LA SECONDE PENTECOTE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

LA SECONDE PENTECOTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA SECONDE PENTECOTE

Message  Invité le Lun 6 Sep 2010 - 5:54

Seconde Pentecôte

1. Fondement biblique

Jl 3,1-5 :

« 1 "Après cela je répandrai mon Esprit sur toute chair. Nos fils et vos filles prophétiseront, vos anciens auront des songes, vos jeunes gens, des visions. 2 Même sur les esclaves, hommes et femmes, en ces jours-là, je répandrai mon Esprit. 3 Je produirai des signes dans le ciel et sur la terre, sang, feu, colonnes de fumée !" 4 Le soleil se changera en ténèbres, la lune en sang, avant que ne vienne le jour de Yahvé, grand et redoutable ! 5 Tous ceux qui invoqueront le nom de Yahvé seront sauvés, car sur le mont Sion il y aura des rescapés, comme l'a dit Yahvé, et à Jérusalem des survivants que Yahvé appelle ».

Za 12,10-11a (Traduction de la Liturgie des heures, tome 2, page 278) :

« 10 Je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit qui fera naître en eux bonté et supplication. Ils lèveront les yeux vers celui qu'ils ont transpercé, ils feront une lamentation sur lui comme on sur un fils unique ; ils le pleureront sur lui amèrement comme sur un premier-né. 11 En ce jour-là, il y aura une grande lamentation dans Jérusalem ».

Lc 9,28-36 :

« 28 Or il advint, environ huit jours après ces paroles, que, prenant avec lui Pierre, Jean et Jacques, il gravit la montagne pour prier. 29 Et il advint, comme il priait, que l'aspect de son visage devint autre, et son vêtement, d'une blancheur fulgurante. 30 Et voici que deux hommes s'entretenaient avec lui : c'étaient Moïse et Elie 31 qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu'il allait accomplir à Jérusalem. 32 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S'étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui. 33 Et il advint, comme ceux-ci se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus : "Maître, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie" : il ne savait ce qu'il disait. 34 Et pendant qu'il disait cela, survint une nuée qui les prenait sous son ombre et ils furent saisis de peur en entrant dans la nuée. 35 Et une voix partit de la nuée, qui disait : "Celui-ci est mon Fils, l'Elu, écoutez-le". 36 Et quand la voix eut retenti, Jésus se trouva seul. Pour eux, ils gardèrent le silence et ne rapportèrent rien à personne, en ces jours-là, de ce qu'ils avaient vu ».

Ac 2,14-21 (en référence à Jl 3,1-4) :

« 14 Pierre alors, debout avec les Onze, éleva la voix et leur adressa ces mots : "Hommes de Judée et vous tous qui résidez à Jérusalem, apprenez ceci, prêtez l'oreille à mes paroles. 15 Non, ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez ; ce n'est d'ailleurs que la troisième heure du jour. 16 Mais c'est bien ce qu'a dit le prophète : 17 Il se fera dans les derniers jours, dit le Seigneur, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair. Alors vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards des songes. 18 Et moi, sur mes serviteurs et sur mes servantes je répandrai de mon Esprit. 19 Et je ferai paraître des prodiges là-haut dans le ciel et des signes ici-bas sur la terre. 20 Le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang, avant que vienne le Jour du Seigneur, ce grand Jour. 21 Et quiconque alors invoquera le nom du Seigneur sera sauvé ».

La note ‘g’ page 2072 de la Bible de Jérusalem précise que le « grand Jour » de la fin du verset 20, correspond au « jour de l’avènement glorieux du Seigneur, le « Jour de Yahvé », (Cf. Am 5,18 +). [Et que] Dans la prédication évangélique ce jour est celui du retour de Jésus (Cf. Mt 24,1+ ; 1 Co 1,8+) ».

2. Catéchisme de l’Eglise Catholique

§ 692 : « Jésus, lorsqu'il annonce et promet la venue de l'Esprit Saint, le nomme le "Paraclet", littéralement : "celui qui est appelé auprès", "ad-vocatus" (Jn 14,16 ; Jn 14,26; Jn 15,26; Jn 16,7). "Paraclet" est traduit habituellement par "Consolateur", Jésus étant le premier consolateur (Cf. 1 Jn 2,1). Le Seigneur lui-même appelle l'Esprit Saint "l'Esprit de Vérité" (Jn 16,13) ».

§ 716 : « Le Peuple des "pauvres" (Cf. So 2,3; Ps 22,27; Ps 34,3; Is 49,13; Is 61,1 etc.), les humbles et les doux, tout abandonnés aux desseins mystérieux de leur Dieu, ceux qui attendent la justice, non des hommes mais du Messie, est finalement la grande œuvre de la Mission cachée de l'Esprit Saint durant le temps des Promesses pour préparer la venue du Christ. C'est leur qualité de cœur, purifié et éclairé par l'Esprit, qui s'exprime dans les Psaumes. En ces pauvres, l'Esprit prépare au Seigneur "un peuple bien disposé" (Cf. Lc 1,17) ».

§ 729 : « C'est seulement quand l'Heure est venue où il va être glorifié que Jésus promet la venue de l'Esprit Saint, puisque sa Mort et sa Résurrection seront l'accomplissement de la Promesse faite aux Pères (Cf. Jn 14,16-17; Jn 14,26 ; Jn 15,26 ; Jn 16,7-15 ; Jn 17,26): L'Esprit de Vérité, l'autre Paraclet, sera donné par le Père à la prière de Jésus; il sera envoyé par le Père au nom de Jésus; Jésus l'enverra d'auprès du Père car il est issu du Père. L'Esprit Saint viendra, nous le connaîtrons, il sera avec nous à jamais, il demeurera avec nous ; il nous enseignera tout et nous rappellera tout ce que le Christ nous a dit et lui rendra témoignage ; il nous conduira vers la vérité tout entière et glorifiera le Christ. Quant au monde, il le confondra en matière de péché, de justice et de jugement ».

§ 2819 : « "Le Règne de Dieu est justice, paix et joie dans l’Esprit Saint" (Rm 14,17). Les derniers temps où nous sommes sont ceux de l’effusion de l’Esprit Saint. Dès lors est engagé un combat décisif entre " la chair " et l’Esprit (Cf. Ga 5,16-25) : Seul un cœur pur peut dire avec assurance : "Que ton Règne vienne". Il faut avoir été à l’école de Paul pour dire : ‘Que le péché ne règne donc plus dans notre corps mortel’ (Rm 6,12). Celui qui se garde pur dans ses actions, ses pensées et ses paroles, peut dire à Dieu : "Que ton Règne vienne ! " (Saint Cyrille de Jérusalem, catech. myst. 5,13 : PG 33, 1120A) ».

3. Pie XI

On trouve dans les textes du Magistère la dénomination de « nouvelle pentecôte » depuis le pontificat du Pape Pie XI, qui dans la lettre encyclique « Ubi arcano Dei consilio » (sur la question romaine) datée du 23 décembre 1922, écrivait les lignes suivantes en référence au 26 ième congrès eucharistique qui venait de se tenir :

« Ce fut alors comme des visions de paradis qui se déroulèrent devant Nous : Jésus-Christ Notre Rédempteur, caché sous les voiles eucharistiques, s'avançant, tel un triomphateur, à travers la ville de Rome au milieu d'un imposant cortège de fidèles accourus de toutes parts, semblant rentrer en possession des honneurs dus au Roi des individus et des nations ; prêtres et pieux laïques, comme au sortir d'une nouvelle Pentecôte, manifestant an grand jour la ferveur et la flamme apostolique dont brillaient leurs âmes ; la foi vivace du peuple romain, attestée comme jadis à la face du monde entier, pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand bien des âmes ».

4. Pie XII

Six jours après l’apparition qu’il eut du Christ, le Pape Pie XII, affirmait le 8 décembre 1954 :

« Nous avons la ferme confiance que, dans un délai peut-être moindre qu’il ne serait humainement prévisible le mal pourra être arrêté dans sa marche…Nous voulons que Jésus règne dans le monde…Nous prions que Jésus hâte le jour qui doit venir où une nouvelle effusion mystérieuse du Saint-Esprit enveloppera tous les soldats du Christ et les enverra porter le salut parmi les misères de la terre. Et ce seront des jours meilleurs pour l’Eglise et, à travers l’Eglise, pour le monde entier » (« Osservatore Romano » du 24 décembre 1954).

5. Jean XXIII

Faisant directement écho aux paroles prononcées par son prédécesseur, le Pape Jean XIII, implorait souvent l’effusion d’une nouvelle Pentecôte.

Avant même le Concile, le Saint Père s’adressait déjà en ce sens aux fidèles catholiques, afin qu’ils implorent, par l’intercession de la Sainte Vierge Marie, l’effusion des dons du Saint Esprit à travers une nouvelle Pentecôte :

« A notre époque - comme les chrétiens ont eu souvent l’occasion de l’expérimenter - l’Auguste Mère de Dieu fait sentir de façon spéciale sa présence dans les évènements humains. Plus la charité refroidit, et plus instamment cette Mère exhorte ses enfants à la piété, à la vertu, à la pénitence pour les péchés. Et alors que grandit la menace des catastrophes qui surgissent de toute part, nous sentons que, dans sa clémence, elle intercède pour nous. Ce fut Marie - affirme Notre Prédécesseur Pie XII - qui par ses prières très puissantes, obtint que l’Esprit du Divin Rédempteur fût conféré avec des dons prodigieux, le jour de la Pentecôte, à l’Eglise, née depuis peu […]. Que les fidèles prosternés devant les autels de la Vierge, appelée justement l’Epouse du Saint-Esprit, implorent l’effusion des dons du Paraclet, afin qu’une nouvelle Pentecôte vienne réjouir la famille chrétienne » (extrait de l’« Osservatore Romano » du 1 mai 1959), qu’il implora également lui-même, environ un an plus tard : « Renouvelez pour notre temps, les miracles d’une nouvelle Pentecôte » (extrait de l’ « Osservatore Romano » du 24 juin 1960).

Enfin, dans la Bulle d’indiction du Concile Vatican II, page 617 de mon édition « Vatican II », le Pape Jean XXIII implore en ces termes l’effusion de l’Esprit-Saint qui doit préparer le « royaume du divin sauveur »:

« Puisse-t-il en être de la famille chrétienne d'aujourd'hui comme des apôtres à Jérusalem après l'ascension du Christ, lorsque toute l'Eglise nouvelle née n'était qu'une seule âme autour de Pierre, pasteur des agneaux et des brebis, et priait avec lui et pour lui. Et daigne l'adorable Esprit de Dieu exaucer les voeux ardents de tous et accepter cette prière qui monte vers lui chaque jour de toutes les parties du monde: "Renouvelez en notre époque, comme pour une nouvelle Pentecôte, vos merveilles et accordez à la sainte Eglise que dans une prière unanime, instante et persévérante avec Marie, la Mère de Jésus, sous la conduite de saint Pierre, s'étende le royaume du divin Sauveur, royaume de vérité, de justice et de paix. Ainsi soit-il " (AAS 51, 1959, page 832) ».

- extrait de l’audience générale du 25 novembre 1998 (citation du Pape Jean-Paul II) :

§ 1 : « […] Parmi les événements ecclésiaux qui ont profondément marqué notre siècle, la première place revient au Concile Vatican II. Grâce à lui, l'Eglise a tiré de son trésor «du neuf et du vieux» (Cf. Mt 13, 52), et elle a fait l'expérience, d'une certaine façon, de la grâce d'une Pentecôte renouvelée (Cf. Discours de Jean XXIII pour la clôture de la première période du Concile, III, in Discorsi, Messaggi, Colloqui V [1962/1963], p. 29). Tout bien considéré, les signes d'espérance qui animent aujourd'hui la mission de l'Eglise sont strictement liés à cette effusion abondante de l'Esprit Saint dont l'Eglise a fait l'expérience dans la préparation, la célébration et l'application du Concile Vatican II ».

6. Paul VI

- extrait du discours prononcé le 2 octobre 1972 aux membres du Mouvement international d’apostolat pour les milieux sociaux indépendants :

« La libération des hommes commence par la liberté intérieure qu’ils doivent retrouver face à leurs biens et à leurs pouvoirs ; ils n’y arriveront que par un amour transcendant de l’homme, et par conséquent par une disponibilité effective au service» (Lettre au Cardinal Roy, 45). C’est dire la puissance de la grâce de l’Esprit-Saint qui doit vous animer, comme en une nouvelle Pentecôte. C’est en gage de cette espérance que Nous vous bénissons de tout cœur ».

7. Jean-Paul II

- extrait du message prononcé le 24 novembre 1991 aux jeunes du monde à l’occasion de la 7 ième Journée Mondiale de la Jeunesse 1992 :

§ 1 : « Le Seigneur a béni d’une façon vraiment extraordinaire, la 7 ième Journée Mondiale de la Jeunesse, célébrée au mois d’août dernier auprès du Sanctuaire de Jasna Góra à Częstochowa. En venant vous annoncer le thème de la prochaine Journée, je retourne en pensée à ces moments merveilleux, et je rends grâce à la divine Providence pour les fruits spirituels que cette Rencontre Mondiale a portés non seulement à l’Eglise, mais à l’humanité tout entière. Combien je voudrais que se répande partout le souffle de l’Esprit Saint que nous avons senti à Częstochowa ! En ces jours inoubliables, le Sanctuaire Marial était devenu le cénacle d’une nouvelle Pentecôte, avec ses portes grandes ouvertes vers le troisième Millénaire. Une fois encore, le monde a pu voir l’Eglise si jeune et si missionnaire, pleine de joie et d’espérance ».

- extrait de l’homélie prononcée le 23 août 1997 lors de la messe pour le forum des jeunes à l’occasion de la 12 ième Journée Mondiale de la Jeunesse 1997 :

§ 2 : « La Journée internationale de la Jeunesse a clairement une dimension missionnaire. La liturgie le manifeste aujourd'hui. La première lecture du Livre d'Isaïe dit : "Comme il est beau de voir courir sur les montagnes le messager qui annonce la paix, le messager de la bonne nouvelle, qui annonce le salut, celui qui vient dire à la cité sainte : "Il est roi, ton Dieu !" (52,7) Le prophète pense certainement au Messie alors attendu. Ce sera le Christ, le Messie, qui annoncera d'abord la Bonne Nouvelle. Mais, cette Bonne Nouvelle, il la transmettra aux Apôtres. Par leur participation à sa mission prophétique, sacerdotale et royale, ceux-ci, et à leur suite tout le Peuple de Dieu de la Nouvelle Alliance, en deviendront les messagers dans le monde entier. Les paroles du prophète les concernent donc : "Comme il beau de voir courir sur les montagnes le messager qui annonce la Bonne Nouvelle..." Ces paroles vous concernent, vous qui êtes réunis ici, vous qui participez à la Journée mondiale de la Jeunesse de toutes les nations sous le soleil. Votre rassemblement est comme une nouvelle Pentecôte. Et il faut qu'il en soit ainsi ! Il faut que, comme les Apôtres au Cénacle et au-delà de la perception de nos sens, nous entendions le bruit, l'irruption d'un vent violent, qu'apparaissent sur la tête de tous ceux qui sont ici les langues de feu de l'Esprit Saint, et que tous commencent à proclamer dans les différentes langues les merveilles de Dieu (Cf. Ac 2, 1-4). Alors vous serez, pour le troisième millénaire, les témoins de la Bonne Nouvelle ».

¬ extrait du discours prononcé le 9 mai 1999 lors de la cérémonie de départ à l’aéroport de Bucarest à l’occasion du voyage du pape en Roumanie :

§ 2 : « […] L'Eglise respire de façon particulièrement évidente avec ses deux poumons. Nous avons pu nous en rendre compte au cours de ces jours. Les uns aux côtés des autres, comme l'étaient Pierre, André et les autres Apôtres recueillis en prière avec la Mère de Dieu dans le premier Cénacle, nous avons vécu une nouvelle Pentecôte spirituelle. Le vent de l'Esprit Saint a soufflé avec force sur cette terre, et nous a poussés à être plus fermes dans la communion et plus audacieux dans l'annonce de l'Evangile. La nouvelle langue qui nous a été donnée, la langue de la communion fraternelle, nous l'avons pratiquée et nous en avons goûté la douceur et la beauté, la force et l'efficacité ».

§ 3 : « Tandis que la porte du Troisième millénaire s'apprête à s'ouvrir, il nous est demandé de franchir nos frontières habituelles pour faire entendre avec une vigueur renouvelée le vent de la Pentecôte dans les pays du vieux continent et jusqu'aux extrémités du monde ».

- extrait de l’audience du 7 octobre 2000 aux participants au Jubilé des évêques :

§ 1 : « Quam bonum et quam iucundum habitare fratres in unum! (Ps 133,1). La joie du Psalmiste, écho de la joie des fils d'Israël, est aujourd'hui notre joie. Le spectacle de tant d'Evêques réunis ensemble, venus de toutes les parties du monde, n'avait pas eu lieu depuis l'époque du Concile Vatican II. Notre réunion d'aujourd'hui me ramène par la mémoire à ces années de grâce au cours desquelles se ressentit fortement, comme le frémissement d'une nouvelle Pentecôte, la présence de l'Esprit de Dieu. Il est beau que le grand Jubilé nous ait offert l'occasion propice pour nous retrouver aussi nombreux. La communion fraternelle qui nous lie en vertu de la collégialité épiscopale se nourrit également de ces signes ».

8. Benoît XVI

- extrait du Regina caeli prononcé le 20 mai 2007, place Saint-Pierre de Rome :

« […] La solennité de l'Ascension du Seigneur, que la liturgie a rappelée jeudi dernier, est célébrée aujourd'hui dans certains pays. Jésus ressuscité retourne vers le Père. Il nous ouvre ainsi le passage vers la vie éternelle et rend possible le don de l'Esprit Saint. Comme les Apôtres alors, nous aussi, après l'Ascension, nous nous recueillons en prière pour invoquer l'effusion de l'Esprit, en union spirituelle avec la Vierge Marie (Cf. Ac 1,12-14). Que son intercession obtienne une nouvelle Pentecôte pour toute l'Eglise ».

Lors du message donné depuis Lorenzago, le 20 juillet 2007 en prévision de la 23 ième Journée Mondiale de la Jeunesse 2008, dont le thème central est « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins » (Ac 1,8), le Pape Benoît XVI invitait particulièrement les jeunes à « invoquer une nouvelle Pentecôte sur le monde » :

§ 8 : « Chers jeunes, je vous attends nombreux en juillet 2008 à Sydney. Ce sera une occasion providentielle de faire pleinement l’expérience de la puissance de l’Esprit Saint. Venez nombreux, pour être un signe d’espérance et un soutien précieux pour les communautés de l’Église en Australie, qui se préparent à vous accueillir. Pour les jeunes du pays qui nous accueillera, ce sera une opportunité exceptionnelle d’annoncer la beauté et la joie de l’Évangile à une société à bien des égards sécularisée. L’Australie, comme toute l’Océanie, a besoin de redécouvrir ses racines chrétiennes. Dans l’exhortation post-synodale Ecclesia in Oceania, Jean-Paul II écrivait : «Par la puissance du Saint-Esprit, l'Église en Océanie se prépare à une nouvelle évangélisation des peuples qui aujourd'hui ont soif du Christ... La première priorité pour l’Église en Océanie, c'est de procéder à une nouvelle évangélisation» (n. 18). Je vous invite à consacrer du temps à la prière et à votre formation spirituelle en cette dernière étape du chemin qui nous conduit à la 23 ième Journée mondiale de la Jeunesse, afin qu’à Sydney, vous puissiez renouveler les promesses de votre Baptême et de votre Confirmation. Ensemble, nous invoquerons l’Esprit Saint, demandant avec confiance à Dieu le don d’une Pentecôte renouvelée pour l’Église et pour l’humanité du troisième millénaire. Que Marie, réunie en prière au Cénacle avec les Apôtres, vous accompagne durant ces mois et qu’elle obtienne pour tous les jeunes chrétiens une nouvelle effusion de l’Esprit Saint qui embrase vos cœurs. Rappelez-vous que l’Église a confiance en vous ! Nous les Pasteurs, nous prions en particulier pour que vous aimiez et fassiez aimer Jésus toujours plus et que vous marchiez à sa suite fidèlement. Dans ces sentiments, je vous bénis tous avec une grande affection ».

Notons combien cette annonce est fondamentale. Comme nous l’avons souligné à maintes reprises au cours cet ouvrage, les interventions et le choix des thèmes, en particulier celui de la Journée Mondiale de la Jeunesse, ne saurait être fortuit. Le Saint Père entend ainsi nous signifier pour avenir proche « une nouvelle effusion de l’Esprit Saint qui embrasera nos cœurs » à travers le « don d’une Pentecôte renouvelée pour l’Eglise et pour l’humanité du troisième millénaire » qui aura atteint son niveau plénier

- extrait du message donné le 27 mai 2007 en la solennité de Pentecôte, pour la Journée Mondiale des Missions :

« "Priez donc, vénérables frères et chers fils - écrivait, il y a cinquante ans, le Pape Pie XII de vénérée mémoire -; priez davantage. Souvenez-vous des immenses besoins spirituels de tant de peuples encore si éloignés de la vraie foi ou si démunis de secours pour y persévérer" (AAS, cit. page 240). Et il exhortait à multiplier les Messes célébrées pour les Missions, observant que "ces intentions sont celles mêmes du Seigneur, qui aime son Eglise et la voudrait répandue et florissante en tous lieux de la terre" (ibid., page 239). Chers frères et soeurs, je renouvelle moi aussi cette invitation plus que jamais actuelle. Que dans toutes les communautés s'étende l'invitation commune à "Notre Père qui est aux Cieux" afin que vienne son Royaume sur terre. Je fais appel en particulier aux enfants et aux jeunes, toujours prêts à de généreux élans missionnaires. Je m'adresse aux malades et aux personnes souffrantes, en rappelant la valeur de leur collaboration mystérieuse et indispensable à l'oeuvre du salut. Je demande aux personnes consacrées et en particulier aux monastères de clôture d'intensifier leur prière pour les missions. Que grâce à l'engagement de chaque croyant s'étende dans toute l'Eglise le réseau spirituel de la prière au service de l'évangélisation. Que la Vierge Marie, qui a accompagné avec une sollicitude maternelle le chemin de l'Eglise naissante, guide nos pas également à notre époque et nous obtienne une nouvelle Pentecôte d'amour. Qu'en particulier, elle nous rende tous conscients d'être missionnaires, c'est-à-dire envoyés par le Seigneur pour être des témoins à tout moment de notre existence ».

Du voyage apostolique du Pape Benoît XVI à Sydney (Australie) du 12 au 21 juillet 2008, à l'occasion de la 23 ième Journée Mondiale de la Jeunesse 2008 :

- extrait du discours prononcé par le Saint-Père lors de la cérémonie d’accueil du 17 juillet 2008, à la « Gouvernment House » de Sydney :

« […] La Journée Mondiale de la Jeunesse me remplit de confiance pour l’avenir de l'Église et pour l’avenir de notre monde […]. Étant donné les milliers et milliers de jeunes qui, en ces jours, découvrent l’Australie, il est juste de nous interroger sur le genre de monde que nous allons remettre entre les mains des générations à venir […]. Toutefois je suis ici, avant tout, pour rencontrer les jeunes, qu’ils soient de l’Australie ou de toutes les parties du monde, et pour prier l’Esprit Saint de renouveler de son souffle tous ceux qui prendront part à nos célébrations. Le thème choisi pour la Journée Mondiale de la Jeunesse 2008 est tiré des paroles que Jésus lui-même adresse à ses disciples, telles qu’elles sont rapportées dans les Actes des Apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous. Alors vous serez mes témoins… jusqu’aux extrémités de la terre » (1,8). Je prie l’Esprit Saint afin qu’il apporte un renouveau spirituel à ce pays, au peuple australien, à l'Église en Océanie et véritablement jusqu’aux extrémités de la terre. Aux jeunes d’aujourd’hui une déconcertante variété de choix de vie est proposée, si bien qu’il leur est souvent difficile de discerner comment orienter au mieux leurs idéaux et leurs énergies. C’est l’Esprit qui donne la sagesse pour discerner le juste chemin et le courage pour s’y engager. C’est Lui qui couronne nos pauvres efforts par ses dons divins, comme le vent qui, gonflant les voiles, fait avancer le navire, dépassant de beaucoup ce que les rameurs pourraient obtenir par leurs rudes efforts sur les rames. L’Esprit rend ainsi capables des hommes et des femmes de tout lieu et de toute génération de devenir des saints. Puissent les jeunes ici réunis pour la Journée Mondiale de la Jeunesse avoir le courage, sous l’action de l’Esprit, de devenir des saints ! Voilà ce dont le monde a besoin, plus que de tout autre chose […] ».

Voici l’intégralité de l’homélie prononcée par le Saint-Père lors de la célébration eucharistique du 20 juillet 2008 pour la Journée Mondiale de la Jeunesse, à l’hippodrome de Randwick. En une synthèse somptueuse, nous est annoncé la venue d’une force, celle du Saint-Esprit, qui nous conduit pour toute l’humanité vers « l’avènement du Royaume de Dieu », vers une « nouvelle ère faite d’amour pur, sincère et libre, rayonnant de joie et de beauté » où « la superficialité, l’apathie et l’égoïsme », n’auront plus leur place :

« Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous » (Ac 1,8). Nous avons vu cette promesse réalisée ! Comme nous venons de l’entendre dans la première Lecture, le jour de la Pentecôte, le Seigneur ressuscité, assis à la droite du Père, a envoyé l’Esprit sur les disciples réunis au Cénacle. Par la force de cet Esprit, Pierre et les Apôtres sont partis pour prêcher l’Évangile jusqu’aux extrémités de la terre. À tout âge et en toute langue, l’Église continue de proclamer dans le monde entier les merveilles de Dieu et appelle toutes les nations et tous les peuples à accueillir la foi, l’espérance et la nouvelle vie dans le Christ. Ces jours-ci, je suis venu moi aussi, en tant que Successeur de saint Pierre, sur cette magnifique terre de l’Australie. Mes jeunes frères et sœurs, je suis venu pour vous confirmer dans la foi et pour ouvrir vos cœurs au pouvoir de l’Esprit du Christ et à la richesse de ses dons. Je prie pour que cette grande assemblée, qui unit des jeunes « de toutes les nations qui sont sous le ciel » (Ac 2,5), devienne un nouveau Cénacle. Puisse le feu de l’amour de Dieu descendre pour remplir vos cœurs, pour vous unir toujours plus au Seigneur et à son Église et vous envoyer, comme une nouvelle génération d’Apôtres, pour porter le monde au Christ ! « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous » (Ac 1,8).Ces paroles du Seigneur ressuscité ont une signification particulière pour les jeunes qui seront confirmés, marqués par le don de l’Esprit Saint, au cours de cette Messe. Mais ces paroles sont aussi adressées à chacun d’entre nous, à tous ceux qui ont reçu de l’Esprit le don de la réconciliation et de la vie nouvelle au Baptême, qui l’ont accueilli dans leurs cœurs comme leur soutien et leur guide à la Confirmation et qui, chaque jour, grandissent dans ses dons de grâce par la Sainte Eucharistie. En effet, à chaque Messe, l’Esprit Saint, invoqué par la prière solennelle de l’Église, descend de nouveau non seulement pour transformer nos offrandes, le pain et le vin, dans le Corps et le Sang du Seigneur, mais aussi pour transformer nos vies, pour faire de nous, par sa puissance, « un seul corps et un seul esprit dans le Christ ». Mais quel est donc ce « pouvoir » de l’Esprit Saint ? C’est le pouvoir de la vie Dieu ! C’est le pouvoir de l’Esprit lui-même qui se répandit sur les eaux à l’aube de la création et qui, dans la plénitude des temps, releva Jésus de la mort. C’est le pouvoir qui nous conduit nous et le monde vers l’avènement du Royaume de Dieu. Dans l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus annonce qu’une nouvelle ère a commencé, dans laquelle l’Esprit Saint sera répandu sur l’humanité entière (Cf. Lc 4,21). Jésus lui-même, conçu de l’Esprit Saint et né de la Vierge Marie, est venu parmi nous pour nous donner cet Esprit. Comme source de notre vie nouvelle dans le Christ, l’Esprit Saint est aussi, d’une manière très réelle, l’âme de l’Église, l’amour qui nous lie au Seigneur et entre nous et la lumière qui ouvre nos yeux pour voir les merveilles de la grâce de Dieu autour de nous. Ici, en Australie, ce "Grand Sud de l’Esprit Saint", nous avons tous expérimenté de manière inoubliable la présence et la puissance de l’Esprit dans la beauté de la nature. Nos yeux se sont ouverts pour voir le monde autour de nous tel qu’il est vraiment : « plein de la grandeur de Dieu » comme dit le poète, rempli de la gloire de son amour créateur. Ici aussi, dans cette grande assemblée de jeunes chrétiens venant du monde entier, nous avons fait la vive expérience de la présence et de la puissance de l’Esprit dans la vie de l’Église. Nous avons vu l’Église telle qu’elle est réellement : le Corps du Christ, vivante communauté d’amour, comprenant des personnes de toute race, nation et langue, de tout temps et tout lieu, dans l’unité née de notre foi dans le Seigneur ressuscité. La puissance de l’Esprit ne cesse jamais de remplir l’Église de vie ! À travers la grâce des Sacrements de l’Église, cette force pénètre profondément en nous, comme une rivière souterraine qui nourrit l’esprit et nous attire toujours plus près de la source de notre vraie vie, qui est le Christ. Saint Ignace d’Antioche, qui est mort martyr à Rome, au début du deuxième siècle, nous a laissé une description splendide de la puissance de l’Esprit qui demeure en nous. Il parle de l’Esprit comme d’une fontaine d’eau vive qui jaillit dans son cœur et murmure : « Viens, Viens au Père ! » (Cf. Rm 6,1-9). Cependant, cette force, la grâce le l’Esprit, n’est pas quelque chose que nous pouvons mériter ou acquérir, mais nous pouvons seulement la recevoir comme un don. L’amour de Dieu peut répandre sa puissance uniquement quand nous lui permettons de nous transformer intérieurement. Nous devons lui permettre de traverser dans la dure carapace de notre indifférence, de notre lassitude spirituelle, de notre conformisme aveugle à l’esprit de notre temps. Alors seulement nous pouvons lui permettre d’enflammer notre imagination et de façonner nos désirs les plus profonds. Voilà pourquoi la prière est si importante : la prière quotidienne, la prière personnelle, dans le silence de notre cœur et devant le Saint Sacrement ainsi que la prière liturgique en Église. Elle est réceptivité pure de la grâce de Dieu, amour en acte, communion avec l’Esprit qui demeure en nous et nous conduit, à travers Jésus, dans l’Église, à notre Père céleste. Par la puissance de son Esprit, Jésus est toujours présent en nous, attendant tranquillement que nous nous mettions en silence à côté de Lui pour écouter sa voix, demeurer dans son amour et recevoir la « force qui vient d’en-haut », force qui nous rend capables d’être sel et lumière pour notre monde. Lors de son Ascension, le Seigneur ressuscité, dit à ses disciples : "vous serez mes témoins… jusqu’aux extrémités de la terre" (Ac 1,8). Ici, en Australie, remercions le Seigneur du don de la foi, qui nous a été offert comme un trésor transmis de génération en génération dans la communion de l’Église. Ici, en Océanie, remercions de façon particulière tous les héroïques missionnaires, les prêtres et religieux dévoués, les parents et grands-parents chrétiens, les maîtres et les catéchistes qui ont édifié l’Église sur ces terres ; les témoins, comme la Bienheureuse Mary MacKillop, Saint Pierre Chanel, le Bienheureux Peter To Rot et beaucoup d’autres ! La puissance de l’Esprit, révélée à travers leurs vies, est encore à l’œuvre dans les œuvres de bienfaisance qu’ils ont laissées, dans la société qu’ils ont façonnée et qui, à présent, vous est confiée. Chers jeunes, permettez-moi de vous poser une question. Que laisserez-vous à la prochaine génération ? Bâtissez-vous vos existences sur des fondements solides, construisez-vous quelque chose de durable ? Vivez-vous vos vies de telle sorte que vous faites place à l’Esprit au milieu d’un monde qui veut oublier Dieu, ou même le rejeter au nom d’un concept erroné de liberté ? Comment utilisez-vous les dons que vous ont été fait, la « force » que l’Esprit Saint, aujourd’hui encore, est prêt à répandre sur vous ? Quel héritage laissez-vous aux jeunes qui viendront après vous ? Comment vous distinguerez-vous ? La puissance de l’Esprit Saint ne nous éclaire ni ne nous console seulement. Elle nous oriente aussi vers l’avenir, vers l’avènement du Royaume de Dieu. Quelle magnifique vision d’une humanité rachetée et renouvelée entrevoyons-nous dans la nouvelle ère promise par l’Évangile d’aujourd’hui ! Saint Luc nous dit que Jésus Christ est la réalisation de toutes les promesses de Dieu, le Messie qui possède en plénitude l’Esprit Saint pour le communiquer à l’humanité tout entière. L’effusion de l’Esprit du Christ sur l’humanité est un gage d’espérance et de libération vis-à-vis de tout ce qui nous appauvrit. Elle redonne la vue à l’aveugle, elle libère les opprimés, et crée l’unité dans et à travers la diversité (Cf. Lc 4,18-19 ; Is 61,1-2). Cette force peut créer un monde nouveau : elle peut « renouveler la face de la terre » (Cf. Ps 104,30) ! Fortifiée par l’Esprit et s’inspirant d’une riche vision de foi, une nouvelle génération de chrétiens est appelée à contribuer à l’édification d’un monde où la vie est accueillie, respectée et aimée, non rejetée ou ressentie comme une menace et par conséquent détruite. Une nouvelle ère où l’amour n’est pas avide et égoïste, mais pur, fidèle et sincèrement libre, ouvert aux autres, respectueux de leur dignité, cherchant leur bien et rayonnant la joie et la beauté. Une nouvelle ère où l’espérance nous libère de la superficialité, de l’apathie et de l’égoïsme qui mortifient nos âmes et enveniment les relations humaines. Chers jeunes amis, le Seigneur vous demande d’être des prophètes de cette nouvelle ère, des messagers de son amour, capables d’attirer les personnes au Père et de bâtir un avenir plein d’espérance pour toute l’humanité. Le monde a besoin de ce renouvellement ! Dans nombre de nos sociétés, à côté de la prospérité matérielle, le désert spirituel s’étend : un vide intérieur, une crainte indéfinissable, un sentiment caché de désespoir. Combien de nos contemporains se sont creusés des citernes fissurées et vides (Cf. Jr 2,13) en cherchant désespérément le sens, la signification ultime que seul l’amour peut donner ? C’est là le don immense et libérateur que l’Évangile apporte : il nous révèle notre dignité d’hommes et de femmes créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. Il nous révèle la sublime vocation de l’humanité qui est de trouver sa propre plénitude dans l’amour. Il renferme la vérité sur l’homme, la vérité sur la vie. L’Église a aussi besoin de ce renouvellement ! Elle a besoin de votre foi, de votre idéalisme et de votre générosité, afin d’être toujours jeune dans l’Esprit (Cf. Lumen Gentium, 4). Dans la deuxième Lecture d’aujourd’hui, l’Apôtre Paul nous rappelle que chaque chrétien a reçu un don qui doit être utilisé pour l’édification du Corps du Christ. L’Église a particulièrement besoin du don des jeunes, de tous les jeunes. Elle a besoin de grandir dans la puissance de l’Esprit qui, maintenant aussi, vous apporte la joie et vous encourage à servir avec allégresse le Seigneur. Ouvrez votre cœur à cette force ! J’adresse cet appel de façon spéciale à ceux que le Seigneur appelle à la vie sacerdotale et consacrée. N’ayez pas peur de dire votre « oui » à Jésus, de trouver votre joie en faisant sa volonté, en vous donnant totalement pour parvenir à la sainteté et en mettant vos talents au service des autres ! Dans quelques instants, nous célèbrerons le sacrement de la Confirmation. L’Esprit Saint descendra sur les confirmands. Ils seront « marqués » par le don de l’Esprit et envoyés pour être témoins du Christ. Que veut dire recevoir le « sceau » de l’Esprit Saint ? Cela veut dire être marqués de façon indélébile, être transformés de manière inaltérable, cela signifie être des créatures nouvelles. Pour ceux qui ont reçu ce don, rien ne peut plus être pareil ! Être « baptisés » dans l’Esprit signifie être embrasés par l’amour de Dieu. Être « désaltérés » par l’unique Esprit (Cf. 1 Co 12,13), cela signifie être « rafraîchis » par la beauté du dessein de Dieu sur nous et sur le monde, et devenir à notre tour une source de fraîcheur spirituelle pour les autres. Être « scellés par l’Esprit » cela signifie, en outre, ne pas avoir peur de défendre le Christ, laissant la vérité de l’Évangile pénétrer notre manière de voir, de penser et d’agir, pendant que nous travaillons au triomphe de la civilisation de l’amour. En faisant monter notre prière pour les confirmands, prions aussi pour que la force de l’Esprit Saint ravive la grâce de notre Confirmation en chacun de nous. Que l’Esprit veuille répandre en abondance ses dons sur tous les présents, sur la ville de Sydney, sur cette terre d’Australie et sur tout son peuple ! Que chacun de nous soit renouvelé par l’esprit de sagesse et d’intelligence, l’esprit de conseil et de force, l’esprit de science, de piété et de crainte de Dieu ! À travers la bienveillante intercession de Marie, Mère de l’Église, que cette 23 ième Journée Mondiale des Jeunes puisse être vécue comme un nouveau Cénacle, afin que, brûlants du feu de l’amour de l’Esprit Saint, nous puissions tous continuer à proclamer le Seigneur ressuscité et attirer à Lui tous les cœurs. Amen ! ».

- extrait du discours « aux jeunes » prononcé le 12 septembre 2008 sur le parvis de Notre-Dame à Paris :

« Après le recueillement priant des Vêpres à Notre-Dame, c'est avec enthousiasme que vous me saluez ce soir, donnant ainsi un caractère festif et très sympathique à cette rencontre. Elle me rappelle celle inoubliable de juillet dernier à Sydney, à laquelle certains d'entre vous ont participé à l'occasion de la Journée Mondiale de la Jeunesse. Ce soir, je voudrais vous parler de deux points profondément liés l'un à l'autre, qui constituent un véritable trésor où vous pourrez mettre votre cœur (Cf. Mt 6,21). Le premier se rapporte au thème choisi pour Sydney. Il est aussi celui de votre veillée de prière qui va débuter dans quelques instants. Il s'agit d'un passage tiré des Actes des Apôtres, livre que certains appellent fort justement l'Évangile de l'Esprit Saint : "Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins" (Ac 1,8). Le Seigneur le dit maintenant à vous ! Sydney a fait redécouvrir à de nombreux jeunes l'importance de l'Esprit Saint dans la vie du chrétien. L'Esprit nous met intimement en rapport avec Dieu, chez qui se trouve la source de toute richesse humaine authentique. Tous, vous cherchez à aimer et à être aimés ! C'est vers Dieu que vous devez vous tourner pour apprendre à aimer et pour avoir la force d'aimer. L'Esprit, qui est Amour, peut ouvrir vos cœurs pour recevoir le don de l'amour authentique. Tous, vous cherchez la vérité et vous voulez en vivre ! Cette vérité, c’est le Christ. Il est le seul Chemin, l'unique Vérité et la vraie Vie. Suivre le Christ signifie véritablement « prendre le large », comme le disent à plusieurs reprises les Psaumes. La route de la Vérité est en même temps une et multiple, selon les divers charismes de chacun, tout comme la Vérité est une et à la fois d’une richesse inépuisable. Confiez-vous à l'Esprit Saint pour découvrir le Christ. L'Esprit est le guide nécessaire de la prière, l'âme de notre espérance et la source de la vraie joie ».

9. Vénérable Conchita Cabrera de Armida

De l’ouvrage « A ceux que j’aime plus que tout » :

- extrait de la page 180 :

« […] Dieu seul peut aimer Dieu et les créatures qui sont faites à son image. L’Amour c’est lui, personnifié dans l’Esprit Saint. Cet Amour va renouveler le cœur des prêtres et leur rappeler que par lui et pour lui ils ont été créés, en leur disant que s’ils s’en séparent ils ne seront plus rien. Cette nouvelle Pentecôte va se faire par mes prêtres ».

10. La Dame de tous les peuples à Amsterdam

De l’ouvrage « Les messages de la Dame de tous les peuples », par Ida Peerdeman, témoin des apparitions :

- extrait du 30 ième message donné le 1er avril 1951, page 89 :

Dans les cœurs de tous les peuples

« La Dame me montre ensuite le globe terrestre sur lequel elle se tient. On dirait qu’il neige autour d’elle. La Dame sourit et dit : "Tu ne comprends pas ? Regarde bien le globe".
Je vois alors le globe recouvert d’une épaisse couche de neige. La Dame sourit une nouvelle fois et dit : "Regarde encore une fois le globe". On dirait que le soleil brille sur le globe et que la neige fond et disparaît lentement dans le sol. La Dame dit alors : "Tu te demandes : qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Je vais te donner à présent l’explication de ma venue aujourd’hui. De même que les flocons de neige tourbillonnent au-dessus du monde et tombent par terre pour former une épaisse couche, de même l’image et la prière se répandront sur le monde et tomberont dans les cœurs de tous les peuples". Tandis qu’elle dit cela, je vois tous les peuples devant moi. La Dame montre alors du doigt son propre cœur puis les cœurs de tous ces hommes et elle dit : "De même que la neige se dissout dans la terre, de même le fruit, l’Esprit, viendra dans les cœurs de tous les hommes qui prieront quotidiennement cette prière. Ils demandent en effet que l’Esprit Saint vienne sur le monde" ».

- extrait du 33 ième message donné le 31 mai 1951, page 96 :

Les rayons de grâces, rédemption du monde

« Regarde à présent mes mains et dis ce que tu vois ». Je vois comme les marques d’une plaie au milieu de ses mains, de laquelle jaillissent trois rayons qui tombent sur les brebis. La Dame sourit et dit : "Ce sont trois rayons, les rayons de Grâce, de Rédemption et de Paix. Par la Grâce de mon Seigneur et Maître, le Père, dans son amour pour l’humanité, a envoyé comme Rédempteur son Fils unique dans le monde. Tous deux veulent à présent envoyer le Saint, le vrai Esprit qui lui seul peut être Paix. Donc : Grâce, Rédemption, Paix. Le Père et le Fils veulent en ce temps envoyer Marie, la Dame de tous les Peuples, comme Corédemptrice, Médiatrice et Avocate" […] ».

- extrait du 36 ième message donné le 20 septembre 1951, page 102 :

La prière pour le vrai Esprit

« Je vois à présent, tout d’un coup, apparaître autour de la Dame des flocons de neige qui tombent sur le globe. La Dame dit : « Mon enfant, pourquoi est-ce qu’on ne diffuse pas cette prière ? Pourquoi attendre si longtemps ? Je te l’ai dictée afin qu’elle soit portée dans le monde parmi les hommes. Que l’on prie donc tous les jours cette petite et simple prière ! Cette prière est petite et simple afin que tous puissent la prier dans ce monde moderne et pressé. Elle est donnée pour qu’on implore la descente du vrai Esprit sur le monde ».

- extrait du 38 ième message donné le 31 décembre 1951, pages 109 et 110 :

Le temps presse

« Ce temps, c’est notre temps. Le Père et le Fils veut à présent qu’on Lui demande d’envoyer l’Esprit. Je t’ai dicté la simple prière et montré comment je voulais qu’elle soit diffusée dans le monde entier. Eh bien ! Continue à la diffuser. Cette simple prière est donnée pour tous les peuples. Fais ton travail et veille à la diffusion ».
Je dis alors à la Dame : "Mais on m’en empêche !" La Dame me sourit et dit :
"Tu dois faire ce que je te dis. Va trouver ton évêque et dis-lui que je veux être la Dame de tous les Peuples qui est envoyée par le Père en ce temps. Une fois encore, je dis : l’Église de Rome ne fera rien qui soit en contradiction avec la doctrine. Eh bien ! Cette action n’est pas en contradiction avec la doctrine. Le temps presse ; il faut bien le savoir. Tous les peuples gémissent sous le joug de Satan. Personne ne sait à quel point cela s’immisce. Je mets en garde les peuples de ce monde. Le temps est grave et presse. L’Église de Rome a maintenant une chance à saisir. Elle s’affermira au fur et à mesure que la lutte se fera plus acharnée" ».

- extrait du 41 ième message donné le 6 avril 1952 (dimanche des Rameaux), pages 116 et 117 :

Priez la prière

« La Dame de tous les Peuples se tiendra au-dessus de la Communauté. Que tous lui présentent leurs demandes au moyen de la simple prière et la Dame les aidera dans la mesure où le Père et le Fils le veut. Elle fut Marie, la Servante du Seigneur. Elle veut être à présent la Dame de tous le Peuples. Qui et quoi que vous soyez, venez à la Dame de tous les Peuples ! Je mets les chrétiens en garde et leur dis : Prenez donc conscience de la gravité de ce temps. Unissez vos efforts. Plantez donc la croix au milieu du monde. Vous êtes tous responsables de la tâche que vous devez accomplir en ce temps. Ne vous laissez pas entraîner vers l’esprit mauvais. Priez tous les jours que le Seigneur Jésus-Christ, Fils du Père, envoie le Saint Esprit sur ce monde et la Dame de tous les Peuples, qui fut un jour Marie, sera votre Avocate. Qu’il en soit ainsi ». Et la Dame n’est plus là ».

- extrait du 42 ième message donné le 15 juin 1952, pages 117 et 118 :

Dans la concorde

« Que le clergé régulier et le clergé séculier fassent œuvre commune. Dans d’autres affaires aussi, ils devront se rapprocher. Après tout, vous êtes tous les apôtres du Maître. Cherchez à vous entendre. Si les apôtres ont des avis partagés, comment les peuples pourraient-ils être un ? "Je prie l’Église de Rome et je lui demande : combattez donc, en ce temps, dans la concorde, pour l’unique Vrai, le Seigneur et Créateur de ce monde, le Père, le Fils et le Saint Esprit ! Ce temps, c’est le temps du Saint Esprit. Demandez donc tous au Saint Esprit d’apporter le vrai Esprit sur le monde. Le monde est en état de corruption. Les grands de ce monde recherchent le pouvoir. Les grands de ce monde ne pensent que dans une perspective matérialiste. Les gens sont dispersés et envoyés dans la mauvaise direction". La Dame indique maintenant le globe. Je vois que la confusion et l’agitation règnent parmi les peuples. La Dame dit : « Regarde donc tous ces pays. Nulle part ne règne l’unité, nulle part la paix, nulle part la quiétude pour les peuples. Tout n’est que tension, tout n’est que peur ! Le Seigneur Jésus-Christ le permet. Son temps va venir. D’abord, il y aura un temps troublé. Humanisme, paganisme, athées, serpents, eux vont d’abord essayer de régner sur ce monde ».

- extrait du 43 ième message du 5 octobre 1952, page 123 :

L’amour embrasse tout

« Et aux apôtres de ce temps, je dis : soyez larges d’esprit, soyez cléments. Soyez bons pour les hommes. Condamnez et jugez comme le Seigneur Jésus-Christ le faisait. Comprenez votre temps, comprenez le combat. Sachez que l’esprit mène un combat. Ce temps est celui de l’esprit. Le combat est dur et pénible, mais le vrai Esprit vaincra à condition que vous coopériez tous. Église de Rome, saisis ta chance ! Le Père, le Fils et le Saint Esprit veut à présent rendre grande son Église. Comprenez bien votre doctrine. Il est nécessaire que la Dame vienne dire toutes ces choses. Pensez au premier et principal commandement : l’Amour. Il embrasse tout ».

- extrait du 44 ième message du 8 décembre 1952, page 124 :

Trois notions en un seul geste

« Le message que j’apporte aujourd’hui est destiné à tous les peuples. Je viens en ce temps en tant que Corédemptrice, Médiatrice et Avocate. En un seul geste, le Seigneur a donné à Marie ces trois titres, ces trois notions en un seul geste. Ce nouveau dogme sera très contesté. C’est pourquoi je t’en ai donné l’explication. Le temps est sur le point de commencer. Dis au sacristain du pape qu’il en informe le pape. Il doit lui apporter la Dame de tous les Peuples. Le pape doit préparer et présenter ce dogme. Dis que le temps est là. Le Saint Esprit doit venir sur ce monde. Que le Saint-Père n’hésite pas dans ses décisions. C’est lui, en effet, le combattant. Je donnerai mon signe ».

- extrait du 45 ième message du 20 mars 1953, page 131 :

La vraie paix

« La Dame porte à présent son regard au loin comme si elle fixait le vide. Elle dit ensuite d’une voix très lente et nette : « 53 ». Peuples d’Europe, unissez-vous ! C’est la Dame de tous les Peuples qui vous y appelle. Non pour vaincre votre ennemi, mais pour le gagner à vous. De même que vous devez vous entendre sur le plan politique, de même vous devez vous entendre dans le vrai, le Saint Esprit. Une lourde pression pèse sur le monde. Votre ennemi est aux aguets. Église de Rome, saisis ta chance. L’humanisme moderne, le réalisme, le socialisme et le communisme, ce sont eux qui exercent leur emprise sur le monde ».
Je vois alors le monde avec tous ces groupes humains et une énorme main qui, pour ainsi dire, s’en empare. La Dame dit : « Écoutez la Dame qui veut être votre Mère. Peuples, priez afin que votre offrande soit agréable au Seigneur. Peuples, priez afin que le vrai, le Saint Esprit vienne. Peuples, priez afin que la Dame de tous les Peuples soit votre Avocate ». La Dame dit ensuite d’une voix très lente et nette : « Et maintenant, la Dame de tous les Peuples promet de donner la vraie paix. Mais il faut qu’en cette année, les peuples en union avec l’Église – que l’on me comprenne bien : avec l’Église – prient ma prière. Dis-le au sacristain. Dis que le temps est maintenant arrivé. D’autres grands évènements mondiaux vont survenir ».

- extrait du 49 ième message du 4 avril 1954, page 141 :

La main de Satan

« La Dame pose alors un regard très grave devant elle. C’est comme si je voyais passer de lourds nuages autour du globe sur lequel elle se tient, tandis qu’il tourne à toute vitesse. La Dame tend le doigt vers le globe et dit avec beaucoup de tristesse dans la voix : "Regarde le monde ! Prête bien attention à ce que je vais te dire". La Dame tient alors la main droite levée, la paume tournée vers moi. Je vois un grand dé dans sa main. La Dame secoue ensuite la main au-dessus du globe. Tout à coup, l’image change. Je vois une main bien différente, plutôt un genre de griffe qui me soulève le cœur et me laisse du dégoût. Dans la griffe aussi, il y a un dé. La Dame dit : "La main de Satan passe sur le monde entier en tenant un dé. Église, Communauté, connais-tu le sens de cela ? Satan est encore le prince de ce monde. Il tient en main ce qu’il peut. C’est pourquoi la Dame de tous les Peuples devait venir en ce temps. Car, étant l’Immaculée Conception, elle est de ce fait la Corédemptrice, Médiatrice et Avocate. Ces trois notions n’en faisant qu’une. Entendez-vous bien cela, théologiens ? ". La Dame fait un geste comme si elle rassemblait en une seule chose trois éléments dispersés. Puis, elle dit : "La Dame devait apporter maintenant sa prière sur ce monde satanique. Car le Saint Esprit doit encore venir sur les peuples. Comprenez bien ce message ! Priez donc ma prière, peuples, afin que le Saint Esprit vienne réellement et véritablement". En disant cette dernière phrase, la Dame tenait en hauteur ses mains jointes comme pour montrer aux hommes comment prier ».

- extrait du 50 ième message du 4 avril 1954, page 143 :

Et la Dame est restée auprès de ses apôtres

« La Dame reste à présent sans rien dire, le regard perdu dans le lointain. Un moment après, elle dit : "Et la Dame est restée auprès de ses apôtres jusqu’à la venue de l’Esprit".
Alors qu’elle dit cela, l’étrange métamorphose se produit de nouveau sur son visage ; on dirait qu’elle parle depuis une période reculée. Je vois des hommes d’Église et d’autres personnes qui l’entourent alors qu’elle dit : "De la même façon, il est donné à la Dame de venir aussi auprès de ses apôtres et ses peuples du monde entier pour leur apporter une nouvelle fois le Saint Esprit. Car, lorsqu’il y a de grandes décisions à prendre, il faut toujours invoquer le vrai, le Saint Esprit". La Dame marque une nouvelle pause ; elle dit ensuite à voix basse et de façon très impressionnante : "Et Marie est restée auprès de ses apôtres". Je vois alors la Dame assise dans une salle ; elle est entourée de gens d’une époque reculée portant de longues tuniques ».

- extrait du 51 ième message du 4 avril 1954 (Marie Reine), pages 147 et 151 :

Elle vaincra Satan

« Non, Satan n’a pas encore été expulsé. Il est donné à la Dame de tous les Peuples de venir à présent pour expulser Satan. Elle vient annoncer le Saint Esprit. C’est seulement maintenant que le Saint Esprit va venir sur cette terre. Vous devez cependant prier la prière que j’ai donnée. Vous devez penser tous les jours et à tout moment à la prière que la Dame de tous les Peuples a donnée à ce monde, en ce temps. Dieu seul sait à quel point Satan règne. Il vous envoie maintenant, à tous les peuples, sa Mère, la Dame de tous les Peuples. Elle vaincra Satan, comme cela a été prédit. Elle posera les pieds sur la tête de Satan ».

Faites confiance à votre Mère

« La Dame marque une nouvelle longue pause. D’un air très soucieux, elle reprend : « De grandes choses vont se produire. Vous, les jeunes, vous verrez de grands changements. C’est la Dame de tous les Peuples qui vous le dit. Elle vous protègera. Elle se tiendra en ce temps... en ce temps, en ce monde, au-dessus de tous les peuples en tant que Dame. Le temps viendra où on assistera à de grandes inventions. On va assister à des inventions inquiétantes : même vos pasteurs seront étonnés au point de dire : ça nous dépasse. Soyez alors attentifs aux paroles que la Dame vous a dites le 31 mai. Le Père sait et permet tout ce qui va se produire dans le monde. Sachez que le Saint Esprit est plus proche que jamais. Le Saint Esprit ne vient que si vous le demandez. Depuis le début, Il est. Mais maintenant, le temps est venu. Le monde ne sait plus vers quoi aller. Eh bien ! Peuples, faites confiance à votre Mère, elle qui n’a jamais abandonné ses enfants. Il lui est donné de venir sous ce nouveau titre : Corédemptrice, Médiatrice, Avocate ».

Votre Mère vous a précédés

« Et ainsi s’accompliront les paroles : "Désormais, tous les peuples me diront bienheureuse" Ce message de la Dame de tous les Peuples se répand aujourd’hui sur le monde.
J’ai dit : j’apporterai de la consolation. Peuples, votre Mère sait ce qu’est la vie, votre Mère sait ce qu’est la peine, votre Mère sait ce qu’est la croix. Tout ce par quoi vous passez en cette vie, c’est ce en quoi votre Mère, la Dame de tous les Peuples vous a précédés. Ce chemin, elle l’a emprunté avant vous. La Dame marque une nouvelle pause, puis elle ajoute lentement : "Mais elle est allée jusqu’au Père, elle est retournée à son Fils. Vous aussi, peuples, par votre chemin de croix, vous allez jusqu’au Père ; vous aussi, par votre chemin de croix, vous allez au Fils. Le Saint Esprit vous y aidera ; invoquez-Le en ce temps. Je ne le dirai jamais assez au monde : allez au Saint Esprit en ce temps !". La Dame prononce ces derniers mots très lentement et avec insistance ».

Note de l’éditeur : « Dans son encyclique Ad Cæli Reginam du 11 octobre 1954, le Pape Pie XII a donné officiellement à Marie le titre de "Reine du Ciel et de la Terre". La solennité de cette fête a été fixée au 31 mai, jour où on célébrait déjà, dans divers diocèses, la fête de Marie Médiatrice de toutes les Grâces. La fête de Marie Reine a été de ce fait déplacée au 22 août par un décret du 21 mars 1969. On a déplacé en même temps la fête de la Visitation du 2 juillet au 31 mai ».

- extrait du 55 ième message du 31 mai 1958, page 166 :

Dans la paix, je retournerai

« La Dame s’est soudain arrêtée et a fait un mouvement de la tête comme pour dire : écoute, répète après moi. J’ai retrouvé subitement l’usage de ma voix. La Dame a dit : "Dans la paix, je suis venue. Dans la paix, je retournerai à Lui, qui m’a envoyée".
Tout en disant cela, elle s’est peu à peu élevée et s’est éloignée de plus en plus. Je sentais qu’elle me quittait. J’en étais très triste et je me suis mise à pleurer. La Dame a dit : "Ne sois pas triste. Je ne vous laisse pas orphelins. Il va venir, Lui, le Consolateur, le Défenseur (1)" ».

(1) Note du traducteur : « Mots à mots : Celui qui aide (Helper) ».



Dernière édition par Joannes Maria le Lun 6 Sep 2010 - 5:55, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SECONDE PENTECOTE

Message  Invité le Lun 6 Sep 2010 - 5:55

11. Notre-Dame du Très Saint Rosaire à Kérizinen

De l’ouvrage « Kérizinen, messages du Christ et de la Sainte Vierge, 1938-1965 » :

- intégralité du message de la 41 ième apparition donné le 24 mai 1958 (vigile de la Pentecôte), page 76 :

« Vous savez que la guerre ne résout aucun problème (1). Bien plus, ses effets sont devenus tels qu'elle risque d'entraîner, non seulement la destruction des civilisations dont vous êtes si fiers, mais aussi la fin temporelle de l'Humanité. Mettez donc votre confiance en Dieu et non dans les hommes. Oui, livrée à elle-même, l'Histoire humaine ne saurait aboutir qu'à une destruction universelle. Mais un germe y a été inséré, qui lèvera hors du temps et d'où grandiront les moissons de l'Eternité. Face au péril, restez confiants, car vous êtes à l'approche d'un terme et d'un aboutissement. Si Dieu frappe, c'est qu'Il veut purifier et distribuer de grands bienfaits. Lorsqu'Il frappera intensément, c'est qu'Il voudra les distribuer rapidement. Tous les maux qui vous accablent ne sont que des moyens de pression pour vous faire retourner à Dieu et aussi pour obtenir la consécration tant attendue, tant désirée de nos deux Cœurs unis et reliés. Oui, la consécration du Monde au Cœur Sacré et Miséricordieux de Jésus et de mon Cœur Douloureux et Immaculé, de nos deux Cœurs Unis dans le Saint-Esprit. Car tous les espoirs seraient encore permis si le pauvre Monde, pour échapper au déluge de feu et de sang, se réfugie dans nos Cœurs Divins et qu'il présente ses souffrances au Père, unies à celles de son Fils et qu'il se joigne à la prière éternelle du Verbe, pour que vienne l'Esprit-Saint qui reste la seule force de construction en face des destructions qui menacent l'Univers. C'est par l'Esprit-Saint que la vertu du Sang du Christ s'est répandue, et seule son effusion peut permettre de tirer profit de ce Sang. Mais le Saint-Esprit ne s'étant pas incarné, l'aveuglement des hommes si charnels est tel qu'ils ne pourraient L'apercevoir, aussi agit-Il par moi, qui suis son Epouse et deviens la distributrice de ses grâces, comme Il est lui-même le distributeur des mérites du Christ. Or, mon heure a sonné avec celle de mon Fils, qui est donc celle de l'Esprit-Saint. Son œuvre : purifier et transformer. Il se communique comme le feu embrasant tout en un rien de temps. Oh, les merveilles qu'Il opèrera, qu'Il opère déjà, transformant les âmes et les cœurs, changeant les haines et les vengeances en amour et charité, qui feront enfin les joies et les délices de l'Humanité avec la splendeur de l'Eglise ».

Note de l’éditeur (1) : « Extension de la crise algérienne. Le 13 mai 1958, la révolution avait éclaté à Alger ».

- extrait du message de la 42 ième apparition donné le 13 octobre 1958, pages 77 et 78 :

La Très Sainte Vierge Marie : « […] Voyez, dans cette période de purification, l'Esprit-Saint, comme un aigle divin, plane au-dessus des âmes et, de son regard de feu, fascine celles qui ont compris qu'Il est le centre de leur être. En secret, Il opère des merveilles jusqu'à ce que le nombre de victimes soit atteint. Ne vous alarmez donc pas en raison de tant d'événements, mais plus que jamais, il vous est nécessaire de prier et aussi d'agir, car, si les hommes ont besoin du secours de Dieu, Dieu aussi demande le concours des hommes. Il a besoin de vous pour réaliser les desseins éternels de sa Providence. Faites-vous donc l'impérieux devoir d'être les dignes répondants et les fidèles messagers de nos deux Cœurs si intimement unis dans le Saint-Esprit. Priez beaucoup pour l'Eglise […] ».

- extrait du message de la 44 ième apparition donné le 15 décembre 1959 (Octave de l'Immaculée Conception), pages 83 et 84 :

La Très Sainte Vierge Marie : « Aimez-vous mon Fils ? M'aimez-vous ? Croyez-vous en nous ? Alors, ne nous refusez pas d'intervenir d'une manière directe pour avertir l'Humanité dans la route glissante où elle s'est engagée. Parce que nous vous aimons et voulons votre salut, nous multiplions nos présences parmi vous, les accompagnant de signes assez manifestes pour éclairer les âmes de bonne volonté, sans forcer la liberté de ceux qui ne veulent ni voir, ni entendre. Depuis plus d'un siècle, Nous ne cessons de répéter les mêmes messages, les mêmes avertissements : retour à Dieu ou graves châtiments. L'heure est extrêmement grave. Vous êtes au tournant tragique et décisif de l'Histoire car, dans le Monde trépidant et fiévreux, se joue le combat entre la lumière et les ténèbres. Tant d'âmes sont prises dans les filets sataniques, filets mortels en plein Monde ! Aussi, la Justice de Dieu se fait voir de tous côtés, parce qu'on refuse sa Miséricorde. En Messagère de Paix, Je vous redis : priez bien, priez en état de grâce et avec confiance, alors, Dieu se laissera toucher (1). La durée de l'épreuve sera remplacée par l'intensité et le feu du Ciel rendra les hommes sages, contrits et humbles. Un Monde nouveau surgira et Jésus sera glorifié, l'Eglise renouvelée sera mieux obéie et plus respectée. Il y aura sur la terre une nouvelle génération de saints, d'humbles serviteurs, d'apôtres zélés et surnaturels, vrais ministres de Dieu. Comme d'angéliques serviteurs, ils iront porter au Monde la parole du Saint Evangile avec un feu nouveau, celui du Saint-Esprit, pour l'amener à l'Amour Infini et à la lumière de Jésus, qui est le Bon Pasteur, et dont le véhément désir est de n'avoir plus qu'un bercail et un Pasteur selon son Cœur. Glorifiez Dieu qui m'envoie sur Terre pour vous guider vers Lui et préparer son Règne. Ma mission est de multiplier les enfants de lumière et de grouper les consacrés et les fidèles en un cœur et une âme comme au temps de la Pentecôte, afin que vienne ce temps, le plus beau vécu sur Terre, où Dieu régnera en Roi d'Amour […] ».

Note :

(1) : « Ceci est un écho direct au message de Pontmain, donné par la Très Sainte Vierge Marie en 1871 : "Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher" ».

12. La Très Sainte Vierge Marie à Schio

Dans le recueil « Marie appelle », nous pouvons lire les messages suivants, tout empreints de la simplicité, de l’humilité, de l’amour et de la tendresse de notre Maman du Ciel :

- message donné le 9 janvier 1993, page 321 :

« Prions le Père. Mes enfants de prédilection, prions ensemble pour les hommes, pour le monde, prions ensemble pour la paix. Ce sera la lumière qui dissipera les ténèbres de l’Enfer. La Vérité et la Justice prévaudront sur les hérésies et sur les injustices. Les forces du mal seront pliées vers le bien, mais il faut que les hommes de chaque nation se soumettent, se mettent à genoux devant Jésus. C’est seulement ainsi qu’adviendra le retour de l’Esprit-Saint pour une nouvelle Pentecôte, pour une période de paix et de justice encore jamais connue. A vous mes enfants, le courage et la ferveur pour une vie nouvelle, une Eglise sainte, pour une terre renouvelée. Unissez-vous avec moi au Pape et priez pour qu’il y ait la paix. Je vous bénis et vous serre contre moi ».

- message donné le 8 décembre 1998, page 364 :

« Bénissons le Père. Mes enfants, le temps de la vérité, le temps de Dieu est en train d’approcher. En passant par mon Cœur Immaculé, l’Esprit-Saint se répandra sur l’humanité dans une nouvelle pentecôte d’Amour. Que tous les hommes se préparent au grand passage dans une attente vigilante, se repentant de tout péché. Chers enfants, vous qui êtes confiants, vous n’avez pas pris en dérision mon appel, mais vous vous êtes fait petits, humbles. Combien de consacrés à mon Cœur de Maman jouiront de ma prédilection et de ceux-ci sera le royaume du Père où moi aussi je serai, à vous attendre. Aujourd’hui, je vous serre tous contre moi en vous bénissant ».

NB : Comme le texte est dans l’ensemble tout à fait compréhensible, je le présente ici tel qu’il apparaît dans le recueil, même si l’on peut observer quelques difficultés de traduction de l’italien au français.

13. La Très Sainte Vierge Marie à Naju

De l’ouvrage « Messages de la Vierge de Naju » (Corée) :

- extrait du message « L’Eglise régénérée par l’amour…Le monde sauvé par Jésus-Eucharistie… » donné le 24 septembre 1994 à Julia Youn, page 404 :

« Si vous déployez la puissance de l’amour pour que tous mes enfants de ce monde se mettent d’accord et s’unissent entre eux au-delà des frontières, des pays, des factions, alors l’Eglise sera régénérée, une nouvelle Pentecôte surviendra et le monde sera sauvé par le Sauveur présent dans l’Eucharistie ».

14. Notre Seigneur Jésus à Marie des Vallées

Du livret « Marie des vallées » :

- extrait du message, page 27 :

« Va-t’en dire une chose trois fois triste. Ce sont, (dit-il), ces paroles : "Spiritus Domini replevit orbem terrarum" [ce qui signifie : l’Esprit du Seigneur remplira le monde entier]. Ce qui s’entend du temps auquel le Saint-Esprit mettra le feu de l’Amour divin par toute la terre, et qu’il fera son déluge.

Car il y a trois déluges, qui tous trois sont tristes, et qui sont envoyés pour détruire le Péché.

Le premier déluge est celui du Père éternel, qui a été un déluge d’eau ; le second est celui du Fils, qui a été un déluge de sang ; le troisième est celui du Saint-Esprit qui sera un déluge de feu. Mais il sera triste aussi bien que les autres, puisqu’il trouvera beaucoup de résistance et quantité de bois vert, qui sera difficile à brûler. Deux sont passés, mais le troisième reste ; et comme les deux premiers ont été prédits longtemps auparavant qu’ils arrivassent, ainsi le dernier, dont Dieu seul connaît présentement le temps ».

15. Marthe Robin

Du livret « Marthe Robin qui êtes-vous ? » :

- extrait des paroles prononcées le 10 février 1936, page 26 :

« Il y aura une seconde Pentecôte d’amour. Des laïcs seront formés dans des centres multiples, notamment des foyers de charité…Ces foyers seront de grandes familles qui auront à la tête un prêtre, le Père, sous les regards maternels de la Très Sainte Vierge ».

16. La Très Sainte Vierge Marie à Don Stefano Gobbi

Du recueil « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge » :

Note préliminaire : Pour donner le plus de clarté possible, les messages de cette section sont classés par « Thème » selon leur catégorie d’appartenance.

Thème : Nature et caractéristique de la seconde Pentecôte

- intégralité du message n ° 246 « L’heure de l’Esprit Saint » donné le 30 mai 1982, pages 304 et 305 :

« a) Dans le Cénacle de mon Cœur Immaculé, préparez-vous à recevoir le Feu d’Amour de l’Esprit-Saint, qui amènera mon Eglise à vivre le joyeux moment de sa Pentecôte et qui renouvellera toute la face de la terre.
b) Cette heure est la sienne. C’est l’heure de l’Esprit-Saint qui, par le Père, grâce à Jésus, vous est donné de plus en plus abondamment, comme signe de l’Amour miséricordieux de Dieu qui veut sauver cette humanité.
c) C’est par le feu de l’Esprit d’Amour que sera bientôt complétée l’œuvre de la grande purification. L’Eglise attend en gémissant son œuvre miséricordieuse de purification.
d) A travers des souffrances intérieures, par des épreuves qui renouvelleront pour elle les heures sanglantes de la Passion qu’a vécues mon Fils Jésus, l’Eglise sera conduite à Sa divine splendeur.
e) Elle sera guérie de la plaie de l’erreur, qui se répand comme un cancer secret et menace le dépôt de la Vérité.
Elle sera purifiée de la lèpre du péché qui obscurcit sa sainteté.
Elle sera purifiée de tous les éléments humains qui l’éloignent de l’esprit de l’Evangile.
f) Elle sera dépouillée de ses biens terrestres et purifiée de nombreux moyens de pouvoir, pour redevenir pauvre, humble, simple et chaste. Elle sera de nouveau crucifiée dans ses pasteurs et dans son troupeau, afin de rendre un témoignage parfait à l’Evangile de Jésus.
g) Le monde entier sera, lui aussi, renouvelé par la force du Feu et du Sang. L’humanité reviendra à la glorification du Père, par Jésus, qui, enfin, aura instauré son Règne parmi vous.
h) Cette heure est donc celle de l’Esprit-Saint. Il viendra à vous dans sa plénitude, par le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, son Epouse bien-aimée ».

- extrait du message n° 496 « Dans vos larmes, réconfort » donné le 30 mai 1993, page 747 :

« p) Viens, ô Esprit Saint. Viens changer la face de la terre. Viens vite. Viens en ces derniers temps. Viens maintenant que la grande épreuve est arrivée. Viens nous apporter ta deuxième Pentecôte, afin que nos yeux puissent contempler ton plus grand prodige des nouveaux cieux et de la nouvelle terre ».

- extrait du message n° 558 « Mon dessein » donné le 8 décembre 1995, page 856 :

« […] f) Mon dessein consiste à préparer les cœurs et les âmes à recevoir l’Esprit-Saint qui se répandra en plénitude pour amener sur le monde sa seconde Pentecôte de feu et d’amour ».

- extrait du message n° 573 « Le temps du Cénacle » donné le 22 mai 1996, pages 888 et 889 :

« […] i) L’humanité doit maintenant entrer dans le Cénacle de mon Cœur Immaculé : là, comme Maman, Je lui enseignerai à prier et à se repentir, Je la conduirai à la pénitence et à la conversion, au changement du cœur et de la vie. A l’intérieur de ce Cénacle nouveau et spirituel, Je la préparerai à recevoir le don de la seconde pentecôte, qui renouvellera la face de la terre […].
j) Entrez tous dans le Cénacle nouveau et spirituel de mon Cœur Immaculé, pour vous recueillir en une prière intense et incessante faite avec votre Maman du Ciel, dans l’attente que s’accomplisse le grand miracle de la seconde Pentecôte désormais proche ».

- intégralité du message n ° 574 « La seconde Pentecôte » donné le 26 mai 1996, pages 889 et 890 :

« a) Avec un Cénacle extraordinaire de prière et de fraternité, vous célébrez aujourd’hui la solennité de la Pentecôte.
Rappelez-vous le prodigieux évènement de la descente de l’Esprit-Saint, sous forme de langues de feu, dans le Cénacle de Jérusalem, où les apôtres s’étaient réunis en prière avec Moi, votre Maman du Ciel.
b) Vous aussi, aujourd’hui, en prière dans le Cénacle spirituel de mon Cœur Immaculé, vous vous préparez à recevoir le don prodigieux de la seconde Pentecôte.
c) La Seconde Pentecôte adviendra pour reporter cette humanité devenue païenne et qui vit sous la puissante influence du Malin, à sa pleine communion de vie avec son Seigneur, qui l’a crée, rachetée et sauvée.
Des langues de feu miraculeuses et spirituelles purifieront les cœurs et les âmes de tous, qui se verront eux-mêmes dans la Lumière de Dieu, et seront transpercés par l’épée tranchante de sa Vérité Divine.
d) La Seconde Pentecôte adviendra pour conduire toute l’Eglise au sommet des sa plus grande splendeur.
L’Esprit de Sagesse la conduira à la fidélité parfaite à l’Evangile ; l’Esprit de conseil l’assistera et la réconfortera dans toutes ses tribulations ; l’Esprit de force la portera au témoignage quotidien et héroïque de Jésus.
Surtout, l’Esprit-Saint communiquera à l’Eglise le don précieux de sa pleine unité et de sa plus grande sainteté.
C’est seulement alors, que Jésus apportera en elle son Royaume de gloire.
e) La Seconde Pentecôte descendra dans les cœurs pour les transformer et les rendre sensibles et ouverts à l’amour, humbles et miséricordieux, libres de tout égoïsme et de toute méchanceté.
Alors, l’Esprit du Seigneur transformera les cœurs de pierre en cœurs de chair.
f) La Seconde Pentecôte brûlera, avec le feu de son divin amour, les péchés qui obscurcissent la beauté de vos âmes.
Ainsi elles reviendront à la pleine communion de vie avec Dieu, elles seront un jardin privilégié de sa présence et en ce jardin lumineux toutes les vertus fleuriront, cultivées avec un soin particulier par Moi, votre céleste jardinière.
g) La Seconde Pentecôte descendra sur toutes les nations, qui sont tellement divisées par les égoïsmes et les intérêts particuliers, les antagonismes qui souvent les opposent ls unes aux autres. Et ainsi se sont répandues partout les guerres et les luttes fratricides, qui ont fait verser tant de sang sur vos chemins.
Alors les nations feront partie d’une seule et grande famille, rassemblée et bénie par la présence du Seigneur parmi vous.
h) Aujourd’hui Je vous invite à entrer dans le Cénacle de mon Cœur Immaculé, pour vous recueillir en prière avec Moi, votre Maman du Ciel.
Ainsi, ensemble nous implorons le don du Saint-Esprit et ensemble nous attendons que descende la seconde Pentecôte, qui renouvellera le monde et changera la face de la terre ».

- extrait du message n ° 586 « Priez et réparez » donné le 31 décembre 1996, page 913 :

« h) […] Priez pour obtenir le grand don de la seconde Pentecôte, que vous invoquez et attendez. Ce sera l’Esprit-Saint qui donnera au monde le témoignage de Jésus plénier et parfait ».

Thème : La Seconde Pentecôte se situe nécessairement et logiquement avant la venue du Seigneur comme l’affirme clairement la Sainte Ecriture (Cf. § 3.4.12.1 Fondement biblique, ci-avant, en référence à Ac 2,20) ainsi que les messages suivants, afin de préparer l’humanité à la rencontre avec Son Seigneur).

- extrait du message n ° 226 « Viens, Esprit-Saint ! » donné le 7 juin 1981, page 279 :

« […] h) Maintenant, le monde entier doit être amené à la plénitude de la vérité, à l’Evangile de Jésus, à l’unique Eglise voulue et fondée par le Christ et c’est le rôle de l’Esprit-Saint.
i) L’Eglise doit s’ouvrir à son feu divin, de sorte que, complètement purifiée, elle soit prête à recevoir la splendeur de sa nouvelle Pentecôte, en préparation à la seconde et glorieuse venue de mon Fils Jésus ».

- extrait du message n ° 355 « Viens, Seigneur Jésus » donné le 7 juin 1987, page 490 :

f) […] L’esprit du Seigneur préparera l’humanité à accueillir le règne glorieux du Christ, afin que le Père puisse être aimé et glorifié par tous ».

- extrait du message n ° 383 « L’Esprit-Saint viendra » donné le 22 mai 1988, page 539 :

« e) L’Esprit-Saint viendra par le triomphe de mon Cœur Immaculé. C’est pourquoi je vous invite tous aujourd’hui à entrer dans le Cénacle de mon Cœur.
Vous serez ainsi préparés à recevoir le don de l’Esprit-Saint, qui vous transformera et fera de vous des instruments par lesquels Jésus instaurera son règne.

- extrait du message n ° 521 « Viens, Esprit-Saint » donné le 22 mai 1994, page 790 :

« i) L‘Esprit-Saint rendra son parfait témoignage au Fils, en préparant les cœurs et les âmes à recevoir Jésus qui reviendra, à vous, dans la gloire ».

- extrait du message n ° 595 « A la lumière de sa Vérité » donné le 18 mai 1997, page 936 et 937 :

« l) l’heure est venue où mon Fils Jésus doit être glorifié par tous.
Par le prodige de la seconde pentecôte, l’humanité reconnaîtra Jésus-Christ comme son Rédempteur et comme son seul Sauveur.
m) Alors, l’Esprit-Saint ouvrira les cœurs et les âmes pour accueillir le Christ qui viendra à vous dans la splendeur de sa divine gloire.
n) Ainsi mon Cœur Immaculé aura finalement son grand triomphe ».

Thème : L’Esprit-Saint descendra d’une autre manière qu’à sa première venue

- extrait du message n ° 357 « Mon temps est venu » donné le 3 juillet 1987, page 496 :

« t) L’Esprit-Saint descendra comme un feu, mais d’une autre manière qu’à sa première venue : ce sera un feu qui brûlera et transformera toutes choses, qui sanctifiera et renouvellera la terre jusque dans ses fondements. Il ouvrira les cœurs à une nouvelle réalité de vie et conduira toutes les âmes à une plénitude de sainteté et de Grâce ».

- extrait du message n ° 521 « Viens, Esprit-Saint » donné le 22 mai 1994, 790 :

« l) Du ciel descendra un feu nouveau qui purifiera toute l’humanité redevenue païenne […] ».

Thème : Cela sera comme un « jugement en petit »

- extrait du message n ° 383 « L’Esprit-Saint viendra » donné le 22 mai 1988, page 539 :

« d) L’Esprit-Saint viendra pour inaugurer le règne glorieux du Christ et qui sera un règne de grâce, de sainteté, d’amour, de justice et de paix. Par son divin Amour, il ouvrira les portes des cœurs et éclairera toutes les consciences. Chaque homme se verra lui-même dans le feu brûlant de la divine Vérité. Ce sera un jugement en petit. Et puis, Jésus répandra son règne glorieux dans le monde ».

- extrait du message n ° 521 « Viens, Esprit-Saint » donné le 22 mai 1994, page 790 :

« l) Du ciel descendra un feu nouveau qui purifiera toute l’humanité redevenue païenne. Ce sera comme un jugement en petit et chacun se verra lui-même dans la lumière de la Vérité de Dieu.
Ainsi les pécheurs reviendront à la Grâce et à la sainteté ; les égarés, sur la route du bien ; les éloignés, à la maison du Père ; les malades à la complète guérison ; les orgueilleux, les impurs, les méchants collaborateurs de Satan seront vaincus et condamnés pour toujours. Alors mon Cœur de Maman aura son triomphe sur toute l’humanité qui reviendra à de nouvelles épousailles d’amour et de vie avec son Père-Céleste.

Thème : La descente en plénitude de l’Esprit-Saint « coïncidera » avec le Triomphe du Cœur Immaculé de Marie

- extrait du message n ° 246 « L’heure de l’Esprit-Saint » donné le 30 mai 1982, page 305 :

« h) Cette heure est donc celle de l’Esprit-Saint, Il viendra à vous dans sa plénitude, par le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, son Epouse bien-aimée ».

- extrait du message n ° 521 « Viens, Esprit-Saint » donné le 22 mai 1994, page 790 :

« j) Viens Esprit-Saint, Viens par la puissante intercession de mon Cœur Immaculé.
k) Mon heure est l’heure de l’Esprit-Saint.
Le triomphe de Mon Cœur Immaculé coïncidera avec le grand prodige de la seconde Pentecôte. L’effusion de l’Esprit-Saint ne peut arriver que dans le Cénacle Spirituel du Cœur Immaculé de Marie.

- extrait du message n ° 355 « Viens, Seigneur Jésus » donné le 7 juin 1987, page 490 :

« b) […] Ce n’est que dans le Cénacle de mon Cœur Immaculé et lorsque toute l’Eglise y sera entrée, qu’adviendra le grand prodige de la deuxième Pentecôte ».

- extrait du message n ° 521 « Viens, Esprit-Saint » donné le 22 mai 1994, page 789 :

« c) Il est nécessaire que vienne très vite la deuxième Pentecôte.
d) Elle ne peut arriver que dans le Cénacle Spirituel de mon Cœur Immaculé. C’est pour cela qu’aujourd’hui Je renouvelle l’invitation à toute l’Eglise d’entrer dans le Cénacle que votre Maman du Ciel vous a préparé pour les derniers temps. Vous pouvez y entrer par l’acte de consécration à mon Cœur Immaculé ».

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SECONDE PENTECOTE

Message  Invité le Lun 6 Sep 2010 - 5:57

17. Notre Seigneur Jésus, la Très Sainte Vierge Marie et Saint Michel Archange à Vassula Ryden

De l’œuvre de la « Vraie vie en Dieu » :

- extrait du message donné le 9 août 1988, cahier 26, pages 189 et 190 du tome 2 :

La Très Sainte Vierge Marie : « Dieu compte les jours, les jours où Il va répandre sur vous comme une rosée vous revivifiant une fois de plus en un Nouveau et Fécond Jardin. Cela sera connu comme la Nouvelle Pentecôte. Venez vous agenouiller tous et prier le Seigneur pour ce Glorieux Evénement. Priez pour cet Avènement. Priez pour que l’Amour revienne. Vassula, Je suis la Dame du Rosaire ».

- extrait du message donné le 12 mai 1990, cahier 42, pages 290 à 292 du tome 3 :

Notre Seigneur Jésus : « Ma Croix appelle aujourd'hui à la sainteté. Ma Voix résonne aux quatre coins de cette terre pour vous rappeler à tous que Je suis Saint et que vous devriez vivre saintement. O génération... ne sais-Je pas combien tu es faible ? Votre ère a créé des images déplaisantes à Mes Yeux et non conformes à Mon Esprit, et dans cette Babylone que vous avez créée, Je descends pour trouver la plus grande partie de Ma création emprisonnée, oui, captive du malin qui la nourrit d'athéisme, de rationalisme et d'iniquité. Ne vois-Je pas tout cela ? Les supplications des saints ont atteint Mes Oreilles. Je vous dis que Je suis maintenant comme sur un Feu, et que Je n'attendrai pas plus longtemps. Je ne vous laisserai pas plus longtemps dans ces ténèbres, Je reviendrai à vous. Dans peu de temps, le monde Me verra à nouveau. Oui, l'Amour descendra sur vous et vivra parmi vous, mais avant que vos arbres commencent à s'épanouir en branchages majestueux, au feuillage touffu, aux troncs élevés, et avant que les oiseaux du ciel commencent à nicher dans leurs branches et avant que Je répande des rivières pour irriguer votre sol assoiffé, J'enverrai du Ciel des Colonnes de Mon Feu Purificateur. J'entends vous purifier tous. Morts seront les jours où les morts se réjouissaient en présence des morts. Après cette purification, vous parlerez un seul langage, Mon propre Langage appelé : AMOUR, AMOUR DIVIN. J'entends anéantir tout mal et toute méchanceté. C'est pourquoi en ces jours Mon Voile sera jeté sur le soleil, la lune et les étoiles. Je couvrirai le soleil de nuages sombres et la lune ne donnera pas sa lumière. J'obscurcirai pour vous chaque luminaire du ciel et Je couvrirai vos contrées de ténèbres afin que Babylone cesse de s'entre-marier avec le péché. Elle adoptera alors Ma Loi d'Amour, parce que ses renégats, Je les mettrai en flammes. Si votre ère n'a pas réussi à apprécier Mon grand Amour et a souillé Mon Saint Nom, c'est à cause de la grande apostasie qui a pénétré au coeur-même de Mon Sanctuaire. Génération, aujourd'hui Mon Esprit de Grâce vient t'aider plus généreusement que jamais auparavant. Vous voyez ? Je suis en train d'élever en chaque coin de la terre, de nouveaux autels pour sanctifier vos pays et vous sanctifier tous. C'est par Grâce que J'entends vous ressusciter, et faire de vous de vivants autels portant Ma Flamme, car en vous vivra Mon Esprit de Sainteté, un Esprit unique, subtil, pur et sans souillure. Alors, Je vous enverrai d'un bout à l'autre de la terre et votre message sera de proclamer Mon Amour Infini. Et Je vous promets, vous qui M'aimez, qu'en ces jours de ténèbres qui viendront sur le monde entier, Je vous garderai en sûreté et Je vous enfermerai dans les profondeurs de Mon Sacré Coeur. Je serai avec vous, mais hélas pour tous ceux qui passent leur temps à démolir et à piétiner Mes autels ! Hélas pour ceux qui tuent Mes prophètes ! Hélas pour ces âmes ! Hélas pour ceux qui suivent la bête noire ! Hélas pour tous ceux qui rejettent Mes avertissements, les repoussent et les ignorent ! Ils M'appelleront dans ces jours de ténèbres, mais Je ne répondrai pas... Mes Cinq Plaies sont béantes et Mon Sang jaillit à nouveau partout. Repens-toi, génération, repens-toi ! ».

- extrait du message donné le 22 avril 1990, cahier 42, pages 282 et 283 du tome 3 :

Notre Seigneur Jésus : « Tu vois comme les anciennes prédictions se sont vérifiées ? En effet, J'ai dit que " l'Avocat, l'Esprit Saint que le Père enverra en Mon Nom vous enseignera et vous rappellera tout ce que Je vous ai dit " (Jn 14,26) mais de tout temps Je savais que seul un petit reste écouterait et retournerait à Moi. Ceux-là mêmes qui M'écouteraient, Je les investirai de Mon Saint Esprit de Sagesse et de Perspicacité. Oui, Je les investirai de Mon Esprit de Conseil et de Connaissance. Et la petite flamme vacillante qui subsiste maintenant dans ce monde deviendra un feu ardent. Je répète que Mon Saint Esprit de Grâce est actuellement envoyé aux quatre coins de la terre pour vous apprendre à être saints et pour vous ressusciter à nouveau en êtres divins. La terre se transformera en une copie du ciel et ainsi Ma Volonté sera faite. La prière que Je vous ai apprise sera accomplie. La paix soit avec toi. Je te dis en vérité que les jours s'en viennent où Mon Règne sur terre sera comme il est au Ciel. Vous ne resterez pas divisés longtemps encore sous ces cieux. Bientôt vous serez tous un et l'Amour demeurera parmi vous. C'est Ma Promesse mais, Mes bien-aimés, ce renouveau n'arrivera pas sans tribulations. Comme toute naissance, ce renouveau aura aussi ses douleurs d'enfantement, mais les douleurs seront rapidement surmontées par la joie. Je répands Mon Esprit sur toi, génération, pour arroser ton désert et transformer en rivières ton sol aride. Oui ! J'arroserai ton désert et Je le transformerai en un jardin. Finalement tu verras la force de Mes Paroles et la splendeur de Ma Beauté. J'ai l'intention de vous ramener tous à la divinité, l'un après l'autre. Je suis votre Espérance, Je suis votre Refuge, Je suis votre Consolateur. Tout-Puissant Je Suis. Reconnaissez les Temps ; reconnaissez le doux Souffle de Mon Saint Esprit de Grâce sur vous. Je souffle maintenant sur vos nations, ressuscitant vos morts de Mon Souffle, les transformant en reflets de Mon Image. Chaque jour Je suscite de nouveaux disciples pour glorifier à nouveau Mon Nom et pour évangéliser avec amour pour l'Amour. Je vous demande alors, Mes bien-aimés, de prier quotidiennement pour Ma seconde Venue qui est la seconde Pentecôte. Priez pour la conversion des âmes, qu'elles puissent se convertir avant Ma Venue. Venez à Moi, tels que vous êtes, et appuyez-vous sur Moi. Comme Jean, Mon bien-aimé, s'appuyait sur Moi, vous aussi, mettez votre tête sur Mon Sein et écoutez les battements du Coeur de l'Amour. Chaque battement est un appel à l'Amour. Tout ce que Je demande de vous est un retour d'amour. Aimez-Moi, adorez-Moi, réjouissez-Moi, votre Seigneur. Je vous bénis, laissant Mon Soupir d'Amour sur vos fronts. Soyez un ».

- extrait du message donné le 22 avril 1990, cahier 42, page 284 du tome 3 :

La Très Sainte Vierge Marie : « Aujourd'hui Je vous invite tous à prier avec ferveur pour le renouveau de l'Eglise, pour la seconde Venue du Seigneur : pour la seconde Pentecôte. C'est pourquoi Jésus et Moi venons aujourd'hui en différentes contrées afin de vous préparer tous à cette Venue. Priez et menez une vie d'adoration. Priez pour la conversion des âmes, afin que chacun puisse être prêt au Retour du Seigneur ».

Thème : Un jugement en petit

- extrait du message donné le 18 septembre 1990, cahier 46, page 28 du tome 4 :

Notre Seigneur Jésus : « Le Seigneur que vous recherchez arrivera soudainement sur vous. Celui après qui vous soupirez S'en vient. Aussi, Je vous le dis : ne résistez pas à Mon Saint Esprit qui viendra maintenant en pleine force pour défaire le linceul de mort qui couvre vos nations, vous interdisant de voir la Lumière. Je descendrai en pleine force avec Mon Esprit pour démasquer les trompeurs et chasser les marchands qui se sont infiltrés dans Mon Sanctuaire. Tourne tes yeux vers Moi, génération et regarde la Joie qui S'en vient très bientôt à toi. Mon Saint Esprit descendra dans Sa plénitude non seulement pour sauver les misérables, mais Je descendrai aussi pour un jugement, pour donner la vue aux aveugles et ôter la vue à ceux qui disent qu'ils voient, et ceux qui se prétendent sages et instruits, Je les confondrai au point qu'ils ne sauront plus qui ils sont ni d'où ils viennent ».

- extrait du message donné le 28 septembre 1990, cahier 46, page 35 du tome 4 :

Notre Seigneur Jésus : « La Miséricorde descend maintenant avant le Jugement. Accueillez maintenant Ma Miséricorde et Mon Esprit reposera sur vous ».

- extrait du message donné le 10 octobre 1990, cahier 46, page 41 du tome 4 :

Notre Seigneur Jésus : « Réalisez que Je ne descends pas seulement par Miséricorde mais aussi pour un Jugement. Je ne dis pas à Mes messagers d'appeler seulement les justes, Je leur dis d'appeler aussi les injustes, les pauvres, les boiteux, les rebuts de votre société, et tous ceux qu'ils rencontrent dans les rues, à venir remplir Mon école. Je veux appeler tous ceux qui ne M'ont jamais recherché ni même connu, à venir prospérer dans Ma Maison car ce sont les Temps de Miséricorde et de Grâce. Ensuite, laissez tous ceux qui vous voient, contempler et ouvrir de grands yeux sur votre transfiguration ».

- extrait du message donné le 12 avril 1995, cahier 78, pages 33 et 34 du supplément 9 :

Notre Seigneur Jésus : « Ceux qui ne sont pas encore contaminés par les pouvoirs du monde seront attirés à Nous dans Notre Lumière Impérissable. Aujourd'hui, Nous t'envoyons comme une flamme ardente pour raviver dans chaque coeur cette flamme vacillante qui est presque éteinte. Notre Présence par cet Appel est miséricorde. Notre Présence parmi vous est bonté et tendresse, mais bientôt, Ma Voix sera entendue parmi vous comme un coup de tonnerre. Ma Voix sera celle de la Justice. Je vais venir purifier la terre. Ma purification sera comme un petit Jugement, et ce sera avec droiture ».

- extrait du message donné le 19 septembre 1991, cahier 54, pages 34 à 36 du supplément 1 :

Notre Seigneur Jésus : « Il y aura encore un Feu avant Mon Jour ; cependant, n'ayez pas peur et ne soyez pas tristes, parce que sans ce Feu, la face du monde ne peut pas changer... et lorsqu'Il viendra, Il montrera au monde combien il était dans l'erreur. Il montrera son impiété, son rationalisme, son matérialisme, son égoïsme, son orgueil, sa cupidité et sa méchanceté, bref, tous ces vices qu'adore le monde. Nul ne peut dire que Je n'ai pas dévoilé le début de Mes Plans. Nul ne peut dire que Je vous ai caché Mes Plans […]. Maintenant, Je vous dis solennellement que lorsque viendra ce Jour de Purification, beaucoup seront affligés au point d'en mourir pour n'avoir pas permis à Mon Saint Esprit de Vérité d'entrer dans leur maison (1), mais avoir accueilli à Sa place la Vipère, l'Abomination de la désolation, et avoir partagé leur repas côte à côte avec Mon ennemi. Ils ont accueilli dans leur maison celui qui singe le Très-Haut ; ils ont adoré le Trompeur, qui leur a appris à se méprendre sur Mon Saint Esprit : Mon Saint Esprit, le Donneur de Vie, la Puissance Intérieure de leur âme. Celui Qui, en eux, a insufflé une âme active et a inspiré un esprit vivant. Je vous dis solennellement : Mon Feu va descendre en ce monde plus vite que vous vous y attendez, afin que ceux qui n'ont pas la vue de leurs péchés puissent voir soudainement leurs fautes. Il est en Mon Pouvoir de faire avancer ce jour et il est encore en Mon Pouvoir d'abréger cette Heure, car cette Heure apportera tant de détresse que beaucoup maudiront l'heure de leur naissance. Ils voudront que les vallées s'ouvrent pour les engloutir, que les montagnes tombent sur eux et les recouvrent, que les vautours les anéantissent promptement. Ils voudront se mettre en pièces. Mais nul n'échappera à cette Heure. Ceux qui M'aiment vraiment souffriront seulement de n'avoir pas fait plus pour Moi. Eux aussi seront purifiés ; mais malheur à ceux qui Me rejetaient et refusaient de Me reconnaître ; ils ont déjà leur juge : la Vérité qui leur était donnée sera leur juge en ce Jour ».

Note de l’éditeur :

(1) : « C'est-à-dire dans leur âme ».

- extrait du message donné le 10 décembre 1995, cahier 81, pages 122 et 123 du supplément 9 :

Notre Seigneur Jésus : « Je vous dis solennellement : Je vous enverrai Mon Saint Esprit en pleine force sur toute l'humanité et, comme signe avant-coureur, Je montrerai des prodiges dans le ciel comme jamais auparavant. Il y aura une seconde Pentecôte afin que Mon Royaume sur terre (1) soit restauré. Beaucoup d'entre vous demandent : "quand ? Quand toutes ces choses se produiront-elles ?" Il n'est pas donné à qui que ce soit de connaître les temps ou les dates que le Père a décidé par Sa propre autorité. Dans le passé, vos ancêtres ont tué tous ceux qui ont prédit Ma Venue et maintenant, en votre génération, vous faites la même chose. Combien de temps résisterez-vous à Mon Saint Esprit de Grâce ? Repentez-vous de cette méchanceté qui est la vôtre et priez qu'aucune des choses que vous avez dites ne vous condamne. Ne doutez pas plus longtemps. Bientôt, vous recevrez une effusion de Mon Saint Esprit afin que votre force vous soit ramenée ».

Note :

(1) : « Jésus entend par là : l'Eglise ».

- extrait du message donné le 25 septembre 1997, cahier 91, page 33 du supplément 11 :

Jésus : « Mes Yeux ont toujours été attirés par l'homme à l'esprit humble et contrit, et Moi qui suis connu pour donner naissance, Je vais donner à Ma création une renaissance, bénie par Mon Saint Esprit, comme jamais vue auparavant dans l'histoire. Ma Flamme dans Mon Coeur sera votre purification, création, et cela sera l'exécution de Mon jugement (1). Cela sera fait afin de retirer votre voile et que vous Me voyiez revêtu d'une beauté et d'une sainteté glorieuses. J'exécuterai Mon acte d'amour (2) afin que Je vous gagne à Moi-Même. Alors, à votre tour, vous vous tournerez vers Moi. Vous aussi, vous deviendrez témoins de Mon Amour. Et lorsque les gens surpris de votre changement de coeur vous demanderont la raison de votre comportement humble, vous répondrez : " j'ai appris de mon Père ; j'ai écouté mon Epoux et ainsi, je suis devenu un fils de lumière ; mon Dieu est ma Lumière, et la vie éternelle est que nous devrions Le connaître comme l'unique Vrai Dieu et Souverain de toute la création ; alors, mes amis, vous aussi vous appartiendrez à l'Epoux pour toujours et à jamais " ».

Notes :

(1) et (2) : « Le Jugement en petit ».

Thème : Un baptème de feu

- extrait du message donné le 13 mai 1991, cahier 51, pages 145 et 146 du tome 4 :

Notre Seigneur Jésus : « Cité ! (1) que Je suis venu visiter pour proclamer, à travers toi, Mon Amour pour vous tous et pour guérir tes habitants malades, Je ne te laisserai pas périr coupable ni n'attendrai de te voir tomber en ruines ; Je triompherai de toi ; Je suis ton Roi, Je suis le Parfait ; écoute-Moi, J'entends te modeler, génération, en un reflet de Ma Divinité. L'engeance de pécheur, Je la consumerai par un Feu rugissant. Ta génération aura ses noces avec Mon Saint Esprit (Ap 21,2), et de Mon Feu brûlant, Je changerai la surface de cette terre en une Terre nouvelle, divine et prospère et le monde d'aujourd'hui aura disparu. Je vous rendrai tous, de Ma Flamme brûlante, aussi purs que l'or et aussi transparents que le cristal (Ap 21,21) parce que vos coeurs seront à Moi et en Moi. Moi et Mon Père Nous serons votre Demeure (2) et vous aussi serez Notre Demeure. J'entends te rendre ta divinité, création, afin que Ma rayonnante Gloire soit en vous comme une torche flamboyante (Ap 21,23). Alors, comme une sentinelle gardant un portail, Je vous garderai également de toute souillure qui voudrait entrer en vous (Ap 21,27). Je ferai de chacun d'entre-vous une cité rayonnante. Je vous renouvellerai entièrement car c'est la manière par laquelle Je vous préparerai à épouser Mon Saint Esprit. Mon Saint Esprit fera Sa Demeure en vous, vous transfigurant pour devenir Sa Cité Sainte (3), Son Domaine et Sa Propriété. Le monde présent aura disparu et Ma Volonté sera faite sur la terre comme Elle l'est au Ciel. L'Amour descendra comme amour et Moi, le Dieu jamais vu, Je deviendrai visible à l'intérieur de votre coeur. L'heure arrive où vous n'avancerez plus à tâtons dans l'obscurité puisque votre coeur sera illuminé par Ma rayonnante Gloire (Ap 21,24). Ma Gloire deviendra visible dans vos cœurs ».

Notes :

(1) : « Soudain et d'une façon inattendue, Dieu a changé de ton et Sa Voix a retenti avec une grande force, m'appelant " cité " [en s’adressant à Vassula] ».
(2) : « Allusion à Ap 21,22 : le Temple, c'est le Seigneur, le Dieu Tout-Puissant et l'Agneau, en nous qui sommes Sa cité ».
(3) : « Lire Ap 21,1-3 et Ap 21,1-3 ».

- extrait du message donné le 11 septembre 1991, cahier 53, page 27 du supplément 1 :

Notre Seigneur Jésus : « Moi, pour Ma part, Mes Yeux considèrent le monde d'aujourd'hui, nation après nation, scrutant âme après âme à la recherche d'un peu de chaleur, d'un peu de générosité et d'un peu d'amour. Mais très, très peu ont Ma faveur. Très peu se soucient de vivre une vie sainte. Et les jours fuient et les heures sont maintenant comptées avant la grande rétribution. Mes cités (1) sont devenues celles de prostituées ! Impitoyables ! Elles sont devenues des citadelles pour les démons ! Toutes corrompues de l'interieur, rongées par les vers ! Un refuge pour la vipère et le scorpion ! Comment ne pourrais-Je pas souffler sur ces renégats Mon Feu Purificateur ?... ».

Note :

(1) : « Le mot "cités" est utilisé ici par Dieu pour signifier : "âmes" ».

- extrait du message donné le 20 janvier 1992, cahier 57, page 57 du supplément 2 :

Notre Seigneur Jésus : « Une fois de plus mais comme jamais auparavant, Mon Saint Esprit sera déversé sur vous. A partir d'une Flamme faible et vacillante, Mon Feu grondera et vous renouvellera tous. Alors, comme un homme entrant dans une cité conquise, Moi le Seigneur, Je vous envahirai de Ma Gloire et Ecclesia revivra ».

- extrait du message donné le 4 mars 1992, cahier 58, pages 84 et 85 du supplément 2 :

Notre Seigneur Jésus : « Croyez et croissez dans la grâce que Je vous ai donnée ; bientôt Mon Feu Purificateur viendra sur vous tous pour dissoudre en flammes les crimes de ce monde ».

- extrait du message donné le 22 février 1993, cahier 64, pages 65 et 66 du supplément 4 :

Notre Seigneur Jésus : « Bientôt, cette terre que vous connaissez disparaîtra (Cf. He 1,11 ; Ap 21,1.4). J'ai décidé de hâter Mon plan à cause des grands péchés que conçoit votre génération. Tout va disparaître. Tout s'usera comme un vêtement. Ce sera Ma manière de détruire la souillure du péché et vous réaliserez que depuis le commencement vous étiez Mes temples sacrés et que Mon Esprit vivait en vous. Ah ! Ce Baptême de Feu ! Priez et jeûnez en ces derniers jours. Je Suis est proche de vous ».

- extrait du message donné le 17 mars 1993, cahier 65, pages 27 et 28 du supplément 5 :

Notre Seigneur Jésus : « Mes petits enfants, ne laissez pas vos coeurs se troubler ; ayez confiance en Moi et n'ayez pas peur. Bientôt, un Baptême de Feu sera envoyé par le Père pour brûler les crimes de ce monde. L'heure viendra où des hommes de pouvoir entreront dans Mon Sanctuaire, des hommes qui ne viennent pas de Moi ».

- extrait du message donné le 23 avril 1993, cahier 66, page 42 du supplément 5 :

La Très Sainte Vierge Marie : « Ecclesia revivra ! Courage ! Satan peut mettre des obstacles sur ton chemin mais Je suis près de toi pour les retirer. Lorsqu'on se décide pour Dieu, on doit tout quitter pour Le suivre. Tout ce que tu fais n'est pas en vain. Vassula, il s'en vient un baptême et quel grand baptême ce sera ! Jésus va baptiser la terre par le Feu. Jusque là, Je continuerai à apparaître. Aussi, maintenant, c'est le temps du repentir ; maintenant, c'est le temps de la réconciliation ».

- extrait du message donné le 26 avril 1993, cahier 66, page 44 du supplément 5 :

La Très Sainte Vierge Marie : « Quant au baptême de Feu qui s'en vient, le Seigneur viendra en un Feu brûlant extirper de la terre et brûler jusqu'à la racine tout le mal de ce monde, lequel est enfoncé dans le vice ».

- extrait du message donné le 6 octobre 1995, cahier 80, page 80 du supplément 9 :

Notre Seigneur Jésus : « La Bête, aujourd'hui, défie le Ciel et même Ma Puissance ! C'est pourquoi, Mon Père brûlera les crimes de cette génération par le Feu et ce Feu viendra à un moment où ils ne suspecteront rien : par la parole de Ma Bouche et le commandement de Mon Père, le ciel et la terre présents sont destinés au feu. Vous avez été avertis de cela de nombreuses fois mais, au lieu d'annoncer, vous avez dénoncé !... gouvernés par votre faiblesse (1) ... Je vous le dis comme disent les Ecritures : "Heureux ceux dont les crimes sont pardonnés, dont les péchés sont effacés ; heureux l'homme que le Seigneur considère sans péché (2)", lorsque viendra Mon Jour ».

Notes :

(1) : « Jésus a dit cela comme s'Il Se parlait à Lui-Même ».
(2) : « Rm 4,7 ; Ps 32,1-2 ».

- extrait du message donné le 17 juillet 1996, cahier 85, page 31 du supplément 10 :

Notre Seigneur Jésus : « Dans Ma glorieuse puissance, Mon enfant, tu peux obtenir ta force, ta douceur et ta patience ; tu peux obtenir la persévérance et, en Moi et à travers Moi, tu peux appeler : " Amen ! ", et Moi, l'Amen, le Fidèle, le Témoin Véridique, l'Ultime Source de la création de Dieu, Je t'entendrai ! Comme un coup de tonnerre, Je descendrai sur toi te donner la liberté et t'amener en union avec Notre Unicité, te comblant de l'absolue plénitude de Notre Sainteté Trinitaire. Un baptême de feu s'en vient sur toi, création ! Un baptême tant désiré, pour rendre à nouveau toutes choses nouvelles. Ma fille, proclame le Royaume de Dieu et que nul ne t'en empêche... (1). Demande la Fontaine d'Eau Vive (2), pour qu'Elle vienne sur vous comme une Source pour vous rafraîchir ! ».

Notes :

(1) : « Je pense que cela veut dire que nul ne sera capable d'empêcher que soit proclamé le Royaume ».
(2) : « En anglais : " Living Water ", littéralement " Eau Vivante " ».

- extrait du message donné le 20 septembre 1996, cahier 85, pages 46 du supplément 10 :

Notre Seigneur Jésus : « Mon Eglise doit encore recevoir un baptême, et comme est grande Ma détresse jusqu'à ce qu'il soit terminé ! Ce baptême va venir du ciel ; les nuées le feront pleuvoir ».

Les signes de la Nouvelle Pentecôte marqueront la fin de nos temps et non la fin du monde

- extrait du message donné le 31 janvier 1990, cahier 40, page 250 du tome 3 :

La Très Sainte Vierge Marie : « Ah ! Enfants bien-aimés, n'avez-vous pas encore compris ? Le Ciel est votre Maison et la terre est votre préparation, votre préparation à rencontrer Dieu. Dieu vous a fait le don de Son Amour ; ne répondrez-vous pas à Son Don ? Beaucoup d'entre-vous ont vu de nombreux signes. Ces signes doivent être observés, ce sont les signes de la fin des Temps. Ce ne sont pas les signes de la fin du monde, ce sont les signes de la fin d'une ère. Jésus et Moi vous préparons tous à entrer dans l'Ere d'Amour et de Paix : les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre qui vous ont été promis il y a longtemps. Aussi J'implore votre conversion avant le Jour de la purification, car le temps presse et Je vous dis qu'avant que cette génération n'ait passé, tout ce que Je vous ai dit à travers Mes âmes choisies, depuis le temps de Fatima jusqu'à ce jour, se sera accompli ».

- extrait du message donné le 29 octobre 1991, cahier 56, page 29 du supplément 2 :

Notre Seigneur Jésus : « Lorsque vous verrez le monde se désintégrer sous vos pieds, lorsque vous regarderez à votre gauche et que vous verrez les royaumes chanceler et les villes réduites en tas de poussière, et à votre droite les montagnes s'écrouler, sachez que ces signes sont le commencement de l'effusion de Mon Saint Esprit ».

- extrait du message donné le 24 novembre 1991, cahier 56, page 39 du supplément 2 :

La Très Sainte Vierge Marie : « Ne cesse jamais de prier, Mon enfant, pour la conversion du monde. Comprends que plus J'obtiens de prières, moins le mal sera promulgué. Les prières ne sont jamais perdues. Je les offre au Père dont la Justice est imminente. Priez pour obtenir la Miséricorde de Dieu. Vous ne savez pas ce que Dieu a réservé pour cette génération mauvaise, mais ayez à l'esprit comment en temps de rébellion, Sa Main est tombée sur les hommes pécheurs, et que c'était alors une fraction de ce qu'Il a maintenant en réserve pour vous. De Sa Sainte Demeure, Sa Justice répondra en proportion des péchés de cette génération. Il viendra avec Feu, foudre, ouragan et flamme d'un Feu dévorant, brûler les crimes du monde. Non, vous ne savez pas ce que le Tout-Puissant a réservé pour vous pour purger l'humanité. Les signes sont là tout autour de vous, mais peu les voient ou les remarquent. De Mes fils et de Mes filles, du sang innocent est versé pour Satan. Ce sang innocent est offert comme un holocauste au Malin. Le plan de Satan est de dépouiller ce monde de sa création, de vous annihiler tous et de vous engloutir tous dans les flammes. Il désire faire de vous tous un grand holocauste ».

- extrait du message donné le 29 septembre 1993, cahier 67, pages 91 et 92 du supplément 5 :

Saint Michel Archange : « Dieu est Roi de la terre et des Cieux. Nul n'est pareil à Lui ! Il est votre salut, votre force et votre paix. Dans votre détresse, Il va étendre Sa Main pour vous élever et vous sauver. Dieu est Maître des Cieux et de la terre et nul n'est pareil à Lui, nul ne peut se comparer à Lui. Je vous le dis : restez éveillés car nul ne connaît le jour où votre Maître viendra à vous. Le Tout-Puissant ne différera pas Sa décision. Il viendra à vous tous en une Colonne de Feu, et la lumière de Son peuple deviendra un feu, et votre Très-Saint, une Flamme brûlant et dévorant les astuces du mal (1). Sa Lumière pénétrera et percera les Ténèbres, et ceux qui ne pouvaient pas voir, verront. Il détruira les orgueilleux du monde présent. Ceux qui resteront seront les Siens. Ce reste sera tellement peu nombreux que même un enfant pourrait le dénombrer à moins que le Tout-Puissant entende de la terre un cri de repentir ! Sa Sentence est juste. Reste dans le Seigneur, Vassula, et Il te donnera la force. Je te garderai ».

Note :

(1) : « Allusion à la Purification ».

- extrait du message donné le 13 septembre 2002, cahier 107, pages 196 à 198 du supplément 13 (message rappelé par le Christ à Vassula le 12 décembre 2009, lors d’une réunion du groupe de prière, et communiqué aux fidèles de la Vraie vie en Dieu le 18 décembre 2009, sans doute afin de montrer la proximité des évènements) :

Notre Seigneur Jésus : « Ô Jour du Jugement ! Lorsque Mon Fils brillera là-haut dans le ciel ! Béni celui qui croit en Ma Parole et croit que ce Jour n'est pas une simple parole symbolique à ses oreilles ! Béni celui qui n'invective pas ce qui vient de l'Esprit ni ne Le ridiculise, lorsque Mon Esprit annonce le « Feu » qui doit bientôt venir sur les pécheurs. Combien plus de merveilles ai-Je à faire pour vous satisfaire et entendre de vous : « je suis désolé d'avoir péché ». Faites-Moi entendre ces paroles : « Mon âme a soif de Dieu mais ma langue m'a conduit au péché ; Mais maintenant mon coeur a été allumé et le feu couve en moi depuis que Tu m'as visité. Toi Qui es de tous les hommes et de tous les anges le plus beau, perfection de beauté et stupéfiant de grâce, revêtu de saphirs incolores, que Tes flammes sanctifient tous ceux qui s'approchent de Toi. Lave ma faute et que Ta Sainte Face brille sur moi. Purifie-moi du péché et ouvre mon oreille pour qu'elle entende et comprenne Tes Odes que Tu nous chantes. Amen. A cela, Je répondrai : Je ne te ferai jamais défaut, Mon enfant. Viens à Moi et repose-toi en Moi. N'as-tu pas compris que Je suis Feu, un Feu embrasant tout ce que Je saisis ? Celui que Je saisis chancelle dans les flammes de l'Amour divin. N'ai-Je pas déclaré Mon Feu dans les Ecritures ? Ne l'ai-Je pas déclaré plusieurs fois dans cette Ode (1) ? Bien que ton esprit, dans son péché, sera recroquevillé de crainte et dans une souffrance insupportable lorsqu'il Me reconnaîtra, en même temps, Je dégagerai Ma Fragrance et ton âme, en Ma Présence, bien que terrifiée de se voir nue et en décomposition à cause du péché et de la transgression de n'avoir pas suivi Ma Loi d'Amour, se réjouira que Moi, son Créateur et son Dieu la visite. Lorsque ce jour viendra sur toi, le jour que J'appelle le Jour du Seigneur, les écailles recouvrant tes yeux tomberont et tu verras ton moi réel. Mon Feu te réduira à rien, à ta consternation. Mais ne suffoque pas de peur, sois dans l’allégresse car sinon comment te verras-tu à Mon côté ? Toutes mauvaises tendances restantes seront rendues inactives. Cette purification est pour transformer ton âme afin qu'elle ne s'aventure pas ça et là sans but, mais vienne à Moi Qui suis ton seul divin Epoux. Je ne pense pas que beaucoup d'entre vous aient compris ce que signifie le Jour du Seigneur. Lorsque la voix de l'oiseau est réduite au silence et que les notes de chant se taisent, sache que dans ce silence, J'appellerai tous tes actes cachés, bons ou mauvais, au jugement ; Le Jour du Seigneur peut être comparé à un mini-tribunal. Une Purification par Mon Feu qui mènera ton âme dans Ma Gloire et dans une parfaite union avec Moi. Lorsqu'une âme est horriblement souillée par le péché, répugnante pour Moi et pour Mes anges, Mes Saints et bienheureux, Ma visite la (2) mettra dans des souffrances d'agonie et elle n'échappera pas à Mon Jour. Sinon, comment rendrai-Je ton âme incorruptible et libre du péché ? Sinon, comment amènerai-Je ces âmes au repentir ? Ce n'est que lorsque Je les mets à nu par Mon Feu et qu'elles voient elles-mêmes en quel état elles sont, alors seulement réaliseront-elles combien elles étaient la possession de Satan. Celles que Mon Divin Feu embrasera, les purifiant par ce feu immatériel, Je les consumerai, les réveillant et les rendant finalement conscientes de comment elles sont transformées, transformées avec douleur, mais en même temps dans la joie, par l'Amour de Mon Feu transformant. Pour celui qui, en corps et en âme, Me possède déjà et que Je possède, le Jour du Seigneur ne viendra pas sur lui, pas plus qu'il n'en fera l'expérience. Pourquoi ? Parce que le Saint Esprit a déjà fait ressentir Son passage en eux ; Le Jour du Seigneur est déjà venu sur eux. Vous pouvez également appeler ce Jour Jour de Ma Visitation. Après ce jour, la repentance et l'obéissance à Ma Loi d'Amour seront le thème de ceux que Je régénérerai par Mon Feu ; Je vais adoucir les âmes qui maintenant sont comme le roc, et réchauffer les coeurs qui sont comme de la glace et, d'un seul coup, Ma Présence sera ressentie dans leur résurrection (3) ».

Notes :

(1) : « Message du 15 septembre 1991 ».
(2) : « La et elle représentent l’âme ».
(3) : « Il a fallu plusieurs jours pour prendre note de ce long message ».

Il est très important de souligner qu’après ce jour, d’un seul coup, la présence de Dieu sera ressentie, comme indiqué en dernière ligne par : « Je vais adoucir les âmes qui maintenant sont comme le roc, et réchauffer les coeurs qui sont comme de la glace et, d'un seul coup, Ma Présence sera ressentie dans leur résurrection ».

18. Notre Seigneur Jésus à Françoise

Du tome 1 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :

- extrait du message donné le 10 juin 1995, page 203 :

« L’Esprit Saint est Amour et Il brûle de ce Feu qui ne s’éteindra jamais et qui est d’embraser l’âme de la joie parfaite de ressentir l’Amour Divin. Mon Esprit Saint fera des merveilles en ce temps car cette flamme qu’Il apporte fera fondre les cœurs ravagés par la souffrance et la haine. Pourquoi ai-Je attendu pour cette effusion de l’Esprit Saint que Je veux donner au monde ? Parce que Je l’ai réservée, dans Ma Sagesse immense et infinie, pour ce temps où Satan est déchaîné contre l’humanité ».

Du tome 2 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :

- extrait du message donné le 27 juin 1998, page 33 :

« Vois-tu, il faut que Je vienne par le Feu pour que ce monde M’écoute et soit sauvé. Sinon il serait perdu. Alors Je viendrai avec Mon Esprit Saint qui brûlera le mal ici-bas. Ce sera une fournaise ardente tant il y a à brûler…Mais Je sortirai vainqueur. Les agneaux Me reviendront. Les loups ne seront plus. Les âmes perdues s’en iront loin de Moi, par leur choix. Et Je referai cette terre. Elle chantera à nouveau, Me louera, Me retrouvera avec adoration […]. Bientôt Je reviens accompagné de Mes anges, et vous aurez notre Présence, mais ce sera un feu terrible pour ceux qui M’auront refusé. Venez à Moi parce que Je peux encore vous pardonner, mais quand Je serai là, il sera trop tard : votre âme se brûlera en Me rencontrant et elle ne survivra pas ».

- extrait du message donné le 27 juillet 1998, page 124 :

« La seconde Pentecôte est déjà parmi vous. Elle est source de conversion profonde chez ceux qui avaient faim et ne voyaient pas la Lumière. Elle s’étendra jusqu’au bout du monde pour que les aveugles voient, que les sourds entendent, que les paralysés marchent ».

Du tome 3 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :

- extrait du message donné le 28 août 1998, page 14 :

« D’ici peu, Je vais irriguer la terre avec le feu de Mon Esprit Saint. Chacun le verra, le sentira. En ce temps qui est là, qui vient, chacun saura que Je suis. Alors les âmes se repentiront encore du mal qu’elles ont fait. Après, Je serai là, dans Ma Gloire, et Mon règne durera éternellement ».

Du tome 4 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :

- extrait du message donné le 11 décembre 1999, pages 53 et 54 :

« Je t’ai parlé de Mon Retour, te disant que c’est Mon Règne dans les cœurs qui vient, parce que Je suis en train de redresser Mon Eglise malgré le mal acharné contre elle en ce temps. Je t’ai dit qu’une nouvelle ère arrivait, de paix et de joie, parce que Je serai avec vous. Oui la nouvelle Pentecôte a déjà commencé, Mes agneaux sont en train d’être marqués du signe de Dieu, et la paix arrive malgré les grandes épreuves de la purification. Ce qu’il faut que tu saches, c’est ceci : Mon Retour est là, à vos portes, très très proche pour vous […]. Quand et comment viendrai-Je ? Je ne peux te le dire, mais ce sera vraiment bientôt pour vous […]. N’aie pas peur des évènements à venir. Au contraire, réjouis-toi car c’est la fin du mal, fin de Satan ».

Du tome 2 de l’œuvre « Messages de conversion des cœurs » :

- extrait du message donné le 30 septembre 1997, page 142 :

« En ce temps où tu vis, il y a tant de "vilaines choses" sur la terre, que Je dois envoyer Marie, Ma sainte Mère, et Moi, Jésus-Christ, pour vous sauver avant l’ultime épreuve. Nos regards sont constamment dirigés vers vous, pour que vous nous ouvriez la porte de votre cœur. Alors, Je parle, et Marie parle, dans le cœur, à chacun d’entre vous. L’ultime épreuve est le feu qui descendra du ciel pour assainir la Terre. Elle sera douloureuse pour les uns, et source de joie pour les autres. Mais avant ce temps, nous voulons protéger et convertir nos enfants, pour qu’ils ne connaissent pas la violence de la tourmente, dans leur âme ».

Du tome 3 de l’œuvre « Message de conversion des cœurs » :

- extrait du message donné le 25 mai 1998, page 163 :

« Maintenant, le don de Mon Saint Esprit va être très grand. Il s’apprête à déferler sur l’humanité. Il va purifier l’humanité et lui rendre vie. Comprends-tu maintenant comment l’Esprit vivifie ? Quand Il est en toi, tu deviens forte et radieuse : garde-Le toujours. Mon Saint Esprit remplira de force les opprimés, les assoifés : Il leur redonnera vie, espérance, charité…Il comblera vos âmes. Purifiez vos cœurs dans Mes sacrements pour Le recevoir en profondeur. Goûtez à Mon Esprit. Ressentez-Le en vous. Bénissez-Le de vous accorder Son Feu brûlant d’Amour. Appelez-Le à grands cris. Je vois arriver Mon Saint Esprit qui va recouvrir la Terre. Vous aurez la vue et l’ouïe et la parole. Vous deviendrez purs, semblables à Nous. Nonorez-Nous en triomphant de vos péchés, de vos lassitudes. Revenez à l’espérance et recevez de Nous. La vie va vous être donnée en abondance. Soyez dans la joie pour ce jour qui vient ».

- extrait du message donné le 27 mai 1998, page 172 :

« Bientôt va venir la nouvelle Pentecôte : ceux qui seront marqués par Dieu – une légion – iront alors arpenter le monde pour Me ramener les âmes. Cela est en train de s’accomplir. Alors les âmes seront nombreuses à venir demander Ma Miséricorde : Je pardonnerai, relèverai, convertirai. Allez donc vers vos frères. Que Mon Esprit fasse de vous des âmes enflammées par l’Amour, afin que le nouveau monde soit ».

- extrait du message donné le 25 juin 1998, page 267 :

« Bientôt le vent soufflera très fort et une chaleur torride s’abattra sur la Terre. Comprends cela au sens spirituel : l’Esprit Saint soufflera avec violence pour détrôner le mal, et celui-ci suffoquera en beaucoup d’âmes, brûlé par Son Feu. Apprends aux âmes à regarder vers Dieu pour qu’elles aient la vie sauve. L’Esprit Saint sera alors source de joie profonde et non de brûlure terrible…Mettez-Moi en premier dans vos vies, enfants, pour que je vous donne rapidement la force et la pureté, nécessaires pour affronter ce temps qui vient. Ne perdez pas votre temps en choses vaines et futiles car le temps est très court avant que tout cela n’arrive. Soyez des agneaux et non des loups. Laissez-vous purifier avec amour et avancez vers Moi ».

- extrait du message donné le 26 juin 1998, page 279 :

« Bientôt il y aura les prémices d’une grande chaleur. C’est le Feu de Mon Esprit Saint qui arrive. Unis à Moi vous ne craindrez rien et vous vous réjouirez. Ce temps est là, à vos portes ».

Du tome 4 de l’œuvre « Message de conversion des Cœurs » :

- extrait du message donné le 4 septembre 1998, page 32 :

« Bientôt, la détresse de Mon Eglise va prendre fin, parce que l’Esprit Saint va revenir en force et Il chassera le mal de Mon Eglise. Il fera de vrais consolateurs, de vrais serviteurs du Christ qui donneront leur vie au service de leurs frères sans jamais perdre la flamme ».

- extrait du message donné le 11 octobre 1998, page 88 :

« Il faut à présent qe le feu purificateur survienne, pour qu’il ouvre les oreilles, les cœurs, à Ma Parole et que Je puisse redonner vie aux âmes. Voici un baptême de Feu qui survient, pour que le monde ne périsse pas dans sa folie. Eloigné de Dieu, meurtri par ses propres choix, l’homme doit être puriéfié et libéré, car Je ne veux pas sa perdition. Apprêtez-vous à recevoir ce baptême qui va vous laver, et qui a déjà commencé. Il vous permettra de recevoir la vie et la vue. Alors vous serez pardonnés ».

- extrait du message donné le 15 octobre 1998, page 93 :

« Que Mon ciel se voie déjà sur la terre, dans les âmes qui Me désirent. Et que la terre tout entière renaisse à la vie par la grâce de Mon Esprit Saint. Cela arrivera, enfant ».

Du tome 6 de l’œuvre « Messages de conversion des cœurs » :

- extrait du message donné le 23 mai 2000, page 30 :

« Par Ma Puissance, Je vais ouvrir les yeux des hommes pour qu’ils voient, de Mon Regard, ce qu’ils ont fait. Beaucoup vont alors revenir vers Moi. Ce feu purificateur sera si fort que la terre se renouvellera à partir de ce moment-là. Prie pour que cela arrive vite… Je viens vous sauver…Après cette purification, les hommes prendront le chemin de Dieu, les méchants qui veulent rester les proies de satan s’en iront. Et il n’y a aura pas le châtiment annoncé si les hommes persévèrent dans le Bien. Pour cela, ils recevront la force de Mon Esprit Saint dans cette seconde Pentecôte que Je vous ai prédite ».

- extrait du message donné le 6 juin 2000, page 54 :

« La nouvelle Pentecôte est là. La purification est là, mais va éclater brusquement pour l’humanité entière, prochainement ».

- extrait du message donné le 14 septembre 2000, page 194 :

« Enfants, le Feu de Mon Saint-Esprit, dans la nouvelle Pentecôte est en train de descendre sur l’humanité, en cette année du Jubilé, spécialement. N’attendez plus pour ouvrir votre cœur car il se fait tard ».

Du tome 9 de l’œuvre « Message de conversion des Cœurs » :

- extrait du message « Règne d’Amour » donné le 10 janvier 2009, page 86 :

« Ma sainte Tendresse Se délecte dans les cœurs des petits qui n’ont rien mais s’abandonnent parce qu’ils m’adorent en vérité [...]. Car ma sainte Tendresse qui est alliée à toute la Vérité, Mon Retour dans les cœurs, et la nouvelle Pentecôte vont recouvrir la terre à travers les âmes pures, les âmes des doux et humbles de cœur ».

- extrait du message « Nouvelle évangélisation » donné le 29 mai 2008 (ouvrage : pour les prêtres de Ma Sainte Eglise Catholique à paraître) :

« […] Cette nouvelle évangélisation ne peut se faire que par l’Amour vivant en vous rayonnant en vous, et non par des moyens humains.
Ce trésor de mon Sacré Cœur qui est Ma Sainte Tendresse, est pour vous tous qui désirez vivre dans Mon Intimité. Et c’est uniquement en la recevant vous-mêmes, que vous pourrez attirer les hommes vers l’Amour, vers cette paix profonde que vous désirez.

Vivant dans Mon Amour, Il transparaîtra : alors les peuples effondrés par tant de péchés amenant la souffrance se frapperont la poitrine en reconnaissant que Dieu les aime : et ils accepteront, par choix libre, volontaire, de respecter les commandements de Dieu, afin de trouver vie, Lumière, bonheur.

Mais Je vous le redis : si vous, Mes prêtres, ne devenez pas, en vous mettant à l’école de Marie, les plus petits, les plus aimants, de véritables adorateurs l’Esprit Saint, soufflant dans cette Nouvelle Pentecôte, ne pourra prendre place en vous pour l’accomplissement de la volonté divine.

Que Marie soit choisie pour Mère chaque jour, elle qui la perle, pure, reine de l’humilité et de la vérité accueillie. Soyez bénis, vous, Mes petits ».

19. Notre Seigneur Jésus à Jnsr

De l’ouvrage « Et voici…le Secret de Marie » :

- extraits du message « C’est le deuxième Pentecôte d’Amour » donné le 8 juin 2003, pages 167 à 170 :

« Aujourd’hui, vous serez tous instruits par le même Esprit de Vérité qui S’étire sur chacun des quatre points cardinaux, faisant tomber sur vos esprits Sa pluie de Bénédictions divines, du Père, du Fils et du même Esprit Saint qui est à l’œuvre.

Bientôt vous ressentirez en vous une nouvelle transformation qui s’opérera plus ou moins vite. Vous serez surpris car, ceux qui ne se sont jamais approchés de Moi, seron les premiers à reconnaître en eux ce bouleversement d’Amour :

Aimer pour aimer, sans attendre rien en retour.

Emerveillés de se sentir si légers, transformés, ils vont s’interroger. Le Saint Esprit les guidera car Dieu, dans Son infinie Bonté, vient de labourer ces terres arides où plus rien de bon ne poussait ; là, seule la mauvaise herbe envahissante prospérait jusqu’à asphyxier les cœurs qui ne cherchaient que les drogues paralysant toute ve qui cherche la Vérité.

Mais Je viens détacher vos liens, détruire l’ivraie et semer largement Ma Parole de Vie en vos cœurs prêts à l’entendre. Voici que l’Esprit de Vérité, qui planait sur vous, S’enfonce petit à petit en voter esprit, en votre cœur. Le chemin est balayé par le Vent de l’Esprit. Les cœurs sont purifiées par le Feu de l’Esprit.

En soi, tout être va recevoir Mon Esprit de Vérité, afin de remettre à chacun ce parchemin qui contient Ma Loi d’Amour. Celui qui doute ouvrira ses yeux aux Merveilles de Dieu. Celui qui se défend de Me reconnaître, Me découvrira comme son Unique Sauveur, car la Terre va gémir de Mon absence prolongée en tous ces cœurs. Plus rien ne tiendra en équilibre, tout sera déstabilisé. Car vos lois sont mauvaises, vos actions nuisibles à la Vie Eternelle où Dieu, Mon Père et votre Père, vous attend […].

C’est pourquoi Je vous envoie l’Esprit de Vérité et d’Amour, car Dieu vient sauver jusqu’au dernier de Ses enfants.

Dieu envoie Son Esprit qui vous instruit, qui vous guide sur le bon Chemin et qui envahit votre être jusqu’à le faire renaître à cette Vie Nouvelle pour laquelle vous avez été créés. Vivez Ma Vie dès ici-bas. Voici cette Vie qui ne finit pas. Recevez l’Esprit qui veut Se poser doucement en tout votre être et l’envahir en commençant par votre esprit qui va dès lors s’éveiller pour vivre sur cette Nouvelle Terre renouvelée par l’Esprit Créateur.

Car l’Esprit de Dieu trois fois Saint va recouvrir la terre, les eaux, l’air, de Son Feu qui brûlera toutes les impuretés.

Par ce changement universel Je viens renouveler la face de la Terre et toutes les structures défaillantes seront consolidées ou reconstruites […].

Le souffle même que le Père M’a remis afin que vous croyiez, va renouveler en vous Ma souffrance depuis Mon Agonie au Jardin des Oliviers jusqu’à Ma Mort sur M Très Sainte Croix ; vous vivrez jusqu’à Mon dernier soupir ; vous direz comme Moi sur Ma Sainte Croix : Père, entre Tes mains je remets mon esprit.

Car votre esprit doit rentrer dans Mon Esprit Saint afin que vous renaissiez à nouveau. Vous devez changer de vie, vous repentir de vos péchés et demander à Dieu votre Pardon. Aucun accouchement ne s’effectue sans préparation ni sans douleur.

Vous renaîtrez dans la souffrance de vos propres Croix. Le monde entier est en Croix. Et, pour chacun, votre délivrance commence par la Résurrection de Ma nouvelle Terre conjointement unie à ses fils, car elle est votre Terre Nourricière.

Ainsi s’accomplira votre propre Résurrection finale avec l’Esprit Saint [c’est la première résurrection spirituelle et non la résurrection de la chair qui adviendra à la fin du monde], qui est l’Esprit même de Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur.

A ce prix vous aurez votre Terre Nouvelle dans la Grande Purification de tous ses enfants, du plus ingrat jusqu’au meilleur sur cette Terre.

Les Nouveaux Cieux seront ouverts pour accueillir l’ensemble des fils de Dieu, pardonnés, libérés du Mal, lavés par l’Esprit Purificateur et cela sera la deuxième Pentecôte d’Amour tant attendue par tous les Saints du Ciel et de la Terre ».

Du sixième fascicule des « Messages depuis le Secret de Marie » :

- extrait du message « Debout, les conquérants ! » donné le 26 mai 2006, page 36 :

« Le monde actuel, à la vue des Saints du Ciel, est comme une grande bâtisse en construction ; la toiture a encore son bois et ses tuiles en attente sur le sol, les murs sont à moitié élevés, les rues et les avenues se devinent vaguement, mais on comprend qu’à la Voix du Maître tout s’édifiera à la fois parce que la multitude des ouvriers sera déjà là. Et la première élevée sera l’Église. Relevée de ses cendres, elle brillera de ce Feu que Jésus lui donnera lorsque Je descendrai, après la Pentecôte d’Amour que Je vous envoie bientôt. Mes Amis de la Croix, soyez prêts à Me recevoir. Préparez Mon Chemin comme Je prépare le vôtre. Au Ciel est déjà écrite l’Heure du Rassemblement universel. Dieu Se prépare, préparez-vous ! […].Vous comprendrez ce que J’attends de vous car Je vous ferai vivre les Merveilles de Dieu, jour après jour. J’écarte le voile du temps qui nous sépare : vous Me verrez, comme Je vous vois, après que l’Esprit de la Pentecôte aura ouvert vos esprits, les faisant vivre dans l’Esprit Saint de Dieu ».

Du dixième fascicule des « Messages depuis le Secret de Marie » :

- extrait du message « Le Pain pour le Chemin est Ma parole » donné le 4 août 2008, page 71 :

« Le Temps déploie sa longueur très vite et vous vous en rendez compte. Mais ne soyez ni impatients, ni dépourvus de Confiance car Dieu veille sur tous les Siens.

Oui, Je continuerai à laisser Ma Liberté à chacun, mais n’aie aucune crainte. Je connais Mes enfants, même au milieu d’une horde de démons et Je les sauverai à cause de la Sainte Lumière qui émane de Mon Divin Sacré Cœur et que chacun de vous reconnaîtra même après des millénaires. Car Je vous connais et vous Me connaissez. Je te l’ai dit, cette Rencontre est préparée depuis longtemps.

Le calme est une attente, un repos. Mais vois autour de toi : rien ne s’arrête, ni s’arrêtera jusqu’à ce Jour où Je reviens. Laisse ton cœur tranquille, Je veille. Veillez tous avec Moi. Priez pour Mon Retour. Priez unis et sans aucune tension, car Je ne veux pas le trouble dans ce qui sera la Réussite d’une transformation d’Amour sur tout l’Univers. Le Père et Moi sommes avec vous.

Bientôt, tu verras quelque chose de très émouvant, car vous serez tous ensemble pour voir descendre vers vous ce que vous appelez l’Esprit de Dieu et que Je peux nommer pour vous tous : la Vie, la Consolation, le Rayonnement de Dieu pour envelopper d’Amour tous les Siens ».

20. Notre Seigneur Jésus à Lucie

Du livret « Marie, cause de notre joie » :

- extrait du message page 156 :

« […] Comprends que c’est dans cet éclatement de mon Cœur que va surgir l’Esprit Saint et qu’il va fondre sur tous les cœurs. Comprends qu’il faut que mon Cœur éclate afin d’en libérer tous ses dons ».

Du livret « L’œuvre accomplie de Dieu » :

- extrait du message pages 16 et 17 :

« […] Le Père donnera à l’homme sa sagesse et l’homme agira selon la Sagesse de Dieu, c'est-à-dire selon la volonté du Père. Ce sera alors l’accomplissement de cette prière : ‘Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel’. Le Fils donnera à l’homme sa Miséricorde, et l’homme sera miséricordieux, et fera un monde d’Amour et de Paix, un monde de Justice et de Vérité, un monde plein de sagesse qui aura oublié sa folie. L’Esprit Saint répandra en abondance ses dons, il sanctifiera l’homme par le Feu de son amour purifiant et sanctifiant ! L’homme ayant passé par la Croix reposera sur le Cœur de Dieu […]. L’homme qui fait la volonté de Dieu possède en lui la sagesse de Dieu, et cette sagesse est joie, bonheur et paix ! ».

- extrait du message pages 23 à 25 :

« Se détacher des puissances, des attraits de la terre, de ce qui est matériel et entrave le spirituel. Voilà ce qui cloue l’homme à la terre et l’empêche de s’élever spirituellement vers Dieu. Sans ce détachement, cet amour passionné pour les biens du monde, l’homme ne peut désirer parfaitement les biens du ciel, car ces liens terrestres lui empoisonnent le cœur ! Par amour, Dieu va trancher ces liens, pour laisser place à sa Gloire dans le cœur de l’homme. Pour certains ce sera comme un doux rayon de soleil, pour d’autres la force de la foudre. Le détachement accompagnera la conversion, ainsi fera la Puissance de Dieu, et l’Esprit d’Amour, l’Esprit Saint fondra avec la rapidité de l’éclair sur le cœur de l’homme si longtemps convoité. Bénis Dieu pour ce jour, ô ma fille, et dis à tes frères de s’y préparer par une conversion profonde et un détachement absolu des liens de ce monde, alors ils recevront en eux ma Gloire comme un embrasement d’Amour. Ils sentiront dans leur poitrine le Feu de mon Cœur qui embrasera leur cœur et ce sera pour eux comme un doux enivrement. Ils seront ivres, l’humanité toute entière sera ‘ivre’ de Dieu, ce sera la nouvelle Pentecôte d’Amour tant attendue, tant désirée par mes tout-petits. Il ne tient qu’à vous de me recevoir comme un doux rayon de soleil ou avec la puissance de la foudre, car il ne tient qu’à vous de délier par avance ces liens trop terrestres […]. En une fraction de seconde la Gloire de Dieu pénètrera dans les cœurs. Ainsi, mes mystères glorieux seront gravés en vous et vous vivrez en eux car un temps de gloire sera donné à la terre. Ce sera le temps des mystères glorieux ! ».

- extrait du message page 36 et 37 :

« Le jour où la gloire de Dieu fondera sur le cœur de l’homme, ce sera le jour de l’Esprit Saint, le temps de l’Esprit Saint, un jour nouveau pour l’homme : le Règne de l’Esprit Saint ! C’est lui, en effet, qui vous fera pénétrer dans le temps des mystères glorieux de Dieu, car tout se fera en ce jour de nouvelle Pentecôte : « Tous ces mystères glorieux se concentreront et se réaliseront dans ce même mystère qui est comme je te l’ai dit : la grâce de la Pâque qui trouve son apothéose dans l’embrasement de la Pentecôte ! […]. La pentecôte, c’est la gloire de Dieu qui visite la terre. Contemple avec humilité et ferveur la grandeur de ce mystère. Aujourd’hui, par ces messages d’Amour, sortis de mon Cœur embrasé, je viens encore pour vous préparer, vous mes amis, à la grandeur de cette nouvelle Pentecôte qui va tomber sur le monde, engloutissant les cœurs ».

- extrait du message pages 38 et 39 :

« C’est l’amour qui va tout envahir ! C’est l’Amour de Dieu qui va se ‘manifester visiblement’ et fortement dans le monde. Je te l’ai dit : c’est l’épiphanie de mon Cœur, c’est l’amour, à travers la personne de l’Esprit Saint, qui va bouleverser le monde, et chose merveilleuse : l’homme va aimer Dieu […]. L’homme comprendra l’amour de Dieu en recevant la gloire de Dieu, car les deux seront mêlés dans son cœur. L’un adoucissant l’autre pour la fragilité du cœur humain. Mon Cœur embrasé embrasera le cœur de l’homme qui comprendra combien il est aimé de son Dieu et son amour s’élèvera jusqu’à mon trône. L’humanité sera alors dans un état bienheureux, proche de la béatitude, car c’est l’Amour qui fait la béatitude ! Alors, l’humanité toute entière, soumise à l’Esprit Saint et sous sa douce influence, baignera dans l’Amour et la sainteté. Les âmes rivaliseront d’Amour et de sainteté. S’ouvrira alors un temps de paix et d’Amour, un temps de grâces. Les hommes désireront les richesses du ciel, ils se saisiront de mes grâces et l’homme vivra en paix avec son Dieu, dans une parfaite Union. Ce sera le règne de l’Unité, qui est le grand attribut de Dieu en ses trois Personnes Divines. La terre sera le reflet du ciel, elle en sera la continuité ! ».

- extrait du message pages 50 et 51 :

« Je déverse sur le monde un torrent de miséricorde et je demande à l’homme d’y répondre par un torrent d’Espérance. Ce torrent impétueux qui doit sortir du cœur de l’homme et monter jusqu’au cœur de Dieu préparera la venue de l’Esprit Saint, car ce torrent se bientôt vent, tempête, et amènera l’Esprit d’Amour dans tous les cœurs ».

- extrait du message pages 56 et 57 :

« L’Esprit souffle où il veut, comme il veut, et quand il veut. Il est ce vent violent ou cette brise légère. Il secoue l’âme ou la caresse. Je demande aux âmes l’Espérance. Je te l’ai dit l’Espérance est le souffle de l’Esprit Saint. C’est ce souffle qui doit vous faire tenir droit et vous porter jusqu’au jour où la gloire de Dieu visitera la terre. Ce souffle vous maintient au dessus des eaux boueuses de la terre, il vous empêche de sombrer afin d’arriver à bon port sur les parvis célestes ».

- extrait du message page 61 :

« Oui, ma gloire, tel un voile, déchirera le ciel et enveloppera la terre comme une douce nuée. Alors surgira l’Esprit Saint ! L’Esprit Saint prendra possession de la création et de la créature. Ce sera au-delà de la transformation, la ‘Transfiguration’. Alors, tu verras : l’homme terrassé par la Gloire de Dieu, puis debout dans la Gloire de Dieu, et enfin, prosterné devant la Gloire de Dieu ».

- extrait du message page 64 :

« Aujourd’hui, Dieu va donner à l’homme et pour la troisième fois un don de son amour : le Fils va donner au monde son Esprit, l’Esprit Saint. Et l’Esprit Saint sera reçu comme le Signe visible de l’Amour de Dieu, il sera le don du Père et du Fils donné à l’homme ».

- extrait du message pages 66 et 67 :

« Oui, ma gloire, tel un voile, déchirera le ciel et enveloppera la terre comme une douce nuée. Alors surgira l’Esprit Saint ! L’Esprit Saint prendra possession de la création et de la créature. Ce sera, au-delà de la transformation, la "Transfiguration". Alors, tu verras : l’homme terrassé par la gloire de Dieu, puis debout dans la gloire de Dieu, et enfin, prosterné devant la gloire de Dieu. L’Evangile nous dit : Pierre et ses compagnons accablés de sommeil ; mais se réveillant, ils virent la gloire de Jésus…Pierre dit à Jésus : "Maître, il est heureux que nous soyons ici"…Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent… » (Citation de Lc 9,28b-36 page 66).

Du livret « Abba, Père » :

- extrait du message pages 160 et 161 :

« Mon Œuvre fera une trouée dans le Ciel, et dans ce rayon de Lumière, le ciel s’ouvrira, l’Esprit Saint descendra et la voix du Père dira : "Ceux-ci sont mes fils bien-aimés en qui J’ai mis tout mon Amour" […]. Que vos esprits s’élèvent vers le Ciel, à la rencontre de l’Esprit Saint…alors viendra la nouvelle Pentecôte ».

- extrait du message page 182 :

« Prépare-toi à cette nouvelle Pentecôte en priant, en élevant ton esprit vers le Ciel, et avec tes frères groupez-vous autour de Ma Très Sainte Mère… ».

21. Notre Seigneur Jésus à Débora

De l’ouvrage « Manduria » :

- extrait du message donné le 4 juin 1993, pages 126 et 127 :

« Je viens pour faire descendre sur le terre la "Nouvelle Pentecôte". Je viens pour vous dire : "Sauvez-vous des artifices de Satan, mon implacable ennemi, qui avec sa fumée a obscurci votre mémoire et a fait de vous des victimes du péché, quand je vous appelais à être des victimes pour mon saint Autel ! […]. Fille de l’Amour du Père [Notre-Seigneur Jésus s’adresse à l’Eglise], approche-toi de mon Feu d’Amour et ouvre-toi, parce que les péchés de cette génération sont innombrables. Si tu es humble, alors descendra sur toi la "Nouvelle Pentecôte", nécessaire pour ton cheminement se salut et de sainteté qui conduit seulement à Moi, car je suis la Voie, la Vérité et la Vie ! Paix à toi ! ».
- extrait du message donné le 19 avril 1998, page 191 :

« Je vous envoie mon Esprit-Saint ! Préparez-vous à la "Seconde Pentecôte" qui vous fera refleurir. Ma fille, avertis le monde entier que ma Miséricorde sera suivie de la Justice impartiale ».

- extrait du message donné le 16 juillet 1998, page 209 :

« Aujourd’hui, elle prépare les hommes à la nouvelle rencontre, en travaillant pour la seconde Pentecôte, œuvre de renouvellement de toutes choses. Elle est la fontaine unique, source du véritable œcuménisme, la Femme vêtue du Dieu-Soleil, qui vaincra l’antique ennemi, en réunissant tous les hommes et tous les peuples sous son regard maternel. C’est Myriam, la pure Colombe de l’authentique Paix, l’Olivier feuillu du Père, Mère de mon Cœur pacifique ».

- extrait du message donné le 23 novembre 1998, page 226 :

« Le temps de la "douloureuse Purification" va terminer et, grâce à mon action de Corédemptrice, vous serez préparés a accueillir l’Esprit-Saint qui viendra sur vous pour vous annoncer l’aube du second Avènement ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum