"Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

"Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel !

Aller en bas

"Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel ! Empty "Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel !

Message  Admin Sam 21 Mai 2022 - 17:30

"SI L'AMÉRIQUE TOMBE, L'ENSEMBLE DU MONDE OCCIDENTAL TOMBERA", NOUS PRÉVIENT NIGEL FARAGE !



L'Administrateur


Dernière édition par Admin le Mar 31 Oct 2023 - 11:58, édité 2 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67246
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

"Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel ! Empty Re: "Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel !

Message  Admin Lun 30 Oct 2023 - 14:41

L'AMÉRIQUE EST-ELLE EN TRAIN DE VIVRE UNE RÉVOLUTION COMMUNISTE ?


"Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel ! Shutte29


L’Amérique est-elle en train de vivre une révolution communiste ? Mark Levin explique qu'« aux États-Unis, de nombreux marxistes se dissimulent dans des expressions telles que « progressistes », « socialistes démocrates », « activistes sociaux », « activistes communautaires », etc... »


par David Kupelian

26 octobre 2023

( WND News Center ) — Malgré la campagne du président Joe Biden pour « remuer le chien » (c'est-à-dire lorsqu'un dirigeant politique crée une tactique de diversion, généralement militaire, pour détourner l'attention de tout le monde de l'horreur qu'il fait chez lui) – dans ce cas, voyager en Israël pour avoir l’air héroïque tout en promettant 100 millions de dollars à ceux qui tentent d’anéantir Israël – la réalité chez nous est que l’administration de Biden alimente une véritable révolution marxiste qui menace d’anéantir l’Amérique en tant que plus grande nation de l’histoire.

Comme l’a récemment prévenu l’ancien président Donald Trump : « Notre pays devient communiste ! Ça devient marxiste, ça va vraiment mal.» Trump s’est empressé d’ajouter : « les habitants de notre pays ne sont pas ainsi – mais ceux qui le dirigent le sont ».

Attendez. L’Amérique « devient communiste » ? L’impensable peut-il réellement être vrai ?

Impensable parce qu’après tout, l’Amérique a sacrifié des centaines de milliers de jeunes vies pour lutter contre le communisme dans des pays du monde entier – de la Corée et de la Chine au Vietnam, au Cambodge, à Cuba et bien d’autres – et a joué un rôle déterminant dans la formation de l’OTAN pour « contenir » la propagation du communisme. . Puis vint la confrontation avec l’Union soviétique, dotée de l’arme nucléaire. Le 40e président américain, Ronald Reagan, à la tête d'une superpuissance militairement et économiquement plus forte, a exhorté le président soviétique Mikhaïl Gorbatchev à « abattre ce mur » – et non seulement le détesté mur de Berlin est tombé, mais avec lui l'URSS tout entière.

Comment est-il possible, alors, quelques décennies plus tard, que le 45ème président, Donald Trump, puisse affirmer à haute voix ce que tant d’Américains soupçonnaient mais n’osaient pas dire ? La nation la plus grande, la plus libre et la plus prospère de l’histoire du monde est en proie à une révolution communiste à grande échelle.

Voici comment l'auteur et commentateur Mark Levin le décrit dans American Marxism :

La contre-révolution contre la Révolution américaine est en pleine vigueur. Et il ne peut plus être ignoré ou ignoré, car il dévore notre société et notre culture, tourbillonne dans notre vie quotidienne et est omniprésent dans nos politiques, nos écoles, nos médias et nos divertissements. Autrefois un mouvement marginal et souterrain peu pertinent, il est ici – il est partout. Vous, vos enfants et vos petits-enfants y êtes désormais immergés, et cela menace de détruire la plus grande nation jamais créée, ainsi que votre liberté, votre famille et votre sécurité.

« En Amérique, explique Levin, de nombreux marxistes se camouflent dans des expressions telles que « progressistes », « socialistes démocrates », « militants sociaux », « activistes communautaires », etc., car la plupart des Américains restent ouvertement hostiles au nom de marxisme. (Le marxisme, bien sûr, est l’ idéologie, tandis que le communisme est la mise en œuvre de cette idéologie.) Ajoute Levin :

Ils opèrent sous une myriade de nouvelles nomenclatures organisationnelles ou d'identification, telles que « Black Lives Matter » (BLM), « Antifa » et « The Squad ». Et ils prétendent promouvoir la « justice économique », la « justice environnementale », « l’équité raciale », « l’équité entre les sexes », etc. Ils ont inventé de nouvelles théories, comme la Théorie critique de la race, ainsi que des expressions et des terminologies liées ou s’inscrivant dans une théorie marxiste. construction. De plus, ils prétendent que « la culture dominante » et le système capitaliste sont injustes et inéquitables, racistes et sexistes, colonialistes et impérialistes, matérialistes et destructeurs de l'environnement.

« Bien sûr », conclut-il, le véritable objectif de cette rébellion aux multiples facettes « est de démolir et de déchirer la nation pour mille raisons et de mille manières, décourageant et démoralisant ainsi le public ; saper la confiance des citoyens dans les institutions, les traditions et les coutumes de la nation ; créer une calamité après l'autre ; affaiblir la nation de l’intérieur ; et finalement, détruire ce que nous appelons le républicanisme et le capitalisme américains.

Pas le Parti Démocrate de ton père

Dans l’Amérique de 2023, le Parti démocrate – ses programmes, ses valeurs fondamentales et ses méthodes audacieuses et souvent impitoyables – sont pratiquement impossibles à distinguer de ceux des communistes d’aujourd’hui. Comparez le site Web du Parti communiste américain ( CPUSA.org ) avec le site Web du Comité national démocrate ( Democrats.org ) et essayez de discerner toute différence vraiment substantielle. Étant donné que le Parti communiste américain a longtemps été financé par l’Union soviétique et traditionnellement très pro-Moscou, on pourrait s’attendre à trouver sur son site Internet des slogans classiques du parti comme « Travailleurs du monde entier, unissez-vous ! » aux côtés de photos de Marx, Lénine et d'autres communistes célèbres. Au lieu de cela, le problème n°1 en haut de la page du CPUSA est, croyez-le ou non – comme le déclare le titre criard du site – « LES DROITS DES TRANS ».

"La diabolisation des personnes transgenres aux États-Unis est aujourd'hui un point central de la campagne de domination politique et économique de l'extrême droite", commence le reportage du CPUSA, qui condamne ensuite le Parti républicain "fasciste" pour son "oppression des personnes de couleur". , les immigrants, les femmes et les personnes LGBTQ.

En fait, déplore l'article :

L’année 2021 a vu un nombre record de propositions législatives anti-trans présentées par les législateurs républicains et chrétiens évangéliques à travers le pays. Pas moins de 110 projets de loi dans au moins 37 États ont été déposés. D’Hawaï à la Floride, du Texas au Maine, les Républicains ont fait pression sur tout le terrain pour cibler les personnes trans – en particulier les étudiantes athlètes trans…

En éveillant sa base avec sa recette habituelle de haine, l'ancien occupant de la Maison Blanche, Donald Trump, s'est empressé de s'impliquer dans la ruée pour vilipender les personnes trans et leurs partisans également, affirmant : « Joe Biden et les démocrates poussent des politiques qui détruiraient le sport féminin. ' Comme la plupart des Républicains, il ne prononce jamais le mot transgenre, car cela reconnaîtrait la réalité des personnes trans.

Grande question : comment les communistes détenteurs de cartes – qui depuis des générations ont été obsédés par les « méchants oppresseurs capitalistes » exploitant et abusant de la « classe ouvrière » – sont-ils mystérieusement devenus préoccupés par une idéologie de genre « éveillée » insensée ? Pourquoi le Parti communiste américain d'aujourd'hui est-il obsédé, comme le sont les démocrates d'aujourd'hui, par le programme radical LGBT et par la diabolisation de tous ceux – en particulier des chrétiens – qui s'y opposent ? Plus fondamentalement encore, qu'ont à voir les hommes gravement malades mentaux qui prétendent être des femmes et qui détruisent l'athlétisme féminin avec le communisme ?

Le journaliste d'investigation et chercheur Christopher Rufo met en lumière la transformation étonnante du communisme de la guerre froide à aujourd'hui dans « Le nouveau visage du marxisme ».

Essentiellement, explique Rufo, alors que les versions soviétique, chinoise et autres du communisme du XXe siècle étaient basées sur le concept de lutte de classes entre la classe ouvrière opprimée et les seigneurs capitalistes, l'immense classe moyenne américaine, largement satisfaite, avec sa liberté et sa stabilité économique sans précédent, a fait le « vieux visage » du marxisme est inapplicable ici. Ainsi, un nouveau paradigme d’oppression pour le marxisme américain devait être établi, à savoir la race – les « opprimés » comprenant tous les « gens de couleur » et les « oppresseurs » étant tous les blancs.

Il était donc naturel que les homosexuels et les transsexuels se joignent au même mouvement de « minorité opprimée ». Après tout, le mouvement LGBT, puissant et bien financé, s’est stratégiquement modelé sur le mouvement des droits civiques des années 1960, faisant de ses membres une minorité lésée et longtemps victimisée. De plus, en se positionnant comme une « communauté marginalisée » de plus, à l’instar des Afro-Américains, le mouvement LGBT offrait un avantage supplémentaire aux révolutionnaires marxistes : il servirait d’arme visant spécifiquement le christianisme – le plus grand ennemi du communisme athée – puisque les véritables chrétiens s’opposent aux homosexuels. ce comportement est bibliquement interdit (au même titre que l’adultère et d’autres péchés sexuels), et pourrait donc être décrit comme un fanatique et un « haineux » anti-LGBT.

Il s’ensuit simplement que les étrangers illégaux (récemment rebaptisés « immigrants sans papiers ») deviendraient une autre « minorité opprimée » que les communistes – et les démocrates – d’aujourd’hui pourraient défendre, recruter et utiliser comme arme dans le cadre de la nouvelle coalition marxiste américaine.

Puisque les communistes d’aujourd’hui sont obsédés par l’idée d’ancrer profondément leur idéologie et leur programme dans la prochaine génération, un véritable lavage de cerveau se produit quotidiennement dans les salles de classe des écoles publiques à travers l’Amérique, comme l’explique Rufo :

Ils mettent en œuvre la théorie critique de la race dans l'éducation de la maternelle à la 12e année, par exemple en divisant les enfants par race entre deux côtés de la pièce et en disant aux enfants d'origine européenne : « Vous devriez vous sentir coupable. Vous devriez avoir honte. Vous devriez vous sentir responsable des crimes historiques commis par des personnes qui vous ressemblent. Et en disant à l'autre côté de la pièce : « Vous devriez ressentir de la colère. Vous devriez ressentir de la rage, vous devriez ressentir un esprit de vengeance pour les crimes perpétrés contre des gens qui vous ressemblaient dans le passé, par des gens qui ressemblaient à vos camarades de classe de l'autre côté de la pièce.

De cette manière, bon nombre des émotions et attitudes essentielles pour embrasser le marxisme/communisme – y compris l'envie, la haine de la classe « oppressive » de la société, un sentiment de grief personnel, un sentiment de droiture morale en tant que membre d'une classe « victime » persécutée, et un désir constant de vengeance – sont implantés dans la prochaine génération d’Américains.

"L'évangile de l'envie"

L'explication de Rufo sur la substitution néocommuniste moderne des griefs raciaux et des « minorités » sexuelles et de genre aux « travailleurs opprimés » traditionnels est exacte, mais soulève également des questions majeures.

Conséquence directe du mouvement pour les droits civiques des années 60, ponctué de manière mémorable par le discours « J'ai un rêve » de Martin Luther King, la grande classe moyenne américaine a fondamentalement changé d'avis sur la ségrégation raciale, et depuis le Civil Rights Act de 1964, l'Amérique a est sans conteste la nation la moins raciste au monde. De même, les étrangers en situation irrégulière – qui ont enfreint la loi pour entrer et vivre illégalement aux États-Unis – ne constituent évidemment pas une « minorité opprimée » légitime. Les homosexuels non plus, qui sont protégés par la loi de pratiquement toutes les manières et qui bénéficient d'un revenu moyen plus élevé que la population en général.

Ainsi, le discours marxiste américain est un gros mensonge.

Mais il y a plus. Si le paradigme de « l’oppression » du communisme peut changer si radicalement – ​​de « travailleurs contre capitalistes » à « personnes d’une race contre ceux d’une autre race » en passant par « personnes s’identifiant comme homosexuelles ou transgenres contre tous ceux qui adhèrent aux valeurs morales bibliques traditionnelles » – tous sont extrêmement différents. des prétextes pour la rébellion et la révolution – l’implication est que le communisme/marxisme n’a jamais été axé sur un grief ou une injustice spécifique.

Le grand Winston Churchill a fourni un indice géant pour résoudre ce mystère lorsqu’il a qualifié le socialisme de « l’évangile de l’envie ». Sa description perspicace reconnaît que le marxisme est la religion qu’il est réellement – ​​une religion enracinée dans la haine et le mécontentement, dans l’envie et la rébellion, dans la convoitise de ce que les autres ont et dans le mépris d’eux pour l’avoir. Il n’est pas étonnant que le marxisme/communisme soit athée.

Marx lui-même a fait référence à la religion comme à « l’opium du peuple » (souvent mal traduit « l’opium des masses »). Pourtant, fidèle à l’habitude réflexive de l’extrême gauche d’accuser les autres des maux dont ils sont eux-mêmes coupables, Marx a ironiquement créé la fausse religion ultime – qui a servi depuis d’« opium » à des centaines de millions de personnes.

Ainsi, même si, dans un sens très réel, le marxisme/communisme est une religion, même si elle est fausse et toxique, les plus hauts dirigeants – les « grands prêtres » de la religion – n'y croient pas vraiment. Bien que vénéré comme un grand leader qui croyait en la promesse marxiste de la fraternité des hommes, Vladimir Lénine était un psychopathe obsédé par le pouvoir qui détestait Dieu, la moralité, la famille nucléaire et tout ce qui était véritablement bon et vertueux. Voici une citation révélatrice de Lénine :

Toute idée religieuse, toute idée de Dieu, même flirtant avec l’idée de Dieu, est une vilenie indicible… de la forme la plus dangereuse, une contagion de la forme la plus abominable. Des millions de péchés, d’actes sales, d’actes de violence et de contagions physiques… sont bien moins dangereux que l’idée subtile et spirituelle de Dieu.

Même histoire avec Staline, qui a délibérément fait mourir de faim des millions d'hommes, de femmes et d'enfants en bloquant les frontières de l'Ukraine et en empêchant toute nourriture d'entrer dans ce pays affamé. De même, le « grand dirigeant communiste » de Chine, Mao Zedong, que la conseillère principale de Biden, Anita Dunn, a déclaré un jour devant la caméra qu’elle vénérait comme l’un de ses « philosophes politiques préférés », a la particularité d’avoir causé bien plus de morts humaines – entre 40 et 80 millions – que toute autre personne dans l’histoire du monde, bien plus que Hitler.

Inutile de dire que ce n’étaient pas des gens qui croyaient à « l’égalité » et à « la fraternité des hommes ».

En fin de compte, la vérité émerge : le marxisme (et sa mise en œuvre, le communisme) constitue une religion malveillante. Et bien qu’il ait captivé des millions de personnes et assassiné des millions d’autres, ses dirigeants n’y croient pas et n’y ont jamais cru. Tout cela n'est qu'un prétexte géant pour qu'ils puissent atteindre et accroître leur propre pouvoir personnel, leur gloire, leur richesse et leurs privilèges.

George Orwell est arrivé à cette conclusion dans son roman classique Animal Farm , lorsqu'à la fin de l'histoire, les porcs apparaissent comme les nouveaux oppresseurs de tous les autres animaux de la ferme, remplaçant l'« oppresseur » du fermier d'origine. Confrontés au mantra religieux – « Tous les animaux sont égaux » – qu’ils avaient longtemps adopté en prétendant se ranger du côté de la populace, les cochons au pouvoir, au visage impassible, proposaient maintenant une version légèrement reformulée : « Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont. plus égal que les autres.

Enfin, voici comment l'historien respecté Victor Davis Hanson a récemment évalué la révolution communiste américaine : « La gauche mène une révolution culturelle à part entière contre l'Amérique traditionnelle. Et les résultats maoïstes sont souvent aussi absurdes que terrifiants.»

De même, Donald Trump, à sa manière inimitable, a parfaitement saisi la dynamique actuelle lors de sa récente campagne dans le Michigan. Admettant que le chaos actuel n’est pas vraiment entièrement la faute de Biden – parce qu’« il ne sait pas ce qu’il fait » – Trump a ajouté que « Joe le tordu » est « entouré de marxistes de gauche radicale et de fous ».

Reproduit avec la permission du WND News Center.

SOURCE :

https://www-lifesitenews-com.translate.goog/opinion/is-america-undergoing-a-communist-revolution/?utm_source=daily-canada-2023-10-27&utm_medium=email&_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67246
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

"Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel ! Empty Re: "Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel !

Message  Admin Mar 31 Oct 2023 - 11:52

@ Tous :

Flèche  Flèche  Flèche

Attention !

Concernant la notion de Marxisme Culturel, je renvoie tous nos lecteurs à cet important lien :

- http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t29831-le-marxisme-culturel-ou-le-politiquement-correct

Journal

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67246
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

JeCrois aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

"Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel ! Empty Re: "Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel !

Message  Admin Mar 31 Oct 2023 - 14:55

LE NOUVEAU PRÉSIDENT RÉPUBLICAIN DE LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS AFFIRME DIEU ET REJETTE LE MARXISME !


"Si l'Amérique tombe, l'ensemble du Monde Occidental tombera" - Le Marxisme Culturel ! Gettyi18


Le nouveau président républicain de la Chambre des représentants, Mike Johnson, affirme Dieu et rejette le marxisme dans son premier discours. « Je crois que les Écritures, la Bible, sont très claires sur le fait que Dieu est Celui qui suscite ceux qui détiennent l’autorité », a déclaré le président Johnson à la Chambre.


par Calvin Freiburger

25 octobre 2023

WASHINGTON, D.C. (LifeSiteNews) — Le nouveau président de la Chambre des représentants des États-Unis, Mike Johnson, a déclaré mercredi que « la Chambre du peuple est de retour aux affaires » après plusieurs semaines controversées de républicains qui se sont démenés pour remplacer le représentant Kevin McCarthy.

Johnson, un conservateur de Louisiane, a reçu 220 voix à la Chambre des représentants mercredi, après plusieurs semaines de rotation des républicains entre les remplaçants infructueux de McCarthy, que huit républicains dirigés par Matt Gaetz de Floride ont voté avec les démocrates pour évincer plus tôt ce mois-ci. Les conservateurs fiscaux et sociaux font preuve d’un optimisme prudent à l’égard de Boris Johnson, un espoir qu’il a renforcé lors de ses premières remarques en tant que président de la Chambre des représentants.


Johnson a reconnu que les événements actuels ont mis en péril la « grande fierté du public pour cette institution », donnant à la Chambre le devoir de « reconstruire et de restaurer cette confiance ». À cette fin, il s’est engagé à « faire avancer un programme politique conservateur complet, à combattre les politiques néfastes de l’administration Biden et à soutenir nos alliés à l’étranger », avec le premier projet de loi qu’il prévoit de présenter une résolution de soutien aux efforts d’Israël pour détruire le Hamas à la suite de l’attaque terroriste de ce dernier le 7 octobre.

« Nous allons montrer non seulement à Israël, mais au monde entier, que la barbarie du Hamas... est misérable et erroné et nous allons défendre le bien dans ce conflit », a déclaré Johnson.

En ce qui concerne la politique intérieure, Johnson a préconisé une commission bipartite sur la dette, avec une plus grande implication dans les décisions de leadership de la part de membres moins expérimentés de la Chambre. Il a également proposé un plan visant à recommencer à financer le gouvernement fédéral au moyen de 12 projets de loi de crédits distincts au lieu d’énormes projets de loi omnibus.

« Mon bureau sera reconnu pour sa confiance, sa transparence et sa responsabilité en matière de bonne intendance », a-t-il promis. « Nous voulons que nos alliés du monde entier sachent que ce corps de législateurs est à nouveau dans nos lieux d’affectation. Que les ennemis de la liberté du monde entier nous entendent haut et fort : la Maison du peuple est de retour aux affaires.

Johnson, un chrétien, a également tenu à reconnaître le Créateur, notant que « In God We Trust » est suspendu au-dessus du sol de la Chambre « comme une réprimande de la philosophie de l’époque de la guerre froide de l’Union soviétique, cette philosophie était le marxisme et le communisme qui commence par la prémisse qu’il n’y a pas de Dieu ».

« Je veux dire à tous mes collègues ici ce que j’ai dit aux républicains dans cette salle hier soir », a-t-il déclaré. « Je ne crois pas qu’il y ait de coïncidences dans une affaire comme celle-ci. Je crois que les Écritures, la Bible, sont très claires sur le fait que Dieu est Celui qui suscite ceux qui détiennent l’autorité. Il a ressuscité chacun de vous. Nous tous. Et je crois que Dieu a permis et ordonné à chacun d’entre nous d’être ici en ce moment précis. C’est ce que je crois. Je crois que chacun d’entre nous a aujourd’hui l’immense responsabilité d’utiliser les dons que Dieu nous a donnés pour servir les gens extraordinaires de cette grande nation, et ils le méritent.

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/news/new-republican-house-speaker-mike-johnson-affirms-god-rejects-marxism-in-first-speech/?utm_source=daily-canada-2023-10-26&utm_medium=email

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67246
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum