A KERIOT (VILLE DE JUDAS) JESUS DONNE UNE PROPHETIE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

A KERIOT (VILLE DE JUDAS) JESUS DONNE UNE PROPHETIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A KERIOT (VILLE DE JUDAS) JESUS DONNE UNE PROPHETIE

Message  Invité le Jeu 5 Jan 2012 - 15:29

A KERIOT (VILLE DE JUDAS) JESUS DONNE UNE PROPHETIE
(Maria Valtorta, tome 3, chapitre 75, pages 456/458)
Jésus parle :

Ici, à Kériot, je ne vous adresserai pas d’enseignement public, mais je vous donnerai une chose privilégiée. Une prophétie. Je vous prie d'en garder le souvenir pour l'avenir lorsque l'évènement le plus horrible de l'histoire humaine aura voilé le soleil et que, dans les ténèbres, les coeurs pourront être amenés à des jugements erronés. Je ne veux pas que vous soyez induits en erreur, vous qui dès le premier instant avez été bons avec Moi. Je ne veux pas que le monde puisse dire : "Kériot fut l'ennemie du Christ". Je suis juste. Je ne peux permettre qu'une critique rancunière ou énamourée de Moi puisse, poussée par l'aiguillon de son ressentiment, vous accuser de fautes à mon égard.

Dans une famille nombreuse, on ne peut exiger une égale sainteté de tous les enfants et, de la même façon, on ne peut l'exiger dans une ville populeuse. Mais ce serait très opposé à la charité de dire, pour un mauvais fils ou pour un habitant qui n'est pas bon : "Toute la famille, ou toute la ville est anathème".

Ecoutez donc, rappelez-vous, soyez toujours fidèles, et comme je vous aime au point de vouloir vous défendre d'une accusation injuste, vous aussi, sachez aimer ceux qui ne sont pas coupables. Toujours. Quels qu'ils soient. Quelque soit leur parenté avec les coupables.

Maintenant écoutez. Il viendra un temps où en Israël il y aura des gens qui pilleront le trésor et trahiront la patrie lesquels, dans l'espoir de gagner l'amitié des étrangers, diront du mal du véritable Grand Prêtre en l'accusant de s'allier avec les ennemis d'Israël et de mal se conduire à l'égard des fils de Dieu.

Et pour arriver à leur but, ils seront capables de commettre des crimes dont ils feront porter la responsabilité à l'Innocent. Et il viendra un temps, toujours en Israël où, plus encore qu'au temps d'Onias, un infâme, complotant d'être lui le Pontife, ira trouver les puissants d'Israël et les corrompra avec l'or, et encore plus infâme, de paroles mensongères et, en même temps, déformera la réalité des faits, ne parlera pas contre les fautes, mais au contraire, poursuivant son but indigne, se mettra à changer les coutumes pour avoir plus facilement prise sur les âmes privées de l'amitié de Dieu : tout cela pour arriver à son but. Et il réussira. Oh ! certainement ! Parce que si dans la demeure même sur le mont Moriah il n'y a pas les gymnases de l'impie Jason, en réalité ils sont dans les coeurs des habitants du mont qui sont disposés à vendre ce qui est bien plus qu'un terrain, leur conscience même. Les fruits de l'antique erreur sont maintenant visibles et celui qui a des yeux pour voir voit ce qui arrive là où devrait se trouver la charité, la pureté, la justice, La bonté, une religion sainte et profonde. Mais s'il y a des fruits qui déjà font trembler, les fruits nés des semences qu'ils auront jetées ne seront pas seulement objets de crainte, mais de malédiction divine.
Et nous voilà à la prophétie elle-même.

En vérité je vous dis que celui qui a arraché la place et la confiance grâce à un jeu prolongé et astucieux, celui-là livrera pour de l'argent aux ennemis le Souverain Prêtre, le Vrai Prêtre.

Trompé par des protestations d'affection, désigné aux bourreaux par un acte d'amour, Lui sera tué en dépit de toute justice.

Quelles accusations adressera-t-on au Christ, puisque c'est de Moi que je parle, pour justifier le droit de le tuer ? Quel sort sera réservé à ceux qui agiront ainsi ? Un sort immédiat d'effroyable justice.
Un sort non pas individuel mais collectif pour les complices du traître.
Un sort plus lointain et encore plus effroyable que celui de l 'homme que le remords amènera à couronner sa vie de démon par le dernier crime contre lui-même. Ce dernier, en effet, ne durera qu'un instant.
L'autre châtiment sera long, effroyable.


Trouvez-le dans cette phrase : "et enflammé d'indignation, il ordonna qu'Andronique fût dépouillé de la pourpre et éxécuté à l'endroit où il avait commis l'impiété contre Onias". Oui, la caste sacerdotale sera frappée dans ses enfants en plus que dans les exécuteurs du crime.


Et le destin de la masse complice, lisez-le dans ces paroles :

"La voix de ce sang crie vers Moi, de la terre. Tu seras donc maudit...". Et c'est Dieu qui les dira à tout un peuple qui n'aura pas su protéger le don du Ciel.
Car, s'il est vrai que je suis venu pour racheter, malheur à ceux qui seront des assassins et ne seront pas rachetés, parmi ce peuple qui aura eu comme première rédemption ma Parole.


J'ai dit. Gardez-en le souvenir. Et, quand vous entendrez dire que je suis un malfaiteur, dites : "Non, Lui l'a dit. C'est l'accomplissement de ce qu'il a indiqué et Lui est la Victime mise à mort pour les péchés du monde".»...


La synagogue se vide et tout le monde parle et gesticule à propos de la prophétie et de l'estime que Jésus a pour Judas. Les gens de Kériot sont exaltés par l'honneur que leur a fait le Messie en choisissant la ville d'un apôtre, et précisément de l'apôtre de Kériot pour commencer le ministère apostolique, et aussi pour le don de la prophétie. Car, si triste qu'elle soit, c'est un grand honneur de l'avoir eue et avec les paroles d'amour qui la précèdent...
Dans la synagogue, il reste Jésus et le groupe des apôtres.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum