Le Pape François signe un texte affirmant qu'Amoris Laetitia autorise la Communion pour les Divorcés
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Le Pape François signe un texte affirmant qu'Amoris Laetitia autorise la Communion pour les Divorcés

Aller en bas

Le Pape François signe un texte affirmant qu'Amoris Laetitia autorise la Communion pour les Divorcés Empty Le Pape François signe un texte affirmant qu'Amoris Laetitia autorise la Communion pour les Divorcés

Message  Admin Mer 11 Oct 2023 - 13:45

LE PAPE FRANÇOIS SIGNE UN TEXTE AFFIRMANT QU'AMORIS LAETITIA AUTORISE LA COMMUNION POUR LES DIVORCÉS REMARIÉS !


Le Pape François signe un texte affirmant qu'Amoris Laetitia autorise la Communion pour les Divorcés Unnam725


3 octobre 2023

Le pape François signe un texte affirmant qu'Amoris Laetitia autorise la communion pour les divorcés et les remariés.
Le théologien Peter Kwasniewski a précédemment commenté qu'un tel message "contredit directement l'enseignement du Concile de Trente, réaffirmé par Veritatis Splendor, selon lequel il n'y a pas de commandement donné par Dieu qu'il soit impossible d'accomplir avec l'aide de sa grâce".



VILLE DU VATICAN (LifeSiteNews) - Le Pape François et le Cardinal Victor Fernández ont répondu à une autre série de questions dubia, cette fois du Cardinal Dominik Duka, O.P., déclarant qu'Amoris Laetitia permet aux personnes divorcées et "remariées" de recevoir la Sainte Communion.

En réponse à la question de savoir si une personne divorcée dans une nouvelle union devrait être autorisée à recevoir la Sainte Communion, François et Fernández ont répondu qu'"Amoris Laetitia ouvre la possibilité d'accéder aux sacrements de la Réconciliation et de l'Eucharistie lorsque, dans un cas particulier, 'il y a des limitations qui atténuent la responsabilité et la culpabilité'".

Le dubia du cardinal Duka et la réponse du Vatican se concentrent spécifiquement sur Amoris Laetitia, l'exhortation apostolique controversée de 2016 du pape François, dont on pense généralement que M. Fernández a été l'auteur. Le dubia de 10 questions a été soumis au Dicastère (anciennement Congrégation) pour la Doctrine de la Foi (DDF) le 13 juillet par le cardinal Dominik Duka, O.P., de Tchécoslovaquie, au nom de l'ensemble de la Conférence épiscopale tchèque.

La réponse de la DDF a été largement éclipsée lundi, la journée ayant été dominée par les nouvelles concernant les dubia soumis par cinq cardinaux au sujet du Synode sur la synodalité.

La dubia de Mgr Duka portait sur des questions relatives à la possibilité pour les divorcés de recevoir la Sainte Eucharistie dans le cadre d'une nouvelle union. La réponse en langue italienne a été signée le 25 septembre par le nouveau préfet de la DDF, le cardinal Fernández, et le pape François, deux semaines seulement après que le cardinal Fernández a pris ses nouvelles fonctions de préfet.

La réponse de la DDF est remarquable, car en 2016, quatre cardinaux - Raymond Burke, Walter Brandmüller, Carlo Cafarra et Joachim Meisner - ont publié une dubia de cinq questions, chacune nécessitant une réponse simple de "oui" ou "non", et posant Amoris Laetitia en juxtaposition avec la Tradition catholique. Ils n'ont jamais reçu de réponse officielle.

Amoris Laetitia fait-il partie du Magistère ?

M. Duka a demandé si la réponse du pape François aux évêques de Buenos Aires - lorsque le pape a déclaré qu'il n'y avait "aucune autre interprétation" d'Amoris Laetitia que celle fournie par les évêques de Buenos Aires en autorisant la communion pour les divorcés et les "remariés" - peut être considérée comme "une déclaration du Magistère ordinaire de l'Église".

Fernández a écrit que puisque les mots du pape François ont été publiés dans la compilation officielle des documents du Vatican, les Acta Apostolicae Sedes, ils étaient un "Magistère authentique".

M. Duka a de nouveau demandé si cette déclaration du pape aux évêques de Buenos Aires était "une décision du magistère ordinaire de l'Église basée sur le document Amoris laetitia", ce à quoi M. Fernández a répondu : "Ce document s'appuie sur le magistère de l'Église :

Ce document s'appuie sur le magistère des précédents pontifes, qui reconnaissaient déjà la possibilité pour les divorcés de nouvelles unions d'accéder à l'Eucharistie, à condition qu'ils s'engagent à vivre dans la pleine continence, c'est-à-dire à s'abstenir des actes propres aux époux, comme l'a proposé Jean-Paul II, ou qu'ils s'engagent à vivre leur relation comme des amis, comme l'a proposé Benoît XVI.

Là où François diffère, a déclaré Fernández, c'est qu'il "admet en outre qu'il peut y avoir des difficultés à la pratiquer [continence totale pour les divorcés dans de nouvelles unions] et permet donc dans certains cas, après un discernement approprié, l'administration du sacrement de réconciliation même si l'on ne peut pas être fidèle à la continence proposée par l'Église."

Le cardinal Brandmüller avait prévenu, avant l'édition 2016 d'Amoris Laetitia, que l'interprétation que François avait donnée du texte aux évêques de Buenos Aires serait hérétique.

Vers la communion ?

Le dubia de Duka s'interrogeait également sur le rôle du prêtre lorsqu'un divorcé engagé dans une nouvelle union s'approche pour recevoir la Sainte Communion.

Le père Fernández s'est inspiré d'Amoris Laetitia pour affirmer que les prêtres "ont la responsabilité d'accompagner les personnes concernées sur le chemin du discernement", mais il a ajouté que chaque individu est responsable de s'approcher de la communion.

Le cardinal a écrit :

C'est le prêtre qui accueille la personne, l'écoute attentivement et lui montre le visage maternel de l'Église, en accueillant sa juste intention et son bon dessein de placer toute sa vie à la lumière de l'Évangile et de pratiquer la charité. Mais c'est chaque personne, individuellement, qui est appelée à se tenir devant Dieu et à lui exposer sa conscience, avec ses possibilités et ses limites. Cette conscience, accompagnée par un prêtre et éclairée par les orientations de l'Église, est appelée à se former pour évaluer et porter un jugement suffisant pour discerner la possibilité d'accéder aux sacrements.

"Amoris laetitia, écrit-il, ouvre la possibilité d'accéder aux sacrements de la réconciliation et de l'eucharistie lorsque, dans un cas particulier, "il y a des limitations qui atténuent la responsabilité et la culpabilité".

Alors que Duka a soulevé d'autres questions sur le processus d'examen de conscience d'un divorcé et sur l'examen des actions sexuelles d'une personne dans le cadre d'un examen de conscience, Fernández a rejeté la suggestion selon laquelle les questions de Duka nécessitaient une réponse plus claire de la part du Vatican.

"Sur la base des paroles du Saint-Père dans sa lettre de réponse au délégué de la pastorale régionale de Buenos Aires, dans laquelle il est dit qu'il n'y a pas d'autres interprétations, il semble que la question soit suffisamment expliquée dans le document susmentionné", a écrit M. Fernández.

Fernández, François et Amoris Laetitia

M. Fernández a toujours été un défenseur notable des passages controversés d'Amoris Laetitia. Défendant Amoris Laetitia en 2017, Fernández a déclaré comment la "grande innovation de François est de permettre un discernement pastoral dans le domaine du forum interne pour avoir des conséquences pratiques dans la manière d'appliquer la discipline."

Il a répété cet argument dans une homélie au début de l'année, décriant la position de l'Église qui n'accorde pas la Sainte Communion à tous et à tout moment. Un tel enseignement moral est "terrible", a déclaré M. Fernández : "Il est terrible que cela se soit produit dans l'Église. Mais Dieu merci, le pape François nous aide à nous libérer de ces schémas".

Si le dubia de Duka a enfin apporté une réponse à une question officielle posée au Vatican sur Amoris Laetitia, il est encore probable qu'un document encore plus direct voie le jour sur le sujet de la Sainte Communion pour les divorcés et les " remariés. "

Le cardinal Kevin Farrell - préfet du dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, et lui-même partisan d'Amoris Laetitia comme étant "l'enseignement de l'Église" - a révélé plus tôt cette année qu'un document sur les divorcés et les "remariés" était en cours de rédaction, conformément aux souhaits du pape François.

Commentant le soutien antérieur de M. Fernández aux commentaires du pape aux évêques de Buenos Aires, le Dr Peter Kwasniewski a déclaré que "Fernandez a doublé pour dire, oui, ce que François a dit est ce qu'il voulait dire : les personnes qui sont encore mariées à quelqu'un d'autre mais maintenant "remariées" peuvent aller de l'avant et recevoir la communion sans cesser d'être sexuellement actives avec quelqu'un qui n'est pas leur conjoint, parce qu'elles ne sont apparemment pas en mesure de faire autre chose".

Un tel message, a ajouté le théologien, "contredit directement l'enseignement du Concile de Trente, réaffirmé par Veritatis Splendor, selon lequel il n'y a pas de commandement donné par Dieu qu'il soit impossible d'accomplir avec l'aide de sa grâce".

Dans une lettre "concernant la réception de la Sainte Communion pour les fidèles divorcés et remariés" et s'appuyant sur le Concile de Trente, le cardinal Joseph Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a expliqué :

Fidèle aux paroles de Jésus-Christ, l'Église affirme qu'une nouvelle union ne peut être reconnue comme valide si le mariage précédent l'était. Si les divorcés se remarient civilement, ils se trouvent dans une situation objectivement contraire à la loi de Dieu. Par conséquent, ils ne peuvent pas recevoir la Sainte Communion tant que cette situation perdure.

Cette norme n'est pas du tout une punition ou une discrimination à l'égard des divorcés-remariés, mais elle exprime une situation objective qui rend impossible la réception de la Sainte Communion : "Ils ne peuvent y être admis du fait que leur état et leur condition de vie contredisent objectivement cette union d'amour entre le Christ et son Église, qui est signifiée et réalisée par l'Eucharistie". À cela s'ajoute un autre motif pastoral particulier : si ces personnes étaient admises à l'Eucharistie, les fidèles seraient conduits à l'erreur et à la confusion quant à l'enseignement de l'Église sur l'indissolubilité du mariage".

Les fidèles qui persistent dans une telle situation ne peuvent recevoir la Sainte Communion qu'après avoir obtenu l'absolution sacramentelle, qui ne peut être donnée qu'"à ceux qui, se repentant d'avoir rompu le signe de l'Alliance et de la fidélité au Christ, sont sincèrement prêts à entreprendre un mode de vie qui ne soit plus en contradiction avec l'indissolubilité du mariage". Cela signifie concrètement que lorsque, pour des raisons sérieuses, par exemple pour l'éducation des enfants, un homme et une femme ne peuvent satisfaire à l'obligation de se séparer, ils "prennent sur eux le devoir de vivre dans une continence complète, c'est-à-dire en s'abstenant des actes propres aux couples mariés". Dans ce cas, ils peuvent recevoir la Sainte Communion, à condition de respecter l'obligation de ne pas donner de scandale. [C'est nous qui soulignons].

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/news/pope-francis-signs-text-affirming-amoris-laetitia-allows-communion-for-divorced-and-remarried/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66766
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Le Pape François signe un texte affirmant qu'Amoris Laetitia autorise la Communion pour les Divorcés Empty Re: Le Pape François signe un texte affirmant qu'Amoris Laetitia autorise la Communion pour les Divorcés

Message  Admin Sam 14 Oct 2023 - 12:31

COMMUNION DES ADULTÈRES : LE PAPE FRANÇOIS CROIT TOUJOURS QUE LE PÉCHÉ EST DE L'AMOUR !


Le Pape François signe un texte affirmant qu'Amoris Laetitia autorise la Communion pour les Divorcés We02kl10


6 octobre 2023

La CDF a répondu le 2 octobre à dix dubia sur la communion adultérine soumis en juillet par le cardinal pragois Duka au nom des évêques tchèques.

Le 2 octobre a été dominé par la nouvelle que cinq cardinaux avaient publié cinq dubia concernant l'ex-synode. La réponse de Tucho à Duka a été cosignée par François.

La question principale concerne l'admission des adultères dans la communion Novus Ordo. Tucho répond que chacun doit examiner sa "conscience" et se demander s'il est en état de recevoir la communion. L'auto-évaluation équivaut à l'auto-justification.

Tucho prétend qu'Amoris Laetitia est basé sur le magistère de Benoît XVI et de Jean-Paul II (sic), qui ont dit que les adultères ne peuvent recevoir la communion que s'il n'y a pas de fornication impliquée.

Selon Tucho, François croit qu'il peut y avoir des "difficultés" à pratiquer la continence et "permet" donc dans "certains cas" [par opposition à d'autres ? Lesquels ?], et "après un discernement adéquat" [= justification du péché] de recevoir l'absolution dans la confession sans renoncer à la fornication.

Amoris Laetitia "permet" de recevoir l'absolution et d'assister à l'Eucharistie "lorsque, dans un cas particulier [chaque cas est par définition "particulier"], il y a des limitations qui atténuent la responsabilité et la culpabilité", pontifie Tucho.

C'est le cas, écrit-il, lorsque la fornication avec un partenaire illégitime est perçue par la "conscience" de l'adultère comme "une véritable expression de l'amour".

SOURCE :

https://gloria.tv/post/ip6TY1FmXccb39puhV8SgDztR

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66766
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum