Chaos dans la loi (I) (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Chaos dans la loi (I) (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).

Aller en bas

Chaos dans la loi (I) (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles). Empty Chaos dans la loi (I) (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).

Message  Invité Sam 22 Oct 2011 - 14:58

16 novembre 1978
Chaos dans la Loi, ai-Je dit, et quel chaos, car il est l'inévitable conséquence du chaos doctrinal dans la mesure où la Loi s'appuie sur la Foi et la Foi sur la Révélation, de sorte que si la Révélation et la Foi sont en crise, la Loi l'est aussi.
Là aussi nous pourrions juger superflues les explications, dans la mesure où tout est rendu évident par le 1er Commandement: «Je suis le Seigneur ton Dieu : tu n'auras pas d'autre Dieu en dehors de Moi ! » Mais que se passe-t-il en présence de cette loi première et fondamentale ?
Celle-ci est donnée comme fondement de toute la Loi, car le fondement de toute la Loi est Dieu qui se présente ainsi à l'homme : Moi seul Je suis votre Dieu. Moi seul vous honorerez, car il n'y a pas d'autres dieux. Moi seul Je suis la première, seule et absolue Réalité, d'où proviennent toutes les autres, visibles et invisibles, humaines et cosmiques, et devant cette seule Réalité l'homme doit s'incliner, à cette seule Réalité il doit se soumettre.
S'y soustraire représente une terrible rébellion, punissable de peines qui transcendent le temps et l'espace, peines éternelles donc. Fait en soi épouvantable dans la mesure où il est le produit de la rébellion des puissances obscures de l'enfer et devient un sort horrible pour l'homme qui refuse de reconnaître Dieu comme son Créateur et Seigneur.

De tout on a fait un Dieu, sauf de Dieu lui-même
De cette sublime réalité découle comme conséquence naturelle la sainte crainte de Dieu que l'homme aujourd'hui a non seulement foulée aux pieds, mais même écartée jusqu'à s'organiser sans Lui. Ils sont peu nombreux ceux qui ont le respect du Seigneur, même parmi les chrétiens... Qu'il suffise de penser au déluge de blasphèmes, souvent voulus, divulgués, enseignés à dessein, et même rémunérés et récompensés !
En une autre occasion, Je t'ai dit que de tout on a fait un Dieu, sauf de Dieu lui-même : de l'argent, des passions les plus sordides, de la science, de tout. Et si cela n'est pas un chaos, mon fils, qu'est-ce donc qu'on pourra appeler chaos ?
Prenons un autre exemple: «Souviens-toi de sanctifier les fêtes !» Tu vois de quelle façon on sanctifie la fête aujourd'hui ! Pour éviter le pire a été imaginée la messe anticipée... Dimanche : dies Domini... C'est le jour du Seigneur, c'est le jour où on commémore la Résurrection.
Mais pour ces dernières générations ne comptent pas les valeurs de l'Esprit, de la Foi, de la fidélité à Dieu, Alpha et Oméga de tout et de tous. C'est la matière qui doit remplacer Dieu, la matière, coûte que coûte, doit prévaloir sur l'Esprit... C'est pourquoi, le dimanche, on voit les stades combles, les plages et les montagnes peuplées comme les villes : il faut se divertir; non pas se reposer, mais se divertir à tout prix !
Dieu a donné à l'homme le dimanche pour qu'il se repose des fatigues et, mises à part les préoccupations quotidiennes, qu'il ne puisse oublier sa dignité de fils de Dieu, sa destinée, l' éternité bienheureuse, et pour que, se sanctifiant lui-même dans le repos et la prière, il honore Dieu.
Je ne crois pas qu'il y ait autre chose à ajouter au sujet des conséquences de ce processus de réduction matérialiste du plan du Seigneur. Il y faudrait des livres et non un bref message.
Celui qui est dans l'obscurité voulue et coupable ne peut voir
Je t'ai parlé de gigantesques manoeuvres d' encerclement de mon Eglise. Ce qui a été dit concerne seulement un aspect particulier du grand plan de démolition interne et externe que l'on justifie par des prétextes futiles et ridicules, valables seulement pour ceux qui ont étouffé la foi dans leur âme mais absolument inexistants pour ceux qui ont la vision juste et grandiose de la foi, vision qui transcende la matière et le temps pour arriver jusqu'à la Lumière infinie de Dieu.
N'oublie pas, fils, que celui qui est dans l'obscurité voulue et coupable ne voit pas, ne peut pas voir !
Voulons-nous jeter encore un regard sur la famille, autre point fondamental de l'Eglise ?
Là aussi, le chaos. L'homme étant en crise, il ne pouvait manquer d'y avoir crise de la famille, en plein processus de dissolution.
Aujourd'hui, la famille est conçue et voulue contre Dieu. Le divorce et l'avortement reconnus et acceptés par tous les peuples chrétiens en sont une solennelle confirmation ...
Mais J'ai parlé de plein processus de dissolution; pourquoi s'est-il produit ? Observe le plan vraiment diabolique par le moyen duquel on est arrivé à ôter la spiritualité dans la famille actuelle : relâchement spirituel qui faisait que depuis plusieurs générations, la prière, surtout la prière communautaire, était négligée.
Aucune vie ne se maintient si elle n'est pas alimentée. La vie de la grâce elle-même, si elle n'est pas alimentée, s'éteint. C'est ce qui s'est produit dans la quasi-totalité des familles chrétiennes, de sorte que la vie de la grâce une fois éteinte, le péché a fait son entrée. Le mariage souvent et même trop souvent est conçu comme un moyen de plaisir : péchés et crimes contre la maternité...
Cela suffit pour que les forces du Mal entrent pour accomplir leur oeuvre infâme. Puis ...la presse, le cinéma, la télévision sont en train de faire le reste ... Mais maintenant c'est assez, même si l'entretien sur la famille est à peine esquissé.
Je te bénis, fils, ne crains pas; Dieu est présent partout et Il est plus fort que toutes les puissances du Mal.

Aime-Moi et répare !
(Source : Editions du Parvis – Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles – 1990 – chapitre 106 pages 218/220).
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum