Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Homélie du dimanche avec Normandt

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2 Empty Re: Homélie du dimanche avec Normandt

Message  Normandt le Sam 24 Oct 2020 - 18:33

A dimanche 25 octobre 2020 30e Dim TO
Mt 22, 34-40 1Th 1, 5-10 Ex 22, 20-26

Lorsque nous sommes devant le Saint Sacrement, il y a des bougies qui sont près de Jésus. La flamme des bougies se balancent au gré des brises de vent. C’est la danse entre la brise du vent et la bougie. Et nous savons que ces bougies sont très faciles à éteindre.

S’il y a quelque chose dont nous devons être très prudent, c’est de ne pas brimer l’élan de la foi des personnes. La foi est comme une petite bougie, avec une petite flamme.

Dieu nous offre la lumière de la foi. Mais quelqu’un peut brusquement passer près de nous ou souffler sur notre flamme et l’éteindre. Nous-mêmes, nous pouvons l’éteindre si nous ne sommes pas prudents. La foi que nous portons comme une flamme est fragile. Nous devons la protéger, nous devons veiller sur elle.

Parfois quelqu’un va l’éteindre ou nous allons l’éteindre. À ce moment, qui pourra nous l’allumer à nouveau sinon l’Esprit Saint? Qui nous a donné la foi au départ, sinon Dieu? Revenons continuellement à la source, revenons constamment à l’Eucharistie, afin de nous assurer que notre foi ne s’éteigne pas.

Ce passage du Psaume est à point venu : « Je t'aime, Seigneur, ma force : Seigneur, mon roc, ma forteresse, Dieu mon libérateur, le rocher qui m'abrite, mon bouclier, mon fort, mon arme de victoire ! »
Seigneur, ma force, qui garde ma foi solide, / Seigneur, mon roc sur lequel ma foi s’appuie, / Seigneur, ma forteresse, toi qui entoure ma foi, / Seigneur Jésus, mon libérateur de tout ce qui veut éloigner ma foi de toi, / Seigneur le rocher qui m’abrite, comme une grotte contre les tornades, les tempêtes de neige, / Seigneur, mon bouclier contre mes ennemis intérieurs et extérieurs, / Seigneur, tu es ma brise de victoire, grâce à ton Amour. Jésus, nous voulons garder notre foi dans ton Amour.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2 Abco83mq4tuun1fkofksmxs8j39kuecj5f9qm7o

Saint Paul donne un moyen pour nous protéger contre n’importe quoi qui peut nous sortir du bon sentier vers Dieu, afin de garder notre foi vivante : « Vous vous êtes convertis à Dieu en vous détournant des idoles, afin de servir le Dieu vivant et véritable ». Il n’y a qu’un seul Dieu véritable pour l’humanité. Pour garder notre foi vivante, nous suivons Jésus, nous nous unissons à sa pensée, à sa volonté, à sa personne.

Nous sommes aussi en mission, afin de partager la flamme de notre foi. Nous voulons que Jésus soit notre flamme, pour qu’il la transmette par notre personne aux autres. Nous voulons garder la flamme de Jésus dans notre vie et nous voulons que d’autres deviennent enflammées de la même flamme. C’est ce que Jésus souhaite que nous accomplissions.

Saint Jean écrit : « Celui qui aime est né de Dieu : il connait Dieu. » (Bis) C’est beau et bien. Dès que nous aimons, dès que nous laissons passer l’Amour de Dieu par notre vie, nous connaissons Dieu. C’est trop simple ce que saint Jean nous dit. Aimer, c’est connaitre Dieu. Aimer, c’est permettre à la flamme de la foi de briller.

Puis, Jésus pourra nous dire à la fin de nos jours : « Tu as aimé le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit et tu t’es laissé aimer de lui. Tu as aussi aimé ton prochain comme toi-même et tu t’es laissé aimer des autres. Aimer et se laisser aimer c’est connaitre Dieu. Tu as aussi appris à t’aimer avec mon Amour.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Normandt
Normandt
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php

kriss3738 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2 Empty Re: Homélie du dimanche avec Normandt

Message  Normandt le Sam 31 Oct 2020 - 19:56

Dimanche 1 novembre 2020 Toussaint

Mt 5, 1-12a 1 Jn 3, 1-3 Ap 7, 2-4.9-14
La première lecture est tirée du livre de l’Apocalypse. Saint Jean nous dit : « J'ai vu une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer. » Jean nous parle de la quantité de saintes et de saints qu’il perçoit dans la vision reçue de Dieu.

Saint Jean doit certainement vivre un sentiment de béatitude en voyant autant de personnes qui sont rendues dans le royaume de Dieu. Ces personnes sont déjà au ciel. Et beaucoup se joindront à eux. Ce qui nous échappe, c’est de connaitre la quantité totale de personnes. Dieu le sait et il a de la place pour tout le monde. Monseigneur Hamelin nous rappelait de prier avec les saints et saintes du diocèse.

Beaucoup de personnes simples, qui vivaient comme ils le pouvaient chaque jour, qui n’ont pas fait beaucoup de bruit et qui vivait une foi dont Dieu seul sait, sont aussi au ciel dans le Cœur de Dieu.

Remercions le Seigneur dans notre cœur, pendant une minute, et louons-le pour tout ce que nous avons vécu de beau, de bien, de bon, de vrai, de réel, avec les personnes qui nous ont précédés dans le Cœur de Dieu.

Une mère, un père, un enfant, nos grands-parents, une tante un oncle, un ami, une amie, une connaissance, des gens aussi qui ont la foi, et des personnes que nous ne connaissons pas et qui ont servi à améliorer notre existence. Merci Seigneur pour toutes ces personnes qui ont passé dans notre vie.

Nous prions pour ces personnes et celles qui sont décédées aux suites de maladies comme le covid19, victimes de la guerre aussi. Nous prions pour ceux et celles qui ont perdu un être cher.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2 7l5058u7gmb4rhku9s9zi03ve0pp4zp8cbc192l

Saint Paul a une très bonne idée de notre rencontre avec Jésus. Cela est très rassurant : « Lorsque le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est. » Nous serons semblables à Jésus, parce que nous aurons conformés notre vie à sa volonté.

Dans l’Évangile, quelle est le mot qui revient constamment : « Heureux », heureuse. C’est la béatitude. Mais nous pouvons vivre la béatitude dès maintenant. Juste à penser à la joie dans notre cœur et nous avons la béatitude, reçue de la joie éternelle. Quand on ressent la joie, c’est Dieu qui est dans notre cœur.

Le fait d’être heureux, heureuse, cette joie éternelle, c’est parce que l’Amour de Dieu est dès maintenant et il sera notre demeure dans l’éternité aussi. Continuons de marcher dans la voie du salut, ensemble. Préparons notre cœur, dès maintenant, à recevoir tout l’Amour de Dieu.

Heureux sommes-nous si tout ce que nous recevons vient de Dieu. Nous pourrons, par la suite, le partager et le recevoir des autres. C’est le seul moyen pour que le bonheur grandisse dans le monde, de nous convertir et accepter chaque jour de recevoir le bonheur de Dieu. C’est si simple.
Heureuses les personnes qui laissent l’amour passer dans leur vie et qui la reçoivent, heureuses les personnes qui se laissent aimer, qui s’aiment, qui aiment aussi leur famille et amis!

Souhaitons de goûter, des maintenant, à la fidélité, la paix, la confiance, la douceur, le partage et au royaume de Dieu. Souhaitons de vivre dans l’Amour maintenant et pour la vie éternelle. C’est ce que Dieu nous accorde.

Jésus nous dit : « Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! »

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Normandt
Normandt
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php

kriss3738 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2 Empty Re: Homélie du dimanche avec Normandt

Message  Normandt le Sam 7 Nov 2020 - 9:43

Homélie du Dimanche 8 novembre 2020
A 32 TO 8no20 Mt 25, 1-13 1Th 4, 13-18 Sg 6, 12-16

Il y a des choses dans la vie qui ne se partagent pas. Dans l’Évangile, ce sont les vierges sages qui ne peuvent pas partager leur huile pour ajouter de la lumière aux autres filles, qui souhaitent aller aux noces et voir l’époux.
« Au milieu de la nuit, il y eut un cri : ‘Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.’ Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et se mirent à préparer leur lampe. Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes : ‘Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.’ Les prévoyantes leur répondirent : ‘Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.’ »

Comment concilier la sagesse et décider de ne pas partager ce que nous avons aux autres. Pourquoi, lorsque Jésus n’a pas cessé de nous parler et de nous vanter la justice et la charité, fait-il volte-face et semble-t-il nous inviter à ne pas partager de l’huile avec d’autres?

Jésus, nous le savons, ne peut pas nous demander quelque chose contraire à sa volonté. L’Amour de Dieu est unique et sera toujours donné à tous et toutes. Donc, Jésus, comme nous le connaissons, essaie de nous dire autre chose. Nous ne pouvons pas tout partager. Il y a de ces choses qui ne se partagent pas.

L’attention constante à Jésus et le suivre pendant notre vie est sûrement dans l’intention de Jésus. Lorsque nous tenons notre cœur uni au Cœur Sacré de Jésus, c’est quelque chose que nous ne pouvons pas donner aux autres, nous le vivons.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2 ?url=https%3A%2F%2Fseed-us2.gloria.tv%2FFH1AFqwCGATb4aNv9QSRL3f3H%2F4phxhzifzb1gvilo5b2nou9tz7qqyv810h677ns

Chaque personne est unique et leur relation avec Dieu est aussi unique. Si les autres recherchent Dieu et le reçoivent, ils vont aussi saisir que c’est le seul passage, afin d’entrer dans le Royaume de Dieu. Mais si les personnes sont insouciantes, elles ne verront pas, pire encore, elles ne comprendront pas qu’elles puissent être sauvés par le Christ. Et lorsque l’Époux arrivera, elles seront ailleurs.

Les 7 péchés capitaux : L’orgueil, l’avarice, l’envie, la colère, l’impureté, la gourmandise, la paresse nous gardent éloignés de l’Époux. Lorsque nous sommes attirés par le péché, nous nous éloignons de la vérité et de Dieu. Enfin, ce qui rend insouciants ce sont les éloignements de l’Amour de Dieu.

Au contraire, l’effort et la constance par nos pratiques de foi, de dévotion et de vie dans le Christ nous aideront à remplir notre lampe d’huile. L’huile est le symbole de ce qui demeure.

Veiller par la prière, n’est pas quelque chose qu’on peut donner à une autre personne. Elle devra elle aussi veiller et prier. La prière est unique à la personne qui la pratique. Lorsque nous prions pour les autres, lorsque nous récitons le chapelet, par exemple, pour les autres, nous les aidons à remplir leur lampe à l’huile. Chaque bille du Rosaire est une goutte d’huile dans les lampes de ceux et celles pour qui nous prions.

Cependant ce qui nous torture le plus, ce qui tord le plus notre cœur, c’est de prier pour des personnes qui ne se laissent pas toucher le cœur. Même Jésus ne peut pas aller contre le désir d’un cœur fermé.

Mais la persévérance dans la prière, toutes les prières que nous offrons pour les âmes peuvent faire la différence. Beaucoup de personnes insouciantes sont devenus sages par la prière de parents, d’amis et souvent d’inconnus qui ont priés pour eux.

Donc, comme dans la parabole, à la dernière minute, tous les priants et même les vierges sages, ne peuvent rien pour la personne au cœur fermé, sauf prier.

Chaque personne peut décider de se placer en face de l’Amour du Christ Ressuscité et d’entrer dans la noce éternelle ou le refuser. Et comment refuser, car : « La Sagesse est resplendissante, elle ne se flétrit pas. Elle se laisse aisément contempler par ceux qui l’aiment, elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent. »

Soyons vigilants dans la prière et demeurons prêts, par un cœur renouvelé et resplendissant, lavé dans le Sang de l’Agneau.

Pendant cette communion au Corps et au Sang de Jésus, demandons-lui de nous aider à toucher le cœur de toutes les personnes qui se tiennent éloignées de lui, de l’Époux, afin qu’ils découvrent l’Amour qui conduit dans la maison du Père sous la Présence de l’Esprit Saint.

Que Marie et Joseph voyagent avec nous pendant notre pèlerinage, afin de toucher le cœur des distants et de les ramener à l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde et redonne l’éclat à l’âme, guérie de toute maladie, l’âme qui est remise à neuf, sans tache, pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Normandt
Normandt
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2 Empty Re: Homélie du dimanche avec Normandt

Message  Normandt le Sam 21 Nov 2020 - 13:42

Homélie, Dimanche Christ Roi
A dimanche 22 novembre 2020 Mt 25, 31-46 1Co 15, 20-26.28 Ez 34, 11-12.15-17 Christ Roi


La première lecture tirée du livre d’Ézéchiel est très réconfortante. Dieu dit qu’il va s’occuper lui-même de ses brebis. Dieu s’occupe lui-même de nous. Il nous dit : « C’est moi qui ferai paître mon troupeau, et c’est moi qui le ferai reposer, – oracle du Seigneur Dieu. La brebis perdue, je la chercherai ; l’égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la panserai. Celle qui est malade, je lui rendrai des forces. »


Dieu s’occupe de nous. Il n’a que ça à faire, s’occuper de nous. Et c’est à nous de lui permettre de veiller sur nous, de chercher à nous retrouver, à nous sortir des endroits où nous avons possiblement errés, où nous avons possiblement sorti de la route qui mène à notre salut. Parfois, nous nous égarons dans des sentiers qui nous éloignent de l’Amour de Dieu, mais Dieu fait tout pour nous ramener à sa suite.


Quelle chance que nous avons de savoir que Dieu est constamment à notre recherche. Il aime nous chercher. Et il va chercher chaque personne sans distinction, de la plus pauvre à la plus à l’aise. Nous n’avons qu’à nous rendre disponible et à le laisser nous rejoindre, puis nous transformer, puis nous laisser aimer. Plus nous laissons à Dieu le soin de nous prendre en main, de nous aimer, plus nous allons être transformés pour ressembler à son Amour.


Je relis le Psaume sans le répond : « Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer. Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ; il me conduit par le juste chemin pour l’honneur de son nom.


Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure. Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.



Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie ; j’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours. »


Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2 4rii72ycvbay94lyeh4tdjg73dcq84e366velry

Plus nous allons nous approcher de Jésus, mieux notre vie va se transformer.

Beaucoup de personnes partent vers le sud pour l’hiver et souhaitent s’approcher du soleil et en profiter. Jésus est notre soleil dont nous pouvons nous approcher sans voyager et sans payer. Nous laisser illuminer par Jésus va nous permettre de voir mieux dans notre vie et dans ce qui nous entoure. De toute manière nous sommes toujours devant Jésus. Il ne suffit que de l’accueillir.


Voici ce qui est dit dans l’Évangile : « Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui. » Le mal qui peut se trouver caché dans notre vie, nous pouvons le remettre à Jésus et il nous éclairera de sa lumière. Comme ça nous deviendrons de plus en plus libres, de plus en plus joyeux, sachant que Jésus transforme notre vie. Avec cette transformation et à laisser Jésus être le Roi de notre vie, cela nous permettra de le porter aux autres, par nos actions, par nos paroles et par notre prière et notre confiance en Jésus.


Lorsque Jésus passe dans notre vie, il y a une transformation évidente. Et les personnes autour de nous pourrons reconnaître ce que Jésus dit : « J'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger, et vous m'avez accueilli ; j'étais nu, et vous m'avez habillé ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus jusqu'à moi !' »


Continuons de servir Jésus en nos sœurs et frères même si parfois nous pensons que ça ne donne rien. Et à notre grande surprise nous entendrons Jésus nous dire à la fin de notre vie : « Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume. »

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Normandt
Normandt
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php

stjeanlagneau et kriss3738 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2 Empty Re: Homélie du dimanche avec Normandt

Message  Normandt le Sam 28 Nov 2020 - 14:55

Homélie, 1er Dimanche de l'Avent


B Dimanche 30 novembre 2020 1er Avent
Mc 13, 33-37 1Co 1, 3-9 Is 63, 16b-17.19b; 64, 2b-7
Quel parent n’a pas veillé sur ses enfants? Spécialement, quand celui-ci est malade. Le parent va passer sa main sur son front pour vérifier la chaleur. S’il y a une possibilité de fièvre, il va sortir le thermomètre. Ensuite, si effectivement il y a trop de fièvre, le parent va se lever, même si c’est la nuit et conduire l’enfant à l’hôpital. Le parent va garder un œil sur son enfant tant qu’il ne sera pas vu par le médecin. Puis, le parent va attendre le résultat et la solution avec patience. Veiller, un parent connaît ça.

Pour la mère qui est enceinte, elle vit aussi un temps de veille. Elle veille sur ce qu’elle ressent et par ce qui se produit à l’intérieur d’elle. Dès le moindre mouvement de la petite personne en elle, elle va toucher son ventre. Elle va devenir particulièrement attentive et d’une manière toute spéciale.

Marie reçoit le plus bel enfant que nous pouvons imaginer. Dès que l’Ange Gabriel lui confirme qu’elle portera le Fils de Dieu, Marie veille et elle devient toute attentive à sa nouvelle mission. Marie, qui est l’ouvrage des mains de Dieu, devient elle-même porteuse de celui qui est le potier.

Nous pouvons prendre exemple sur Marie pour notre propre attente du messie dans notre vie. Nous pouvons ouvrir notre cœur, notre conscience, tout notre être à l’approche du plus grand miracle que nous pouvons imaginer. Comment préparer notre cœur et notre être entier à recevoir Dieu dans notre vie? Comment veiller chaque jour et nuit jusqu’au jour de la naissance de Jésus non pas seulement dans une crèche, mais dans notre cœur? Et continuer de veiller pendant l’année qui vient, veiller comme si nous pourrions perdre Jésus, veiller à ne pas le laisser partir.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 2 0o1864h63onsz6pa7kvwfetc69eukxhu98qrquu

Il est écrit dans le Psaume : « Jamais plus nous n'irons loin de toi. » Nous voulons toujours demeurer près de toi, notre Dieu, notre Seigneur.
Accueillons la bienveillance de Dieu de prendre place en notre monde, d’être fragile et digne de toute notre attention : « Dieu est fidèle, nous dit saint Paul, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur. » Quelle grâce d’être en communion avec Dieu qui se rend présent pour nous. Nous pouvons aussi porter Jésus avec Marie, parce que nous voulons que le monde prenne connaissance de plus en plus de sa présence dans notre vie. Que le monde puisse dire à Dieu : « Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde : fais-nous voir le jour de ton salut. » (cf. Ps 84, 8)

Comme pour son enfant malade, comme pour Marie qui veille en elle sur la présence de Dieu, nous sommes invités à ne pas perdre un instant pour reprendre conscience de la présence de Dieu en nous.

Jésus qui parle de sa venue, nous dit : « Prenez garde, restez éveillés, veillez donc, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin. » Jésus parle de manière claire. Il nous dit de ne pas nous éloigner de la présence de Dieu, d’en faire notre ami le plus proche, d’y penser chaque jour, de laisser son Amour nous envahir.

Prenons garde, ce qui veut dire : devenons attentifs au point que nous vivons totalement de la présence de Dieu dans notre vie.

Soyons aussi attentifs au besoin de nos sœurs et frères de notre entourage. Bientôt, il y aura la guignolée qui permettra de nourrir les personnes qui vivent des moments difficiles. Cela est aussi une occasion de garder Jésus avec nous et de le porter aux autres. Les autres personnes qui reçoivent de nos dons nous permettent de nous transformer de plus en plus à l’image de Dieu.

Pendant cette descente jusqu’au berceau de Jésus, demandons au Seigneur de quelle manière il veut être présent par notre vie, en nous, au cœur du monde.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Normandt
Normandt
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum