GAÏA, UNE NOUVELLE DÉRIVE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

GAÏA, UNE NOUVELLE DÉRIVE

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GAÏA, UNE NOUVELLE DÉRIVE

Message  Isaïe le Lun 14 Fév 2011 - 18:41

GAÏA

GAÏA : une nouvelle dérive inquiétante de la Vérité. GAÏA c’est une nouvelle conception de la vie selon laquelle la Terre serait un être vivant et que nous serions tous chacun de nous comme une parcelle de cet être vivant. Chaque neurone d’un individu représente une partie de la Neurone de la planète GAÏA. Notre cerveau appartient à GAÏA avant de nous appartenir.

Selon les partisans de cette idéologie c’est GAÏA qui prépare l’évolution de la vie. Selon cette idéologie, l’évolution géologique et cosmique, concourt à la vie, comme principe de finalité. On dit que seul GAÏA peut sauver la situation écologique actuelle, c'est-à-dire peut seul sauver la planète. On pense même que GAÏA (la Terre) a une conscience et que l’évolution de la vie conduit vers l'évolution de la conscience humaine. Selon cette idéologie, il faudrait que la communauté de toutes les espèces se soumette ou se mette à la disposition de GAÏA ; une humanité subordonnée à la nature qui devient sacralisée (un retour vers un nouveau paganisme). Le nouveau Dieu (la nouvelle Déesse) à adorer serait la Terre. Le nouveau but de cette idéologie est de faire l’unité avec GAÏA (et non l’UNITÉ avec Dieu comme le pensent les chrétiens). C’est une nouvelle vision de la nature humaine ou le Tout (GAÏA) aurait supériorité sur l’être humain, la partie. Et on dit qu’une douzaine de sages devraient diriger la collectivité planétaire pour sauver la planète GAÏA (évidemment ces sages seraient de mentalité évolutionniste). Il faut mettre notre cerveau à la disposition de GAÏA. C’est une nouvelle vision de la nature humaine (et non celle que la Vierge Marie a donnée au Verbe). Une humanité subordonnée à la nature. Il faudrait tous se soumettre à GAÏA (une nouvelle religion). Seul GAÏA peut réparer la situation écologique lamentable actuelle.

Il s’agit à nouveau d’une hypothèse qui tire son origine de l’évolutionnisme matérialiste athée à laquelle nos scientifiques modernes ont tendance à tout ramener. La théorie de l’évolution qui continue à faire des ravages en somme. La solution aux problèmes environnementaux (réchauffement de la planète - inondations - pollution - couche d’ozone - pluies acides - smog - etc, etc.) est de soumettre notre volonté à la Déesse GAÏA qui serait la seule Personne capable de régler ce problème.

Certains de ses partisans vont même jusqu’à avancer qu’il faudrait réduire la population humaine de la planète de 80% pour la sauver. Ce courant utilitariste sonne le glas à l’anthropocentriste chrétien selon lequel l’homme occupe une place centrale au cœur de la création (l'homme est le centre de la création selon notre religion catholique). C’est une hypothèse qui a pris racine dans certains milieux scientifiques américains et angle-saxons et qui est tout à fait dans la lignée de l’idéologie évolutionniste et athée..dans sa ligne de pensée. On ramène tout a l’évolution..et même la vie et la conscience. Cette idéologie est tout à fait à l'opposée de notre doctrine catholique et de notre Dieu.


Dernière édition par Omega3 le Mar 15 Fév 2011 - 17:33, édité 8 fois
avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: GAÏA, UNE NOUVELLE DÉRIVE

Message  Octo le Lun 14 Fév 2011 - 21:52

@ Omega3 :

Demain, je mettrai un complément d'information à ce très intéressant article.

Par ailleurs, j'ai déplacé votre article dans le sous-Forum "Le Satanisme : New Age, etc." !

Octo !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: GAÏA, UNE NOUVELLE DÉRIVE

Message  Octo le Mar 15 Fév 2011 - 10:22

@ Omega3 :

EN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR L'HYPOTHÈSE GAÏA :



Dans la mythologie grecque, Gaïa, Gaia, Gaya, Gaiya, Gæa ou Gè (en grec ancien Γαῖα / Gaîa, Γαῖη / Gaîê ou Γῆ / Gễ) est une déesse primordiale identifiée à la « Déesse mère ». Elle est l'ancêtre maternelle des races divines, mais enfante aussi de nombreux monstres. Elle apparaît en outre comme une divinité chtonienne que l'on invoquait ou à laquelle on sacrifiait des victimes de couleur claire en même temps qu'aux autres puissances infernales, telles qu'Hadès, Perséphone, Hécate ou celles de la Nuit : Virgile (?), Enéide... Elle est assimilée au dieu de la Terre égyptien Geb.

Mythe :

Elle est largement évoquée dans la Théogonie d'Hésiode : au commencement est le Chaos, une profonde crevasse, suivie par Gaïa et Éros, (l'Amour).

Gaïa donne naissance dans un premier temps (sans intervention mâle) à Ouranos (le Ciel), Pontos (le Flot marin) et à Ouréa (les Montagnes et les haut Monts). Unie à Ouranos, elle donne ensuite naissance aux Titans et Titanides (divinités de très grande taille), ainsi qu'aux Cyclopes (bâtisseurs de murs colossaux, n'ayant qu'un œil au milieu du front) et aux Hécatonchires (monstres possédant 50 têtes et 100 bras). Ouranos obligeait Gaïa à garder leurs enfants en son ventre, sinon il les jetait dans le Tartare.

Le dernier des Titans (Cronos), finit par émasculer son père à l'aide d'une faucille d'airain que lui a fourni sa mère. Le sang d'Ouranos féconde alors Gaïa, laquelle enfante les Érinyes, les Géants.

Fécondée ensuite par son fils Pontos, elle engendre les divinités marines primordiales : Nérée (qu'Hésiode, dans sa Théogonie, v. 233/234, fait plutôt naitre du seul Pontos), puis Thaumas, Phorcys, Céto et Eurybie. Avec Tartare, elle donne naissance à Typhon et, selon le pseudo-Apollodore, à Échidna. Plusieurs autres maternités lui sont également attribuées.

Descendance :

Les principaux enfants de cités par les traditions posthésiodiques sont :

le géant Antée (par Poséidon ; pseudo-Apollodore, 2.115)
Aristée (par Ouranos Lyriques grecs IV - Bacchylide fr. 45)
le monstre marin Charybde (par Poséidon Scholiaste à l'Odyssée)
Manès (par Zeus ; Denys d'Halicarnasse, I, 27)
les trois Moires (par Ouranos ; Fragments orphiques) ou (par Océan ; Lycophron Alexandra 144, Athénée Deipnosophistes 15)
les trois ou quatre Muses primitives par Ouranos ; Alcman fr. 67 ; Mimnerme fr. 13 ; Praxilla fr. 3)
le dieu Pan (sources diverses)
le dieu-satyre Silène (par le sang d'Ouranos ; Nonnos, Dionysiaques)
le dieu agreste Triptolème (par Océan ; pseudo-Apollodore 1.32, Pausanias 1.14.3)

On lui reconnaissait en outre la maternité parthénogénétique de lointains héros fondateurs ou premiers hommes, tels que :

Pélasgos (Lyriques grecs V, fragment anonyme)
Alalcoménée (Lyriques grecs, fragment anonyme)
les Athéniens Cécrops (sources diverses)
Érichthonios (Iliade, pseudo-Apollodore 3.188, Callimaque, Fragment 260)

voire de peuples mythiques entiers :

les Phéaciens (fragment d'Alcée)
les Centaures cypriotes (Nonnos, Dionysiaques)
les Hyperboréens
les Libyens
les Lestrygons de l'Odyssée
les Pygmées
les Cabires... (sources diverses).

Assimilations :

La Terre-Mère des anciens est presque toujours désignée sous les noms de Gaïa ou Gé en Grèce, de Tellus ou de Terra-Mater chez les Romains, tous considérés comme des traductions littérales du mot "Terre". Mais au gré des traditions tardives, elle se confond, notamment chez les poètes, avec d'autres puissances fécondatrices, telles la déesse-mère phrygienne Cybèle (plus fréquemment assimilée à la Rhéa grecque) ou la déesse du foyer Hestia ou Vesta (notamment dans les Fastes du poète latin Ovide). Eschyle considère pour sa part qu'elle ne fait qu'une avec Thémis (Prométhée enchaîné) et les traditions orphiques la désignent volontiers sous le vocable de Chthon en tant que puissance infernale (divers orphiques).

Dans la tradition gnostique au sens le plus élargi, la Terre-Mère est formée de l'Éon Achamoth (ou Sophia-Terrestre la sagesse), rejetée du Plérôme où l'engendra à elle seule l'Eon Sophia du Dodécade (sans appoint de son pendant mâle, Thélêtos (ou Christos) la volonté). Elle erre ainsi, disséminant à travers le Kérôme, et ne faisant bientôt plus qu'un tout avec le plan terrestre.

1. Bibliothèque de Nag Hammadi :

Interprétation :

En tant que divinité première, Gaïa est, d'une certaine manière, la gardienne du pouvoir divin : c'est elle qui provoque la rébellion de Cronos contre Ouranos et celle de son petit-fils Zeus contre Cronos, en une certaine quête du souverain parfait ; mais elle dresse aussi ses fils monstrueux, les Géants et Typhon, contre Zeus, mutineries vouées à l'échec. De cette façon, les Grecs ont voulu sans doute représenter les deux aspects de la nature : capable de créer la beauté harmonieuse, mais également capable de faire resurgir le chaos originel.

Elle est aussi la première divinité qui pouvait prédire l'avenir, notamment à Delphes, où elle sera finalement remplacée par Thémis puis Phœbé (Eschyle, les Euménides, 1 et suiv.) puis par Apollon. Mais d'autres traditions affirment qu'elle a été remplacée directement par Apollon après que celui-ci eut percé de ses flèches le dragon Python, gardien du sanctuaire de Gaïa (Hymne homérique à Apollon), né de cette dernière et du dieu-fleuve Nil juste après le Déluge (Ovide, Métamorphoses, 1).

Lovelock et l'hypothèse Gaïa :

Article détaillé :

Hypothèse Gaïa. Pour illustrer sa théorie - appelée hypothèse Gaïa - l'écologiste anglais James Lovelock utilise, dès 1970, le nom et l'image de la déesse mère Gaïa, personnifiant « la Terre comme un être vivant » (titre de son ouvrage fondateur). Selon lui, la Terre est un système intelligent, s'autorégulant, et voulant permettre le développement de la Vie, objectif permis au moyen des lois gaïennes.

À sa suite, des courants du New Age revendiquent la notion et développent des théories Gaïa.

SOURCE : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ga%C3%AFa

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Création et le Créateur

Message  Erdèatét le Mar 15 Fév 2011 - 14:01

Sans le Créateur il n'y aurait pas la Création ( Nature Humanité anges)
Le matérialisme animiste ne mène nulle part et ne tient pas la route comme le corps n'existerait pas sans l'âme et l'esprit cerveau ne naîtrait pas sans cette vitalité du corps grâce à l'âme ( 1 Thess V 23)
L'être entier sans considérer l'être entier( corps âme esprit ) est privation de la Perfection.
avatar
Erdèatét
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 681
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Gaïa, une nouvelle dérive

Message  Isaïe le Mar 15 Fév 2011 - 15:57


Octo a écrit:À la suite de cette hypothèse, des courants du New Age revendiquent la notion et développent des théories Gaïa.
Oui, cette hypothèse provient du philosophe James Lovelock et a trait à l’écologie des profondeurs. Selon lui, nous ne vivons pas sur la planète terre mais dans la planète Terre (la Déesse Gaïa en somme) dont nous faisons partie et qui prend conscience et pense à travers nous. Le gouvernement GAÏA composé de ces 12 membres aurait donc le pouvoir d’intervenir dans les consciences individuelles au nom d’une conscience collective qui représenterait la conscience de la Déesse Gaïa comme être vivant. La supériorité du Tout sur les parties.

avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Gaia et l'univers

Message  Erdèatét le Mar 15 Fév 2011 - 18:10

Gaia n'est rien comparé à l'univers et encore moins comparé à l'humanité à l'image de Dieu la Trinité
Ce genre de sectes ésotériques et protestantes il en exite des dizaine de milliers et chaque gourou mercantile invente sa thèse qui pour les gens instruis de la Vérité catholique ne tiennent pas longtemps.
avatar
Erdèatét
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 681
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'IMPORTANCE DU "DOGME" CATHOLIQUE

Message  Isaïe le Mar 15 Fév 2011 - 19:01

D'où l'importance de notre "Dogme" catholique qui représente la Vérité ou le Christ vivant avec la Parole de Dieu et que tout chrétien est tenu de rechercher. Chaque dogme est une certitude, une vérité révélée par Dieu.
avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

gaïa

Message  sycier le Mer 16 Fév 2011 - 5:22

Oui ça fait parti du new-âge, ce truc de gaïa, il y a 30 ans déjà, les adeptes de ce nouveau paganisme en parlait déjà, il veulent bien évidemment éradiquer le christianisme et toutes nouvelles doctrines sont évidemment les bienvenues, tout est bon pour eux pour virer Le Christ, quoi qu'ils sont capables d'inventer un christ nouveau dans le style de gaïa si ce n'est déjà fait ..
avatar
sycier
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 755
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 57
Localisation : France originaire de Fécamp en Normandie

http://     http://journalquebecpresse.org/modules/news/article.

Revenir en haut Aller en bas

Re: GAÏA, UNE NOUVELLE DÉRIVE

Message  Isaïe le Mer 16 Fév 2011 - 8:56


Très juste !
avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Caïa

Message  Erdèatét le Mer 16 Fév 2011 - 10:04

Un ami de longue date incroyant et drogué à nommé son fils Gaïa
Oui son fils avec un nom féminin
Il n'y a pas de limites à l'égarement
avatar
Erdèatét
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.
Cinquième Demeure : C'est l'Union de volonté. Je suis fidèle à la Foi et à l'Obéissance.

Messages : 681
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum