MGR VICTOR M. FERNANDEZ: Nomination d'un Hérétique à la tête du Dicastère pour la Doctrine de la Foi - Page 3
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

MGR VICTOR M. FERNANDEZ: Nomination d'un Hérétique à la tête du Dicastère pour la Doctrine de la Foi

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

MGR VICTOR M. FERNANDEZ: Nomination d'un Hérétique à la tête du Dicastère pour la Doctrine de la Foi - Page 3 Empty Re: MGR VICTOR M. FERNANDEZ: Nomination d'un Hérétique à la tête du Dicastère pour la Doctrine de la Foi

Message  Admin Mar 6 Fév 2024 - 13:16

BREAKING : LE CARDINAL FERNANDEZ PUBLIE UN TEXTE SUR LA VALIDITÉ DES SACREMENTS !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le texte du cardinal Fernández ne contient pas de précisions concernant les différents sacrements, mais il prévient que changer "la forme d'un sacrement ou sa matière est toujours un acte gravement illicite".


par Michael Haynes

3 février 2024

VILLE DU VATICAN (LifeSiteNews) - Le cardinal Victor Manuel Fernández a publié un nouveau document sur "la validité des sacrements", qu'il présente comme une réponse aux diverses modifications non autorisées de la forme des sacrements, qui les rendent invalides.

Intitulé Gestis Verbisque

Le texte de 12 pages a été publié le 3 février par le nouveau préfet de la Congrégation (Dicastère) pour la Doctrine de la Foi (CDF). traduction ici)

Approuvé à l'unanimité le 25 janvier Lors de l'assemblée plénière des membres de la CDF, puis par le pape François le 31 janvier, le texte a été publié car - selon M. Fernández - "il faut constater que la célébration liturgique, en particulier celle des sacrements, ne se fait pas toujours dans la pleine fidélité aux rites prescrits par l'Église".

"Ce dicastère est intervenu à plusieurs reprises pour lever les doutes sur la validité de sacrements célébrés, dans le cadre du rite romain, au mépris des normes liturgiques, devant parfois conclure par une réponse négative douloureuse, constatant, dans ces cas, que les fidèles ont été spoliés de ce qui leur est dû", écrit M. Fernández.

Destiné principalement aux évêques, Gestis Verbisque (GV) se présente comme une aide et cherche à mettre en évidence "quelques éléments de nature doctrinale concernant le discernement sur la validité de la célébration des sacrements, en prêtant également attention à certaines implications disciplinaires et pastorales".

M. Fernández s'est largement inspiré des écrits du concile Vatican II, ainsi que de textes du concile de Trente, de saint Thomas d'Aquin et des papes Benoît XVI et François.

"Les interventions du Magistère en matière sacramentelle ont toujours été motivées par le souci fondamental de la fidélité au mystère célébré", a-t-il noté. "En effet, l'Église a le devoir d'assurer la priorité de l'action de Dieu et de sauvegarder l'unité du Corps du Christ dans ces actions qui n'ont pas d'égal parce qu'elles sont sacrées par excellence, avec une efficacité garantie par l'action sacerdotale du Christ.

Soulignant la matière et la forme requises pour la validité de chaque sacrement, GV a noté que "l'on ne peut ignorer que lorsque l'Église intervient dans la détermination des éléments constitutifs du sacrement, elle agit toujours en s'enracinant dans la Tradition pour mieux exprimer la grâce conférée par le sacrement".

Citant directement le Concile de Trente pour noter que les minis du sacrement doivent avoir "l'intention de faire au moins ce que fait l'Église", M. Fernández a réitéré l'enseignement du Concile selon lequel "la matière, la forme et l'intention sont intrinsèquement unies : elles sont intégrées dans l'action sacramentelle de telle sorte que l'intention devient le principe unificateur de la matière et de la forme, faisant d'elles un signe sacré par lequel la grâce est conférée ex opere operato".

M. Fernández a principalement présenté le texte d'une décision de la CDF de 2020 sur le baptême, notant que la modification de la forme d'un sacrement n'est pas une question privée ou mineure, mais une question qui affecte l'Église :

changer de sa propre initiative la forme de célébration d'un sacrement ne constitue pas un simple abus liturgique, en tant que transgression d'une norme positive, mais un vulnus infligé à la fois à la communion ecclésiale et à la reconnaissabilité de l'action du Christ, qui dans les cas les plus graves rend invalide le sacrement lui-même, parce que la nature de l'action ministérielle exige que l'on transmette fidèlement ce que l'on a reçu.

Bien que Fernández ait noté au début de GV que "changer, par conséquent, la forme d'un sacrement ou son sujet est toujours un acte gravement illicite et mérite une punition exemplaire, précisément parce que de tels gestes arbitraires sont capables de produire un grave préjudice au peuple fidèle de Dieu", il n'a pas approfondi les spécificités de chaque sacrement, mais s'en est tenu à des réflexions plus générales sur la nécessité de la matière et de la forme d'un sacrement.

PRÉSIDENCE DE MASSE

Il a cependant consacré la troisième partie du document à "la présidence liturgique et l'art de la célébration", en s'inspirant largement des thèmes présents dans les documents de Vatican II. Traitant ainsi plus spécifiquement de la messe, Fernández a souligné comment "le prêtre re-présente le Christ lui-même dans l'événement de la célébration".

Le prêtre n'est pas détenteur d'un "pouvoir à exercer arbitrairement", écrit le cardinal, puisque "le chef de l'Église, et donc le véritable président de la célébration, est le Christ seul".

Mettant particulièrement en garde contre les prêtres qui s'arrogent des idées d'autorité excessives, M. Fernández a accordé une grande importance au thème du "sacerdoce baptismal", tel qu'il a été adopté par le concile Vatican II dans Lumen Gentium.

"C'est pour cette raison que le ministre devrait comprendre que l'authenticité de l'acte d'adhésion à l'Union européenne n'est pas garantie. ars celebrandi est celle qui respecte et exalte la primauté du Christ et de l'Église. actuosa participation de toute l'assemblée liturgique, y compris par l'humble obéissance aux normes liturgiques", a-t-il écrit, paraphrasant l'Instruction générale du Missel romain.

Fernández a terminé son document en citant le passage suivant Lettre du Pape François pour 2022 Desiderio Desideravi qui réaffirme les restrictions imposées par François à la messe latine traditionnelle tout en promouvant la liturgie réformée comme "l'expression unique de l'Église catholique". lex orandi du rite romain".

Fernández n'a pas abordé la liturgie traditionnelle dans son texte GV, bien qu'il ait cité des extraits de Desiderio Desideravi. L'Église tout entière est appelée à garder la richesse qu'ils contiennent [les sacrements], afin que la primauté de l'action salvatrice de Dieu dans l'histoire ne soit jamais obscurcie, même dans la fragile médiation des signes et des gestes propres à la nature humaine".

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66273
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

MGR VICTOR M. FERNANDEZ: Nomination d'un Hérétique à la tête du Dicastère pour la Doctrine de la Foi - Page 3 Empty Re: MGR VICTOR M. FERNANDEZ: Nomination d'un Hérétique à la tête du Dicastère pour la Doctrine de la Foi

Message  Admin Dim 18 Fév 2024 - 11:54

DES PÉCHÉS, LEURS ESPÈCES PRINCIPALES ET DES VICES !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


CHAPITRE 5 : LES PÉCHÉS ET LEURS ESPÈCES PRINCIPALES.


QUESTION : Combien y a-t-il de sortes de péchés ?

RÉPONSE : Il y a deux sortes de péchés : le péché originel et le péché actuel.

Q : Qu’est-ce que le péché originel ?

R : Le péché originel est celui avec lequel nous naissons tous et que nous avons contracté par la désobéissance de notre premier père Adam.

Q : Quels torts nous a causés le péché d’Adam ?

R : Les torts causés par le péché d’Adam sont :
la privation de la grâce,
la perte du paradis,
l’ignorance,
l’inclination au mal,
la mort
et toutes les autres misères.

Q : Comment est effacé le péché originel ?

R : Le péché originel est effacé par le saint Baptême.

Q : Qu’est-ce que le péché actuel ?

R : Le péché actuel est celui que l’homme, arrivé à l’usage de la raison, commet par sa libre volonté.

Q : Combien y a-t-il de sortes de péché actuel ?

R : Il y a deux sortes de péché actuel : le péché mortel et le péché véniel.

Q : Qu’est-ce que le péché mortel ?

R : Le péché mortel est une désobéissance à la loi divine par laquelle on manque gravement à ses devoirs envers Dieu, envers le prochain et envers soi-même.

Q : Pourquoi l’appelle-t-on mortel ?

R : On l’appelle mortel parce qu’il donne la mort à l’âme en lui faisant perdre la grâce sanctifiante qui est la vie de l’âme, comme l’âme est la vie du corps.

Q : Quels torts fait à l’âme le péché mortel ?

R : Le péché mortel :
1 prive l’âme de la grâce et de l’amitié de Dieu ;
2 lui fait perdre le paradis ;
3 la prive des mérites acquis et la rend incapable d’en acquérir de nouveaux ;
4 la rend esclave du démon ;
5 lui fait mériter l’enfer et aussi les châtiments de cette vie.

Q : Outre la gravité de la matière que faut-il pour constituer un péché mortel ?

R : Outre la gravité de la matière, pour constituer un péché mortel, il faut la connaissance de commettre le péché.

Q : Qu’est-ce que le péché véniel ?

R : Le péché véniel est une désobéissance légère à la loi divine par laquelle on ne manque que légèrement à quelque devoir envers Dieu, envers le prochain, et envers soi-même.

Q : Pourquoi l’appelle-t-on véniel ?

R : Parce qu’il est léger comparé au péché mortel, qu’il ne nous fait pas perdre la grâce divine et parce que Dieu le pardonne facilement.

Q : Il n’y a donc pas à faire grand cas du péché véniel ?

R : Ce serait une très grande erreur, soit parce que le péché véniel contient toujours une certaine offense de Dieu, soit parce qu’il cause des torts assez graves à l’âme.

Q : Quels torts nous cause le péché véniel ?

R : Le péché véniel :
1 affaiblit et refroidit en nous la charité ;
2 nous dispose au péché mortel ;
3 nous rend dignes de grandes peines temporelles en ce monde ou en l’autre.

CHAPITRE 6 : LES VICES ET LES AUTRES PÉCHÉS TRÈS GRAVES.

Q : Qu’est-ce que le vice ?

R : Le vice est une mauvaise disposition de l’âme qui la porte à fuir le bien et à faire le mal, et qui est causée par la fréquente répétition d’actes mauvais.

Q : Quelle différence y a-t-il entre un péché et un vice ?

R : Entre un péché et un vice il y a cette différence que le péché est un acte qui passe, tandis que le vice est la mauvaise habitude qu’on a contractée de tomber en quelque péché.

Q : Quels sont les vices qu’on appelle capitaux ?

R : Il y a sept vices qu’on appelle capitaux :
1 l’Orgueil ;
2 l’Avarice ;
3 la Luxure ;
4 la Colère ;
5 la Gourmandise ;
6 l’Envie ;
7 la Paresse.

Q : Comment triomphe-t-on des vices capitaux ?

R : On triomphe des vices capitaux par l’exercice des vertus opposées.
Ainsi on triomphe :
de l’orgueil par l’humilité,
de l’avarice par la libéralité,
de la luxure par la chasteté,
de la colère par la patience,
de la gourmandise par l’abstinence,
de l’envie par l’amour fraternel,
de la paresse par la diligence et l’ardeur dans le service de Dieu.

Q : Pourquoi ces vices sont-ils appelés capitaux ?

R : Ces vices sont appelés capitaux parce qu’ils sont la source et la cause de beaucoup d’autres vices et péchés.

Q : Combien y a-t-il de péchés contre le Saint-Esprit ?

R : Il y a six péchés contre le Saint-Esprit :
1 désespérer de son salut ;
2 espérer par présomption se sauver sans mérite ;
3 combattre la vérité connue ;
4 envier les grâces d’autrui ;
5 s’obstiner dans ses péchés ;
6 mourir dans l’impénitence finale.

Q : Pourquoi dit-on que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit ?

R : On dit que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit parce qu’ils sont commis par pure malice, ce qui est contraire à la bonté, attribuée au Saint-Esprit.

Q : Quels sont les péchés dont on dit qu’ils crient vengeance devant la face de Dieu ?

R : Il y a quatre péchés dont on dit qu’ils crient vengeance devant la face de Dieu :
1 l’homicide volontaire ;
2 le péché impur contre l’ordre de la nature ;
3 l’oppression des pauvres ;
4 le refus du salaire aux ouvriers.

Q : Pourquoi dit-on que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu ?

R : On dit que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu, parce que l’Esprit Saint le dit, et parce que leur iniquité est si grave et si manifeste qu’elle provoque Dieu à les punir des plus sévères châtiments.

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66273
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum