfizer contredisent le récit «sûr et efficace» qui avait conduit à autoriser dans la hâte les injections géniques dès fin 2020. 9 pages d’effets secondaires, 158 893 effets secondaires, 42 086 rapports de cas pathologiques, 1 223 décès au cours des trois premiers mois d’utilisation du Pfizer et un taux de mortalité record chez les jeunes américains au cours du second semestre de 2021.


Demande judiciaire


L’avocat Aaron Siri et un groupe de scientifiques et de professionnels de la santé appelé Public Health and Medical Professionals for Transparency (PHMPT) ont déposé une demande en vertu de la loi sur la liberté d’information (FOIA) auprès de la Food and Drug Administration des États-Unis afin d’obtenir les documents utilisés pour approuver le vaccin à ARNm de Pfizer en août 2021.

La FDA avait réussi à examiner l’ensemble des 329 000 pages de données et à accorder une autorisation d’urgence au vaccin Pfizer en seulement 108 jours, mais a ensuite demandé 75 ans pour divulguer intégralement ces informations au PHMPT et au public.


«Le gouvernement protège Pfizer»


Siri a écrit sur son Substack :

« Alors, mettons les choses au clair. Le gouvernement fédéral protège Pfizer de toute responsabilité. Lui donne des milliards de dollars. Oblige les Américains à se faire injecter son produit. Mais ne vous laisse pas voir les données prouvant la sécurité et l’efficacité de son produit. Pour qui le gouvernement travaille-t-il ? »

Alors que l’affaire judiciaire était en cours, les 91 premières pages de documents de Pfizer publiées en novembre 2021 ont révélé que dans les 90 premiers jours suivant l’autorisation d’utilisation d’urgence du vaccin à ARNm de Pfizer, la société avait déjà reçu 158 893 rapports d’effets secondaires et 42 086 rapports de cas pathologiques, dont 1 223 décès.

Ces effets secondaires indésirables comprenaient 25 957 troubles du système nerveux, 17 283 troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif, 14 096 troubles gastro-intestinaux, 1 972 troubles du système sanguin et lymphatique et 1 098 troubles cardiaques.


La FDA sommée de divulguer les données


En janvier, un juge a ordonné à la FDA de publier ses données cliniques sur les vaccins Covid-19 de Pfizer, ce qui a entraîné la publication d’une partie des documents de Pfizer – plus de 10 000 pages – par la FDA le 1er mars 2022.

Cette tranche de documents comprenait 9-pages d’effets secondaires qui énumèrent 1 291 effets indésirables potentiels par ordre alphabétique.

Dans un tableau distinct intitulé « Problèmes de sécurité« , Pfizer a informé la FDA que l’anaphylaxie était un « risque identifié« , que la sur-maladie associée au vaccin (VAED) était un « risque potentiel » et que le géant pharmaceutique manquait d’informations concernant l’utilisation pendant la grossesse, l’utilisation chez les enfants et l’efficacité du vaccin.


Des centaines d’employés embauchés pour suivre les effets secondaires


Une autre série de documents publiés fin mars a révélé que Pfizer a reçu tellement de rapports d’effets secondaires indésirables au cours des trois premiers mois suivant le lancement du vaccin qu’elle a embauché 600 employés à temps plein uniquement pour traiter les rapports d’événements indésirables liés aux effets secondaires du vaccin, et qu’elle prévoit d’en embaucher 1200 autres d’ici juin 2021.

Le site d’information The Blaze
 a également révélé le mois dernier que le gouvernement américain a payé des centaines d’entreprises médiatiques pour faire la publicité des vaccins contre le Covid-19, tandis que ces mêmes médias répétaient les mantras « sûr et efficace » et « pandémie de non-vaccination » sans informer le public de toute étude ou donnée scientifique contraire.


Orchestration d’une campagne médiatique «positive»


En réponse à une demande déposée par Blaze Media en vertu de la loi sur la liberté de l’information, le HHS (Département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis – WIKI) a révélé qu’il avait acheté de la publicité à ABCCBS et NBC, ainsi qu’aux chaînes d’information câblées Fox NewsCNN et MSNBC, à d’anciennes publications médiatiques comme le New York Post, le Los Angeles Times et le Washington Post, à des sociétés de médias numériques comme BuzzFeed News et Newsmax, et à des centaines de journaux et de chaînes de télévision locaux.

« Ces médias ont été collectivement responsables de la publication d’un nombre incalculable d’articles et de segments vidéo concernant le vaccin, qui étaient presque uniformément positifs sur le vaccin en termes d’efficacité et de sécurité« , a rapporté Blaze Media.


Les mantras «sûr et efficace» contredits par les décès constatés


Alors que le gouvernement fédéral et les médias d’entreprise répétaient les mantras «sûr et efficace» et «pandémie des non-vaccinés», les données d’Israël, d’Islande et de Singapour ont montré que la majorité des cas de Covid-19 se sont produits chez les personnes présentant un parcours vaccinal complet au cours de l’été 2021, et les données d’Angleterre ont montré que plus de 70% des décès dus au Covid-19 se sont produits chez les personnes présentant un parcours vaccinal complet depuis septembre 2021.

En outre, de nombreuses bases de données gouvernementales officielles ont émis des signaux d’alarme indiquant que les vaccins à ARNm sont loin d’être aussi sûrs que prévu.

Le nombre total de décès associés aux vaccins Covid-19 dans le Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS – Système de pharmacovigilence recensant les effets secondaires dus aux vaccins, NdT) des CDC est de 26 396, soit près du triple des 9 619 décès associés à tous les autres vaccins combinés au cours des 32 dernières années.


1,2 million de cas rapportés


ll y a eu un total de 1 205 753 rapports associés aux vaccins contre le Covid-19 dans le Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) des CDC, y compris :

  • 145 781 hospitalisations

  • 125 791 soins urgents

  • 48 852 handicapés permanents

  • 41 320 réactions allergiques graves

  • 37 579 myocardite/péricardite

  • 26 396 décès

  • 14 949 paralysie de Bell

  • 13 527 crises cardiaques

  • 13 224 bardeaux

  • 9 533 anaphylaxie

  • 6 256 thrombocytopénie

  • 4 423 fausses couches


Les CDC affirment qu’aucun de ces décès n’a été causé par les vaccins Covid-19, mais leurs propres données montrent que 50 % des décès surviennent dans les 48 heures suivant la vaccination, avec une corrélation directe entre le nombre de décès et le nombre de jours après la vaccination.

Le VAERS est le principal système financé par le gouvernement pour signaler les réactions indésirables aux vaccins aux États-Unis. (Réd. Covidhub: les estimations généralement admises indiquent qu’à peine 10% des effets secondaires sont rapportés)


Explosion de maladies dans l’armée


Des lanceurs d’alerte ont publié la base de données épidémiologiques médicales du ministère de la Défense (DMED) et ont signé des déclarations sous serment selon lesquelles les données correspondaient à leur expérience clinique dans le traitement des soldats en 2021. Les données ont montré ces pourcentages d’augmentation des maladies parmi le personnel militaire par rapport à la moyenne des cinq dernières années :

  1. Hypertension – augmentation de 2 181 %.

  2. Crises cardiaques – augmentation de 269%.

  3. Cancer : augmentation de 300 %.

  4. Péricardite – augmentation de 175 %.

  5. Myocardite – augmentation de 285 %.

  6. Embolies pulmonaires – augmentation de 467 %.

  7. Infarctus cérébral – augmentation de 393 %.

  8. Paralysie de Bell – augmentation de 319 %.

  9. Syndrôme de Guillain-Barré – augmentation de 250 %.

  10. Immunodéficiences – augmentation de 275 %.

  11. Irrégularité menstruelle – augmentation de 476 %.

  12. Sclérose en plaques – augmentation de 487 %.

  13. Fausse couche – augmentation de 306%.

  14. VIH – augmentation de 590 %.

  15. Douleur thoracique – augmentation de 1 529 %.

  16. Respiration difficile – augmentation de 905 %.

  17. Problèmes neurologiques – augmentation de 1048%.


Le ministère de la Défense a répondu, par l’intermédiaire d’un site Web de fact-checking, qu’il s’agissait d’un problème dans sa base de données, qui a entraîné une sous-déclaration des données des cinq dernières années, et que ce problème n’a été découvert qu’après que ces médecins militaires ont attiré son attention sur l’augmentation de la maladie.


Le risque cardiaque pour les jeunes


Le risque de myocardite ou d’inflammation cardiaque, en particulier chez les jeunes hommes, a été établi par de nombreux gouvernements dans le monde, ce qui a conduit huit pays à suspendre les vaccins contre le Covid-19 pour les groupes d’âge plus jeunes en raison du risque de myocardite.

  • Taiwan suspend le 2ème vaccin Pfizer pour les 12-17 ans

  • L’Islande suspend Moderna pour tous les âges

  • La Suède suspend Moderna pour les moins de 30 ans

  • La Finlande suspend Moderna pour les moins de 30 ans

  • Le Danmark suspend Moderna pour les moins de 18 ans

  • La Norvège suspend Moderna pour les moins de 18 ans

  • La France suspend Moderna pour les moins de 30 ans

  • L’Allemagne suspend Moderna pour les moins de 30 ans


En outre, la Suède et la Norvège ne recommandent pas les vaccins contre le Covid-19 pour les enfants de moins de 12 ans et le Royaume-Uni ne recommande pas les vaccins contre le Covid-19 pour la majorité des enfants de moins de 18 ans.


Les grands médias ne répercutent pas


Alors que les médias grand public et les grandes entreprises technologiques ont occulté tout ce qui s’opposait au mantra de Pfizer, «sûr et efficace», plus de 17 000 médecins et scientifiques ont signé la déclaration de Rome recommandant de ne pas vacciner les enfants en bonne santé en raison du risque d’effets secondaires, du profil de sécurité à long terme inconnu de ces vaccins à ARNm et du risque négligeable de Covid-19 pour les enfants.


Les médias grand public ont supprimé les études d’autopsie qui montrent que les vaccins Covid-19 sont la cause du décès.


Le Dr Peter Schirmacher, pathologiste allemand de renommée mondiale, a publié en août 2021 un rapport d’autopsie de 40 personnes décédées dans les deux semaines suivant leur vaccination avec les vaccins COVID-19.

Il a déterminé que 30 à 40 % de ces personnes sont mortes à cause de la vaccination.


Médecin allemand de haut vol réduit au silence


Le Dr Shirmacher a estimé que la fréquence des conséquences fatales de la vaccination est sous-estimée. Le pathologiste a cité « des effets secondaires rares et graves de la vaccination – comme une thrombose veineuse cérébrale ou des maladies auto-immunes. »

Le Dr Peter Schirmacher est président par intérim de la Société allemande de pathologie, directeur de l’Institut de pathologie de l’hôpital universitaire de Heidelberg et président de l’Association allemande pour l’étude du foie.

Les médias n’en ont pas parlé et les géants d’internet ont interdit les comptes qui tentaient de partager le rapport du Dr Schirmacher. L’entrepreneur et mécène Steve Kirsch a révélé que la « famille de Schirmacher était menacée s’il continuait à parler. Alors il a arrêté de parler. C’est la façon dont la science fonctionne aujourd’hui. »


Autopsies alarmantes ignorées


Les docteurs Sucharit Bhakdi et Arne Burkhardt ont réalisé des autopsies séparées de personnes décédées dans un délai de 7 jours à 6 mois après avoir été vaccinées avec les vaccins contre le COVID-19.

Ils ont déterminé que 14 des 15 (93%) personnes autopsiées sont mortes d’affections causées par le vaccin contre le COVID-19. Leur étude, publiée le ou vers le 10 décembre 2021, est également confrontée au désintérêt des médias. Les médecins ont conclu :

«L’analyse histopathologique montre des preuves évidentes de pathologie de type auto-immune induite par le vaccin dans de multiples organes. Il est évident que l’on doit s’attendre à ce qu’une myriade d’événements indésirables dérivant de tels processus d’auto-attaque se produisent très fréquemment chez tous les individus, en particulier après des injections de rappel. Il ne fait aucun doute que l’injection de vaccins génétiques COVID-19 met des vies en danger de maladie et de mort. Nous notons que les vaccins à ARNm et à vecteur sont représentés parmi ces cas, de même que les quatre principaux fabricants. »

Les docteurs Arne Burkhardt et Sucharit Bhakdi ont présenté leur étude d’autopsie le 10 décembre 2021, mais elle a été largement ignorée, dénigrée ou censurée par les médias grand public et les grandes entreprises technologiques.


Les sociétés d’assurance révèlent la mortalité en hausse des 18-64 ans


Les données du CDC et le PDG d’une compagnie d’assurance de 100 milliards de dollars ont déclaré que le taux de mortalité en 2021 pour les personnes âgées de 18 à 64 ans a augmenté de façon étonnante de 40% par rapport aux niveaux pré-pandémiques et que la majorité des décès ne sont pas classés comme étant dus au Covid-19.

« Nous constatons actuellement les taux de mortalité les plus élevés que nous ayons jamais vus dans l’histoire de ce secteur, et pas seulement chez OneAmerica« , a déclaré Scott Davison, directeur de la compagnie d’assurance OneAmerica, basée à Indianapolis, qui existe depuis 1877 et compte environ 2 400 employés.

Cette augmentation représente «un nombre énorme», parmi «principalement les personnes en âge de travailler» qui ont des plans d’assurance-vie de groupe parrainés par l’employeur par le biais de OneAmerica, selon The Center Square.


«Du jamais vu»

« Et ce que nous avons vu juste au troisième trimestre, nous le voyons se poursuivre au quatrième trimestre, c’est que les taux de mortalité sont en hausse de 40% par rapport à ce qu’ils étaient avant la pandémie« , a déclaré Davison lors d’une conférence de presse en ligne la semaine dernière. « Pour vous donner une idée de la gravité de la situation, une catastrophe de trois sigmas (c’est-à-dire d’une gravité qui n’arrive en moyenne qu’une année sur 200) correspondrait à une augmentation de 10 % par rapport à la prépandémie. »

« Donc 40%, c’est du jamais vu« , a-t-il ajouté.

Cette augmentation record des taux de mortalité chez les personnes âgées de 25 à 64 ans, qui a débuté en juillet 2021, peut être observée dans les données de mortalité (toutes causes) des CDC présentées ci-dessous par le site USMortality.com :


COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Https_10

Davantage de vaccinés parmi les morts


Comme l’a déjà publié Kanekoa’s Newsletter, une analyse critique des données originales de l’essai clinique de Pfizer montre que davantage de personnes sont mortes dans le groupe vacciné que dans le groupe placebo.
Pfizer a supprimé l’essai en double-aveugle au bout de deux mois, n’a pas testé les biomarqueurs qui auraient constitué des signes précurseurs de la maladie et a qualifié de «douleur abdominale fonctionnelle» l’un des participants à l’essai, âgé de 12 ans, paralysé dans un fauteuil roulant et contraint de s’alimenter par sonde.

Déjà en 2008, le New York Times a publié un article intitulé « Des experts concluent que Pfizer a manipulé des études« .


Pfizer : des milliards versés aux médecins… et à la justice


Pfizer a retardé la publication d’études négatives, a déformé des données négatives pour les présenter sous un jour plus positif et a contrôlé le flux de données de recherche clinique afin de promouvoir son médicament contre l’épilepsie Neurontin.

En 2010, le New York Times a publié un article intitulé « Pfizer donne des détails sur les paiements aux médecins« .

Pfizer a admis avoir versé environ 20 millions de dollars à 4 500 médecins et autres professionnels de la santé pour des consultations et des interventions en son nom au cours des six derniers mois de 2009. Pfizer a également versé 15,3 millions de dollars à 250 centres médicaux universitaires et autres groupes de recherche pour des essais cliniques au cours de la même période.

Pfizer, qui a payé pendant plusieurs décennies des milliards de dollars d’amendes pénales, a réussi à s’emparer des médias, des grandes entreprises technologiques et des agences de réglementation pendant la crise du Covid-19, mais ses propres documents contredisent le récit « sûr et efficace » qui a été servi au public américain.


(Source : https://nouveau-monde.ca/effets-graves-des-vaccins-des-chiffres-aveuglants-qui-restent-dans-lombre/ )




404- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1517 à 1525
https://catholique.forumactif.com/t977p740-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12575
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1517_s10

_________________
« CELUI qui MOURRA REVÊTU de cet HABIT (le SCAPULAIRE du CARMEL) SERA PRÉSERVÉ des FEUX ÉTERNELS. »
« Le sens de la promesse de Marie est que cette Mère de miséricorde obtiendra aux confrères et consœurs mourants la grâce de n’être pas surpris de la mort en état de péché mortel, fallût-il, en bien des occasions, par une protection miraculeuse, écarter de funestes accidents pour les préserver de la mort, ou prolonger la vie aux malades, et leur ménager un moment favorable de conversion et de salut. Voilà le sens naturel et seul légitime de la promesse de Marie. » (R.P. Brocard de Sainte-Thérèse en 1846)
Mickey-Catho
Mickey-Catho
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 750
Date d'inscription : 07/09/2023

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-scapulaire-de-notre-dame-

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Empty Re: COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

Message  Mickey-Catho Lun 1 Avr 2024 - 9:54

405- PFIZER SAVAIT
que les INJECTIONS COVIDISTES
SUPPRIMAIENT l'IMMUNITÉ
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 6whd9210

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a publié le 1er avril 11 000 autres documents de Pfizer (DailyExpose.uk, 15 avril). Points saillants.

• Les effets secondaires des injections sont plus graves chez les moins de 55 ans et augmentent avec les doses supplémentaires.

• Les effets sur le sperme, les fœtus et les enfants allaités sont "inconnus".

• Les personnes de tous âges souffrent d'une suppression transitoire de l'immunité pendant une semaine après la première dose, ce qui fausse les taux d'infection des personnes non injectées, car les personnes sont considérées comme "partiellement injectées" seulement 14 jours après leur première injection.

• Au cours de la première semaine suivant l'injection, le covid est beaucoup plus fréquent chez les personnes injectées (409) que chez les personnes injectées par placebo (287).

• Les injections entraînent un taux de myocardite de 10/100 000 (avant l'injection : 2/100 000), les jeunes hommes présentant un risque nettement plus élevé.

• Pfizer n'exclut pas que les injections rendent plus grave un covid ultérieur

• Les essais cliniques de phase 3 destinés à découvrir les effets secondaires fréquents/graves avant l'approbation d'un vaccin seront achevés pour les injections de Covid en février 2024.

(Source : https://gloria.tv/post/gr9NyXjoXFuh6EqFvqeCmjx1E )





406- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1526 à 1534
https://catholique.forumactif.com/t977p750-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12585
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1526a_10
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1526b_10

_________________
« CELUI qui MOURRA REVÊTU de cet HABIT (le SCAPULAIRE du CARMEL) SERA PRÉSERVÉ des FEUX ÉTERNELS. »
« Le sens de la promesse de Marie est que cette Mère de miséricorde obtiendra aux confrères et consœurs mourants la grâce de n’être pas surpris de la mort en état de péché mortel, fallût-il, en bien des occasions, par une protection miraculeuse, écarter de funestes accidents pour les préserver de la mort, ou prolonger la vie aux malades, et leur ménager un moment favorable de conversion et de salut. Voilà le sens naturel et seul légitime de la promesse de Marie. » (R.P. Brocard de Sainte-Thérèse en 1846)
Mickey-Catho
Mickey-Catho
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 750
Date d'inscription : 07/09/2023

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-scapulaire-de-notre-dame-

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Empty Re: COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

Message  Mickey-Catho Mar 2 Avr 2024 - 9:33

407- ALEXANDRA HENRION-CAUDE
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 8z03in10
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Scoop_10




408- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1535 à 1543
https://catholique.forumactif.com/t977p760-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12595
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1535_210

_________________
« CELUI qui MOURRA REVÊTU de cet HABIT (le SCAPULAIRE du CARMEL) SERA PRÉSERVÉ des FEUX ÉTERNELS. »
« Le sens de la promesse de Marie est que cette Mère de miséricorde obtiendra aux confrères et consœurs mourants la grâce de n’être pas surpris de la mort en état de péché mortel, fallût-il, en bien des occasions, par une protection miraculeuse, écarter de funestes accidents pour les préserver de la mort, ou prolonger la vie aux malades, et leur ménager un moment favorable de conversion et de salut. Voilà le sens naturel et seul légitime de la promesse de Marie. » (R.P. Brocard de Sainte-Thérèse en 1846)
Mickey-Catho
Mickey-Catho
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 750
Date d'inscription : 07/09/2023

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-scapulaire-de-notre-dame-

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Empty Re: COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

Message  Mickey-Catho Mer 3 Avr 2024 - 9:42

409- Les TROUBLES CARDIAQUES
représentent 20 % des 1,2 MILLION d’ACCIDENTS
SIGNALÉS après la VACCINATION COVID,
selon les DONNÉES du VAERS.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont publié aujourd’hui de nouvelles données montrant qu’un total de 1 217 333 rapports d’événements indésirables après les vaccins COVID ont été soumis entre le 14 décembre 2020 et le 1er avril 2022 au système de déclaration des événements indésirables des vaccins (VAERS). Le VAERS est le principal système de pharmacovigilance financé par le gouvernement pour signaler les réactions indésirables aux vaccins aux États-Unis.

Les données comprennent un total de 26 699 rapports de décès – soit une augmentation de 303 par rapport à la semaine précédente – et 217 301 rapports de blessures graves, y compris les décès, au cours de la même période – soit une augmentation de 2 780 par rapport à la semaine précédente.

Si l’on exclut les « déclarations étrangères » au VAERS, 803 613 événements indésirables, dont 12 304 décès et 79 094 blessures graves, ont été signalés aux États-Unis entre le 14 décembre 2020 et le 1er avril 2022.

Les rapports étrangers sont des rapports que les filiales étrangères envoient aux fabricants de vaccins américains. En vertu de la réglementation de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, si un fabricant est informé d’un rapport de cas étranger décrivant un effet à la fois grave et ne figurant pas sur l’étiquetage du produit, il est tenu de soumettre le rapport au VAERS.

Sur les 12 304 décès signalés aux États-Unis au 1er avril, 17 % sont survenus dans les 24 heures suivant la vaccination, 21 % dans les 48 heures suivant la vaccination et 59 % chez des personnes dont les symptômes sont apparus dans les 48 heures suivant la vaccination.

Aux États-Unis, 561 millions de doses de vaccin COVID avaient été administrées au 1er avril, dont331 millions de doses de Pfizer, 211 millions de doses de Moderna et 19 millions de doses de Johnson & Johnson (J&J).
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Vaers-12

Chaque vendredi, le VAERS publie les rapports de blessures (effets indésirables) liées aux vaccins reçus à une date précise. Les rapports soumis au VAERS nécessitent une enquête plus approfondie avant qu’une relation de cause à effet puisse être confirmée.

Historiquement, il a été démontré que le VAERS ne rapporte que 1 % des effets indésirables réels des vaccins.

Les données VAERS américaines du 14 décembre 2020 au 1er avril 2022, pour les enfants de 5 à 11 ans, montrent :

  • 10 157 événements indésirables, dont 239 qualifiés de graves et 5 décès signalés.
    Le décès le plus récent concerne un garçon de 7 ans (VAERS I.D. 2152560) de Washington qui est décédé 13 jours après avoir reçu sa première dose du vaccin contre la COVID de Pfizer, lorsqu’il a subi un choc et un arrêt cardiaque. Il n’a pu être réanimé et est décédé aux urgences.

    - 17 rapports de myocardite et de péricardite (inflammation du cœur).
    Les CDC utilisent une définition restreinte de la « myocardite », qui exclut les cas d’arrêts cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux ischémiques et de décès dus à des problèmes cardiaques qui surviennent avant que l’on ait la possibilité de se rendre aux urgences.

    - 38 rapports de troubles de la coagulation sanguine.


Les données VAERS américaines du 14 décembre 2020 au 1er avril 2022, pour les jeunes de 12 à 17 ans, montrent :

    - 30 954 événements indésirables, dont 1 778 qualifiés de graves et 44 décès signalés.
    Le décès le plus récent signalé au VAERS concerne une jeune fille de 15 ans (VAERS I.D. 2201554) du Dakota du Sud qui a développé la COVID malgré l’administration de deux doses du vaccin Pfizer/BioNTech. Elle a reçu sa première dose de Pfizer le 30 juillet 2021, et sa deuxième dose le 20 août 2021. Elle s’est présentée aux urgences le 15 janvier 2022 avec des douleurs abdominales, a été testée positive à la COVID, a été mise sous respirateur et est décédée par la suite.

    - 68 rapports d’anaphylaxie chez des jeunes de 12 à 17 ans, dans lesquels la réaction mettait en danger la vie du patient, nécessitait un traitement ou entraînait la mort – 96 % des cas étant attribués au vaccin de Pfizer.

    - 650 rapports de myocardite et de péricardite, dont 638 cas attribués au vaccin de Pfizer.

    - 165 rapports de troubles de la coagulation sanguine, tous les cas étant attribués à Pfizer.
Les données VAERS américaines du 14 décembre 2020 au 1er avril 2022, tous groupes d’âge confondus, le montrent :

    - 20 % des décès étaient liés à des troubles cardiaques.

   - 54 % des personnes décédées étaient des hommes, 41 % étaient des femmes et les autres rapports de décès n’indiquaient pas le sexe de la personne décédée.

    - L'âge moyen du décès était de 73 ans

    - Au 1er avril, 5 370 femmes enceintes ont signalé des effets indésirables liés aux vaccins COVID, dont 1 693 cas de fausse couche ou de naissance prématurée.

    - Sur les 3 642 cas de paralysie de Bell signalés, 51% ont été attribués aux vaccins Pfizer, 40% à Moderna et 8% à J&J.

    - 878 rapports de syndrome de Guillain-Barré, dont 42% des cas attribués à Pfizer, 30% à Moderna et 28% à J&J.

    - 2 377 rapports d’anaphylaxie où la réaction a mis en danger la vie du patient, a nécessité un traitement ou a entraîné la mort.

    - 1 666 rapports d’ infarctus du myocarde.

    - 13 738 rapports de troubles de la coagulation sanguine aux États-Unis. Parmi ceux-ci, 6 145 rapports ont été attribués à Pfizer, 4 899 à Moderna et 2 651 à J&J.

    - 4 099 cas de myocardite et de péricardite dont 2 517 cas attribués à Pfizer, 1 391 cas à Moderna et 180 cas au vaccin COVID de J&J.

Un homme de 34 ans meurt deux semaines après avoir été vacciné par Pfizer, les CDC n’ont pas enquêté

Un homme de 34 ans est décédé subitement, deux semaines seulement après avoir reçu sa première dose du vaccin COVID de Pfizer, des suites d’une dissection aortique aiguë – une urgence médicale peu courante dans laquelle la couche interne du grand vaisseau sanguin dérivé de l’aorte du cœur se déchire. Cette affection touche principalement les hommes âgés de 60 à 70 ans.

Dans une interview exclusive accordée au The Defender, la mère de Victor Castillo Simoes, Henrietta, a déclaré que le seul symptôme de son fils était la douleur thoracique qu’il a ressentie peu avant sa mort.

Après sa mort, Henrietta a déclaré que les tests avaient permis d’exclure les facteurs génétiques susceptibles d’avoir causé la maladie cardiaque, et qu’un chercheur prestigieux travaillant avec la famille partageait sa conviction que le vaccin avait déclenché l’événement.

Henrietta, le 9 septembre, a signalé le décès de son fils au VAERS. Le CDC a présenté ses condoléances mais n’a pas enquêté sur la mort de Simoes.

Selon le site web du VAERS, le CDC ne donne suite qu’aux rapports classés comme graves en « essayant d’obtenir les dossiers médicaux pour mieux comprendre l’événement ».

Dans le cas de nombreuses histoires de blessures liées aux vaccins rapportées par The Defender– y compris celle de Simoes – les dossiers médicaux ne sont pas disponibles pour les personnes qui meurent soudainement après avoir reçu un vaccin COVID et qui ne se sont pas rendues à l’hôpital pour y être soignées.

Selon le site web VAERS, cela signifie que le CDC ne donne pas suite à ces décès signalés.

Les conseillers de la FDA en matière de vaccins discutent de la diminution de l’efficacité des vaccins et ignorent les personnes blessées par les vaccins.

Le groupe consultatif sur les vaccins de la FDA s’est réuni mercredi pour discuter des deuxièmes doses de rappel des vaccins COVID pour le public américain.

Après neuf heures et demie, le comité consultatif sur les vaccins et les produits biologiques connexes (VRBPAC) n’est pas parvenu à un consensus, même si la semaine dernière, les CDC et la FDA ont discrètement autorisé un rappel supplémentaire pour les personnes de plus de 50 ans et les personnes immunodéprimées.

Au cours de la réunion, les membres du comité ont déterminé qu’une deuxième dose de rappel pourrait être efficace, mais ils ne savaient pas exactement pour combien de temps. Le panel ne savait pas comment définir l’efficacité ou quand une nouvelle formulation de vaccin serait nécessaire pour faire face aux nouvelles variantes.

Il a également été révélé qu’une deuxième dose avait été autorisée sur la base de données provenant d’Israël qui n’avaient pas été examinées par des pairs. Le gouvernement israélien a proposé le deuxième rappel aux Israéliens âgés de plus de 60 ans (et non de 50 ans) au moins quatre mois après leur troisième dose et n’a suivi les participants que pendant 8 semaines.

Les résultats ont montré que l’efficacité du vaccin commençait à diminuer tôt après la deuxième injection de rappel (quatre semaines en ce qui concerne l’infection et sept semaines en ce qui concerne la maladie grave).

La maladie grave définie dans l’étude était différente de la position du comité, qui avait toujours défini la maladie grave comme celle qui nécessitait une hospitalisation.

Le Dr Peter Marks, directeur de la division vaccin de la FDA, le Center for Biologics Evaluation and Research, a admis au cours de la réunion que la quatrième dose de vaccin approuvée la semaine dernière était une « mesure palliative » – en d’autres termes, une mesure temporaire à mettre en œuvre jusqu’à ce qu’une solution adéquate soit trouvée à l’avenir.

Pfizer a secrètement engagé plus de 600 personnes pour traiter les rapports de blessures liées aux vaccins

Des documents récemment publiés, obtenus par le biais d’une demande au titre de la loi sur la liberté d’information, ont révélé que Pfizer a embauché environ 600 employés supplémentaires à temps plein pour traiter les rapports d’événements indésirables au cours des trois mois qui ont suivi l’autorisation d’utilisation d’urgence de son vaccin COVID-19.

La société a déclaré qu’elle prévoyait d’embaucher un total de 1 800 ressources supplémentaires d’ici la fin juin 2021, selon les documents.

La cachette de documents de 10 000 pages publiée le 1er avril par la FDA montre qu’au 28 février 2021, 42 086 rapports de cas (25 379 confirmés médicalement et 16 707 non confirmés médicalement) contenant 158 893 événements indésirables ont été reçus de 63 pays.

La plupart des effets indésirables signalés concernaient les « classes de systèmes d’organes », les événements de réactogénicité comprenant les troubles généraux et les anomalies au site d’administration (51 335), les troubles du système nerveux (25 957), les troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif (17 283) et les troubles gastro-intestinaux (14 096).

Malgré ces résultats, Pfizer a déclaré à la FDA que son vaccin était « sûr et bien toléré chez des adultes en bonne santé âgés de 18 à 55 ans, sans aucun résultat inattendu en matière de sécurité ».

Pfizer savait que l’immunité naturelle était aussi efficace que le vaccin COVID

Comme l’a rapporté The Defender le 6 avril, les documents de Pfizer publiés le 1er avril confirment également que Pfizer savait que l’immunité naturelle était aussi efficace que le vaccin COVID de la société pour prévenir les maladies graves.

Lors d’une discussion avec les co-animateurs de « Rising » Robby Soave et Ryan Grim, Kim Iversen a identifié ce qu’elle a appelé la « première bombe » dans les documents : le fait que « l’immunité naturelle fonctionne, et Pfizer le sait ».

Iversen a déclaré que les données des essais cliniques ont montré que les personnes ayant déjà été infectées par la COVID ne présentaient aucune différence de résultats par rapport à celles qui avaient été vaccinées.

Dans l’essai limité, aucun des vaccinés ou des personnes ayant déjà été infectées n’a souffert d’une maladie grave telle que définie par le CDC ou la FDA.

Les données ont également montré que les taux d’infection étaient « statistiquement identiques » chez les personnes vaccinées et celles présentant une immunité naturelle.

Children’s Health Defense demande à toute personne ayant subi un effet indésirable, quel que soit le vaccin, de remplir un rapport en suivant ces trois étapes.

(Source : https://www.mondialisation.ca/les-troubles-cardiaques-representent-20-des-12-million-daccidents-signales-apres-la-vaccination-covid-selon-les-donnees-du-vaers/5667365 )





410- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1544 à 1552
https://catholique.forumactif.com/t977p770-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12605
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1544_r10

_________________
« CELUI qui MOURRA REVÊTU de cet HABIT (le SCAPULAIRE du CARMEL) SERA PRÉSERVÉ des FEUX ÉTERNELS. »
« Le sens de la promesse de Marie est que cette Mère de miséricorde obtiendra aux confrères et consœurs mourants la grâce de n’être pas surpris de la mort en état de péché mortel, fallût-il, en bien des occasions, par une protection miraculeuse, écarter de funestes accidents pour les préserver de la mort, ou prolonger la vie aux malades, et leur ménager un moment favorable de conversion et de salut. Voilà le sens naturel et seul légitime de la promesse de Marie. » (R.P. Brocard de Sainte-Thérèse en 1846)
Mickey-Catho
Mickey-Catho
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 750
Date d'inscription : 07/09/2023

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-scapulaire-de-notre-dame-

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Empty Re: COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

Message  Mickey-Catho Jeu 4 Avr 2024 - 10:12

411- ALERTE du DOCTEUR Amine UMLIL du CTIAP de CHOLET
(mercredi 23 février 2022)
VACCIN contre la COVID-19 (COMIRNATY®) :
les PROFESSIONNELS de SANTÉ et le PUBLIC
sont-ils INFORMÉS
du CHANGEMENT de la COMPOSITION de ce VACCIN
et des DIFFÉRENTES COMPOSITIONS
désormais DISPONIBLES ?

Le 2 avril 2021, sur ce site (blog), le centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutiques (CTIAP) du centre hospitalier de Cholet avait publié un article intitulé « Inédit. Exclusif. Vaccins contre la Covid-19 : des incertitudes même sur la qualité intrinsèque des produits, sur leurs procédés de fabrication, sur les lots commercialisés… selon les documents officiels publiés par l’Agence européenne du médicament (EMA) ».
 
Le présent article souhaite informer notamment les professionnels de santé et le public sur les faits suivants : la composition initiale du vaccin contre la Covid-19 des laboratoires BioNTech/Pfizer (COMIRNATY:registered:) semble avoir changé. Et désormais, plusieurs compositions semblent avoir bénéficié d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) « conditionnelle ». Ces différences concernent notamment les excipients : c’est-à-dire les produits qui accompagnent la substance active du vaccin. D'où cette alerte.
 
Composition initiale du vaccin COMIRNATY:registered: (dispersion à diluer pour solution injectable 30 microgrammes/dose (0,3 ml) destinée aux personnes âgées de 16 ans et plus
 
Cette composition contient 10 excipients.
 
« Liste des excipients
 
((4-hydroxybutyl)azanediyl)bis(hexane-6,1-diyl)bis(2-hexyldécanoate) (ALC-0315)
2-[(polyéthylène glycol)-2000]-N,N-ditétradécylacétamide (ALC-0159)
1,2-Distéaroyl-sn-glycéro-3-phosphocholine (DSPC)
Cholestérol
Chlorure de potassium
Phosphate monopotassique
Chlorure de sodium
Phosphate disodique dihydraté
Saccharose
Eau pour préparations injectables »
 
Première nouvelle composition du vaccin COMIRNATY:registered: (30 microgrammes/dose dispersion à diluer pour solution injectable) destinée aux personnes âgées de 12 ans et plus
 
Cette composition contient 12 excipients.
 
« Liste des excipients
 
((4-hydroxybutyl)azanediyl)bis(hexane-6,1-diyl)bis(2-hexyldécanoate) (ALC-0315)
2-[(polyéthylène glycol)-2000]-N,N-ditétradécylacétamide (ALC-0159)
1,2-Distéaroyl-sn-glycéro-3-phosphocholine (DSPC)
Cholestérol
Chlorure de potassium
Phosphate monopotassique
Chlorure de sodium
Phosphate disodique dihydraté
Saccharose
Eau pour préparations injectables
Hydroxyde de sodium (pour l’ajustement du pH)
Acide chlorhydrique (pour l’ajustement du pH) »
 
Deuxième nouvelle composition du vaccin COMIRNATY:registered: (30 microgrammes/dose dispersion injectable) destinée aux personnes âgées de 12 ans et plus
 
Cette composition contient 8 excipients.
 
« Liste des excipients
 
((4-hydroxybutyl)azanediyl)bis(hexane-6,1-diyl)bis(2-hexyldécanoate) (ALC-0315)
2-[(polyéthylène glycol)-2000]-N,N-ditétradécylacétamide (ALC-0159)
1,2-Distéaroyl-sn-glycéro-3-phosphocholine (DSPC)
Cholestérol
Trométamol
Chlorhydrate de trométamol
Saccharose
Eau pour préparations injectables »
Troisième nouvelle composition du vaccin COMIRNATY:registered: (10 microgrammes/dose dispersion à diluer pour solution injectable) destinée aux enfants âgés de 5 à 11 ans
 
Cette composition contient 8 excipients.
 
« Liste des excipients
 
((4-hydroxybutyl)azanediyl)bis(hexane-6,1-diyl)bis(2-hexyldécanoate) (ALC-0315)
2-[(polyéthylène glycol)-2000]-N,N-ditétradécylacétamide (ALC-0159)
1,2-Distéaroyl-sn-glycéro-3-phosphocholine (DSPC)
Cholestérol
Trométamol
Chlorhydrate de trométamol
Saccharose
Eau pour préparations injectables »
 
Il serait utile de connaître, de façon précise, la date de mise sur le marché de chacune de ces compositions.
 
Les compositions destinées aux personnes âgées de 12 ans et plus sont-elles commercialisées en même temps ? La composition initiale est-elle toujours en circulation ? Pour quelles raisons cette composition initiale a-t-elle changé ? Les modalités de manipulation, de préparation, de conservation, etc. de ces différentes formes pharmaceutiques sont-elles les mêmes ? Etc. Autant de questions qui invitent à consulter attentivement les mentions légales figurant dans l’autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle de chacune de ces formes pharmaceutiques afin d’éviter d’éventuelles erreurs médicamenteuses.
 
Il est également utile de rappeler que des « données supplémentaires » étaient attendues concernant ladite « composition » de ce vaccin (et concernant également la composition de chacun des trois autres vaccins contre la Covid-19 commercialisés en Europe). En effet, selon un calendrier établi par les autorités ad hoc, ces preuves complémentaires concernent : « la caractérisation de la substance active et du produit fini » ; le renforcement de la « stratégie de contrôle » afin d’assurer une « qualité constante du produit » ; des « données de validation supplémentaire » en vue de « confirmer la reproductibilité du procédé de fabrication du produit fini » ; le « procédé de synthèse » et la « stratégie de contrôle » de deux excipients, qui seraient nouveaux (« ALC-0315 » et « ALC-0159 »), en vue de confirmer leurs « profils de pureté » et d’assurer un « contrôle de qualité » et une « reproductibilité entre les lots tout au long du cycle de vie du produit fini ». De même, « en vue de confirmer l’efficacité et la sécurité » du vaccin, deux rapports sont attendus par les agences de régulation respectivement pour « décembre 2023 » et « juillet 2024 ».
 
Lors de chaque injection d’une dose de ce vaccin, et comme pour tout médicament, la traçabilité des opérations est un acte important. Cette traçabilité concerne notamment la prescription médicale, l'analyse pharmaceutique, la forme pharmaceutique, la date de l’injection, le numéro et la date de péremption du lot administré, etc.

(Source : http://ctiapchcholet.blogspot.com/2022/02/alerte-vaccin-contre-la-covid-19.html )





412- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1553 à 1561
https://catholique.forumactif.com/t977p780-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12616
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1553_m10

_________________
« CELUI qui MOURRA REVÊTU de cet HABIT (le SCAPULAIRE du CARMEL) SERA PRÉSERVÉ des FEUX ÉTERNELS. »
« Le sens de la promesse de Marie est que cette Mère de miséricorde obtiendra aux confrères et consœurs mourants la grâce de n’être pas surpris de la mort en état de péché mortel, fallût-il, en bien des occasions, par une protection miraculeuse, écarter de funestes accidents pour les préserver de la mort, ou prolonger la vie aux malades, et leur ménager un moment favorable de conversion et de salut. Voilà le sens naturel et seul légitime de la promesse de Marie. » (R.P. Brocard de Sainte-Thérèse en 1846)
Mickey-Catho
Mickey-Catho
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 750
Date d'inscription : 07/09/2023

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-scapulaire-de-notre-dame-

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Empty Re: COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

Message  Mickey-Catho Ven 5 Avr 2024 - 9:40

413- « AUJOURD’HUI pour MOI,
ma VIE est PRESQUE FINIE. » :
OBLIGÉ de se VACCINER (contre la Covid-19),
un JEUNE HOMME de 23 ans
(SPORTIF de HAUT NIVEAU)
SAISIT le CTIAP en ADRESSANT son TÉMOIGNAGE
(par le DOCTEUR Amine UMLIL,
lundi 21 mars 2022)

Un jeune homme, âgé de 23 ans, saisit le CTIAP (centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutiques) du centre hospitalier de Cholet. Il nous fait part des effets indésirables qu’il ressent. Ils sont survenus après la vaccination contre la Covid-19. Il estime ne pas être écouté par des professionnels de santé. Il s’adresse donc au CTIAP car il a « confiance ». Il nous transmet son témoignage en demandant de l’aide. Avec son accord, ce témoignage est publié ci-dessous de façon anonyme (et sans modification).
 
Témoignage d’un jeune homme, âgé de 23 ans, sportif de haut niveau
 
« (…) [Prénom et Nom]
(…) [Date de naissance]
23 ans
(…) [Adresse]
 
Aucun antécédent médicaux.
Footballeur de haut niveau. J’ai jouer en équipe de (…) et au (…) [club professionnel de Ligue 1 en France : le plus haut niveau] jusqu’en 2017. Arrêt a cause d’une rupture des ligaments croisés (2ème fois). Malgré ca je suis rester sportif, je faisais pas mal de sport avec mes amis puis j’avais un boulot (Animateur de production dans une usine agroalimentaire) qui demandait pas mal d’effort physique. Pour résumer j’étais en forme. Je suis en plus non fumeur, et boit occasionnellement.

Vacciné deux doses Pfizer, première dose le 31 aout 2021 et deuxième dose le 24 septembre 2021. Numéro de Batch [du lot] : FG4686. Vaccination « obligatoire » professionnelle. Je travaillais à l’hôpital Sud de (…) entant que intendant. Ce métier était passager. J’avais pour projet de travailler dans le bâtiment.

A noter que le CHU [centre hospitalier universitaire] de (…) ne m’as pas payer le mois de Mars car j’ai refusé de faire ma troisième dose. Et a également refusé de me prolonger comme j’étais en arrêt.

Mon cauchemar à commencer mi décembre, en allant au travail un matin j’ai ressentis une gêne respiratoire, comme une crise d’angoisse. Je me suis pas forcément inquiété. Le lendemain matin même sensation. Et j’ai remarqué que je ressentais cette gêne en position assise. J’ai pris un RDV avec mon médecin traitant DR (…), qui m’a simplement dit que c’était des crises d’angoisse.

Quelques jours plus tard j’ai remarqué des corps flottants, principalement de l’œil droit. Inquiet j’ai pris RDV en urgence avec un Ophtalmologue du CHU de (…). Résultat du RDV rassurant. Je trouve ça assez bizarre. En échangeant avec l’Ophtalmologue, je lui fais part de mon inquiétude en lui disant que je trouve pas ça normal que des corps flottants apparaissent comme ça, aussi rapidement, et lui dis également que depuis quelques jours je me sens pas forcément bien. Il me répond que les corps flottants sont pas inquiétants et que même lui en a (je n’ai aucun compte rendu, pour être franc je l’ai peut être perdu).

Le soir du réveillon de Noel, je ressens une sensation de malaise, je me sens pas trop moi, et mes proches me trouvent également pas dans mon assiette. J’ai pas bu de la soirée. Je décide d’aller aux urgences de (…) par prudence. La bas, prise de tension, électrocardiogramme. Aucun résultat de la soignante. Un médecin vient me voir et me dit que c’est des crises d’angoisse et que j’ai besoin d’aller boire un coup. Je reçois aucun bilan. Mais biensur, ils n’ont pas oublier de m’envoyer la facture.

Le 27 décembre 2021 je prend RDV avec mon médecin traitant, comme rien a changer et que ça m’inquiète. Il me fait des examens basiques. Il me dit que mon cœur bat vite. Me prescrit du stresam pour le faire ralentir, et des médicaments contre l’angoisse. (Voir photos)

Mon médecin me dit aussi que je tombe dans une dépression et qu’a mon âge c’est pas normal. Je lui explique que c’est cette situation d’incompréhension qui me frustre, et qui me déprime. Il me prescrit une prise de sang a faire.

Des insomnies apparaissent, elles ont durer plus de 3 semaines, ou j’y ai dormi sans mentir environ 20heures.

Le 28 décembre je vais faire mes prises de sang. Je rappelle mon médecin qui lit mes résultats. Il me dis qu’elle sont bonnes, juste qu’il faut que je fasse attention à mon cholestérol. Mes gamma GT sont également beaucoup trop haut, mais ça a pas l’air de l’inquiété.

Depuis l’annonce des résultats je me suis fais un programme d’alimentation pour que mon cholestérol diminue. Je trouvais ça bizarre mon cholestérol. Malgré que mon alimentation n’étais pas parfaite je le reconnais.

Le soir du nouvel an, je suis rester chez moi comme ma copine à le COVID, puis de toute manière j’ai pas la tête a m’amusé. Dans la soirée, pareil je sens une crise d’angoisse, une pointe a coté du cœur et un mal-être, en plus de sa je deviens fatigué, comme ça fait déjà 3 nuits que j’ai pas fermer les yeux. Je décide d’aller aux urgences de (…), CHU de (…).

Arrivé la bas en position assise j’ai vraiment mal, même si je pense que l’angoisse que j’avais accentuait ma pointe à coté du cœur. On m’a fait les examens suivant : électrocardiogramme (les soignantes ne savaient plus comment placer les électrodes..), Test Covid, Prise de sang. Rien d’anormal. Je rentre chez moi, encore sans diagnostic précis.

J’avais l’impression d’être pris à la va-vite, et pas pris au sérieux du tout.

Le 3 janvier 2022, un rendez-vous de plus avec mon médecin traitant, pour un arrêt de travail. Je lui demande de faire une IRM cérébral, et lui parle de mes insomnies. Il me prescrit du Zopiclone. Et une IRM. Je prend RDV pour le 3 février.

Avec le traitement Zipoclone, j’arrive pas forcément a dormir non plus pendant 2 semaines, j’ai donc arrêté de le prendre. J’ai retrouver sommeil ensuite, malgré que mes nuits était très spéciales, pleines de rêves. Et pas récupérateur.

J’ai l’impression que mon médecin traitant me prend également à la légère, et je décide d’aller voir un médecin urgentiste à l’hôpital de (…), DR (…). Ce rendez-vous, était plus psychologique que autre chose pour elle. Elle a relis les examens passés et ma juste dis de faire confiance au médecin que j’avais vu, et a l’ophtalmologue. Cet examen c’était en quelque sorte mon dernière espoir. Aucun, me croyaient c’était seulement des crises d’angoisses pour eux.

J’ai commencer à faire mes recherches moi-même sur internet.

Le temps passe et des symptômes apparaissent : Fasciculations, fatigué intense, tremblement, je remarque également que mes nuits sont remplis de rêves qui font illusions à mon passé et à ma situation présente. Par exemple, je vais rêver que je suis entrain de me changer dans mon vestiaire de foot quand je jouais au (…) [club professionnel de Ligue 1 en France] et que je me dis de faire attention a pas courir trop parce que mon cœur bat trop vite.

Le 20 février 2022, j’ai pris RDV au cabinet de mon médecin traitant, mais avec un autre médecin : Dr (…). Résultat : mon cœur bat vite. Elle me prescrit une prise de sang pour compléter la première.

Le 24 février résultat de ma prise de sang (Voir photos)

Vers mi-mars, des urines foncés apparaissent. Malgré ça les symptômes sont toujours présent, et sans évolution. Je suis retourné voir DR (…), qui devant ma mère, m’as traité d’hypocondriaque. J’attend a ce jour les résultats de mes tests urinaires et ma prise de sang.

Depuis que ce cauchemar à commencer je me suis pas mal renseigné sur ce vaccin, car pour moi y’a aucune autre raison de mon mal-être. J’ai complètement ouvert les yeux sur ce vaccin mais malheureusement bien trop tardivement. J’ai également retrouver des témoignages avec des symptômes très similaires au miens. Et eu la chance de rencontrer des gens qui font beaucoup de choses pour m’aider. Aujourd’hui pour moi ma vie est presque fini. Je me bat juste pour prouver aux médecins que c’était pas des crises d’angoisse et que j’étais pas fou n’y hypocondriaque. Je me bat pour pour dénoncer que ce vaccin est une fraude totale, et sensibilise mes proches a ne plus se refaire vacciné.

J’ai essayer d’être le plus clair possible, malgré que certaines dates sont peut être pas bonnes, j’ai fais au mieux. Merci. Désolé j’ai pas pu scanner mes documents. »
 
Par ailleurs, un bilan sanguin révèle un taux de FERRITINE supérieur à 443 ng/mL (valeurs de référence : 21,81 à 274,66), de FOLATES SERIQUES (vitamine B9) à 1,8 ng/mL (valeurs de référence : 3,1 à 20,5).
 
Et dans un autre document, un médecin relève notamment que ce jeune homme « se sent déséquilibré à la marche, mais pas de trouble de la marche mis en évidence ».
 
Interrogé, ce jeune homme nous indique qu’aucune déclaration de pharmacovigilance n’aurait été faite.
 
Parmi les documents reçus figure également un courrier de la « Direction des Ressources Humaines » en date du 16 février 2022 du CHU de (…).
 
Extrait du courrier de la « Direction des Ressources Humaines » du CHU de (…), en date du 16 février 2022, adressé à ce jeune homme par « LR/AR » (lettre recommandée avec avis de réception)
 
« Objet : Convocation à un entretien dans le cadre de l’obligation vaccinale contre la covid-19
 
Monsieur,
 
Par courrier en date du 21 janvier 2022, vous avez été informée des modalités de mise en œuvre de l’obligation vaccinale contre la covid-19 pour les personnels du CHU de (…), en application de la loi n°2021-1040 du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire (…).

Vous n’avez pas été en mesure de présenter les justificatifs dans les conditions requises et faites l’objet depuis le 16 février 2022 d’une mesure de suspension..

Je vous remercie de prendre attache avec le Service Santé au Travail si vous disposez de questionnement sur la vaccination.

Je propose de vous recevoir en entretien (…) afin d’évoquer avec vous les conséquences du non-respect de l’obligation vaccinale et les moyens de régulariser votre situation.

Je vous remercie de prendre attache avec le Service Santé au Travail si vous disposez de questionnement sur la vaccination.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.
 
Le Directeur des Ressources Humaines
 
(…). »
 
Ce jeune homme a donc été suspendu pour avoir refusé la troisième dose. Pourtant, un document, établi suite à la deuxième dose effectuée le 24 septembre 2021, montre que le « prescripteur » avait informé ce jeune homme de ceci :
 
« Je l’ai informé que son cycle vaccinal est terminé. » [après deux doses]

(Source : http://ctiapchcholet.blogspot.com/2022/03/aujourdhui-pour-moi-ma-vie-est-presque.html )




414- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1562 à 1570
https://catholique.forumactif.com/t977p790-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12626
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1562_z10

_________________
« CELUI qui MOURRA REVÊTU de cet HABIT (le SCAPULAIRE du CARMEL) SERA PRÉSERVÉ des FEUX ÉTERNELS. »
« Le sens de la promesse de Marie est que cette Mère de miséricorde obtiendra aux confrères et consœurs mourants la grâce de n’être pas surpris de la mort en état de péché mortel, fallût-il, en bien des occasions, par une protection miraculeuse, écarter de funestes accidents pour les préserver de la mort, ou prolonger la vie aux malades, et leur ménager un moment favorable de conversion et de salut. Voilà le sens naturel et seul légitime de la promesse de Marie. » (R.P. Brocard de Sainte-Thérèse en 1846)
Mickey-Catho
Mickey-Catho
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 750
Date d'inscription : 07/09/2023

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-scapulaire-de-notre-dame-

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Empty Re: COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

Message  Mickey-Catho Sam 6 Avr 2024 - 9:37

415- L’HÉCATOMBE de PFIZER
chez les FEMMES ENCEINTES

4 023 décès de fœtus sont survenus après que des femmes enceintes aient reçu une injection de Pfizer, a informé le système américain de notification des effets indésirables des vaccins.

En comparaison, au cours des trente dernières années, 565 femmes ont perdu leur enfant à naître ou nouveau-né à la suite d'une vaccination contre la grippe.

Il faut toutefois noter que beaucoup plus de vaccins contre la grippe ont été administrés pendant la grossesse sur une période de 30 ans (= 360 mois) que d'injections Pfizer en 16 mois.

DailyExpose.uk (11 avril) a calculé que Pfizer a produit une moyenne de 251 décès fœtaux par mois (vaccins contre la grippe : 1,5).

Pourtant, les CDC et la FDA américains continuent de recommander les injections Pfizer aux femmes enceintes.

(Source : https://gloria.tv/post/m1ZzH6BDLRcT1jq2fuAJ6ZfEq )





416- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1571 à 1579
https://catholique.forumactif.com/t977p800-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12636
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1571_s10

_________________
« CELUI qui MOURRA REVÊTU de cet HABIT (le SCAPULAIRE du CARMEL) SERA PRÉSERVÉ des FEUX ÉTERNELS. »
« Le sens de la promesse de Marie est que cette Mère de miséricorde obtiendra aux confrères et consœurs mourants la grâce de n’être pas surpris de la mort en état de péché mortel, fallût-il, en bien des occasions, par une protection miraculeuse, écarter de funestes accidents pour les préserver de la mort, ou prolonger la vie aux malades, et leur ménager un moment favorable de conversion et de salut. Voilà le sens naturel et seul légitime de la promesse de Marie. » (R.P. Brocard de Sainte-Thérèse en 1846)
Mickey-Catho
Mickey-Catho
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 750
Date d'inscription : 07/09/2023

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-scapulaire-de-notre-dame-

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Empty Re: COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés !

Message  Mickey-Catho Dim 7 Avr 2024 - 9:44

417- ET ÇA CONTINUE
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Guadel10
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Qrcode10




418- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1580 à 1588
https://catholique.forumactif.com/t977p810-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12646
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1580_s10




419- VERITY-FRANCE :
ANTHONY et TESSA
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Verity11
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Verity10
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 Verity12




420- GÉNOCIDE par les "VACCINS"COVID en COURS : TÉMOIGNAGES 1589 à 1597
https://catholique.forumactif.com/t977p820-les-piquouses-ne-vivront-pas-plus-de-10-ans-2#12656
COVID-19 : La Pandémie des Vaccinés ! - Page 91 1589_j10

_________________
« CELUI qui MOURRA REVÊTU de cet HABIT (le SCAPULAIRE du CARMEL) SERA PRÉSERVÉ des FEUX ÉTERNELS. »
« Le sens de la promesse de Marie est que cette Mère de miséricorde obtiendra aux confrères et consœurs mourants la grâce de n’être pas surpris de la mort en état de péché mortel, fallût-il, en bien des occasions, par une protection miraculeuse, écarter de funestes accidents pour les préserver de la mort, ou prolonger la vie aux malades, et leur ménager un moment favorable de conversion et de salut. Voilà le sens naturel et seul légitime de la promesse de Marie. » (R.P. Brocard de Sainte-Thérèse en 1846)
Mickey-Catho
Mickey-Catho
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 750
Date d'inscription : 07/09/2023

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-scapulaire-de-notre-dame-

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Page 91 sur 92 Précédent  1 ... 47 ... 90, 91, 92  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum