Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps ! - Page 3
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps !

4 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps ! - Page 3 Empty Re: Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps !

Message  Invité Mar 26 Fév - 18:35

Je n'ai pas encore regarder toutes les vidéos, mais je conseil à tous pour garder une bonne santé en tout temps d'avoir de la vitamine C pure en poudre ! Il faut en avoir un bon stock !

La grande majorité des personnes posera la question suivante sur la vitamine C : A QUOI SERT-ELLE ? Question obligeant à une réponse fondamentale : ELLE SERT À VIVRE, TOUT SIMPLEMENT… SANS VITAMINE C, C'EST LA MORT ! ! Il ne s'agit pas d'un produit de confort ni d'un gadget.

1) Description :

 La vitamine C est le véritable chef d’orchestre des réactions biochimiques qui conditionnent la vie. La Vitamine C est un complément alimentaire, c’est un glucoside vital, proche de la formule du glucose. L'industrie agro-alimentaire l'utilise en tant qu'additif (E300).

 La Vitamine C que l'on trouve dans les fruits (acérola, kiwi, orange, citron...) et les légumes est de l'acide L-ascorbique, seule forme assimilable par l'organisme.

 Contrairement aux idées reçues elle n'empêche pas de dormir. Elle n’énerve pas : sa réputation de "grande excitante" est erronée ! Tant que vous avez l’impression qu’elle vous excite, c’est que votre sang n’en contient pas suffisamment. Bien au contraire, une cure de vitamine C peut entraîner au début une importante diminution de la tension nerveuse – et donc de la somnolence ! Il vaut mieux la prendre avant de se coucher en début de cure.

 Notre organisme est incapable de fabriquer la Vitamine C dont nous avons en permanence besoin. Pratiquement toutes les espèces animales sont capables de fabriquer la Vitamine C dont leur métabolisme a besoin, en quantités variables suivant les nécessités du moment. Seules quelques rares espèces sont, comme nous, dépourvues de ce privilège et doivent quotidiennement consommer les fruits et les légumes nécessaires à cet apport vital en Vitamine C qu'ils ne sont plus en mesure de fabriquer biologiquement.

Le cochon d'Inde fait partie de ces animaux et devient diabétique en un mois lorsqu'il est privé de Vitamine C dans ses aliments. Ceci met en évidence le lien étroit existant entre la Vitamine C et l'Insuline, établissant si besoin en était la gravité que revêt pour les diabétiques la persistance d'une carence en Vitamine C. II est intéressant de noter que les signes biologiques du scorbut (carence en Vitamine C) et du diabète avancé sont identiques.

 La Vitamine C est un aliment quotidien aussi essentiel pour notre corps que l'air que nous respirons et l'eau que nous buvons. Lorsque l'eau et l'air que nous consommons sont pollués, notre organisme a besoin de quantités plus importantes de Vitamine C afin de lutter contre les toxiques qui empoisonnent notre organisme.

Une insuffisance régulière de Vitamine C dans nos aliments est responsable d'une altération de nos défenses immunitaires, c'est-à-dire de nos protections physiologiques contre les infections et les tumeurs. Une subcarence régulière favorise aussi l'apparition des maladies chroniques, généralement considérées comme simplement dues à l'âge : Rétrécissements artériels, hypercholestérolémies, arthroses, fatigues chronique, infections répétitives en particulier respiratoires, allergies, intoxications chroniques, stress, douleurs, crampes, constipation, goutte, anémie et insomnie, etc.

 Le stress et tout ce qui a pour nous un retentissement désagréable, voire douloureux, sont aussi des destructeurs ou des surconsommateurs de nos réserves de Vitamine C, la liste qui suit n'est pas exhaustive : contrariétés, inquiétudes, soucis, deuils, problèmes professionnels, familiaux ou sentimentaux, chaleur excessive, froid trop vif, changement d'emploi, problèmes financiers, douleurs physiques même modérées par petits traumatismes, interventions chirurgicales et traitement médicaux de toutes sortes...

 De nombreux médicaments sont destructeurs de la Vitamine C comme les antalgiques, les antidépresseurs, les anti-inflammatoires, les produits de la chimiothérapie anticancéreuse... bref tous les médicaments "Anti". Les irradiations subies à l'occasion d'examens radiologiques ou de traitements radio thérapeutiques font aussi partie de la liste des chélateurs de Vitamine C.

 Il n'existe aucune manifestation toxique quelconque, immédiate ou secondaire, qui puisse être imputée à l'administration de Vitamine C et ce même à des doses importantes. Il n'y a donc aucune possibilité d'hypervitaminose, l'acide ascorbique n'a aucune toxicité ni aiguë ni chronique ni aucun effet tératogène sur le fœtus chez la femme enceinte, c'est-à-dire aucun risque d'entraîner des malformations congénitales.

2) Contre-indication :
Ce qui est remarquable avec la Vitamine C c'est qu'elle est sans danger (atoxique) !
Son seul défaut est de ne pas être synthétisée par l'organisme humain auquel elle est indispensable, d’où la nécessité d’en prendre chaque jour.
Le seul effet secondaire de la Vitamine C à très forte dose est d'augmenter la rapidité du transit intestinal, l'apparition d'une diarrhée unique indique que nous avons atteint notre seuil d'absorption intestinale.
Elle est contre indiquée pour les nouveau-nés, durant le premier mois de la vie et en cas d'hémochromatose, une maladie assez rare qui se caractérise par un excès de fer dans l’organisme.
 On entend dire souvent que la Vitamine C en forte dose est éliminée dans l'urine. Ce n'est pas tout à fait vrai. En premier lieu il faut que le corps s'habitue aux fortes doses et qu'un nouvel équilibre s'établisse. Le corps n'absorbe que les vitamines dont il a besoin. Quand le nouvel équilibre s'est établi, vous perdrez toujours de la Vitamine C, mais beaucoup moins que la quantité prise. De plus la Vitamine C rend acide l'urine, ce qui est bon pour le corps. On peut profiter de cet effet en cas d'une inflammation de la vessie : la bactérie en question ne survit pas dans un environnement acide. La Vitamine C est un remède efficace et sans danger.


3) Indications :
L'acide L-ascorbique (Vitamine C) est anti-scorbutique (d'où son nom).
Mais la Vitamine C a bien plus d’indications que le scorbut :
• Elle participe à la synthèse des hormones de défense, joue un rôle très actif dans la production et l'efficacité de nos cellules immunitaires. Elle stimule, renforce et maintien les défenses naturelles. Elle stimule la production d’anticorps.

Les agresseurs de notre système immunitaire :

Les principaux agresseurs de notre système immunitaire sont le stress, le tabac ou l'alcool en consommation excessive, la pollution par les métaux lourds, les traitements par chimiothérapie, radiothérapie, anti-inflammatoires, antalgiques, antibiotiques, anesthésie, chirurgie, vaccinations, tranquillisants, neuroleptiques, pilules contraceptives, etc. Les substances chimiques utilisées à notre insu pour conserver et stocker les denrées alimentaires que nous consommons se trouvant également présentes dans l'eau que nous buvons et dans l'air que nous respirons, suite aux épandages et aux pulvérisations effectuées par les agriculteurs sur leurs récoltes que nous consommons également. Attention, le café lui, détruit la vitamine B et affaiblit ainsi nos défenses immunitaires (Pensez au café d’épeautre excellent pour la santé).

En effet, ces substances chimiques répandues sur les plantes ruissellent à la première pluie, sont absorbées par les racines des plantes que nous consommons mais pénètrent également dans le sol pour finalement aboutir dans la nappe phréatique souterraine dans laquelle les Sociétés de distribution d'eau pompent l'eau que nous consommons en potages, mais aussi pour le lavage des légumes, cuisson des pâtes ou du riz, etc.

La liste est longue de toutes ces pollutions qui puisent dans notre stock de Vitamine C des quantités de plus en plus importantes, afin de contrebalancer les effets nocifs de "la civilisation".

• Elle augmente le tonus général.

• Elle est préconisée contre les rhumes, les diverses infections virales et bactériennes. Elle est nécessaire aux défenses anti-infectieuses, elle améliore la mobilité des globules blancs, qui peuvent ainsi s'attaquer plus efficacement aux bactéries. Elle est indispensable à la synthèse des anticorps, elle possède un effet antiviral à fortes doses.

L’efficacité des antibiotiques dépend de la qualité du système immunitaire, donc de la qualité du milieu intérieur du patient dont le facteur essentiel est le taux de Vitamine C, (Acide Ascorbique) dans le corps. Certains antibiotiques ne sont efficaces qu’en présence d’une ascorbémie correcte. Si elle est faible, ces antibiotiques aggravent la carence.

Le docteur Irving Stone, ainsi que les docteurs Junbeblut, Boissevain, Spilane, Klenner, parvinrent à guérir, avec des doses adéquates de Vitamine C, la plupart des maladies bactériennes ou à virus : hépatites, herpès, diphtérie, dysenterie, poliomyélite, tétanos, tuberculose, typhoïde, etc.

La Vitamine C doit donc être largement utilisée dans toutes les infections, qu'elles soient dues à des bactéries, des virus, des champignons, des levures ou des parasites

• Elle améliore l’absorption du fer et du calcium (penser à l’associer avec la vitamine K utilisée couramment pour combattre l’ostéoporose au Japon) .

• Elle améliore l'élimination des métaux lourds, pesticides, polluants et en facilite l’élimination à long terme dans les urines.

Nous stockons dans nos tissus, au fil du temps, des métaux lourds toxiques intimement liés à nos cellules : mercure des amalgames dentaires, plomb provenant des gaz d'échappement ou des peintures anciennes (saturnisme chez les enfants, cause de retard scolaire), du cadmium provenant des cigarettes, etc. Nous ne pouvons lutter contre la pollution de l'air que nous respirons, de l'eau que nous buvons, des fruits, des légumes et des céréales que nous consommons quotidiennement dans notre alimentation. II faut savoir que la Vitamine C à la propriété de permettre la mise en œuvre de réactions biologiques qui transforment les poisons stockés dans nos tissus en sels solubles en participant ainsi à leur élimination dans les urines et dans les excréments. Cette action protectrice de la Vitamine C qui sauvegarde le bon fonctionnement de nos différents organes est méconnue.

• Elle améliore les performances physiques et intellectuelles,

• Elle retarde le vieillissement. Elle augmente le potentiel d'action de la vitamine B9 (acide folique) et s'oppose aux radicaux libres, source du vieillissement.

• Elle diminue la fréquence des maladies de dégénérescence, allergie, arthrose, affections cardio-vasculaires et cancer. Elle réduit les réactions allergiques en diminuant le taux d'histamine secrétée lors d'une réaction allergique ouvrant de grandes perspectives pour l'asthme et le rhume.

• Elle est aussi la vitamine de la joie de vivre. Participe à la synthèse de la noradrénaline, une hormone secrétée par les glandes surrénales pendant les situations de stress, d'où son rôle anti-stress. Elle facilite le sommeil. Des recherches scientifiques ont démontré que les animaux stressés produisent de la Vitamine C supplémentaire pour se défendre contre ce stress. Elle remplit la même fonction que dans le règne végétal : la protection contre le "stress". L'homme a également besoin de Vitamine C supplémentaire quand il est stressé, quelle que soit la nature du stress. La Vitamine C est un remède anti-stress universel.

• Elle participe à la synthèse du collagène, substance fondamentale de nos tissus (os, dents, cartilages, artères, tendons, muscles, peau…)

• Elle accélère la cicatrisation (à utiliser en lien avec l’achillée millefeuille et la violette les meilleures plantes pour assurer une cicatrisation optimale externe ou interne).

L’utilisation d’antiseptiques sur les tissus vivants est un leurre et une grave erreur. C’est ainsi que 40 nouveau-nés atteint d’omphalocèle ont été empoisonnés par des applications de Mercurochrome. L’alcool ne présente aucune qualité antiseptique, et va brûler les plaies. L’utilisation, comme le font certains chirurgiens, de «Bétadine» diluée sur des plaies ouvertes ou même versée avec abondance dans les cavités abdominales est une hérésie.

Il faut remplacer les antiseptiques et les antibiotiques (bien trop toxiques) par la Vitamine C suivant un protocole de nutrition cellulaire localisée. Le nettoyage des plaies avec une solution de «C-Salts», le poudrage des plaies avec la poudre de «C-Salts» micronisée donne des résultats exceptionnels, y compris sur les brûlures. Parmi les avantages, on peut noter : absence d’apparition de douleur post-opératoire, cicatrisation accélérée, absence de suites opératoires et d’infection.

• Anti-oxydante, elle protège notre système cardiovasculaire, renforce la paroi des capillaires sanguins, aide à lutter contre les inflammations.

• Elle assiste la vitamine E (complémentaire à la vitamine C et nécessaire).

• Elle rajeunirait les spermatozoïdes et favoriserait la fertilité.

• Elle aide à prévenir les troubles ou maladies de l'appareil respiratoire.

• Elle prévient la cataracte liée au vieillissement.

• Evite la diminution de carnitine dans les muscles, dont le manque provoque fatigue et faiblesse (substance indispensable au cœur et muscles du squelette).

• La vitamine c est un anti-poison. Le Docteur BASTIEN, médecin à Remiremont dans les Vosges administra, pendant plus de 10 ans, à ses patients empoisonnés par les champignons vénéneux, des quantités importantes de Vitamine C. Enthousiasmé par les résultats obtenus, n'en ayant perdu aucun, il dégusta par trois fois, devant les caméras de télévision, des plats d'Amanite Phalloïde (jusqu'à 250 grammes de champignons, théoriquement mortels à seulement quelques dizaine de grammes) et ceci à chaque démonstration en même temps qu'il consommait de la Vitamine C. Et il survécut à chaque fois à cette expérience. S'il avait effectué cet exploit c'était dans le seul but de convaincre ses confrères incrédules du bienfondé de sa découverte...

• Elle améliore la qualité de vos cheveux, vos ongles cesseront de casser, votre peau sera plus souple et plus élastique.

• La Vitamine C est également un puissant stimulant cérébral, elle lutte aussi efficacement contre l'hypoglycémie. Enfin le rôle fondamental de l'oxygène est inséparable de celui de la Vitamine C. Son utilisation est actuellement le meilleur moyen complémentaire pour en optimiser la bio-disponibilité.

• Elle protège contre la lumière solaire trop vive.
• L’utilisation de la Vitamine C rétablit la tolérance aux hautes pressions. Le mal des montagnes n’est ainsi plus un problème. La vitamine C palie ainsi aux manques d’oxygène.

• Les escarres disparaissent avec une supplémentation orale d’au moins un gramme de Vitamine C ou avec seulement 300 mg de Vitamine C ajoutée à la perfusion journalière.

• Depuis que la Vitamine C est utilisée avant toute transfusion sanguine, l’incidence d’Hépatite B au Japon est passée de 7 % à 0 %.

• Dans les années 50, George C. Willis découvrait que la cardiopathie est en réalité un scorbut chronique. Trente ans plus tard, partant de ses travaux, le docteur Linus Pauling, prix Nobel de chimie en 1954, et prix Nobel de la paix en 1962, mettait au point une méthode thérapeutique efficace contre la cardiopathie, basée sur l'association de fortes doses de Vitamine C et de lysine. La première cause de mortalité aux États-Unis, appelée communément "cardiopathie" ou "maladie cardiovasculaire occlusive", n'est autre qu'une forme atténuée du scorbut. Cette maladie se caractérise en effet par l'accumulation progressive de dépôts graisseux sur les parois des vaisseaux sanguins réduisant l'approvisionnement en sang du cœur et d'autres organes et entraînant une angine de poitrine ("crampe cardiaque"), une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. En fait, on devrait nommer ce processus "scorbut chronique", forme subclinique de la maladie classique due à une carence en Vitamine C.

La solution sûre et efficace à la forme la plus courante de cardiopathie (la formation de plaques sur des artères fragilisées) consiste à prendre 6.000 à 18.000 mg de Vitamine C chaque jour pour consolider les artères. Et l'adjonction de lysine à forte dose - 2.000 à 6.000 mg - dissout les plaques existantes. Avec le dosage correct, cette association semble marcher chez la plupart des gens en dix jours.

• Des docteurs canadiens ont prouvé qu'une carence en Vitamine C provoquait l'athérosclérose. Ils ont constaté que cette affection touchait 100% des animaux de laboratoire privés de Vitamine C (et qui ne fabriquaient pas leur propre Vitamine C). En outre, ils ont démontré que la Vitamine C seule enrayait l'athérosclérose chez ces animaux. Transposées sur l'homme, ces études (portant sur de faibles doses, ne dépassant pas les 1.500 mg par jour) ont montré une disparition des plaques athérosclérotiques chez un tiers des sujets.

• Des doses massives de Vitamine C sont bénéfiques aux malades souffrant de schizophrénie.

• La Vitamine C intervient sur le système nerveux et l'on a remarqué qu'une baisse de l'attention et des difficultés de concentration et de mémorisation s'expliquent souvent par un manque de Vitamine C. La dépression et la confusion sont les premiers signes d'une carence en Vitamine C.:

• Il a été constaté que la prise de Vitamine C à raison de 8 g/jour pendant 8 jours seulement amène une réduction de 30% de l'acide urique sanguin. Elle peut donc être utilisée efficacement dans la prévention et le traitement de la goutte.

• Il existe une relation directe entre le faible taux de Vitamine C dans le sang et le risque de lithiase biliaire. Ce risque a spécifiquement été constaté chez la femme.

• Elle permet la régénération du FOIE qui est d'une certaine manière la "zone industrielle" de notre corps. De ce fait, elle amène une revitalisation profonde de tout l'organisme, elle évite les thromboses comme les hémorragies, elle tonifie le cœur et les muscles en général. Elle relance également l'activité rénale et permet donc des améliorations considérables pour les problèmes d'insuffisance rénale.

4) Composition :
Il est nécessaire de veiller à se procurer de la vitamine C pure composée d’acide L-ascorbique à +-100 %, sans conservateurs, sans sucre, sans édulcorants, sans colorants, sans O.G.M. et non irradié.
L'acide ascorbique synthétique ne diffère en rien de l'acide ascorbique contenu dans les aliments naturels. Il est habituellement obtenu à partir d'un sucre naturel par un procédé qui se compose de deux réactions chimiques. Les produits de base que l'on utilise couramment sont le dextrose ou glucose, le sucre de raisin, de maïs, de miel ou d'amidon. Sa formule chimique est C6H12O6. Il se transforme en acide L-ascorbique, C6H8O6, par oxydation en éliminant quatre atomes d'hydrogène qui se transforment en deux molécules d'eau.
5) Posologie :
La Vitamine C est à consommer seul ou à associer à d'autres compléments alimentaires.
Le facteur le plus important dans l'efficacité thérapeutique de la Vitamine C est la dose.
Les apports quotidiens en Vitamine C doivent être permanents pour prévenir l'installation de carence. En effet la Vitamine C ne se stocke pas dans notre organisme, l'Acide Ascorbique (Vitamine C) devient de l'Acide déshydro-ascorbique (forme oxydée de la Vitamine C) lorsque la Vitamine C est utilisée dans les échanges cellulaires et cet acide déshydro-ascorbique est ensuite rejeté dans les urines.
Des recherches ont été publiées par le Professeur Irwin STONE (USA) sur l'importance que revêt le rapport : Vitamine C disponible (Acide Ascorbique) sur Vitamine C utilisée (Acide déshydro-ascorbique).
Ce rapport est de 14 chez les personnes en bonne santé (c'est à dire qu'il y a quatorze fois plus de Vitamine C utilisable dans leur sang que de Vitamine C oxydée). Ce rapport est inversé lorsque les personnes sont gravement malades pour atteindre le chiffre fatidique de 0,3 lorsque les personnes sont à l'article de la mort. On comprend aisément qu'il est plus facile et rapide d'agir sur la quantité de Vitamine C immédiatement disponible que sur les agresseurs du système immunitaire souvent responsables de l'installation de cette situation critique.
Nous savons maintenant que toute maladie et en particulier toute infection se traduit aussi par une augmentation des besoins en Vitamine C, de sorte qu'une banale grippe peut facilement entraîner, selon l'état des réserves du sujet, une subcarence ou une carence vraie. Ces deux facteurs, maladie et stress, peuvent dont être ajoutés à la longue liste des ennemis de la Vitamine C. Le mécanisme de leur action n'est pas le même pour tous mais le résultat final est identique.
Concernant les fumeurs, il faut savoir que chaque cigarette consomme 25 mg de Vitamine C, soit environ 200 mg par paquet, ces derniers doivent absolument augmenter leur prise de Vitamine C.
Les quantités de Vitamine C nécessaires à un individu sont extrêmement différentes d'une personne à l'autre, et varient également selon les circonstances et le mode de vie.
Nous devons adapter la quantité de Vitamine C consommée à la demande de notre corps, à l'importance de notre stress, aux saisons, à l'état de fatigue...
La Vitamine C n'agit que 8 heures environ dans notre corps et dès que nous cessons de l'absorber régulièrement les carences précédentes se réinstallent... et les problèmes qu'elles entraînent avec elles également... Nous recommandons de consommer chaque jour des fruits et légumes et de prendre en plus deux doses séparées de Vitamine C, l’une le matin, l’autre le soir.
Une seule orange par jour ne suffit pas. Celle-ci contient environ 50 mg de Vitamine C, une quantité qui suffit tout juste pour ne pas attraper le scorbut (pour un dosage de 10 g il faudrait 200 oranges !). Linus Pauling, qui a remporté deux fois le prix Nobel, conseille aux personnes en bonne santé au moins 3 g de Vitamine C par jour. Et en cas de stress ou de maladies, les 3 g ne suffisent pas. Dans ce cas-là nous devons prendre 10 ou même 30 g.
Si nous ne devions prendre qu'un seul complément alimentaire par jour, il faudrait choisir la Vitamine C parmi tous les autres nutriments.
Nous conseillons donc :
Chez l'adulte en bonne santé : Un début de cure de 3g par jour jusqu’à un stade de 8 à 10 grammes par jour, répartis en 3 prises.
Chez la femme enceinte : 10 à 15 g par jour au moins.
Chez le bébé = 1 g par jour et par année d’âge jusque 10 ans.
Chez une personne stressée ou présentant une pathologie : entre 15 et 20 grammes par jour.
Chez un malade : entre 20 et 30 grammes par jour...
Chez les personnes empoisonnées par des chimiothérapies massives et/ou sous morphine : 60 g par jour.
Le début des cures est souvent accompagné d'un nettoyage de la vésicule biliaire, d'où certaines accélérations du transit et l'apparition de quelques gaz, mais de façon limitée dans le temps. Il est préférable au début au moins de la prendre diluée dans un litre d’eau (ou plus) avec du sucre, du miel ou du sirop et de la prendre par petites quantités réparties tout au long de la journée. Notre façon préférée pour prendre la vitamine C est diluée dans un jus de pomme ou jus d’orange bio ou encore dans une infusion tiède.
10 g par jour = environ deux cuillères à café - mais il est bon de vérifier avec un pèse-lettre.
L’ACIDE L-ASCORBIQUE pur est parfaitement tolérée et d'une grande efficacité. Le produit est acide (pH aux alentours de 1,5) mais il n'acidifie pas l'organisme. Il peut être pris avec un peu de sirop, de sucre ou de miel. Certains chercheurs ont essayé de déterminer la dose toxique : ils n'y sont pas arrivés, même avec 4 kg par jour (4.000 grammes) !
Invité
Invité
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 145
Date d'inscription : 23/02/2013
Age : 45

http://divinevolonte.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps ! - Page 3 Empty Re: Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps !

Message  Admin Mar 26 Fév - 19:02

@ CoeursUnis :

Meeerci ! pour ces précisions ! J\'ai frette ! (J'ai pas pris mes vitamines C !")

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67253
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps ! - Page 3 Empty Re: Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps !

Message  Solstice Sam 27 Juil - 23:53

Comment rafraîchir une bouteille d’eau sans réfrigérateur ?

Solstice
Solstice
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1408
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 57
Localisation : FRANCE, Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps ! - Page 3 Empty Re: Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps !

Message  Admin Dim 28 Juil - 17:21

@ Solstice :

Meeerci ! pour le truc !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67253
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps ! - Page 3 Empty Re: Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps !

Message  Solstice Ven 20 Sep - 0:25

À 15 ans, Une canadienne invente une source de lumière inépuisable

http://lejournaldusiecle.com/2013/09/19/a-15-ans-elle-invente-une-source-de-lumiere-inepuisable/
Solstice
Solstice
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1408
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 57
Localisation : FRANCE, Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum