Vidéo-Domination : "Bilderberg, ce sont eux qui nous gouvernent", disait François Fillon" !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Vidéo-Domination : "Bilderberg, ce sont eux qui nous gouvernent", disait François Fillon" !

Aller en bas

Vidéo-Domination : "Bilderberg, ce sont eux qui nous gouvernent", disait François Fillon" ! Empty Vidéo-Domination : "Bilderberg, ce sont eux qui nous gouvernent", disait François Fillon" !

Message  Admin Dim 28 Avr 2019 - 6:34

VIDÉO-CHOC : "BILDERBERG : TÊTE PENSANTE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL" !



L'Administrateur


Dernière édition par Admin le Mar 20 Juin 2023 - 5:52, édité 1 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66762
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo-Domination : "Bilderberg, ce sont eux qui nous gouvernent", disait François Fillon" ! Empty Re: Vidéo-Domination : "Bilderberg, ce sont eux qui nous gouvernent", disait François Fillon" !

Message  Admin Mar 20 Juin 2023 - 5:50

GROUPE BILDERBERG : LE GOUVERNEMENT SECRET DE L'OMBRE !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Groupe Bilderberg — le gouvernement secret de l’ombre ?


19/06/2023 (2023-06-19)

[Source : Kla.tv]

La conférence annuelle de Bilderberg s’est tenue du 18 au 21 mai 2023, comme toujours loin du public. A noter : des invités jusqu’alors peu connus accèdent rapidement à des postes clés après leur participation. Ce documentaire donne un aperçu approfondi des cercles du groupe Bilderberg : qui sont les têtes pensantes de ce club secret ? Que préparent-ils exactement ? Qui étaient les grands favoris de cette année ?

Transcription :

Ce documentaire met en lumière les tireurs de ficelles et les plans du groupe Bilderberg. Qui sont les dirigeants et les participants de chaque pays qui se réunissent à huis clos ?

La conférence annuelle de Bilderberg s’est tenue du 18 au 21 mai. Des représentants de la haute finance, de la noblesse, des services secrets, de la politique, de l’armée, de l’économie, de l’administration et des médias se sont réunis hors de la présence du public.

La liste des participants à la conférence de cette année a été publiée au début de la conférence. On notera la participation de hauts responsables de l’UE : le vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, et la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, ainsi que le commissaire européen aux affaires économiques, Paolo Gentiloni, étaient nouveaux cette année. Il est également intéressant de noter la participation renouvelée du président du groupe pharmaceutique Pfizer, Albert Bourla. Du côté allemand, les invités étaient les députés Anton Hofreiter et Norbert Röttgen ainsi que le chef de la Chancellerie fédérale, Wolfgang Schmidt. Les nouveaux participants suisses étaient le conseiller fédéral Ignazio Cassis, président de la Confédération suisse en 2022 et actuel chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), et l’actuel ministre des Affaires étrangères autrichien Alexander Schallenberg.

Schallenberg a été pendant de nombreuses années président du conseil d’administration de l’Union de Banques Suisses, aujourd’hui UBS.

Un autre invité à la conférence était le maire de la ville portuaire française du Havre, Édouard Philippe. En 2022, le magazine « Handelsblatt » a écrit à son sujet : il est considéré comme « le successeur possible de Macron ».

À la lumière de cette suggestion, l’évolution soudaine de la carrière des participants après avoir assisté à une conférence Bilderberg est très frappante :

– Angela Merkel a assisté à la réunion de Bilderberg en mai 2005 et est devenue chancelière allemande en novembre 2005.

– Jens Spahn, un secrétaire d’État plutôt inconnu au ministère des Finances, a assisté à la conférence Bilderberg en 2017 et est devenu, à la surprise générale, ministre allemand de la Santé en 2018.

– Emmanuel Macron, président en exercice de la France, a participé à la réunion Bilderberg en 2014 et occupe son poste actuel depuis 2017.

– Ursula von der Leyen, ancienne ministre allemande de la Défense, a participé aux conférences Bilderberg de 2015, 2016, 2018 et 2019 et sera présidente de la Commission européenne à partir de 2019.

La conférence Bilderberg, un tremplin pour la carrière ?

Claudia von Werlhof, sociologue et politologue allemande, a écrit sur la conférence Bilderberg :

« Ici, on est dans l’antichambre du pouvoir, du vrai pouvoir. C’est là que sont invités ceux qui sont dans le viseur de ce pouvoir. Et en tant que quoi est-il ou est-elle invité(e) ? En tant que futur représentant de ce pouvoir. […] Apparemment, les puissants ne pourraient pas être puissants s’il n’y avait pas cette sorte de “classe charnière” qui, sur ordre d’en haut, dit chaque fois ce qu’il en est et où il faut aller. »

Par « classe charnière », elle entend le groupe de personnes qui fait le lien entre les puissants et le peuple. Il s’agit de personnes qui appliquent les décisions du club Bilderberg depuis leur position ou qui sont hissées à une position afin d’y agir conformément aux décisions prises.

Comment le groupe Bilderberg a-t-il été créé, comment est-il structuré, comment fonctionne-t-il et quels sont ses objectifs ?

1. Fondation

Le groupe Bilderberg a été fondé à l’initiative de David Rockefeller (1915-2017). David Rockefeller était le président et l’actionnaire principal de la Chase Manhattan (devenue depuis JPMorgan Chase), autrefois la plus grande banque américaine au monde. Sous sa direction, la Chase Manhattan Bank est devenue un pilier central du système financier international. Toute sa vie, Rockefeller a poursuivi le projet d’un gouvernement mondial dirigé par la haute finance.

Il a écrit dans ses mémoires :

« Certains pensent même que nous faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des États-Unis, qualifiant ma famille et moi d’“internationalistes” et de conspirateurs qui ont uni leurs forces avec d’autres à travers le monde pour créer une plus forte structure économique — un monde unique, si vous voulez. Si telles sont les allégations, je plaide coupable et j’en suis fier. »

Pour atteindre cet objectif, David Rockefeller a lancé plusieurs organisations ou « think tanks » (groupes de réflexion) dont la « pensée préalable » influence la politique internationale :

Outre le groupe Bilderberg, il a ainsi fondé la Commission trilatérale avec Henry Kissinger et le stratège mondial Zbigniew Brzezinski.

La Commission trilatérale remonte à la réunion de Bilderberg de 1972, au cours de laquelle David Rockefeller a proposé sa création. De nombreux membres de Bilderberg ont également rejoint la Trilatérale.

Le plan stratégique pour la création du club Bilderberg a été élaboré au sein du CFR Council on Foreign Relations (en français : Conseil des relations étrangères). Le CFR est un groupe de réflexion privé américain, fondé en 1921 — qui tire les ficelles comme une sorte de gouvernement de l’ombre aux États-Unis. Henry Kissinger se souvient de la naissance du club Bilderberg :

« Nous nous sommes rencontrés il y a 60 ans dans le cadre d’un groupe d’étude au Council on Foreign Relations. Peu de temps après, il [David Rockefeller] a encouragé un groupe de discussion qui est devenu plus tard ce que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de groupe Bilderberg. »

David Rockefeller a été directeur du Council on Foreign Relations jusqu’en 1985 et ensuite, jusqu’à sa mort, président honoraire de celui-ci.

Henry Kissinger (*né en1923) a participé à la naissance du club Bilderberg. Il a toujours joui d’une position forte lors des conférences Bilderberg. Pendant de nombreuses années, il a marqué la politique étrangère américaine en tant que conseiller politique. De 1969 à 1975, il a été conseiller à la sécurité nationale sous Richard Nixon et de 1973 à 1977, secrétaire d’État américain sous Nixon et Gerald Ford. Kissinger a été l’un des plus proches alliés de David Rockefeller jusqu’à sa mort. Il est membre de longue date du CFR et a fait partie de son conseil d’administration de 1977 à 1981. À l’occasion de son centième anniversaire, Kla.TV a diffusé le documentaire « 100 ans de Henry Kissinger — stratège mondial et criminel de guerre ? »

D’autres personnes ont été impliquées dans la création du groupe Bilderberg :

– Józef Retinger (1888-1960) : Józef Hieronim Retinger, un jésuite polonais et franc-maçon du 33e degré, a été chargé par David Rockefeller d’organiser la réunion de Bilderberg en raison de ses nombreux liens avec les milieux élitistes. Retinger a constitué le groupe initial du club Bilderberg. Il a été secrétaire du club Bilderberg jusqu’à sa mort en 1960.

– Joseph E. Johnson (1906-1994) : Joseph Esrey Johnson a été président du Carnegie Endowment for International Peace, un think tank américain fondé par Andrew Carnegie, de 1950 à 1971. Il a été directeur du CFR de 1950 à 1974. Johnson a fait office de premier secrétaire américain de la conférence Bilderberg en 1954.

– Dean Rusk (1909-1994): David Dean Rusk a été secrétaire d’État des États-Unis de 1961 à 1969 sous les présidences de John F. Kennedy et de Lyndon B. Johnson. Il a été un haut fonctionnaire du gouvernement dans les années 1940 et au début des années 1950. Dean Rusk a été fiduciaire de la Rockefeller Foundation [fondation privée américaine créée par John D. Rockefeller] de 1950 à 1961. En 1952, il est devenu président de cette fondation.

– Charles D. Jackson (1902-1964) : Charles Douglas Jackson a servi comme assistant spécial du président sous Dwight Eisenhower à partir de 1953 : il était l’agent de liaison entre la CIA [service de renseignement extérieur des États-Unis] nouvellement créée et le Pentagone [ministère de la Défense des États-Unis]. En 1953 et 1954, Jackson a participé à la création du groupe Bilderberg et a assuré la participation américaine. Jackson était membre du CFR.

– Le prince Bernhard des Pays-Bas (1911-2004) : Bernhard, prince des Pays-Bas, prince de Lippe-Biesterfeld est issu de la haute noblesse. Il a épousé la princesse Juliana, héritière du trône des Pays-Bas. Le prince Bernhard entretenait de nombreuses relations avec les maisons royales européennes et des industriels de haut rang. C’est pourquoi il a été impliqué dans l’organisation du groupe Bilderberg.

Le prince Bernhard était prédestiné à donner le « visage royal » du Club Bilderberg à l’extérieur. Il a présidé le comité directeur du groupe Bilderberg jusqu’en 1976. Le comité directeur est, après le conseil consultatif, l’instance décisionnelle du club Bilderberg.

Le 29 mai 1954 a eu lieu la première réunion du groupe Bilderberg. À l’invitation du prince Bernhard des Pays-Bas, des représentants influents d’Europe et des États-Unis se sont réunis en secret à « l’Hotel de Bilderberg », près d’Arnhem, aux Pays-Bas. Lors de la première conférence de Bilderberg, les membres fondateurs ont notamment fixé l’objectif suivant :

« Comment créer et réunir en Europe et aux États-Unis une “aristocratie” [domination d’un groupe privilégié, principalement de la classe supérieure aristocratique] liée par des objectifs communs, et comment obtenir leur accord sur des questions de politique, d’économie et de stratégie, afin de dominer ensemble le monde ? »

2. Structure

Le sommet du groupe Bilderberg a longtemps été constitué par l’Advisory Group, le conseil consultatif, dont les membres étaient nommés à vie. Ce comité se réunissait également entre les conférences annuelles et décidait des personnes à inscrire sur la liste des invités. Jusqu’à sa mort en 2017, David Rockefeller, Giovanni Agnelli, Eric Roll von Ipsden et Otto Wolff von Amerongen en faisaient partie.

Aujourd’hui, le groupe Bilderberg est dirigé par ce que l’on appelle le Steering Committee, le comité directeur, composé d’environ 35 personnes. Les représentants de ce comité décident qui de leur pays est invité à la conférence annuelle de Bilderberg. Le comité directeur agit comme une sorte de gouvernement de l’ombre dans de nombreux pays à travers le monde.

Le comité directeur est actuellement présidé par Victor Halberstadt, un économiste néerlandais. Il est membre de la faculté du Forum économique mondial (FEM) et membre du conseil consultatif international du Goldman Sachs Group, une société américaine de services financiers. L’autre présidence est assurée par Marie-Josée Kravis. C’est une femme d’affaires canadienne et elle est membre du conseil consultatif international de la Federal Reserve Bank of New York et du Council on Foreign Relations. De plus, Mme Kravis est docteur honoris causa de l’Université Rockefeller.

Les personnes suivantes font par exemple partie du Comité directeur :

– d’Allemagne :

Paul M. Achleitner, ancien président du conseil d’administration de la Deutsche Bank [FINANCES].

Mathias Döpfner, président de la maison d’édition Axel Springer [MÉDIAS].

– d’Autriche :

Gerhard Zeiler, président du groupe de médias Warner Bros. Discovery International [MÉDIAS]

– du Royaume-Uni :

John Sawers, président-directeur général du cabinet de conseil Newbridge Advisory [SERVICE].

– de France :

Henri de Castries, président du think tank « Institut Montaigne » [SERVICE].

– d’Italie :

Marco Alverà, cofondateur de zhero.net, directeur général de la société Tree Energy Solutions [ÉNERGIE].

– d’Espagne :

Ana P. Botín, présidente exécutive du groupe Banco Santander [FINANCES].

– du Portugal :

José Manuel Barroso, président de Goldman Sachs International, ancien président de la Commission européenne [FINANCES].

– de la Turquie :

Ömer M. Koç, président du conglomérat industriel Koç Holding [INDUSTRIE].

– de Pologne :

Radoslaw Sikorski, membre du Parlement européen, directeur de l’Université de Harvard, ancien ministre polonais des Affaires étrangères [POLITIQUE].

– de Norvège :

Børge Brende, président du Forum économique mondial [FONDATION].

– de Suède :

Marcus Wallenberg, président de Skandinaviska Enskilda Banken [FINANCES]

– des États-Unis :

Nadia Schadlow, collaboratrice principale du groupe de réflexion « Hudson Institute » [SERVICE].

Eric E. Schmidt, ancien directeur général et président de l’entreprise technologique Google LLC [TECHNOLOGIE].

– du Canada :

Mark J. Carney, président de la société de gestion d’actifs Brookfield Asset Management [FINANCES]

Le niveau suivant est constitué par les participants aux conférences annuelles. Une conférence Bilderberg dure en général trois jours et environ 130 personnes y participent. Avant une conférence, des documents de discussion sont distribués pour permettre aux participants de se préparer à la conférence.

En examinant les participants, deux groupes se distinguent particulièrement : la haute finance et la haute noblesse européenne. La noblesse est peu visible dans la politique mondiale. Le prince Bernhard et sa fille la reine Beatrix des Pays-Bas, ainsi que la reine Sofia d’Espagne, ont assisté aux conférences Bilderberg, même si elles n’occupaient pas une position officielle comme le prince Bernhard.

À partir du moment où une personne participe à une conférence Bilderberg, elle reste liée au groupe Bilderberg. Après chaque conférence, chaque participant et tous les anciens participants reçoivent un compte rendu de la réunion. En outre, depuis 1963, ils reçoivent un document explicatif correspondant, c’est-à-dire l’agenda du club Bilderberg.

En dessous de cette émission, vous trouverez un document avec les participants aux conférences Bilderberg de 1954 à 2023. Cela vous permettra de savoir qui fait partie du groupe Bilderberg et qui met en œuvre son agenda dans votre pays.

3. Les faits concernant le groupe Bilderberg

Le groupe Bilderberg fait payer les énormes mesures de sécurité de sa conférence annuelle par les contribuables du pays hôte. Lors de la réunion de Bilderberg 2015 en Autriche, un dispositif de 2 100 policiers était prêt à intervenir. En revanche, les participants et les membres du comité directeur du pays hôte ne paient que les frais de voyage et de réunion.

Pendant la conférence Bilderberg, la règle de Chatham House s’applique depuis toujours aux participants. Elle stipule « qu’il est possible de faire un compte rendu en termes généraux, mais jamais de citer des noms ». Le site officiel des réunions de Bilderberg indique que « grâce au caractère privé de la réunion, les participants participent à titre individuel et non à titre officiel, et ne sont donc pas tenus par les conventions de leur fonction ou par des positions convenues à l’avance. »

Le mensuel COMPACT a écrit à ce sujet :

« Le véritable scandale du système Bilderberg réside dans le fait que des députés élus, des ministres et parfois même des chefs de gouvernement ou des représentants de haut niveau d’organisations internationales s’entendent, à huis clos, sans légitimité démocratique et officiellement en privé avec des représentants de l’oligarchie financière et des capitaines d’industrie et prennent éventuellement des décisions de grande portée sans avoir à en rendre compte. »

« Tout ce qui concerne… les décisions qui ont un rapport avec la politique… ne peut jamais être privé », a déclaré le sociologue allemand Hans-Jürgen Krysmanski.

Mais comment fonctionnent les « ordres » au sein du groupe Bilderberg ? Comment s’assurent-ils que les résultats d’une conférence sont mis en œuvre dans les organisations, entreprises et pays concernés ?

Le prince Bernhard l’a expliqué ainsi :

« Lorsque les représentants des dirigeants occidentaux quittent une réunion Bilderberg, ils emportent avec eux le consensus [en d’autres termes : l’agenda] du groupe. »

Même Henry Kissinger admet :

« Ainsi le consensus qui se dégage constitue la base sur laquelle la politique est menée dans le monde entier. »

« Et à partir du moment où la conférence de Bilderberg s’achève, le consensus obtenu semble “presque par hasard” être célébré de tout son cœur par la presse reconnue, alors qu’il devient en même temps la politique générale des intérêts gouvernants internationaux dans des camps apparemment différents », explique le journaliste Daniel Estulin.

La publication d’informations sur le club Bilderberg est fortement limitée. Le lieu et l’heure de la réunion ne sont indiqués sur le site officiel bilderbergmeetings.org que peu de temps avant ou pendant la réunion. Les points de l’ordre du jour ainsi que les listes des participants peuvent également y être consultés pendant ou après la conférence. Le club Bilderberg a dû accepter ces concessions grâce à des journalistes investigateurs qui ont révélé l’existence du groupe Bilderberg. En effet, pendant des décennies, l’existence du club Bilderberg ainsi que ses réunions ont été tenues secrètes, principalement par la presse mainstream.

David Rockefeller a remercié ses alliés pour ce secret lors de la conférence Bilderberg de 1991 en ces termes :

« Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au Time Magazine et aux autres grandes publications dont les rédacteurs en chef ont participé à nos réunions et ont respecté l’engagement de confidentialité pendant près de 40 ans. Il ne nous aurait jamais été possible d’élaborer notre plan pour le monde si nous avions été sous les feux de la rampe pendant ces années. Mais le monde est maintenant plus mature et prêt à évoluer vers un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et des banquiers mondiaux est certainement préférable à la souveraineté nationale des siècles passés. »

4. Les buts du groupe Bilderberg

Comme nous l’avons déjà mentionné, les activités du groupe Bilderberg visent à créer un « gouvernement mondial unique ». Le « gouvernement mondial unique » comprend entre autres les éléments suivants, dont certains ont déjà été introduits et mis en œuvre :

1. la réduction progressive des souverainetés nationales au profit d’un seul gouvernement mondial : l’installation des Nations unies (ONU) comme gouvernement mondial sous le contrôle de la haute finance.

2. une union économique internationale : toute l’économie mondiale doit être divisée en trois blocs commerciaux pour une meilleure gestion : l’Union européenne, l’Union américaine et l’Union Asie-Pacifique.

3. un système juridique uniforme : la Cour internationale de justice doit devenir l’instance juridique unique et suprême du monde.

4. la création d’une armée mondiale : l’OTAN [traité de l’Atlantique Nord, alliance de défense] deviendra l’armée mondiale de l’ONU, qui remplacera toutes les armées nationales.

5. un seul État social socialiste : le groupe Bilderberg a la vision d’un État-providence socialiste dans lequel ceux qui obéissent sont récompensés et les non-conformistes sont pris pour cible. Le système de crédit social de la Chine montre ce qu’il pourrait en être. Il n’y aura plus de classe moyenne, seulement des « dominants et des dominés ». Une société à croissance zéro est envisagée, sans prospérité ni progrès pour le peuple. « La fin de la prospérité va de pair avec la fin de l’industrialisation et l’abandon de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. L’électricité n’existera plus que pour les ordinateurs et le secteur des services », explique le journaliste Estulin.

5. Événements déclenchés par le groupe Bilderberg

Certains auteurs comme Daniel Estulin, Andreas von Rétyi ou Gerhard Wisnewski, qui ont écrit sur le groupe Bilderberg, ont mis en évidence différents événements de l’histoire mondiale récente qu’ils ont directement attribués au groupe :

– La construction de l’Union européenne a commencé au sein du groupe Bilderberg. L’historien britannique Richard Aldrich prétend que « le traité de Rome [l’acte de naissance de la Communauté européenne de 1957] trouve son origine dans les discussions qui ont eu lieu au sein du groupe Bilderberg l’année précédente ». L’ancien vice-président de la Commission européenne et président de longue date du club Bilderberg, Étienne Davignon, a admis au journal en ligne EUobserver que le club Bilderberg avait « aidé à la création de l’euro dans les années 90 ».

– Les guerres de Yougoslavie de 1991 à 2001 : le groupe Bilderberg a examiné la création d’un foyer de crise en Yougoslavie, afin de démembrer la Yougoslavie et de redéfinir ensuite ses frontières. La reconstruction devait être financée aux frais des contribuables occidentaux.

– Des rapports qui ont fuité de la conférence Bilderberg de 2002 indiquent que l’attaque contre l’Irak a été retardée de l’été/automne 2002 à mars 2003 : les participants européens à la conférence Bilderberg ont exigé la présence personnelle du secrétaire américain à la Défense Donald Rumsfeld, qui a alors changé ses plans et a participé à la conférence à Chantilly, en France. Finalement, l’attaque a été reportée, bien que la presse l’ait annoncée plus tôt.

L’agenda du groupe Bilderberg vise à faire de l’OTAN une armée mondiale. La présence de commandants en chef et de secrétaires généraux de l’OTAN aux réunions de Bilderberg n’est donc pas une surprise.

Par exemple, le commandant suprême de l’OTAN et également commandant de toutes les troupes américaines en Europe, Philip Mark Breedlove, a participé à la conférence Bilderberg de 2014. C’était après les manifestations sur le Maïdan à Kiev fin 2013 et début 2014. Au vu de la situation en Ukraine à l’époque et de la situation tendue entre l’OTAN et la Russie, la réunion Bilderberg de 2014 a donc joué un rôle important.

La 69e réunion du groupe Bilderberg, qui s’est tenue à Lisbonne en mai 2023, joue également un rôle important. L’ordre du jour comprenait entre autres les points OTAN, Russie et Ukraine. Un coup d’œil sur la liste des participants est révélateur : le général américain et commandant en chef de l’OTAN, Christopher Cavoli, était également présent, ainsi que le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, était également présent.

Si on regarde l’agenda annuel et les listes des participants, on constate que le groupe Bilderberg discute de tous les événements décisifs pour le monde et en fixe l’ordre du jour !

Au vu des faits énumérés dans cette émission, nous pouvons parler du groupe Bilderberg comme d’un gouvernement secret de l’ombre. Il est considéré comme un « instrument important du Nouvel Ordre Mondial ». Par le biais de crises provoquées artificiellement, comme les guerres que nous venons d’évoquer, la population mondiale doit être guidée pas à pas vers le Nouvel Ordre Mondial. David Rockefeller l’a résumé ainsi en 1994 devant le Comité économique des Nations unies :

« Nous sommes au bord d’une transformation mondiale, tout ce dont nous avons besoin, c’est d’une véritable crise universelle, et les nations accepteront le nouvel ordre mondial. »

Si on considère les dernières décennies, les élites et la haute finance ont en effet réussi à provoquer sans cesse de nouvelles crises et à les utiliser ensuite pour réaliser leurs objectifs.

La mise en place du Nouvel Ordre Mondial a fonctionné jusqu’ici parce que l’action du groupe Bilderberg est restée cachée et que les participants ont pu, sans être reconnus comme un lien entre la population et le groupe Bilderberg, mettre en œuvre l’ordre du jour.

Afin de stopper la progression de ces plans et l’action du groupe Bilderberg, il est important que les plans, les responsables et les participants soient surveillés et que la population en prenne conscience.

C’est pourquoi nous vous prions de diffuser le plus largement possible cette émission et la liste des participants mentionnée sous l’émission.

SOURCES/LIENS :

Participants à la réunion actuelle :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Angela Merkel

Liste des participants à la réunion de Bilderberg 2005

Jens Spahn

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Emmanuel Macron

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

oder Teilnehmer-Liste des Bilderberg-Treffens 2014

Citation de Claudia von Werlhof

Cliquer pour accéder à claudia-von-werlhof-bergbilder-und-bilderberger1.pdf

1. Fondation :

David Rockefeller, initiateur du Bilderberg

Cliquer pour accéder à 14.12.Geld.Magazin.pdf

Citation de David Rockefeller, Cabale

tiré des mémoires de David Rockefeller

Estulin, Daniel: die wahre Geschichte der Bilderberger, Kopp-Verlag, Rottenburg, 3. Auflage 2011, S. 297f.

Commission trilatérale

Estulin, Daniel: die wahre Geschichte der Bilderberger, Kopp-Verlag, Rottenburg, 3. Auflage 2011, S. 97

Henry Kissinger, citation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

David Rockefeller CFR

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Henry Kissinger

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fondation du groupe Bilderberg

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Józef Retinger

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Estulin, Daniel: die wahre Geschichte der Bilderberger, Kopp-Verlag, Rottenburg, 3. Auflage 2011, S. 48

Joseph E. Johnson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dean Rusk

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fondation Rockefeller

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Charles D. Jackson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Die Propaganda-Matrix

Prince Bernhard des Pays-Bas

Estulin, Daniel: die wahre Geschichte der Bilderberger, Kopp-Verlag, Rottenburg, 3. Auflage 2011, S. 49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation Fondation du groupe Bilderberg

Beaudry, Pierre : The Mennevee Documents on the Synarchy, Buch 4, Kapitel 3, S. 97

2. Structure :

COMPACT Spezial, Geheime Mächte, Nr. 30 2021, Die Königsmacher, Seite 32-34

Wisnewski, Gerhard: Drahtzieher der Macht. Die Bilderberger-Verschwörung, Knaur eBook, München 2014, S. 127f.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Viktor Halberstadt

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Marie-Josée Kravis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

3. Faits concernant le groupe Bilderberg :

La haute finance et la haute noblesse européenne qui participent aux conférences Bilderberg

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Financement :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66762
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum