L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Empty Re: L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François !

Message  Admin le Mer 14 Aoû 2019 - 12:50

LA PROPHÉTIE DE SOEUR LUCIE :


L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Irma-l10


Août 10, 2019

« Le choc final entre Dieu et Satan sera sur la famille ». Pourquoi le Pape polonais est devenu encombrant, et pourquoi la « restructuration » de l’Institut qui porte son nom revient en fait à liquider sa figure et son héritage, dans une Eglise uniquement soucieuse de suivre le monde. Commentaire du site Campari & de Maistre .

L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Sans-196

Jean-Paul II est devenu gênant pour les catholiques
Giuliano Guzzo
8 août 2019
Campari & de Maistre
Ma traduction

Résumé des épisodes précédents : depuis des semaines, à l’Institut théologique pontifical Jean-Paul II pour les sciences du mariage et de la famille, une campagne de changements – pour le moins – singuliers est en cours, avec l’élimination des cours fondamentaux dans lesquels étaient transmis les enseignements chers au Pontife polonais, mais surtout le licenciement de professeurs réputés, en premier lieu Mgr Livio Melina et le Père José Noriega, et d’autres. Tout cela sous la direction du Grand Chancelier de l’Institut, Mgr Vincenzo Paglia, qui nie évidemment qu’il s’agit de purges, préférant parler de travail de « restructuration ».

Or, la nouvelle serait restée confinée à la chronique ecclésiastique sans trois « détails » explosifs:

- l’Institut en question a été fondé par Jean-Paul II;
- les enseignants évincés sont de fidèles adeptes de sa ligne théologique;
- et l’un d’eux – Mgr Livio Melina – a été reçu par Benoît XVI, qui, selon les agences [de presse] a voulu le rencontrer pour l’écouter et lui montrer sa « solidarité » personnelle.

Les trois aspects que nous venons de mentionner montrent clairement que l’objet de la « restructuration » n’est pas tant un Institut pontifical qu’un pontife, Karol Wojtyla, dont la pensée sur le mariage et la famille semble être devenue encombrante, anachronique, à « restructurer », justement.

Que ce qui est en jeu soit bien plus qu’une simple « restructuration », c’est un fait qui est attesté par la lettre-appel des étudiants contre les changements du Grand Chancelier Paglia, un appel qui a dépassé les 920 adhésions, mais surtout par la décision de Benoît XVI de rencontrer Mgr Melina; à condition bien sûr qu’on n’aille pas jusqu’à prétendre qu’il est habituel qu’un pontife émérite nonagénaire rencontre et se solidarise avec un monsignor pour la perte de sa chaire.

Nous devons donc maintenant nous demander: pourquoi? Pourquoi le Pape Wojtyla devient-il dérangeant au sein même du monde catholique?

Il y a beaucoup d’explications possibles, mais l’une d’elles les résume toutes: tout au long de ses décennies de pontificat, Jean-Paul II a re-proposé avec force et courage l’inactualité de la morale catholique. Sans jamais faire de compromis. Qu’il parlât d’avortement, d’euthanasie, de contraception ou d’autre chose, le pape polonais – tout en entretenant une relation féconde avec les jeunes (pensons aux Journées Mondiales de la Jeunesse) – n’a jamais fait passer une nécessité pastorale avant le devoir de diffuser pleinement la proposition de vie catholique. Et ce n’est pas tout. Avec ses encycliques, surtout Veritatis splendor, Jean-Paul II a ouvertement défié la modernité, rappelant que la vérité anticipe la liberté. Plus : elle la fonde.

Tout cela sans jamais oublier les fidèles blessés par le péché (émouvante, parmi tant d’autres, la pensée pour les femmes qui sont mortes de l’avortement dans l’encyclique Evangelium vitae), mais néanmoins – comme on vient de le dire – sans jamais baisser la garde face aux provocations d’une « culture dominante » (c’est ainsi qu’elle est appelée dans Veritatis splendor) non pas à accepter, mais à défier.

Eh bien, tout cela semble aujourd’hui gênant, terriblement gênant pour un monde catholique qui – à commencer par sa hiérarchie – semble depuis des années effrayé, et désormais convaincu que sans « restructuration » morale, l’Église a très peu à dire et à donner. Une révolution pour laquelle ses artisans sont aujourd’hui prêts à tout. Même à envoyer un saint pape au rebut.

Un tel bouleversement est à l’évidence très grave. Non seulement pour l’Institut Jean-Paul II et pour la mémoire de Karol Wojtyla, mais surtout pour l’Église. La preuve en est que, lors de la fondation de l’Institut en question, le cardinal Carlo Caffarra – qui fut pendant des décennies le théologien moral de référence pour Wojtyla – écrivit à Sœur Lucie dos Santos dont il reçut une réponse qu’il n’attendait pas (le cardinal, dans sa lettre, avait seulement demandé à la voyante de Fatima de prier) et qui contient une prophétie troublante: « Le choc final entre Dieu et Satan est sur la famille et la vie ». A présent, cette lettre est dans les archives de l’Institut Jean-Paul II. Et relue aujourd’hui, elle résonne comme un avertissement qu’apparemment on préfère ignorer.

Allons-nous « restructurer » aussi Sœur Lucie et Notre Dame de Fatima?

SOURCE : http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2019/08/10/la-prophetie-de-soeur-lucie/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 45483
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Empty Re: L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François !

Message  Admin le Dim 18 Aoû 2019 - 10:20

L'INSTITUT POUR LA FAMILLE EST ATTAQUÉ !


L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Negri10


L’institut pour la famille est attaqué !

On veut effacer l’héritage de Jean-Paul II, et une bataille « eschatologique » est en cours autour de la famille « le lieu le plus précieux de la vie de l’Eglise ». Une lettre de Mgr Luigi Negri, publiée sur La Verità d’aujourd’hui.

(Merci encore à la lectrice abonnée à La Verità qui m’a transmis l’article)

L’intervention du Vatican sur la structure dédiée à saint Jean Paul II vise à effacer son magistère et le noyau humain le plus précieux de la vie de l’Église.

par Mgr Luigi Negri, archevêque émérite de Ferrare-Comacchio

La Verità, 9 août 2019

L’intervention du Saint-Siège sur la vie de l’Institut Saint Jean Paul II pour la famille est un fait gravissime: George Weigel, l’inoubliable biographe de Saint Jean Paul II, a défini cet événement comme un fait de barbarie: « Les nouveaux barbares sont de retour », a-t-il dit dans un récent éditorial paru dans la presse américaine.

L’intervention n’a d’autre justification que le désir de marginaliser, d’annuler définitivement la présence, le magistère (et en particulier celui sur la vie et sur la famille) de saint Jean Paul II.

La famille, qui est le lieu le plus précieux dans la vie de l’Église, a fini par être le lieu d’un choc historique, d’un choc eschatologique: la famille, qui représente l’urgence historique concrète, constructrice, dynamique de la vie de l’Église et la porte sur le terrain de la vie sociale, économique, culturelle; cette famille est attaquée, comme si elle était un résidu – comme on le dit dans les élucubrations d’aujourd’hui – « médiéval ». Comme si la « médiévalité » était le maximum de l’injure! Au contraire, si c’est cela, le Moyen Âge, si la tradition sur la famille était celle du Moyen Âge, nous serions tentés de dire: bienvenue au Moyen Âge !

Attaquer la famille, essayer de la réduire simplement à un contexte particulier, transitoire, caractérisé par de nombreuses oppositions, de nombreux conditionnements, difficultés et exigences; bref, réduire la famille à un fait sociologique, c’est oublier que dans la profondeur de la famille brille le mystère de Dieu. Par exemple, dans l’unité de la famille, qui donne à l’unité familiale la dimension de l’amour, la dimension de la mission, de sorte qu’il n’est pas possible de considérer la famille comme un espace privé et égoïste, mais que celle-ci se tend vers le monde, pour communiquer au monde la nouveauté qui lui a été donnée. Autrement dit, elle constitue l’essence profonde de son être: c’est pourquoi une bataille eschatologique se joue vraiment sur la famille [contre] ceux qui affirment les droits de Dieu sur l’homme – et donc la possibilité du salut de l’homme en Dieu – et ceux qui affirment que l’homme est autosuffisant, autonome, indépendant de toute relation; ceux qui s’affirment uniquement dans l’exercice de leur propre puissance.

Dans cette confrontation, l’Église sait bien de quel côté elle est appelée à être, et elle sait bien que sa position pour la famille et avec la famille est un fait hautement prophétique pour la vie et le destin de l’humanité et de la société.

SOURCE :

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2019/08/09/linstitut-pour-la-famille-est-attaque/ 

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 45483
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Empty Re: L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François !

Message  Admin le Lun 19 Aoû 2019 - 10:01

INSTITUT JEAN-PAUL II : FAIBLESSE ET ESPONSABILITÉ DES MODÉRÉS !


L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Sans-201


Institut JP II, faiblesse et responsabilité des modérés
Août 8, 2019

Ou l’échec de l’herméneutique de la continuité; Roberto de Mattei commente, corrige et complète l’article-choc de George Weigel évoquant le sac de Rome par les vandales, en s’adressant directement à Mgr Melina et aux autres ‘épurés‘: « La bataille d’aujourd’hui exige des hommes qui luttent clairement pour ou contre la Tradition de l’Église ».

Le problème est qu’ ‘Amoris laetitia‘ ne peut être interprétée à la lumière du Magistère pérenne, parce qu’elle propose un nouveau paradigme moral, incompatible avec ‘Veritatis splendor‘.
(Roberto de Mattei)

L’Institut Jean-Paul II est tombé. Avec les honneurs ?
Roberto de Mattei
Corrispondenza Romana
7 août 2019
Ma traduction

Dans la bataille historique (epocale) en cours au sein de l’Église, un donjon est tombé: l’Institut Jean-Paul II.

L’article de George Weigel est utile pour situer l’événement dans son contexte, avec son titre éloquent LES VANDALES SACCAGENT DE NOUVEAU ROME. Selon Weigel, après le Concile Vatican II, une « guerre de succession » s’est ouverte entre « deux groupes de théologiens réformistes précédemment alliés », qui se reconnaissaient dans deux revues, Concilium, et Communio: la première était ultra-progressiste, la seconde modérée. Ce qui était en jeu, c’était la bataille pour « le contrôle des facultés dans les départements de théologie des universités du monde entier ».

L’élection de Jean-Paul II, qui nomma Joseph Ratzinger Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, marqua la prévalence des modérés sur les extrémistes. Ces derniers, depuis 1978, se sont retrouvés « en marge du grand jeu de la politique ecclésiastique – même s’ils ont continué à maintenir un contrôle ferme sur la plupart des postes dans les facultés de théologie et dans de nombreuses publications théologiques ».

Jean-Paul II – explique l’écrivain américain – n’a pas purgé les universités ecclésiastiques des enseignants progressistes, mais a encouragé la fondation de nouveaux instituts comme l’Athénée de la Sainte Croix [Santa Croce] de l’Opus Dei (et, ajoutons-nous, Regina Apostolorum des Légionnaires du Christ). Le pape Wojtyla était en fait « confiant que la bonne monnaie – la bonne théologie – finirait par chasser la fausse monnaie éthique ».

L’Institut Jean-Paul II pour le Mariage et la Famille a été « l’instrument clé » de cette opération culturelle, principalement pour approfondir l’acceptation de l’encyclique de Jean-Paul II Veritatis splendor (1993) par toute l’Église. Les progressistes, que Weigel définit comme des hommes « têtus » et « impitoyables », attendaient le moment de régler les comptes. L’occasion s’est présentée ces dernières semaines, lorsque le nouvel Institut Jean-Paul II, dont Mgr Vincenzo Paglia est Grand Chancelier, a mené une « purge de style stalinien » contre l’héritage théologique et pastoral de Jean-Paul II. Le cas le plus spectaculaire a été la suppression, après 38 années de vie, de la chaire de Morale fondamentale, occupée par Mgr Livio Melina. La conclusion, qui est aussi l’incipit de l’article de Weigel, est qu’ « un exercice de vandalisme intellectuel grossier se déroule à Rome depuis le 23 juillet: l’Institut pontifical Jean-Paul II pour le mariage et la famille a été péremptoirement mais systématiquement privé de ses plus illustres professeurs, et ses cours centraux de théologie morale ont été supprimés ».

Dans la reconstruction de notre ami George Weigel, il y a cependant un vide que nous tentons ici de combler.

Tout d’abord, il faut rappeler que les vingt-sept années du pontificat de Jean-Paul II ont été suivies par les huit années de gouvernement de l’Église par Benoît XVI. En tout trente-cinq ans de domination ecclésiastique par les modérés. Comment se fait-il que, malgré cette longue période de prédominance réformiste, les Jacobins [ce mot n’a évidemment pas ici le sens qu’on lui a hypocritement donné en français!, ndt] aient pu prendre le pouvoir, exerçant aujourd’hui une répression impitoyable contre leurs adversaires?

Surgit le doute que cela est dû à la faiblesse intrinsèque du front modéré. Faiblesse doctrinale, car fondée sur la tentative de justifier à tout prix un événement, le Concile Vatican II, qui a de lourdes responsabilités, à commencer par la non-condamnation du communisme, à un moment de l’histoire où il constituait la plus grave menace pour l’Église et pour l’Occident.

Faiblesse stratégique, parce que ceux qui sont convaincus de défendre la vérité ne peuvent tolérer que, dans les universités et les séminaires ecclésiastiques, on continue pendant des décennies à enseigner l’erreur, comme ce fut le cas pendant les pontificats de Jean-Paul II et Benoît XVI. La stratégie de promotion de la vérité en évitant de condamner les erreurs, ne porte pas ses fruits. Les faits n’ont pas confirmé cette stratégie, mais ils ont validé la loi de Thomas Gresham (1519-1579), selon laquelle c’est la mauvaise monnaie qui chasse la bonne (bad money drives out good), et non l’inverse.

La renonciation au pontificat de Benoît XVI, le 11 février 2013, a bien été la déclaration de l’échec de cette stratégie. L’herméneutique de la continuité s’est avérée incapable de contrer le jacobinisme ecclésiastique, qui n’est pas une ligne interprétative des documents théologiques, mais un projet de conquête du pouvoir à travers les hommes et les faits. L’élection du pape François a été la conséquence inévitable de l’échec historique du réformisme modéré. Jorge Mario Bergoglio oppose son « magistère vivant » de l’Église à ceux qui se réfèrent au « magistère vivant » de Vatican II. Si un Concile de l’Église a toujours raison, comment peut-on blâmer un Pape qui se présente comme l’incarnation de cet événement? Le pape François, pour sa part, comme tous les Jacobins, déteste plus que tout l’ambiguïté et les contradictions des modérés, tandis qu’il respecte et craint la cohérence des contre-révolutionnaires. Et si aujourd’hui l’Institut Jean-Paul II est saccagé par des vandales, c’est justement parce qu’il n’a pas résisté ouvertement au Pape François, quand c’était le moment.

L’exhortation Amoris laetitia du 19 mars 2016 avait clairement pour objectif de détruire Veritatis splendor et l’enseignement moral de Jean-Paul II, pour le remplacer par un nouveau paradigme moral. Les enseignants de l’Institut Jean-Paul II, au nom de Veritatis splendor, et de leur histoire personnelle, auraient dû se dresser comme un seul homme contre cette attaque à la morale catholique, surtout après le refus du Pape François de recevoir en audience les cardinaux auteurs des dubia, et après le rescrit du 5 juillet 2017, selon lequel l’interprétation authentique du document pontifical était celle donnée par les évêques d’Argentine. L’intention du pape François était, et est, claire pour tous. Pourtant, aucun des théologiens de l’Institut n’a signé la Correctio filialis de haeresibus diffusée le 24 septembre 2017 ni n’a produit le moindre document soumettant Amoris laetitia à de sévères critiques.

Le 3 août, dans une interview sur La Verità, Mgr Livio Melina s’est présenté comme victime d’une injuste épuration, affirmant avoir été frappé pour avoir voulu interpréter l’Exhortation Amoris Laetitia à la lumière du Magistère de l’Église. Le problème est qu’Amoris laetitia ne peut être interprétée à la lumière du Magistère pérenne, parce qu’elle propose un nouveau paradigme moral, incompatible avec Veritatis splendor. Le Pape François, lui, en est convaincu, et nous avec lui. Mgr Melina en est peut-être lui aussi convaincu, mais il ne l’a jamais dit publiquement. Ce silence n’a pas empêché sa décapitation. Pourquoi s’en étonner? L’histoire de la Révolution française ne nous enseigne-t-elle rien ?
La bataille d’aujourd’hui exige des hommes qui luttent clairement pour ou contre la Tradition de l’Église. Mais s’il arrive qu’un Pape prenne parti contre la Tradition, nous devons respectueusement nous en distancier, en restant fermement au sein de l’Église, dont il [le Pape] semble vouloir se séparer, pas nous. Un théologien talentueux comme Mgr Melina a tous les outils intellectuels pour comprendre comment il est possible de résister aux erreurs doctrinales et pastorales d’un Pape sans jamais manquer à l’amour et au dévouement que nous devons réserver à la Chaire de Pierre. L’heure du minimalisme est révolue. Le temps est venu où la Vérité et l’erreur doivent se regarder en face, sans compromis. C’est la seule chance qu’a la Vérité de gagner. Nous avons besoin d’hommes qui se battent, et si nécessaire qui tombent, mais avec les honneurs.

SOURCE :  

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2019/08/08/institut-jp-ii-faiblesse-et-responsabilite-des-moderes/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 45483
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Empty Re: L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François !

Message  Admin le Mar 20 Aoû 2019 - 10:33

LE VATICAN SOMME LES JOURNALISTES D'ARRÊTER DE PARLER DES PURGES À L'INSTITUT JEAN-PAUL II !


L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Sans-204


(20 août 2019) - Même les journalistes des médias oligarchiques ont été contraints d'arrêter d'écrire sur les purges du pape François à l'Institut romain Jean-Paul II.

Selon AldoMariaValli.it (9 août), les rédacteurs en chef ont reçu des appels téléphoniques du Vatican pour faire pression sur eux. Néanmoins, le pape François "a beaucoup de mal à éteindre le feu" produit par ce grand scandale.

Même l'ancien cardinal Angelo Scola de Milan, ancien président de l'Institut Jean-Paul II, a parlé de "purges".

SOURCE : https://gloria.tv/article/Hu3JobwYvsiP6DYqBQuP6ivk2

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 45483
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Empty Re: L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François !

Message  Admin le Mar 27 Aoû 2019 - 13:18

SURPRISE ? LES HÉRÉTIQUES DÉSOBÉISSANTS PERSÉCUTENT LES CATHIOLIQUES QUI N'OBÉISSENT PAS AUX HÉRÉSIES !


L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Sans-210


Les quatre professeurs de l'Institut Jean-Paul II ont été licenciés pour avoir lu Amoris Laetitia du pape François à la lumière de la foi catholique.

Les professeurs qui les remplacent s'opposent au magistère de l'Église depuis des décennies, écrit AldoMariaValli.it (9 août).

L'un des opposants les plus agressifs aux enseignements de Jean-Paul II fut le père Maurizio Chiodi qui fut nommé professeur à l'Institut Jean-Paul II.

Monseigneur Pierangelo Sequeri, Président de l'Institut, imposé par François, a toujours soutenu les hérétiques dans son ancienne fonction de Président de l'Ecole de Théologie de l'Italie du Nord.

AldoMariaValli.it souligne que Jean Paul II ou Benoît XVI ont permis aux hérétiques d'enseigner sans les discipliner. Maintenant, les mêmes hérétiques qui ont été épargnés auparavant, saluent le renvoi des professeurs de l'Institut Jean-Paul II.

Pour AldoMariaValli.it, il est "surprenant" que Sequeri ait défendu "la liberté de recherche et d'enseignement" mais seulement pour protéger les hérétiques.

SOURCE : https://gloria.tv/article/KsCkGpxPyBJ84P1aSaaA7VCUM

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 45483
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Empty Re: L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François !

Message  Admin Hier à 12:29

UN PRÊTRE PRO-CONTRACEPTION ENGAGÉ POUR ENSEIGNER L'ÉTHIQUE AU NOUVEL INSTITUT JEAN-PAUL II DE ROME !


L'Institut Jean-Paul II de Rome et sa liquéfaction par le Pape François ! - Page 2 Sans-t90


ROME, 12 septembre 2019 (LifeSiteNews) - Dans la dernière incursion de la culture de la mort ecclésiastique dans les institutions créées par saint Jean-Paul II, un défenseur notoire des services de contraception artificielle et d'unions homosexuelles a été officiellement engagé pour enseigner à la Pontifical Institut Jean-Paul II à Rome. (Note : Nous voyons enfin le vrai visage du Pape François, le Faux Prophète et ceux qui ne l'ont pas encore vus, sont des êtres aveuglés par lui et ces gens là ne connaissent pas la doctrine catholique, sinon ils auraient réagi depuis le départ).

Selon une nouvelle liste de cours pour l'année universitaire 2019-2020, publiée le 11 septembre, le théologien moral italien Maurizio Chiodi enseignera un cours au niveau de la licence intitulé «Ethique théologique de la vie» et un séminaire doctoral intitulé «Conscience et discernement . Texte et contexte du chapitre 8 d'Amoris Laetitia. ”

Le Père Chiodi a utilisé le chapitre controversé 8 du document de synthèse du pape François sur la famille pour justifier l’utilisation de la contraception artificielle et plaider en faveur de la bonté morale des relations homosexuelles.

Le père Chiodi a poursuivi: «Il est clair que, dans une perspective historique, on demande à tout le monde non seulement ce qui est possible pour eux, mais également ce qui leur est possible à un moment donné de leur vie. De ce point de vue, il me semble qu’il est difficile - voire impossible - de donner des réponses prédéfinies, comme si toutes les réponses pratiques pouvaient être déduites immédiatement d’une théorie anthropologique. ”

Le théologien moral italien a ajouté: «Je pense que les relations des couples homosexuels présentent des lacunes et des différences indéniables qui les empêchent d'être assimilées à des couples hétérosexuels, annulant ainsi leur diversité. Néanmoins, la tâche morale concerne les possibilités réelles, c'est-à-dire le bien possible, qui considère l'histoire réelle d'un sujet. "

“Pour cette raison,” le p. Chiodi a conclu: «Je ne voudrais pas exclure que, sous certaines conditions, la relation d’un couple homosexuel soit, pour ce sujet, le moyen le plus fructueux de vivre de bonnes relations, compte tenu de leur signification symbolique à la fois personnelle, relationnelle et sociale. Cela se produit, par exemple, lorsque la relation stable est le seul moyen d'éviter le vagabondage sexuel ou d'autres formes de relations érotiques humiliantes et dégradantes, ou lorsqu'il est utile et stimulant de marcher sur la voie de bonnes relations. "

«Poussé par l'expérience des croyants homosexuels», a-t-il déclaré, «nous sommes invités aujourd'hui à comprendre comment… le lien entre l'homme et la femme n'épuise pas toutes les formes d'expression humaines, même du point de vue affectif».

Bien que la liste des cours 2019-2020 ait été largement laissée aux cours et séminaires de Chiodi et Guenzi, des cours fondamentaux tels que celui sur la théologie morale fondamentale enseigné par un théologien moral respecté et ancien président de l'Institut JPII, Mgr. Livio Melina et plusieurs de ses spécialistes en théologie morale spéciale ont été éliminés.

Alors que Benoît XVI a ouvertement exprimé sa "solidarité" avec Mgr. Melina et a promis sa prière, le pape François a choisi de garder le silence alors que l'archevêque Paglia procède à la «purge» de l'Institut fondé par le pape Jean-Paul II.


SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/news/pro-contraception-priest-hired-to-teach-ethics-at-new-john-paul-ii-institute-in-rome?utm_source=LifeSiteNews.com&fbclid=IwAR3jE40LOOgehbeHLSODXmnC1iU2GuhR5IBLvwTlFnL4lAwGC9XIRhPFA2g

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 45483
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum