L'ETABLISSEMENT DU REGNE DU SACRE COEUR PAR LA FRANCE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

L'ETABLISSEMENT DU REGNE DU SACRE COEUR PAR LA FRANCE

Aller en bas

L'ETABLISSEMENT DU REGNE DU SACRE COEUR PAR LA FRANCE Empty L'ETABLISSEMENT DU REGNE DU SACRE COEUR PAR LA FRANCE

Message  Invité le Jeu 9 Sep 2010 - 9:05

La rechristianisation du monde entier et l’établissement du Règne du Sacré-Cœur par la France

1. Prière d’un missel du 9 ième siècle

De l’ouvrage « Le Christ qui est Roi de France », pages 113 et 114 :

« Dieu Tout-Puissant et Éternel, qui pour servir d’instrument à votre Divine Volonté dans le monde, et pour le triomphe et la défense de votre Sainte Église, avez établi l’Empire des Francs, éclairez toujours et partout leur fils de vos divines lumières, afin qu’ils voient ce qu’ils doivent faire pour établir votre règne dans le monde et que, persévérant dans la charité et dans la force, ils réalisent ce qu’ils auront vu devoir faire. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ, Vrai Roi de France. Ainsi soit-il ».

6.12.3.2 Sœur Marie-Angélique Millet

Du tome 2 de la série des ouvrages « Veillez et priez car l’Heure est proche », page 646 :

5 décembre 1941

« A l’heure sainte, j’ai vu les éclairs des foudres de la justice sillonner longuement la nuit sombre et froide de Gethsémani…tandis que le divin Martyr suppliait de sa voix d’agonisant : "Père Saint, l’heure est venue ! Glorifiez votre Fils, afin que le Fils vous glorifie". L’heure est venue de la nouvelle Rédemption, car Il a dit : "Père Saint, nous voici (le Fils et la Mère) pour accomplir votre volonté (He 10,7). C’est la fin de nos maux : l’aurore de leur doux règne de paix à tous les deux (14 juillet 1940) : "Je règnerai ; ma Mère régnera en France par le triomphe de ma Bénie (1) qui va bientôt régner". Quand Il s’est levé à la fin de l’heure sainte, il m’a laissé apercevoir son Cœur gonflé et rayonnant dont les rayons vont atteindre les cinq parties du monde ».

Note :

(1) : « Il s’agit bien de la France, à qui sa conversion, par Marie, permettra de réaliser sa vocation divine : donner le Christ au monde. Le triomphe de la France, c’est en réalité le triomphe du Christ-Roi ».

3. Notre Seigneur Jésus à Marcel Van

Du tome 2 « Colloques » (des œuvres complètes) :

- extraits du message donné le 9 novembre 1945, pages 57 et 58 :

« Mon enfant, la France est toujours le pays que j’aime et chéris particulièrement… J’y rétablirai mon amour…Le châtiment que je lui ai envoyé est maintenant fini. Pour commencer à répandre sur elle mon amour, je n’attends désormais qu’une chose : que l’on m’adresse assez de prières. Alors, mon enfant, de la France mon amour s’étendra dans le monde. Je me servirai de la France pour étendre partout le règne de mon amour (j’avais manifesté déjà ces choses à une ou deux âmes, mais toi, mon petit enfant, tu les ignorais encore ; c’est pourquoi je te les dis maintenant). Mais pour cela, il faut beaucoup de prières car nombreux encore sont ceux qui ne veulent pas se montrer zélés pour ma cause…Surtout, prie pour les prêtres de France car c’est par eux que j’affermirai en ce pays le "règne de mon Amour"…O mon enfant, prie beaucoup. Sans la prière, on rencontrera de nombreux obstacles pénibles à surmonter et le règne de mon amour ne s’établira que très difficilement. Mon enfant, j’aime beaucoup la France ; et c’est uniquement parce qu’auparavant, à cause d’elle, mon amour a failli mourir étouffé par les fumées montant de l’enfer que j’ai dû, par miséricorde, recourir à un châtiment temporaire pour dissiper l’infernale fumée et permettre à mon amour de respirer plus à l’aise. Mon enfant, le règne de mon amour une fois libéré en France, je me servirai de ce pays pour étendre ce règne à tout l’univers…Mon enfant, la France, vois-tu, est un pays que j’aime et chéris particulièrement. En contemplant la fleur, ta sœur aînée, souviens-toi de prier pour que le pays que j’aime et chéris particulièrement ait le courage de se sacrifier pour le «’règne de mon amour’ […]. Prie, mon enfant, oui, prie pour que la France soit toujours fidèle à l’amour que je lui ai manifesté sur cette terre ».

- extraits du message donné le 11 novembre 1945, page 63 :

« O mon enfant, écoute et écris ce que je vais te dire au sujet de la France. Mon enfant, prie pour le pays que j’aime particulièrement. Ah ! La France…La France…Si on ne prie pas, elle sera encore une fois malheureuse et le règne de mon amour ne pourra que difficilement s’y établir. O mon enfant, ne doute pas de ce que je viens de te dire en voyant que la situation de la France est déjà un peu plus stable…Mon enfant, je parle ainsi pour que la France soit avertie et sache prendre des précautions car l’ennemi veut faire de ce pays un foyer de discordes. Mon enfant, il faut beaucoup de prières…France !...France, promets-tu de m’être fidèle ? Es-tu décidée à protéger et étendre le règne de mon amour dans le monde ? Mon enfant, la France est le pays que j’aime particulièrement…France, attention ! Tu as besoin de beaucoup de prières…si l’on voit la France jouir de la paix, ce sera un signe qu’on a beaucoup prié…O mon enfant, prie pour la France…Vois-tu derrière moi une foule de gens tenant en main un drapeau rouge et qui me poursuivent ? O France, consens-tu à répandre le règne de mon amour ? O France, sois sur tes gardes pour n’être pas la victime du venin "communiste". O France, il faut prier et savoir prendre garde…Mon enfant, c’est mon désir que l’on prie pour la France…O mon enfant, petit enfant de mon amour…Le règne de mon amour se répandra en France, mais il faut que la France prie, il faut qu’elle soit sur ses gardes et sache prendre garde…O petit apôtre de mon amour, ne te trouble pas, te demandant si les paroles que je viens de te dire sont vraies ou non […]. Prie de façon spéciale pour la France, le pays que j’aime d’un amour particulier…Et plus tard tu me verras donner à la France un joyeux sourire ».

- extraits du message donné le 12 novembre 1945, pages 64 et 65 :

A venir

4. Notre Seigneur Jésus à Françoise

Du tome 1 de l’œuvre « Messages de conversion des cœurs » :

- extrait du message donné le 3 juin 1996, page 211 :

« Le royaume de Jésus viendra par Marie : J’ai choisi votre pays pour rechristianiser le monde, en le sanctifiant, en vous sanctifiant ».

Du tome 9 de l’œuvre « Message de conversion des Cœurs » :

- extrait du message « Nourrir les agneaux » donné le 2 décembre 2006, page 27 :

« Ton pays a besoin d’aide, particulièrement, puisque de part son baptême il doit rayonner vers toute la terre…Je vais le relever, bientôt, par Marie, Reine de France. Mais j’ai besoin de petites âmes solides et amoureuses, ancrées dans la foi, l’espérance et la charité, pour porter Mon Retour dans les cœurs et dans la gloire. La Bretagne retrouvera sa foi, et ainsi l’Amour. Aide-Moi, avec d’autres petits et grands, tout à Mon Service ».
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum