Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu... - Page 33
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Page 33 sur 34 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Ven 2 Juin 2017 - 18:53

Cameroun: 7 morts dans un attentat
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 02/06/2017 à 13:52 Publié le 02/06/2017 à 13:48

Au moins sept civils ont été tués et des dizaines d'autres blessés ce matin dans un double attentat-suicide à Kolofata, dans l'extrême-nord du Cameroun, cible des attaques du groupe djihadiste nigérian Boko Haram.
» Lire aussi - Sous pression, Boko Haram revient à une brutale stratégie terroriste
"Il y a eu deux attentats ce matin à Kolofata", a affirmé un responsable local du comité de vigilance de Kolofata, localité proche de la frontière avec le Nigeria.
"Sept personnes (civils) sont mortes sur place. Il y a eu une dizaine de blessés", a ajouté ce responsable du comité de vigilance, ces groupes de civils qui tentent de prévenir les attentats de Boko Haram.
"Les deux kamikazes étaient des hommes, mais nous ne savons pas comment ils ont réussi à déjouer la vigilance des comités de vigilance pour s'infiltrer dans la ville", a-t-il précisé.
Le double attentat a été confirmé par une autorité camerounaise sous couvert d'anonymat.
"Le bilan officiel des victimes n'est pas encore disponible, mais il tournerait autour de neuf morts et une trentaine de blessés", a-t-elle rapporté, sans préciser si les kamikazes étaient inclus. "Le bilan peut évoluer puisque le pronostic vital de certains blessés est engagé", a ajouté cette source.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2543
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Ven 9 Juin 2017 - 19:36

Irak: 31 personnes tuées dans un attentat
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 09/06/2017 à 15:52 Publié le 09/06/2017 à 13:35

Au moins 31 personnes ont été tuées aujourd'hui par une kamikaze qui s'est fait exploser sur un marché d'une ville au sud de Bagdad, un attentat revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).
L'assaillante avait caché sa bombe sous son voile intégral.
Au moins 34 autres personnes ont été blessées sur le marché qui se tenait dans le centre de cette ville située à une soixantaine de km au sud de Bagdad.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2543
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Dim 18 Juin 2017 - 14:56

Yémen: 24 civils tués dans une frappe saoudienne
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 18/06/2017 à 14:34 Publié le 18/06/2017 à 14:32

Au moins 24 civils yéménites ont été tués dimanche à l'aube dans un raid aérien sur un marché de qat, dans un fief des rebelles chiites dans le nord du Yémen près de la frontière saoudienne.
Le raid attribué par ces sources à l'aviation de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite combattant les rebelles Houthis a visé des vendeurs et des clients du marché de qat, une herbe euphorisante largement consommée au Yémen. Le marché visé, appelé Souk al-Machnak, est situé dans la sous-préfecture de Chadaa dans la province de Saada.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2543
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Sam 24 Juin 2017 - 14:41

Afghanistan: plus de 200 tués et 700 blessés, le pire ramadan depuis 2001
AFP
Publié le 24/06/2017 à 13:45 | AFP
Afghanistan: plus de 200 tués et 700 blessés, le pire ramadan depuis 2001 © AFP / SHAH MARAI AFP
L'Afghanistan vient de vivre le mois de ramadan le plus meurtrier depuis le début de l'opération américaine en 2001, selon un décompte de l'AFP à la veille de l'Aïd, avec au moins 200 morts, principalement civils, et 700 blessés.
Ce mois sacré pour les musulmans, entamé le 27 mai, a été notamment marqué par une attaque au camion piégé en plein Kaboul le 31 mai. Cet attentat qui visait le quartier diplomatique, la pire qu'ait subi Kaboul en 16 ans, a fait au moins 150 tués - tous Afghans - et 400 blessés.
L'attentat, qui n'a pas été revendiquée, a jeté des centaines de manifestants dans les rues pour protester contre l'insécurité, dont quatre au moins ont été tués par les tirs de la police.
Trois kamikazes se sont fait exploser le lendemain, 2 juin, pendant les funérailles d'une des victimes, tuant encore sept personnes.
Le carnage du 31 mai et les événements qui ont suivi ont laissé la capitale sonnée, hantée par la peur d'un nouvel attentat.
Des forces de sécurité afghanes sur les lieux d'une attaque au camion piégée, le 31 mai 2017 à Kaboul © SHAH MARAI AFPDes forces de sécurité afghanes sur les lieux d'une attaque au camion piégée, le 31 mai 2017 à Kaboul © SHAH MARAI AFP
Les hostilités avaient commencé au premier jour du jeûne, avec l'explosion à Khost (est) d'une voiture piégée par les talibans ciblant une milice locale de sinistre réputation, financée par la CIA: treize personnes avaient été tuées et six avaient été blessées.
Les talibans, mais aussi le groupe Etat islamique - installé principalement dans l'est mais connu pour viser la minorité chiite - ont également attaqué une mosquée chiite dans Kaboul, un site de prière à Herat (est) et plusieurs positions des forces de sécurité dans les provinces de Parwan et de Paktia, causant la mort de 20 personnes et blessant des dizaines de personnes.
"C'était le mois le plus meurtrier pour les Afghans pieux et pour tous ceux qui observent le jeûne", a confirmé à l'AFP l'analyste politique, le général Abdul Wahid Taqat.
"Ils ont tué partout où ils pouvaient, dans les mosquées, dans les rues ... parce qu'ils pensent que plus ils tuent plus grande sera la récompense", ajoute-t-il.
Alors que la fin du ramadan approchait, avec la célébration de l'Aïd dimanche, une voiture piégée a fait jeudi 34 morts et une soixantaine de blessés jeudi à Lashkar Gah, capitale du Helmand dans le sud: l'attentat, devant une branche de la New Kabul Bank, visait une foule de civils et de forces de sécurité attendant de pouvoir toucher leurs salaires.
24/06/2017 13:44:07 - Kaboul (AFP) - © 2017 AFP

Irak: fuyant "l'enfer" du vieux Mossoul, des survivants traumatisés
AFP
Publié le 24/06/2017 à 12:20 | AFP
Irak: fuyant "l'enfer" du vieux Mossoul, des survivants traumatisés © AFP / MOHAMED EL-SHAHED AFP
Tremblants et fantomatiques, ils disent revenir de "l'enfer". Ces habitants du vieux Mossoul libérés du joug des jihadistes devant l'avancée de l'armée irakienne, ont échappé à la mort et à la famine, pas aux drames et aux traumatismes.
Ils arrivent par petites grappes familiales, jetés par des blindés des forces spéciales irakiennes sur le trottoir d'une avenue poussiéreuse, bétonnée et déserte, n'étaient les quelques soldats et la clinique de fortune chargée de les accueillir.
A quelques centaines de mètres de là, les combats font rage dans leurs quartiers du vieux Mossoul, un dédale millénaire de ruelles et maisons de pierre.
L'armée y avance dans les derniers kilomètres carrés encore tenus par des centaines de jihadistes du groupe Etat islamique (EI), encerclés et décidés à lutter jusqu'au bout, c'est-à-dire jusqu'à la mort, au milieu des dizaines de milliers de civils pris au piège.
Une femme qui a fui les combats dans la Vieille ville de Mossoul, est prise en charge par les forces armées irakiennes, le 23 juin 2017 © MOHAMED EL-SHAHED AFPUne femme qui a fui les combats dans la Vieille ville de Mossoul, est prise en charge par les forces armées irakiennes, le 23 juin 2017 © MOHAMED EL-SHAHED AFP
Chaque maison reprise permet aux soldats de libérer des civils, terrés chez eux par peur du cocktail meurtrier qui décime la vieille ville: bombardements aériens irakiens et de la coalition internationale, obus et snipers jihadistes qui n'hésitent pas à tirer sur quiconque voudrait s'échapper.
Les civils sont déposés à la clinique une fois leur identité vérifiée. Les soldats y distribuent de l'eau et des biscuits, sur lesquels les enfants affamés se jettent sans retenue, retrouvant un peu de sourire.
Les adultes semblent plus marqués, comme si ce qu'ils décrivent tous comme un "enfer" les avait fait basculer dans une vie parallèle décharnée.
'On revient de la mort'

Des civils fuyant les combats dans la Vieille ville de Mossoul, sont pris en charge par les forces armées irakiennes, le 23 juin 2017 © MOHAMED EL-SHAHED AFPDes civils fuyant les combats dans la Vieille ville de Mossoul, sont pris en charge par les forces armées irakiennes, le 23 juin 2017 © MOHAMED EL-SHAHED AFP
"Trop d'innocents ont été tués", crie dans le vide une femme sans âge enveloppée de noir.
"On revient de la mort", lâche Amir, 32 ans, le teint gris, qui tremble comme une feuille entre ses fils de 2 et 4 ans, Qoussaï et Hassan.
Il montre un vieux gobelet métallique où gît un petit tas de miettes de pain gardé comme un trésor: "Voilà ce qu'on mange depuis des semaines".
Pendant des semaines, Oum Nashwane, la soixantaine chétive, a elle nourri sa famille avec "de la farine mélangée à de l'eau", qu'elle faisait cuire. Le ventre vide, elle ne pensait plus qu'à une chose: "oublier la faim".
Les civils "sont terrés dans leurs sous-sol et meurent quasiment de faim", note un officier. "Certains vont jusqu'à manger de l'herbe, d'autres des chiens".
"La plupart souffrent de déshydratation, de malnutrition, les enfants notamment. Les adultes sont souvent hystériques, car ils ont souvent perdu trois ou quatre membres de leur famille", explique Ahmed Diran, un des volontaires à la clinique.
"Et le pire est peut-être à venir, dit-il, car plus l'armée avance, plus les civils sont entassés avec les jihadistes dans un nombre réduit de bâtiments, et donc vulnérables".
Déloger l'EI du vieux Mossoul permettra à l'armée irakienne de reprendre le contrôle de la totalité de cette deuxième ville d'Irak tombée en juin 2014 aux mains des jihadistes.
'Prenez tout mon sang' !

Des civils fuyant les combats dans la Vieille ville de Mossoul, sont pris en charge par les forces armées irakiennes, le 23 juin 2017 © MOHAMED EL-SHAHED AFPDes civils fuyant les combats dans la Vieille ville de Mossoul, sont pris en charge par les forces armées irakiennes, le 23 juin 2017 © MOHAMED EL-SHAHED AFP
L'accueil des déplacés de la vieille ville ne va pas sans une certaine tension, une partie de la population les soupçonnant de mansuétude voire de sympathie pour l'EI, eux qui auront attendu trois ans pour fuir les jihadistes.
S'y est ajouté l'attentat de jeudi dans un quartier voisin, perpétré par un kamikaze de l'EI infiltré parmi des civils fuyant la vieille ville. Il y a eu 12 morts.
Un énième blindé arrive sirène hurlante, déversant un couple qui porte un petit corps inerte et ensanglanté.
La femme, longue tunique noire et voile rose, s'écroule sur une chaise en hurlant aux soldats: "On vous attendait depuis des mois, pourquoi avez-vous tant tardé ?"
Ses bras sont inondés du sang de son unique enfant, d'environ 6 ans, fauché au détour d'une ruelle de la vieille ville par un tir venu d'on ne sait où.
Allongé et soigné par les médecins sur un brancard de la clinique, il est entre la vie et la mort.
Sa mère se tape la tête contre un mur. "C'est mon seul enfant, sauvez-le je vous en supplie. Prenez tout mon sang s'il le faut" ! crie-t-elle.
Elle raconte que malgré les menaces de l'EI, elle et son mari avaient décidé de quitter la vieille ville après la mort de deux de leurs proches dans un bombardement.
Le petit s'en faisait une joie, gémit sa mère. "Il avait faim, il disait: 'je veux aller dire bonjour aux soldats et qu'ils me donnent des biscuits'".
24/06/2017 12:19:55 - Mossoul (Irak) (AFP) - © 2017 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2543
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Mer 5 Juil 2017 - 18:16

Trois militaires tués par balle au sud du Caire
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 05/07/2017 à 15:22 Publié le 05/07/2017 à 15:07

Deux officiers à la retraite et un soldat égyptiens ont été tués par balle à un péage d'autoroute au sud du Caire, a annoncé aujourd'hui l'armée.
Depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, militaires et policiers sont
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2543
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Mer 12 Juil 2017 - 19:20

Nigeria: 15 morts dans un quadruple attentat
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 12/07/2017 à 15:19 Publié le 12/07/2017 à 15:03
r
Au moins quinze personnes ont été tuées dans un quadruple attentat-suicide perpétrée par des femmes à Maiduguri, la capitale du nord-est du Nigeria, régulièrement visée par le groupe jihadiste Boko Haram, a annoncé aujourd'hui la police.

Quatre femmes kamikazes se sont fait exploser en différents endroits du quartier Molai Kalemari mardi soir "tuant 19 personnes" dont elles-mêmes, a déclaré à la presse le commissaire de police de l'Etat du Borno, Damien Chukwu.
Selon le commissaire, la plupart des victimes sont des membres de milices civiles, qui tiennent de nombreux postes de contrôle à Maiduguri et participent à certaines opérations militaires pour combattre les insurgés aux côtés de l'armée nigériane. "Au total, 23 personnes ont été blessées", a-t-il ajouté, laissant entendre que le bilan pourrait s'alourdir.
Bello Danbatta, porte-parole des groupes de milices civiles ("civilian JTF") et responsable de la sécurité à l'Agence de gestion des urgences du Borno (Sema), a affirmé que ses hommes étaient visés, deux des kamikazes ayant déclenché leurs explosifs à des postes de contrôle gérés par des miliciens.
"En tout, nous avons perdu 12" hommes, a-t-il déclaré. Ils "ont sacrifié leur vie pour protéger leur peuple et la vie et les biens des citoyens de l'Etat de Borno".
"Si Dieu le veut, nous allons continuer à lutter contre cette insurrection", a-t-il ajouté.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2543
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Ven 21 Juil 2017 - 18:00









Le monde est désormais plongé dans le chaos, prions pour toutes les victimes et leurs bourreaux.

Nigéria: 112 morts suite à une erreur de «marquage»
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 21/07/2017 à 17:15 Publié le 21/07/2017 à 17:09

L'armée nigériane a affirmé aujourd'hui que le bombardement ayant accidentellement tué 112 civils en janvier dans un camp de déplacés du nord-est était dû à une erreur de "marquage", estimant que les déplacés n'étaient pas censés se trouver à cet endroit.
Le 17 janvier, des avions de chasse avaient frappé le camp de Rann, dans le nord-est du Nigeria, pendant que des organisations humanitaires distribuaient de la nourriture aux personnes déplacées fuyant les violences du groupe jihadiste Boko Haram.
» Lire aussi - Nigeria : 50 morts dans le bombardement «d'une mauvaise cible» par l'armée
La hiérarchie militaire avait à l'époque qualifié d'"accidentel" le bombardement meurtrier, dans lequel près de 100 personnes, dont beaucoup de femmes et d'enfants, ont également été blessées.
La commission d'enquête de l'armée de l'air chargée de faire la lumière sur ce drame était censée publier son rapport en février. Le porte-parole de la Défense, le major général John Enenche, n'a pas donné d'explications concernant les six mois de retard pris. Mais dans une brève déclaration, il a blâmé le "manque de marquage approprié de la zone" du bombardement, lors d'une conférence de presse vendredi à Abuja.
"L'emplacement ne figurait pas sur la carte opérationnelle (de l'armée, ndlr) en tant que base humanitaire", a-t-il affirmé à propos de ce camp, pourtant géré par l'armée, et qui abritait entre 20.000 et 40.000 personnes. "Les gens n'étaient pas censés se rassembler dans ce lieu", selon M. Enenche, ajoutant que les personnes déplacées s'étaient massées "près du camp" et non dedans.
Le responsable militaire a affirmé que les combattants de Boko Haram, actifs dans cette zone du nord de l'Etat de Borno, se rassemblent de manière similaire avant d'attaquer des civils. "Lorsque le mouvement de masse a été détecté grâce à l'observation aérienne par satellite, on a cru qu'il s'agissait d'une activité terroriste de Boko Haram, qui devait être neutralisée rapidement", a-t-il poursuivi.

Nigéria: 112 morts suite à une erreur de «marquage»

Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 21/07/2017 à 17:15 Publié le 21/07/2017 à 17:09

L'armée nigériane a affirmé aujourd'hui que le bombardement ayant accidentellement tué 112 civils en janvier dans un camp de déplacés du nord-est était dû à une erreur de "marquage", estimant que les déplacés n'étaient pas censés se trouver à cet endroit.
Le 17 janvier, des avions de chasse avaient frappé le camp de Rann, dans le nord-est du Nigeria, pendant que des organisations humanitaires distribuaient de la nourriture aux personnes déplacées fuyant les violences du groupe jihadiste Boko Haram.
» Lire aussi - Nigeria : 50 morts dans le bombardement «d'une mauvaise cible» par l'armée
La hiérarchie militaire avait à l'époque qualifié d'"accidentel" le bombardement meurtrier, dans lequel près de 100 personnes, dont beaucoup de femmes et d'enfants, ont également été blessées.
La commission d'enquête de l'armée de l'air chargée de faire la lumière sur ce drame était censée publier son rapport en février. Le porte-parole de la Défense, le major général John Enenche, n'a pas donné d'explications concernant les six mois de retard pris. Mais dans une brève déclaration, il a blâmé le "manque de marquage approprié de la zone" du bombardement, lors d'une conférence de presse vendredi à Abuja.
"L'emplacement ne figurait pas sur la carte opérationnelle (de l'armée, ndlr) en tant que base humanitaire", a-t-il affirmé à propos de ce camp, pourtant géré par l'armée, et qui abritait entre 20.000 et 40.000 personnes. "Les gens n'étaient pas censés se rassembler dans ce lieu", selon M. Enenche, ajoutant que les personnes déplacées s'étaient massées "près du camp" et non dedans.
Le responsable militaire a affirmé que les combattants de Boko Haram, actifs dans cette zone du nord de l'Etat de Borno, se rassemblent de manière similaire avant d'attaquer des civils. "Lorsque le mouvement de masse a été détecté grâce à l'observation aérienne par satellite, on a cru qu'il s'agissait d'une activité terroriste de Boko Haram, qui devait être neutralisée rapidement", a-t-il poursuivi.

Venezuela: 100 morts depuis début avril

Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 21/07/2017 à 15:54 Publié le 21/07/2017 à 15:49

La vague de protestations violentes contre le président vénézuélien Nicolas Maduro a déjà fait 100 morts depuis début avril, a annoncé le parquet aujourd'hui.
» Lire aussi - Venezuela : encore deux manifestants tués lors de la journée de grève générale
Le 100e mort est un jeune de 15 ans décédé hier aux cours d'une manifestation dans l'Etat de Zulia (ouest), durant la grève générale de 24 heures à l'appel de l'opposition.

Mexique: 8 trafiquants de drogue tués par la police
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 21/07/2017 à 14:34 Publié le 21/07/2017 à 14:29

L'armée mexicaine a abattu hier huit trafiquants de drogue présumés, lors d'une fusillade à Mexico, provoquant des violences urbaines inédites dans la capitale.
» Lire aussi - Le Mexique, pays le plus meurtrier après la Syrie
Les militaires ont tué les suspects, dont un baron de la drogue présumé, lors d'un raid dans le quartier Tlahuac, situé dans l'est de la métropole habitée par quelque 21 millions de personnes. "Felipe de Jesus 'N' était à la tête d'une organisation criminelle extrêmement violente" qui opérait dans ce secteur de la ville, a déclaré l'armée dans un communiqué.
Alors que des centaines de policiers et de soldats investissaient les lieux à bord de véhicules blindés, appuyés par un hélicoptère, de nombreux motards non identifiés ont multiplié les dégâts dans des zones voisines, mettant le feu à plusieurs véhicules.
Les fusillades entre les forces de sécurité et les criminels sont communes dans l'Etat du Sinaloa, à l'ouest du Mexique, ou dans ceux du Tamaulipas et du Chihuahua, dans le nord, où les cartels de la drogue sont bien implantés. En revanche, la capitale Mexico était jusqu'à présent épargnée. Le maire de la ville, Miguel Angel Mancera, a plusieurs fois répété que les puissants cartels du pays n'y opéraient pas.
Il a déclaré à la chaîne de télévision Televisa que l'opération menée dans le quartier Tlahuac était préparée "depuis plus de sept mois" et que le gang visé ne jouait pas dans la même catégorie que les plus grands cartels. "Cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas dangereux et violents", a-t-il ajouté.
Le Mexique connait actuellement une vague de violences extrêmes, s'étendant à des zones auparavant préservées. En mai, le pays a connu un triste record avec 2186 homicides recensés, une moyenne de 70 par jour. Le pire bilan depuis 20 ans et le début de l'enregistrement des données.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2543
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Sam 29 Juil 2017 - 21:44

Comment le Venezuela a basculé dans le chaos
Par Roland Gauron Publié le 29/07/2017 à 11:00
Depuis début avril, on dénombre officiellement plus d'une centaine de morts dans les heurts qui opposent les manifestants anti-Maduro et les forces de l'ordre.

INFOGRAPHIE - Le pays est secoué depuis avril par une vague de manifestations hostiles au président chaviste Nicolas Maduro qui joue son va-tout dimanche avec l'élection d'une assemblée constituante. Comment en est-il arrivé là ? Voici un an et demi de troubles politiques résumés en 20 dates.
La grave crise politique qui frappe le Venezuela depuis des mois atteint un pic ce week-end. Le pays élit dimanche les membres d'une Assemblée avec pour mission de réécrire la Constitution. L'opposition antichaviste dénonce un moyen pour le président Nicolas Maduro de se cramponner au pouvoir, quand le gouvernement, lui, assure que cette future Assemblée apportera la paix et permettra au pays de se redresser économiquement. Le scrutin se déroulera dans un climat de tension extrême. Depuis début avril, on dénombre officiellement plus d'une centaine de morts.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2543
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Mar 1 Aoû 2017 - 19:25

Afghanistan: plus de 20 morts dans un attentat anti-chiite à Hérat
AFP
Publié le 01/08/2017 à 19:16 | AFP
Afghanistan: plus de 20 morts dans un attentat anti-chiite à Hérat © AFP / Sabrina BLANCHARD
Plus de 20 personnes ont été tuées et trente blessées dans un attentat-suicide contre une mosquée chiite de Hérat, principale ville de l'ouest de l'Afghanistan, proche de la frontière iranienne, ont rapporté des sources hospitalières à l'AFP.
"Jusqu'à présent nous avons reçus plus de vingt corps et plus de trente blessés", a indiqué à l'AFP le porte-parole de l'établissement régional, Rafiq Shirzai, plus d'une heure après l'explosion.
01/08/2017 19:15:40 - Hérat (Afghanistan) (AFP) - © 2017 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2543
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Mer 9 Aoû 2017 - 5:42

Séisme en Chine: au moins 13 morts et 175 blessés
AFP
Modifié le 09/08/2017 à 04:12 - Publié le 08/08/2017 à 22:32 | AFP
Séisme en Chine: au moins 13 morts et 175 blessés © AFP / STR AFP
Le séisme de magnitude 6.5 qui a frappé la province chinoise du Sichuan, dans le sud-ouest du pays, a fait au moins 13 morts et 175 blessés, selon un bilan provisoire diffusé mercredi matin, les autorités disant redouter jusqu'à une centaine morts et des milliers de blessés.
Treize personnes ont péri et 175 ont été blessées lors du séisme qui s'est produit mardi soir, a rapporté la télévision d'Etat CCTV, citant des chiffres des autorités provinciales du Sichuan.
L'agence de presse officielle Chine nouvelle (Xinhua) avait de son côté fait état un peu plus tôt de neuf morts, précisant que cinq des personnes décédées étaient des visiteurs d'une zone touristique comprenant un parc national très fréquenté.
De premières images montraient des sauveteurs paramilitaires en gilet orange fouillant des décombres à la recherche de survivants. Le président Xi Jinping a appelé à "des efforts tous azimuts afin d'organiser rapidement les secours et de venir en aide aux blessés".
La "Commission nationale pour la réduction des catastrophes" a estimé que 100 personnes pourraient avoir été tuées dans la secousse, un bilan qui se fonde sur les chiffres du recensement réalisé en 2010 dans cette région montagneuse et peu peuplée.
Le séisme pourrait avoir fait des milliers de blessés et plus de 130.000 habitations ont pu être endommagées, selon la Commission.
Le tremblement de terre est survenu à 21H20 locales (13H20 GMT) dans une zone reculée du Sichuan, non loin de la zone où un séisme de magnitude 8 avait fait 87.000 morts et disparus en 2008, a indiqué l'institut géologique américain (USGS).
L'épicentre se trouvait à 284 kilomètres au nord de la capitale provinciale Chengdu, et à une profondeur de 10 kilomètres, selon l'USGS.
Des pompiers chinois à Longnan s'apprêtent à partir vers des zones sinistrées après un séisme, le 8 août 2017 © STR AFPDes pompiers chinois à Longnan s'apprêtent à partir vers des zones sinistrées après un séisme, le 8 août 2017 © STR AFP
Secteur très touristique

Le secteur frappé par le séisme comprend notamment le parc national de Jiuzhaigou, une région reculée du plateau tibétain, qui figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce secteur très fréquenté par les touristes est renommé pour la beauté de ses lacs.
Le Quotidien du Peuple a rapporté que plus de cent personnes s'étaient retrouvées "piégées" dans le parc national et posté sur Twitter une vidéo montrant des rescapés allumant un feu de camp dans la nuit.
Plus de 38.000 personnes ont visité mardi le parc national de Jiuzhaigou, selon Chine nouvelle. Pas moins de 31.500 d'entre elles ont été mises en sécurité, selon l'agence.
La restauratrice Tang Sesheng a fui son établissement à Jiuzhaigou dès qu'elle a senti la terre trembler.
"C'était comme en 2008 à Jiuzhaigou lors du dernier grand tremblement de terre, donc je savais ce que c'était. Celui-ci semblait même plus puissant", a-t-elle raconté à l'AFP au téléphone.
Les habitants se sont enfuis de leurs habitations pour s'installer dans les grands jardins publics de la ville, ou à bord des voitures, loin des immeubles, craignant qu'ils ne s'effondrent, selon son témoignage.
"Les gens n'ont rien pris sur eux, ni argent, ni vêtements, on s'est juste rués à l'extérieur", a-t-elle rapporté.
Des habitations ont été détruites et les autorités ont mobilisé des jeunes pour évacuer les habitants, a déclaré à l'agence officielle un responsable du parc national.
Le séisme a été fortement ressenti à Chengdu, selon Chine nouvelle. Mais la secousse a touché une vaste région, affolant jusqu'aux habitants de la grande ville de Xian, à plus de 400 km de là.
La Chine est régulièrement frappée par des séismes, en particulier dans les régions montagneuses de l'ouest et du sud-ouest.
Mercredi matin, un séisme de 6,3 a par ailleurs été enregistré au Xinjiang, dans le nord-ouest du pays, selon l'USGS. Aucune victime ni aucun dégât n'était signalé dans l'immédiat.
La secousse s'est produite vers 7h30 (23h30 GMT mardi) dans une zone peu peuplée proche du Kazakhstan et a été fortement ressentie dans la capitale régionale Urumqi, selon Chine nouvelle. Une réplique de 5,2 a été ressentie quelques minutes plus tard.
09/08/2017 04:11:32 - Pékin (AFP) - © 2017 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2543
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 33 sur 34 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum