CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

3 participants

Page 7 sur 17 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 12 ... 17  Suivant

Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Mer 21 Juin 2023 - 14:00

LES NATIONS UNIES ENVISAGENT DE CRÉER UN IDENTIFIANT NUMÉRIQUE LIÉ AUX COMPTES BANCAIRES !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Unnam575


21 Juin 2023

L’Organisation des Nations unies (ONU) envisage d’introduire un système d’identification numérique mondial lié aux comptes bancaires des particuliers.


Le plan, qui est similaire au système développé par le Forum économique mondial (FEM), est décrit dans trois nouvelles notes d’orientation de l’ONU intitulées « Un pacte numérique mondial, des réformes de l’architecture financière internationale et l’avenir de la gouvernance de l’espace extra-atmosphérique. »

L’objectif de ces notes est de faire progresser la « vision d’avenir » du secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.

Officiellement intitulée « Notre programme commun« , la « vision » de Guterres devrait recevoir le feu vert en septembre 2024 lors d’un événement baptisé « Sommet pour l’avenir ».

Extrait du rapport :

Les identifiants numériques liés à des comptes bancaires ou à des comptes d’argent mobile peuvent améliorer la couverture de la protection sociale et permettre de mieux atteindre les bénéficiaires éligibles.

Les technologies numériques peuvent contribuer à réduire les fuites, les erreurs et les coûts dans la conception des programmes de protection sociale.

À l’instar de leurs homologues officieux du FEM, les Nations unies parlent également de réglementer l’avenir numérique mondial.

L’organisation non élue utilise des expressions telles que « coopération internationale » et « nombreuses parties prenantes » qui « feront avancer les principes, les objectifs et les actions » pour décrire cet agenda mondialiste.

L’ONU décrit cet objectif comme « un avenir numérique ouvert, libre, sûr et centré sur l’homme ».

Cependant, l’avenir numérique tel qu’il est envisagé par ces groupes sera tout le contraire d’ouvert, libre ou centré sur l’homme.

En ce qui concerne la « vision » de l’ONU pour un futur système financier mondial, elle est censée être harmonisée avec l’Agenda 2030 pour le développement durable.

Il serait régi par ce que l’on appelle « l’organe faîtier« , qui n’a pas encore été mis en place.

Les acteurs clés seraient le chef de l’ONU, ainsi que le Groupe des 20, le Conseil économique et social et les « dirigeants des institutions financières internationales ».

Dans ce cadre, l’ONU envisage des « visions » d’un « Pacte mondial pour le numérique ».

Essentiellement, l’objectif est d’avoir des personnes, des appareils et des entités, tous liés dans un réseau connecté qui pourrait apparemment être administré de manière centralisée, apparemment par des bureaucrates non élus.

Lorsque ceux qui planifient ce projet futur s’inquiètent d’un éventuel impact négatif, ils ne considèrent jamais qu’il pourrait affecter tout le monde, mais seulement « la société civile (…) ou des groupes sélectionnés exclus des avantages sociaux ».

Pendant ce temps, le FEM vient de s’associer à une entreprise de biométrie de premier plan pour faire avancer son propre programme de numérisation de l’humanité.

La société suédoise de biométrie Fingerprint Cards a fait un grand pas dans la communauté des nouveaux champions du FEM, une assemblée d’entreprises de taille moyenne.

Le FEM souhaite promouvoir les formes biométriques d’identification numérique et affirme que la technologie pourrait contribuer à l' »inclusion sociale ».

Le calendrier de la New Champions Community prévoit une réunion à Tianjin, en Chine, du 27 au 29 juin, dans le cadre du rassemblement estival du FEM à Davos.

Charles Burgeat, vice-président senior de la stratégie chez Fingerprint Cards, a fait part de ce qu’il considérait comme une pépite de sagesse :

« En tant que fier membre du programme New Champions Community du FEM, nous voulons être reconnus comme une entreprise à but précis qui contribue positivement aux changements nécessaires pour opérer dans le nouveau monde numérisé ».

« En rejoignant cette communauté, nous sommes impatients de réfléchir et d’échanger des idées avec nos pairs, et d’apporter notre expertise du secteur de la biométrie. »

Fingerprint Cards a été confrontée à des eaux troubles au premier trimestre 2023, affichant une perte de 70 millions de couronnes suédoises (6,4 millions de dollars) pour un chiffre d’affaires de 117 millions de couronnes suédoises (10,8 millions de dollars), selon Biometric Update.

Cependant, l’entreprise est allée de l’avant et a atteint des étapes clés, notamment l’intégration de sa biométrie d’empreintes digitales dans 700 smartphones Android et l’expédition d’un million de modules de capteurs biométriques pour les cartes de paiement.

Le Redmi K60 de Xiaomi s’est distingué en étant le premier smartphone doté de la technologie de la carte à empreintes digitales sous l’écran.

Xiaomi est une entreprise technologique chinoise.

Le FEM, qui connaît déjà bien la tapisserie numérique de la biométrie, continue de défendre le secteur.

L’organisation a déjà intégré Yoti dans une coalition associée.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/les-nations-unies-envisagent-de-creer-un-identifiant-numerique-lie-aux-comptes-bancaires/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67238
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Jeu 22 Juin 2023 - 13:29

L'INSTITUT TONY BLAIR RÉCLAME L'INSTAURATION DE L'IDENTIFICATION NUMÉRIQUE POUR L'ENSEMBLE DES CITOYENS BRITANNIQUES !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Unnam571


19 Juin 2023

L’Institut Tony Blair réclame l’instauration de l’identification numérique pour l’ensemble des citoyens britanniques, qu’il qualifie de « grand facilitateur » Une proposition d’avenir pour le contrôle centralisé.

L’Institut Tony Blair préconise un changement radical et dystopique du paysage des services publics au Royaume-Uni. Un nouveau rapport de l’institut préconise l’introduction d’un système complet d’identification numérique, sous prétexte de créer un accès simplifié, efficace et personnalisé aux services publics.

L’enchevêtrement : Dans l’état actuel des choses, les citoyens britanniques sont confrontés à un réseau de plusieurs points d’accès différents aux services publics. Toutefois, cette façon de procéder limite le contrôle centralisé que le gouvernement exerce sur les citoyens. Le rapport de l’institut Blair propose que les cartes d’identité numériques puissent radicalement remanier cet écosystème alambiqué, en donnant aux citoyens les moyens de prendre les rênes de leurs données. On ne voit pas très bien en quoi le fait de céder davantage de données est un facteur d’autonomisation.

Pleins feux sur le secteur : Le rapport met en évidence les multiples facettes du potentiel des cartes d’identité numériques dans des secteurs tels que l’éducation, les soins de santé, l’immigration et la protection sociale. Par exemple, dans le domaine de l’éducation, les cartes d’identité numériques peuvent « aider » à consolider les connaissances à partir des données collectées par des applications comme Classroom de Google, et permettre de partager facilement ces informations avec les parents, ce qui est en rapport avec les Big Tech.

Santé : En tirant parti des identifiants numériques et en les associant aux soins de santé, les médecins pourraient concevoir des traitements sur mesure pour les patients, ce qui permettrait de personnaliser les soins. Toutefois, cela reviendrait à centraliser davantage les données médicales privées des patients.

Réforme de l’immigration : Un point important du rapport est la possibilité de réorganiser le système d’immigration et d’asile, qui coûte actuellement 3 milliards de livres sterling (3,8 milliards d’euros) par an, dont 6 millions de livres sterling (7,6 milliards d’euros) par jour pour l’hébergement en hôtel et 219 millions de livres sterling (280 millions d’euros) par an pour la détention des demandeurs d’asile. En 2022, les demandes d’asile ont atteint des niveaux inégalés depuis 2003, la majorité d’entre elles empruntant des itinéraires dangereux. Les cartes d’identité numériques pourraient changer la donne, selon le rapport, en permettant aux demandeurs d’asile de déposer leur demande dans les ambassades à l’étranger. Toutefois, cela signifierait également que tous les citoyens devraient disposer d’une pièce d’identité numérique.

Sentiment de l’opinion publique : Selon l’Institut Blair, le public britannique est majoritairement favorable à cette idée. Il affirme que la population britannique est manifestement prête à passer au numérique et que plus de 60 % des résidents se disent prêts à communiquer leurs données personnelles pour avoir accès à des services en ligne.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/linstitut-tony-blair-reclame-linstauration-de-lidentification-numerique-pour-lensemble-des-citoyens-britanniques-quil-qualifie-de-grand-facilitateur/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67238
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Ven 23 Juin 2023 - 12:52

LE FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL TRAVAILLE D'ARRACHE-PIED SUR UNE PLATEFORME DE MONNAIE NUMÉRIQUE DE BANQUE CENTRALE MONDIALE !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Unnam578


Le Fonds monétaire international "travaille d'arrache-pied" sur une plateforme de monnaie numérique de banque centrale mondiale. Le directeur général du Fonds monétaire international a proposé une monnaie qui nécessiterait une gouvernance mondiale par ce qu'un analyste du bitcoin a qualifié de "groupe de bureaucrates non élus".


22 juin 2023

RABAT, Maroc (LifeSiteNews) - Le Fonds monétaire international (FMI) "travaille dur" sur une "plateforme mondiale de CBDC (monnaie numérique de banque centrale)", a annoncé lundi la directrice générale du FMI.

"Si nous voulons réussir, les CBDC ne peuvent pas être des propositions nationales fragmentées", a déclaré Kristalina Georgieva lors d'une table ronde avec Bank Al-Maghrib à Rabat, au Maroc, sur les CBDC.

"Pour que les transactions soient plus efficaces et plus équitables, nous avons besoin de systèmes qui relient les pays. En d'autres termes, nous avons besoin d'interopérabilité", a-t-elle déclaré en référence à une CBDC mondiale.

"C'est pourquoi, au FMI, nous travaillons d'arrache-pied sur le concept d'une plateforme CBDC mondiale pour le commerce et la gestion des risques", a-t-elle poursuivi.

Mme Georgieva a vanté les mérites des CBDC, qui "permettent à un plus grand nombre de personnes d'accéder aux services financiers à moindre coût, renforcent l'efficacité et la résilience des systèmes de paiement" et rendent les paiements transfrontaliers "moins chers et plus rapides" tout en réduisant le nombre d'intermédiaires nécessaires.

Elle a toutefois mis en garde contre le fait que "l'accès facile aux CBDC étrangères pourrait entraîner des risques de substitution de devises et de volatilité des flux de capitaux", suggérant qu'une CBDC mondiale renforcerait la "stabilité économique internationale", un objectif que le FMI s'est donné pour mission de promouvoir, a-t-elle noté dans un communiqué de presse relatif à la table ronde.

Interrogée sur la possibilité d'une "intégration économique" sans les CBDC, Mme Georgieva a admis que des progrès pouvaient être réalisés dans les deux sens, mais elle a ajouté, sans entrer dans les détails, que si les CBDC n'étaient utilisées qu'au niveau national, "nous sous-utiliserions leur capacité".

Mme Georgieva a également été interrogée sur le calendrier de mise en place d'une plateforme mondiale de CBDC, mais n'a pas répondu à la question.

Elle a souligné que 114 banques centrales sont à un stade ou à un autre de l'exploration des CBDC et qu'une dizaine ont déjà "franchi la ligne d'arrivée", ajoutant, avec un sourire, que le plus grand programme pilote de CBDC se déroule en Chine, avec 118 millions de participants.

Mme Georgieva a énuméré trois grands défis "politiques" à relever pour mettre en place des paiements transfrontaliers par CBDC : "Actifs de règlement communs", "cadres juridiques et réglementaires communs" et "infrastructure partagée", suggérant qu'une gouvernance mondiale peut faciliter le déploiement d'une CBDC mondiale.

En avril, le FMI a annoncé la création d'un manuel sur les CBDC destiné à aider les banques centrales et les gouvernements du monde entier à mettre en place des CBDC. Bo Li, ancien gouverneur adjoint de la Banque populaire de Chine et actuel directeur général adjoint du FMI, a déclaré que ce manuel aiderait les pays à prendre des décisions aussi éclairées que possible en ce qui concerne leurs CBDC.

Il a audacieusement proposé que les données transactionnelles des CBDC soient utilisées, comme en Chine, pour créer des scores de crédit social.

"Ces données transactionnelles concernant le nombre de cafés que je bois chaque jour, l'endroit où j'achète mon café, si j'utilise UBER chaque jour et quel type d'heures de travail j'ai. Ces données non traditionnelles peuvent être très utiles aux fournisseurs de services financiers pour me donner un score de crédit", a déclaré M. Li en octobre.

Sam Callahan, analyste principal de Swan Bitcoin, a souligné sur Twitter que la Banque des règlements internationaux (BRI) conçoit un programme international de CBDC, ou "système multi-CBDC", depuis 2020, avec des "projets pilotes en cours" comme le projet mBridge qui "explore la manière dont un système commun peut être utilisé pour contrôler et faciliter le flux des paiements internationaux".

M. Callahan a noté que si "personne ne peut contrôler le protocole" de Bitcoin - qui, selon lui, résout les problèmes que les CBDC sont ostensiblement censées résoudre - avec un système multi-CBDC, le modèle proposé par la BRI serait régi par un organisme centralisé, que M. Callahan décrit comme "un groupe de bureaucrates non élus".

Il a également souligné le fait que "dans les différents projets pilotes de CBDC de la BRI, c'est la BRI elle-même qui est désignée comme opérateur de la plateforme", alors même que la BRI a reconnu le risque que "les autorités publiques", y compris les banques centrales, "utilisent les systèmes de CBDC comme un instrument de surveillance et de contrôle de l'État".

Au début du mois, le Forum économique mondial (WEF) a publié un rapport intitulé "Reimagining Digital ID" dans lequel il présente l'identification numérique comme une composante nécessaire des CBDC.

"Certaines nations commencent à comprendre que l'identification numérique est une condition préalable au développement d'une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) et d'autres innovations en matière de paiement", indique le document, selon The Sociable.

Le rapport admet que "les plus grands risques découlant de l'identification numérique sont l'exclusion, la marginalisation et l'oppression", et note en outre que, même si l'identification numérique n'est pas imposée par la loi, les citoyens pourraient toujours être contraints de l'utiliser, car ils seraient autrement exclus de nombreux secteurs de la société.

"Au fur et à mesure qu'un système d'identification se développe, les conséquences de la non-participation peuvent devenir si graves qu'elles rendent l'enregistrement inévitable", indique le rapport. "Lorsque l'accès à un bien ou à un service est conditionné par la possession d'une pièce d'identité et que cette pièce est largement répandue, les individus peuvent être effectivement contraints d'obtenir cette pièce d'identité, même s'il n'y a pas de base légale pour l'exiger.

Dans de nombreux pays, les personnes non vaccinées se sont vu interdire l'accès aux restaurants, aux magasins, aux manifestations culturelles et même à leur lieu de travail, dans le but de les contraindre à se faire vacciner contre le virus COVID.

L'Atlantic Council a publié sur son site web un outil de suivi des monnaies numériques (Digital Currency Tracker) qui permet de suivre le statut et les progrès des pays du monde entier en matière de CBDC. Au 20 juin 2023, 11 pays ont lancé une CBDC, 18 ont commencé des essais pilotes et 32 sont en train de développer une CBDC, y compris les États-Unis et la plupart des pays d'Europe.

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/news/international-monetary-fund-working-hard-on-a-global-central-bank-digital-currency-platform/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67238
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Dim 25 Juin 2023 - 10:00

"PACTE NUMÉRIQUE MONDIAL" : L'ONU PROMEUT LA CENSURE, LE CRÉDIT SOCIAL ET BIEN D'AUTRES CHOSES ENCORE !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Unnam579


23 Juin 2023

À la fin du mois dernier, le bureau du secrétaire général des Nations unies a publié un document d’orientation sur les objectifs de l’avenir de l’internet.

Faisant suite au rapport « Notre agenda commun » de 2021, le nouveau rapport s’intitule « Un Pacte numérique mondial ». Il s’agit d’une législation internationale visant à contrôler et à imposer l’utilisation de la technologie numérique.

Les clauses proposées promeuvent tout ce que l’on peut attendre d’elles.

Des identités numériques liées à l’accès financier :

Les identités numériques liées à des comptes bancaires ou à des comptes d’argent mobile peuvent améliorer la couverture de la protection sociale et permettre de mieux atteindre les bénéficiaires éligibles. Les technologies numériques peuvent contribuer à réduire les fuites, les erreurs et les coûts dans la conception des programmes de protection sociale.

Systèmes de crédit social liés à l’environnement ou au changement climatique :

Les capteurs et les moniteurs connectés à l’Internet des objets, les plateformes de données basées sur le cloud, les systèmes de suivi basés sur la blockchain et les passeports numériques des produits débloquent de nouvelles capacités pour la mesure et le suivi des impacts environnementaux et sociaux tout au long des chaînes de valeur. »

Partenariat public-privé :

Les partenariats entre les États, le secteur privé et la société civile tirent parti de la capacité des outils numériques pour fournir des solutions de développement dans le cadre des Objectifs de développement durable. Parmi les exemples, on peut citer la Digital Public Infrastructure Alliance, la Coalition for Digital Environmental Sustainability et les partenariats public-privé pour les interventions en cas de catastrophe.

Lutter contre les « préjudices » en ligne :

La désinformation, les discours haineux et les activités malveillantes et criminelles dans le cyberespace augmentent les risques et les coûts pour tout le monde en ligne […] nous devons renforcer la responsabilité pour les actes nuisibles et malveillants en ligne.

Il s’agit là des éléments les plus évidents, mais il y a aussi des termes plus sournois et insidieux concernant l' »équité » et l' »accès ». Le rapport s’inquiète du fait que de nombreuses personnes dans le monde (principalement dans les pays en développement) n’ont pas d’accès régulier à l’internet.

Cette préoccupation serait plus honnêtement exprimée dans le langage du contrôle – les personnes qui ne consomment pas de médias numériques ne peuvent pas être hypnotisées, les personnes qui ne communiquent pas en ligne ne peuvent pas être censurées, et les personnes qui ne dépendent pas des services bancaires numériques ne peuvent pas être contrôlées.

En résumé, le Pacte mondial numérique est un texte législatif mondialiste qui sert l’objectif final de la politique mondialiste : Le contrôle de tous les aspects de la vie, obtenu en insérant un filtre numérique entre les gens et la réalité.

Banque, communication, consommation de médias, achats. Chaque interaction que vous aurez se fera à travers une membrane numérique qui pourra à la fois surveiller vos échanges avec le monde et – si cela s’avère nécessaire – vous refuser l’accès à ce monde.

Enfin, il est intéressant de noter que le rapport n’utilise pas les mots « mondialiste » et « mondialisme ». Les mots « mondialiste » et « globalisme » n’apparaissent pas une seule fois, les mots « passeport vaccinal » ou « certificat vaccinal » ne sont pas non plus mentionnés. Les mots « crédit social » ou « monnaie numérique des banques centrales » ne sont pas non plus mentionnés. Ils sont abordés, mais ne sont pas mentionnés.

Ils semblent éviter les mots à la mode dont ils savent qu’ils susciteront des résistances ou déclencheront des sonnettes d’alarme. Auraient-ils agi de la sorte avant que les sceptiques ne commencent à s’imposer dans le débat sur le Covid ? Je ne le pense pas.

Vous n’êtes pas obligé de me croire sur parole, bien sûr, vous pouvez lire le rapport dans son intégralité.

Il n’y a rien de surprenant là-dedans, évidemment. Mais il s’agit sans aucun doute d’un « moment de silence » et d’un lien à envoyer aux personnes qui vous considèrent toujours comme un théoricien du complot.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/pacte-numerique-mondial-lonu-promeut-la-censure-le-credit-social-et-bien-dautres-choses-encore/


_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67238
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Dim 25 Juin 2023 - 10:00

LA RÉINITIALISATION : QUAND LES MONDIALISTES TENTETRONT-ILS D'INTRODUIRE LEUR SYSTÈME DE MONNAIE NUMÉRIQUE ?


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Unnam580


23 Juin 2023

La réinitialisation : Quand les mondialistes tenteront-ils d’introduire leur système de monnaie numérique ?

Je voudrais que vous imaginiez un instant un monde futur dans lequel tout ce que nous savons aujourd’hui sur le fonctionnement et la survie au sein de l’économie est complètement bouleversé. Ce monde est devenu entièrement numérique, ce qui signifie que les gens vivent dans une société sans argent liquide où les interactions monétaires physiques sont abandonnées ou interdites, remplacées par des CBDC. Toutes les transactions sont suivies et tracées, rien n’est plus privé à moins d’opérer en tant que criminel au sein d’un marché noir.

Par extension, la production est ouvertement supprimée et microgérée. Les petites entreprises appartiennent au passé et seul un groupe restreint de grandes sociétés travaillant directement avec le gouvernement est autorisé à opérer. Ce n’est pas seulement que l’argent liquide est proscrit et que tout le monde doit s’appuyer sur un registre numérique, les voies et les réseaux de données que nous utilisons pour transférer des fonds sont également contrôlés. À l’instar du réseau de données SWIFT, les mondialistes ont la possibilité de verrouiller les paiements par internet, les comptes individuels et les comptes d’entreprise, et d’empêcher les gens de transférer des fonds d’un endroit à l’autre.

Pendant ce temps, des systèmes de surveillance basés sur l’intelligence artificielle passent au crible des millions de transactions chaque minute, à la recherche d' »anomalies ». L’algorithme est conçu pour identifier toute personne ayant trouvé un moyen de contourner le suivi des données – des personnes qui souhaitent rester anonymes.

L’internet existe toujours, mais il n’est plus qu’une coquille vide. La population l’utilise régulièrement pour accomplir des tâches nécessaires et rechercher des informations, mais les fournisseurs de données sont sévèrement limités. Les crypto-monnaies ne sont pas une option comme alternative aux CBDC, car les échanger en ligne déclenche immédiatement des drapeaux rouges pour l’IA-dans-le-ciel.

Seuls les sites web approuvés par le gouvernement sont autorisés à exister, avec des règles détaillées limitant ce qu’ils peuvent faire et ce qu’ils peuvent dire. Les chatbots de l’IA fournissent au public la plupart de ses informations, et les mondialistes contrôlent les paramètres des chatbots. Les gens n’entendent jamais que les nouvelles que les élites veulent qu’ils entendent. Toutes les données contraires sont éliminées. Elles ne sont pas tant interdites que simplement omises des archives jusqu’à ce que les personnes qui s’en souviennent aient disparu depuis longtemps.

Cela peut sembler de la science-fiction, mais TOUTE cette technologie existe déjà et est actuellement testée par des institutions mondialistes, dont la Banque des règlements internationaux et le FMI.

Il n’y a pas si longtemps, pendant la peur de la pandémie de grippe aviaire, des organisations comme le Forum économique mondial ont commencé à promouvoir largement un concept appelé la « Grande Réinitialisation ». Il s’agissait d’un programme dont on parlait parfois à voix basse dans les conférences de banquiers il y a 15 ans, mais aujourd’hui, la réinitialisation est ouvertement promue dans les médias et à Davos. Il s’agit d’un nouveau paradigme économique, d’une révolution dans laquelle l’IA dirige tout, l’humanité est reléguée à un nombre limité d’emplois vitaux et une nouvelle forme de socialisme technologique régit nos vies. La propriété privée serait mise de côté et la population vivrait au jour le jour dans une « économie partagée » où personne ne posséderait rien et où tout serait emprunté au système collectif.

La réinitialisation, ou la quatrième révolution industrielle comme ils l’appellent parfois, serait le début d’un nouvel âge terrifiant du féodalisme. C’est un retour au modèle oligarchique et paysan, un retour à l’esclavage. L’individu moyen ne serait autorisé à travailler que pour survivre, jamais pour accumuler des richesses pour l’avenir. Et la survie de chaque paysan dépendrait entièrement de son accès au système, qui pourrait lui être retiré en appuyant sur un bouton.

Le premier pas vers ce cauchemar dystopique serait un système mondial de monnaie numérique. Sans une société sans argent liquide, les mondialistes n’auraient pas le pouvoir d’appliquer les autres éléments de leur « Reset ». Mais quand et comment vont-ils mettre en œuvre cette monstruosité, et pourquoi quelqu’un l’adopterait-il ?

Les mondialistes ont tendance à opérer par étapes, mais ils exploitent parfois des crises dramatiques pour effrayer la population et l’amener à se conformer à des politiques qu’il aurait fallu des décennies pour mettre en place autrement. Nous l’avons vu clairement avec la pandémie ; la plupart des concepts Reset ont été révélés au public pendant cette période, peut-être parce que les mondialistes pensaient qu’ils avaient tout dans le sac et que personne ne pouvait les arrêter. La plupart des concepts de réinitialisation ont été révélés au public à cette époque, peut-être parce que les mondialistes pensaient qu’ils étaient dans le sac et que personne ne pouvait les arrêter.

Mais le covid, dont le taux de mortalité par infection est minime, n’a pas réussi à effrayer suffisamment les gens et l’opportunité s’est effondrée. Aujourd’hui, la question est de savoir quand ils vont réessayer.

La plupart des organisations mondialistes mentionnent systématiquement l’année 2030 comme leur calendrier pour achever les nombreux projets qu’elles ont mis en place, y compris la « Grande Réinitialisation » ainsi que de multiples objectifs en matière de climat et de taxation du carbone. Le FEM l’appelle « un contrat social pour transformer notre monde d’ici 2030« . L’ONU l’appelle simplement « Agenda 2030 ».

Cela signifie que l’establishment veut mettre en place sa grille de contrôle d’ici sept ans ou moins. Ce serait impossible sans une crise aux proportions épiques, mais il faudrait d’abord introduire un certain nombre de mécanismes futurs à titre d’essai. Ainsi, lorsque la catastrophe se produira, le public sera habitué aux solutions que les élites lui demanderont d’adopter plus tard.

Dans le cas des monnaies numériques, les crypto-monnaies ont déjà été largement exposées dans les médias populaires. La plupart des gens ne possèdent pas de crypto-monnaie et presque personne ne l’utilise, mais ils en ont tous entendu parler. Les CBDC suivront probablement la vague des crypto-monnaies et seront présentées comme une option crypto « plus sûre et plus stable ».

Pour l’instant, l’Australie semble être le principal cobaye pour l’introduction des CBDC auprès d’une large population occidentale. Ses programmes pilotes devraient s’achever cet été et les transactions internationales ont été réalisées à l’aide de l’unité eAUD. Cependant, ils n’ont pas révélé quand ils pourraient introduire la monnaie sur les marchés des changes ou auprès des citoyens. Le fait est que le système existe et qu’il peut être copié et adopté par d’autres pays.

Au fond, les mondialistes savent que des pays comme l’Amérique n’accepteront pas un système totalement dépourvu d’argent liquide sans un effondrement complet de leur monnaie et de leur économie. Cela n’arrivera pas autrement, et je doute que beaucoup d’Américains acceptent un tel système même après un effondrement. La majorité des Américains, 59 %, déclarent qu’ils aiment avoir de l’argent liquide sur eux pour effectuer divers achats.

Bien que les consommateurs occidentaux effectuent plus souvent leurs paiements par carte bancaire, ils apprécient toujours d’avoir de l’argent physique lorsqu’ils en ont besoin. Les implications d’une surveillance numérique complexe de chaque achat et de chaque transfert de fonds n’échappent pas à une grande partie de la population. Les gens savent que s’ils permettent au gouvernement d’accéder à leur portefeuille, ces informations seront utilisées contre eux. Si l’on supprime l’option de l’anonymat, des millions de personnes résisteront, même si elles n’ont rien de particulier à cacher.

La conversion à un système sans numéraire nécessiterait une calamité et de la force, une crise généralisée aux États-Unis et dans une grande partie du monde occidental au cours des prochaines années, ainsi que quelques années supplémentaires ou plus de reconstruction pour mettre en place les mécanismes de la CBDC. Les petites entreprises devraient être retirées du tableau, ce qui ne laisserait que les grandes sociétés qui pourraient alors refuser d’accepter l’argent liquide comme moyen de paiement de la part des consommateurs. Il s’agirait là d’une méthode permettant d’accélérer la mise en place d’un système sans numéraire, au même titre que la confiscation pure et simple du papier par le gouvernement.

Cela dit, il existe un autre moyen assez brutal de pousser les Américains vers les CBDC que les mondialistes semblent vouloir accélérer : la mort du statut de monnaie de réserve mondiale du dollar. Il y a seulement cinq ans, les sceptiques affirmaient que le dollar serait roi pendant de nombreuses décennies. Aujourd’hui, ces mêmes personnes sont étrangement silencieuses alors que le FMI annonce sa propre CBDC mondiale appelée « UMU » et que les pays des BRICS s’éloignent rapidement du billet vert dans leurs échanges bilatéraux. Si le dollar américain perd la majorité de son pouvoir d’achat en raison de l’inflation et de la perte de son statut de réserve, il sera peut-être plus facile de convaincre la population de l’abandonner au profit d’un substitut numérique.

Si nous prenons le calendrier mondialiste de 2030 comme limite effective, cela signifierait qu’une autre crise encore plus répandue que la pandémie de covidie devrait se produire bientôt pour que les élites obtiennent ce qu’elles veulent. Plus elles attendront, plus les gens seront sensibilisés à leur programme et moins celui-ci aura de chances d’aboutir.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/la-reinitialisation-quand-les-mondialistes-tenteront-ils-dintroduire-leur-systeme-de-monnaie-numerique/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67238
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Lun 26 Juin 2023 - 13:12

LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE DÉCLARE "QU'IL EST TRÈS PROBABLEMENT NOTRE DEVOIR D'ÉMETTRE UN CBDC" !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Unnam589


26 Juin 2023

Les pressions en faveur d’une monnaie centralisée se multiplient.

Dans un discours sur l’avenir du paysage bancaire européen, François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, a souligné le caractère inéluctable de l’euro numérique. Il s’adressait aux banquiers commerciaux lors de la Global Official Institutions Conference organisée par BNP Paribas le 22 juin.

Le gouverneur s’est concentré sur le concept d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) pour l’euro, a rapporté CoinTelegraph.

Il a soulevé la question suivante : « Alors que tout devient numérique, pourquoi la monnaie de la banque centrale devrait-elle être la seule chose à rester en papier ? Qualifiant l’euro numérique de « Cash+ », il a affirmé qu’il s’agirait essentiellement d’un billet de banque numérique. Bien que son utilisation soit facultative, il a souligné son importance dans l’économie numérique croissante, en particulier dans le domaine du commerce électronique.

Le gouverneur a précisé que la création d’un euro numérique serait le fruit d’une collaboration entre les banques centrales et les banques commerciales. Il a souligné leur intérêt mutuel à favoriser la finance à jetons et à assurer l’interopérabilité transfrontalière. Il a ajouté que cette alliance renforcerait le système financier européen contre l’invasion de stablecoins non européens.

Il a déclaré : « Il est très probablement de notre devoir d’émettre une CBDC, mais notre volonté est de l’émettre avec vous, les banques commerciales, et non contre vous. »

Du point de vue des libertés civiles, l’introduction des monnaies numériques des banques centrales (CBDC) soulève plusieurs inquiétudes. La plus importante d’entre elles est l’érosion potentielle de la confidentialité financière. Contrairement aux transactions en espèces, qui peuvent être effectuées de manière anonyme, les transactions numériques laissent des traces. Cela peut permettre aux gouvernements et aux banques centrales de surveiller, d’analyser et même de contrôler les habitudes de dépenses des individus, ce qui pourrait conduire à des niveaux de surveillance financière sans précédent.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/le-gouverneur-de-la-banque-de-france-declare-quil-est-tres-probablement-notre-devoir-demettre-une-cbdc/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67238
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Mer 28 Juin 2023 - 12:38

@ Tous :


L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67238
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Dim 2 Juil 2023 - 13:45

LE ROYAUME-UNI MET LENTEMENT EN PLACE UN SYSTÈME D'IDENTIFICATION NUMÉRIQUE !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Unnam595


30 Juin 2030

Une pièce d’identité délivrée par le gouvernement

Le Royaume-Uni se dirige vers un système national d’identification numérique. Après plus de deux ans de silence relatif, le Government Digital Service (GDS) fait la lumière sur le programme GOV.UK One Login, un ambitieux service d’identité numérique. Tom Read, directeur général du GDS, et Natalie Jones, directrice de l’identité numérique, ont récemment exposé la vision et l’état actuel du programme, le décrivant comme un changement transformateur visant à faciliter l’interaction du public avec les services gouvernementaux.

Les systèmes d’identification numérique centralisés, bien qu’ils promettent l’efficacité et la vérification transparente de l’identité, posent des problèmes importants en matière de protection de la vie privée et des libertés civiles. Un système centralisé regroupe toutes les données personnelles des individus dans un seul référentiel, créant ainsi une cible de grande valeur pour les pirates informatiques et augmentant les risques de violation des données. Ces systèmes peuvent également permettre une surveillance et un suivi excessifs des personnes, ce qui constitue une menace pour la vie privée et les libertés individuelles.

Le système One Login permet aux individus d’authentifier leur identité pour divers services de l’administration centrale par le biais d’un canal web ou d’une application. Le processus est accéléré par l’utilisation de passeports, de permis de conduire, de permis de séjour biométriques et d’une vérification basée sur les connaissances. De plus, l’application permet aux utilisateurs de vérifier leur identité en faisant correspondre un selfie à leur photo de passeport

Depuis sa mise en œuvre, le service a progressé, avec plus de 819 000 comptes créés et 2,15 millions de téléchargements d’applications. Huit services gouvernementaux, dont le Disclosure and Barring Service et le Modern Slavery Statement Registry du ministère de l’intérieur, ont déjà adopté le système.

Le système s’est également fixé un cap optimiste pour l’année prochaine, avec des projets d’intégration d’autres services tels que Companies House, le ministère de l’environnement, de l’alimentation et des affaires rurales, le ministère du travail et des pensions, et la carte d’identité des anciens combattants. En outre, une méthode de vérification d’identité en face à face et un centre d’appel pour aider les utilisateurs devraient voir le jour dans les mois à venir.

D’ici le printemps de l’année prochaine, une transition importante est attendue car HM Revenue and Customs (HMRC), la version britannique de l’IRS, commencera à diriger les nouveaux utilisateurs vers One Login, initiant la migration des comptes existants depuis le Government Gateway. La fin du mois de mars 2025 est la date prévue pour l’intégration de la « grande majorité » des services gouvernementaux dans One Login, avec plus de 100 services prévus

La vision plus large de One Login est l’incorporation de documents supplémentaires tels que les certificats de naissance pour la vérification de l’identité, sous réserve de la numérisation des dossiers par le Bureau du Registre Général. Un autre aspect concerne l’utilisation de séries de questions provenant du ministère du travail et des pensions et des données du HMRC pour une vérification basée sur les connaissances.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/le-royaume-uni-met-lentement-en-place-un-systeme-didentification-numerique/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67238
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Lun 3 Juil 2023 - 9:53

LE FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL SALUE LE SYSTÈME INDIEN D'IDENTIFICATION NUMÉRIQUE BIOMÉTRIQUE LIÉ AUX PAIEMENTS NUMÉRIQUES !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Unnam596


1er Juillet 2030

Le Forum économique mondial fait l’éloge de l’interface de paiement unifiée (UPI) de l’Inde pour avoir révolutionné les paiements numériques et affirme qu’elle a permis à l’économie indienne d’économiser environ 67 milliards de dollars depuis sa création en 2016. Toutefois, ces louanges pourraient éclipser les graves préoccupations concernant la vie privée et les libertés civiles liées au système de paiement numérique basé sur l’Aadhaar, qui est lié à un identifiant numérique.

L’UPI indien, qui est lié au système d’identification biométrique Aadhaar, a sans aucun doute fait grimper en flèche le nombre de transactions financières. Avec 48,6 milliards de transactions traitées en 2021, l’Inde occupe la première place mondiale en matière de transactions de paiement en temps réel. Si le système a permis de réaliser des économies et des gains d’efficacité, il est impératif de se pencher sur les menaces potentielles qui pèsent sur la vie privée et les libertés civiles

Aadhaar, un numéro d’identification unique à 12 chiffres basé sur des données biométriques, est devenu la pierre angulaire de l’infrastructure publique numérique de l’Inde. Son intégration au système UPI a facilité les transactions, mais au prix d’une collecte massive d’informations personnelles sur les individus. L’amalgame de données financières et d’informations biométriques soulève des inquiétudes quant à l’utilisation potentiellement abusive de ces données.

Les transactions financières étant désormais liées au numéro Aadhaar d’une personne, lui-même lié à des données biométriques, les critiques soutiennent que cela ouvre la porte à la surveillance gouvernementale. Cela donne au gouvernement une capacité sans précédent de surveiller les activités financières des individus en temps réel. La menace d’une utilisation de ces données à des fins politiques ou discriminatoires n’est pas à exclure.

Le système UPI stockant des quantités colossales de données sensibles, il devient une cible attrayante pour les pirates informatiques et les entités malveillantes. Les violations de données dans un tel système peuvent avoir des effets catastrophiques sur les individus dont les données financières et biométriques pourraient être compromises.

L’adoption forcée de paiements numériques liés aux données biométriques peut également être considérée comme une atteinte au droit à l’autonomie et à la liberté de choix. Les citoyens devraient avoir la possibilité d’effectuer des transactions financières sans nécessairement les lier à leurs données biométriques.

Il y a également un manque flagrant de recherches approfondies sur l’impact de l’intégration de l’UPI et d’Aadhaar sur la vie privée et les libertés civiles. Si les recherches du Forum économique mondial mettent en évidence l’impact économique, elles ne parviennent pas à analyser les coûts sociétaux et personnels qui pourraient être supportés par les individus.

Si l’Inde a fait d’énormes progrès dans le développement de son infrastructure numérique publique, il est essentiel que ces progrès ne se fassent pas au détriment de la vie privée et des libertés civiles. Alors que le pays continue d’innover, il faut adopter une approche équilibrée qui tienne compte non seulement de l’impact économique, mais aussi des risques et des coûts potentiels liés à la sécurité des données, à la surveillance gouvernementale et à la violation des libertés individuelles.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/le-forum-economique-mondial-salue-le-systeme-indien-didentification-numerique-biometrique-lie-aux-paiements-numeriques/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67238
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Mar 4 Juil 2023 - 10:56

LE FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL FAIT L'ÉLOGE DES CBDC ET DES SOCIÉTÉS SANS CASH !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Unnam598


2 Juillet 2030

Le Forum économique mondial (FEM) a approuvé sans équivoque l’adoption et la prolifération des monnaies numériques des banques centrales (CBDC) lors de l’événement « Summer Davos » qui s’est tenu cette semaine.

Le FEM a mis en évidence, au travers d’une série de discussions, le rôle essentiel des « partenariats public-privé » dans la mise en place d’un système financier intégré.

Alors que les membres du Forum économique mondial (FEM) lèvent leurs coupes de champagne pour porter un toast aux CBDC, la sonnette d’alarme retentit plus fort pour la vie privée et les libertés civiles des citoyens ordinaires.

Le FEM, souvent décrit comme un club exclusif des élites économiques mondiales, a donné son feu vert aux CBDC, les présentant comme la prochaine évolution financière. Mais sous ce voile se cache un monde insidieux où notre vie privée pourrait être vendue aux enchères au plus offrant – le gouvernement.

Les CBDC sont essentiellement des versions numériques des monnaies nationales, censées apporter un système monétaire efficace, sûr et accessible. Toutefois, l’aspect alarmant est le contrôle quasi orwellien qu’elles pourraient potentiellement confier aux banques centrales et aux gouvernements. Avec les monnaies numériques, les autorités peuvent surveiller vos transactions financières avec une précision microscopique.

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 7 Unnam597

Dans un rapport, dont la publication coïncide avec l’événement de cette semaine, le FEM a cité « l’avancement des sociétés sans numéraire » comme l’une des motivations fortes pour l’introduction des CBDC. « L’objectif est de réduire l’utilisation de l’argent liquide, de promouvoir les paiements numériques et d’améliorer les connaissances financières afin de stimuler la croissance économique et d’accroître l’efficacité, tout en conciliant les préoccupations en matière de protection de la vie privée », indique le rapport.

Toutefois, il ne précise pas exactement comment cet équilibre sera assuré.

La conférence de cette semaine a attiré l’attention sur la dure réalité de l’argent physique qui devient une relique, comme l’a souligné Eswar Prasad, professeur à l’université de Cornell, lors de son discours.

Prasad a éclairé l’auditoire sur la dualité des CBDC. Il s’est émerveillé de leurs avantages potentiels, mais a également mis en garde contre leurs dangers éventuels. Selon lui, l’un des aspects intrigants des CBDC est leur programmabilité. Les gouvernements pourraient doter ces monnaies numériques de la capacité d’expirer et de dicter ce pour quoi elles peuvent ou ne peuvent pas être utilisées.

« Nous sommes à la veille de la disparition de la monnaie physique », a déclaré Prasad, soulignant ainsi la gravité de la situation.

Imaginez un monde où votre argent aurait une date d’expiration ou serait conçu pour permettre l’achat de certains biens tout en en interdisant explicitement d’autres. Prasad a exprimé ses inquiétudes en déclarant : « On pourrait avoir un monde potentiellement … plus sombre où le gouvernement décide que les unités de monnaie de la banque centrale peuvent être utilisées pour acheter certaines choses, mais pas d’autres qu’il juge moins souhaitables comme, par exemple, des munitions, de la drogue, de la pornographie, ou quelque chose de ce genre ».

Il a averti que ce niveau de contrôle pourrait être une arme à double tranchant, avec la capacité du gouvernement à orienter les politiques économiques et sociales par le biais de la monnaie elle-même. L’intégrité et l’indépendance des banques centrales pourraient être gravement compromises si la monnaie numérique était manipulée de la sorte.

Traduction de Reclaim The Net par Aube Digitale

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/le-forum-economique-mondial-fait-leloge-des-cbdc-appelle-a-des-partenariats-public-prive-et-cite-lavancement-des-societes-sans-cash-comme-motivation-pour-la-technologie/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67238
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 17 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 12 ... 17  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum