Au Vatican, les personnes ont peur de parler sous peine d’avoir à essuyer de sévères réprimandes
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Au Vatican, les personnes ont peur de parler sous peine d’avoir à essuyer de sévères réprimandes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au Vatican, les personnes ont peur de parler sous peine d’avoir à essuyer de sévères réprimandes

Message  ToutPourJésus le Dim 18 Déc 2016 - 9:22


Au Vatican, les personnes ont peur de parler sous peine d’avoir à essuyer de sévères réprimandes.

source : http://www.proliturgia.org/

Dimanche, 18 décembre 2016. Steve Jalsevac, John-Henry Westen, et Jan Bentz, journalistes pour “LiveSite” (USA), se sont rendus à Rome du 16 au 23 novembre. Steve Jalsevac raconte :

« Notre séjour a été le plus surprenant de tous ceux que nous faisons deux fois par an depuis dix ans. Après avoir rencontré des cardinaux, des évêques et d’autres membres de différents dicastères, nous avons senti un climat d’anxiété généralisée et de crainte très réelle parmi ces fidèles serviteurs de l’Eglise. Jamais nous n’avions perçu cela auparavant.

Beaucoup nous ont dit craindre d’être renvoyés de leurs fonctions ou d’avoir à essuyer de sévères réprimandes publiques ou privées ainsi que des accusations faites soit par un représentant du Pape soit par le Pape lui-même. Vers la fin de notre visite, un prélat a confirmé nos sentiments. Il nous a dit : “On peut sentir la peur. Elle est tangible.”


Un autre, qui jusqu’ici avait toujours été prêt à discuter avec nous de questions délicates, nous a immédiatement dit qu’il ne parlerait pas des actuelles controverses. D’ailleurs, on nous avait conseillé de ne pas lui poser de questions. »
Dimanche, 18 décembre 2016. Le Pape François vient de fêter ses 80 ans et plus rien ne tourne rond dans l’Eglise.
Parce que ce Pape “anticonformiste” qui s’est cru autorisé à lancer un programme irréfléchi de réformes pastorales et doctrinales – les deux étant lié – se retrouve désormais, et ce malgré l’image joviale qu’il a sans cesse voulu donner de lui, dans une situation dont il a perdu le contrôle.

François, qui a avoué lui-même n’être ni théologien ni passionné de liturgie, avait un temps pensé que pour faire passer son programme, il lui suffirait de “faire simple” devant les médias, de louer le Cardinal Kasper, de publier deux exhortation – l’une passablement vide, l’autre problématique – de lancer des critiques acides à tête des cardinaux de Curie, des prêtres et des fidèles trop comme ceci et pas assez comme cela.


Il avait oublié que l’Eglise universelle n’est en rien comparable à un presbytère argentin et qu’un pape – ou un “évêque de Rome”, pour reprendre les termes de sa carte de visite, ne peut changer ni les Saintes Écritures, ni la doctrine ni la Tradition, mais doit s’y soumettre. Comme d’ailleurs tout simple curé argentin.
François (qui, décidément, donne l’impression d’avoir des comptes personnels à régler avec l’Eglise, ce qui expliquerait sa rancœur permanente) paie aujourd’hui le prix fort d’une popularité qu’il a voulu se construire afin de pouvoir opérer des changements structurels et pastoraux qui, par ricochet, pourraient métamorphoser la foi de l’Eglise en une piété façon protestante. Le prix fort ? Selon le Professeur Roberto de Mattei, il pourrait être celui du renoncement à sa charge de Vicaire du Christ, au pontificat suprême. Une telle abdication permettrait à François de passer pour un grand réformateur incompris, pour une sorte de martyr de la rigidité des structures contre lesquelles il a bataillé.


Une autre hypothèse – toujours selon Roberto Mattei – est celle d’une correction fraternelle de la part des cardinaux qui, une fois rendue publique, équivaudrait à une constatation d’erreurs doctrinales graves.
Le silence qu’oppose le Pape François à ceux qui lui demandent de clarifier certaines de ses affirmations ne laisse-t-il pas entrevoir que les mois à venir pourraient voir arriver sinon la fin de ce pontificat du moins sa mise en cause ?


_________________
Accorde-moi Seigneur la grâce d’être l’apôtre de Ta Divine Miséricorde .
____________________
La Parole ! Dieu Saint, Dieu fort, Dieu éternel, Prend pitié de nous .
avatar
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Vatican, les personnes ont peur de parler sous peine d’avoir à essuyer de sévères réprimandes

Message  Admin le Dim 18 Déc 2016 - 13:18

@ Tous :

Le silence qu’oppose le Pape François à ceux qui lui demandent de clarifier certaines de ses affirmations ne laisse-t-il pas entrevoir que les mois à venir pourraient voir arriver sinon la fin de ce pontificat du moins sa mise en cause ?

Et pourquoi pas le Schisme, puisqu'il a été prophétisé depuis longtemps ?

La question ?

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 38077
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum