CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

3 participants

Page 8 sur 17 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 17  Suivant

Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Mer 5 Juil - 18:21

DE PLUS EN PLUS DE BRITANNIQUES TIRENT LA SONNETTE D'ALARME AU SUJET DU DÉPLATEFORMAGE FINANCIER !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Unnam600


4 Juil 2023

Le problème est plus répandu qu’on ne le pensait initialement.

Des banques britanniques ont été accusées d’exclure des clients en raison de leurs opinions politiques et sociales. La question a été mise en lumière après que Nigel Farage, éminent militant pro-Brexit, a déclaré que sa banque avait l’intention de fermer ses comptes personnels et professionnels. Farage n’a pas révélé le nom de la banque, mais il s’agirait de Coutts, une vénérable institution vieille de plus de trois siècles et faisant partie du groupe NatWest, détenu à près de 39 % par le contribuable britannique.

Notamment, First Direct, une autre banque, a également été accusée d’avoir fermé le compte du journaliste Stuart Campbell, fondateur du blog pro-indépendance écossaise Wings over Scotland. Campbell a déclaré que son compte avait été fermé en raison de ses opinions sur le genre et le sexe, et notamment de sa déclaration selon laquelle « les femmes n’ont pas de pénis ». First Direct a déclaré que les décisions de mettre fin aux relations avec les clients ne sont pas basées sur des croyances individuelles.

Farage a fait une comparaison entre le Royaume-Uni et la « Chine communiste », exprimant son indignation face aux actions des banques et mentionnant que les comptes des membres de sa famille avaient également été fermés. Il a laissé entendre que le secteur bancaire était devenu politisé et s’est dit préoccupé par le fait que n’importe qui pourrait voir ses comptes fermés en raison d’une publication sur les médias sociaux ou d’une opinion que les banques n’apprécient pas. « Nous nous engageons sur une voie où n’importe qui en Grande-Bretagne pourrait dire quelque chose sur Facebook ou Twitter qui ne plaise pas à une banque et perdre ses comptes », a déclaré Farage à MailOnline.

Le journaliste Toby Young, autre figure du paysage médiatique, a rapporté qu’un client avait affirmé que la Yorkshire Building Society prévoyait de fermer son compte après avoir demandé pourquoi les agences de la banque étaient décorées de drapeaux de la Fierté. En outre, PayPal a retiré ses services aux entreprises de Toby Young, y compris The Free Speech Union, mais a ensuite rétabli le compte de Young après l’avoir initialement exclu.

L’année dernière, le parti politique Reclaim de l’acteur britannique Laurence Fox s’est vu refuser l’ouverture d’un compte bancaire, ce dernier indiquant que même en respectant les règles, il était pratiquement impossible d’ouvrir un compte.

Farage, qui est client de sa banque depuis plus de quarante ans, a déclaré qu’il avait été averti il y a deux mois que ses comptes seraient fermés. Alors que la banque a qualifié cette décision de « décision commerciale », Farage a affirmé qu’il s’agissait d’une persécution politique. Il a déclaré qu’après le tollé général, la banque lui a proposé de conserver son compte personnel, mais pas son compte professionnel. Farage envisage une action en justice et envisage également d’effectuer ses opérations bancaires à l’étranger, éventuellement en Suisse.

En outre, Farage plaide pour une modification de la législation afin que l’accès à un compte bancaire devienne un droit légal, comme c’est le cas dans d’autres pays, car il a indiqué qu’environ 1,3 million de personnes au Royaume-Uni n’en possèdent pas.

Ce drame a suscité des discussions et des débats passionnés sur le rôle des banques et sur l’intersection entre la finance et la politique. Alors que les banques sont restées largement silencieuses ou ont cité des politiques générales, les critiques soutiennent que les institutions financières pourraient aller trop loin en s’impliquant prétendument dans des questions politiques et sociales.

Parmi les personnes qui se sont manifestées, le révérend Richard Fothergill estime que son compte à la Yorkshire Building Society (YBS) a été fermé en raison de ses critiques à l’égard de la promotion des droits des LGBT par l’entreprise.

Vicaire anglican retraité de Windermere (Cumbria), le révérend Fothergill a écrit à la YBS pour lui faire part de ses inquiétudes concernant ce qu’il considérait comme la promotion de l’idéologie du genre pendant le mois des fiertés.

Le Times rapporte que quatre jours après l’envoi de sa lettre, il a été informé que son compte serait fermé. Fothergill, fondateur du réseau évangélique en ligne Filling Station, s’est dit consterné par la réponse de YBS. « Je n’étais même pas conscient que notre relation posait problème. Il s’agit d’une société financière qui n’est pas là pour faire de l’ingénierie sociale. Je pense qu’ils devraient concentrer leurs efforts sur la gestion de l’argent, au lieu de promouvoir l’idéologie LGBT », a-t-il affirmé.

Dans sa réponse aux allégations de Fothergill, la YBS a déclaré qu’elle adoptait une « approche de tolérance zéro à l’égard de la discrimination » et a fait valoir que sa relation avec le vicaire s’était « irrévocablement rompue ».

La Building Society a nié avoir fermé des comptes sur la base d’opinions ou de croyances différentes.

Bien que les banques aient affirmé que les fermetures de comptes étaient basées sur le comportement individuel des clients et non sur leurs croyances, ces incidents ont jeté une ombre sur le principe de la liberté d’expression au Royaume-Uni. En outre, les pressions exercées par Nigel Farage en faveur d’un changement législatif visant à faire de l’accès à un compte bancaire un droit légal, mettent en lumière les conséquences désastreuses auxquelles sont confrontées les personnes dont les comptes ont été clôturés. Les services bancaires étant essentiels dans la société d’aujourd’hui, la perte d’un compte rend les individus pratiquement inexistants dans l’économie moderne.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/de-plus-en-plus-de-britanniques-tirent-la-sonnette-dalarme-au-sujet-du-deplateformage-financier/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67444
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Lun 10 Juil - 15:58

LA MISE EN PLACE DES CBDC N'EST QUE LA PREMIÈRE ÉTAPE AVANT LA MISE EN PLACE DE LA PUCE SOUS LA PEAU !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Unnam606


10 juillet 2023

Important : CBDC puis puce sous la peau ... Tout va aller très vite comme Dieu le dit au prophète John Leary ... Les CBDC sont une solution à un problème que nous n'avons pas, et ils veulent nous l'implanter sous la peau. S'exprimant sur le revenu de base universel, le professeur Richard Werner a déclaré : "Vous recevrez 2 000 euros sur votre compte chaque mois. Mais bien sûr, pour que cela fonctionne efficacement, [ils diront :] 'Nous devons utiliser les dernières technologies, donc vous avez besoin de l'implant de la puce CBDC'". Pour l'instant, il est question d'utiliser les CBDC par le biais d'applications sur téléphone." Oui, c'est la phase initiale. Mais ce qui était déjà prêt vers 2015, c'est le but ultime - ce qu'ils veulent vraiment, apparemment, m'a dit un banquier central - c'est que la CBDC ressemble à un petit grain de riz qu'ils veulent mettre sous votre peau, ce qui est à mon avis une violation de la dignité humaine. Et ils se rendent compte qu'il y a un obstacle à franchir pour que les gens acceptent cela", a déclaré le professeur Werner.


Puce : Marque de la Bête : Damnation de l'âme

Traduction : LVDD

S'exprimant sur le revenu de base universel, le professeur Richard Werner a déclaré : "Vous recevrez 2 000 euros sur votre compte chaque mois. Mais bien sûr, pour que cela fonctionne efficacement, [ils diront :] 'Nous devons utiliser les dernières technologies, donc vous avez besoin de l'implant de la puce CBDC'".

Le professeur Richard A. Werner est un économiste et un professeur de banque et de finance. Il est connu comme le promoteur d'une nouvelle politique monétaire d'après-crise qu'il a appelée "assouplissement quantitatif" ("QE") lorsqu'il l'a proposée au Japon en 1995 en tant qu'économiste en chef d'une banque d'investissement britannique. Outre son expérience en tant que directeur général senior et gestionnaire de portefeuille senior chez Bear Stearns Asset Management, il a travaillé comme chercheur ou consultant à l'Université d'Oxford, à la Banque du Japon, à la Banque de développement du Japon et à la Banque asiatique de développement, entre autres. Il participe au soutien de la création de banques communautaires à but non lucratif par le biais d'une initiative appelée Local First CIC.

Lors de l'Amsterdam Science Summit 2022, le professeur Werner a donné une conférence sur les monnaies numériques des banques centrales ("CBDC") et l'Agenda 2030. En marge de l'Amsterdam Science Summit de cette année, il s'est entretenu avec Ivor Cummins au sujet des CBDC et de la manière dont les banques centrales ont orchestré une forte inflation pour faire avancer leur programme.

Les politiques monétaires d'assouplissement quantitatif proposées par le professeur Werner comportent deux aspects : QE1 et QE2. L'assouplissement quantitatif 1 consiste pour la banque centrale à intervenir et à acheter les actifs non performants du système bancaire. La banque centrale achète les actifs non performants à leur valeur nominale et le problème est résolu, les banques ont un bilan solide. Mais cela ne suffira pas à inciter les banques à augmenter le crédit.

Le professeur Werner a donc proposé le QE2, qui permet à la banque centrale de forcer les banques à créer plus d'argent et à l'injecter dans l'économie. Pour ce faire, les banques centrales achètent des actifs, par exemple des biens immobiliers, aux secteurs non bancaires. L'argent que les secteurs non bancaires reçoivent de la vente du bien est alors déposé sur le compte bancaire du vendeur. Lorsqu'une économie est en proie à la déflation, "c'est ainsi que les banques centrales peuvent injecter directement de l'argent dans l'économie", a expliqué le professeur Werner.

Le Japon a suivi le QE1 dans les années 1980, mais les États-Unis lui ont interdit d'utiliser le QE2 par la suite. Et puis, sans crier gare et au mauvais moment, QE2 a été adopté par la Réserve fédérale américaine et d'autres banques centrales en mars 2020. L'intention de l'adoption de QE2 à ce moment-là était de provoquer une forte inflation. Pourquoi ? Pour faire passer les économies à un système de CDBC.

"Il faut considérer les CDBC comme un système de contrôle [ou un système de permis], et non comme une monnaie", explique le professeur Werner.

"Il s'agit d'une monnaie conditionnelle basée sur l'obtention d'un permis. Si vous critiquez la politique gouvernementale ou les banques centrales, cela peut s'avérer difficile. Ou si vous osez sortir de la zone urbaine de 15 minutes, vous savez, vous trouverez peut-être cela : Oh [ma CBDC] ne fonctionne pas". Bien sûr, ce sont des choses que nous avons déjà vues en Chine. Il y a beaucoup de vidéos où quelqu'un essaie d'utiliser la CBDC pour acheter un billet et cela ne fonctionne pas parce que son score de crédit social est faible".

Et, effectivement, il n'y a pas de véritable droit d'appel. Comme très peu de personnes contrôlent le plus grand nombre, les contrôleurs utiliseront des ordinateurs et des algorithmes pour faire fonctionner le système. Si vous faites appel du blocage des CDBC, vous aurez affaire à des réponses automatisées.

Le professeur Werner a expliqué que les planificateurs centraux, comme il les appelle, orchestrent l'inflation pour dissimuler les changements apportés aux systèmes bancaires. Par exemple, dans les années 1970, une forte inflation a été orchestrée pour dissimuler le passage du dollar américain garanti par l'or au pétrodollar. Et la forte inflation que nous avons connue en 2021/2022 a été orchestrée pour dissimuler le passage du pétrodollar aux CBDC.

En mars 2020, la Réserve fédérale et d'autres banques centrales clés ont adopté le QE2, une recommandation pour la déflation ou la contraction de l'économie. En mars 2020, les économies ne se contractaient pas, mais la Réserve fédérale a adopté le QE2 et a racheté des actifs à des non-banques, forçant ainsi les banques à créer du crédit. Il était très clair que cela allait créer de l'inflation. Il ne s'agissait pas d'une erreur de jugement, c'était intentionnel, a expliqué le professeur Werner. Il s'agit d'une politique très spécifique qui est très rarement mise en œuvre.

La preuve qu'il s'agissait d'une action délibérée, selon le professeur Werner, est que "juste avant la crise d'août 2019, il y a eu une conférence à Jackson Hole, la conférence annuelle des banquiers centraux, mais elle a invité BlackRock, le grand gestionnaire d'actifs… et BlackRock a fait une proposition, ils ont dit "il y aura une autre crise… mais cette fois-ci, nous devrions créer de l'inflation". Ils n'expliquent jamais pourquoi, ils disent simplement que nous devons créer de l'inflation … et voici comment nous allons le faire, et ils ont cité ma proposition sans mentionner mon nom, bien sûr".

En savoir plus :

Melissa Ciummei - "On nous a fait croire que la monnaie était de l'argent. Les gens ont cette idée que 'c'est mon argent à la banque', alors que ce n'est pas le cas".

L'écofasciste Mark Carney tente de contrôler le monde par le biais de la finance verte

"La Réserve fédérale a engagé Blackrock en mars 2020 pour acheter des actifs… L'assouplissement quantitatif était destiné à remédier à une situation déflationniste, mais la manière dont ils l'utilisaient devait provoquer de l'inflation, cela ne faisait aucun doute. Et ils le savaient parce qu'ils l'ont même dit".

"Ainsi, cette inflation [actuelle] est entièrement créée intentionnellement par les banques centrales, par les planificateurs centraux.

Comment allons-nous les punir pour cela ?Oh, donnons-leur plus de pouvoirs, donnons-leur des pouvoirs sans précédent sur tout, sur la vie sur Terre par le biais des monnaies numériques des banques centrales."

"Je pense que la vraie raison pour laquelle ils voulaient cette inflation, c'est qu'il s'agit de dissimuler, essentiellement, la désintégration du pétrodollar et le passage à un nouveau système basé sur les CBDC. Pour l'instant, il est question d'utiliser les CBDC par le biais d'applications sur téléphone." Oui, c'est la phase initiale. Mais ce qui était déjà prêt vers 2015, c'est le but ultime - ce qu'ils veulent vraiment, apparemment, m'a dit un banquier central - c'est que la CBDC ressemble à un petit grain de riz qu'ils veulent mettre sous votre peau, ce qui est à mon avis une violation de la dignité humaine. Et ils se rendent compte qu'il y a un obstacle à franchir pour que les gens acceptent cela", a déclaré le professeur Werner.

Ils utilisent donc les crises, les perturbations et le chômage pour introduire le revenu de base universel, afin d'amener le public à accepter une puce CBDC implantée sous la peau.

"Vous recevrez 2 000 euros sur votre compte chaque mois. Mais bien sûr, pour que cela fonctionne efficacement, [ils diront :] 'Nous devons utiliser les dernières technologies, donc vous avez besoin de l'implant de la puce CBDC'".


SOURCE :

https://expose-news.com/2023/07/09/cbdcs-are-a-solution-for-a-problem-we-dont-have/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67444
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Mar 11 Juil - 18:51

LA FED DE NEW YORK FAIT UN TEST RÉUSSI DU DOLLAR NUMÉRIQUE SUR PLUSIEURS MOIS !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Unnam612


11 juillet 2023

Les questions relatives à la protection de la vie privée sont importantes.

Le Centre d’innovation de la Banque fédérale de réserve de New York a récemment conclu une expérience de 12 semaines en collaboration avec des géants bancaires tels que Citigroup Inc. et Wells Fargo & Co. L’étude s’est concentrée sur les réseaux de responsabilité réglementés, dans le but de tester l’efficacité des dollars numériques dans le secteur financier. Bien que les premiers résultats aient montré certains avantages en termes de rapidité des transactions, des questions cruciales concernant la vie privée et les libertés civiles restent manifestement sans réponse et d’une pertinence alarmante.

L’étude, rapportée par Bloomberg, a utilisé une blockchain privée autorisée pour simuler l’émission et le règlement de la monnaie numérique, représentant les dépôts des clients. L’utilisation même d’une blockchain privée tire la sonnette d’alarme, car elle pourrait permettre à la banque centrale, et potentiellement à d’autres entités financières, d’exercer un niveau de contrôle et de surveillance sans précédent sur les transactions individuelles. Il pourrait s’agir d’une voie périlleuse menant à un système financier orwellien dans lequel les citoyens seraient privés de leur vie privée.

Per von Zelowitz, directeur du Centre d’innovation de New York, a semblé ignorer ces préoccupations dans sa déclaration, soulignant les avantages fonctionnels de la monnaie numérique des banques centrales et des banques commerciales fonctionnant ensemble sur un grand livre partagé. Toutefois, la question se pose : à quel prix pour la vie privée et la liberté des individus ?

L’expérience a montré que les dollars numériques pouvaient rationaliser les paiements libellés en dollars et accélérer les processus de règlement. Cependant, cette conclusion omet commodément d’examiner comment cette numérisation pourrait permettre un degré dystopique de surveillance et de contrôle des transactions personnelles et commerciales. Tony McLaughlin, de Citigroup, a évoqué la « perspective d’un système de paiement mondial et instantané en dollars américains », mais n’a pas mentionné le potentiel invasif qu’il pourrait représenter pour la vie privée des individus.

La recherche n’ayant révélé aucun obstacle juridique immédiat à l’établissement d’un dollar numérique en vertu des lois américaines existantes, il est effrayant de constater qu’il n’y a pas eu de discussion transparente sur les libertés civiles en jeu. Avec l’avènement des monnaies numériques des banques centrales (CBDC), les gouvernements pourraient avoir le pouvoir de suivre chaque transaction, petite ou grande, de chaque citoyen. Cela suscite de vives inquiétudes, non seulement en ce qui concerne la protection de la vie privée, mais aussi en ce qui concerne l’utilisation potentiellement abusive des données personnelles.

En outre, le fait que l’expérience repose exclusivement sur une blockchain privée – en contraste frappant avec les blockchains publiques qui offrent au moins un certain niveau d’anonymat – dépeint une image obsédante. Il s’agit là d’un avertissement à peine voilé : l’efficacité financière ne doit pas et ne peut pas être recherchée au détriment des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Le concept des CBDC aux États-Unis n’en est qu’à ses débuts, mais cela devrait servir d’appel urgent à un débat public rigoureux. Avant de nous engager plus avant sur cette pente glissante, il est impératif de réfléchir à la boîte de Pandore que nous pourrions ouvrir par inadvertance, en échangeant notre précieuse vie privée contre des gains marginaux en termes de rapidité des transactions.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/la-fed-de-new-york-fait-etat-dun-test-reussi-du-dollar-numerique-sur-plusieurs-mois/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67444
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Lun 17 Juil - 16:02

"LES BANQUIERS CENTRAUX ENVISAGENT D'IMPLANTER DES CBDC SOUS LA PEAU", NOUS DIT LE PROFESSEUR RICHARD WERNER !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Unnam615


Un économiste de haut niveau : Les banquiers centraux envisagent d'implanter des CBDC "sous la peau". Un banquier central aurait déclaré à l'économiste Richard Werner qu'il était prévu d'émettre des CBDC (monnaie numérique) "ressemblent à un petit grain de riz" et qui seraient implantées sous la peau.

Traduction : LVDD

(LifeSiteNews) - Un éminent économiste allemand affirme que les banques centrales prévoient de concrétiser les monnaies numériques des banques centrales (CBDC) sous la forme de micropuces implantées sous la peau, une technologie qui permettrait au gouvernement d'exercer un contrôle absolu sur les finances personnelles.

"Un banquier central m'a appris que les CBDC (les monnaies numériques) ressemblent à un petit grain de riz qu'ils veulent vous mettre sous la peau", a déclaré le professeur Richard Werner, qui a conçu la pratique bancaire de l'assouplissement quantitatif, aujourd'hui largement utilisée (et, selon Werner, abusée), lors d'un récent entretien avec Ivor Cummins.

Les monnaies numériques des banques centrales, contrairement aux autres formes de monnaies numériques utilisées aujourd'hui, exigent que les particuliers ouvrent des comptes bancaires directement auprès des banques centrales telles que la Réserve fédérale, ce qui permet aux gouvernements de contrôler l'accès des citoyens à l'argent.

"Il faut considérer les CDBC comme un système de contrôle [ou un système de permis], et non comme une monnaie", a expliqué M. Werner, ajoutant que le niveau de contrôle serait tel que notre argent ne nous appartiendrait plus vraiment.

M. Werner, qui a passé du temps dans diverses banques centrales, estime que ces CBDC implantées constituent une "violation de la dignité humaine", ajoutant que les banquiers centraux se rendent compte que cette opinion commune parmi les masses "est un obstacle".

"Ils disent qu'il y a un problème de confiance parce que les gens soupçonnent que les gouvernements et les banques centrales essaient simplement de mettre en place ce système pour surveiller, contrôler et restreindre les transactions. Ils ont tout à fait raison", a déclaré M. Werner, ajoutant : "C'est là le véritable attrait de cette puissante technologie pour les planificateurs centraux".

Selon M. Werner, dans la "phase initiale", les CBDC seront introduites par le biais d'applications sur téléphone, comme d'autres formes de monnaie numérique sont actuellement utilisées.

"Pourquoi cela n'a-t-il pas encore été mis en place ? Il n'y a pas de besoin réel. Il faut créer ce besoin", a déclaré M. Werner.

Il a également prédit que les banques centrales utiliseront une approche de la carotte et du bâton pour persuader les gens d'adopter les CBDC sous la peau, en commençant par générer des crises économiques qui induiront une demande de revenu de base universel (RBU).

M. Werner pense que les banques affirmeront qu'elles ont "besoin de la dernière technologie, l'implant de la puce CBDC", afin de gérer "efficacement" le RBU.

Il a souligné que les banquiers ont "délibérément retardé leur agenda", puisque la technologie nécessaire au lancement était prête depuis 2015 environ.

Le professeur estime que l'épidémie de COVID, qui a servi de prétexte à l'imposition de passeports vaccinaux, a constitué une étape importante vers leur objectif final, à savoir l'implantation de CBDC. Ces CBDC permettront de refuser l'accès aux biens et aux services en fonction du respect des mandats gouvernementaux, comme cela a été le cas dans le monde entier lors de l'épidémie virale de COVID.

De même, l'ancienne secrétaire adjointe au logement des États-Unis, Catherine Austin Fitts, a révélé que les mesures mises en œuvre sous le couvert du COVID-19 jettent les bases d'une nouvelle banque centrale mondiale et d'un "modèle réglementaire et économique technocratique qui permet un contrôle central beaucoup plus important".

Elle a déclaré qu'une surveillance numérique et un système de crédit social permettront au "crédit" contrôlé par la banque centrale d'être "ajusté ou désactivé sur une base individuelle".

Le directeur général de la Banque des règlements internationaux (BRI), Agustín Carstens, l'a admis en déclarant qu'une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) donnerait aux banques centrales "un contrôle absolu sur les règles et les règlements" régissant l'utilisation de la MNBC, "et la technologie pour les appliquer", comme l'a montré M. Cummins dans un clip vidéo.

M. Cummins a souligné que si les CBDC implantées peuvent sembler "fantaisistes" ou "relever de la théorie du complot" pour certains, des milliers de personnes ont déjà consenti à se faire implanter des micropuces sous la peau pour faciliter les transactions financières et l'accès à certains lieux, notamment en Suède.

À la fin de l'année dernière, le premier Britannique s'est vu implanter une puce de carte bancaire.

De nombreux commentateurs chrétiens ont souligné que si une telle technologie devenait nécessaire pour l'accès aux biens et aux services, elle ouvrirait la voie à un totalitarisme aux proportions véritablement bibliques.

Le livre de l'Apocalypse fait référence à une "deuxième bête" qui "fera que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, auront un caractère dans la main droite ou sur le front. Et personne ne pourra acheter ni vendre, si ce n'est celui qui a le signe, le nom de la bête ou le nombre de son nom."

Le rédacteur en chef de LifeSiteNews, John-Henry Westen, a noté que le fait d'avoir "une marque qui permet d'acheter et de vendre n'est pas mauvais en soi", mais nous devrions nous méfier de toute condition liée à la réception d'une telle marque qui rendrait "sa réception digne de la damnation éternelle".*

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/news/top-economist-central-bankers-are-planning-cbdc-currency-implants-under-your-skin/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67444
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Jeu 20 Juil - 16:36

SRI LANKA : D'ICI LA FIN DE L'ANNÉE 2023, CHAQUE CITOYEN RECEVRA UNE IDENTITÉ NUMÉRIQUE !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Unna1144


20 juillet 2023


DIGIECON 2030 marquera une nouvelle étape dans la transition du Sri Lanka vers une économie numérique - Kanaka Herath, ministre d'État chargé de la technologie

DIGIECON 2023 aura lieu d'octobre à novembre 2023.

Le projet d'identité numérique unique du Sri Lanka est en cours pour rationaliser le système d'identification. Le ministère de la technologie va lancer un cours de six mois sur les technologies de l'information à l'intention des étudiants en arts. Le programme DIGIECON 2030 vise à accélérer la transition de l'économie sri-lankaise vers une économie numérique inclusive en tirant parti de solutions technologiques avancées, a déclaré Kanaka Herath, ministre d'État chargé de la technologie.

DIGIECON 2030 comprend un plan directeur numérique et un cadre politique réglementaire, ainsi qu'une série d'événements annuels qui donneront des orientations et témoigneront de l'engagement du gouvernement à faciliter la création d'un écosystème numérique, a-t-il ajouté.

La première étape, "DIGIECON 2023", aura lieu d'octobre à novembre 2023 et dévoilera le plan directeur numérique et le cadre politique réglementaire pour le pays jusqu'en 2030, en conjonction avec une série de conférences internationales, de symposiums et d'expositions accélérant la transformation numérique et alimentant "l'économie numérique 2030".

Il a exprimé ce point de vue hier (13) lors d'une conférence de presse intitulée "La voie collective vers un pays stable", qui s'est tenue au Centre présidentiel des médias (CPM).

Le ministre d'État à la technologie, Kanaka Herath, a annoncé que le processus de passation des marchés du projet conjoint indo-sri-lankais pour le projet d'identité numérique unique du Sri Lanka (SL-UDI) avait commencé.

Le projet a débuté avec la signature d'un protocole d'accord entre le Sri Lanka et l'Inde le 28 mars 2022 et un comité de suivi du projet conjoint indo-sri-lankais (JPMC) pour le projet d'identité numérique unique du Sri Lanka (SL-UDI) a été mis en place.

Le gouvernement indien supervise le développement du logiciel pour le projet d'identité numérique unique du Sri Lanka (SL-UDI). Le gouvernement indien a accepté de contribuer à cette cause à hauteur de 300 millions de roupies indiennes. En conséquence, d'importants systèmes biométriques automatisés et d'autres systèmes logiciels seront installés sous l'entière supervision et consultation de l'Agence sri-lankaise des technologies de l'information et de la communication (ICTA).

L'ICTA et PricewaterhouseCoopers (PwC) Lanka fourniront les connaissances technologiques nécessaires à l'élaboration d'une carte d'identité numérique.

Parallèlement, avec l'aide du ministère de l'éducation, le ministère de la technologie prévoit de lancer un cours de six mois sur les technologies de l'information à l'intention des étudiants en arts qui s'intéressent au sujet et souhaitent combler les lacunes dans le domaine des technologies de l'information. Le programme d'études sera créé conformément aux suggestions des spécialistes de la matière.

Avec le lancement du projet SL-UDI, chaque citoyen du pays recevra un numéro unique.

Le projet vise à collecter des informations biographiques et biométriques, y compris des données sur le visage, l'iris et les empreintes digitales, qui seront stockées dans un système centralisé afin de délivrer des cartes d'identification conformément aux normes établies par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

Dans un premier temps, le projet sera lancé par l'ICTA sous la supervision du ministère de la technologie.

La mise en œuvre du projet permettra d'assurer une prestation plus efficace et efficiente des services gouvernementaux, des programmes de réduction de la pauvreté et d'aide sociale, de l'inclusion financière grâce à un meilleur accès aux produits/services bancaires et autres, et de la minimisation de la corruption. (PMD)

SOURCE :

https://www.newswire.lk/2023/07/14/every-citizen-in-sri-lanka-to-get-a-unique-digital-identit/?fbclid=IwAR1iBucKCK0vjLg6LB_9I8utcbuJ7yZdm66kXxyiHrIjXwQZSNt25RqSoTI

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67444
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Ven 21 Juil - 15:22

LA CBDC BRÉSILIENNE PERMET AU GOUVERNEMENT DE GELER LES FONDS, COMME LE DÉCOUVRE UN DÉVELOPPEUR !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Unnam625


19 juillet 2023

Des niveaux de contrôle dangereux

Dans une découverte troublante, la monnaie numérique de la banque centrale brésilienne (CBDC) aurait été conçue avec une fonction permettant au gouvernement de geler les fonds des utilisateurs et d’ajuster les soldes. Cette révélation a été faite par Pedro Magalhaes, un éminent développeur de blockchain et fondateur d’Iora Labs, qui a réussi à décoder les détails techniques sous-jacents de la CBDC.

Magalhaes a analysé l’interface de programmation d’application (API), disponible sur le compte Github de l’autorité monétaire. Sa découverte a mis en lumière un levier de contrôle potentiel et controversé pour le gouvernement brésilien, mais les responsables ont gardé un silence inquiétant en réponse à sa découverte.

Vini Barbosa, expert en crypto-monnaies et journaliste brésilien, a corroboré la révélation sur les médias sociaux. En tant que journaliste pour le portail d’information sur les crypto-monnaies, Portal Do Bitcoin, il a validé l’évaluation de M. Magalhaes, déclarant qu’il avait directement contacté les autorités brésiliennes.

Barbosa a précisé sur Twitter que le pouvoir de « geler ou d’arrêter des montants » dans le système est conforme à la législation brésilienne en vigueur, comme l’indique la réponse de la Banque centrale.

Initialement, Magalhaes, qui a exposé le problème sur LinkedIn à des fins éducatives, a supposé que la fonction de gel serait limitée aux opérations de la DeFi ou la CeFi, dans lesquelles un gel du solde pourrait être justifié pour exécuter une opération de contrat intelligent. Toutefois, il a été informé que la banque centrale avait le pouvoir discrétionnaire d’invoquer cette fonction lorsqu’elle le jugeait nécessaire.

Cela a suscité des appréhensions parmi les Brésiliens, qui se méfient du passé financier tumultueux de leur pays. Leurs craintes ne sont pas sans fondement, puisque le président brésilien a déjà imposé un gel de toutes les finances des citoyens, qui a duré 18 mois dans les années 1990.

Magalhaes plaide en faveur d’une plus grande transparence et d’une meilleure sensibilisation du public afin de contrebalancer l’autorité étendue de la banque centrale sur la CBDC.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/la-cbdc-bresilienne-permet-au-gouvernement-de-geler-des-fonds-comme-le-decouvre-un-developpeur/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67444
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Mer 26 Juil - 17:13

AUSTRALIE : LA COMMONWEALTH BANK SUPPRIME LES RETRAITS ET LES DÉPÔTS EN ESPÈCES !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Unna1149


25 juillet 2023

La Commonwealth Bank supprime les espèces

Dans de nombreuses succursales à travers l’Australie, la Commonwealth Bank a décidé de supprimer les retraits et les dépôts en espèces. Ces succursales de CommBank sont donc devenues « sans numéraire ». Plus tôt cette année, ANZ (Australia and New Zealand Banking Group) a déclaré avoir également supprimé l’argent liquide.

Retirer son argent devient de plus ne plus difficile en Australie

La Commonwealth Bank a ouvert un certain nombre de succursales « sans numéraire » avec des clients qui ne peuvent plus accéder à leur argent en espèces. Les transactions en espèces au guichet ne sont pas disponibles dans ces succursales, y compris la Commonwealth Bank Place qui se situe dans le centre de Sydney. Même situation à Brisbane et Melbourne. Ces agences sans numéraires se nomment « centres spécialisés ».

Les dépôts et les retraits peuvent toujours être effectués via des guichets automatiques sur place, mais pour ceux qui n’ont pas leur carte bancaire à portée de main, les choses deviennent beaucoup plus difficiles. Des retraits « en espèces sans carte » jusqu’à 500 $ par jour à l’aide de l’application CommBank sont disponibles, mais pour ceux qui ont besoin de plus de fonds ou qui n’ont pas leur téléphone avec eux, leur argent n’est pas accessible.

En mars, un autre groupe bancaire avait agi de même : l’Australia and New Zealand Banking Group avait annoncé qu’il supprimait certains de ses services et que certaines succursales n’auraient plus d’argent liquide. Il n’avait, à l’époque, pas révélé quelles succursales seraient touchées, mais avait insisté sur le fait que ce serait seulement un « petit nombre ».

Cette prédominance de la banque numérique fait craindre que la société ne soit devenue trop dépendante de systèmes potentiellement vulnérables

Dans un communiqué, ANZ a déclaré qu’elle maintenait sa décision du « sans numéraire » et a précisé quelles succursales sont concernées : « Certaines succursales ANZ ne gèrent plus d’espèces au comptoir, mais continuent d’avoir de l’argent disponible via nos guichets automatiques intelligents sur place ».

La prédominance de la banque numérique fait craindre que la société ne soit devenue trop dépendante de systèmes potentiellement vulnérables. En effet, les clients de la Commonwealth Bank ont été paralysés après la panne de l’application de la banque au début du mois, les empêchant d’accéder à leurs comptes, de transférer des fonds en ligne ou d’utiliser leurs cartes pour effectuer des achats.

La panne a déclenché un déluge d’appels en colère et de publications sur les réseaux sociaux de la part de clients inquiets qui voulaient savoir pourquoi ils ne pouvaient pas utiliser les services de la banque, y compris certains guichets automatiques. En conclusion, les experts ont fait valoir que l’épisode troublant de la banque du Commonwealth est un aperçu de ce qui peut mal tourner lorsque les gens comptent trop sur les services bancaires en ligne au lieu de garder de l’argent liquide à l’ancienne.

L’expert en cybersécurité Ben Britton, qui travaille en tant que responsable de la sécurité de l’information, a déclaré au Daily Mail Australia que des événements comme ceux-ci ont révélé les vulnérabilités d’une trop forte dépendance aux paiements numériques : « S’il n’y a pas d’Internet, il n’y a pas de transactions, il n’y a pas d’accès à votre argent », a-t-il déclaré.

« Mais si vous avez votre argent dans votre main ou dans votre poche, il se peut qu’il n’y ait pas d’électricité et vous pourrez toujours effectuer des paiements aux gens. L’énorme faiblesse du système est qu’il dépend d’Internet, de la sécurité d’Internet et de la sécurité des appareils individuels. Alors que personne ne peut accéder à distance à l’argent liquide dans votre poche. »

Le tout numérique permet un plus grand contrôle de la société par les banques et les gouvernements

Ben Britton souligne également les possibilités exponentielles pour la cybercriminalité. Selon lui, de nombreux criminels ont cessé de vendre de la drogue, se tournant plutôt vers la fraude en ligne car elle est beaucoup plus rentable et ils sont beaucoup moins susceptibles d’être pris, les transactions en ligne ayant ouvert de nouvelles frontières aux criminels en termes de nombre de personnes qu’ils peuvent cibler et d’énormes sommes d’argent qu’ils peuvent voler :

« Si vous regardez une organisation cybercriminelle ou des individus qui sont des cybercriminels qui souhaitent voler un grand nombre de personnes, ils peuvent voler des millions de dollars à des dizaines de milliers de personnes en une journée. Ce ne serait pas possible d’aller faire ça dans la rue, en privant les citoyens de leur argent liquide. L’ancien système, pièces et espèces physiques, fonctionne depuis des milliers d’années. Il a sans aucun doute ses problèmes, mais nous savons ce qu’ils sont mais si vous regardez le monde numérique, il y a tellement de problèmes inconnus que nous n’avons même pas encore rencontrés. »

Un autre inconvénient d’une société sans numéraire est le manque d’intimité. Chaque fois que vous payez quelque chose numériquement, cela laisse une empreinte numérique, qui peut être surveillée par les banques, et les gouvernements.

C’est pourquoi, malgré ces dangers du tout numérique, il existe bien une volonté politique des mondialistes de faire disparaître les espèces, ce qui facilitera la société de contrôle voulue par les tenanciers de Davos.

Francesca de Villasmundo

SOURCE :

https://magazinelavoixdedieu.wordpress.com/2023/07/26/argent-liquide-en-danger-la-commonwealth-bank-supprime-les-retraits-et-les-depots-en-especes/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67444
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Jeu 27 Juil - 19:14

POUTINE SIGNE LA LOI SUR L'INTRODUCTION DU ROUBLE NUMÉRIQUE EN RUSSIE !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Unnam638


26 juillet 2023

Le rouble numérique est un projet de la CBDC sur lequel la Banque de Russie travaille depuis 2020, date à laquelle elle a publié son premier rapport analytique sur le sujet.Plus tard, le régulateur a mis à jour le rapport en incluant les commentaires des banques russes et d’autres acteurs du marché financier.Le régulateur a annoncé qu’il avait commencé à piloter le système avec un certain nombre de banques russes en février 2022, peu avant que le pays ne commence une guerre en Ukraine.

Comme le rapporte CoinDesk, le projet était initialement considéré par la Banque de Russie à la fois comme un outil contre les sanctions et comme un moyen de contrôler la façon dont le gouvernement dépense l’argent alloué aux projets sociaux.Aujourd’hui, l’attente est terminée !Le jeton numérique centralisé et programmable de la Banque de Russie a officiellement reçu la bénédiction de la Douma d’État mardi.

Des concepts sûrs et pratiques tels que « plateforme de roubles numériques », « participant à la plateforme de roubles numériques », ainsi que « utilisateur de la plateforme de roubles numériques » et « compte numérique (portefeuille) », ont maintenant des définitions concrètes fournies par des pages et des pages de charabia juridique.La législation approuvée désigne la Banque de Russie comme l’unique opérateur de la plateforme de roubles numériques. La Banque centrale sera responsable de tous les aspects de la CBDC « russe », y compris la fonctionnalité, la sécurité et la « comptabilité correcte » des transactions.Interfax a fourni quelques détails supplémentaires sur ce qui a été inclus dans la version finale du projet de loi :

La loi adoptée clarifie l’interdiction de créditer les comptes en roubles numériques, ainsi que l’accumulation d’intérêts sur le solde des roubles numériques. Il est également interdit d’ouvrir des comptes communs en roubles numériques (pour plusieurs utilisateurs).Le document établit également le droit de la Banque centrale d’empêcher un participant à la plateforme (banque) d’effectuer une transaction si le régulateur soupçonne qu’elle est effectuée sans le consentement du client. Dans ce cas, la Banque centrale informera la banque ou le client de la possibilité d’envoyer un deuxième ordre en utilisant les mêmes détails et pour le même montant. Dès réception d’un nouvel ordre, la Banque centrale est tenue de l’honorer.En outre, conformément à la loi, la Banque de Russie pourra conclure des accords avec d’autres opérateurs de CBDC [c’est-à-dire d’autres banques centrales] – non seulement d’un État étranger, mais aussi d’un groupe d’États étrangers.

Soit dit en passant : Le rapport d’Interfax contient également un commentaire intéressant de la première vice-présidente de la Banque de Russie, Olga Skorobogatova, qui est très enthousiaste quant à la possibilité de créer non seulement des CBDC « nationales », mais aussi des CBDC pour « tout un espace ». Et dire que certains inquiets crédules prétendent que les CBDC pourraient saper le peu qui reste de la souveraineté nationale.Les principales dispositions de la loi entreront en vigueur le 1er août 2023.La législation ouvre également la voie à un projet en plusieurs phases destiné à intégrer le rouble numérique dans l’économie russe.RBC explique :

Comme indiqué dans les documents relatifs au rouble numérique sur le site web de la Banque de Russie, la Banque centrale introduira [la CBDC] par étapes : « Tout d’abord, nous devons mener un projet pilote sur de vrais roubles numériques avec de vrais clients, et mettre au point les opérations de base avec les banques (ouverture et fermeture de portefeuilles numériques, transfert de roubles numériques entre citoyens, paiement d’achats et de services à l’aide d’un code QR). À l’avenir, la gamme d’opérations sera élargie. […] La décision d’étendre le rouble numérique sera prise en fonction des résultats obtenus à toutes les étapes du projet pilote et en tenant compte des commentaires des participants. »Un représentant de VTB a déclaré à RBC que les tests se dérouleront en mode « amis et famille », en utilisant un petit cercle de clients et d’employés de la banque. Les banques testeront toutes les opérations principales : l’enregistrement et l’ouverture d’un portefeuille, son réapprovisionnement, le retrait de fonds d’un portefeuille numérique vers un compte autre qu’en espèces, les transferts d’un client à un autre, ainsi que les paiements et les transactions auto-exécutoires, selon Alexei Matveev, responsable du département de développement des activités de paiement à l’Alfa Bank.

Je ne vous ferai pas perdre votre temps en vous expliquant pourquoi le rouble numérique n’est pas différent de l’euro numérique, du peso numérique ou de n’importe quel autre jeton numérique qui vous écrase l’âme et que votre propre gouvernement est en train de vendre.Oui, les intellectuels les plus respectés d’Internet ont vaillamment tenté de présenter le rouble numérique comme une pièce de monnaie numérique anti-sanctions, protectrice de la souveraineté, totalement volontaire, extrêmement amicale et bienveillante.Mais malheureusement, ces experts très sérieux sont très sérieusement mésinformés

Une dernière réflexion avant de vous quitter.Les gars, c’était une grande nouvelle : le rouble numérique est désormais officiel. Il a désormais un statut juridique officiel. C’est arrivé. Il est là et il n’est probablement pas près de disparaître.Pour le meilleur ou pour le pire (probablement pour le pire, mais on ne sait jamais !), la ratification de cette loi a été un événement historique.Et où est la couverture médiatique ? CELA S’EST PASSÉ IL Y A DEUX JOURS.J’ai consulté RT.com, la première source d’informations sur la Russie. Je n’ai rien trouvé.(Ou peut-être que je ne l’ai pas vu ? Ou peut-être sont-ils à quelques secondes de publier un rapport sur cet événement capital, qui s’est produit il y a près de 48 heures).Allons, allons. Les gens semblent s’intéresser à la Russie. Les CBDC suscitent également beaucoup d’intérêt. Mais pour une raison ou une autre, lorsque vous mettez ces deux choses ensemble… [bruits de crickets].

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/poutine-signe-la-loi-sur-lintroduction-du-rouble-numerique-en-russie/Partagez


_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67444
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Ven 28 Juil - 18:19

LEURS PUBLICATIONS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX ONT-ELLES ENTRAÎNÉ LA CLÔTURE DE LEUR COMPTE BANCAIRE ?


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Unnam639


28 juillet 2023

Davantage de témoignages d’individus débancarisés en provenance du Royaume-Uni.

La militarisation des banques contre leurs propres clients (ou débancarisation) est un phénomène qui ne semble pas s’essouffler.

Et cela rend les projets d’introduction de monnaies numériques des banques centrales (CBDC) encore plus suspects, car cela faciliterait grandement ce genre d’activité de la part des institutions financières.

En ce qui concerne les cas bien connus, après que les manifestants civils canadiens du « Convoi de la liberté » ont eu un réveil brutal en se voyant refuser temporairement par le gouvernement l’accès à leur argent en banque – pour avoir osé critiquer les politiques Covid de ce gouvernement, ce fut au tour d’un ancien membre du Parlement européen (MEP) et leader du parti UKIP, Nigel Farage, de se faire « débancariser » dans son propre pays.

Aujourd’hui, un certain nombre de « clients réguliers » de NatWest et de sa filiale Coutts partagent en ligne leurs expériences apparemment similaires. En d’autres termes, ils soupçonnent fortement la banque de fermer leurs comptes pour des raisons politiques.

Plus précisément, il s’agit d’une forme de punition pour les opinions politiques de ces personnes, qui critiquent les restrictions imposées par le covid, la politique migratoire, le NHS, etc.

Et ceux qui se trouvent du mauvais côté de ces apparentes machinations de la part de la banque affirment qu’il n’y avait vraiment aucune raison à cela, refusant d’accepter que l’expression d’opinions politiques ou le fait d’être victime d’une « vengeance personnelle » soient considérés comme des raisons suffisantes.

Les grandes banques et les grandes entreprises technologiques ont en commun de prendre des décisions obscures mais graves, telles que le déplateformage, la débancarisation ou la censure pure et simple, sans avoir le sentiment qu’elles doivent à leurs utilisateurs/clients une explication appropriée.

L’un des clients de longue date de NatWest dont le compte a été mystérieusement fermé, Tej Bal, propriétaire d’une petite entreprise, est cité dans les médias comme se demandant si la raison en est ses messages « politiques ».

Il s’agissait notamment de ce que Bal décrit comme des réflexions « sans langue de bois » sur les fermetures de Covid et le soutien à la protestation d’un agriculteur en Inde.

Il se peut aussi que la banque n’apprécie pas le fait que Bal ait remboursé un prêt par anticipation et qu’il ait décidé de fermer ses cartes de crédit.

Un autre client qui s’est manifesté, Mayur Patel, également propriétaire d’une entreprise, est presque sûr que la décision de NatWest de fermer son compte a un rapport avec les critiques sur les restrictions relatives au covid – et il considère cela comme une « vengeance personnelle ».

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/leurs-publications-sur-les-medias-sociaux-ont-elles-entraine-la-cloture-de-leur-compte-bancaire/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67444
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 8 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Sam 29 Juil - 16:01

@ Tous :


L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67444
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 17 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 17  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum