Les douleurs de la Passion comme expiation pour les pécheurs
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Les douleurs de la Passion comme expiation pour les pécheurs

Aller en bas

Les douleurs de la Passion comme expiation pour les pécheurs

Message  ami de la Miséricorde le Sam 10 Fév 2018 - 15:52



Les douleurs de la Passion comme expiation pour les pécheurs

11. II. 1937. C’est aujourd’hui vendredi. Pendant la Sainte Messe j’ai ressenti des douleurs dans mon corps : dans mes mains, mes pieds et mon côté. Jésus permet ceci comme expiation pour les pécheurs. Cela ne dure pas longtemps, mais la souffrance est grande. Je ne souffre pas plus de quelques minutes, mais j’en garde longtemps une très vive impression.

942. Aujourd’hui mon âme se sent si délaissée que je ne peux me l’expliquer moi-même. Je voudrais me cacher aux yeux des hommes et pleurer sans fin. Personne ne peut comprendre un cœur blessé par l’amour. Et quand il se sent délaissé, personne ne le consolera. Ô âmes des pécheurs, vous m’avez pris le Seigneur, mais c’est bien ainsi. Reconnaissez comme le Seigneur est doux. Que tout l’océan de votre amertume m’inonde le cœur, je vous ai donné toutes mes consolations divines !

943. A certains moments, lorsque je me méfie de moi-même, que je suis totalement persuadée de ma faiblesse et de ma misère, j’ai compris que je ne pourrai persévérer qu’en ayant confiance dans l’infinie Miséricorde Divine. La patience, l’oraison et le silence : voilà ce qui donne des forces à l’âme. Il y a des moments où l’âme doit se taire et où cela ne lui convient pas de parler avec les créatures. C’est quand elle est mécontente d’elle-même et qu’elle se sent faible comme un enfant. Alors, dans ces moments-là, de toutes mes forces je reste près de Dieu, je vis exclusivement de la foi. Et quand je me sens affermie par la grâce de Dieu, je suis plus courageuse pour parler et entrer en relation avec mon prochain.

944. Dans la soirée, le Seigneur me dit : « Repose-toi, mon enfant, auprès de Mon Cœur, Je vois que tu as beaucoup travaillé dans Ma vigne. » Et mon âme fut inondée de joie divine.

"Petit Journal" de Ste Faustine

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 5461
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 60

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum